Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

Cécile de France va à Auschwitz (eh oh, pour de faux)

Ça y est, Cécile (de France, si c’est pas un nom de reine, ça) nous fait son auschwitzade. L’auschwitzade, c’est quoi ? C’est un pèlerinage, un examen, un rite de passage, une conversion pour les nuls. C’est le baccalauréat des acteurs et des people en général : sans auschwitzade, tu ne peux pas faire partie complètement de la grande famille du show-biz qui s’aime et qui aime tout le monde.

 

 

Sauf que faire son auschwitzade, c’est pas facile : il faut savoir se plier à quelques règles douloureuses, s’agenouiller, ramper parfois, et débiter de grosses salades apprises par cœur sans trébucher. Mais ça, les comédiens savent faire. Après, on peut exhiber fièrement sa petite médaille brillante, sur la poitrine. On est alors intouchable et ça donne le droit d’embêter qui on veut, à condition que ces derniers n’aient pas fait leur auschwitzade. Oui ? Oui, on entend un truc très juste au fond de la classe : « C’est exactement comme les Affranchis », bien vu, Stéphane. Après ton auschwitzade, tu t’affranchis des lois des communs des mortels. Tu deviens immortel. Et tu peux tuer les autres.

 

Le voyage pas funny

L’auschwitzade, c’est surtout pour revenir dans le métier quand tu viens d’enchaîner quelques flops comme Möbius (17M d’euros de budget, un million d’entrées, donc 6M de pertes, six millions !), diront les mauvais esprits. C’est pour faire le bien autour de soi et rappeler l’inénarrable souffrance des juifs, rétorqueront les bons esprits, élevés au lait de la louve aux trois pis Valls-Cazeneuve-Clavreul. Cécile reprend le flambeau de Mélanie Laurent, qui nous avait déjà scotchés d’émotion hollywoodienne sioniste pleurnichardesque en incarnant une infirmière antinazie dans La Rafle, le tire-larmes loupé de Rose Bosch. Un film où les gendarmes français écrasaient sous leurs lourdes bottes les visages innocents des enfants juifs du Vel d’Hiv. Quand les propagandistes lourdauds ridiculisent leur propre Shoah…

 

Quand l’inspiration vient à Rose Bosch :

 

L’entreprise de culpabilisation nationale sera logiquement reçue comme une gifle par le pays, et le petit Bedos, courageusement, rentrera dans le lard de la Bosch en se foutant de la torture gratuite imposée aux enfants des écoles. C’est bien que des fois des people s’y collent parce que nous ça nous allège du boulot et eux ils risquent pas la prison alors que nous, si. Sinon, à propos des films qui font pleurer sur le lobby, il faut faire attention parce que trop de larmes tue les larmes : nous les Français on n’en a plus beaucoup pour les autres causes, il faut partager ! Le lobby pourrait être un peu plus chrétien, merde quand même.

Et les Noirs avec les esclavagistes ? Et les Arméniens avec les Turcs ? Et les scarabées avec les oiseaux ? Quelqu’un a-t-il déjà vu, en forêt, une fois par an, autour du mois de juin, une tuerie massive de scarabées par les oiseaux, qui ne picorent que leur abdomen (bourré de protéines), et qui laissent troncs et têtes gésir à terre ? On marche alors sur des centaines, sur des milliers de semi-scarabées qui bougent encore. Un spectacle dantesque à l’échelle des insectes. La pitié n’est pas dans la Nature. Elle est en revanche dans la nature humaine, sauf que ce sont toujours les mêmes qui ont pitié.

 

La bande-annonce du Voyage de Fanny :

 

Bon en même temps on va vous dire la vérité, on n’a pas vu le film, et on n’a rien compris à la bande-annonce. Ça se trouve peut-être que la Fanny elle est pour les Boches, on sait jamais, un changement de paradigme dans le cinéma français, une surprise, un contre-pied, une ouverture… Cependant, l’interview de Cécile pour Actualité Juive laisse peu de place au doute :

Cécile de France : Lola Doillon s’est inspirée de l’enfance de l’Israélienne Fanny Ben-Ami racontée dans son livre. Cette directrice d’école que j’incarne était une personne complètement dévouée à la cause de ces enfants juifs. Ils n’étaient pas en colonie de vacances, ils avaient froid et faim. D’où un gros enjeu pour moi de retransmettre au plus près cette responsabilité historique, mais aussi cet investissement personnel et magnifique.

A.J. : Qu’est-ce qui vous a motivé[e, motivé-e, féminin, NDLR] pour accepter ce rôle ?
C.D.F.  : La beauté du scénario et la grande émotion, allant jusqu’aux larmes que j’ai eue[s, eue-s, pluriel, NDLR] en le lisant. Et l’envie de raconter à nos enfants pour ne pas que cela se reproduise, tout comme l’hommage à tous ceux qui n’ont jamais revu leurs parents ou qui sont morts dans les camps. J’aime beaucoup aussi Lola Doillon que j’ai connue sur un film de Cédric Klapish [Klapisch, prend un « c », NDLR].

JPEG - 84 ko
(Capture de la une du site réalisée sans trucage)

 

On reviendra une autre fois sur Lola Doillon, la flle de qui vous savez. Là, on reste sur Cécile, et ses larmes. Les questions du journaliste sont savoureuses. Pour un peu, il évoquerait les massacres de villages entiers de colons juifs par des Palestiniens armés de couteaux de cuisine… Mais reprenons le fil de cet entretien remarquable, qui fera date dans l’histoire du cinéma sioniste français :

A.J. : Ce film peut-il avoir un impact au-delà de la communauté juive ?
C.D.F. : Au niveau des migrants par exemple. Nous, les artistes sommes là pour ouvrir les esprits, briser les barrières de mentalité, et surtout changer notre regard d’humanité sur l’autre. Comme nous sommes en guerre, ce film peut avoir une résonance réelle.

 

A.J. : Alors un mot sur la recrudescence de l’antisémitisme qui va jusqu’à tuer dans une école juive ?
C.D.F. : C’est un grand étonnement, comme si rien ne s’était passé, comme si toutes ces vies sacrifiées n’avaient pas fait avancer la progression de l’être humain. Par la parole et le travail des historiens, des artistes, des journalistes, et des anciens qui vont bientôt disparaître, on doit éviter l’oubli. La culture est importante. L’antisémitisme d’aujourd’hui est dû à l’inculture.

Ah, « faire avancer la progression de l’être humain », « briser les barrières de mentalité »...
Avec le prix de la place de cinéma plus le sachet de pop-corn (du maïs soufflé par les Américains), achetez-vous plutôt la dernière nouveauté Kontre Kulture, vous aurez de la culture en acier trempé.

 

Voir aussi :

7 décembre
Un jour en France : mercredi 7 décembre 2016
Le crime des anti-IVG, turbulente Marion Le Pen, Alep et les médias
1
6 décembre
Un jour en France : mardi 6 décembre 2016
Filoche "gerbe" sur Valls, Ménard embrasse Fillon, Viadeo s’écroule
22
5 décembre
Un jour en France : lundi 5 décembre 2016
Manuel Valls impopulaire, anarchie au PS, Guy Carlier prévient Cyril Hanouna
24
2 décembre
Un jour en France : vendredi 2 décembre 2016
François "le CRIF m’a tuer" Hollande, Valls–Fillon l’escroquerie "démocratique"
22
1er décembre
Un jour en France : jeudi 1er décembre 2016
Stoléru contre Le Pen (1989), Stromae & Goldman académiciens, Rabbi Jacob 2 avec Jul
9
30 novembre
Un jour en France : mercredi 30 novembre 2016
Le choix des sans-dents, un service militaire socialiste, les livres pour enfants
6
29 novembre
Un jour en France : mardi 29 novembre 2016
Cheminots fichés, école française nullissime, le cancer ou le chômage
18
28 novembre
Un jour en France : lundi 28 novembre 2016
Mélenchon, Rachline : tous contre Fillon ! Et Caroline Fourest contre Valérie Boyer
10
25 novembre
Un jour en France : vendredi 25 novembre 2016
Fillon violente Martichoux, Taubira-Hidalgo-Aubry l’union des gauches
21
24 novembre
Un jour en France : jeudi 24 novembre 2016
Policiers emprisonnés, pompiers à l’eau, et la prime aux migrants
11
23 novembre
Un jour en France : mercredi 23 novembre 2016
Le fascisme de l’UEJF, France Inter sodomie, Fillon-Renaud et les fachos
23
22 novembre
Un jour en France : mardi 22 novembre 2016
Restos du Cœur (français), François Ruffin président, la Criirad en rade
14
21 novembre
Un jour en France : lundi 21 novembre 2016
Primaire loupée sur France 2, Patrick Cohen sur liste noire, Le Monde anal
15
18 novembre
Un jour en France : vendredi 18 novembre 2016
De Thomas Pesquet à Claudie Haigneré, en passant par Mezrahi-Nabilla
35
17 novembre
Un jour en France : jeudi 17 novembre 2016
Cannabis trafic d’États, pizzas volantes, Minc et Juppé contre BHL
8
16 novembre
Un jour en France : mercredi 16 novembre 2016
Franck Dubosc au chômage, la flexisécurité (sociale ?), jobs du cinéma
11
15 novembre
Un jour en France : mardi 15 novembre 2016
Cash libyen pour Sarkozy et Guéant, Montebourg et Poisson outsiders, le sucre
16
14 novembre
Un jour en France : lundi 14 novembre 2016
Statistiques ethniques, sondages piégés, Mélenchon Le Pen en 2017
19
11 novembre
Un jour en France : vendredi 11 novembre 2016
Réfugiés de France, Griezmann et/ou Benzema, le Pr Rollin lucide
9
10 novembre
Un jour en France : jeudi 10 novembre 2016
Sarkozy sous Trump, l’inversion Belkacem, Thomas bimbo Hollande
5
9 novembre
Un jour en France : mercredi 9 novembre 2016
À notre tour de marquer l’Histoire
17
8 novembre
Un jour en France : mardi 8 novembre 2016
Yannick Jadot agent US, Tous pour Hillary, le Refuge pour Fred Lopez
11
7 novembre
Un jour en France : lundi 7 novembre 2016
Valls le touriste, sécuriser la primaire, sexualité des salaires
9
4 novembre
Un jour en France : vendredi 4 novembre 2016
Migrants en poussières, langue française menacée, Aude Renaudot Lancelin
13
3 novembre
Un jour en France : jeudi 3 novembre 2016
Spécial prix "littéraires" avec Yasmina Reza, Leïla Slimani et Steve Sandberg
9
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1470112
    le 20/05/2016 par Français
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    C’est l’incroyable soumission.....bientôt elle aussi montera au haut
    du podium , encore une.....

     

  • #1470158
    le 20/05/2016 par gelindo
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    Se pourrait-il que la France soit le seul pays à vouer un tel culte à la shoah ? Même déconnecté des médias dominants, je n’ai pas l’impression qu’en Belgique on nous rabâche constamment les oreilles avec des commémorations et tout le tintouin. Certes, on organise aussi des sorties scolaires vers notre camp de concentration à nous (Le Fort de Breendonk) mais ces visites sont plutôt limités. Ceci dit, bravo pour l’article.
    J’ai aimé le terme son auschwitzade.


  • #1470170
    le 20/05/2016 par spirit
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    Une comédienne,ça lit et interprète un texte écrit par d’autres...même de mauvais auteurs comme ici.... !!
    Les comédiens n’ont pas d’âmes,juste des états...On le sait depuis Molière et c’est pourquoi les cimetières leur étaient fermés (sauf cas exceptionnel comme un ordre du roi ou une bulle papale).. !!

    La Cécile de Wallonie vient de s’offrir un rôle de pute sacrificielle assez superficiel mais que demande t-on aux actrices porno sinon d’écarter les jambes entre deux chaises pour l’amusement des producteurs/payeurs ?
    Payer sa dîme pour continuer à arpenter le trottoir,personne ne le dit mais toutes le savent..Ce genre de promo fait partie du divertissement et parfois même le supplante... !!

     

    • #1470362
      le 21/05/2016 par Justin du harnois
      Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

      Depuis Céline dans Bagatelle pour un massacre , on sait que la noblesse française est communautaire a 50% au moins .


  • #1470178

    Les deux seuls films dignes et sobres restent " Le vieil homme et l enfant "de C Berri ( avec Michel Simon ) et " Monsieur Klein " de Joseph Losey ( avec Alain Delon ) . Apres cela, les cineastes n ont plus jamais ete a la hauteur du sujet ... que des maladroits qui en ont rajoute dans le sentimentalisme degoulinant ... Et dire qu est actuellement en tournage une nouvelle version d’ " Un sac de billes " ... A force de ressaser ...


  • #1470181
    le 20/05/2016 par rimkus
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    le traiteur panzer ah ah ah !!!


  • #1470202

    Cécile de France est co... comme un balai, il n’y a qu’a voir les films qu’elle fait. Les derniers en date : une lesbienne, et maintenant ce truc là, ce "film".

     

    • #1470334
      le 21/05/2016 par réGénération
      Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

      C’est pas grave elle est belge Cécile de France. Notre honneur n’est point sali.


    • #1470347

      @réGénération, ton honneur non, et cette compatriote ne salira pas le mien. Comme tu dis, ce n’est pas grave. Des acteurs français dans la même lignée, il y en a aussi.


  • #1470269
    le 21/05/2016 par Chevalier Lefebvriste
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    Rose Bosch ça ne s’invente pas un patronyme comme celui-la !!
    Rose (la socialo) Bosch (la collabo), punaise elle c’est plus qu’une auschwitzade, c’est une Yad-Vashemiade, une Crifzade, Israël-léchouille (bien mieux que l’auschwitzade au-dessus y’a que Yahvé, Iahvé, Jéhova... et peut-etre aussi Popeck et c’est moins sûr Patrick Topaloff...et le soleil... bien-entendu !!)


  • #1470350
    le 21/05/2016 par stephanedu49
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    Vous voulez voir du concret ,de la vérité , des images ,et non des histoires racontées par le copain du facteur qui a entendu dire via la copine de l’instit...Allez voir (sur internet) ce qui se passe en palestine occupée "AUJOURD’HUI" et pas 71 ans en arrière ,"ça" c’est la réalité et celle-là que je regarde.


  • #1470355
    le 21/05/2016 par anonyme
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    Pour Pierre Lescure (qui dine chaque soir chez Anne-Sophie "Lapix" Sadoun et Patrick Cohen) et son associe Steve Rosenblum (ex-Pixmania), ce fut vraiment un grand festival de Kahn.
    http://hassidout.org/sj/beth-habad/...

    A l’initiative du sénateur David Assouline, cette disposition a été baptisée "amendement Molotov", tant le texte paraît taillé pour le business model de Pierre Lescure.
    http://www.nextinpact.com/news/9977...


  • #1470399
    le 21/05/2016 par gelindo
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    "elle est belge Cécile de France"

    Je ne sais pas si c’est vrai mais si c’est le cas alors je remercie ER pour m’avoir (encore une fois) fait connaître quelqu’un qui en Belgique n’est pas connue. J’insiste ! Je suis surpris par le nombre d ’artistes belges qui défile sur ce site et dont je n’ai jamais entendu.


  • #1470459
    le 21/05/2016 par gelindo
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    A propos de Cécile de France.

    Si cette femme serait Belge comme on le prétend sur ce site, cela pourrait signifier que elle est de sang noble. En Belgique, la plupart des noms qui ont un petit de font partie de la l’aristocratie, un peu comme en Allemagne les noms qui ont un von. Ce qui explique sans doute aussi comment elle ait pu rentrer dans ce milieu hermétique. Cela dit, je n’ai jamais entendu parlé de cette femme.

     

    • #1470698

      Si cette femme "était" Belge.

      Cécile de France, de son vrai nom Cécile "Defrance", sans espace, fait vraisemblablement partie de la bourgeoisie Namuroise, mais pas de la noblesse. Ce n’est pas une "De".


  • #1470483
    le 21/05/2016 par disrann
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    A propos d’inculture , E&R devrait envoyer gratuitement ( c’est une artiste...On voit bien ce qu’elle est obliger de faire pour avoir du travail...ça doit pas être facile tous les jours) un bouquin de cette admirable librairie qu’est Kontre Kulture pour participer à son éveil :)


  • #1470521
    le 21/05/2016 par Fylyp82
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    "Et l’envie de raconter à nos enfants pour ne pas que cela se reproduise"
    Ajouter "commandés en ligne" après "enfants". Bah ouais, l’auchwitzade, ça sert aussi à ça.
    Ah sinon : va demander aux Palestiniens ce qu’ils en pensent de ton idée.


  • #1473036
    le 25/05/2016 par lantuti
    Un jour en France : vendredi 20 mai 2016

    Comme toujours, chapeau pour la qualité du travail fourni !

    et aussi la quantité !!! C’est assez fou, je fais de mon mieux pour me tenir à jour sur cette série, alors que je ne fais que lire ! (d’ailleurs ce serait bien de trouver un moyen de mettre ces articles plus en avant, ou à un endroit facile à trouver, j’ai toujours peur d’en manquer par inadvertance).

    Bravo à vous !!!


Commentaires suivants