Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un journal allemand d’extrême-gauche souhaite la disparition de l’Allemagne

Suite à des incidents « xénophobes » en Saxe, un article du TAZ ne voit plus qu’une solution : la dissolution de l’Allemagne, « un pays dont plus personne n’a besoin en ce bas monde ».

Le TAZ (Tageszeitung = Quotidien) est un journal d’extrême-gauche fondé en 1979 sur le modèle de Libération. À la différence que c’est une coopérative indépendante appartenant à quelques milliers d’actionnaires et jouissant, grâce à son tirage à 60 000 exemplaires, d’un bon équilibre financier. Philip Meinhold est quant à lui un écrivain d’extrême-gauche né à Berlin-Ouest en 1971. L’incident de Clausnitz a donné à ce dernier l’occasion de fournir, dans un article publié il y a quelques jours, son appréciation de la situation de l’Allemagne et de son avenir.

Clausnitz, un petit village saxon de moins de 2 000 habitants au sud de Dresde, à quelques kilomètres de la frontière tchèque, n’avait jusqu’ici guère défrayé la chronique depuis sa fondation dans le cadre des défrichages de la Germania Slavica au 12ème siècle. C’est désormais chose faite depuis le 18 février 2016. Ce jour-là en effet, un bus rempli de migrants « répartis » dans un foyer créé ad hoc en ce lieu perdu a été bloqué par une foule de mécontents qui ont empêché pendant 2 heures les intrus de sortir de leur véhicule pour rejoindre leur hébergement, proclamant « Wir sind das Volk » (Le peuple, c’est nous) et « Ausländer ’raus » (Les étrangers dehors). La police fédérale a dû intervenir pour les dégager.

Cet incident filmé et diffusé entre autres sur YouTube a déclenché une vague d’indignations dans les médias, les réseaux sociaux et les milieux politiques autorisés. Mais un article signé Philip Meinhold paru dans le TAZ à cette occasion illustre parfaitement le gouffre qui se creuse progressivement entre l’ouest et l’est de l’Allemagne à la lumière de l’invasion migratoire.

Sous le titre « Débarrassons-nous de ce peuple de crétins ! », Meinhold tire les conclusions suivantes de la crise : « Nul dans le monde n’a besoin de ce pays ». Il lance donc « un manifeste en faveur de l’éradication de l’Allemagne  » très raisonnablement argumenté ainsi : les Allemands seraient en effet un « peuple de dépravés moraux  » et « de petits bourgeois et d’indics » « dévoré par l’envie et la bassesse » cherchant à « compenser leurs complexes d’infériorité par des rêves de grandeur nationale ». Un pays qui sur la carte de l’Europe est « comme si quelqu’un avait vomi en son milieu, une longue flaque puante ». Un « peuple sans humour » « qui confond le sens du rythme avec la marche au pas  » et dont « le quotient intellectuel ne dépasse pas celui d’une soupe aux petits pois », ce qui explique son penchant pour les émissions de télévision débiles.

Les vertus allemandes ? L’assiduité, la fidélité, la discipline et la propreté, la ponctualité, l’obéissance aveugle et le sens de l’ordre ? Des qualités tout juste bonnes « à exploiter un camp de concentration », d’ailleurs « la seule activité ayant vraiment, comme on le sait, procuré de la satisfaction et suscité de la passion chez les Allemands ». On n’aura rarement vu une telle haine de soi à l’œuvre…

Devant ce constat tout en mesure, les conclusions très sensées de Meinhold coulent de source : « On ne peut que se demander pourquoi la mesure de dénazification appliquée à Dresde en février 1945 par les alliés (anéantissement de la ville par un bombardement incendiaire ayant fait plus de 20 000 victimes, NDLR) n’a pas été étendue à tout le pays » !

Lire la suite de l’article sur ojim.fr

« Nul dans le monde n’a besoin de ce pays »... À part les migrants ! Voir sur E&R :

Revenir à la matrice de l’auto-détestation, avec Kontre Kulture :

Faire monter les tensions est la stratégie de l’Empire.
Lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce type est sans doute autant allemand que bhl n’est francais.
    Le coté positif de son article c’est que maintenant la volonté de remplacement du peuple est avouée et on ne pourra plus traiter de complotiste ceux qui le dénoncent


  • Un classique de l’extreme gauche actuel... Ceci etant dit, il ne faut pas juste croire que Merkel est accueillante envers les immigrés parce qu’elle a grand coeur ou qu’elle se soucis d’eux, l’Allemagne a une spécificité et elle le sait trés bien , c’est son declin demographique trés important qui amene aussi une population de plus en plus vieille, les Allemand depuis plusieurs années ne font plus d’enfant... Imaginez que la Courbe demographique continue dans le meme sens et que l’Allemagne ne fait venir personne, l’Allemagne dans moins de 50 ans sera au fond du trou faut bien s’en rendre compte. Les generations actuelles ferait bien d’oublier la signification du mot retraite en Allemand.

     

    • Ok mais en quoi une population majoritairement composée d’hommes peut inverser la tendance ?


    • Homme, Femme, et alors ?
      Un consommateur c’est un consommateur .( il faut bien manger, au minium)

      En plus cette population peut rester là 20 ans et repartir, quelle importance ? (d’autres viendront)
      On amène pas ces gens pour travailler, procréer, ou fonder des familles.
      Ca fait du chiffre, ca grossit le marché artificiellement, et puis voilà.

      Alors que la récession serait naturelle, puisque après tout, le progrès procure plus de confort, et qu il y a de moins en moins d’emploi, la logique voudrait que la population diminue jusqu’a atteindre un niveau stable..

      Le "babyboom" ayant eu lieu dans les années d’après guerre, ( 70 ans, soit un peu moins que l’espérance de vie moyenne) couplé à la baisse de la natalité...sans immigration on aurait eu un "trou" dans la population, et les entreprises sont pas contentes.
      Mais pourquoi refuser la récession, c’est le lot des pays développés...


  • Ben dis donc, rien que ça. L’Allemagne est sans doute le plus grand pays du monde en matière de philosophie (Hegel, Marx, Heidegger), de musique (Bach, Beethoven), un pays qui aurait dû gagner la guerre de 14 sans une coalition injuste, contre lequel on est entré en guerre en 39 et qui ensuite s’est pris le monde sur la face, pour aboutir à Nuremberg, le procès de la honte et ses lois scélérates.
    En s’attaquant à l’Allemagne, par le changement de peuple (après la France, l’Angleterre...), et le disque "plus jamais ça", usé jusqu’à la corde, on veut en finir avec cette nation extraordinaire. Mais mon petit doigt me dit que l’histoire n’est pas finie...
    Sauf bien sûr si le changement de population aboutit, car là, les carottes seront cuites pour de bon (et pareil pour la France : soit un sursaut advient, soit c’en est fini à jamais de notre histoire commune). A ce titre, c’est Renaud Camus qui a raison.

     

    • Il ne faut pas oublier que l’Allemagne est prise en otage depuis la 1ere GM par les banquiers de wall street et du city of London jusqu’a 2099. Merkel, une ancienne agent de la Stasi et maintenant agent de la CIA. Elle fait partie du peuple "élu". Sa mission c’est de détruire le peuple allemand et aussi les peuples d’Europe. Quand elle été élue chancelière, à la fête de son parti politique, elle a interdit qu’on branle le drapeau allemand. Il y a de cela 4 jours, elle a reçu l’équipe allemande de handball devenue championne d’Europe, elle a aussi interdit le drapeau allemand. Dans un interview un journaliste lui a posé la question suivante : Si 90% des peuples d’Europe rejettent l’UE, va-t-elle respecter la voix des peuples européens ? Elle a dit, non je dois imposer l’UE à tout prix pour la préparation du N.O.M. Tout est dit...

      Cordialement.


  • Ce n’est pas ce qu’on essaie de faire depuis 100 ans ?


  • il manque un zéro aux nombres de victimes du bombardement de Dresde.
    Bombardement n’ayant aucune justification militaire.

     

  • Le XXème. sicle aurait pu être celui de l’Allemagne. Une armée qui se bat sur deux fronts en 14, marche jusqu’à Stalingrad en 40, se comporte dignement quand elle occupe un pays conquis, et un peuple courageux qui redresse son pays après la désolation de 45... Ce peuple de philosophes, musiciens, poètes, penseurs, était bien la cible à abattre de ceux qu’on connaît, et tout fut mis en oeuvre pour l’anéantir. Donc quand ce type propose la dissolution de son pays, ce n’est pour moi que la énième preuve de la collusion de l’extrême gauche trotskiste avec l’Empire.

     

  • Quel incroyable excès de haine peut renfermer un cosmopolite ! cracher ainsi sur une si grande et noble nation ! ce type est une ordure insignifiante voila tout.
    Es lebe Deutschland !


  • Qu’ils disparaissent eux-même ces prédicateurs de mort, avait dit un autre allemand.


  • "On n’aura rarement vu une telle haine de soi à l’œuvre"

    A part une grossière faute de syntaxe (il fallait dire "on aura", et pas "on n’aura"), cette phrase recèle surtout une grosse contre-vérité, sinon un gros mensonge : il ne s’agit pas en effet de "haine de soi", mais bien de "haine de l’autre", tant il est vrai que Meinhold, l’auteur de ces insultes anti-allemandes, n’est pas plus Allemand que certains de nos hommes politiques ne sont Français.

    Apprenons d’abord à distinguer ceux qui sont vraiment des nôtres, et ceux qui font semblant de l’être pour mieux nous détruire.


  • Je crois que ça ne va pas être possible de discuter avec ces gens-là....

     

  • eh mollo les gars...je viens de jeter un coup d’oeil sur les articles du gars sur le site du TAZ. C’est plutôt de l’autodérision bien lourde, à l’allemande quoi, dans le style Harakiri des années 70. Apparemment le rapporteur de l’ogim n’a pas compris grand chose.


  • Tout à été fait pour rendre la procréation des couples travailleurs pénibles en Allemagne. Suppression des pouponnières etc...
    Et ce qui se passe pour l’instant avec l’immigration permettra demain encore de stigmatiser ce peuple qui contraint devra réagir... Un nouveau prétexte.


  • L’extrème gauche sont des mondialistes et immigrationniste ,mais ça c’est pas un scoop .Quant on les voit en France venir devant les caméras manifester contre le gouvernement de Hollande ,demain si le FN est en tête il faudrait leur poser la question pour qui ils voteraient .Moi j’ai la réponse .
    Et pour l’Allemagne c’est pareil ,des idiots utiles ,comme dirait AS.


  • Il est clair que la destruction du peuple allemand a été décidé !..pour effacer à tout jamais ce fameux 30 janvier 1933.


  • Pourquoi ce journal n’est pas interdit et le rédacteur de cet article n’est pas enfermé dans un cachot ? Il appelle quand même à l’extermination d’un peuple.

     

  • Commentaires suivants