Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un journaliste du service public agresse un web-reporter : silence de l’AFP et des "progressistes"

Lundi 7 mars, aux abords du dîner du Crif, Frédéric Haziza, animateur de la chaîne publique LCP, a physiquement agressé Vincent Lapierre, reporter de la web-tv E&R.

Aucune dépêche de l’agence France-Presse et aucune réaction publique parmi les militants engagés en faveur de la liberté d’expression, y compris chez ceux qui ont déjà exprimé des critiques à l’endroit de Frédéric Haziza.

Sous prétexte que Vincent Lapierre collabore avec Alain Soral, son agression semble pouvoir être passée sous silence par les uns et ignorée par les autres.

À l’inverse, quand Haziza avait menacé de « balafrer » Michel Soudais, journaliste de Politis, beaucoup avaient naturellement rapporté l’information dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Le même deux poids deux mesures s’était produit à propos des victimes de Grégory Chelli alias Ulcan : certaines avaient droit à une solidarité automatique, d’autres suscitaient l’indifférence.

Rappel : au regard du principe de l’égalité entre les citoyens et du droit pénal, chaque victime d’une agression physique est pourtant censée bénéficier du même traitement social et judiciaire, indépendamment de ses orientations idéologiques ou politiques.

Sur Haziza : :

 

Sur Ulcan :

Plus que jamais, signer la pétition demandant le renvoi
de Frédéric Haziza de La Chaîne parlementaire !

Comprendre le silence des médias « français » avec Kontre Kulture :

Contre l’instrumentalisation des juifs par leurs élites belliqueuses, soutenir le projet de réconciliation nationale d’Alain Soral et Dieudonné :

E&R a besoin de votre aide :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants