Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 28 septembre 2016

TF1 contre Sarkozy, La Croix contre Le Pen, et Bernard Israël Guetta

 

TF1 a-t-il lâché Sarkozy ?

L’invitation de Fabrice Arfi, le fayot de Mediapart et fils préféré d’Edwy Plenel, celui qui fait semblant d’enquêter à partir de dossiers fournis gracieusement par l’Élysée, comme son mentor le lui a appris (bosse pas, relaye), sur la chaîne TMC du groupe TF1, n’est pas anodine. Cinq longues minutes à déboîter l’ex-président de la République, qui a touché, au minimum, six millions (!) d’euros (trois millions, plus deux fois un million et demi) de la part de dirigeants libyen avant que le chef de l’État libyen ne se fasse assassiner, probablement avec l’appui des services français. De plus, une information géopolitique financière n’a généralement pas sa place chez Yann Barthès, dont le rôle est plutôt divertissant qu’informatif, surtout à ce niveau. D’ailleurs, son million de jeunes fidèles (les 15-35 qui intéressent les annonceurs) n’a rien dû comprendre à cette affaire ombrageuse.

 

Barthès : Est-ce que vous avez vu ce carnet ? Il est où ce carnet ?
Arfi : Ce carnet il est aujourd’hui entre les mains de la police anticorruption et du juge Serge Tournaire qui enquête maintenant depuis 2013 sur les soupçons de corruption qui lient, on va dire, la Sarkozie aux vieux fantômes libyens.
Barthès : Et vous l’avez touché vous ce carnet ?
Arfi : Non je l’ai pas touché, on ne touche pas toujours les documents, mais depuis nos révélations aujourd’hui elles ont été confirmées par des sources judiciaires auprès du « Monde »…

Où l’on comprend bien que cette enquête est bien une enquête d’État, une coproduction du trio Élysée-Le Monde-Mediapart. Maintenant, on pourra y rajouter TF1. Qui ne roule pas forcément pour Hollande, mais qui vient peut-être d’indiquer sa préférence entre Sarkozy et Juppé. Le téléphone doit chauffer, entre les vieux amis Martin (Bouygues) et Nicolas (Sarkozy).

 

Les chemins de La Croix

Panique à La Croix, le grand quotidien catholique (le seul aussi) : la direction a décidé d’envoyer un 100 pages spécial à ses 74 000 abonnés pour les avertir du danger du vote Front national. C’est à n’y rien comprendre : La Croix, c’est une excroissance du Grand Orient, qui a pris officiellement fait et cause contre le FN, ou un canard d’inspiration chrétienne, un peu opposé à tout ce qui est loges, coteries et lobbies ?
Explication : en 5 ans, le FN est passé de 4% à 24% des intentions de vote chez les cathos. Les paroles, dans l’émission d’Yves Calvi sur RTL, du rédacteur en chef de la revue baptisée Projet, Jean Merckaert, sont savoureuses :

« On ne comprend pas nous-mêmes pourquoi le phénomène touche aujourd’hui autant de chrétiens. Alors, on a cherché à comprendre plutôt que de dénoncer. […] Reprenons aussi ce qui nous guide au moment d’aller voter, est-ce que nous avons encore une espérance ? J’ai du mal à sentir une espérance dans le vote d’extrême droite. Et l’espérance, c’est sans doute la pointe de la foi chrétienne. »

JPEG - 61.4 ko
Alain Escada lors de la manifestation anti-mariage gay le 13 janvier 2013 à Paris

 

Le chroniqueur de RTL cite le rapprochement en 2015 entre l’évêque de Fréjus et Marion Maréchal-Le Pen, ainsi que les tiraillements à l’intérieur de la hiérarchie de l’église. Il ne va pas jusqu’à évoquer le cas Escada, avec son nouveau parti politique, Civitas, signe que les temps changent. L’église ne semble plus aussi alignée sur le progressisme ambiant, issu des loges maçonniques socialo-sionistes, et cela donne du fil de fer à retordre aux tenants de l’église alignée. Qui désigne, depuis un siècle, à ses ouailles le vote de gauche (non communiste). La fracture, elle est apparue en 2013, lors des grandes manifs anti-mariage gay, qui ont vu des représentants de l’église se jeter dans l’arène politique, sans se faire dévorer, malgré l’offensive tous azimuts des lions médiatiques.
La Croix, qui avait pourtant tiré son épingle du jeu au milieu de l’effondrement d’une presse papier quotidienne par trop soumise aux injonctions oligarchiques, se trouve désormais à la croisée des chemins : faut-il suivre le lectorat, ou le remettre dans le droit chemin ? Les chemins du Seigneur n’étant pas toujours faciles à trouver…

 

Bernard Guetta ou la géopolitique pour les goys (la goyopolitique)

Un qui a trouvé la voie de son Seigneur et qui ne la quitte plus, c’est Bernard Guetta. On ne présente plus Bernard, le sioniste attitré de France Inter depuis un quart de siècle, qui déroule ses chroniques nétanyahouleuses sans aucune honte, avec une chutzpah atomique.

 

JPEG - 25.2 ko
Le regard bleu Israël de Bernard Guetta

 

Aujourd’hui, c’est dans Challenges, – l’hebdomadaire conservé par le milliardaire Perdriel, qui a cédé l’armée mexicaine de L’Obs à Niel et ses potes – que Bernard remet le monde à sa place. Sur la sellette du jour, la paire de méchants Assad & Poutine. Le titre à lui tout seul (suivi de l’intro) vaut son pesant de têtes nucléaires israéliennes planquées dans le Sinaï :

Syrie : pourquoi il ne faut pas se résigner à la victoire de Bachar al-Assad et de Vladimir Poutine à Alep
La victoire du dictateur sanguinaire de Damas serait-elle une solution à la poursuite du carnage syrien ? Rien n’est moins sûr

Déjà, ça veut dire que Poutine et Assad ont repris Alep. Première information. La suite est sans importance, mais on va quand même analyser le point de vue bernardo-israélien. Selon lui, la chute d’Alep (dans « chute » on sent déjà l’illégitimité de l’armée arabe syrienne, qui reprend pourtant la seconde ville du pays) – suivie implicitement de la reprise du pays – est synonyme d’internationalisation du conflit. Avec l’ogre iranien à l’affût, qui projette de se jeter sur une Syrie trop affaiblie pour y résister, et ainsi renforcer le Hezbollah libanais, etc. Seconde information, Poutine a menti à tout le monde puisque sa trêve a fini en bombardement massif d’Alep. Et là, on se permet de citer Bernard :

Le président russe croit ainsi pouvoir s’adjuger une victoire politique sur les États-Unis alors qu’il ne va qu’enflammer tout le Proche-Orient et y embourber son pays mais il a beaucoup à perdre à cette aventure, et la stabilité internationale avec lui.

S’ensuit une menace à peine voilée du penseur pro-israélien à l’encontre des Russes, qui paieront ce forfait (la victoire en Syrie) par une augmentation de la pression sur l’Ukraine et un étranglement économique renforcé. On sait pas trop si, dans sa colère, Bernard ne s’étrangle pas avec son propre désir de destruction de l’axe non aligné Russie-Iran-Syrie. Le plus étonnant, dans cet article rageur, c’est l’absence étonnante d’un acteur majeur du Proche-Orient : Israël. Mais tout est entre les lignes.

 

Approfondissez les thèmes du jour avec Kontre Kulture

Voir aussi :

24 février
Un jour en France : vendredi 24 février 2017
Pour l’honneur de Marin, vive les pompiers, Élie vote Dieudonné
4
23 février
Un jour en France : jeudi 23 février 2017
Rire contre l’homophobie, Décodex et le charlot, Fillon sous contrôle
9
22 février
Un jour en France : mercredi 22 février 2017
Théorie des dominos à gauche, Francis CRIF Kalifat sur RTL, Kevin Razy transféré
5
21 février
Un jour en France : mardi 21 février 2017
Casseroles des candidats, électeurs dégoûtés, pouvoir profond à poil
10
20 février
Un jour en France : lundi 20 février 2017
Ribéry chez Théo, Hamon non à Mélenchon, France 2017-Allemagne 1933
14
17 février
Un jour en France : vendredi 17 février 2017
Le clown Hollande à Ivry, la gauche en banlieue, Marine Le Pen au Liban
6
16 février
Un jour en France : jeudi 16 février 2017
Macron l’Algérien, les devoirs payants, tuberculose et pauvreté
15
15 février
Un jour en France : mercredi 15 février 2017
Morano casse Fillon, Dugarry casse le PSG, Pascal Lamy casse le pays
6
14 février
Un jour en France : mardi 14 février 2017
Spécial Saint-Valentin : chasse, pécho, nature, sexe et social
45
13 février
Un jour en France : lundi 13 février 2017
Émeutes anti-médias, le Système perd le contrôle, Sopo et le ghetto
18
10 février
Un jour en France : vendredi 10 février 2017
Caméras sur policiers, Big Data contre Nous, Canet chez Mouloud
11
9 février
Un jour en France : jeudi 9 février 2017
Les étoiles Michelin, Renaud renie Fillon, la mort du Grand Journal
13
8 février
Un jour en France : mercredi 8 février 2017
Davet & Lhomme balancent (Fillon), Cambadélis coule, Olivia Ruiz "chante"
22
7 février
Un jour en France : mardi 7 février 2017
Hollande chez Théo, les Fillon canardés, Hanouna à l’Élysée
53
6 février
Un jour en France : lundi 6 février 2017
Le 6 février 1934, explosion médiatico-politique, Linky mon ami
15
3 février
Un jour en France : vendredi 3 février 2017
L’humour sur Fillon, les Roms chez Christian Clavier, les Roms en vrai
20
2 février
Un jour en France : jeudi 2 février 2017
Fillon l’halali, Marianne contre Mediapart, Charles-de-Gaulle en rade
4
1er février
Un jour en France : mercredi 1er février 2017
Fillon 2017, élimination en milieu libéral, Dany Boon contre le FN
24
31 janvier
Un jour en France : mardi 31 janvier 2017
Fillongate, Macrongate, Marinegate
36
30 janvier
Un jour en France : lundi 30 janvier 2017
Partouze pour tous (justice nulle part), colère bourgeoise, Hamon le Palesto
11
27 janvier
Un jour en France : vendredi 27 janvier 2017
Fillon dans le dur, Benoît « Bilal » Hamon, les interdits de vote
15
26 janvier
Un jour en France : jeudi 26 janvier 2017
Le PS vote mineurs, Jawad insulte le juge, Cohn-Bendit regrette
16
25 janvier
Un jour en France : mercredi 25 janvier 2017
Ribes contre Trump, Les Inrocks contre Marion, Les César contre Nocturama
18
24 janvier
Un jour en France : mardi 24 janvier 2017
Fessenheim et Hollande, Macron et Assad, Valls/Hamon et l’islam
3
23 janvier
Un jour en France : lundi 23 janvier 2017
Primaire en Outre-mer, mannequins maigrichons, Cyrille Eldin "merdeux"
9
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1567355

    La chronique journalière de Guetta sur "Israël-Inter" est tellement insupportable qu’on fini par attendre avec impatience que Cohen reprenne la parole !
    Puisque ce sioniste inconditionnel semble éprouver des difficultés à retrouver le chemin de sa terre promise que Dieu le guide afin qu’il trouve celui qui le mènera à son Shimon Pérès adoré !


  • #1567365

    L’Empire a choisi Juppé,

    Fils de garagiste,ayant réussi de brillantes études
    puis servi de commis à Chirac,Juppé qui fut un jeune trotskiste
    veut couronner sa carrière comme il l’a commencée :
    * Trotskiste hier,sioniste aujourd’hui
    *Commis hier,commis du Bilderberg aujourd’hui
    Bref une brillante carrière dans la servitude.
    Problème:Cette servitude ,il souhaite nous l’imposer !
    Et dire que ce type se dit gaulliste .

     

    • #1567673

      Et pour finir repris de justice .Cette homme a cumulé dans sa vie politique ,il est gaulliste et moi je suis la reine d’ Angleterre.
      C’est un charlot de première catégorie .


    • #1568548
      le 30/09/2016 par Alessandro
      Un jour en France : mercredi 28 septembre 2016

      Bertin Juppé n’est pas encore président de l’UMP et malgré le matraquage médiatique les adhérents n’ont pas l’air d’accord avec l’oligarchie.
      l’Empire a choisi juppé certe mais les adhérents de l’UMP ont choisi Sarkozy, l’Empire à lâché Sarkozy mais Juppé est le troisième homme de l’UMP derrière Sarkozy et Fillon.
      Les adhérents de l’UMP ne savent pas ce qu’est le groupe Bilderberg, ni le club du Siècle ni même ce que signifie le Trotskisme, ils ne savent même pas qui le patron du figaro.


  • #1567376
    le 28/09/2016 par toto la ciboulette
    Un jour en France : mercredi 28 septembre 2016

    Ce guetta est d’un européisme béat, qui pense qu’il n’y a jamais assez d’Europe dans l’Europe.

    C’est aussi le frère du génie de l’électronique musicale avec ses boucles à deux notes, inénarrable David.

    Mince , le plan Yinon ne vas pas tout de suite marcher, à cause du tyran sanguinaire Bachar qui ne peut pas se prévaloir des records de civils tués tout les mois dans la bande de Gaza dans l’indifférence générale.

    Et suite au massacre Yéménite, accompli par les grands amis de la seule démocratie du moyen orient, il en pense quoi Nanard ?

     

    • #1567474

      On comprend mieux pourquoi ce David est accueilli chez le clown Hanouna en prince..."c’est la famille"


    • #1567529
      le 28/09/2016 par TataRachelle
      Un jour en France : mercredi 28 septembre 2016

      "le frère du génie de l’électronique musicale avec ses boucles à deux notes, inénarrable David."

      Le problème c’est que "David" ne fait absolument rien dans la musique en question. Ni paroles, ni musique, ni son. (Et je sais de quoi je parle). Et pourtant "meilleur DJ du monde" à un moment. Cherchez l’erreur. Et si vous dites ça (la vérité) on vous sort les 6 millions... si.. mi.. yon. Ou encore "anti-termite"

      Pauvre France


    • #1567618
      le 29/09/2016 par gloria lasso
      Un jour en France : mercredi 28 septembre 2016

      Comment dire... : non seulement David Guetta ne fait rien avec ses boucles, mais il le fait vachement bien.... non... ?
      C’est du néant qui s’occupe de rien.


  • #1567431
    le 28/09/2016 par Mojo Risin
    Un jour en France : mercredi 28 septembre 2016

    Quand j’étais môme j’avais trouvé et lu des illustrés de propagande datant de 14-18. Des bobards tellement énormes, du temps de ces naïfs de grands-parents... Adolescent, je me disais que du bourrage de crâne aussi simpliste, aussi vulgaire ce n’était plus possible. On était affranchi ! Puis le temps a passé, l’inquiétude est devenue angoisse : si, c’est possible, énorme, dégueulasse, vulgaire, lâche - et en plus s’adressant à des auditeurs éduqués, en fait des esclaves ! Ça existe. Et c’est signé Guetta.


  • #1567441

    ... celui qui fait semblant d’enquêter à partir de dossiers fournis gracieusement par l’Élysée ...



    C’est tellement ça ...

    Je regarde de temps à autre "Quotidien" du faux-impertinent Barthés, qui est un parfait indicateur du chemin que souhaite nous faire emprunter l’Oligarchie.
    On sent que leurs poulains se nomment Juppé voire Macron (et Clinton, pour l’Outre-Atlantique). Pas de doute permis là-dessus.


  • #1567444
    le 28/09/2016 par redsniper06
    Un jour en France : mercredi 28 septembre 2016

    Sarko commence à sentir le faisan et les bêtes féroces casher se tournent maintenant vers Juppé qui fleure bon le gibier correct !!!...


  • #1567467
    le 28/09/2016 par Godefroi de Javron
    Un jour en France : mercredi 28 septembre 2016

    La croix est un torchon catholique qui ne connais strictement rien de l’oeuvre de Jésus sur la croix (l’arbre en hébreu) et strictement rien de la parole de Dieu. Le véritable chrétien ne fait pas de politique ! "Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu."


  • #1567518

    "Panique à La Croix, le grand quotidien catholique (le seul aussi)" lis-je dans cet article. Grossière erreur !
    Il y a aussi "Présent". En vente dans tous les kiosques depuis le 3 janvier 1982 malgré le silence assourdissant du système à son égard.
    Etant moi-même abonné continument à ce quotidien depuis 1986, cela me choque de voir ça écrit ici.


  • #1567541

    Hahaha, "la stabilité internationale" :)