Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un migrant issu de la "jungle" (de Calais) décoré pour avoir sauvé 3 filles de la noyade

O’Sayed Mohammed-Adam, un migrant et réfugié politique soudanais de 26 ans, a une histoire singulière. En juillet dernier, il a sauvé trois adolescentes de la noyade à Espéraza, dans l’Aude. Il a été décoré hier [le 20 septembre 2016] à la préfecture pour son acte de bravoure. Lors de la remise de sa médaille, O’Sayed a retrouvé les trois adolescentes pour la première fois depuis l’accident.

[...]

Le Languedoc-Roussillon se prépare à accueillir un millier de migrants en provenance de Calais pour permettre l’évacuation de la jungle. Mais les premiers migrants étaient arrivés en provenance de Calais il y a un an déjà. 55 ont ainsi été accueillis dans le département de l’Aude. Parmi eux, se trouvait donc ce Soudanais de 26 ans.

[...]

Son courage, O’Sayed l’a montré le 7 juillet dernier. Alors que ce Soudanais se promenait sur les berges de l’Aude, il aperçoit trois adolescentes en difficulté, prises dans les eaux tourmentées d’un lâcher de barrage. Le jeune homme plonge à leur secours, sans hésiter.

 

 

Lire l’article complet sur france3-regions.francetvinfo.fr

 

La reprise des hostilités au Sud-Soudan à l’été 2016 fait craindre le retour d’une guerre civile entre les ethnies dinkas et nuers, une nouvelle cassure après les 20 ans d’une première guerre civile, des centaines de milliers de morts et des millions de déplacés, cassure qui débouchera sur la séparation d’avec le Nord en 2011.

Voici un reportage sur la situation des enfants enrôlés de force dans les groupes armés au Sud-Soudan :

 ;

 

L’Afrique par les Africains sur Kontre Kulture

Immigration et Soudan, sur E&R :

 






Alerter

86 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents