Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016

Mélenchon sourd, éleveurs vs Carrefour, Houellebecq pour Marine

Ce jeudi 8 septembre avait lieu le discours du président Hollande salle Wagram à Paris. Il y a parlé de « démocratie » et de « terrorisme », avançant que la démocratie gagnerait contre le terrorisme. Un sacré coup de fouet au moral national. Y a pas à chier, il sait réconforter la Nation, qui lui doit tout, et surtout ses impôts, qui vont servir à héberger nos amis les migrants et autres infiltrés qui viendront profiter de notre beau pays qu’on a mis tant de temps à construire.
Bon, on arrête la diatribe populiste, qu’on trouve désormais partout, il suffit de se baisser. Dire qu’il y a pas si longtemps, la moindre allusion populiste déclenchait une préparation d’artillerie médiatique du type orgues de Staline. Aujourd’hui, plus personne n’y fait attention.

 

« Je dois non seulement gagner pour changer le cours de l’Histoire, mais je dois aider de toutes mes forces à refonder le mouvement progressiste en France, qui est à l’agonie, éparpillé dans d’innombrables petites chapelles sous toutes les étiquettes. »

Dans les starting-blocks pour 2017, au milieu du marigot de crapauds-buffles LRPS, on trouve l’inoxydable Mélenchon, qui retente le coup de 2012, où il avait réuni près de 4 000 000 de voix, soit 11% des inscrits. Il avait promis qu’il battrait Marine Le Pen, mais cette dernière se placera en troisième position au premier tour, avec près de 6 500 000 voix. Mélenchon, à défaut de podium, se désistera tristement pour son cauchemar « social-dem » au second tour, sans rien gagner en retour. Hollande, ou le roi du calcul méprisant. C’est pour ça que dans son livre, à sortir demain, (Le Choix de l’insoumission, un entretien avec Marc Endeweld), Jean-Luc parle du président comme d’un « petit Blair ». C’est l’hebdo Marianne qui en publie les bonnes feuilles, une façon de se faire pardonner le traitement que le titre lui a fait subir en 2012, en démolissant sa campagne au profit de celle de Hollande. On y apprend en passant que Mélenchon était malentendant de naissance.

« Pour les socialistes français, l’expérience blairiste a été la démonstration du fait qu’un Parti socialiste droitisé pouvait retrouver une surface électorale et conserver le pouvoir, trois élections de suite. Mais, pour qu’ils y arrivent, il a fallu qu’ils augmentent, en dégoûtant tout le monde, l’abstention de la gauche traditionnelle. »

Le débat Mélenchon/Le Pen de 2012 :

 

Cependant, entre 2012 et 2017, il s’en est passé des choses, qui peuvent donner un coup de booster et à la gauche de la gauche, et à la droite nationale. Les scores des 3ème et 4ème de 2012 vont croître dans des proportions que les instituts de sondage, inféodés au parti unique de l’alternance, redoutent. À eux deux, Marine et Jean-Luc faisaient presque un tiers de l’électorat. Il se peut qu’ils montent à 40%, voire 45 (hypothèse haute), constituant une alternance inattendue entre pro et anti-Système. Car certains voient Mélenchon devant Hollande, si ce dernier persiste à se présenter.

 

« Jamais je n’aurais pu imaginer dire un jour qu’il était pire que Sarkozy. Ce qu’il a été. Sur tous les plans, le plan social, le plan de la répression, le plan de la criminalisation de l’action syndicale, tout ce qu’on reprochait à Sarkozy, il a tout fait en pire. Tout n’aura été que reculs et duperies : les retraites, l’atlantisme absolument honteux dans lequel il se vautre. »

Mélenchon n’est pas le seul à être en colère. Les éleveurs bovins le sont aussi, et depuis un bail.
Hier, des éleveurs de la FNB (fédération nationale bovine, affilée à la FNSEA) se sont attaqués à Carrefour un peu partout en France. Il est reproché à l’enseigne de grande distribution de ne pas payer décemment le producteur bovin national. En effet, la politique d’achat de ce groupe multinational tend à maintenir les prix au plus bas, pénalisant le petit producteur, dont le cheptel moyen ne dépasse pas 100 têtes. Des prix qui pour certains n’ont pas bougé depuis 20 ans, alors que les charges, elles, ne se sont pas gênées pour augmenter.

 

 

Aujourd’hui, après l’opération de boycott des viandes de Carrefour, sous le slogan « achetez votre viande ailleurs », les éleveurs ont réussi à obtenir en partie satisfaction, à l’image de Système U, qui n’avait pas attendu le bras de fer pour revaloriser la profession. Carrefour proposera donc dans ses rayons au moins 50% de viandes issues de races dites « à viande », et moins de vaches dites « de réforme » (qui passent de productrices de lait à viande en fin de vie), tout en augmentant le prix d’achat à ces producteurs français.
Comme quoi, le combat, ça paye.

Le sens du combat, c’était le titre d’un livre de Houellebecq, paru il y a 20 ans exactement. À l’époque, peu de Français le lisaient, car Michel faisait dans la poésie. Une poésie industrielle et lugubre, centrée autour de l’Homme perdu dans une ville moche et une société sans amour. C’était bien, et ça deviendra le terreau de ses romans à succès. Malheureusement, la qualité de ses ouvrages est allée en décroissant. Peut-être un dommage collatéral du vin blanc. Mais un bon roman, dans une vie, c’est déjà pas mal. Depuis Les Particules élémentaires, Houellebecq a du mal à cacher ses sympathies et ses antipathies, même s’il se cache souvent derrière ses personnages. Car Mimi, comme tous les craintifs, est admiratif des pouvoirs forts. Des hommes forts, qui ont la force de changer les choses, en se foutant de leur réputation. Ou des femmes fortes. C’est le cas de Marine Le Pen.

 

 

Le Figaro raconte l’histoire du traducteur de Houellebecq, un Écossais du nom de Gavin Bowd, qui balance dans un livre (Mémoire d’outre-France, paru ce jour aux éditions des Équateurs) une anecdote sur son ami, deux ans avant la sortie de Soumission. Extrait :

Il y décrit une soirée particulière, réunissant une étudiante de la Sorbonne, lui-même, et l’auteur français au sein de son appartement, dans une tour du 13e arrondissement. Se succèdent alors sur la table ragoût d’agneau, bouteille d’absinthe, plateau de fruits de mer et bouteilles de côtes-du-rhône.
Pour le chercheur écossais, marxiste assumé et admirateur de Houellebecq, l’ambiance était à traiter de la transition de « la lutte contre le capitalisme à la lutte contre l’islam ». Après avoir discouru sur la possibilité d’accrocher un prix Nobel de littérature, une de ses obsessions selon Gavin Bowd, l’hôte se serait exclamé : « Je vais donner une interview où j’appellerai à une guerre civile pour éliminer l’islam de France. Je vais appeler à voter pour Marine Le Pen ! »
Après les objections de la plus jeune invitée, soulignant qu’un tel geste - au milieu des amis « gauchos bobos » de l’écrivain - annihilerait tout espoir de Nobel, Houellebecq rétorquait : « Le Front national n’est pas un parti d’extrême droite. Ce n’est pas Drumont. Ce n’est pas Daudet… »

Faut-il relativiser l’anecdote ? Certains, quand ils boivent trop, disent n’importe quoi. D’autres livrent leur vérité profonde. Houellebecq a-t-il le vin vrai ?

 

Approfondir les thèmes du jour avec Kontre Kulture

Voir aussi :

23 septembre
Un jour en France : vendredi 23 septembre 2016
La montée du populisme, Juppé rempart de Marine, Macias se casse
20
22 septembre
Un jour en France : jeudi 22 septembre 2016
La fachosphère de Libé, Cohn-Bendit pour Macron, et la pauvre Sécu
17
21 septembre
Un jour en France : mercredi 21 septembre 2016
L’explosion d’AZF, le barrage de Malpasset, et le renseignement
7
20 septembre
Un jour en France : mardi 20 septembre 2016
Le discours de Valmy, Sarkozy le Gaulois, Belkacem contre Wauquiez
10
19 septembre
Un jour en France : lundi 19 septembre 2016
Mr. Robot et le Complot, Didier Porte à Yassine Bellatar, la charria française
11
16 septembre
Un jour en France : vendredi 16 septembre 2016
Fabien Clain le "radicalisateur", le centre de déradicalisation, et la mort du Famas
20
15 septembre
Un jour en France : jeudi 15 septembre 2016
Trévidic pas logique, mixité logicielle au collège, Sisco ville d’amour
8
14 septembre
Un jour en France : mercredi 14 septembre 2016
Hidalgo et la pollution, la loterie des migrants, l’espérance de vie
9
13 septembre
Un jour en France : mardi 13 septembre 2016
Eugénie Bastié contre Barthès-Hanouna, Riss et Lhermitte contre Twitter, et Alstom
16
12 septembre
Un jour en France : lundi 12 septembre 2016
Ligne SNCF Lille-Israël, lasagnes chez Charlie, et Dalaï CIA Lama
15
9 septembre
Un jour en France : vendredi 9 septembre 2016
Cukierman vs Soral, Libé vs Mélenchon, Finchelstein et Hollande
5
7 septembre
Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016
Carolis balance Sarkozy, l’armée recrute, Gayet refuse le sexisme
9
6 septembre
Un jour en France : mardi 6 septembre 2016
Guaino à Sainte-Anne, Zemmour contre l’islam, Marseille-sur-Morts
12
5 septembre
Un jour en France : lundi 5 septembre 2016
Onfray TV, Cahuzac balance Rocard (mort), Cyrille Eldin fasciste
6
2 septembre
Un jour en France : vendredi 2 septembre 2016
Le procureur Molins, la question du Christ et la taxe anti-calories
13
1er septembre
Un jour en France : jeudi 1er septembre 2016
Rama Yade 1er, les proviseurs militaires, Barré et les Arabes
34
31 août
Un jour en France : mercredi 31 août 2016
Le Mont-Blanc, le déchireur de chemise, Richet et Mel Gibson
14
30 août
Un jour en France : mardi 30 août 2016
Macron démission, Chevènement contre Cohn-Bendit, et Canal+
12
29 août
Un jour en France : lundi 29 août 2016
Primaires à droite, Burkini et Cénacle
25
14 juillet
Un jour en France : jeudi 14 juillet 2016
354 Légion d’honneur, 1 600 profs français, 1223 Philippe Auguste
10
13 juillet
Un jour en France : mercredi 13 juillet 2016
Virenque roi du Ventoux, le défilé militaire, le coiffeur du président
14
12 juillet
Un jour en France : mardi 12 juillet 2016
Les Français à découvert, le désert médical, c’était mieux avant
19
11 juillet
Un jour en France : lundi 11 juillet 2016
Portugal über alles, L’Euro de la sécurité, Macron et l’oligarchie
27
8 juillet
Un jour en France : vendredi 8 juillet 2016
Hollande/Poutine, Hollande/Merkel, et Hollande/Rost
19
7 juillet
Un jour en France : jeudi 7 juillet 2016
Michel Rocard, Elie Wiesel, ou le culte des faux grands hommes
12
 
 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1552243
    Le 8 septembre à 22:52 par Henri
    Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016

    In vino veritas, moi je dis...

     

    Répondre à ce message

  • #1552324
    Le 9 septembre à 00:56 par goy pride
    Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016

    « Le Front national n’est pas un parti d’extrême droite. Ce n’est pas Drumont. Ce n’est pas Daudet… »



    Pire encore qu’un parti d’extrême droite c’est l’appel à une guerre civile ! Ce genre d’abomination est typique du gauchisme mais on fait porter cela à la prétendu extrême-droite tout comme la colonisation, l’apport de la civilisation et des lumières chez les "sauvages" perpétré par la gauche mais mis sur le dos de la droite...Houellebecq loin d’être de droite est en réalité un parfait gauchiste accompli prêt à n’importe quelle horreur pour parvenir à certains objectifs politique, un bobo dit de droite mais qui fonctionne mentalement comme un gauchiste...c’est tout le problème de la droite en France ! Elle n’existe tout simplement plus ! On observe juste quelques divergences "cosmétiques" au niveau sociétal mais dans le fond tout le monde est gauchiste dans ce pays !

     

    Répondre à ce message

  • #1552386
    Le 9 septembre à 08:12 par Les trucs
    Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016

    Elémentaire, mon cher WhatSon, que la particule rend force.

     

    Répondre à ce message

  • #1552390
    Le 9 septembre à 08:20 par Stavrolus
    Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016

    J’aimais bien Houellebecq jusqu’à ce qu’il publie un livre d’échanges avec BHL. Les temps sont durs, certes, mais pour avoir envie de lire un auteur, il faut avoir un peu confiance dans le rapport qu’il entretient avec la vérité, c’est-à-dire dans sa sincérité, dans son authenticité si l’on veut.

     

    Répondre à ce message

  • #1552422
    Le 9 septembre à 09:25 par anonyme
    Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016

    "Vaillant était un ouvrier candide qui avait pris au sérieux les promesses de la démocratie révolutionnaire.
    Déçu dans ses illusions politiques, il jeta sa bombe en pleine séance de la Chambre des députés, où elle blessa légèrement plusieurs parlementaires et fit la réputation du président Dupuy, grâce au mot célèbre : « La séance continue… »
    Hélas ! oui, elle a continué."
    Léon Daudet
    Souvenirs
    (1920)
    https://fr.wikisource.org/wiki/Souv...

     

    Répondre à ce message

  • #1552426
    Le 9 septembre à 09:32 par Eric
    Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016

    J’aime bien votre " conclusion " interrogative. Pour ma part j’y répondrai en disant que soit il a eu le vin vrai (et c’est l’hypothèse que je veux privilégier), soit il a beaucoup évolué sur sa " position " concernant l’islam. Ce dont témoignait l’ouvrage " Soumission " mais aussi et surtout l’interview qu’il avait donnée à un JT de vingt heures et la relation qui en avait été faite (du livre et de l’interview) par Alain Soral lors de l’un de ses entretiens vidéos.

     

    Répondre à ce message

  • #1552464
    Le 9 septembre à 10:29 par ursus
    Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016

    Et dire qu’il y en a qui espèrent encore quelque chose de Merluche, affligeant...

     

    Répondre à ce message

  • #1552825
    Le 9 septembre à 18:26 par pierre111
    Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016

    mélanchon il a tout mélanché ahr

     

    Répondre à ce message

  • #1553130
    Le 10 septembre à 01:58 par Toi Moche et Méchant
    Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016

    Un Méchant-con parmi tant d’autres... ça casse pas trois pattes à un Kanard ; C’est vraiment pas l’exception française !

    « La méchanceté est gratuite. Si elle était payante, ça ruinerait tous les cons (Auteur illisible) ».

    La méchanceté en mode connerie ça a toujours nourrit son homme ! Faut être le dernier des cons de ne pas l’être. Faudrait proposer des formations en connerie appliquée dès le cours élémentaire. De cette manière tout le monde serait bien nourri dès la sortie de l’école.

    Jacquot t’es vraiment trop gentil, ce qui fait de toi un vrai con :
    http://www.egaliteetreconciliation....

    C’est normal, t’es Belge !

     

    Répondre à ce message

  • #1560430
    Le 18 septembre à 22:08 par yéti déporté au Benêtland
    Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016

    L’aliénation :

    "Dans un système économique où le licenciement est prohibé, chacun réussit plus ou moins à trouver sa place.
    Dans un système sexuel où l’adultère est prohibé, chacun réussit plus ou moins à trouver son compagnon de lit.
    En système économique parfaitement libéral, certains accumulent des fortunes considérables ; d’autres croupissent dans le chômage et la misère.
    En système sexuel parfaitement libéral, certains ont une vie érotique variée et excitante ; d’autres sont réduits à la masturbation et la solitude.
    Le libéralisme économique, c’est l’extension du domaine de la lutte, son extension à tous les âges de la vie et à toutes les classes de la société.
    De même, le libéralisme sexuel, c’est l’extension du domaine de la lutte, son extension à tous les âges de la vie et à toutes les classes de la société."

    "Extension du domaine de la lutte" [des classes à l’existentiel]
    Michel Houellebecq

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents