Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 11 mai 2016

Black M, Denis Baupin, Hollande, Amir

Dans une chanson de rap, si tu tapes pas un peu sur la France, t’es mort. Le « kouffars » adressé par le chanteur Black M aux Français (qui l’écoutent, soit moins de 1% d’après ses stats de ventes de disques, les autres 99% s’en foutant) est donc plus un truc pour son public que contre les Français. Faut pas tout prendre au premier degré. Ça rappelle ce coquin de Bouteflika, qui flingue la France quand il est en campagne électorale, et qui court se faire soigner chez nous, parce que la France est un grand pays avec de grands médecins. Il n’y a contradiction que pour les naïfs. On peut tout à fait être un pur écolo et harceler les gonzesses de son parti.

 

 

Le billard est une sorte d’art mineur mêlant dynamique (qui inclut les forces de frottement) et géométrie (qui inclut les courbes). Un commentateur sportif disait de Zidane qu’il maîtrisait la science de la géométrie, avec ses passes calculées, qui s’inscrivaient dans les déplacements croisés des adversaires et partenaires. Intégrer dans son calcul les mouvements complexes des coéquipiers et des adversaires, pour délivrer la passe ultime, celle qui se transforme en but grâce à un « tueur » qui termine le boulot, ça frise l’art. La qualité de la vidéo est immonde, mais ce qui compte, ce sont les tracés :

 

 

Aujourd’hui Zidane est l’entraîneur du Real de Madrid, et il va « jouer » sa première finale de Ligue des Champions sur le banc. Mais nous ne sommes pas là pour parler de Madrid contre Madrid, le 28 mai à Milan. On va rester sur la métaphore du billard pour évoquer un coup à trois bandes – au moins – de François Hollande, le Zizou de la politique tordue. N’en déplaise aux antisocialistes. Démonstration.

 

 

Le dimanche 29 mai, le rappeur Black M va donc, sur invitation de l’Élysée, très important, clôturer en chansons la journée de cérémonie du centenaire de la bataille de Verdun. Aucun observateur sérieux ne pourra imaginer qu’un événement aussi symbolique ait pu échapper à la sagacité d’un président qui est tout sauf idiot. Le coup « Black M à Verdun » est un coup qui a déclenché, comme prévu, les réactions du jour.

Les leaders de la droite nationale ont marché à fond, le FN a joué sa partition, en tirant à boulets rouges sur le méchant rappeur. La droite républicaine, sentant le piège, est paralysée par une accusation éventuelle de racisme (qui ne fonctionne plus à la droite de la droite), tandis que la gauche est censée soutenir le choix de la « diversité », avec un gros clin d’œil vers le « vote des banlieues ». On met des guillemets un peu partout non par prudence, mais pour montrer sur quels clichés agissent les leviers en question. N’oublions pas que Black M a vendu 530 000 albums dès son premier coup en solo, après Sexion d’Assaut.

 

L’art de la passe pour soi-même

Le coup de billard hollandais est destiné à faire éclater le jeu politique, et à le recomposer à son avantage dans l’optique de 2017. Première bande réussie puisque la droite dite extrême monte au créneau et marque des points, ce qui arrange le président, qui rêve encore d’un second tour gagnant face à Marine Le Pen. Une montée du FN dont le corollaire est la baisse de la droite républicaine. Hollande y croit – ne jamais négliger la combativité d’une bête blessée, qui n’a plus rien à perdre. Les chasseurs de sangliers vous le confirmeront.

Le sanglier, malgré son impopularité (ouais mais les Français sont versatiles), a toutes les cartes en main, et il a déjà commencé à éliminer Valls, avec l’arme Macron. Qui a pour mission de déborder Valls sur sa droite libérale, et ramener les troupes du centre vers Hollande. Le prix à payer ? L’extrême gauche, dont Hollande se fout royalement. Même si les petites révoltes en cours (bien entretenues) nourrissent Mélenchon. Oui mais contre ça, y a la politique des petits cadeaux. Hé hé. On rappelle la popularité de Macron à droite : 75% et des brouettes. La « fausse » candidature (Mediapart l’annonce en vrai au 10 juin) du sémillant ministre de Rothschild est destinée à envoyer un message au MEDEF et aux électeurs de droite, ravis de voir un si brillant sujet leur faire de l’œil. Et puis, à droite, faut voir les candidats en lice ! Que des chevaux de retour !

« Je demande à tous ceux dont un ancêtre est mort dans cette guerre de protester contre cette profanation de la mémoire et, symboliquement, ce viol de l’histoire. Il y a des limites au supportable que la France française peut accepter. »

Objectivement, d’un pur point de vue politique, le coup tactique est donc en train de réussir. Les Poilus auront beau se retourner dans leur tombe, leur nécropole géante, Hollande vise 2017, et pas 1917. Ménard, auteur de la vibrante citation ci-dessus, peut gueuler, il joue le jeu, le FN et l’Élysée ayant le même intérêt commun : l’affaiblissement des Républicains, dits aussi « droite molle ». Hollande a encore un an pour jouer au Père Fouettard et au Père Noël, faire du clientélisme électoral, et remonter dans les sondages. Il a le curseur de la contestation d’extrême gauche (Nuit Debout) entre les doigts, qui énerve les Français – merde, viens voir cette chienlit sur la une, Simone ! – qui déglingue l’image de Mélenchon dans le public et qui fait encore monter Marine. Double bingo ! Car la menace pour Hollande, c’est le premier tour, et la crise sociale qui peut placer le PS derrière le Front de Gauche. Les jeunes paumés de Nuit Debout servent ainsi les intérêts du président, qui est théoriquement leur repoussoir ! Le cynisme politique est un art.

 

Black M le « patsy »

Et Denis main-au-cul Baupin, qui figure sur la photo du jour ? Eh bien lui, balancé par les jalouses des deux sexes de son parti, il est là pour flinguer l’image des écolos, dont le florentin de président n’a plus besoin. Pour parfaire le coup, Hollande a été choisir Black M pour une raison encore plus vicelarde : ce dernier a été interdit de médias par la LICRA belge pour avoir repris une chanson de Doc Gynéco, où figurait le mot « youpin ». Un mot a suffi à faire du chanteur un « antisémite », et la victime expiatoire du coup hollandais. On peut même aller jusqu’à comparer sa fonction inconsciente, dans ce jeu qui le dépasse, à celle des « terroristes » du 13 novembre. Une bande de droits communs radicalisés qui ont peut-être été doublés par une équipe plus professionnelle. Un schéma commun se dessine, pour les amateurs de complexité post-JFK. Zemmour sait que Hollande est le spécialiste des coups, qui lui ont permis de dominer le PS pendant 10 ans. Aujourd’hui, il applique son art de la rouerie à la France, qui est en morceaux, et dont il utilise savamment l’énergie d’éclatement.

Dans cette pièce de théâtre vivant, chacun joue sa partition sans forcément connaître le deus ex machina. Lors des attentats, les commanditaires ont monté un coup et en ont tiré un avantage politique, pendant que les commandités se sacrifiaient pour une cause qu’on leur avait fait miroiter, après avoir tué des innocents. Black M pensait monter au ciel de la notoriété en acceptant le contrat « Verdun » (comme son collègue Maître Gims, qui s’est fait siffler pour 50 000 euros au Stade de France), il finira sacrifié sur l’autel d’un tacticien hors pair. On remarquera que la presse présente désormais Black M comme un quasi-terroriste, puisqu’il en a les stigmates : antisémitisme, homophobie, racisme antifrançais… On lui a déjà déniché une accointance idéologique avec Dieudonné, pour ces quelques rimes dans la chanson Ils appellent ça… :

Et Amir, le chanteur franco-israélien qui va représenter la France au concours de l’Eurovision ? Lui, c’est pas le choix de François, parce son pedigree ne l’arrange pas vraiment ! C’est le talon d’Achille du président : parfois, il n’a pas le choix, il doit appliquer les consignes du lobby. Quand elles correspondent à son intérêt, ça va. Sinon, ça le met en porte-à-faux avec le peuple français, et c’est plus dommageable.
Quand on aperçoit le marionnettiste, le spectacle devient moins drôle.
On ne peut pas tout réussir.

Voir aussi :

30 septembre
Un jour en France : vendredi 30 septembre 2016
Apple l’écraseur écrasé, Ribéry contre Riolo, think (?) tank D12
20
29 septembre
Un jour en France : jeudi 29 septembre 2016
Les retraités à la rue, le B’naï Brith fraternise, Grazia Hommes
11
28 septembre
Un jour en France : mercredi 28 septembre 2016
TF1 contre Sarkozy, La Croix contre Le Pen, et Bernard Israël Guetta
14
27 septembre
Un jour en France : mardi 27 septembre 2016
Sarkozy fête Hanouna, Charles-de-Gaulle mission Mossoul, violences à l’hosto
17
26 septembre
Un jour en France : lundi 26 septembre 2016
Hollande dans la jungle, Sentinelle overdose, Mouloud et Kery James
11
23 septembre
Un jour en France : vendredi 23 septembre 2016
La montée du populisme, Juppé rempart de Marine, Macias se casse
22
22 septembre
Un jour en France : jeudi 22 septembre 2016
La fachosphère de Libé, Cohn-Bendit pour Macron, et la pauvre Sécu
17
21 septembre
Un jour en France : mercredi 21 septembre 2016
L’explosion d’AZF, le barrage de Malpasset, et le renseignement
7
20 septembre
Un jour en France : mardi 20 septembre 2016
Le discours de Valmy, Sarkozy le Gaulois, Belkacem contre Wauquiez
10
19 septembre
Un jour en France : lundi 19 septembre 2016
Mr. Robot et le Complot, Didier Porte à Yassine Bellatar, la charria française
11
16 septembre
Un jour en France : vendredi 16 septembre 2016
Fabien Clain le "radicalisateur", le centre de déradicalisation, et la mort du Famas
20
15 septembre
Un jour en France : jeudi 15 septembre 2016
Trévidic pas logique, mixité logicielle au collège, Sisco ville d’amour
8
14 septembre
Un jour en France : mercredi 14 septembre 2016
Hidalgo et la pollution, la loterie des migrants, l’espérance de vie
9
13 septembre
Un jour en France : mardi 13 septembre 2016
Eugénie Bastié contre Barthès-Hanouna, Riss et Lhermitte contre Twitter, et Alstom
16
12 septembre
Un jour en France : lundi 12 septembre 2016
Ligne SNCF Lille-Israël, lasagnes chez Charlie, et Dalaï CIA Lama
15
9 septembre
Un jour en France : vendredi 9 septembre 2016
Cukierman vs Soral, Libé vs Mélenchon, Finchelstein et Hollande
5
8 septembre
Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016
Mélenchon sourd, éleveurs vs Carrefour, Houellebecq pour Marine
27
7 septembre
Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016
Carolis balance Sarkozy, l’armée recrute, Gayet refuse le sexisme
9
6 septembre
Un jour en France : mardi 6 septembre 2016
Guaino à Sainte-Anne, Zemmour contre l’islam, Marseille-sur-Morts
12
5 septembre
Un jour en France : lundi 5 septembre 2016
Onfray TV, Cahuzac balance Rocard (mort), Cyrille Eldin fasciste
6
2 septembre
Un jour en France : vendredi 2 septembre 2016
Le procureur Molins, la question du Christ et la taxe anti-calories
13
1er septembre
Un jour en France : jeudi 1er septembre 2016
Rama Yade 1er, les proviseurs militaires, Barré et les Arabes
34
31 août
Un jour en France : mercredi 31 août 2016
Le Mont-Blanc, le déchireur de chemise, Richet et Mel Gibson
14
30 août
Un jour en France : mardi 30 août 2016
Macron démission, Chevènement contre Cohn-Bendit, et Canal+
12
29 août
Un jour en France : lundi 29 août 2016
Primaires à droite, Burkini et Cénacle
25
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1463625

    Quand on voit zizou dans des videos c est a ce moment la que l on se rend compte que l un des trois meilleurs footballeurs de tout les temps a porté le maillot des bleus, une chose est sûr parcontre on n en verra plus de si tôt des comme ça et les joueurs en activités et a venir ne pourront dépasser la limite que les joueurs exceptionnelles des années 50 a 2000 ont atteints et ce qui me vient en comparaison c est la music qui est dans exactement dans le même cas de figure .

     

    • #1463683
      le 11/05/2016 par marc schmit
      Un jour en France : mercredi 11 mai 2016

      Bon on parle de foot sur ER,

      Alors, Messi, Iniesta, Ronaldo, c’est de la merde ? Regarde juste le palmarès d’Iniesta et celui de Zidane, puis compare. J’ai beau être chauvin, Zidane avait une beauté gestuel, une virtuosité, mais Iniesta c’est meilleur, car plus efficace, il apporte au final plus à une équipe. Et dans le sport ce qui compte avant tout, c’est le résultat, l’efficacité.

      De même, on ne vas quand même pas oser comparer Messi à un Van Basten, Platini, Gerd Muller, Best, Weah, Baggio, Rivaldo et autre. Ca fait déjà bien longtemps qu’il les a dépassé

      Bref, on a eu Ronaldo et Messi sortie de nulle part, et il y en aura encore d’autre.

      Et Zidane dans les trois meilleurs, il faut que tu m’explique ( Maradonna, Pelé, Cruijf ), ralalala, la subjectivité. Dans les dix oui, avec Di stefano, Ronaldo, Pelé, Maradonna, Cruijf, Eusebio, beckenbauer, Messi, Ronaldo.


  • #1463639
    le 11/05/2016 par Son Gokû
    Un jour en France : mercredi 11 mai 2016

    Toujours aussi bons ces billets quotidiens, mais la dernières partie n’est pas tout à fait exacte.



    Et Amir, le chanteur franco-israélien qui va représenter la France au concours de l’Eurovision ? Lui, c’est pas le choix de François, parce son pedigree ne l’arrange pas vraiment ! C’est le talon d’Achille du président : parfois, il n’a pas le choix, il doit appliquer les consignes du lobby. Quand elles correspondent à son intérêt, ça va. Sinon, ça le met en porte-à-faux avec le peuple français, et c’est plus dommageable.
    Quand on aperçoit le marionnettiste, le spectacle devient moins drôle.
    On ne peut pas tout réussir.



    Non, la France n’a aucun intérêt à gagner le concours Eurovision. On peut y mettre n’importe quel chanteur, pourvu que ça humilie le peuple français ( l’encourageant à voter FN) et que ça peut faire plaisir aux vrais patrons, pourvu qu’il ne chante pas juste et qu’il ne gagne pas, c’est ça le plus important.

    Que la France participe à cette pantalonnade europeo-politiquement-correcte (Conchita le confirme) c’est bien triste, mais qu’elle refuse de placer des sous dans l’organisation de ce machin qui est à la musique ce que le centre Georges Pompidou est à l’architecture...ça prouve qu’on a encore un minimum de jugeote.

    Je suis heureux que l’on maintienne un taux de nullité toujours aussi élevé à chaque Eurovision. Vous imaginez si l’on y produisait de la bonne chanson, ça pourrait faire croire aux gens que l’UE n’est qu’harmonie et beauté, alors que dans la réalité, ça n’est pas du tout le cas. En faisant en sorte que l’ensemble de ce qui y passe soit inaudible, ça rentre en concordance avec ce qu’est réellement l’UE...un foutoir dominé par des rapiats et des dogmatiques.

     

    • #1463912
      le 12/05/2016 par Gargan
      Un jour en France : mercredi 11 mai 2016

      Concernant l’Eurovision, je crois surtout que gagner à ce concours est une malédiction financière à organiser l’année suivante et qu’aussi nous ne ferons jamais l’effort de proposer une musique originale et/ou qualitative car, en tant que pays fondateur, nous accédons obligatoirement à la finale. Nous n’aurions jamais eu d’aussi mauvais résultats depuis tant d’années, car nous n’aurions même pas passé les éliminatoires de la demi-finale. Je crois que je vais regarder cette année, avec un ami suédois déraciné (pour eux, c’est in-ra-table), même c’est trop géopolitisé (Ukrainia, touelve points, France-qu’a-pas-d’amis, ziro points), si je vomis généralement les discours ultra-convenus des présentateurs (qu’est ce que je regrette Dave à ce sujet, il était très naturellement méchant) et le manque de kitch au fil des années.


  • #1463656
    le 11/05/2016 par TeddyTed
    Un jour en France : mercredi 11 mai 2016

    "On peut même aller jusqu’à comparer sa fonction inconsciente, dans ce jeu qui le dépasse, à celle des « terroristes » du 13 novembre. Une bande de droits communs radicalisés qui ont peut-être été doublés par une équipe plus professionnelle."

    C’est Hollande qui est dépassé, beaucoup plus que organisateur de quoi que ce soit. Vous lui prêtez bien trop d’intelligence et de rouerie à mon avis.
    Quant à la seconde phrase, comment dire... Etonnez-vous de vous faire traiter de complotistes après ça.

     

  • #1463675
    le 11/05/2016 par The Shoavengers
    Un jour en France : mercredi 11 mai 2016

    J’ai beau essayé d’être conspi et tout et tout, je n’adhère pas du tout à votre analyse, qui de façon inquiétante est celle reprise en coeur par les merdias à propos de François Hollande.
    Les coups tordus internes (vous l’avez précisé) sont une chose, et ne dépendent pas de l’opinion des Français, la stratégie électorale en est une autre.
    Hollande l’hyper-impopulaire, vous allez me faire croire que ça fait partie de la stratégie aussi ?
    Que le FN monte juste par manipulation, même si on peut accorder un coup de pouce ? Ce n’est pas Hollande qui a fait passer le FN de 15 à 35% (minimum !).
    Hollande sera sorti comme Sarko l’a été, quel qu’ai été le talent de ce dernier d’ailleurs. Les petites magouilles, même électorales, ont leurs limites.
    Vous répétez à longueur d’article que le Sytème est quasi-grillé, que tout le monde voient les grosses, et même les petites ficelles et vous affirmez sérieusement que la côte de Hollande va monter d’ici un an ? Faut arrêter de fumer la moquette.
    Hollande et le PS sont rejetés par une majorité de sympathisants et de Français.
    Le seul évènement qui maintiendrait Hollande au pouvoir serait l’annulation des élections suite à un évènement puissance 10 par rapport aux attentats déjà commis.

     

    • #1463730
      le 11/05/2016 par Bender
      Un jour en France : mercredi 11 mai 2016

      Moi je pense qu’ils n’ont pas tord. J’ai vu aux infos l’autre jour sur la 1, un sujet sur le bonheur des français. Les français sont heureux, etc...
      Et ça suivait un discours de Hollande quelques jours avant comme quoi les français étaient plus heureux qu’avant.
      On voit qu’ils sont en train de lancer la machine de propagande pour les élections.

      Après il va probablement se faire laminer, ce n’est pas pour ça qu’il ne va pas essayer.


    • #1463804
      le 12/05/2016 par The Shoavengers
      Un jour en France : mercredi 11 mai 2016

      @Bender

      D’accord... Pour vous la réalité c’est TF1 et ses sondages....Bonne nuit....


    • #1463954
      le 12/05/2016 par Caverne de Platon
      Un jour en France : mercredi 11 mai 2016

      @shoavenger

      vous oubliez que ce que dit blender c’est pas SON AVIS Mais il regarde ce que BIEN Des gens regardent !

      il s’informe sur la propagande ça ne veut pas dire qu’il abonde !

      C’est pourtant évident ...

      Je comprend les doutes de machinations permanentes j’ai les mêmes ... Je dirais que apres 2017 on en saura plus ... (Apres y a aussi de vrais machines a Sion bien connu alors va comprendre ... Le vrais du faux . Le hasard du pervert le bien du mal bref . Va trouver l’équilibre ...)

      en attendant je ne donne de conseils à personne .. J’ai aussi besoin de prendre du recul et n’oubliez pas que l’erreur est humaine ... Engagez vous si vous pensez avoir une vision plus éclairée ... J’avoue pour ma part que cet article et ce phénomène Black m me dépasse pour l’instant ...

      Il me semble que cet article peut être manque de sources concrètes ... Seuls les faits sourcés nous détournent de la paranoïa .
      Et il est juste que je n’ai pas très bien compris cet article . La simplicité a du bon (mais je ne prétend pas pouvoir faire un meilleur article sur le sujet...)

      cordialement


  • #1464382
    le 12/05/2016 par solaine
    Un jour en France : mercredi 11 mai 2016

    Que ça fait du bien de vous lire.
    Merci E&R.


  • #1464803

    Manip ou pas quand on se fait cracher dessus et bien on réagit... On assume malgré tout l’affrontement. Tant pis pour les conséquences.

    On n’est pas tous fait pour recevoir les coups d’un Haziza. L’honneur ça compte aussi.