Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Un ministre tunisien limogé pour avoir lié wahhabisme et terrorisme

"Atteinte aux fondements de la diplomatie tunisienne"

Le ministre tunisien des Affaires religieuses a été limogé vendredi 4 novembre pour « atteinte aux fondements de la diplomatie tunisienne », au lendemain de ses propos établissant un lien entre le wahhabisme saoudien et le terrorisme.

Un communiqué de la présidence du gouvernement annonce que le ministre des Affaires religieuses Abdeljalil Ben Salem a été relevé de ses fonctions. Selon ce communiqué, les déclaration de ce dernier « ont porté atteinte aux fondamentaux et aux principes de la diplomatie tunisienne ».

Abdeljalil Ben Salem avait affirmé jeudi 3 novembre, lors d’une audition au Parlement, avoir « osé » interpeller l’ambassadeur d’Arabie saoudite à Tunis, ainsi que le secrétaire général des ministres de l’Intérieur arabes – un Saoudien – sur l’influence néfaste du wahhabisme saoudien en tant que « vecteur du terrorisme ».

Dans la soirée du jeudi 3 novembre, le ministre avait néanmoins tenté d’éteindre le début de polémique en affirmant, dans un communiqué, que la relation avec Riyad était « pleinement harmonieuse » et « au service de [la] religion ». « Sa solidité est telle que rien ne peut la troubler », avait-il ajouté.

Las, ce mea culpa désespéré n’a pas empêché l’éviction d’Abdeljalil Ben Salem du gouvernement. Après son limogeage, le président tunisien Youssef Chahed a annoncé que le ministre de la Justice Ghazi Jeribi aurait la charge, par intérim, du ministère des Affaires religieuses.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • Un ministre tunisien limogé



    Maintenant il est à la bonne place pour dénoncer le terrorisme intellectuel de l’idéologie « arabe ». Puisque c’est la loi du plus fort qui y règne, le crime de lèse majesté envers ses seigneurs du désert est de rigueur. Mieux valait ne pas participer à la farce identitaire arabisante dès le départ parce que c’est toujours comme ça que ça se fini... Le wahhabisme a seulement besoin d’un mensonge identitaire pour prospérer, ce qui fait de lui le grand cousin du sionisme, en Tunisie, la voie est libre visiblement, une terre « arabe » à conquérir...


  • Y’a pire qu’en France, on dirait.


  • C’est vrai que sur le fond, le ministre a tort. Le terrorisme et le takfir généralisé ont été réveillé par la confrérie des frères musulmans avec sayyid Qutb en tête.

    Les gens bug souvent sur l’Arabie car ils font pas la différence entre la religion officiel (salafisme) et la religion officieuse d’une grande partie des saoudiens (les frères musulmans). Mohamed ibn abdel-Wahab n’a rien à voir avec le terrorisme développé au 20ème siècle.

     

    • Ne faites pas semblant de ne pas comprendre ce qu’il a voulu dire en noyant le poisson dans un cours d’histoire.Vous savez tres bien de quoi il parle.


    • Éclaire ma lanterne, je suis tout ouïe.


    • Il y a le terrorisme wahhabite et le terrorisme plus sournois des réformistes frères musulmans qui eux soutiennent les guerres civils et tentent de s’imposer sur la scène politique..wahhab à tout à voir avec le terrorisme,lui qui meme en son temps etait denonce par les siens et les savants de l époque...deux terrorismes bien différents et qui s opposent,mais les deux face d une meme piece.les terroristes étudient des livres ,nombreux sont les manuels retrouvés qui sont de sources "wahhabites".vous voyez le wahhabisme a l œuvre chez daesh et avant al Qaïda et encore officiellement aujourd’hui hui au Yémen .tout les savants s accordent pour dénoncer le royaume saoudien et sa doctrine.


    • @Sarah c

      Daech met surtout en application sayyid Qutb, tout est dans ses livres.
      De plus, ils insultent tous les savants salafistes saoudiens ou autre (El-Albany). Ils les accusent de savants du palais ou de mourtad (apostat). Que ce soit à l’époque du GIA où le mufti (bin baz) les condamnaient en passant par la Lybie ou sur la Syrie, tous ont condamnaient la rébellion au gouverneur et le terrorisme (fait recherche google). Tu penses bien que daech ne les prennent pas pour modèle.

      Quant aux savant qui en condamnent d’autre, faut voir d’où ils viennent idéologiquement. Si demain je vais voir des évangélistes américains, des protestants, témoins de Jehova, ect... pas sûr qu’ils me donnent une opinion objective sur le catholicisme.


  • Apparemment, toute vérité n’est pas bonne à dire.......


  • #1593482

    C’est bien gentil mais y’a juste une très grose erreur... Youssef Chahed est le chef du gouvernement... Un pion placé par les Etats Unis récemment. Le président est toujours le dinosaure, Beji Caid Essebsi...


  • Pauvres tunisiens ! Avant c’était Benali maintenant qu’ils ont réussis a lui botter les fesses c’est un autre Benali tout neuf ! Et ont repart a zero !