Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

Restos du Cœur (français), François Ruffin président, la Criirad en rade

 

A y est, les Restos du Cœur repartent en campagne pour tout l’hiver. Quand on voit les mères seules, les jeunes sans emploi ou étudiants, les retraités dans la dèche, on se demande pourquoi on ne voit pas les hordes de migrants. Mais c’est qu’ils n’ont pas faim, ma bonne dame ! Ah, xénophobie ! Là on vous fait du Clémentine Autain dans le texte, regardez ce qu’elle a pondu depuis l’avènement du Fillon :

 

Et vas-y que j’te donne des leçons de morale en faisant des fautes d’orthographe ! Avec une telle pseudo-communiste, les pauvres, les sans-dents, les pue-la-sueur, les sans-le-sou, ont du souci à se faire. On n’est même pas sûrs que le libéralisme de Fillon les achèvera. Selon lui, mieux vaut un job précaire que pas de job du tout. Selon Filoche, l’antithèse absolue du vainqueur de la guerre des droites, on ne peut pas raisonner comme ça, il faut des CDI pour tous… Voilà, entre cynisme pragmatique et utopie révolutionnaire, à vous de choisir.

Les clients des Restos, eux, choisiront ce qu’il y a.

 

Au fait, que pensent-ils de la politique socialiste pro-clandestins et anti-Français ? C’est une question à leur poser. Cela prouve bien que la politique menée n’est pas française, en tout cas ses buts ne sont pas français. Ça sent l’injonction venue d’en haut, de l’oligarchie, Bilderberg, Trilatérale ! Tous ces noms qu’on ne pouvait prononcer qu’avec componction, crainte et respect, et surtout honte, honte de se faire traiter de complotiste par des Clémentine, là, soudain, depuis la phrase de Fillon, eh bien on a le droit. Ouf, notre gouvernement a donc bien un gouvernement au-dessus de lui, et ça explique tous les incroyables paradoxes qui font souffrir les Français.

Attention, on n’a pas dit que les gauchistes étaient tous aussi, aussi… aussi limités que la Autain. Par exemple, François Ruffin se situe (un peu) au-dessus.

À Oisemont, hier, y avait des centaines de personnes pour accueillir Marine Le Pen… Ce récit m’a frappé. La leader du FN parvenait à soulever les masses, comme ça, les cambrousses, à Condé-Folie, à Soissons, à la « fête du haricot », et des colleurs se dressaient à sa suite, jusque Daours, Bussy, Querrieu… Un peuple des campagnes sortait de terre, se mêlait des affaires publiques. C’était beau, presque. On aurait applaudi. C’est ce qu’on souhaitait.
Malheureusement, c’était pour Le Pen, pour le pire, les immigrés comme boucs émissaires, pour des fascistes modernes, dans tous ces coins qui, avant, votaient cocos et socialos, bien à gauche.

Malgré la prose très moyenne et les clichés anti-FN et de ce fait, anti-peuple (il faudra que la gauche se fasse à l’idée douloureuse qu’elle représente de moins en moins le peuple), on ne risque pas de l’entendre glapir « xénophobe », « nazi » à chaque fois qu’on balance une vérité sur la vie politique. Lui, son truc, c’est la révolution, mais en passant par les législatives. Selon l’inspirateur des Nuit Debout, « on ne fait pas encore peur à l’oligarchie » (ils font même plutôt rire) :

 

La révolution ? Pourquoi pas ? Quand tout va mal, ou, précisons, quand tout va mal pour une majorité de citoyens, on peut légitimement proposer une révolution. Le problème, c’est que l’oligarchie régnante n’a pas envie de faire la révolution, sinon elle finirait en bas. On rappelle qu’une révolution, c’est un demi tour : le bas se retrouve en haut (les bolcheviques en 1917) et le haut se retrouve en bas (le tsar et sa famille dans la fosse).

C’est un choix, et un risque. La question devient : le peuple a-t-il plus à perdre à faire la révolution (avec ses sacrifiés) qu’à accepter son sort, autrement dit une ruine à petit feu ? À un moment, fatalement, les courbes vont se croiser : il n’y aura plus assez de boulot (même des CDD), de jeux (Hanouna) pour continuer à espérer dans la voie de la soumission. Inversement, le rêve du Grand Soir se précisera.

Soyons réalistes : malgré les 5 à 7 millions de chômeurs, les 10 à 12 millions de pauvres, la masse critique révolutionnaire n’est pas encore atteinte. Pourtant, des baffes se perdent. Nos gouvernants, soumis à l’oligarchie mondialiste, mériteraient une bonne révolution : leurs décisions vont de plus en plus dans le sens du renforcement de l’oligarchie et dans celui de l’écrasement du peuple ! Et ça ne date pas d’hier. Exemple : le nuage de Tchernobyl.

La Criirad, pour ceux qui sont nés au siècle dernier, c’est cette association qui a été créée au lendemain de la catastrophe de Tchernobyl, le 28 avril 1986. À l’époque, en Union soviétique – Ukraine d’aujourd’hui –, un réacteur se met à fondre. Les conséquences sont « européennes » : le « nuage » radioactif fera le tour du monde, en passant par les pays limitrophes, puis les pays limitrophes des pays limitrophes, France comprise. Les autorités politiques et scientifiques cacheront cette réalité aux Français, par pure connerie ou pure saloperie, on ne sait pas, alors que nos voisins allemands recevront des consignes claires de la part de leurs gouvernants. Pas touche aux salades, aux légumes verts, et pas un laitage tant qu’on ne vous ne donnera pas le feu vert. Une espèce de quarantaine des produits végétaux.

 

 

Chez nous ? RAS, le nuage n’a pas le droit de survoler la France, on peut continuer à cueillir les pâquerettes dans les champs. Heureusement pour le pouvoir (Mitterrand-Chirac), les cancers de la thyroïde mettent généralement plus d’un septennat à incuber. Les scientifiques noteront pourtant un surcroît de cancers, au-delà de la tendance « naturelle », évalué à 10 000 sur 30 ans, soit 100 par an. Est et Corse seront les régions les plus touchées.

L’affaire ira en justice, mais la preuve de la corrélation nuage/cancer étant extrêmement difficile à produire pour les plaignants, les responsables pourront poursuivre leurs mensonges ailleurs, tranquillement. La Criirad sortira en 2002 un livre dénonçant ces mensonges indirectement mortels. Pas vraiment le meilleur moyen de conserver ses subventions.

Après un dernier procès en cassation en 2012 (26 ans après...), la Criirad retournera à ses mesures. Cependant, en Auvergne-Rhône-Alpes, région présidée par Laurent Wauquiez, malgré les mesures scientifiques et les preuves de radioactivité relevées 29 ans plus tard (voir la vidéo), on préfère faire confiance à l’ASN, l’autorité de sûreté nucléaire, un machin gouvernemental. Juge et partie, donc.

Où l’on comprend que l’association véritablement écologique dérange le pouvoir, qui n’a pas envie qu’on crie au loup (ou au Césium 137) dans le dos de son message rassurant. Le parc nucléaire français des années 70 arrive en fin de vie, il va falloir renouveler les centrales, et les incidents vont logiquement se multiplier. D’ailleurs, ils se multiplient. 30 ans après Tchernobyl, ça recommence...

Voir aussi :

9 décembre
Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016
Aphatie "avocat" de Cahuzac, Valls divague chez Bourdin, l’OTAN vise un lycée
41
8 décembre
Un jour en France : jeudi 8 décembre 2016
Valls Cassation et Sarkozy Télévisions, pollution alternée, Peillon président
8
7 décembre
Un jour en France : mercredi 7 décembre 2016
Le crime des anti-IVG, turbulente Marion Le Pen, Alep et les médias
15
6 décembre
Un jour en France : mardi 6 décembre 2016
Filoche "gerbe" sur Valls, Ménard embrasse Fillon, Viadeo s’écroule
24
5 décembre
Un jour en France : lundi 5 décembre 2016
Manuel Valls impopulaire, anarchie au PS, Guy Carlier prévient Cyril Hanouna
24
2 décembre
Un jour en France : vendredi 2 décembre 2016
François "le CRIF m’a tuer" Hollande, Valls–Fillon l’escroquerie "démocratique"
23
1er décembre
Un jour en France : jeudi 1er décembre 2016
Stoléru contre Le Pen (1989), Stromae & Goldman académiciens, Rabbi Jacob 2 avec Jul
9
30 novembre
Un jour en France : mercredi 30 novembre 2016
Le choix des sans-dents, un service militaire socialiste, les livres pour enfants
6
29 novembre
Un jour en France : mardi 29 novembre 2016
Cheminots fichés, école française nullissime, le cancer ou le chômage
18
28 novembre
Un jour en France : lundi 28 novembre 2016
Mélenchon, Rachline : tous contre Fillon ! Et Caroline Fourest contre Valérie Boyer
10
25 novembre
Un jour en France : vendredi 25 novembre 2016
Fillon violente Martichoux, Taubira-Hidalgo-Aubry l’union des gauches
21
24 novembre
Un jour en France : jeudi 24 novembre 2016
Policiers emprisonnés, pompiers à l’eau, et la prime aux migrants
11
23 novembre
Un jour en France : mercredi 23 novembre 2016
Le fascisme de l’UEJF, France Inter sodomie, Fillon-Renaud et les fachos
23
21 novembre
Un jour en France : lundi 21 novembre 2016
Primaire loupée sur France 2, Patrick Cohen sur liste noire, Le Monde anal
15
18 novembre
Un jour en France : vendredi 18 novembre 2016
De Thomas Pesquet à Claudie Haigneré, en passant par Mezrahi-Nabilla
35
17 novembre
Un jour en France : jeudi 17 novembre 2016
Cannabis trafic d’États, pizzas volantes, Minc et Juppé contre BHL
8
16 novembre
Un jour en France : mercredi 16 novembre 2016
Franck Dubosc au chômage, la flexisécurité (sociale ?), jobs du cinéma
11
15 novembre
Un jour en France : mardi 15 novembre 2016
Cash libyen pour Sarkozy et Guéant, Montebourg et Poisson outsiders, le sucre
16
14 novembre
Un jour en France : lundi 14 novembre 2016
Statistiques ethniques, sondages piégés, Mélenchon Le Pen en 2017
19
11 novembre
Un jour en France : vendredi 11 novembre 2016
Réfugiés de France, Griezmann et/ou Benzema, le Pr Rollin lucide
9
10 novembre
Un jour en France : jeudi 10 novembre 2016
Sarkozy sous Trump, l’inversion Belkacem, Thomas bimbo Hollande
5
9 novembre
Un jour en France : mercredi 9 novembre 2016
À notre tour de marquer l’Histoire
17
8 novembre
Un jour en France : mardi 8 novembre 2016
Yannick Jadot agent US, Tous pour Hillary, le Refuge pour Fred Lopez
11
7 novembre
Un jour en France : lundi 7 novembre 2016
Valls le touriste, sécuriser la primaire, sexualité des salaires
9
4 novembre
Un jour en France : vendredi 4 novembre 2016
Migrants en poussières, langue française menacée, Aude Renaudot Lancelin
13

Social, révolution et radioactivité sur Kontre Kulture

 
 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1607332
    Le 22 novembre à 21:00 par germanopratin
    Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

    Si si les migrants vont au resto du coeurs...a Avranches par exemple..bon que 2 d’accord. Les 88 autres n en en pas besoin...Nike, Smartphone...ca ferait mauvais genre face aux sans dents sous-chiens....

     

    Répondre à ce message

    • #1607358
      Le 22 novembre à 21:36 par VIVACHAVEZ
      Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

      Je me demande ce qu’Autain la hautaine pense des migrants violeurs de la gare de Cologne.
      Ca intéresserait, je crois, pas mal de gens de l’apprendre, ne serait-ce que pour savoir si tous les violeurs sont traités de la même façon........

       
  • #1607351
    Le 22 novembre à 21:29 par Jacques
    Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

    Aujourd’hui l’imbécile Juppé a condamné Poutine pour avoir "annexé" la Crimée, peuplée à 80% de Russes, et qui avait été "donnée" à l’Ukraine par l’Ukrainien Krouchtchev en 1954... Juppé n’aurait-il jamais entendu parler du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ? Fillon, bien plus pragmatique, propose de s’allier avec Poutine pour combattre l’ennemi N°1 : Daech .

     

    Répondre à ce message

    • #1607584
      Le 23 novembre à 09:08 par apes
      Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

      Fillon a compris qui faut courir dans le sens du vent, c’est tout. C’est un traitre comme les autres

       
    • #1607638
      Le 23 novembre à 11:11 par dixi
      Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

      Comment deux chevaux qui courent pour la même écurie ,peuvent-ils se contrarier ?? Je n’en crois pas un seul mot .Ils sont tous deux mondialistes point barre. On ne peut être pour l’UE ,l’euro ,assistent tous deux aux réunions du bilderberg (aristos mondialistes) et en même temps souverainiste ,ou alors faut m’expliquer . Ces candidats sont un leurre ,faut que les Français le comprennent .

       
    • #1607708
      Le 23 novembre à 13:27 par Sokrate
      Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

      @apes : 100% d’accord avec vous ! et comme il est moins grillé que Sarko, ça passe mieux. Même engeance ces deux-là...

       
  • #1607357
    Le 22 novembre à 21:36 par hylde
    Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

    Parlant de radioactivité, on n’a pas beaucoup de nouvelles du séisme de magnitude 7,4 qui a eu lieu dans la région de Fukushima avec un tsunami qui a balayé ses côtes ce matin.

     

    Répondre à ce message

    • #1608262
      Le 24 novembre à 10:19 par Serena
      Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

      Si Fillon passe au second tour des primaires il sera difficile pour le FN de batrre Fillonen 2017, ils vont tous faire alliance avec lui pour faire barrage au FN , pire les gens meme ceux du FN vont votés pour lui .. il a pratiquement le même discours que Sarko qui pensait gratter des électeurs du FN sauf que Fillon il le fait avec plus de pragmatisme et subtilité ( lui c’est un véritable gaulois et un chretient de naissance )

       
  • #1607362
    Le 22 novembre à 21:41 par Jaffar
    Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

    Ruffin c’est le type qui, en 2004, sorti le "rapport Ruffin" où il affirme que l’antisémitisme est un racisme beaucoup plus grave que les autres, et que l’antisionisme doit être sanctionné pénalement au même titre que l’antisémitisme . Même "Le Monde" a tiqué devant de telles propositions ! Mais le lèche-cul d’Israël eu sa récompense : quatre ans plus tard il était élu à l’Académie "Française"...

     

    Répondre à ce message

    • #1607452
      Le 23 novembre à 00:03 par teba
      Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

      Non mon cher, tu te trompes de Ruffin. C’est Jean Christophe Ruffin que,tu critiques (à juste titre). Ici, il s’agit de François Ruffin, bien plus intégre et cohérent (en dépit des critiques qui peuvent lui être faites). Jacob Cohen le cite notamment dans sa derniere video en évoquant son livre "Les petits soldats du journalisme", où il blame le formatage et la soumission (inconsciente ou voulue) des journalistes mainstream.

       
  • #1607530
    Le 23 novembre à 05:35 par JL29
    Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

    On rappelle qu’une révolution, c’est un demi tour
    Oups, je crois qu’il y a erreur ! une révolution, c’est bien un tour complet, i.e 360°, en tout cas en maths et en physique.En histoire, c’est un renversement, et on se retrouve cul par-dessus tête, comme vous avez dit.

     

    Répondre à ce message

    • #1608150
      Le 24 novembre à 00:33 par Robert
      Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

      ...donc un demi tour car si tu fais un tour complet, tu retombes sur tes pieds et rien a changé par rapport à la situation initiale.

       
  • #1608275
    Le 24 novembre à 10:48 par Helima 68
    Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

    La désinformation sur les conséquences de la fusion du réacteur de Tchernobyl médiatique et politique à fait de nombreuses victimes silencieuse et je vais parler pour eux....
    Ma mère, nous à élevé dans sa tradition culinaires, nous n’avons jamais mangé des plat industriels, mais des repas fais maison. Ma mère est une femme issue du monde paysan, ce quel ne savais pas c’est que sur les marchés en Alsace, à cette époque, les salades et les produits issue de l’agriculture Allemande ont été déversé sur les marchés populaire en Alsace, dans le silence le plus totale. Ma mère et de nombreux personnes désinformées ont contractés un cancer de la thyroïde. Ma mère n’a jamais fumé, ni bue un verre de sa vie. Aucun héritage génétiques, dans sa famille. Aujourd’hui elle souffre dans le silence, pas de plainte, une opération qu’elle a payé.... Maman il faut que la France le sache. Elle a choisit de remigrée après 50 ans, de présence en France, elle laisse derrière elle des enfants et petit enfants Français et Françaises patriotes.

     

    Répondre à ce message

  • #1608410
    Le 24 novembre à 16:09 par Raya loh
    Un jour en France : mardi 22 novembre 2016

    Je constate qu’aux restos du cœur , mis à part les fruits et légumes , il n’y a que des conserves dégueulasses .
    Dans tous les reportages c est le même genre de nourriture infecte.

    ils font quoi avec l’argent des dons ?

     

    Répondre à ce message