Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un lobbyiste saoudien appelle à un partenariat économique avec Israël

Le volet commercial d’une alliance politique objective

Un influent lobbyiste saoudien a déclaré que l’Arabie saoudite et Israël n’avaient jamais cherché à commettre des actions « provocantes ou hostiles » l’un contre l’autre.

Le fondateur du premier cabinet saoudien spécialisé en affaires publiques aux États-Unis a appelé le royaume à former une « alliance collaborative » avec Israël. Salmane al-Ansari est le président du Saudi American Public Relations Affairs Committee (SAPRAC), qu’il a fondé en mars dernier.

Il a écrit mardi dans le journal américain The Hill qu’une alliance entre l’Arabie saoudite et Israël serait « dans l’intérêt du Moyen-Orient » et représenterait « un partenariat économique mutuellement bénéfique ».

L’Arabie saoudite et Israël n’ont officiellement aucune relation diplomatique en raison de l’opposition de l’Arabie saoudite à l’occupation persistante du territoire palestinien par Israël.

Salmane al-Ansari est une figure saoudienne dominante qui a plus de 100 000 followers sur Twitter. Il a déclaré précédemment avoir fondé SAPRAC dans l’objectif d’améliorer la compréhension entre l’Arabie saoudite et les États-Unis.

Dans son article, al-Ansari argumente que l’Arabie saoudite et Israël n’ont jamais cherché le conflit, ce qui pourrait ouvrir des portes pour une relation stratégique entre les deux pouvoirs régionaux.

« Il est de notoriété publique que l’Arabie saoudite et Israël s’en sont tenus à des politiques étrangères rationnelles et équilibrées au cours des 70 dernières années, n’ayant jamais cherché à commettre des actions provocantes ou hostiles l’un contre l’autre », a écrit Salmane al-Ansari.

Il ajoute qu’Israël pourrait être en mesure d’aider à mettre en place la vision du vice-prince héritier Mohammed ben Salmane, qui a établi plus tôt cette année un plan pour diversifier l’économie de l’Arabie saoudite et trouver des alternatives aux revenus pétroliers qui représentent plus de 90 % des ressources du gouvernement.

Une relation publique entre l’Arabie saoudite et Israël serait un sujet sensible pour la population du royaume, dont la majorité s’oppose probablement à un accord avec les Israéliens tant que la question palestinienne n’est pas réglée.

Mais Salmane al-Ansari a déclaré que les entreprises israéliennes minières et du diamant – ainsi que celle d’ingénierie hydraulique – pourraient se montrer utiles pour les plans et les besoins de l’Arabie saoudite.

« [Israël est] extraordinairement qualifié pour aider l’Arabie saoudite au niveau de ses plans ambitieux de désalinisation – une partie cruciale du plan “Vision 2030” du vice-prince héritier pour des réformes économiques saoudiennes. »

Salmane al-Ansari a ajouté qu’il faudrait instaurer la confiance entre les deux pays pour qu’une relation puisse prospérer, et que cela serait possible dans la mesure où les deux pays font « constamment face à des menaces de groupes extrémistes qui sont directement soutenus par le gouvernement totalitaire d’Iran ».

« N’importe quelle forme de normalisation entre les deux pays représente également une normalisation musulmane et arabe vis-à-vis d’Israël, ce qui va sans nul doute promouvoir la sécurité et affaiblir l’extrémisme dans la région », a-t-il écrit.

 

La collaboration wahhabo-sioniste expliquée chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les saoud ... de la vermine crypto juive ou néo-sataniste qui contrôlent l’islam par la seule présence avérée de ses lieux saints.

     

  • Un influent lobbyiste saoudien a déclaré que l’Arabie saoudite et Israël n’avaient jamais cherché à commettre des actions « provocantes ou hostiles » l’un contre l’autre

    Le frère sioniste n’a jamais été inquiété par sa soeur illégitime.saoudite.
    L’un et l’autre défendent le même objectif : provoquer un chaos global et gouverner par la suite.


  • On sait où sont les complices et les traîtres , ceux aussi
    qui insidieusement nous amène leur intégrisme radicale
    par le biais de prêcheurs dans les mosquées , qu’attendons-nous
    pour les faire fermer , mais NON nos politiques mollassons , ne voient
    rien ou ne veulent rien faire .... !


  • Les arabo-sionistes tombent le masque... Pour ceux qui n’avaient pas encore compris.

     

    • Sauf que t’es bien seule à croire que c’est dans leur essence des arabo-sionistes et non pas des wahhabo-sionistes.. N’es-ce pas ce que tu voulais dire en avançant que la nation arabe serais d’essence sioniste ??

      Comment pourraient-ils être avant tout « arabe » (travailler à leur destruction) puisqu’ils sont crypto juifs.. tu es peut être remontée contre les arabes (?) mais faut pas les confondre avec les wahhabites ou prétendre ne pas y voir une distinction...

      Vous n’avez pas aussi une canine ou une pré-molaire contre les anglais ? Si la démarche était logique.. C’est tout de même eux qui ont mis au pouvoir et soutenus cette secte.. Pas même pour faire illusion une toute petite prothèse dentaire inoffensive en résine acrylique anti-choc ?

      Vous avez toute fois le droit de voire les choses à votre façon, mais elle est guère partagée ici ?...


  • Entres criminels, ils arrivent à se comprendre, non ?


  • Un descendant direct du prophète, un bon musulman ...

     

    • QUi descendant du prophète` ? Les seuls qui peuvent se prétendre descendre de la branche familiale du prophète est le roi de Jordanie. C’est pas parce que tu es arabe que tu dois descendre de la famille du prophète. Toi en tant que français tu descend de Vercingétorix ou Clovis n’est-ce pas- ?!


  • Pays de vendus !

    alliance avec un pays qui massacre et opprime leurs frères musulmans

    c est écœurant

     

    • Le wahhabisme n’a toujours été pour les Saoud que synonyme de pouvoir. Car l’avantage avec une doctrine rigoriste c’est que n’importe qui peut tomber en disgrâce. Plutôt utile pour tenir les gens sous contrôle. En plus ça fait d’eux des pieux aux yeux de tout le monde. D’une pierre deux coups.
      A part ça ils sont aussi musulmans que moi chauffagiste. Si demain un verset apparait comme par magie dans tous les Coran du monde avec écrit "les Saouds doivent céder toutes leurs richesses aux pauvres" ils trouveront un moyen de brûler tous les Corans du monde plutôt que de s’y tenir.


  • Aucunes surprises !

    A part leur différence religieuse tout leurs intérêts matériels convergent, toutes leurs alliances convergent (soumission aux états unis pour les uns, domination des usa pour les autres), leurs ennemis sont les mêmes (Iran, Irak chiite, Syrie, etc.), même leur mentalité est la même avec leur adoration du veau d’or...


  • Si je comprend bien les dires de cet article,on prend les paroles d’un expatrié saoudien,s’il est au Etats-Unis,on se demande pourquoi il n’est plus en Arabe,pour faire un lien entre l’Etat Saoudien qu’IL ne représente pas et Israel ?

    C’est trop facile ce genre de déduction,sachant qu’on sait tous que les americains sont manipulateurs et on ne sait pas qui il est,d’ou il vient et quel est son rôle et son but et surtout qui le finance.

    c’est comme si on prenait un oligarque russe,basé à New York,qui disait que la Russie a plus d’interet avec l’Amerique qu’avec l’Iran et qu’on essayait de faire croire que les russes sont americanophiles....


  • J’étais tombé il y a quelques mois en arrière sur un copain que je connaissais de longue date et qui était devenu "salafiste", enfin je crois que c’est comme ça qu’il faut que je le qualifié.

    Je ne l’avais pas reconnu, et pour cause, il arborait une longue longue barbe et une djellaba, qui plus est il m’avait interpellé avec une capuche sur la tête.

    Et discutant de religion, bien que d’accord sur nombre de points que n’importe qui ici pourrait admettre par ailleurs, on s’était accroché sur le wahabisme.

    Et là impossible d’avoir un dialogue objectif, défendant bec et ongles cet idéologie balayant d’un revers de main toute critique à l’encontre de l’Arabie Saoudite.