Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

Le bal des pompiers, la mosquée de Nice, et le petit Valls

 

Ainsi, deux casernes de sapeurs-pompiers de Montpellier n’auront pas droit à leur traditionnel bal du 14 juillet. Le SDIS (service départemental d’incendie et de secours) de l’Hérault en a décidé ainsi. Raison invoquée : « un risque au niveau de la sécurité ». La crainte d’un attentat terroriste ? Pas du tout : les bals en question seraient source de tensions avec les jeunes du quartier, dont celui de la Mosson-Paillade, réputé chaud.

 

On sait tous en France les exactions et provocations permanentes que subissent les pompiers dans toute la France, et évidemment, dans les cités « qui craignent ». Pris pour des représentants de l’ordre, alors qu’ils assurent la sécurité et le sauvetage des Français, ils sont reçus à coups de pierres, de crachats et d’insultes dans les quartiers abandonnés de la République. Nous avons déjà ici évoqué les séances de « training » proposées par des officiers pour enseigner aux sapeurs le bon comportement à tenir dans une cité. Toutes les cités n’étant pas par ailleurs des coupe-gorge, n’exagérons pas. Tout tient en six mots : ne pas répondre à la provocation.

 

 

Autre forme de réponse trouvée par les autorités : le rapprochement des « populations à risques ». Chaque année, les pompiers ouvrent leurs casernes aux jeunes ou vont dans les quartiers expliquer leur boulot, et ceux qui nous en ont parlé trouvent ça inutile. Mais les autorités politiques ont besoin de ce genre d’expérience de « vivre-ensemble ». Les gars de la base savent que c’est pisser dans un violon. C’est pas comme ça qu’ils se font respecter. Alors, parfois, certains vont à la castagne et se « font » quelques racailles. Ensuite, les provocations, feux de poubelles (ça inclut les voitures) reprennent de plus belle. Et le cycle est relancé…

Sans transition, même si certains y verront un lien, le Conseil d’État vient de donner son imprimatur à l’ouverture de la mosquée de Nice. L’ex-maire LR Christian Estrosi s’y était opposé, mais l’injonction en référé l’a fait plier. La raison invoquée est « la liberté de culte ». Le problème est que cette mosquée de 800 places est financée, officiellement – parce que parfois les montages financiers sont opaques – par l’Arabie saoudite. Qui avance ainsi ses pions en Occident, disent les souverainistes ou les partisans d’une France chrétienne. D’autres argueront que le royaume wahhabite a toujours financé les mosquées, parce que les maigres milliers d’euros ramassés en « crowdfunding » par les musulmans du coin n’y auraient jamais suffi. C’était une des explications officielles avancées.

 

 

Maintenant, les choses sont claires : la France a besoin de fric, l’Arabie nous achète du matériel militaire (pour un demi-milliard par an) qu’elle ne peut correctement employer, faute de formation et d’expérience tactique (elle se fait piler par de pauvres Houthis au Yémen et se venge sur les civils), elle achète aussi une partie de notre politique extérieure – ce qui explique la consternante phrase de Fabius, qui restera collée à son front à l’instar des milliers de victimes innocentes du sang contaminé –, en conséquence de quoi, malgré nos principes républicains laïcards pour les nuls, la charia avance dans notre beau pays. Car celui qui paye envoie son imam, qui n’est qu’un formateur politique. Certes, il y a des imams apolitiques, mais ceux qui viennent d’Arabie sont des prédicateurs salafistes. D’où l’étrange schizophrénie de nos dirigeants, « obligés » de pactiser avec le diable. C’est peut-être un missile français lancé par les Saoudiens qui a détruit un hôpital de Médecins sans frontières...

Sera-t-on un jour capables de récupérer notre indépendance, et de faire à nouveau entendre la voix de la France, faite d’équilibre entre les blocs et de bon sens ? Rien n’est moins sûr, avec des dirigeants comme Valls, qui, on le sent bien, brigue la fonction suprême. S’il arrive un jour au pouvoir, il risque de nous faire regretter Hollande, et on ne blague pas.

 

 

La question qui se pose, avec Valls, c’est : comment peut-il un instant imaginer se présenter avec son bilan désastreux ? Eh bien, en « démocratie », cela n’est pas gênant. Avec un taux de satisfaction de moins de 20% dans la population, on n’hésite pas à y aller. Il est vrai que la sympathie ne fait pas tout : un homme politique n’a pas à être aimé, il peut être craint, ou respecté pour ses choix, et la cohérence de ses choix. Et puis, avec une bonne campagne médiatique, et un peu d’ingénierie sociale (des événements « amis » qui tombent à pic), tout devient possible. La manipulation des foules permet de passer par-dessus la démocratie, tout en jouant au démocrate. Hitler et Staline n’auraient eu aucune chance, en démocratie.

Voir aussi :

9 décembre
Un jour en France : vendredi 9 décembre 2016
Aphatie "avocat" de Cahuzac, Valls divague chez Bourdin, l’OTAN vise un lycée
17
8 décembre
Un jour en France : jeudi 8 décembre 2016
Valls Cassation et Sarkozy Télévisions, pollution alternée, Peillon président
8
7 décembre
Un jour en France : mercredi 7 décembre 2016
Le crime des anti-IVG, turbulente Marion Le Pen, Alep et les médias
15
6 décembre
Un jour en France : mardi 6 décembre 2016
Filoche "gerbe" sur Valls, Ménard embrasse Fillon, Viadeo s’écroule
24
5 décembre
Un jour en France : lundi 5 décembre 2016
Manuel Valls impopulaire, anarchie au PS, Guy Carlier prévient Cyril Hanouna
24
2 décembre
Un jour en France : vendredi 2 décembre 2016
François "le CRIF m’a tuer" Hollande, Valls–Fillon l’escroquerie "démocratique"
23
1er décembre
Un jour en France : jeudi 1er décembre 2016
Stoléru contre Le Pen (1989), Stromae & Goldman académiciens, Rabbi Jacob 2 avec Jul
9
30 novembre
Un jour en France : mercredi 30 novembre 2016
Le choix des sans-dents, un service militaire socialiste, les livres pour enfants
6
29 novembre
Un jour en France : mardi 29 novembre 2016
Cheminots fichés, école française nullissime, le cancer ou le chômage
18
28 novembre
Un jour en France : lundi 28 novembre 2016
Mélenchon, Rachline : tous contre Fillon ! Et Caroline Fourest contre Valérie Boyer
10
25 novembre
Un jour en France : vendredi 25 novembre 2016
Fillon violente Martichoux, Taubira-Hidalgo-Aubry l’union des gauches
21
24 novembre
Un jour en France : jeudi 24 novembre 2016
Policiers emprisonnés, pompiers à l’eau, et la prime aux migrants
11
23 novembre
Un jour en France : mercredi 23 novembre 2016
Le fascisme de l’UEJF, France Inter sodomie, Fillon-Renaud et les fachos
23
22 novembre
Un jour en France : mardi 22 novembre 2016
Restos du Cœur (français), François Ruffin président, la Criirad en rade
14
21 novembre
Un jour en France : lundi 21 novembre 2016
Primaire loupée sur France 2, Patrick Cohen sur liste noire, Le Monde anal
15
18 novembre
Un jour en France : vendredi 18 novembre 2016
De Thomas Pesquet à Claudie Haigneré, en passant par Mezrahi-Nabilla
35
17 novembre
Un jour en France : jeudi 17 novembre 2016
Cannabis trafic d’États, pizzas volantes, Minc et Juppé contre BHL
8
16 novembre
Un jour en France : mercredi 16 novembre 2016
Franck Dubosc au chômage, la flexisécurité (sociale ?), jobs du cinéma
11
15 novembre
Un jour en France : mardi 15 novembre 2016
Cash libyen pour Sarkozy et Guéant, Montebourg et Poisson outsiders, le sucre
16
14 novembre
Un jour en France : lundi 14 novembre 2016
Statistiques ethniques, sondages piégés, Mélenchon Le Pen en 2017
19
11 novembre
Un jour en France : vendredi 11 novembre 2016
Réfugiés de France, Griezmann et/ou Benzema, le Pr Rollin lucide
9
10 novembre
Un jour en France : jeudi 10 novembre 2016
Sarkozy sous Trump, l’inversion Belkacem, Thomas bimbo Hollande
5
9 novembre
Un jour en France : mercredi 9 novembre 2016
À notre tour de marquer l’Histoire
17
8 novembre
Un jour en France : mardi 8 novembre 2016
Yannick Jadot agent US, Tous pour Hillary, le Refuge pour Fred Lopez
11
7 novembre
Un jour en France : lundi 7 novembre 2016
Valls le touriste, sécuriser la primaire, sexualité des salaires
9
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1500401

    Lisez de Leon Degrelle : "Hitler, democrate."


  • #1500404
    le 01/07/2016 par Mojo Risin
    Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

    J’ai horreur de complimenter mais... cette rubrique tourne du feu de Dieu !

     

    • #1500492
      le 01/07/2016 par Asteroide
      Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

      ça va sans dire mais ça va tellement mieux en le disant !

      Petit résumé doux-amer de la journée, souvent un peu vachard, jamais inutilement méchant.
      Ecrit en bon français ce qui ne gache rien.
      Un vrai plaisir !


  • #1500437

    Ha oui quand même ! Il y va fort ! Etonnant !


  • #1500473
    le 01/07/2016 par Asteroide
    Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

    "... Hitler et Staline n’auraient eu aucune chance, en démocratie."

    Adolf Hitler est arrivé au pouvoir d’une maniere parfatement légale.
    Il est nommé Chancelier de la République de Weimar le 30 janvier 1933 par le Président conformement à la constitution.

     

    • #1500517

      Ce n’est pas ce que l’article a voulu dire. Le pays était complètement en ruine pour les raisons que l’on sait, ce qui permit à Hitler de surfer sur le mécontentement qui en découla et de gagner les élections. Histoire somme toute assez classique


  • #1500478

    Allez hop ! on continue à construire des mosquées tranquillement pendant que les veaux regardent des "chances" courir derrière la baballe.

     

    • #1500563

      Qu’est ce que vous voulez faire ?
      Chaque religion construit ses bâtiments...les gens n’ont que le mot "laïcité" à la bouche ..mais c’est aussi ça la laïcité

      Wikipédia :
      "principe de séparation dans l’État de la société civile et de la société religieuse » et « d’impartialité ou de neutralité de l’État à l’égard des confessions religieuses"

      Comme quoi, le débat est mal engagé depuis le début...rien ne s’oppose à construire des mosquées dans le système actuel.


  • #1500508

    Vous devenez de plus en plus incisif, ce qui ajoute encore un peu de piment à vos rubriques. C’est génial !

    "les partisans d’une France chrétienne", ça veut dire quoi ? Ça ne rejoint pas un peu ce qu’avait dit Morano : "La France est un pays de race blanche". Vous allez vous faire taper sur les doigts par le Crif.
    J’ignorais qu’on priait dans les rues à Nice. J’y étais avec mon travail pendant une semaine. On était logé dans un hôtel à St Raphael. Je ne me souviens pas d’y avoir vu bcp d’Arabes ni même des Blacks.


  • #1500509
    le 01/07/2016 par un déséquilibré
    Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

    Pourquoi être contre la construction de mosquées ? C’est une question de dignité, les musulmans patriotes y ont droit. C’est comme le droit de porter des vêtements islamiquement corrects, les voiles, les jilbabs, qui sont une question de pudeur. Vous voulez que les musulmans patriotes prient dans la rue, et que leurs femmes se promènent toutes nues ?

     

    • #1500542
      le 02/07/2016 par Napoléon
      Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

      @ déséquilibré

      relis l’article 2 voir 3 x tu seras moins déséquilibré et tu comprendras que l’article en question ne parle pas de ça, il explique qui le finance, et pourquoi, faut arrêter avec cette compétition victimaire.


    • #1500554

      Poussez votre raisonnement encore un peu svp, allez encore un effort , juste pour voir...


    • #1500558

      Entre le blanc et le noir il y’a une nuance qui s’appelle le gris.....


    • #1500583

      Ben ouais.


    • #1500616
      le 02/07/2016 par réGénération
      Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

      Non le voile etc, c’est une question de culture, et c’est pas la nôtre.

      Pour ce qui est de la mosquée, si elle est financée par les wahhabites çà me pose un gros problème à moi, pas à vous c’est curieux.

      Votre morale serait-elle déséquilibrée ?


    • #1500639
      le 02/07/2016 par un déséquilibré
      Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

      Coupons la poire en deux : disons que le voile relève d’une culture de la pudeur, comme votre string d’une culture de la pornographie et de l’exhibitionnisme. Et "chez vous" il se trouve que c’est aussi chez moi. Vous ne voulez pas de mon voile, je ne veux pas de votre string, 1-1 balle au centre. Nous verrons bien qui l’emportera à la fin de ce match culturel. Les connaisseurs avisés savent que le temps et la démographie jouent dans notre équipe, mais que le meilleur gagne !


    • #1500660

      "VOUS et votre string"... Alors moi aussi blanc français catho, je vais me convertir lahalatarlilalaaa comme ça je pourrais m’auto-extraire de cette décadence et entrer dans ce semblant de "collectif" aux mille et une vertues et moi aussi je pourrai dire "VOUS" !

      Ca m’insupporte cette façon de penser, j’ai le même problème avec mes collègues au boulot, certain sont très biens, me sont proches, mais sont sous la coupe de meneurs et en viennent à se surveiller entre eux ; ils deviennent de frais convertis qui ont découvert la grâce y’a pas 5ans, sans pour autant quitter leurs nike et leur ptite mode (bien oxydentale !!) et qui maintenant font la morale en parlant "vous" et "nous".

      Sérieusement, avant quand en vienne à la méthode Bud Spencer, il serait temps de comprendre le combat il est fait contre NOUS, et de pas se defausser de ce NOUS.


    • #1500663

      Après ne dis pas je veux pas, le string tu le veux, mais sous le voile de ta femme, dans le cadre de l’intime.

      Et crois pas, "nous" aussi parfois on aimerait bien ne pas se voir exposé ça sous nos yeux à tout vent, c’est comme la bourka, au-delà de la question de pudeur, c’est une question de DECENCE.


    • #1500675

      Patriote d’une France islamisée, ben merde ça existe, bon pas de panique ce ne sont que des paroles de "déséquilibré" qui cherche le conflit car c’est lui et ses copains les plus nombreux et les plus forts face aux babtous fragiles. Pauvre con.


    • #1500751

      Encore un grand "RÉCONCILIATEUR" et toujours silence radio de nos donneurs de leçon habituels


    • #1500788

      Vous avez pas compris la strategie ulcan derrière ces provocations du déséquilibré en question ,aller voir c est très bien expliquer pour faire monter les tensions entres les parties en désaccord.


  • #1500615
    le 02/07/2016 par réGénération
    Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

    À noter aussi, le souhait du Qatar qui veut se payer le Château de Grignon (78) (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3...) pour en faire une maison "de repos" (ou de passe, lol), pour nos chers Bleus du PSG.


  • #1500637
    le 02/07/2016 par Français
    Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

    @Léon 02/07 à 2h58 , vous confondez tout , la France est
    d’identité et de culture Catholique , et n’entendons pas la multiplication
    sans cesse des mosquées sur notre sol de plus plus financés par des
    pays étrangers comme l’Arabie Saoudite et la Qatar qui nous transportent
    leur religion radicale sur notre sol .

    Si il n’y aurait que le financement par leur fidèle les implantations de
    mosquées ne se feraient pas à ce rythme là et aussi immense , mais
    c’est la perversité de certains de nos élus qui ne respectent pas
    la loi qui justement accélère les choses et cause cette submersion ,
    conclusion moins d’immigration mois de mosquées .

    A moins que sous le prétexte de la laïcité vous pensiez normal que nos
    églises soient remplacées par les mosquées , ce qui voudrait dire que
    la France deviendrait un pays islamique , c’est leur souhait mais pas
    celui des Français , croyants ou pas ?

    Par contre demandez aux pays Arabes de convertir leurs mosquées
    en églises , vous verrez vite fait leur réponse . Alors ne soyons pas
    les idiots des idiots , arrêtons toute cette mascarade .

    Français réveillez-vous , l’heure est grave.....au lieu de discutailler
    inutilement , Réfléchissez à ce que sera demain pour notre pays .

     

    • #1500750
      le 02/07/2016 par VaeVictis80
      Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

      Je suis plutôt d’accord avec vous Français.
      D’ailleurs le problème n’est pas une islamisation de la France, mais une arabisation de la France (en tant que composante culturelle).
      La preuve est d’ailleurs que certains arrivent bien a conserver leur religion tout en adoptant la culture française.


  • #1500661

    « Hitler et Staline n’auraient eu aucune chance, en démocratie »

    Quenelle !


  • #1500759
    le 02/07/2016 par un passant
    Un jour en France : vendredi 1er juillet 2016

    "D’autres argueront que le royaume wahhabite a toujours financé les mosquées, parce que les maigres milliers d’euros ramassés en « crowdfunding » par les musulmans du coin n’y auraient jamais suffi."

    "...la charia avance dans notre beau pays. Car celui qui paye envoie son imam..."

    J’ai fréquenté beaucoup de mosquées en France, et je confirme que les collectes de fonds auprès des fidèles ont toujours été très insuffisantes pour acheter ou construire quoi que ce soit, et les fonds en provenance des pays du Golf ont toujours été une aubaine. Pour autant, je m’inscris en faux contre cette idée selon laquelle les euros seraient livrés avec un imam prêt à l’emploi à l’intérieur du paquet, PAS UNE FOIS je n’ai vu un imam issu de ces pays venir prendre la place sur le Minbar.

    L’aumône est un devoir pour tout musulman, en particulier pour les fortunés et beaucoup sont contents de pouvoir aider sans arrières pensées démoniaques..

    Au fond, le vrai problème c’est l’actualité dramatique d’une part, et de l’autre, la visibilité de plus en plus nette des Musulmans de France, les mêmes qui ont longtemps été tolérés tant qu’ils restaient terrés dans des caves.


  • #1500766

    Quand on dit hitler ,staline c est d une autre trempe ce genre d homme en politique dit démocratique n existent pas , les hommes comparables a ces deux la sont dans les coulisses aujourd’hui et assouvissent leurs instincts sataniques de suprématie et de super prédateurs en cérémonie occultes et destructices d un don de dieu primordial pour la création qu est l innocence sinon notre raison d être n aurait aucun sens . Plus la communication c est accélérée et diffusé plus les agents demoniaques se sont effacés dans l ombre pour laisser le premier rôle a la politique et ses laqués élus "démocratiquement ".


  • #1500783

    Le recit expliquant le pompier allant a la confrontation est bien le quotidien du terrain. Dans certains endroit culturellement héritiers d un banditisme dû a un environnement et une violence manignifier mais dire comme souvent je le vois que une petite tape est le terrain est conquis et les "racailles" domptés , je crois que vous êtes jamais vraiment entré dans ce genre d endroit , je peut vous dire que c est pas si simple sauf a parler d ados de 12 a 15 ans . Sinon il y a des "racailles " qui vous lacherez qu après avoir rendus le dernier souffle même maigre et petit mieux vaut ne pas avoir de litiges avec les cas qui ont choisi le mauvais côté. Vu et revu des pronostics dignes de angleterre islande , le plus fort physiquement mordre la poussière.


Commentaires suivants