Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

Bürki à poil pour Macron, Doherty pété contre le FN, le Manouche antinazi

 

 

Emmanuel ne pourra pas dire qu’il n’a pas été soutenu par la crème de la société civile ! Ce vendredi 5 mai 2017, 12 jours après le 1er tour truqué et 2 jours avant le 2e tour trafiqué, trois soutiens de poids sont venus faire pencher la balance vers l’Antifascisme, l’Antiracisme, le Bien, le Beau, l’Intelligence et le libéralisme défonceur de frontières et de filet social. Vous allez voir que Marine va tomber jalouse. Comment ne pas envier le candidat qui attire à lui une vieille vendeuse de Canal, un faux rocker bouffi d’alcool, et un Manouche qui nous rejoue Retour vers le nazisme ?

 

Pourtant, on aime les femmes (mais pas les connes), le rock (mais pas le simili), et les gens du Voyage (pas les historiens douteux). On va commencer la démolition contrôlée (un concept né fin 2001) par Pete Doherty. Déjà, le nom : ça se prononce « pite » mais ça s’écrit comme « pète ». Ensuite, le son : dès les premiers accords, on voit que ce bouffon fait de la fausse musique, du rock pour cons, mais l’essentiel est d’être sorti avec Kate Moss et d’avoir fait des couvs people, ça fait vendre.

Dommage pour ceux qui tombent dans le panneau, et qui voient en Pete une réincarnation de Led Zep ou des Pretty Things. Remarquez, ça semble cohérent, puisque Pete est venu à Paris donner un concert contre Marine Le Pen, donc pour Macron, dont le jeune public dépolitisé est tombé dans le même panneau oligarchique. Décidément, jamais dominance cynique n’aura été autant en phase avec un électorat sous-développé.

 

 

Auncun mépris de notre part, le simple constat que les salauds ont besoin des cons, et qu’au besoin ils les fabriquent, ou les maintiennent en l’état. Notre dominance est la matérialisation exacte de notre ignorance globale. Tant que le peuple n’aura pas hissé son niveau de comprenette au-dessus d’un Doherty ou d’un Macron, il se fera enfler, exploiter, manipuler. C’est pour ça que l’information et la culture (réelle) sont si importantes. Attention : quand on parle de culture, on parle d’édification intérieure, par de ce qui va venir. On déconseille aux personnes sensibles à l’Art et au Beau de regarder ce qui suit. Mais ça symbolise tout, c’est le pendant du macronisme. Le macronisme n’existe que parce que le burkisme fait ses ravages.

 

 

Même au troisième degré, c’est de la merde. L’intérêt de montrer la séquence précédente n’est pas de se sentir plus intelligent que Daphné, qui est tout sauf conne. C’est ce qu’elle dit : l’emballage du message. Macron fait la même chose : son message oligarchique ultraviolent socialement est enveloppé dans du Jeune, du Beau, du Sourire. Marine Le Pen a eu raison de l’agresser, non pas personnellement, mais ses idées à travers lui, qui n’est qu’un écran. Un masque. Celui de la dureté qui se profile. Car derrière, une armée de croque-morts s’agite, aiguise ses couteaux, pour découper la France en morceaux, les juteux et les à-la-poubelle. Les oligarques font ça avec le CAC40 depuis longtemps : on prend le meilleur, on le privatise, on le rentabilise et on jette le non-vendable au public, aux gens, aux Français. Si les 35 à 40 millions d’électeurs qui vont se déplacer dimanche pour élire la nouvelle présidente de la République n’ont pas compris ça, c’est qu’ils méritent d’écouter du Doherty en regardant Bürki sur Canal.

Mince, on s’est laissé emporté par le courant de la colère un peu loin du troisième sujet. Le troisième homme, c’est un vieux Manouche de 100 ans (à vérifier), qui répond au nom très multiculturel de Niki Lorier. Il parle dans un patois germano-bohémien assez particulier qui rappelle le yiddish, cette langue parlée en Europe de l’est jusqu’à 1945.

 

 

Personne ne conteste la souffrance de Niki, mais beaucoup de peuples ont souffert qui ne portent pas leur souffrance en bandoulière. On dirait que certains font la manche avec leur souffrance, mais on peut se tromper. Sinon, une chose est sûre, avec Macron et ses sponsors, nous serons tous bientôt des Gitans ou des SDF. Adieu code du Travail, adieu protection sociale, adieu traditions, adieu avenir un peu sécurisé, et bonjour l’angoisse. Il n’est pas sûr que ce bon vieux Niki vive mieux sous le vrai fascisme qui se cache sous le masque de l’antifascisme…

 

 

Voir aussi :

22 mai
Un jour en France : lundi 22 mai 2017
France/Brésil en pots-de-vins sous-marins, les gros sponsors du Macron, L’Anne Hidalgo sur la sellette
3
19 mai
Un jour en France : vendredi 19 mai 2017
Spécial « 70e Festival mondialiste de Cannes dans l’indifférence générale »
12
18 mai
Un jour en France : jeudi 18 mai 2017
Les Patriotes de Philippot et ceux du Mossad, Didier Super se moque de l’antifascisme, Patrick Timsit se couvre
13
17 mai
Un jour en France : mercredi 17 mai 2017
Lapix croque Pujadas, Lassalle raconte, le film d’animation français
29
16 mai
Un jour en France : mardi 16 mai 2017
Francis Lalanne contre Valls, Mélenchon lorgne sur le FN, les homos de Tchétchénie
21
15 mai
Un jour en France : lundi 15 mai 2017
La cérémonie de passation de pouvoir entre Hollande et Macron, et l’effondrement du journalisme de cour
28
12 mai
Un jour en France : vendredi 12 mai 2017
Une Brigitte première dame, la France par Sylvain Tesson, les alcoolos punis de RSA
45
11 mai
Un jour en France : jeudi 11 mai 2017
Hidalgo-Aubry-Taubira ou les ruines du PS, Achtung au copyright sur la Shoah, Mélenchon le soviet cong !
14
10 mai
Un jour en France : mercredi 10 mai 2017
Valls mendie devant Macron, Cohen au mercato radio, Bloch patronne d’Inter
15
9 mai
Un jour en France : mardi 9 mai 2017
La France qui fait honte : “foodeuses” du Figaro, “interculturalité” d’Anne Hidalgo, électeurs de Macron “sans adhésion”
14
8 mai
Un jour en France : lundi 8 mai 2017
Le message de la petite Syrienne à Macron, RFI et le massacre de Sétif, la meilleure prof du monde is french
10
4 mai
Un jour en France : jeudi 4 mai 2017
Mgr Barbarin se couche, Loran des Bérurier Noir vote Macron, et le vrai Victor Lanoux
30
3 mai
Un jour en France : mercredi 3 mai 2017
La dernière de Kepel, la dernière de Charlie, la dernière de Décodex
15
2 mai
Un jour en France : mardi 2 mai 2017
L’abjection du collabo Stéphane Guillon, Laurent Delahousse et la manip de Yerres, Dany Boon for Macron
23
1er mai
Un jour en France : lundi 1er mai 2017
Macron la récup, la pleurniche des médias, Finky contre le shoah-business
26
28 avril
Un jour en France : vendredi 28 avril 2017
Marine fait de moins en moins peur, Macron de plus en plus
16
27 avril
Un jour en France : jeudi 27 avril 2017
Les deux candidats se préparent au grand débat du 3 mai
17
26 avril
Un jour en France : mercredi 26 avril 2017
Rions un peu entre deux tours : Valls revient, Lassalle chez Hanouna, Attali déraille
11
25 avril
Un jour en France : mardi 25 avril 2017
Autour de la fracture Marine/Macron : Fenech, Onfray, les profs d’histoire-géo
22
24 avril
Un jour en France : lundi 24 avril 2017
Deuil national : finale Hollande/Marine, suicide de la gauche, carte riches/pauvres
45
21 avril
Un jour en France : vendredi 21 avril 2017
Laetitia femme de flic, Molins et le papier tombé, le rapport attentats/élections
25
20 avril
Un jour en France : jeudi 20 avril 2017
Spécial anniversaires : Charles Maurras, Éric Dupond-Moretti, Jean Carmet et Hitler
11
19 avril
Un jour en France : mercredi 19 avril 2017
Tous aux obsèques du PS, 15 minutes pour convaincre, Joséph Macé-Scaron-Fillon
9
18 avril
Un jour en France : mardi 18 avril 2017
Sciences Po Strasbourg, Télécom Paris Tech et Université Lyon 2
9
17 avril
Un jour en France : lundi 17 avril 2017
La télé de Lutte ouvrière, le vote musulman, Poutou désarme la police
17

La dérive des people, la vraie musique et le nomadisme programmé,
tout est sur Kontre Kulture et Kontre Kulture musique

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1719836
    Le 5 mai à 21:36 par otan, syndicat du crime
    Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

    Doherty est gentil, mais juste un peu con.
    Même analyse du débat : marine a eu raison de refuser le côté "technique" et de s’abaisser au niveau de micron ; il valait mieux l’invective narquoise comme elle l’a fait, c’est bien vu : cependant, elle a manqué de stature placide et de tranchant : elle n’arrive pas à faire oublier le côté "marchande de poisson" à la morano, cet aspect là est clairement à retravailler....

     

    Répondre à ce message

  • #1719853
    Le 5 mai à 21:56 par parce que c’est mon projet
    Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

    E&R devrait s’intéressé de plus près à l’émission "LNE" qui est diffusée entre midi sur c8 , émission synthèse de l’abrutissement de masse ou le poison y est insufflé tous les jours dans la tête ménagère à coup de propagande crasse digne d’un autre age.
    Le matraquage mondialiste et anti LEPEN y est particulièrement violent !

    Aujourd’hui comme à son habitude on a eu le droit à une heure de bashing LEPEN mais le plus mémorable reste l’émission de l’après second tour ou l’infecte madame burkhi nous a fait son cinoche et est allée de sa petite larmichette sur le point godwin du Veldiv, afin de guider la ménagère déviante vers la lumière du banquier.

    Le lien de la vidéo en question (préparez la boite de mouchoir) :
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite...

     

    Répondre à ce message

    • #1720003
      Le 6 mai à 01:16 par Vivi
      Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

      Mais l’abrutissement c’est 95% du contenu de la télévision, mis à part quelques émissions exceptionnellement, tout le reste n’a à peu près aucun intérêt. (vraiment)
      Le débat politique sérieux se passe ailleurs (souvent par l’écrit, et sur internet)
      Même les émissions sur le "savoir" sont biaisées.
      Sur le divertissement ou la culture c’est bien souvent le pire aussi qui prédomine.

      Les rares intervenants de qualité qu’il reste ne vont plus dans les émissions (ou sont bannis)...pour diverses raisons.
      Voilà, de toutes façons ils n’ont rien à gagner à faire monter le niveau, au contraire... d’ailleurs c’est le rôle objectif de la télévision, abrutir et garder les gens dans une représentation du monde particulière.
      Mais il se passe la même chose sur internet, le niveau chute sans cesse, la qualité se fait rare, Au moins il y a la possibilité de produire "nos" propres contenus, après il faut payer c’est sur !
      Mais tout se paye d’une façon ou d’une autre, alors bon.

       
    • #1720227
      Le 6 mai à 11:52 par A la fin de l’envoi...je touche.
      Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

      Mais tout se paye d’une façon ou d’une autre, alors bon.

      C’est quelque chose de difficile à enseigner aux jeunes. J’ai appris que l’armée proposait des formations afin d’inculquer à des adultes encore tout frais à affronter les rudesses de la vie en société. Objectif : trouver du boulot. A noter que leur journées commencent par une levée du drapeau.
      L’école délègue un certain nombre de ce que devraient être ses prérogatives : l’instruction exigeante synonyme de rigueur et de respect de soi et des autres.
      Que tout le bien que l’on reçoit se paye, que celui que l’on sème se récolte, cela devrait se concevoir quand on en est encore aux balbutiements de notre existence. Sinon cela se révèle sur le tas, voire sur le tard.

       
  • #1719874
    Le 5 mai à 22:21 par LeD
    Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

    Bürki elle a envie de se montrer parce que elle a du faire un régime. Sauf que Bürki tu sais ce que ça fait les vraies belles nanas pour se faire mater, pour se montrer ? hein tu le sais ? Les bombasses ne se montrent qu’à leur mec et pas sur scène ou en body... Non elles se montrent à poil grandes ouvertes dans la plus stricte intimité et disent à leur mec : "tiens mate c’est pour toi mates tout...c’est tout pour toi..." Après dans la vie elles sont super pudiques... crois moi Bürki...crois moi...comme toujours t’as tout faux Bürki... comme toujours...

     

    Répondre à ce message

  • #1719960
    Le 6 mai à 00:02 par Nono
    Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

    Pour les curieux qui ont l’occasion de revoir le reportage "Vie et mort de Sam Cooke" passé ce soir sur Arte, c’est intéressant sa mort occulte et aussi les patronymes des rapaces qui ont ouvertement foutu la merde...
    Paix à l’âme de ce Grand Monsieur.
    C’est loin d’être nouveau même si ça surprend toujours et qu’on a pas le droit de le dire.
    Halte au complot (et mon cul, il est antisémite ?).
    Y a un certain Allen Klein qui doit avoir très chaud là où il est maintenant.

     

    Répondre à ce message

    • #1720057
      Le 6 mai à 04:49 par Nono
      Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

      Ben merde, en me renseignant, j’apprends que cet Allen Klein a également foutu la merde chez les Rolling Stones, les Beatles et Michael Jackson entre autres sans doute.
      Si Vous pouviez faire pêter un dossier sur ce "personnage" ...

       
  • #1719966
    Le 6 mai à 00:13 par baz
    Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

    bravo et merci

     

    Répondre à ce message

  • #1720132
    Le 6 mai à 09:39 par gadjo
    Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

    Le slogan macron : prout ! Votez macron ! Signé Pète.
    Le réel et le rêve semblent se confondre chez les manouches. N’importe quel vieux de la tribu est le père de son voisin, il a cent ans dés la première ride, et l’oeil éternellement vif. La précision ou la justesse, on s’en tape.
    Le syllogisme du mathusalem : des gens dans un pays étranger auraient supprimé des étrangers à leur pays, lesquels réapparus ont depuis lors déménagé en France où ils se considèrent toujours aussi étrangers malgré leur généreuse CNI, donc les Français sont des salopards menaçants qu’il faut suriner (mot manouche) symboliquement en leur infligeant un dépeceur.
    En langue manouche, no future. Le futur n’existe que sous la forme du futur proche (je vais...).
    Bon tous les errants de la terre viennent en France nous sommer (couteau sur la gorge ou culpabilisation en tous genres) de voter pour la roulotte pendant qu’ils nous piquent nos terres, notre histoire et nos maisons. Pas le travail. S’il en reste, ce sera pour les charlies et leurs enfançons !

     

    Répondre à ce message

  • #1720538
    Le 6 mai à 16:59 par redsniper06
    Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

    Bürki ferait mieux de se mettre en Burkini tellement elle ne donne pas vraiment l’image d’une femme avec un corps de Déesse !!!...pour le moins que l’on puisse dire !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1720841
    Le 6 mai à 22:57 par Arthur Lepic
    Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

    Opération "Buckled" : Attachez vos ceintures !
    Ou comment des parlementaires nouvellement macronistes qui fustigent les jeunes de 17 ans qui fument du cannabis alors qu’eux-même commandent 10g d’amphétamines en poudre sur Internet.
    >BWAHAHA !

     

    Répondre à ce message

  • #1728596
    Le 16 mai à 04:18 par Ryu_the_cat2
    Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

    Daphiné... Consternant...

     

    Répondre à ce message

  • #1728597
    Le 16 mai à 04:21 par Ryu_the_cat2
    Un jour en France : vendredi 5 mai 2017

    J’avais pas regardé la fin. Les flammes de l’enfer... Et en plus, les gens l’on écoutée...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents