Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016

Carolis balance Sarkozy, l’armée recrute, Gayet refuse le sexisme

Qu’ont Patrick de Carolis, Laurence Rossignol, et l’armée de terre en commun ? Rien, à part qu’ils sont tous dans UJEF du 7 septembre 2016. Un honneur, si l’on peut dire. Car chaque jour que Dieu fait, il n’y a que trois élus. Qui peuvent retenter leur chance le lendemain. Comment être élu  ? Ah, ça c’est un mystère, qu’on ne dévoilera pas.

 

 

C’est Carolis qui tire le premier. L’ex-PDG de France Télévisions (2005-2010) sort un livre, Les Ailes intérieures, qui sera sur les étals demain. Aussitôt, ayant reçu les bonnes feuilles (l’éditeur a dû oublier E&R dans ses envois de presse, ou alors l’employé de la Poste préposé aux colis a piqué le bouquin, ce qui arrive de plus en plus), la presse saute sur le morceau de choix, le même pour tous : à l’époque, Nicolas sarkozy a proposé un deal machiavélique à Carolis. Virer Ruquier, Sébastien, Giesbert et Chabot, contre un second mandat de président de FT. Sinon casse-toi pauv’ con. La méthode Sarko.
Un coup qui tombe mal pour le candidat LR, qui a déjà l’affaire Bygmalion au cul. D’ailleurs, à propos de cette affaire, franchement, toute la presse mainstream en fait un plat, roboratif en plus, alors qu’elle ne pèse rien devant les « choix » de Sarkozy en matière de politique extérieure, sans même parler de la « fabrication » des émeutes de 2005, qui ont mené à son élection en 2007.

 

JPEG - 28 ko
Nicolas Sarkozy décore ici Patrick de Carolis de l’Ordre de l’Emmerdeur de 1ère (classe)

 

L’élimination de Kadhafi, la déstabilisation de la Libye, l’alignement déshonorant sur la politique israélo-américaine, ça n’intéresse pas la majorité de nos confrères. Dommage. Pour ceux qui l’ignorent, Bygmalion c’est l’histoire d’un dépassement de budget de 18M€ dans la campagne UMP de 2012, sous forme de surfacturation de la société en question, en faveur de l’UMP. Rien de bien méchant, par rapport, par exemple, aux commissions touchées par les partis au pouvoir sur les grands contrats d’armement. Et en ce moment, ça palpe, grâce à nos amis « décapiteurs » pétromonarchistes du Golfe.

Pour en revenir à Carolis, on peut ajouter qu’il botte en touche, puisqu’il avait bénéficié de contrats bien juteux de la télé publique au bénéfice de sa société de production. Le mélange public/privé, une grande spécialité française, symbolisée par ces énarques qui passent de l’État à un groupe privé et réciproquement, vendant leur carnet d’adresses sans vergogne. Des serviteurs de Mammon qui se planquent derrière le « bien public », voilà tout. Au fait, la réponse de Carolis au pacte faustien de Sarko ?

« Accepter aurait fragilisé mon second mandat. On ne bâtit pas l’avenir en laissant tomber ses collaborateurs. Surtout qu’ils n’avaient pas démérité. Je préférais ne pas être réélu plutôt que l’être par bassesse. Pourtant, j’ai cru à ma réélection jusqu’au bout, j’étais peut-être le seul ! »

On ne peut empêcher nos larmes de couler. Moralité : Sarko tiendra parole, Carolis giclera, et le tendre Pfimlin prendra sa place. Puis Sarko giclera à son tour, deux ans plus tard. Tout ça pour ça.

L’honneur, c’est important. C’est ce qui peut nous élever, dans les moments les plus durs. Les militaires, qui jouent leur peau sur le terrain (on parle des hommes de base, sous-officiers inclus) le savent. On dit aussi le sens du devoir, ou du sacrifice. Justement, Pierre de Villiers, le général qui a remplacé Puga dans le cœur de François Hollande, a réussi à gratter 418M€ en plus sur le budget militaire cette année, portant la chose à 32 milliards (et 41 en 2020). Alors là, comme toujours, deux écoles : ceux qui vont hurler à la surpuissance du lobby militaro-industriel, et ceux qui vont arguer qu’il faut une défense, en particulier quand la Nation est frappée (et frappe, accessoirement).

 

 

Une rallonge (de 2%, fixée par les alliés de l’OTAN en 2014) qui servira entre autres à déployer nos canons Caesar pour la grande offensive de Mossoul. On espère que tout ce fric évitera à nos soldats de s’acheter eux-mêmes leur gilet pare-balles, comme ce fut le cas en Afghanistan. Avis aux nouveaux jeunes défenseurs de la nation...

 

 

Il y a une troisième voix, toute petite, qui se demande si l’option 2 ne serait pas reliée à l’option 1. Si toutes ces guerres, ce terrorisme, ne seraient pas l’occasion d’enrichir certains grands groupes de l’armement, qui posséderaient quelques groupes de presse, et ainsi l’opinion publique serait manipulée pour réclamer plus de sécurité, et moins de liberté. Vieux comme le monde, n’est-ce pas. Mais qui a dit que le monde avait changé ?

Tenez, les hommes regardent toujours les femmes dans la rue (un peu moins dans le Marais), et malheureusement, certains se lâchent comme des bêtes. Ils font un peu honte à l’espèce, car normalement, on doit protéger les femmes, censées être plus faibles, et les respecter. C’est là-dessus que la société occidentale a bâti sa force. L’union de l’homme et de la femme, avec l’homme qui protège la femme. Sinon, il n’est pas interdit de draguer, mais il faut le faire avec un certain tact. La main au cul n’est pas de l’ordre de la drague, et d’ailleurs elle déclenche souvent une claque dans la gueule. Mais si la drague n’existait pas, l’humanité aurait disparu depuis longtemps. Alors, la question centrale du XXIe siècle devient : comment approcher la femme sans passer pour un agresseur sexuel ? Tout est affaire d’interprétation, et de technique. On retombe dans le Droit, à qui décidément plus grand chose n’échappe.

 

 

Pour notre ministre des Droits de la Femme, du droit des Femmes, ou des Droits des Femmes, les femmes doivent se protéger du machisme, ou de la violence masculine. Elle débarque ce matin sur France Inter avec une stat terrifiante : une femme sur deux change sa tenue à cause du sexisme.

« 40% des femmes rapportent avoir un jour été victime d’une humiliation ou d’une injustice liée à leur sexe. Le même pourcentage a renoncé à fréquenter certains lieux en raison des commentaires et harcèlements qu’elles y affrontaient. »

Quand on voit les Françaises dans la rue (à part les musulmanes ultra), on n’a pas l’impression que les gonzesses répriment tant que ça leur désir de plaire. Ce qui est aussi une forme de (douce) violence, Laurence (Rossignol), sur les mecs qui ont le droit de regarder mais pas de toucher. Une bonne pub in vivo provocante, et il faut savoir se retenir, alors que l’instinct crie : « Vas-y, elle attend que ça ! » Mais ça, c’est pas dans ses tablettes socialistes. Donc Laurence lance une campagne antisexiste de plus, une campagne parrainée, entre autres, par… Julie Gayet.

Roooh, la faute tactique impardonnable ! La maîtresse du président, qui profite bien de son statut, fait partie des 60 parrains (et marraines, pardon) officiels de l’antisexisme d’État. Putain, on croit rêver ! Et la pauv’ Laurence qui doit défendre ça… On compatit, Lolo. On notera la question perfide de Léa Salamé, formée par Elkabbach, sur l’islam, les quartiers, les tenues courtes, elle qui voulait faire péter le décolleté quand elle présentait l’info sur i>Télé… On n’est pas sortis de l’auberge franco-musulmane !

 

La télé, l’armée, la drague, tous ces thèmes sont traités
sur Kontre Kulture et Prenons le Maquis

Voir aussi :

27 septembre
Un jour en France : mardi 27 septembre 2016
Sarkozy fête Hanouna, Charles-de-Gaulle mission Mossoul, violences à l’hosto
3
26 septembre
Un jour en France : lundi 26 septembre 2016
Hollande dans la jungle, Sentinelle overdose, Mouloud et Kery James
10
23 septembre
Un jour en France : vendredi 23 septembre 2016
La montée du populisme, Juppé rempart de Marine, Macias se casse
22
22 septembre
Un jour en France : jeudi 22 septembre 2016
La fachosphère de Libé, Cohn-Bendit pour Macron, et la pauvre Sécu
17
21 septembre
Un jour en France : mercredi 21 septembre 2016
L’explosion d’AZF, le barrage de Malpasset, et le renseignement
7
20 septembre
Un jour en France : mardi 20 septembre 2016
Le discours de Valmy, Sarkozy le Gaulois, Belkacem contre Wauquiez
10
19 septembre
Un jour en France : lundi 19 septembre 2016
Mr. Robot et le Complot, Didier Porte à Yassine Bellatar, la charria française
11
16 septembre
Un jour en France : vendredi 16 septembre 2016
Fabien Clain le "radicalisateur", le centre de déradicalisation, et la mort du Famas
20
15 septembre
Un jour en France : jeudi 15 septembre 2016
Trévidic pas logique, mixité logicielle au collège, Sisco ville d’amour
8
14 septembre
Un jour en France : mercredi 14 septembre 2016
Hidalgo et la pollution, la loterie des migrants, l’espérance de vie
9
13 septembre
Un jour en France : mardi 13 septembre 2016
Eugénie Bastié contre Barthès-Hanouna, Riss et Lhermitte contre Twitter, et Alstom
16
12 septembre
Un jour en France : lundi 12 septembre 2016
Ligne SNCF Lille-Israël, lasagnes chez Charlie, et Dalaï CIA Lama
15
9 septembre
Un jour en France : vendredi 9 septembre 2016
Cukierman vs Soral, Libé vs Mélenchon, Finchelstein et Hollande
5
8 septembre
Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016
Mélenchon sourd, éleveurs vs Carrefour, Houellebecq pour Marine
27
6 septembre
Un jour en France : mardi 6 septembre 2016
Guaino à Sainte-Anne, Zemmour contre l’islam, Marseille-sur-Morts
12
5 septembre
Un jour en France : lundi 5 septembre 2016
Onfray TV, Cahuzac balance Rocard (mort), Cyrille Eldin fasciste
6
2 septembre
Un jour en France : vendredi 2 septembre 2016
Le procureur Molins, la question du Christ et la taxe anti-calories
13
1er septembre
Un jour en France : jeudi 1er septembre 2016
Rama Yade 1er, les proviseurs militaires, Barré et les Arabes
34
31 août
Un jour en France : mercredi 31 août 2016
Le Mont-Blanc, le déchireur de chemise, Richet et Mel Gibson
14
30 août
Un jour en France : mardi 30 août 2016
Macron démission, Chevènement contre Cohn-Bendit, et Canal+
12
29 août
Un jour en France : lundi 29 août 2016
Primaires à droite, Burkini et Cénacle
25
14 juillet
Un jour en France : jeudi 14 juillet 2016
354 Légion d’honneur, 1 600 profs français, 1223 Philippe Auguste
10
13 juillet
Un jour en France : mercredi 13 juillet 2016
Virenque roi du Ventoux, le défilé militaire, le coiffeur du président
14
12 juillet
Un jour en France : mardi 12 juillet 2016
Les Français à découvert, le désert médical, c’était mieux avant
19
11 juillet
Un jour en France : lundi 11 juillet 2016
Portugal über alles, L’Euro de la sécurité, Macron et l’oligarchie
27
 
 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1551008
    Le 7 septembre à 19:50 par Grz
    Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016

    Excellent travail de rédaction.
    Vous avez pensé à éditer ces rubriques une fois par an, aux éditions KK, sous la forme d’un gros volume bon marché ?

     

    Répondre à ce message

  • #1551010
    Le 7 septembre à 19:51 par ZiiD
    Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016

    Il faut trouver un autre acronyme parce UJEF, c’est bien trop ressemblant à UEJF.

    Ce n’est juste pas possible...

     

    Répondre à ce message

  • #1551016
    Le 7 septembre à 19:57 par zuleya
    Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016

    Il y a aussi la campagne d affichage pour l armée française. ..du même acabit que la vidéo ...il n y a que 2 affiches répétées :
    L une des affiches est un soldat noir avec un prénom pas tres français. L’autre et une jeune fille...on se croirait dans un rêve hollywoodien...si ce nest pas fait pour humilier la grande muette j aimerais qu on m’explique...

    Les antifrance qui ont fait ça se sont bien fait plaisir...pas un seul jeune gaulois...on en est là ? Il me semble que lors des derniers conflits au mali ç était plutôt masculin et blancos...

    L armée ni blanche ni masculine...je te dis pas le patriotisme et les résultats en cas de guerre...

    Et ces slogans creux de "liberté" sur des images de mitraillettes...on nage dans le délire avec ce gouvernement...Ils arrivent chaque jour à faire une autre provocation plus minable que la veille...

    Mais surtout le slogan :"je veux être le souffle après la tempete"...Mais qu est ce que ça veut dire ?

    C’est quoi la tempête ? La 3eme guerre mondiale ? Ou veulent ils en venir ?

     

    Répondre à ce message

    • #1551301
      Le 7 septembre à 23:07 par Mariana
      Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016

      Lions et agneaux en VF.

       
    • #1551392
      Le 8 septembre à 01:03 par zuleya
      Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016

      Mais encore Mariana ?
      J avais vu ce film en vo et ça ne me dit rien...je sais que le titre provenait d’une citation : " il vaut mieux une armée d agneaux menée par un lion qu une armée de lions menée par un agneau"...
      Mais de toute façon ce nouveau slogan"souffle tempête" de l armée est ridicule...le but de l armée n est pas d être un souffle mais d être une tempête qui détruit l ennemi...Là par contre en effet on retombe sur la citation qui a servi à nommer le film...nous sommes des lions dirigés par des agneaux...

       
    • #1553698
      Le 10 septembre à 22:26 par Mariana
      Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016

      Ce film montrait clairement comment on embobinait les jeunes recrues pour les envoyer au casse-pipe, non ?

       
  • #1551042
    Le 7 septembre à 20:18 par Artifex
    Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016

    Hollande notre président le plus anti-France ne fut jamais aussi francais (d’esprit et de tradition) que quand il trompa Valérie avec Julie.

     

    Répondre à ce message

  • #1551386
    Le 8 septembre à 00:45 par goy pride
    Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016

    Avec 20 ans de moins l’engagement de l’armée serait une option envisageable...le seul problème c’est que l’armée française n’a de français que le nom, dorénavant elle est complètement au service de l’Empire...les petits gars si vous voulez participer à la troisième guerre mondiale pour le bénéfice de l’Empire précipitez-vous ! On y arrive bientôt !

     

    Répondre à ce message