Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 3 octobre 2016

Acrimed anti-Thouroude, Kim Kardashian saucissonnée, Aulas derby

 

Il est facile de flinguer les émissions télé de décryptage télé. Elles ont toujours été (logiquement) corporatistes, limitées dans leur champ (d’investigation, on ne va pas flinguer la Famille), et consanguines. Thomas Thouroude est passé du foot à l’humour, puis de l’humour à l’info. Il a maigri, en quittant Canal+ pour France 2, la chaîne qui récupère les anciennes gloires du privé (Claire Chazal, trop « mûre » pour TF1, a sa culturelle sur France 5).

 

Acrimed, littéralement « action critique média », a fait sa notoriété – bien méritée car il y a un travail de fond – sur la critique média, et particulièrement la télé. Le pli a été pris à la fin des années 90, suite au succès du petit livre de Serge Halimi sur la télé, Les Nouveaux Chiens de garde (1997, Liber-Raisons d’agir), un hommage symbolique au pamphlet marxiste Les Chiens de garde de Paul Nizan (1932, Rieder) qui tirait à boulets rouges sur la philosophie de pouvoir de l’époque. Avec Halimi Junior, le public découvrait, horrifié, que la petite lucarne n’était pas juste le sympathique et fidèle miroir des Français, mais le champ principal de la domination politique, le laboratoire de l’assujettissement.
Ce travail étant fait, 20 ans plus tard, on surprend Acrimed à défourailler sur un innocent, le pauvre Thomas Thouroude, qui rame pourtant avec une émission de décryptage de l’actu, qui ne trouve pas son public.

 

 

Reprocher à la télé de faire de la légèreté, alors que son rôle est justement de tout alléger, revient à reprocher à la pluie de mouiller. Acrimed, qui dispose d’une bonne force de frappe analytique, fond toutes griffes dehors sur un quart de collabo. Ça ressemble à une embuscade de maquisards en 1944 qui arrosent une ambulance boche de leurs Sten (mitraillette d’époque).
Plus intéressant, on aura remarqué un détail révélateur, mais non révélé par Acrimed : la présence en tant que chroniqueuse de Nathalie Schuck , la journaliste très siono-compatible du Parisien, pour qui le score du FN aux élections européennes du 25 mai 2014 était « un jour sombre pour la démocratie ». Le chroniqueur dans une émission dite de divertissement « informationnel » a parfois plus de poids (politique) que le présentateur. Il en est de même des présidents de la République – Mitterrand, Sarkozy, Hollande – par rapport à leurs « conseillers » : Attali, BHL, Minc…

Quittons ces rivages pollués pour une nouvelle plus fraîche, plus belle, plus féminine. Kim Gros Cul Kardashian (c’est pas nous qui le disons, c’est elle, et son mari Kanye West qui insiste pour que la chirurgie développe encore cette partie du corps, déjà relativement protubérante, à croire que le rappeur veut en faire une Vénus Hottentote), s’est fait piquer pour 10 millions d’euros de bijoux dans un palace parisien.
La nouvelle fait le tour des rédactions, qui s’échauffent, qui twittent, qui enflent l’événement. C’est pas la première fois qu’on choure dans un hôtel. Il y a un petit siècle de cela, George Orwell, dans son étonnante autobiographie consacrée à sa vie de galérien, Dans la dèche à Paris et à Londres, évoquait déjà la mince, la très mince frontière entre le monde des voyous, et celui de l’hôtellerie. Et souvent, la confusion entre les deux.

 

 

Cinq faux flics ont braqué puis ligoté la gonzesse, qui a paumé une bague à « quatre millions d’euros » dans l’affaire, cinq millions de bijoux et deux téléphones. On espère qu’elle est pas chez Orange parce que Orange ne rembourse pas les portables volés (surtout aux adolescents), dont l’assurance coûte généralement, par mois, plus cher que le forfait !

Aussitôt, n’écoutant que son courage, NKM, qui lorgne sur le juteux fauteuil d’Anne Hollandalgo, a évoqué la « contre-pub » que cet attentat représentait pour « l’image de Paris », qui perd année après année des places dans le peloton des villes les plus visitées. La raison ? Pas seulement les attentats de 2015-2016, mais aussi la saleté, la cherté, les migrants et les SDF qui fleurissent sur les trottoirs, la vétusté, les métros qui roupillent à une heure du matin, quand les noctambules sortent (paraît que c’est sur « demande » des syndicats de la RATP), une ville sans joie ni fête, qui a foutu ses artistes et ses pauvres dehors (eh oui, dans les pauvres il y avait les vrais artistes, pas les bouffons de l’Art contemporain), sans oublier la gentrification et la genrification du centre historique.

Ah, une info avant de quitter Kim, qui a pris le premier avion au Bourget pour les États-Unis, ce pays de Paix & d’Amour : dans le petit monde de la presse people, certains voituriers, liftiers, garçons d’étages et autres femmes de chambre sont rémunérés en cash pour fournir des infos aux acheteurs/revendeurs de scoops, et parfois à quelques voleurs de haut vol. Pas grand-chose n’a changé depuis le Hush hush de James Ellroy et les potins d’Hollywood, avec chantages à la clé sur la drogue et la sexualité des stars.

 

 

Comme le décrit admirablement le chef d’oeuvre de Scorsese, Casino, à peine une star gorgée de fric a-t-elle foutu le pied dans un palace, qu’un coup de fil se déclenche. Dans ce marigot, il y a des stars (parfois complices), des journalistes, enfin, qui en ont le nom, des truands, mais aussi des policiers, pour protéger tout ce business. Un business à un ou deux millions de lectrices par mois, qui veulent tout savoir sur Kim & Kanye. On dira que Kim Fat Ass a été victime de la notoriété… qui fait vivre cette femme sans talent. Au moins, avec ce saucissonnage (on imagine le rôti final), Kim aura enfin créé quelque chose de vrai.

 

 

On s’extirpe du monde marécageux des people pour plonger au cœur du peuple avec le derby Lyon/Saint-Étienne, dit aussi le derby OL/ASSE. Olasse, ah ah ah. Hier soir, dans son nouveau stade flambant neuf qui a coûté une blinde (640 millions dont 180 pour le seul aménagement des accès) et quelques expropriations douloureuses, mais rien à voir avec les colonies israéliennes tout de même, Lyon disposait de « Saint-É » par deux buts à zéro. Un derby, c’est un match entre deux villes régionales concurrentes, la querelle de clochers de l’ancien temps. Aujourd’hui, avec les « communautés de communes », ça a quasiment disparu. Même si la ville de Saint-Denis, en se surdéveloppant, a par exemple laissé loin derrière elle la ville d’Aubervilliers, qui cumule les records en matière de difficultés sociales.

Les difficultés sociales, très peu pour Aulas. Un gros capitaliste régional – le roi du logiciel de compta et de gestion – qui a réussi, et qui a relancé le foot dans cette ville qui a longtemps été la risée de Saint-Étienne, avec ses Verts de légende, son public incroyable (le Liverpool français, à moins qu’Anfield ne soit le Geoffroy-Guichard britannique). En 30 ans, Aulas a reconstruit le club, qui végétait en deuxième division, l’a pérennisé avec son centre de formation (peut-être le meilleur d’Europe), et enfin musclé avec de grands joueurs étrangers (Anderson, Juninho, Benzema). Après avoir raflé une bonne dizaine de titres, dont sept de champions de France d’affilée, il dame le pion à son rival stéphanois, dont l’étoile palissait d’autant.

 

JPEG - 37.6 ko
Être de droite ne veut pas forcément dire détester la gauche

 

Oui mais voilà, avec des Tapie et des Aulas, le foot standardisé, devenu plus efficace, à tous points de vue, a perdu en vie ce qu’il a gagné en professionnalisme. Le derby est l’une des dernières survivances du foot du passé, que les télés s’arrachent (le match du dimanche a été avancé à 20h45 pour que Canal+ puisse remonter son audience) parce que justement il fait oublier l’évolution blafarde. Le libéralisme en matière de football, c’est exactement comme le libéralisme en politique ou en économie : ça crée d’un côté une immense richesse, et une fabuleuse pauvreté de l’autre. Que les médias préfèrent oublier, c’est moins vendeur.

Pour finir cette chronique sur une note insolite, saluons l’élection de Raymond Domenech – non non, c’est pas une blague – comme président de l’UNECATEF. L’UNECAmachin c’est quoi ? Le syndicat des entraîneurs, en gros. L’entité presque de gauche des mecs qui gagnent plein de fric en Ligue 1 mais qui se font virer à coups de pied au cul à la moindre série de trois défaites. Un avant-goût du libéralisme pour les riches : tout le monde sera sur la sellette !

 

Prolongez les thèmes du jour avec Kontre Kulture

Voir aussi :

17 janvier
Un jour en France : mardi 17 janvier 2017
Patrick Bruel contre Marine Le Pen, Un Sac de billes, billard à 3 bandes
21
16 janvier
Un jour en France : lundi 16 janvier 2017
Les survivants d’i>Télé, froid de France, Francis Heaulme
10
13 janvier
Un jour en France : vendredi 13 janvier 2017
Marisol Touraine en grippe, Antichrist à la trappe, Mélenchon star des naïfs
19
12 janvier
Un jour en France : jeudi 12 janvier 2017
Belle alliance impopulaire, François GPA Rugy, Fillon immigration
9
11 janvier
Un jour en France : mercredi 11 janvier 2017
Laurence Haïm chez Macron, le revenu universel, Nikola Karabatic monstre Bleu
18
10 janvier
Un jour en France : mardi 10 janvier 2017
I love(d) migrants, femmes et sciences, trumpmania française
20
9 janvier
Un jour en France : lundi 9 janvier 2017
Mélenchon l’ami des banques, Huppert No border, Belkacem anti-profs
33
6 janvier
Un jour en France : vendredi 6 janvier 2017
Gad Elmaleh l’Américain, Cyril Hanouna l’anti-FN, Tancrède Melet l’homme vertige
17
5 janvier
Un jour en France : jeudi 5 janvier 2017
La Voix du Nord enrouée, Bayrou contre le "chrétien" Fillon, le coût de Calais
5
4 janvier
Un jour en France : mercredi 4 janvier 2017
Manuel Valls "inventif", Vincent Peillon "européen", Cédric "migrants" Herrou
14
3 janvier
Un jour en France : mardi 3 janvier 2016
Apprentis complotistes, Bondy Blog anti-inégalités, Marianne dévisse
19
2 janvier
Un jour en France : lundi 2 janvier 2017
Guy Bedos chez Montebourg, Lucas Belvaux anti-FN, les grilles anti-migrants
11
Décembre 2016
Un jour en France : vendredi 23 décembre 2016
Spéciale "Je veux un gros chaos à Noël"
9
Décembre 2016
Un jour en France : jeudi 22 décembre 2016
Marine Le Pen la Russe, 100 Airbus pour l’Iran, Hidalgo, Delga et les subventions
4
Décembre 2016
Un jour en France : mercredi 21 décembre 2016
Lobby militaro-industriel, Église (enfin) sous protection, Journée de l’Orgasme
13
Décembre 2016
Un jour en France : mardi 20 décembre 2016
SDF contre migrants, Debré a son pauvre, France/Allemagne en social
3
Décembre 2016
Un jour en France : lundi 19 décembre 2016
Pécresse contre le "genre", Wauquiez contre LGBT, Fillon contre les Saoudiens
5
Décembre 2016
Un jour en France : vendredi 16 décembre 2016
Najat Belkacem numérique, Gad Elmaleh Amérique, Karim Benzema juridique
15
Décembre 2016
Un jour en France : jeudi 15 décembre 2016
La SNCF débauche, l’organigramme Fillon, King Cantona & "foot leaks"
6
Décembre 2016
Un jour en France : mercredi 14 décembre 2016
Spéciale Alep : Nicole Pleurniche Ferroni, l’Anne de Paris et Sionard Glucksmann
20
Décembre 2016
Un jour en France mardi 13 décembre 2012
Ruffin chez Salamé, la grande mosquée de Sarcelles, le mur de Calais
8
Décembre 2016
Un jour en France : lundi 12 décembre 2016
Christine « 404M€ » Lagarde, Paul « 110M€ » Pogba, Gérard « 1 800 balles » Filoche
9
Décembre 2016
Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016
Aphatie "avocat" de Cahuzac, Valls divague chez Bourdin, l’OTAN vise un lycée
46
Décembre 2016
Un jour en France : jeudi 8 décembre 2016
Valls Cassation et Sarkozy Télévisions, pollution alternée, Peillon président
8
Décembre 2016
Un jour en France : mercredi 7 décembre 2016
Le crime des anti-IVG, turbulente Marion Le Pen, Alep et les médias
16
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1571508
    le 03/10/2016 par Ben’s
    Un jour en France : lundi 3 octobre 2016

    Les Verts et l’Om sont toujours un peu dans le coeur des français. Lyon n’y est jamais entré.

     

  • #1571548

    Ce qui est marrant c’est que la kardachiante lorsque elle sera enterrée il restera dans son cercueil les pauvres implants en silicone comme relique au milieu d’un tas d’os.


  • #1571556
    le 03/10/2016 par Meyer à bide
    Un jour en France : lundi 3 octobre 2016

    Pas mal, pas mal. Et vous auriez pu ajouter les propos de jérémy Ferrari sur cyril Hanouna ; d’une grande salubrité, (et confirmant bien le bouquin de dimitri Korias sur le marais putride télévisuel).


  • #1571591
    le 03/10/2016 par Fabrice21
    Un jour en France : lundi 3 octobre 2016

    « musclé avec de grands joueurs étrangers (Anderson, Juninho, Benzema). »

    C’est exactement ça !


  • #1571601

    On vit vraiment dans une société de dégénérés...


  • #1571602

    On vit vraiment dans une société de dégénérés...
    Y’a une meuf, tellement refaite qu’elle ressemble à la sœur de Mickey Rourke, dont le beau-père est devenu une femme, qui a percée après être passé dans une télé réalité pour débiles et avoir mis en avant son cul dans une sextape, qui vient de se faire voler 3 bijoux pour 9 millions d’€ par 5 types déguisés en flic en plein état d’urgence, là y’a son mec (pas le même renoi que la sextape) narcissique et cocaïnomane qui, en parallèle, annule son concert en prévenant son publique dans un gros silence qu’il a une urgence familiale avec sa voix en mode autothune (un truc qui fait que le "chanteur" chante mais pas avec sa vraie voix). Le truc loufoque tsé.
    Et là toute la planète en parle. Les flics disent qu’ils ont pas les moyen d’assurer l’ordre partout. Mais la Kim tu la déshabilles t’as assez de thune pour doubler les forces de l’ordre et acheter une île paradisiaque pour réfugiés digne de celle que Johny Dep a offert à sa femme pour son mariage !.......
    A coté, avec Trump, l’adversaire politique de Hilary (qui s’est vu donner 56 millions de dollar par Wall Street), la meuf d’un ancien président américain qui s’était fait sucer par sa secrétaire, apparemment sous le bureau de la maison blanche (aujourd’hui occupée par un noir dans un pays où les noirs se font tirer dessus par des blancs), et qui veut une 3eme guerre mondiale, le monde découvre que les 1% plus riches que les 99% ne payent pas d’impôts de façon légale, impôts qui auraient pu servir à transformer Haïti en Dubaï... Et pendant ce temps BFM parle de l’arrivée en force de Sarkozy, qui a trahi tous les Français pendant 5 ans et veut redevenir chef du protectorat américain qu’on appelle "France" malgré ses 10 casseroles d’escroc sur le dos. Cerise sur le gâteau : le Pape vient tout juste de lire la Bible.

    heuuu ok...

     

    • #1571739
      le 04/10/2016 par Letrap
      Un jour en France : lundi 3 octobre 2016

      C’est l’progrès, ma pôv’ lucette... C’est l’progrès...

      Va VRAIMENT falloir qu’on teste la régression, comme dirait l’autre... Juste pour voir...


    • #1571925

      Valak pour President


    • #1571935
      le 04/10/2016 par soumayahastalavictoria
      Un jour en France : lundi 3 octobre 2016

      Excellent ! Bravo pour ce texte qui résume en effet combien le monde est devenu complètement dégénéré !


    • #1572426

      "dans un pays où les noirs se font tirer dessus par des blancs" faudrait un peu examiner les statistiques avant de sortir des conneries pareilles...

      et "black lives matter" c’est financé par Soros


  • #1571605
    le 03/10/2016 par zézé
    Un jour en France : lundi 3 octobre 2016

    Kardachiant : torse trop long, jambes trop courtes, trop gros cul - la "culotte de cheval" n’est pas loin .

     

  • #1571710
    le 04/10/2016 par anonyme
    Un jour en France : lundi 3 octobre 2016

    Aaah le "vol de bijoux", vieille ficelle mosaique... Malgré le plus gros hold-up de bijoux de l’histoire, Lev Leviev poursuit ses investissements en Israël où il participe à la construction de logements dans les colonies de Cisjordanie. Très pratiquant, il arrose de millions de dollars chaque année le mouvement Loubavitch.
    http://www.lefigaro.fr/societes/201...


  • #1571723
    le 04/10/2016 par réGénération
    Un jour en France : lundi 3 octobre 2016

    Kim Kardashian contiendra bientôt plus de silicone que de chair humaine : autant prendre une poupée gonflable, çà vieillit pas contrairement à Kim. Que va-t-elle devenir vers 50-60 ans ? tout va s’affaisser sauf les parties gonflées où la peau tendue continuera de briller sous les flashs des paparazzis... on ne fera plus que des gros-plans de Kim.


  • #1571770

    Le vol c’est pas bon... Mais là franchement les mecs : Chapeau.
    Remettre du réel dans un monde tellement délirant ça fait plaisir...

    On nage vraiment en pleine folie, une gonzesse artificielle (et qui ne produit rien si ce n’est de l’urine et de la merde) jusqu’à la moëlle est devenue le modèle à plaindre... pauvre cruche.

    Pendant que d’autres prennent des bombes sur la gueule, se font décapiter ou meurs de faim tout simplement. Faudrait peut-être sonner la fin de la récréation, là ça devient trop.