Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 13 mars 2017

La FDJ gratte les Français, le logement a-social, la "garantie jeunes"

 

 

Eh ben ça alors ça tombe bien ! La Française des Jeux, cette société gérée par l’État et surveillée comme le lait djihadiste sur le feu, vient de sortir un nouveau jeu de grattage qui risque de rendre les Français encore plus riches qu’ils ne le sont. « Desserts en or » est un jeu de grattage olfactif, on gratte des gâteaux, et on peut gagner jusqu’à 30 000 euros. Ou perdre sa mise de 3€, c’est selon.

 

D’après la presse, le précédent jeu Cash de la FDJ avait permis à la vieille dame d’engranger 2,2 milliards en 2015 pour 437 millions de tickets. Pourquoi un truc olfactif, alors que les autres jeux marchent très bien ? Parce que la FDJ veut séduire les jeunes et les femmes, qui sont moins gratteurs que les hommes et les vieux. Et surfer sur la mode culinaire à la télé (Top Chef, Le Meilleur Pâtissier, Danse avec les merguez, etc.). Les 18-35 ans pourraient faire un effort, eux qui se plaignent de devoir bosser au macdo pour payer leurs études de socio !

 

JPEG - 132.1 ko
Tchoupi se gratte mais il ne gagne jamais rien

 

Après cette inqualifiable promotion sur E&R, qui risque de nous rapporter gros – on est le 1er site politique français oui ou merde ? –, passons à l’information. La FDJ est tellement juteuse pour l’État que les réunions au sommet ne concernent pas seulement le PDG et ses secondants, mais aussi le ministère de l’Intérieur et un représentant du Renseignement. Pas touche à la poule aux œufs d’or, cet impôt crucial pour les comptes de la Nation. Le pire, c’est qu’il est prélevé sur les pauvres, mais ça, on le sait tous. On va pas refaire le monde. Enfin, pas aujourd’hui.

La seule chose intéressante avec la FDJ, c’est où passe l’argent. On sait qu’environ 50% du fric raflé est redistribué, 70% pour certains jeux (Keno), contre plus de 80% pour les casinos, même si on doit y inclure le blanchiment (le casino fonctionne comme une lessiveuse d’argent sale). La question cruciale de la FDJ, c’est « où passent les gros gains ? ». Car une partie non négligeable redistribuée échappe au public... gratteur. Seule la FDJ sait dans quelles poches atterrissent les gros lots. Mais nous avons assez d’ennuis comme cela avec la dominance, on va donc changer de sujet. On est curieux, mais pas fous.

 

C’est France Bleu, dont le slogan est pas mal – « zéro sondage, mille reportages » – qui nous apprend que 500 000 personnes mal logées en IDF attendent toujours leur logement social. Sans faire dans le cynisme, elles peuvent attendre longtemps. Car la France ne construit pas assez, et, paradoxalement, pas assez de logements moyens. Un cran au-dessus du logement social, pour ceux qui peuvent se permettre de quitter le logement social pour un truc un peu moins social... Donc ça bouchonne en bas.

Anne est docteur en arts plastiques. Au chômage et en situation de handicap, ainsi que ses deux filles de 15 et 17 ans. Toutes les trois vivent dans un petit appartement de 17 m2, dans le 11ème arrondissement de Paris. Pas de chauffage, pas de placard, une pièce à vivre de 9 m2, qui sert à la fois, de cuisine, de salon, de rangement, pour vivre là, au quotidien, il faut s’organiser : le four sur la machine à laver, le radiateur électrique sous l’évier, les plaques à cuisiner sur le frigo et des étagères bricolées sur les cheminées. Avec, tous les jours, la hantise d’être expulsées. « On ne peut faire aucun projet, et encore ! il ne faut pas se plaindre, il y a pire, nous, on a un toît », dit Anne, dans un sourire. Elle est arrivée ici, il y a trente ans, quand elle était encore étudiante, puis, un mari, un enfant, puis deux, le mari qui s’en va et aucun moyen de trouver un autre logement. Anne est en attente d’un logement social depuis seize ans !

 

Les logements sont attribués, théoriquement, aux familles prioritaires, c’est-à-dire nombreuses. Ce qui fait que les mères seules avec deux enfants rament, alors qu’une famille de 5 enfants obtiendra gain de cause. Mais il y a aussi les magouilles, avec les dossiers placés en haut de la pile selon la communauté en question... Normalement, les communes doivent respecter une certaine mixité sociale, mais dans les faits, certains immeubles de logement social voient des communautés sur-représentées. Et ça crée de la question, de la jalousie, du ressentiment. Par communauté on entend communauté ethnique, confessionnelle ou sexuelle. Quant aux « amis » des maires, ils sont évidemment logés à la meilleure enseigne, même s’ils ont de bons revenus...

 

Tout cela est très injuste, inégalitaire, et les socialistes n’ont rien arrangé dans le domaine. Par exemple, à Paris, la désastreuse Anne Hidalgo a juste réussi à exproprier le couple Basile de Koch et Frigide Barjot, une basse vengeance politique. Et quand une famille de réfugiés ou de pauvres est relogée dans un immeuble flambant neuf de la ville de Paris, on convoque la presse et on joue au socialisme social devant les caméras... Sans faire de la préférence nationale primaire, que penser des dizaines de milliers d’étrangers logés dans des hôtels (le groupe Accor vient de céder 62 hôtels Formule 1 au SAMU social) pour des centaines de millions d’euros chaque année ? L’État débourse en effet l’équivalent en loyers de 500 000 nuitées par an.

Dans la même veine il y a la « garantie jeunes » pour les réfugiés. Une expérimentation socialiste créée uniquement pour ajouter à la confusion générale. 50 réfugiés toucheront 471 euros par mois et bénéficieront d’un « accompagnement renforcé » vers l’emploi, nous dit le ministre du Travail. À un mois du premier tour, une façon de jeter de l’huile sur le feu qui a déjà pris un peu partout. La mesure, symbolique car elle ne touche que 50 individus, n’en est pas moins indigeste pour les étudiants français, qui rament pour faire coïncider études et petits boulots. Ramer côté boulot pour ramer côté études... la double peine.

 

JPEG - 61.1 ko
Prêts à toucher la "garantie jeunes", les gars ?

 

Cependant, on apprend sur BFM TV que la mesure de Khomri a bénéficié à 105 000 jeunes en 2016 et que les socialistes visent 150 000 jeunes en 2017. La part des jeunes étrangers dans le tas se montant à 1 000 individus. Anecdote qui va ravir les Français dans la mouise : les 50 jeunes privilégiés se plaignent déjà des (240 heures de) cours de français, parce qu’il y aurait trop d’écarts entre les uns et les autres... Ils veulent bosser direct, gagner de l’argent, et pas se faire chier avec le français.

Et si on les payait en tickets FDJ déjà grattés ?

Voir aussi :

29 mars
Un jour en France : mercredi 29 mars 2017
Le Monde contre le FN, mixité forcée dans le XVIIIe, un Pierre Ménès moins lourd
4
28 mars
Un jour en France : mardi 28 mars 2017
Marine Le Pen secoue Pierre Gattaz, ACS la mutuelle des sans-dents, Attali récidive
19
27 mars
Un jour en France : lundi 27 mars 2017
Spécial "journalistes" : Anne Nivat, Polony TV, et François "Théonarda" Hollande
9
24 mars
Un jour en France : vendredi 24 mars 2017
Hamon contre Poutine, Les Bleus contre Benzema, la Guyane contre la pauvreté
24
24 mars
Un jour en France : jeudi 23 mars 2017
Marine Turchi dans la colle, Crétin le Bref, SOS Anti-antiracisme
11
22 mars
Un jour en France : mercredi 22 mars 2017
50 nuances de lycées, féminisme oligarchique, termites du PS
12
21 mars
Un jour en France : mardi 21 mars 2017
Grand remplacement des médias, Lapix contre Mélenchon, Turchi contre le FN
21
20 mars
Un jour en France : lundi 20 mars 2017
Les temps de parole à la con, Taubira divague, le dégel français
8
17 mars
Un jour en France : vendredi 17 mars 2017
Dents en or des Roms, psys contre le FN, Deneuve et le sexe
23
16 mars
Un jour en France : jeudi 16 mars 2017
Le retour de Hollande la Terreur, déchaînement anti-FN, Décodex se juge
8
15 mars
Un jour en France : mercredi 15 mars 2017
Valls tue le PS, les livres anti-FN, le Printemps du Cinéma de propagande
16
14 mars
Un jour en France : mardi 14 mars 2017
Fillon prisonnier du Système, VDB & Madénian éjectés, la manif des pompiers
19
10 mars
Un jour en France : vendredi 10 mars 2017
Barça explose le PSG, Macron enfume Villani, Peillon gaze Aphatie
18
9 mars
Un jour en France : jeudi 9 mars 2017
La France moyenne qui vote FN, Johnny contre le cancer, Chinois contre rhinos
11
8 mars
Un jour en France : mercredi 8 mars 2017
Braquage à l’Éducation nationale, Macron maqué, PSG PSG !
18
7 mars
Un jour en France : mardi 7 mars 2017
Antiracisme homophobe, trisomisme raciste, Christine and the Gouines
18
6 mars
Un jour en France : lundi 6 mars 2017
Troadec ou l’Eldorado des salauds, Louis(e) le/la trans sur TF1, Zep le propagandiste
12
3 mars
Un jour en France : vendredi 3 mars 2017
Miss météo trisomique, la révolte des dentistes, le président des sans-dents
20
2 mars
Un jour en France : jeudi 2 mars 2017
Un Canard menacé de mort, Mélenchon battu par une "fasciste", Taddeï reprend Lui
6
1er mars
Un jour en France : mercredi 1er mars 2017
On a chopé UN terroriste, la République des juges, les branlos du CSA
9
28 février
Un jour en France : mardi 28 février 2017
Tour de (France à) Noirmoutier, agriculteurs bio, dîner indigeste du CRIF
6
27 février
Un jour en France : lundi 27 février 2017
Le licenciement de Poutou, PS fasciste, Christine Angot débloque
26
24 février
Un jour en France : vendredi 24 février 2017
Pour l’honneur de Marin, vive les pompiers, Élie vote Dieudonné
11
23 février
Un jour en France : jeudi 23 février 2017
Rire contre l’homophobie, Décodex et le charlot, Fillon sous contrôle
9
22 février
Un jour en France : mercredi 22 février 2017
Théorie des dominos à gauche, Francis CRIF Kalifat sur RTL, Kevin Razy transféré
5

Parce qu’il vaut mieux en rire que pleurer, rire sur Kontre Kulture

 
 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1683157
    Le 13 mars à 21:14 par VIVACHAVEZ
    Un jour en France : lundi 13 mars 2017

    Ceux qui grattent sont en majorité des garçons ? Si je comprends bien, la FDJ cible les boys, et la LDJ cible les goys..................

     

    Répondre à ce message

  • #1683164
    Le 13 mars à 21:26 par leonardo
    Un jour en France : lundi 13 mars 2017

    Il faudra quand meme bien , à,un moment, se demander ou passe l’argent de la FdJ, et comment cette société est controlée, non ?
    Juste pour voir.

     

    Répondre à ce message

    • #1683226
      Le 13 mars à 23:35 par noname
      Un jour en France : lundi 13 mars 2017

      Ça doit être un bordel sans nom là bas, quand on sait que pour eux ta mise est un gain et qu’ils peuvent se permettre leur pub mensongère sur les gains...enfin ils ont la petite phrase qui les sauve juridiquement..

      Mais ça pourrait être intéressant..

       
    • #1683230
      Le 13 mars à 23:54 par SpiritusRector
      Un jour en France : lundi 13 mars 2017

      La plus vieille et la plus efficace des pompes à fric.
      Reposant sur un principe simple et solide.

      Créer des joueurs et des gagnants fictifs est d’une simplicité déconcertante.

      Et vu que tout c’est la machine qui décide... Je fais l’impasse sur le tour de prestidigitation avec les boules hein... Un magicien à 100€ de l’heure fait mieux et lui il est en direct sous vos yeux.

      Si vous me sortez le "contrôle d’huissier", vous êtes sans doutes tombé sur le site d’E&R par hasard, et c’est votre première visite en tant que grand adepte de jeux et de télé...

      - 

      En allant voir les sites concernés, on découvre qu’il y a un multimillionnaire en euros tous les mois.

      J’avoue qu’en dehors de ça je n’ai pas de preuves. Mais les preuves sont surtout utiles quand le doute est possible, enfin je crois...

      Or je ne vois pas vraiment pourquoi ils se retiendraient d’enfiler les gens en détresse.

      Ils risquent quoi ? Un contrôle fiscal ? Un procès ? ...

      Ils risquent rien alors, par définition, ils se permettent tout.

      Et vu qu’ils le font avec audace et publicité, ils sont blanchis aux yeux du crétin moyen incapable de comprendre qu’il est entouré de loups aux crocs bien plus aiguisés que les siens...

      Mais a être aussi stupide, on mérite son sort...

       
    • #1683268
      Le 14 mars à 08:33 par Mariole
      Un jour en France : lundi 13 mars 2017

      Il me semble que dans 1984 il y a des gagnants de loterie fictifs

       
  • #1683170
    Le 13 mars à 21:33 par The Médiavengers
    Un jour en France : lundi 13 mars 2017

    Ne me dites pas que "Danse avec les merguez" est une émission réelle ! Tout est possible....
    Pour ajouter une bouteille d’huile sur le feu, que pense Asselineau de ses odieuses discriminations contre lesquelles il dit lutter ? (je ne lui en veut pas, ma bouteille à l’âme amer est en direction de ses fans, que je me réjouis de provoquer).

     

    Répondre à ce message

  • #1683175
    Le 13 mars à 21:49 par 9 m²
    Un jour en France : lundi 13 mars 2017

    « Ils veulent bosser direct, gagner de l’argent, et pas se faire chier avec le français. »

    Pourquoi, y’a du boulot en France ?
    Première nouvelle.

     

    Répondre à ce message

    • #1683239
      Le 14 mars à 00:44 par homme_des_forêts
      Un jour en France : lundi 13 mars 2017

      Eh bien oui, vous savez bien, le travail que les Français ne veulent pas faire ! (boutade)

       
  • #1685577
    Le 18 mars à 00:24 par lemondereel
    Un jour en France : lundi 13 mars 2017

    500 000 personnes mal logées en IDF , doit je traduire par : 500 000 clochards à paris ?

     

    Répondre à ce message