Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Une étude scientifique fait le lien entre pornographie et agressions sexuelles entre enfants

Un symposium sur les « Dommages de la pornographie sur les enfants et les jeunes » a permis de constater, mardi à l’Université de New South Wales en Australie, que les agressions sexuelles d’enfants sur d’autres enfants sont en forte augmentation.

Les experts présents ont expliqué que la pornographie facilement accessible à tous sur Internet est responsable de cette hausse inquiétante, spécialement lorsqu’elle met en scène des actes violents et dégradants assortis de contrainte.

Les conséquences de la facilité d’accéder à ces « contenus » sexuellement explicites et contraires à toute dignité humaine sont multiples, au point de constituer une « crise de santé publique » : non seulement les enfants passent à l’acte très tôt, mais leur génération voit déjà le sexe violent et dégradant, dénué de toute dimension relationnelle, intime et amoureuse, comme la norme. Les conséquences sont incalculables, a prévenu Liz Walker, auteur du livre Not for Kids (« Pas pour les enfants ») lors du symposium. Tout cela prépare « les agresseurs sexuels de demain » et un monde de « violence sexuelle entre partenaires intimes », a-t-elle affirmé.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Au sujet des dégâts du libéralisme libertaire, sur E&R :

Sortir de l’injonction libérale et des déviances généralisées,
grâce à Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Qui l’aurait cru !

    Il y a vraiment des gens payés pour ca ?


  • Est-ce que ça intéresse quelqu’un de savoir QUI sont les gens qui dirigent les principaux studios de pornographie de Loas Angeles situés à Chatsworth, juste à côté de Hollywood ?
    Liste non exhaustive et entièrement vérifiable sur le site web des "oscars du porno" (avn.com) :

    - Blacked.com  : Grégory Aouizerate
    - Red Light District, Platinum X : David Joseph
    - Candy Shop  : Jerry Aharony, Sarah Sasner, Lewis Adams
    - Seymorebutts.com : Adam Glasser
    - Vouyer productions : John Lefom, Steve Orenstein
    - Vivid : Steven Hirsch, Bill Asher
    - Wicked Pictures : Steve Orenstein, Axel Braun
    - Sin City  : David Sturman, Jared Sturman
    - Brazzers : Ouissam Yossef, Stephane Manos
    - Digital Playground  : Al Davoudian, Samantha Lewis
    - Combat Zone : Don Giarusso, Rebekah Nazarian, David Luger, Howard Feintuch
    - Dogfart : Cable Rosenberg, Mark Krinsky

    etc...

     

  • « (...) des enfants de quatre ans sont dirigés vers des programmes de réhabilitation en raison de leur comportement sexuel, afin de les faire de nouveau ressembler à des enfants normaux. »

    Imaginez leurs parents...

     

  • C’est malheureux qu’il faille des études scientifiques pour conclure qu’en apprenant le vice au enfants, on en fait des vicieux...
    Il suffit de voir le rapport de l’OMS, bureau régional pour l’Europe et BZgA intitulé "Standards pour l’éducation sexuelle en Europe ; un cadre de référence pour les décideurs politiques, les autorités compétentes en matière d’éducation et de santé et les spécialistes." pour comprendre que quelque chose ne tourne pas rond.

    Je vous livre un avant gout ?

    0-4 ans : (p. 38)
    - le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps, la masturbation enfantine précoce
    - la découverte de son propre corps et de ses parties génitales
    - le fait que le plaisir lié au contact physique est un aspect normal de la vie de chacun
    - la tendresse et le contact physique comme une expression de l’amour et de l’affection
    - les rôles sexuels
    4-6 ans : (p. 40)
    - les mythes relatifs à la reproduction (p. ex. dans certains pays on dit aux enfants que les bébés sont apportés par la cigogne)
    6-9 ans : (p. 42)
    - les changements physiques, menstruation, éjaculation, variations individuelles au cours du développement
    - les choix possibles en matière de parentalité, grossesse, infertilité, adoption
    - on peut planifier et décider d’avoir ou non une famille
    - les différentes méthodes de contraception
    - les maladies liées à la sexualité
    9-12 ans : (p. 44)
    - la première expérience sexuelle
    - l’orientation sexuelle

    Je me dois de mettre en lumière la parole du Christ à se sujet :

    Matthieu 18
    18.1 En ce moment, les disciples s’approchèrent de Jésus, et dirent : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ? 18.2 Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d’eux, 18.3 et dit : Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux. 18.4 C’est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux. 18.5 Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même. 18.6 Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer.

     

  • Dieu se rit de ceux qui déplorent les conséquences des causes qu’ils chérissent...

    J’imagine d’ici ce qu’il nous dirait : "Vous avez voulu une société sans Dieu ni loi morale contraignante ?... La liberté sexuelle vous semblait un idéal noble et émancipateur ?... La pornographie c’est cool et il n’y a que les peine-à-jouir pour s’en plaidre ?... Bon, ben ne venez pas vous plaindre... Vous avez obtenu exactement ce que vous cherchiez."

    Dieu règne aussi par son absence.


  • petite question : pourquoi à l’époque c’est le format V H S qui est devenu la norme et non pas le V2000 ?? les détenteurs du brevet V2000 s’opposaient à ce que du porno puisse être enregistré loué ou vendus sur leur support et pas ceux de la norme V H S cela tient à peu de chose parfois

     

    • A l’époque j’avais conseillé à mon entourage ( j’étais à peine adolescent au début des années 80 ) de prendre le format V2000 car la qualité d’image était supérieure à la VHS et en plus les cassettes V2000 avaient deux faces contre une à la VHS ... c’est avec un grand étonnement que je vis au cours des années le V2000 ne pas s’imposer sur le marché malgré sa supériorité technique évidente dans tous les domaines ... jusqu’à ce que j’apprenne ( bien des années après la disparition des cassettes au profit des DVD ) que ce format ne possédait pas de catalogues pornographiques d’où son échec commercial ... l’énigme était enfin résolue !

      Bien à vous


  • Certains veulent accuser la pornographie "explicite" , graphique.. mais tout le système conduit doucement mais surement à la pornographie.

    Ce n’est que l’aboutissement de la longue chaine, à tous les échelons, culture,musique,cinéma,divertissement,publicité,etc le contenu sexuel est sous-jacent.

    Contenu sexuel/érotique , mais aussi et surtout obscène..le voyeurisme/exhibitionisme, narcissisme,egocentrisme,etc... on retrouve tout ça très tôt, même dans les créations destinées à la jeunesse.

     

    • tu as raison le vieux ’maître ’tortue géniale’ de dragon ball était (est )un pédophile et son penchant pas caché du tout pour les petites culottes ou encore les histoires de Martine aussi était très explicite dans ses illustrations , mais si déjà simplement on supprimait le porno à la télé (je sais la télé aussi : - ) ) et des défilés comme la ’gay pride’ on serait sur le bon chemin déjà et que des prostituées (appelées pompeusement actrices de charme )ne soit plus des vedettes de la radio et encore moins de la télé ou elle sont reçues comme des stars en standing ovations ((définition de prostituée : femme qui vit de ses charmes))et dans les films tu ne peut plus rien regarder sans qu’il n’y ai une scène hard sans aucun rapport avec la compréhension de l’histoire. James Bond n’était pas séminariste loin de là ,mais pourtant tout était suggéré, on ne le voyait pas s’enfiler toutes... ses paires chaussettes "la je taquine mais tout le monde m’a compris" alors que maintenant oui même James Bond tourne au hard cela n’apporte rien si ce n’est que de ralentir le rythme du film, enfin parlons d’autre chose pour changer parlons de "Cul... ture" des cucurbitacés car ces fruits infiniment diversifiés et pulpeux sont plus intéressants que les courges précédemment décrite ,elles elles sont toutes stéréotypées et en fait de pulpe ce n’est que du plastique


  • Moi, à leur âge, pendant les vacances, je me levais à 8h du mat’. Je me préparais, je petit-déjeunais, je regardais les dessins animés ou des documentaires, je lisais un Tintin.
    Après, une petite partie de console jusqu’à midi.

    Je mangeais en vitesse et je sortais voir les copains tout l’après-midi.
    Foot, vélo, skeemboard au bord de l’eau, skate, roller, basket, plage, foot sur la plage, baignade, sauts, plongeons de l’embarcadère.

    Qu’est-ce qu’on a rigolé ! Qu’est-ce qu’on s’est amusé !

    Il n’y avait pas internet à cette époque.
    On commençait à regarder les filles. Ah ! ça, oui !
    Mais, c’était de la découverte, il n’y avait rien de malsain. C’était de l’innocence pur.

    Et un peu plus tard... Une fois que l’on bénéficie d’un peu plus de subtilité et d’expérience, quoi de mieux que de découvrir la chaleur d’une femme, tout seul, comme un grand ? Elle n’est jamais aussi belle qu’à cette instant. Pourquoi tout gacher ?

    Alors, oui. Tu mates 2-3 films de boules et quelques magazines de fesses de temps en temps. Mais, c’est juste pour stimuler un peu. Un petit plaisir coupable. Par simple curiosité. Tu expérimentes des trucs. Tu n’essaies pas de reproduire à l’identique ce que tu vois.

    Il ne faut en aucun cas que cela devienne une obssession.


  • Les premiers responsables/coupables sont les parents.

     

    • LOL.. Ton fournisseurs d’accès et l’industrie du porno c’est vrai, c’est toujours secondaire...

      Pourquoi vie t-on en société puisque vos désirs individuels nous sont imposés à tous...
      C’est donc ça la liberté ?
      Rien de méchant dans ma tournure en figure de style réthorique (rien de perso-personnelle).

      Ne voyez vous pas que systèmatiquement vous déresponsabilisez les vrais coupables en culpabilisants des tiers pour des négligences qui relèvent souvent de l’ignorance ?

      Ne croyez vous pas que si il y avait un simple bouton sur lequel appuyer lors des l’achats d’un ordinateur, d’une tablette numérique ou d’un simple smart phone (! !) n’importe quel acheteur appuierais si ça garantissait qu’aucun enfant ne pourrait jamais y voir des contenus pornographique ?

      Prenez conscience que ne pas voir les solutions évidentes fait partie de la propagande.. Vous n’avez aucun choix tout vous est imposé.. Je ne parle même pas des publicités dans l’espace publique ou des media... dont la nocivité n’est pas forcément bien perçu... et ils ont encore de la marge avant que les modernistes soient choqués...

      Ps : ce n’est pas de la pudibonderie, perso il faut en mettre pour que cela me choc mais le virus m’a été inoculé, je suis anesthésié, désensibiliser à la violence et la nudité (l’intime chez l’autre)...


  • La raison pour laquelle la pornographie a tant de succès est le tabou sur le sexe véhiculé par les religions abrahamiques, surtout les deux dernières (raison pour laquelle les tenants de la première en jouent si facilement).
    S’attaquer à la pornographie c’est s’attaquer aux conséquences plutôt qu’aux causes.
    Et si Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets des causes qu’ils adorent, ce n’est certainement pas du Dieu d’Abraham qu’il s’agit.

     

    • C’est pas entièrement faux. En effet, chez beaucoup de musulmans (dont je suis) parler de sexe est honteux et même tabou et au final on a des adultes complètement instables sexuellement et force est de constater que beaucoup de maghrébins font partie du lot (filles ou garçons d’ailleurs).

      Mais est-ce vraiment la faute à la religion ? C’est surtout une très mauvaise compréhension de cette religion et une pudibonderie plus qu’exagérée qui mène à ces travers.

      Le constat est en tout cas alarmant. Les femmes ont des tenues de plus en plus légères et les hommes sont soit complètement dévirilisés soit complètement obsédés (j’exagère volontairement).


    • Laissez moi, vous faire profiter d’un prophétie Mohammedienne..
      Les pires atrocités se répandront sur terre lorsqu’il sera mis des entraves et que les jeunes auront des difficultés pour se marier... quelque chose dans ces lignes...

      Le modèle Abrahamique a été facteur de cohésion et de stabilité... c’est assez incroyable que sur les ruines et la destruction de ces modèles millénaires vous les accusiez..

      Au lieu de juger les failles de la modernité : on juge un arbre à ses fruits ; encore faut-il être au courant que les fruits poussent sur les arbres et non pas dans les espaces frigorifiques des supermarchés ?

      ... « Après moi.. le déluge.. » ..LOL ...avant moi le déluge ? Quelle splendide inversion accusatoire ?



    • Les pires atrocités se répandront...



      Le "Grand désordre" ... Au singulier, à déduire à-priori qu’il n’y a donc qu’un seul grand désordre possible, et que c’est celui-là...


    • Il s’agit d’interdits et non de tabous.

      Accuser le remède d’être le poison, cela ne peut provenir que d’un cerveau pervers.


  • J’avais publié en 2000 un petit livre sur le sujet (Le Livre noir de l’Industrie rose), dépassé aujourd’hui puisque je n’y parlais presque pas d’Internet. Mais l’introduction, à "feuilleter" sur Amazon.fr, me semble encore tenir la route.
    http://www.amazon.fr/Livre-noir-lin...

     

  • Le probleme que j ai avec la pornographie, c est quand elle met en scene l abus sexuel, dont j ai developpe une definition personnelle, qui va plus loin que la definition officielle :
    Un abus, c est un mauvais usage.
    Donc, pour moi, un abus sexuel est un mauvais usage de la sexualite.
    Lorsque l acte sexuel blesse, physiquement ou moralement, une personne, c est un abus.
    Or, les parties genitales sont fragiles et necessitent d etre utilisees avec soin.
    De meme, on ne peut nier que l esprit est fragile egalement. Nous pouvons souffrir assez facilement de traumatismes psychologiques importants, en subissant des situations avilissantes, de contrainte, de stress, de vulnerabilite.
    Il se trouve que la pornographie aime justement, peu ou prou, flirter avec ces situations abusives.
    Les acteurs, payes, mettent en scene l abus sexuel avec un plaisir feint.
    La realite est beaucoup plus cruelle, et cet article ne souleve qu une page.

    Croyez bien que je ne melange pas tout. Il est des films pornographiques qui sont droles et excitants. Mais je dis attention, la limite de la mise en scene de l abus sexuel est souvent depassee.

    Ne soyons pas dupes. Notre bon sens nous indique ce qui est acceptable.
    L industrie pornographique est une abomination en mon sens, car elle ne supporte aucune responsabilite societale quant aux consequences de leurs films.
    Pourtant qui osera nier aujourd hui l influence de l image ?

    Ils ont carte blanche. Et nous, familles, subissons la realite, les consequences.


  • La pornographie fait presque autant de mal aux enfants que l’éducation nationale, c’est dire !


  • Un petit exercice pour faire travailler les méninges...
    Souvenez vous de l’affaire d’un musulman qui avait divorcé sa promise car elle lui avait menti sur qui elle était... Chose assez habituelle, cela avait finis non pas en divorce (probleme de partage des biens ? le mariage était récent) mais en une annulation du mariage...
    Une procédure à l’amiable assez normale paraît-il.. Le probleme est que le mari s’est ravisé sur la sincérité de sa femme lors de la nuit de noce.. Et que c’est la non virginité de la tant-attendue qui fut remise en question...

    Il y eu un grand tapage médiatique à l’époque mais avec un léger décalage de deux semaines il me semble. Pourquoi cela faisait-il l’actualité ? Et surtout pourquoi avec un temps de retard ?..

    Tout un foin médiatique pour dire qu’une décision de justice donnant raison au mari était équivalent avec l’application de la charia en France...

    Le seul probleme c’est que le tapage a fait éclipser une tout autre affaire.. celle d’un viol par deux enfants de la sœur de l’un de ces derniers.. car ils reproduisaient (sur-)naturellement)(?) ce qu’ils avaient entrevu sur internet... Les enfants étant dans une théâtralisaition ludique des adultes on voient les dangers auxquels il faut les protéger ?

    Le danger immédiat (les spin-doctors veillent) pour les fournisseurs d’accès (et peut-être aussi l’industrie pornographique*) c’est qu’on risquait de transformer ça en debat publique et se poser la question comment des enfants pouvaient avoir eu un accès libre à de la pornographie... Longtemps il y a eu des polémiques en Occident concernant les magasines pornographiques dans l’espace publique... Le compromis était qu’ils devaient être sur de très hautes étagères imperceptibles des enfants... Des mesures de bon sens et de précaution qui n’ont plus court ?

    *déjà à l’époque ou l’industrie musicale avait des gros revenus, ceux-ci cumulés avec les revenues de l’industrie cinématographique n’excédaient pas ceux de l’industrie pornographique... avec l’avènement d’Internet ça doit être bien pire...


  • Je dirai que la Pornographie fait du mal à tout le monde et pas qu’aux enfants (Il est évident que c’est encore plus grave quand ça touche les enfants), directement ou indirectement elle influence les comportements et les mentalités et c’est le but.

    De toute façon, le but de tout ça c’est l’inversion de toutes les valeurs religieuses et pour que l’humanité soit dévoyée et n’accède pas à la piété et la postérité.

    Bref, depuis que je ne regarde plus ces cochonneries je ne m’en porte que mieux, faut juste se déconnecter et le temps fait le reste, et il est plus facile du coup de supporter l’abstinence et d’être plus fort face à la tentation.

    Même la dernière fois quand j’ai vu une femme, une cliente d’une pharmacie, vêtue comme une prostituée, désirable certes mais tellement vulgaire qu’elle pourrait tenir le 1er rôle dans n’importe quel film olé olé, tu la regardes quand même, t’es un homme et la chair est faible, mais tu te dis que cette société à fabriqué ça de toute pièce et qu’un retour en arrière est impossible, les tenues légères, la pornographie, etc... tout ça est rentré malheureusement dans les mœurs et oser critiquer tout ça vous fait passer pour une grenouille de bénitier !

     

    • Quant j’étais jeune, vers la puberté (ou est-ce que vers ce moment là que j’ai commencer à remarquer certaines choses ?), y’avait pas encore beaucoup de mini jupes en Hiver, et je passe sur les commentaires sur la température, du climat, ou d’autre chose, dit qu’entre mecs, évidement (ou sur certaines réactions de femme du genre, après avoir reçu remarque espiègle, "t’as qu’à pas regarder", foutage de gueule !!! : ), maintenant c’est à la mode, le pire c’est que même quant vous ne voulez pas voir, y’en a toujours une pour chercher à se mettre là où votre regard est allé se réfugier, ou, se mettre du même côté du trottoir où vous vous êtes mis, afin d’éviter ce qui est de votre droit d’éviter, si vous en avez envie, que madame veut se montrer ne veut pas dire qu’on soit obliger de regarder... Agression sexuelle sur nos yeux, non reconnue ?

      Bref, et après c’est nous les pervers... : )

      Sinon l’évolution des sociétés contemporaine fait peur, en même temps, c’est sur les pire des créatures que l’heure du jugement surviendra...


  • Ils nous sortent une réduction de la pornocratie à la pornographie.

    Quelle nécessité de produire des études pour constater les effets dévastateurs de cette immondice qu’est la pornographie ? Qui soit dit en passant a pour substrat principal le numérique. Pas étonnant que les pontes de la silicon valley l’interdisent à leurs gosses et que les administrateurs de la déséducation antinationale fasse tout pour l’imposer.

    Ceux qui ont produit l’étude sont encore très loin d’avoir tout compris.
    La pornographie s’inscrit au final dans une stratégie traumatique à grande échelle dans le but de régner sur une société d’esclaves se croyant libres. C’est l’étape supérieure du tittytainment où ce que nous percevrons comme une récompense sera en fait un viol. Et c’est déjà le cas maintenant. La première génération est apparue il y a quelques années.

    « Nul n’est moins libre que celui qui se croit libre sans l’être. »
    Goethe

    MV


Commentaires suivants