Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

Coluche, Sarkozy, et les faux monnayeurs

 

Les lampistes de la fausse monnaie

Faire de la fausse monnaie c’est puni de la perpétuité. C’est très mal, car l’argent il faut le gagner à la sueur de son front, même s’il n’y a plus de travail et que les subventions diverses remplacent peu à peu le salaire. On parle de plus en plus d’un revenu universel, qui permettrait à tous de vivre… aux crochets d’un État-surveillant. Qui te nourrit peut te priver, si tu marches pas droit.

Mais faire de la fausse monnaie comme la BCE ou la Federal Reserve Bank, à un degré inimaginable, c’est bien. Globalement, on peut dire qu’une grande partie de la monnaie électronique en circulation est fausse. Elle ne correspond à aucune activité économique réelle, tangible. C’est la bulle financière, qui va inexorablement vers son éclatement. C’est le destin de toute bulle.

Un imprimeur talentueux a fabriqué dans son atelier (planqué derrière une fausse cloison), en y travaillant 30 minutes par jour, 374 000 contrefaçons de billets de 20 euros et 57 000 de 50 euros. L’avocat général a requis 15 ans ferme. Il avance un argument moral : les faux billets trompent les gens qui se retrouvent avec ces contrefaçons à la fin de la chaîne. C’est vrai qu’il faut toujours un pigeon, ou un dindon. Mais quid de l’euro, qui a fait exploser les prix, et baisser le pouvoir d’achat des Français ? Allo ?
Moralité : seul l’État peut créer de la fausse monnaie et berner les gens.

 

 

Le 18 septembre 1998, l’émission littéraire de Bernard Pivot Bouillon de culture propose un plateau particulier : Alphonse Boudard, l’ex-taulard devenu écrivain populaire, Luc Lang, un écrivain bien-pensant, et Timour Sergueï Bogousslavski, un drôle de gus de 84 ans, physiquement alerte, l’œil vif. Ce graveur de métier, misanthrope total (une enfance massacrée), avoue dans son autobiographie, La Morue de Brixton, avoir produit ses propres pièces rares et sa fausse monnaie toute sa vie, bravant tous les interdits, vivant ainsi d’amour et de fraîche.

Amour avec des jolies filles et fraîche avec la revente de ses contrefaçons, réalisées avec amour. Un esthète en toute chose. Mais ça, ça ne choque pas Pivot. Ce qui le choque, c’est quand Sergueï évoque avec tendresse le Paris sous la botte allemande, tout en conchiant les Américains et leur hypocrisie, surtout lors du jugement de Nuremberg. Luc Lang interviendra pour déclarer les propos de Bogousslavski « irrecevables », dénonçant en les lisant les passages jugés trop pro-allemands dans La Morue. Le faux monnayeur s’excusera poliment, mais on imagine que ça n’a pas dû améliorer sa misanthropie.
Ceci étant dit, on ne l’a plus jamais revu en télé. Pfuit !

 

Le lampiste du CAC40

Il part dans la course à la présidentielle bon dernier. Il veut bouffer un à un tous ses concurrents à droite, et s’imposer en finale face à Marine Le Pen. C’est Nicolas Sarkozy. Qui est Nicolas Sarkozy ?

Tout le monde l’a oublié, mais il s’agit du précédent président de la République, qui engueulait ses ministres comme du poisson pourri, qui portait un tee-shirt pro-américain pendant son jogging, et qui bénéficiait d’un traitement médical de pointe, qui lui permettait de tenir son programme de ouf. C’est aussi celui qui fit bosser ses troupes – dont Copé – sur un projet de désignation du président de la télé publique, pour griller tout le monde en conférence en annonçant que désormais, ce serait l’exécutif – c’est-à-dire lui – qui nommerait le président de France Télévisions, et que ce serait plus rapide et moins hypocrite comme ça et fermez le ban, des questions ?
La méthode Sarkozy, c’est un peu Napoléon, mais sans les résultats.

 

 

Aujourd’hui, Sarko 2 propose de fondre toutes les excroissances audiovisuelles publiques – Radio France, France Télévisions, l’INA et France Médias Monde – en une holding unique, qui ferait gagner de l’argent à l’État, ou plutôt perdre moins de fric. Le grand mot, un gros mot pour les syndicats, c’est synergie. Tu prends les trucs qui se ressemblent, tu les fous ensemble, tu coupes le gras, et tu gardes un noyau dur. À gauche, on parle déjà de la tentation de recréer l’ORTF, cette structure qui avait été éclatée dans les années 70 pour donner TF1, Antenne 2, FR3 et compagnie.

Il est vrai que la France est la championne du monde de l’empilage de machins publics d’information qui se cannibalisent. Car on n’ose pas réformer le vieux, du coup on y greffe du neuf… Ce qui donne un arbre à moitié mort, et à moitié vivant. Le Christ parlait déjà du tissu neuf qui ne pouvait pas supporter une vieille pièce : le neuf rejette le vieux, et le vieux rejette le neuf. Mais à la clé, il y a 10 000 emplois à France Télévisions… qui se sentent menacés. De bonnes grosses grèves en perspective en cas de retour du Sarko 2. De quoi flinguer définitivement ce qui reste de l’audience télé.

 

Le lampiste des Restos du Cœur

L’autre retour du jour, c’est celui de Coluche, qui fêtera le 19 juin (on prend un peu d’avance sur la concurrence) le 30e anniversaire de sa mort. On ne reviendra pas sur les circonstances de son « accident », même si les morts suspectes – Robert Boulin – remontent actuellement à la surface des médias.

 

JPEG - 175.9 ko
Déjeuner privé de François Mitterrand en compagnie de Michel Berger, France Gall, Jacques Attali et Coluche, le 28 septembre 1984 (Archives nationales)

 

Coluche, avant de croiser son putain de camion, avait créé les Restos du Cœur, qui donnent à manger aux Français qui ne mangent pas à leur faim, ou qui n’ont plus de fric pour bouffer. La bon cœur des Français permettra au pouvoir socialiste, qui renonçait au socialisme pour le libéralisme, de déléguer la solidarité nationale aux Français touchés (émotionnellement) par la pauvreté. Aux Français qui culpabilisaient de manger à leur faim. Alors que la lutte contre la pauvreté devrait être la priorité d’un gouvernement de gauche.

Le libéralisme à la sauce anglo-américaine allait produire une explosion de pauvres et de chômeurs, il fallait des structures annexes pour les récupérer. Traiter le symptôme, pas la cause. Les bénéfices des grandes entreprises s’envolaient, la culture du profit produisait du pauvre à la chaîne. 30 ans plus tard, le résultat de cette trahison de la gauche, c’est 6 millions de chômeurs, 12 millions de pauvres, à côté de superprofits. Dont la société ne profite pas. Des profits antisociaux, quoi.
Coluche a été le dindon de cette manipulation cynique. Et il est mort comme un lampiste, comme un pigeon : écrasé.

Voir aussi :

19 mai
Un jour en France : vendredi 19 mai 2017
Spécial « 70e Festival mondialiste de Cannes dans l’indifférence générale »
12
18 mai
Un jour en France : jeudi 18 mai 2017
Les Patriotes de Philippot et ceux du Mossad, Didier Super se moque de l’antifascisme, Patrick Timsit se couvre
13
17 mai
Un jour en France : mercredi 17 mai 2017
Lapix croque Pujadas, Lassalle raconte, le film d’animation français
29
16 mai
Un jour en France : mardi 16 mai 2017
Francis Lalanne contre Valls, Mélenchon lorgne sur le FN, les homos de Tchétchénie
21
15 mai
Un jour en France : lundi 15 mai 2017
La cérémonie de passation de pouvoir entre Hollande et Macron, et l’effondrement du journalisme de cour
28
12 mai
Un jour en France : vendredi 12 mai 2017
Une Brigitte première dame, la France par Sylvain Tesson, les alcoolos punis de RSA
45
11 mai
Un jour en France : jeudi 11 mai 2017
Hidalgo-Aubry-Taubira ou les ruines du PS, Achtung au copyright sur la Shoah, Mélenchon le soviet cong !
14
10 mai
Un jour en France : mercredi 10 mai 2017
Valls mendie devant Macron, Cohen au mercato radio, Bloch patronne d’Inter
15
9 mai
Un jour en France : mardi 9 mai 2017
La France qui fait honte : “foodeuses” du Figaro, “interculturalité” d’Anne Hidalgo, électeurs de Macron “sans adhésion”
14
8 mai
Un jour en France : lundi 8 mai 2017
Le message de la petite Syrienne à Macron, RFI et le massacre de Sétif, la meilleure prof du monde is french
10
5 mai
Un jour en France : vendredi 5 mai 2017
Bürki à poil pour Macron, Doherty pété contre le FN, le Manouche antinazi
29
4 mai
Un jour en France : jeudi 4 mai 2017
Mgr Barbarin se couche, Loran des Bérurier Noir vote Macron, et le vrai Victor Lanoux
30
3 mai
Un jour en France : mercredi 3 mai 2017
La dernière de Kepel, la dernière de Charlie, la dernière de Décodex
15
2 mai
Un jour en France : mardi 2 mai 2017
L’abjection du collabo Stéphane Guillon, Laurent Delahousse et la manip de Yerres, Dany Boon for Macron
23
1er mai
Un jour en France : lundi 1er mai 2017
Macron la récup, la pleurniche des médias, Finky contre le shoah-business
26
28 avril
Un jour en France : vendredi 28 avril 2017
Marine fait de moins en moins peur, Macron de plus en plus
16
27 avril
Un jour en France : jeudi 27 avril 2017
Les deux candidats se préparent au grand débat du 3 mai
17
26 avril
Un jour en France : mercredi 26 avril 2017
Rions un peu entre deux tours : Valls revient, Lassalle chez Hanouna, Attali déraille
11
25 avril
Un jour en France : mardi 25 avril 2017
Autour de la fracture Marine/Macron : Fenech, Onfray, les profs d’histoire-géo
22
24 avril
Un jour en France : lundi 24 avril 2017
Deuil national : finale Hollande/Marine, suicide de la gauche, carte riches/pauvres
45
21 avril
Un jour en France : vendredi 21 avril 2017
Laetitia femme de flic, Molins et le papier tombé, le rapport attentats/élections
25
20 avril
Un jour en France : jeudi 20 avril 2017
Spécial anniversaires : Charles Maurras, Éric Dupond-Moretti, Jean Carmet et Hitler
11
19 avril
Un jour en France : mercredi 19 avril 2017
Tous aux obsèques du PS, 15 minutes pour convaincre, Joséph Macé-Scaron-Fillon
9
18 avril
Un jour en France : mardi 18 avril 2017
Sciences Po Strasbourg, Télécom Paris Tech et Université Lyon 2
9
17 avril
Un jour en France : lundi 17 avril 2017
La télé de Lutte ouvrière, le vote musulman, Poutou désarme la police
17

Pour approfondir les trois thèmes, l’argent, les services publics, et l’humour,
lire sur Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1484376
    le 09/06/2016 par Mathieu Picard
    Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

    L’arnaque des restos du coeur :
    https://www.youtube.com/watch?v=sOJ...


  • #1484392
    le 09/06/2016 par la_marmotte casquée
    Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

    Coluche a été le dindon de cette manipulation cynique. Et il est mort comme un lampiste, comme un pigeon : écrasé.

    Je ne comprend pas...
    Et quoi celui qui "donne à bouffer" à ses semblables est forcément un dindon de la farce ou un pigeon ?

    Il savait à quoi s’attendre là dans les "hautes sphères sociales"

     

    • #1484419
      le 09/06/2016 par Quenelle subtile
      Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

      Il ne faut pas simplement lire ce qu’il te plait, la raison pour laquelle il est qualifié ainsi est mentionnée plus haut :

      La bon cœur des Français permettra au pouvoir socialiste, qui renonçait au socialisme pour le libéralisme, de déléguer la solidarité nationale aux Français touchés (émotionnellement) par la pauvreté. Aux Français qui culpabilisaient de manger à leur faim. Alors que la lutte contre la pauvreté devrait être la priorité d’un gouvernement de gauche.

      Donc oui c’est un pigeon manipule.


    • #1484498
      le 10/06/2016 par Emmanuel
      Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

      Excuse moi "Quenelle subtile", si toi même tu relis ce paragraphe, tu verras que l’on y parle de la manipulation des Français, pas de Coluche. Par contre c’est vrai qu’il s’est sorti les doigts du cul pour essayer de réparer les pots cassés.

      Tu étudieras également les circonstances de sa mort, et tu comprendras qu’il faisait alors front contre le système en refusant les manipulations. Ça lui a coûté cher.

      Et surtout n’oublie pas que c’est lui qui a immortalisé ce geste que tu arbore fièrement comme pseudo.

      Un peu de respect pour ce mec. C’est un de ceux qui nous le manque le plus.

      Merci


    • #1484684
      le 10/06/2016 par Riket Kosmos
      Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

      Le seul petit "détail" qui cloche dans cette "histoire" c’est que Coluche n’avait pas fait cette "opération" de communication pour qu’elle dure !! Mais pour montrer aux menteurs de métiers, ce politicards corrompus, que un artiste comme lui pouvait juste sur sa notoriété faire leur boulot !! Mais ça devait servir d’électrochoc ! Pas de "prétexte" pour qu’ils continuent à ne rien foutre pour les gens qui crevaient déjà la dalle à l’époque !! Si Coluche savait qu’en 2016 les "Restos du coeur" existaient encore et qu’en plus une bande "d’enfoirés" s’en servaient pour se faire du fric chaque année et pour pouvoir vendre leur "merdes" musicales ..Il se retournerait dans sa tombe !!


  • #1484506
    le 10/06/2016 par karimbaud
    Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

    @quenelle subtile........30 ans après, c’est plus facile de voir la manip !...il ne faut pas oublier le spectacle que Coluche préparait à la rentrée 86...et l’accident fort étrange qui l’a emporté..donc dupe, pas dupe, demi-dupe ?...allez savoir, Coluche acceptait peut-être pour compenser la trahison gauchiasse, c’était un moindre mal, surtout qu’être dupe n’empêche pas forcément d’avoir du coeur...les Français ne se sont pas trompés et en furent reconnaissants à l’ Enfoiré, pas au Pouvoir socialope...après vous ne pourrez jamais empêcher des médias complaisants d’accoquiner les Restos avec la Gauche, en attendant des millions de gens ont pu un peu mieux bouffer même si, certes, il eût mieux valu leur permettre de se nourrir par leur travail...Coluche a été la bonne conscience de cette Gauche qui se reniait et qui trahissait, c’est une évidence, mais il a tendu la main sincèrement, comme le titi Parisien populo qu’il n’a au fond jamais cessé d’être .


  • #1484512
    le 10/06/2016 par anonyme
    Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

    Alain Krakovitch, Directeur Général SNCF Transilien, refuse d’indemniser les usagers.
    http://france3-regions.blog.francet...

    Jacques Lewiner, ou comment un fils de "modestes commerçants juifs d’origine polonaise" est devenu multimillionnaire.
    http://www.lesechos.fr/week-end/bus...


  • #1484535
    le 10/06/2016 par Ciceron
    Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

    Encore ce sous-entendu, même léger, même subtil, de la mort "suspecte" de Coluche.

    L’enquête de Police, les témoignages de ses amis qui l’accompagnaient ce jour-là, ont levé le voile à ce propos, un stupide accident de la route, à allure modérée, sans casque, et voilà ...

    Le mensonge c’est d’avoir dépeint un motard irresponsable roulant à tombeau ouvert (pardon ...) quand il s’agissait d’un tranquille retour de plage entre potes.

    Voir des complots partout est aussi imbécile que de n’en voir nulle part.


  • #1484566
    le 10/06/2016 par dixi
    Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

    La sincérité de Coluche était entière et sans ambiguïté et manqué sans doute de connaissance politique ,ça n’enlève pas la générosité du personnage ,mais ce qu’il y a de plus terrible c’est de se servir du bonhomme et de la misère montante pour se mettre en première ligne (n’est ce pas Mr Attali) et ses collègues de goooche .Car la misère ,elle n’est pas tombé du ciel comme une météorite ,mais a bien était crée par les même et ceci toujours d’actualité puisque,la longue liste des entreprises françaises rachetées par des capitaux étrangers ne cesse de s’allonger, Péchiney, disparu en 2003, ou d’Arcelor, racheté par Mittal en 2006,groupe du Louvre, vendu à Starwood en 2005 puis au chinois Jin Jiang,Alstom, vendu au géant américain de l’énergie General Electric,Alcatel à Nokia,Lafarge, racheté par le Suisse Holcim, le transporteur Norbert Dentressangle, repris par l’américain XPO, le Club Mediterranée, racheté par le chinois Fosun ,les aéroports de Toulouse ou Nice, vendus en partie à des investisseurs chinois.Le mois dernier, ce fut au tour de Technip, un gros acteur du parapétrolier, de partir pour Londres se marier avec l’américain FMC ou encore de Servair, filiale restauration d’Air France, convoitée par le chinois HNA. Cette semaine, c’est la Compagnie des Alpes, opérateur de stations de ski et filiale de la CDC, qui se dit en pourparlers avec des investisseurs chinois. Et bientôt, ce sera peut-être le groupe ACCOR, objet d’une prise de contrôle rampante par le même groupe chinois qui a racheté les hôtels du groupe du Louvre,etc..etc..etc.....
    A elle est belle la crise !!.Oui ce qu’a fait Coluche est bien, mais il c’est fait berner par cette bande de rapaces ,et la fête va continuer,jusqu’à quand ??


  • #1484590
    le 10/06/2016 par la pythie
    Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

    qu’on arrête de nous bassiner avec Coluche ! ok, il est sympathique mais sans plus...Et ses sketchs ne sont pas inoubliables, à l’exception de quelques-uns..


  • #1485363
    le 11/06/2016 par knappertsbusch
    Un jour en France : jeudi 9 juin 2016

    Serait-il possible à ER de nous procurer la vidéo de Timour Sergueï Bogousslavski chez Pivot ? Je n’ai rien trouvé sur Google...