Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

Cantona/Deschamps, Sanisettes Decaux, Khomri contre les Zombies

Il a inventé l’abribus, il est devenu le numéro un mondial du mobilier urbain. On attend la statue de 70 mètres en plastoc. La ville de Paris lui a fait des contrats mirifiques, au point que des sceptiques y ont reniflé de la rétro-commission. Mais ça, c’était à l’époque Chirac, désormais révolue.

 

 

Anne Hidalgo, reine de Lumière

Aujourd’hui, avec Anne 1ère, la lumière est revenue sur la ville-lumière. Pendant que la place de la République est aux mains des insurgés (un mélange de bobos, de curieux et de casseurs aux ordres du gouvernement protégés par la « justice »), Anne inaugure des joujoux. Autant dire qu’elle est hors-jeu. Pendant ce temps, les Parisiens attendent bus, métros et RER, qui, grève ou pas grève, dysfonctionnent de plus en plus. On ajoute, parce qu’on a mauvais esprit, que l’apparition du mobilier urbain Decaux s’apparente à la prolifération des ronds-points qu’on a connue dans les années 80-90, dont la facturation aidait quelques partis politiques à survivre. Que volez-vous, la « démocratie » est à ce prix.

Ces taches couleur crème dans la capitale sont chères, laides, et parfois superflues. Ces abribus ne servent à rien quand il pleut ou qu’il fait froid, et encore moins quand il fait chaud. Il y a deux places assises par station, pour 50 personnes qui attendent. Grotesque. Une espèce de mise en scène pour justifier des deals gagnant-gagnant d’entreprise à mairie, de privé à public : les panneaux pour annonceurs et leurs pubs pustules. Le seul qui n’en profite pas vraiment, c’est le contribuable parisien, dont les impôts locaux ont explosé en 20 ans. Et puis, les sanisettes… Elles remplacent avantageusement les pissotières qui attiraient une faune plus que douteuse, mais leur nombre et leurs emplacements font là aussi plus penser à des machines à sous. Le « mobilier urbain » a remplacé les bancs publics, arrachés de nuit par les nervis de la mairie, au service d’intérêts privés. Le titi parisien de pure race fait la tronche parce qu’il sait cela. La modernité, pour lui, a un arrière-goût d’escroquerie.

 

 

Cantona invente le coup-franc boomerang

L’entube est partout, car elle est dans l’ADN du capitalisme. Le capitalisme, reconnaissons-le, est économiquement plus efficace que le (vrai) socialisme. On a vu les développements distincts de la Russie et de l’Amérique au cours du XXe siècle. Mais voilà, le profit étant élevé au rang de dieu, il faut s’attendre à voir toutes les valeurs reculer d’un cran : tout pour le fric, que le reste se débrouille. Le milieu du foot n’y échappe pas, qui voit ces dernières années affaires et réputations éclater. Ajoutez-y une dose de médias avides de sensations, de nouveauté et de drame, et ça donne le clash Cantona/Deschamps du jour. La mal-pensance est la truffe et l’oxygène de la bien-pensance.

Résumé de l’affaire : Cantona reproche au sélectionneur des Bleus de ne pas avoir intégré Benzema et Ben Arfa dans les 23 pour l’Euro 2016 parce qu’ils ne seraient pas blancs. On résume sa pensée, qui est déjà un fatras de clichetons à elle toute seule. L’acteur, devenu riche grâce à ses qualités de footballeur et aux joyeux salaires versés par Manchester United (droits télé outre-Manche obligent), peut se permettre de faire son donneur de leçons. Un truc de riche, la bien-pensance de gauche. Sauf que son logiciel idéologique déraille un peu : décalé par rapport à la situation politique du pays réel, il a oublié que la gauche ne dominait plus les consciences lucides.

Du coup Canto se fait démonter partout, alors que son propos est juste un poil anachronique : il y a 10 ans, ça tombait pile-poil. Maintenant que la réinfosphère a repris à l’arrache une bonne partie du poil de la Bête – c’est-à-dire du terrain symbolique –, le pauvre Éric se retrouve à poil au milieu de l’arène, avec son accusation à la con. Moralité : il est important de bien sentir le sens du vent, pour réussir son coup-franc.

 

Belkacem, lance-grenades pour Hollande

Restons dans le racisme franco-français avec le troisième « scandale » du jour, un pavé lancé dans la mare par un député de droite, Annie Genevard, qui voit dans l’enseignement de l’arabe en classe un « encouragement au communautarisme ». En vérité, c’est encore la gauche qui balance des contre-feux comme des grenades, histoire de donner à bouffer aux médias, de les orienter, de tenir l’actu. Mais cette espèce de terrorisme politico-médiatique, inauguré par Sarkozy et son think tank sur le mode « un sujet par jour », tactique qui assure théoriquement un coup d’avance, dérape en embrouille totale. Les socialistes vont finir par se tirer dessus dans le brouillard. Ce qu’ils font d’ailleurs depuis toujours.

JPEG - 204.6 ko
Les grévistes arrivent sur le plateau de Lapix

 

Les grenades de dégagement pètent les unes après les autres, et les petits soldats du hollandisme ont du mal à s’en sortir. On pense à El Khomri – madame Travail – chez Lapix. Le plus drôle dans cette séquence ne réside pas dans la petite tension due aux manifestants qui avancent vers le plateau, cognant aux fenêtres à la manière des zombies dans La Nuit des morts-vivants (on est quand même plus près des lazzis de supporters que du lynchage racial), mais dans le courage grotesque de l’animatrice, qui tente de maintenir son émission essentielle au péril de sa vie, alors que tout se casse la gueule autour. El Khomri se sauve à la Marie-Antoinette, Lapix tient le micro jusqu’à la mort, colonelle Custer de pacotille…

L’image tragi-comique du système médiatico-politique d’aujourd’hui : il ne reste plus que les murs pour le faire tenir. Un souffle suffit à le faire tomber.

Voir aussi :

30 septembre
Un jour en France : vendredi 30 septembre 2016
Apple l’écraseur écrasé, Ribéry contre Riolo, think (?) tank D12
28
29 septembre
Un jour en France : jeudi 29 septembre 2016
Les retraités à la rue, le B’naï Brith fraternise, Grazia Hommes
11
28 septembre
Un jour en France : mercredi 28 septembre 2016
TF1 contre Sarkozy, La Croix contre Le Pen, et Bernard Israël Guetta
14
27 septembre
Un jour en France : mardi 27 septembre 2016
Sarkozy fête Hanouna, Charles-de-Gaulle mission Mossoul, violences à l’hosto
17
26 septembre
Un jour en France : lundi 26 septembre 2016
Hollande dans la jungle, Sentinelle overdose, Mouloud et Kery James
11
23 septembre
Un jour en France : vendredi 23 septembre 2016
La montée du populisme, Juppé rempart de Marine, Macias se casse
22
22 septembre
Un jour en France : jeudi 22 septembre 2016
La fachosphère de Libé, Cohn-Bendit pour Macron, et la pauvre Sécu
17
21 septembre
Un jour en France : mercredi 21 septembre 2016
L’explosion d’AZF, le barrage de Malpasset, et le renseignement
7
20 septembre
Un jour en France : mardi 20 septembre 2016
Le discours de Valmy, Sarkozy le Gaulois, Belkacem contre Wauquiez
10
19 septembre
Un jour en France : lundi 19 septembre 2016
Mr. Robot et le Complot, Didier Porte à Yassine Bellatar, la charria française
11
16 septembre
Un jour en France : vendredi 16 septembre 2016
Fabien Clain le "radicalisateur", le centre de déradicalisation, et la mort du Famas
20
15 septembre
Un jour en France : jeudi 15 septembre 2016
Trévidic pas logique, mixité logicielle au collège, Sisco ville d’amour
8
14 septembre
Un jour en France : mercredi 14 septembre 2016
Hidalgo et la pollution, la loterie des migrants, l’espérance de vie
9
13 septembre
Un jour en France : mardi 13 septembre 2016
Eugénie Bastié contre Barthès-Hanouna, Riss et Lhermitte contre Twitter, et Alstom
16
12 septembre
Un jour en France : lundi 12 septembre 2016
Ligne SNCF Lille-Israël, lasagnes chez Charlie, et Dalaï CIA Lama
15
9 septembre
Un jour en France : vendredi 9 septembre 2016
Cukierman vs Soral, Libé vs Mélenchon, Finchelstein et Hollande
5
8 septembre
Un jour en France : jeudi 8 septembre 2016
Mélenchon sourd, éleveurs vs Carrefour, Houellebecq pour Marine
27
7 septembre
Un jour en France : mercredi 7 septembre 2016
Carolis balance Sarkozy, l’armée recrute, Gayet refuse le sexisme
9
6 septembre
Un jour en France : mardi 6 septembre 2016
Guaino à Sainte-Anne, Zemmour contre l’islam, Marseille-sur-Morts
12
5 septembre
Un jour en France : lundi 5 septembre 2016
Onfray TV, Cahuzac balance Rocard (mort), Cyrille Eldin fasciste
6
2 septembre
Un jour en France : vendredi 2 septembre 2016
Le procureur Molins, la question du Christ et la taxe anti-calories
13
1er septembre
Un jour en France : jeudi 1er septembre 2016
Rama Yade 1er, les proviseurs militaires, Barré et les Arabes
34
31 août
Un jour en France : mercredi 31 août 2016
Le Mont-Blanc, le déchireur de chemise, Richet et Mel Gibson
14
30 août
Un jour en France : mardi 30 août 2016
Macron démission, Chevènement contre Cohn-Bendit, et Canal+
12
29 août
Un jour en France : lundi 29 août 2016
Primaires à droite, Burkini et Cénacle
25
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1474783
    le 27/05/2016 par réGénération
    Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

    Le mobilier urbain, quelle chienlit ! Voilà un truc à dégager en priorité. À grand coup de masse.
    On gardera la rue et les immeubles. Et on mettra de la pelouse. Déjà on verra plus clair. Et çà sera moins oppressant.


  • #1474869
    le 27/05/2016 par gelindo
    Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

    " l’arabe en classe à un encouragement au communautarisme"

    Et pas seulement ça mais aussi a brutalisé et à rendre plus agressif des élèves issue d’une culture plus raffinée. L’arabe n’est vraiment pas une belle langue. Les seules personnes que j’ai vu montré de l’intérêt pour l’apprentissage de cette langue était des gens qui vivent en marge de la société ; des gens sans manière, incultes et qui espèrent, via cette langue, a exacerbé leur potentiel déjà enclin vers la barbarie.

     

    • #1475067
      le 28/05/2016 par Actrarus
      Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

      L’arabe pas une belle langue ?l’arabe ,a exister bien avant les langue d’europe et monsieur si vous connaissiez l’arabe l’itteraire vous vous rendrier compte de sa richesse ,culturel et poetiqu e,les universites sont pleine de gents voulent apprendre cette langue et sacher que l’astronomie ,la medecine,lascience ,les mathematique et j’en oublie certainemet ont l’arabe pour origine.Amicalement


    • #1475101
      le 28/05/2016 par Djé Daï
      Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

      Tant de bêtises en si peu de mots ! Bravo


    • #1475120

      "sacher que l’astronomie ,la medecine,lascience ,les mathematique et j’en oublie certainemet ont l’arabe pour origine", c’est faux. L’astronomie et les mathématiques étaient déjà étudiées en Egypte, Mésopotamie, Amérique Centrale (Maya), puis en Grèce, Chine, Inde, et j’en oublie certainement.


    • #1475289
      le 28/05/2016 par Testou
      Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

      Merci pour l’équité et de laisser le message.

      C’est certainement l’Arabe qui a fait les première et seconde guerre mondiale ? les camps ? auschwitz ? la franc maçonnerie ?
      le mot esclave vient du mot "Slave"... L’esclavage entre blancs avant même de parler des noirs... Donc je te laisse réfléchir à ta bêtise et à ton pseudo-héritage. Maintenant, je te laisse te rappeler que ton temps dans ce bas monde est compté. Supérieur ou pas, on se fera tous manger par des asticots :)

      Enfin, On peut faire la compétition du "meilleur" mais que vas tu y gagner ?

      Ici c’est E&R, on prend le meilleur de chacun et on fait de ce pays un Pays. Une référence.

      De de la part d’un Français. Musulman. D’origine Berbère. Qui voit la beauté dans la culture Arabe. La culture méditerranéenne. Et enfin dans la culture Française.

      Bien cordialement.


  • #1474920

    Ah, Decaux ! Dans ma ville de l’Est, près de chez moi, il y a un abrimerde Decaux régulièrement saccagé et immèdiatement reconstruit à chaque fois. Je me suis souvent demandé si ceux qui saccagent ne bossent pas dans le mobilier urbain...
    Non, je decauxnne... Quoique...
    Malgré tout le fric qu’il s’est fait avec son "urbanité", il n’a même pas trouvé le moyen de "particulariser" ses "créations" fonction des régions. Les ignobles constructions sont les mêmes partout. Du paraît-il disagne comme on dit. Fade, un truc pour sans dents qui me fait me souvenir de ce que disait Brel à propos des bigotes qui "tricotaient en couleur caca d’oie pour reconnaître ses pauvres à soi"...
    Enfin, en général, de nos jours, ces verrues urbaines permettent à la.racaille de s’exprimer, c’est le côté positif du truc.
    Ce Decaux là, contrairement à l’autre, ne peut pas nous raconter d’histoire(s), son oeuvre ( succés fric mis à part) c’est quand même, merde... Ben de la merde, quoi.


  • #1474935
    le 28/05/2016 par Inconnu
    Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

    Votre article mentionne blanc alors que Cantona ne parle pas de couleur de peau mais d’origine et précisont que Benzema a la peau blanche même si ce n’est pas un indo-européen.


  • #1474959
    le 28/05/2016 par Dédé
    Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

    Désolé pour l’enthousiasme, mais je voulais juste féliciter le ou les auteurs de ces chroniques "Un jour en France" ; toujours un grand plaisir à lire. Ne me publiez pas si vous voulez mais passez-leur le message svp !


  • #1475047

    Cantona veut la place de "Premier Pourfendeur des racistes" comme Valls a conquis - de haute lutte - la place de "Premier Pourfendeur des antisémites" . C’est la course à qui sera le plus servile .

     

    • #1475088
      le 28/05/2016 par just leblanc
      Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

      ils sont déjà nombreux en course ... Il y a aussi le Thuram... etc


    • #1475127
      le 28/05/2016 par mesencephale
      Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

      @raton

      Depuis plusieurs décennies, l’unique servilité qui rapporte est celle sacrifiée à la communauté sûre d’elle et dominatrice.

      Il existe un un paradoxe dans le fait de boulot de se pour les plus faibles. Et depuis belle lurette, les plus faibles sont les noirs, les arabes, les franchouillards de ce qu’il reste de nos villages oubliés . Valls a choisi son parti, celui des forts, des puissants, des arrogants qui font la pluie et le beau temps.

      Canto se trompe mais n’a aucune servilité si ce n’est celle pour sa femme. Entrejambe et trempage de biscotte oblige. Sur ce point, on ne peut lui en vouloir. Nous aimons tous le va et vient des muqueuses lubrifées..


  • #1475048

    La seule possibilité de ne pas être accusé de racisme aujourd’hui, c’est d’être...noir .

     

  • #1475144
    le 28/05/2016 par super repentant
    Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

    Cantona versant dans l’ethnomasochisme, c’est surprenant, je le croyais plus fin...
    .... Enfin on sait ce qu’il en est : il enrage surtout de ne pas avoir participé à l’épopée de 1998, ce qui explique son attitude vis-à-vis de Deschamps.


  • #1475166
    le 28/05/2016 par gelindo
    Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

    @mesencephale

    "Nous aimons tous le va et vient des muqueuses lubrifiées.."

    C’est en lisant tes com que je me suis remis à lire de la poésie. A propos, y aussi des hommes qui se focalisent parfois sur d’autres endroits auprès de leurs femmes.


  • #1475198
    le 28/05/2016 par Liberté
    Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

    Ce Cantona , toujours aussi grande gueule , ce n’est pas le 1ère fois
    qu’il aboie pour ne rien dire....c’est un cherche m.... pour se rendre
    intéressant .

    Il n’y a pas plus simple et sincère que Didier Deschamps , il n’a rien
    d’un personnage malhonnête et encore moins de raciste .


  • #1475281
    le 28/05/2016 par Bender
    Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

    Pour l’émission sur la 5, j’ai entendu un gars qui travaille en parler sur une radio.
    En fait la présentatrice était "zen" car depuis les attentats, ils ont pris toutes les mesures.

    Porte et vitres blindées. Ils savaient qu’ils ne risquaient rien. Et CRS arrivés en 1min30. Ils sont bien protégés ces satanés journalistes.

    Il y aurait des jets prêts à les emmener en une demi heure dans les aéroports proches de Paris que ça ne m’étonnerait même pas. Ils ont déjà tout prévu en cas de soulèvement populaire.


  • #1475344
    le 28/05/2016 par jedgreen
    Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

    J’aime assez le Cantona "grande gueule" (et je suis pour qu’on ait encore le droit de dire des conneries sans que cela vous soit reproché ad vitam aeternam) mais effectivement il a perdu une occasion de se taire pour le coup.


  • #1475388
    le 28/05/2016 par baladin
    Un jour en France : vendredi 27 mai 2016

    C’est vrai nous avons dans notre équipe 13 noir .L’accusation de racisme est grotesque.Dieu sait que nous pouvons en n’avoir plus mais bon il en faut pour tout le monde.
    Quand a Benzema il va peut être nous manquer sportivement car il a fait une bonne saison mais c’est lui qui s’est mis dans la mouisse tout seul.


Commentaires suivants