Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Une fille hurle aux CRS : "Nous on vous balance des fleurs, eh ouais sales chiens, petites merdes !"

Ils veulent bien taper sur les flics, mais pas qu’on leur tape dessus, car alors c’est fasciste. Ce sont les manifestants parisiens du 26 mai, filmés par les caméras complaisantes de Taranis News, qui essayent de faire un flag de flics en dérapage. Malheureusement, les CRS sont bien entraînés, laissant passer les inoffensifs (passants à vélo, journalistes improvisés enfin au coeur de l’Action), et neutralisant les individus particulièrement énervés.

 

La violence perdue du néoromantisme révolutionnaire

Il faut une bonne dose de courage et de sang-froid pour ne pas se laisser aller à punir tous les abrutis qui les agressent du matin au soir, et qui rejettent sur les forces de l’ordre leur impuissance adolescente. Une énergie bouillonnante qui ne demande qu’à s’exprimer, mais qui se trompe de cible. C’est pour cela que la situation est absurde, et n’accouche pas de sens, ou de véritable changement. Avec de tels cerveaux limités comme (pseudo-)adversaires, l’oligarchie peut dormir tranquille.

Ce qui est troublant dans cette vidéo, ce sont les propos des « filles », ces enfants du féminisme, qui oscillent entre vulgarité crasse et haine pure. Le timbre de voix, la rage qui n’a rien de constructif, le comportement moutonnier, on frise la maladie mentale. Les mecs, eux, s’essayent à devenir des hommes en s’opposant au père symbolique – un animal en voie de disparition –, un classique du rituel de passage de l’enfance à l’âge adulte.

Sociologiquement, on peut se demander si la non-sélection à l’université n’est pas responsable de cette frustration, née du décalage entre ce qu’on leur a dit, ce qu’ils croient, et ce qu’ils sont réellement. La clé de ce triste comportement réside peut-être là. Ils ont été abusés sur leurs capacités, leur importance, leur intelligence. On leur a menti. Qui ? les profs, les parents, les médias, les politiques. Un peu de tout ça. Pas les flics, pour le coup, qui représentent le principe de réalité (relire Freud, mais très rapidement).

Réorientation intellectuelle constructive

On rappelle qu’à Rennes, la majorité des milliers d’étudiants en socio ne trouveront pas de travail, du moins pas dans cette branche. Une évolution à rapprocher de celle de l’Algérie où toute une frange de la jeunesse sort diplômée de ses études, mais ne trouve pas à se placer. Situation potentiellement explosive. On n’accusera pas les « politiques » ou le « chômage » de ce déferlement d’énergie mal placée, ni la bêtise humaine, qui a bon dos.

On sent chez eux une désorientation totale, un manque d’information structurelle, les outils pour ne pas se cogner ou se faire cogner dans la vie. Il reste à ces casseurs de flics, qui hurlent dès qu’on les touche, à lire les bons ouvrages sur les foules, leur manipulation, et la politique profonde. Peut-être qu’un retour aux champs, la redécouverte d’un travail manuel, où l’on construit quelque chose d’utile ou de beau avec ses mains, leur serait profitable. Pas de manière punitive, mais curative : ils sont foncièrement intoxiqués par la pollution éducative politico-médiatique.

Après une douloureuse mais rapide remise en question, et la découverte des jeux de forces de l’ingénierie sociale, on n’a plus envie de s’en prendre au lampiste, ni même à son employeur. On regarde et comprend l’ensemble du tableau. Arrivés là, il ne sert plus à rien de crier : il faut penser. Ensuite, on peut s’exprimer. Et l’on constate que l’action devient efficace, très efficace.

 

Le gracieux « nous on vous envoie des fleurs » est prononcé à 15’40 :

Violence adolescente et (dés)information gauchiste, sur E&R :

Même radicalisée, l’extrême gauche est manipulée,
lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Moins les gens ont le sentiment d’exister socialement plus ils ont besoin de faire du bruit." (Marc Dugain,,Quinquennat, Folio, p. 88)

     

  • Intéressante la citation de John Lennon, pas étonnant qu’il fut assassiné...


  • Merci. Si la rédaction d’ER n’existait pas, il faudrait l’inventer !

    On peut se dire qd même que, même si le logiciel de ces résistants de pacotille est tout totalement déglingué et faux, il n’en demeure pas moi que tous ces gens ont gardé en eux cette mémoire du soulèvement.

    Or cet atavisme il est avant tout européen : il y a peu d’immigrés parmi ces antifas ou cégétistes, ce sont surtout des bobos blancs. Ca confirme ce que les gens avertis sur le sujet savent, et la lecture "Marx-Cousin" sur la question.

    On peut donc se dire que même si tout est à revoir, sur le plan du logiciel, il reste que ces gens se bougent, sont mus par un mouvement de révolte qui leur vient des profondeurs. Or, on a beau dire, c’est peut-être là l’essentiel : cette capacité qu’on a, tout décérébrés qu’on puisse être, à encore se soulever.

    J’attends de mon côté avec impatience le jour où nos frères germains se réveilleront vraiment, car, si l’Europe arrive un jour à s’en sortir, son salut passera pas là. En tout cas merci à la gauche actuel, ils sont tellement mauvais que certains vont finir par se réveiller pour de bon. Et ça pourrait faire très mal.

     

    • #1475150

      "mémoire du soulèvement" ?

      C’est du bétail sans perspective, des zombies.

      Un bain de sang organisé plus tard, jusqu’à la prochaine fois, et ainsi de suite...
      Comme les vagues qui viennent sur la plage, et les nuages qui passent, dans un ciel oublié de Dieu.


    • Admettons que la "lecture Marx-Cousin" soit correcte.

      Il n’y a pas de quoi s’en réjouir... Agir dans le bon sens, c’est bien... Mais l’Action pour l’Action, c’est une autre histoire.
      Et, sagesse plus orientale sans doute mais néanmoins très juste, toutes les actions du monde ne combleront pas un défaut de principes (terme entendu dans son vrai sens et pas dans le sens réducteur lié à la Morale).

      Juste en passant, je ne dis pas que la "lecture Marx-Cousin" soit complètement fausse, il y a du vrai dedans, mais ce qu’il y a de vrai en elle est plutôt lié au fait que les Occidentaux (et je prends ce terme dans sa généralité, en incluant une partie du monde musulman) sont des hommes ayant une plus grande affinité pour l’Action. C’est pas "mauvais" en soi, c’est pas "bien" non plus, c’est un juste un fait. Mais c’est un fait qui fait que des dérèglements qui n’ont pas un très grand impact dans des civilisations plus orientales mènent plus facilement au désordre en Occident... (ça peut également être un avantage d’avoir une affinité pour l’Action, mais il faut que ça soit correctement "canalisé")


    • Merci pour ce commentaire pertinent camarade Damas, on sent la lecture de Guenon derrière et plus particulièrement de orient et occident.


    • Vous avez raison. Nous comprenons mieux, aujourd’hui, comment dans cette période de crise généralisée de l’économie, cette dernière doit trouver des nécessités de restructuration qui finalement n’auront comme principal bienfait que le dévoilement progressif du lien qui a toujours unit l’esclave-marchandise au système de la marchandise.

      Seulement, aujourd’hui, nous n’entendons que le slogan de soumis : « Valls, démission ! ». Rien d’autre. Les syndicats prendront le chemin du dialogue et les gauchistes pourront toujours rêver de leur douce révolution qui ne concernera évidemment qu’eux-mêmes.
      Les grands mouvements de révolte laissent toujours rêveur, mais ce qui met en mouvement la grande majorité des révoltés d’aujourd’hui, c’est d’une part, comme le dit Cousin, la participation nombriliste à l’actualité du temps précipité de la marchandise, et d’autre part, l’appel de certains syndicats, partis et avant-gardes, qui eux ne voudront jamais l’abolition de la marchandise puisqu’ils sont les enfants de la merde marchande.

      C’est la volonté d’émancipation et d’abolition de leurs conditions qui rendra les hommes véritablement insurrectionnaires et jusqu’au-boutistes, pas l’inverse.

      Comme le rappelle Cousin, ces mouvements, même s’ils ne sont pas radicalement subversifs, laissent entrevoir la colère immensément plus féroce qui montera prochainement. Aussi, espérons ou faisons en sorte que cette colère, dans ces débuts de contestation fragile, prenne la forme d’un resurgissement de lien humain contre l’imposture syndicale, partitiste et avant-gardiste qui canalisera éternellement - consciemment ou inconsciemment - les colères dans des voies de garage pour que continue de vivre, sur le dos du prolétariat, l’immondice marchande et les mouches à merde contentes de ramasser des miettes.

      Demain, il n’y aura plus de demi-mesures possibles. Ce que nous aurions aimé canaliser dégénérera ou mourra. Demain, nous ne serons plus des gauchistes attardés ni des fans de Guénon, nous nous battrons contre le système des choses et de la représentation qui nous fait croire que l’un pourrait être meilleur que l’autre. Des guéguerres narcissiques “bien horizontales” comme dirait Soral.
      Ne tentons pas de canaliser quoi que ce soit, le système s’en chargera facilement.
      Demain, tout va péter, et c’est tant mieux.


    • Et rappelons aux amis guénoniens que le concept des temporalités occidentales et orientales, c’est Marx qui l’a posé.


    • Vos commentaires sont intéressants ttt seulement il n’y a pas de guenoniens mais simplement une tradition primordiale présent dans toutes les traditions et qui du fait de la confusion et l’ignorance progressive dans laquelle la modernité nous a plongée a trouvée en guénon un interprète rigoureux et clairvoyant de la tradition et de la métaphysique, mais il ne s’ agit pas d’une pensée personnelle mais bien universelle et métaphysique, c’est à dire au dessus des contingences , verticales si vous voulez. Alors que marx a certes sur le plan horizontal, à un niveau matérialiste, décrit avec beaucoup de pertinence certaines choses mais du fait qu’il était complètement ignorant de la métaphysique , (même s’ il lui est arrivé d’employer ce mot ), cela n’en fait comme beaucoup d’autre qu’une philosophie du devenir et cela a faussé son jugement sur des civilisations qu’il connaissait très superficiellement. Cela n’a donc aucun sens de mettre en compétition ces deux personnages dont l’un a une analyse clairement supérieur car verticale et au dessus de la temporalité et du devenir à l’autre qui malgré son acuité ne peut se tenir que dans la contingence et à la surface des choses. Il suffit de lire les ouvrages de guénon et de métaphysique en général pour s’ en rendre compte : je vous conseillerais d’aborder guénon par introduction générale à l’etude des doctrines hindoues ensuite orient et occident etc... , puis lire schuon , matgioi, shankara ....
      Bien à vous l’ami.


  • Objectivement il faut reconnaître que ces "jeunes" qui se confrontent à la police s’en prennent plein la gueule.
    Il suffit de voir le nombre les videos qui circulent montrant des personnes couchée au sol place de la Nation avec le crâne ouvert par les coups de matraque avec le sang qui pisse abondamment.

    Maintenant je n’irai pas jusqu’à en pleurer puisque ces manifestans sectaires et ne tolèrent dans leurs rangs que la présence d’ anti-fa.

    Ce génie musical qu’était John Lennon avait néanmoins le sens des réalités qui était altéré.
    Il faut savoir que dés l’âge de 20 ans il roulait déjà en Rolls-Royce.
    Il est donc plus facile dans ces conditions de prôner la non-violence et de prendre son mal en patience.
    S’agissant de la non-sélection à l’université, c’est beaucoup moins vrai depuis la loi Pécresse de 2008 qui a ouvert la possibilité aux universités françaises de d’accepter les demandeurs en fonction de leur dossier scolaire.
    D’ailleurs pour ceux qui ont leur bac en poche depuis plusieurs années et qui souhaitent reprendre des études à 30 ou 40ans , c’est désormais mission impossible.

     

    • "D’ailleurs pour ceux qui ont leur bac en poche depuis plusieurs années et qui souhaitent reprendre des études à 30 ou 40ans , c’est désormais mission impossible."

      Faux et absolument faux. J’enseigne à l’IAE de Montpellier et Paris et il existe une filière dite "executive" qui permet à des anciens bacheliers qui n’ont pas fait d’études après le BAC de pouvoir les reprendre à 40 ans (ou un autre age peut importe) et d’obtenir un master (BAC+5) voir même un doctorat (j ai plusieurs cas en gestion). Donc non seulement votre commentaire s’inscrit dans le faux, mais depuis le quinquennat de Sarko, c’est encore plus facile de reprendre ces études, même après 10 15 ou 20 ans d’arrêt...

      Merci de mettre en ligne mon commentaire qui rétablit la vérité !!!


    • C’est ta copine qui gueule dans la vidéo ???


    • John Lennon a vingt ans en 1960. A cette époque, les Beatles viennent à peine d’être formés et ses membres sont tous fauchés.


    • "Ce génie musical qu’était John Lennon avait néanmoins le sens des réalités qui était altéré.
      Il faut savoir que dés l’âge de 20 ans il roulait déjà en Rolls-Royce".

      Persécuté par l’administration de Nixon,espionné par le FBI pour ses engagements, selon vous il aurait du crever la dalle pour etre crédible alors que le fait de rouler sur l’or ne rend son engagement pour la paix et la justice que plus admirable,il est beaucoup plus facile de s’engager quand on a rien à perdre.
      Vous devriez éteindre votre ordi,,sortir de chez vous, militer pour vos idées ,vous laisser persécuter pour vos idées au lieu de rester derrière votre clavier à distribuer les bon points.


    • Si Lennon etait encore en vie cet baltringue prendrait sa guitare ses cheveux gras et irait nous pondre une chanson pro-migrant métissage ect il ferait même le clip a Calais avec des africains avec des mouches sur les yeux, ect ,le rêve de Lennon ??? un monde sans frontière métissée a tout va, bref merci au gars qui la fumé


  • Pauvres contre pauvres ..

     

    • Pauvres contre riches n’est pas forcément mieux. Tous les chefs d’entreprises, qui ont une vie aujourd’hui plutôt confortable car ils ont travaillé dur pour mener leur business au plus haut ne sont pas forcément membres du Diner du Siecle et ne sont pas des voleurs de pauvres.

      La lutte serait plutot nomades contre sedentaires ;


    • Si un CRS rentre dans une banque pour contracter un crédit pour acheter un appart , l’interlocuteur va lui demander si le crédit on le fait sur 20 ou 25 ans , car la question que le banquier lui aura posé en préambule et qui conditionne le temps que vous aller passer avec lui est : "Que faites vous dans la vie ? " .
      Si vous aviez répondu que vous venez de terminer un CDD de 7 mois et que normalement celle qui me suit chez manpower , m’a promis un nouveau CDD de 4 mois , 3 mois plus tard , je vous laisse imaginer la réponse du banquier. Il y a pauvre et pauvre .


  • On peut effectivement comprendre que les représentants de la force publique puissent être défendus et soutenus.

    On comprend qu’une partie des manifestants fassent leurs dents d’ados friqués sur les premiers acteurs cités mais une chose est certaine :

    Les CRS et autres policiers representent bon gré mal gré les institutions de la république, elles mêmes entre les mains d’un catalan dévoué à Israël et d’un hollandais aux mains des financiers qu’il désignait jadis en nous prenant pour des enfants, comme ses ennemis.

    Le jour où les manifestants seront de vrais gens voulant renverser le système oligarchique du sionistan monde ; qui pensez vous qu’ils auront en face pour assurer la protection des salopards par la force et la violence ; outils monopolistiques des mêmes ordures ???


  • On regarde et comprend l’ensemble du tableau. Arrivés là, il ne sert plus à rien de crier : il faut penser.
    Siddhartha Gautama acquiesce.


  • Réjouissons nous car on assiste à la fin des bobos. Ils se rendent compte qu’ils sont inutile et ce n’est pas aggréable pour eux, ça met de mauvaise humeur.

    On pourrait les plaindre car ils ont été victime toute leur vie d’un incroyable lavage de cerveau mais pas trop tout même car comme dirait l’autre : il faut être 2 pour mentir, un pour mentir et un pour écouter.


  • "L’Internationale,Sera le genre humain."

    En effet on ne peut pas faire plus mondialiste et déraciné comme hymne....


  • A propos de la non-violence, je suis assez partagé : le fait est que le chantre de la non-violence, le "mahatma Gandhi", a laissé piller l’Inde par les britanniques et ces derniers se sont retirés quand ils ont constaté que les efforts pour maintenir l’Inde dans l’empire britannique étaient supérieurs à ce que la "colonie" pouvait rapporter.
    Ce n’était pas, à mon sens, une victoire de la non-violence mais simplement un constat de "rentabilité" de la part des exploiteurs colonialistes.
    A cet égard, on peut s’interroger sur la faiblesse du développement de ce grand pays qui semblerait accréditer ce point de vue.
    D’ailleurs, il était isolé dans cette position de non-violence parmi les leaders aspirant à l’indépendance.
    A noter également que Gandhi était un produit de l’éducation britannique (ayant fait ses études en Angleterre) et on peu s’interroger sur son degré de connivence qui était régulièrement dénoncé par les tenants de l’indépendance immédiate et armée...

     

    • Combien de fois etes allé en Inde ? Combien de langues indiennes parlez vous et a combien d’indiens de quelles castes de quel niveau social et de quelle religion avez vous rencontré pour dire autant d’aneries en si peu de mots ?

      Très isolé qu’il était Gandhi !! Il n’avait que le Pandit Nerhu derrière lui et quelques centaines de millions d’indiens.C’est certain qu’il devait etre complice du système,c’est pour ça que les anglais l’ont quelquefois mis en cabane.
      Pour le reste vous devez avoir raison,les anglais sont partis d’Inde parce qu’il n’y avait plus d’épices à voler aux indiens,ni de coton ou de thé d’ailleurs. Plus d’or non plus au Rajasthan !
      Quand au développement lent du pays,après la partition et jusqu’à l’assassinat d’Indira Gandhi le pays vivait en autarcie alors certe l’économie se développait lentement mais peut-etre est-ce là le prix de la liberté, à cette époque là l’économie se développait plus lentement mais coca cola ne pouvait détruire les nappes phréatiques et les paysans ne se suicidaient pas parce que monsanto n’avait pas droit de cité

      PS J’y ai passé 10 années et parlais plutot pas mal l’hindi et le kanada ( prononcé kanara) langue usitée du Karnataka


    • je suis tout a fait d’accord, idem pour le peuple mayas, de plus, c’est pas ce que le système veut : un peuple de mouton obéissant et docile ?!


    • Gandhi a été poussé par les Anglais pour rentrer en Inde et aller prêcher sa théorie de la non-violence dans le parti du Congrès pour étouffer la tendance vers une révolution violente.
      Ils sont trop fort ces Anglais.
      Le vrai héros c’est Chandra Bose.
      C’est lui que les Anglais craignaient vraiment, et ce, dès le début. Il avait l’appui d’ailleurs des plus grands intellectuels comme Aurobindo et autres.
      Et finalement c’est bien grâce à lui et à ses initiatives militaires que l’Angleterre à décider de partir, car après la guerre ils leur étaient impossible d’envoyer une armée de vrais Anglais pour enrayer les mutineries et vagues de soulèvement violentes dans toute l’Inde.
      Le rôle de Gandhi et très mineur.
      Et plein d’Indiens sont parfaitement au courant.
      C’est nous qui n’y comprenons rien grâce aux médias et soi-disant historiens.
      La non-violence est un mythe qui a été utilisé par les Anglais pour garder l’Inde sous sa domination.
      Gandhi était aussi violent malgré lui, envers son propre corps, envers ceux qu’il forçait à faire ce qu’il voulait, envers ceux qu’il envoyait se faire tabasser pour lui.


  • Bienvenus en fiascocratie française. Un endroit où on piétine dans toutes les impasses en cumulant uniquement les inconvénients des ’systèmes’ possibles. Un endroit où ’l’élection’ donne la Science et la Connaissance infuses qui permettent illico d’avoir toujours raison. Une aberration qui perdure envers et contre ses victimes, même par le mensonge, la violence et le déni, malgré ses échecs patents. Une chute spirale infernale qui a débutée voilà 35 ans et ne cessera visiblement qu’avec le chaos qu’elle portait dès l’origne. Et entre ceci et cela rien qu’une longue agonie qui ne pouvait finir autrement.


  • Relire Freud ? Cet imposteur ? Et ben, ça va pas s’arranger.


  • C est le regne de la fiottitude ! Insupportable !


  • Il est temps d’arrêter d’invoquer la manipulation !
    Je pense simplement qu’ils ont des objectifs qui ne sont pas totalement incompatibles avec le capitalisme international...


  • J’ai un profond dégout pour ces cons qui manifestent visage caché... Je serais présent, je pourrais pas me retenir de les mettre complétement à poil qu’il apprennent !!


  • D’un côté comme de l’autre ils ont tort d’user de violence, mais n’est ce pas l’impasse dans laquelle ils ont été placé qui les obligent à de tels comportements ?

     

  • Hey les gars vous avez été piraté par les antifas ou quoi ?

    1/ John Lennon est le boss des beattles le groupe sataniste (bourré de symboles franc maçons sur leurs prochettes de disque) qui voulait renverser les frontières, les religions et l’ancien ordre, les citer comme référence c’est s’associer au prince de ce monde.

    2/ Les flics sont autant victimes que les jeunes, les deux partagent les mêmes manipulateurs et souvent les mêmes opinions. Après on est pas à l’abri d’une pomme pourri dans les deux paniers, les médias mettent la focale sur la pomme pourrie pour vous monter les uns contre les autres.

    Pour connaitre certains flics ils sont écoeurés de leur boulot mais ils obéissent aux français qui ont élu ceux qui les commandent, lorsque tous le monde aura arrêté de voter on en reparlera mais avant il faut que tous les décérébrés comprennent qu’ils sont à la source de nos problèmes puisque leurs votes légitiment ce système.

     

    • C’est exactement ce que je me disais sur John Lennon. Il y a de ces dossiers sur ce hippie, c’est du lourd !... et je ne comprends pas bien sa présence ici, sur un site de ré-information.


    • John lennon, ni personne est parfait ou complètement idiot. Il avait des liens troublants avec le satanisme mais de mémoire il a changé sa vision du monde en cours de route après les beatles. Va savoir de ce qu’il en était de sa relation vis à vis du satanisme à ce moment la... Tout n’est pas blanc ou noir.
      C’est aussi le cas de la majorité des chanteurs d’hier et d’aujourd’hui qui passent par le showbaise pour se faire connaître. Ils se rendent compte trop tard de la ou ils ont mis les pieds (ex : Britney Spears). La presse people monte aussi des gens les uns contre les autres par la suite. Ils sont en grande majorité des victimes de manipulations pour mettre en avant cette idéologie mondialiste.


    • Tous les mecs mis en avant médiatiquement (artistes) ont été initiés. La question est : ont ils réussi à imiter Orwell, en donnant quelques clés de lecture aux peuples afin de résister aux totalitarismes ou ont ils définitivement basculé dans le mode huxley, en promouvant avec zèle la décadence et le transhumanisme. Entre les deux, toutes les nuances de gris. Le gris de John Lennon devait trop pâlir, virer gris orwelien, au point de mériter une balle...
      Je ne connais pas la vie de John Lennon, sauf les grand traits connus de tous.


    • A coyotrevolte.

      Vous parlez des oeuvres de Aldous Huxley, je comprends bien qu’il y a quelque chose d’énigmatique chez cette personne, sur son ascension sociale et ses liens avec l’oligarchie. Ce qui lui a permis d’acquérir les clés de compréhension de son époque et surtout du futur.

      Cependant, je ne suis pas d’accord avec votre opinion sur les oeuvres de cet homme. Je suis en cours de relecture du Aldols Huxley "Retour au meilleur des mondes" et ce que je peux dire c’est que l’auteur nous donne les éléments qui structurent l’arrivé quasi inexorable du "Meilleur des mondes" sur Terre. En gros, il n’a pas besoin d’être pro ceci ou cela, le développement humain tel qu’il est depuis l’ère industrielle a créé les conditions en faveur d’un futur contrôle des naissances, de la mise en place de caste naturellement délimitées, de drogue du bonheur, et de libertés sexuelles infinies grâce à la disparition de la famille. Selon lui la surpopulation, le développement d’organisation hors échelle humaine ont largement favorisés le reste décrit ci dessus.

      Du coup, Huxley ou pas, la surpopulation est inévitable comme la pression sur les ressources naturelles. Je ne dit pas que je suis d’accords avec ses conclusions, je dis que cet homme, après avoir été initié semble tellement certain que ce "plan" ira jusqu’à son accomplissement, qu’il se permet de "tout" dévoiler sans que cela ne change les choses, car l’inertie que notre monde a pris il y a des siècles devra en quelque sorte aller jusqu’à son terminus. Avant de déboucher enfin sur autre chose.


    • Merci @tatar ! C’est exactement ce que je pense, Lennon a juste tiré quelques versets de la Bible et les a ressortit a sa façon, oui, le prince de ce monde est bel et bien satan, ces derniers temps, il se déchaine !.
      Dieu reconnaîtra les siens, Amen.


  • Ils lancent des fleurs et moi je plante des pavés...


  • La rêverie existe, elle rend maladroit.
    De derrière les claviers, les lâches commentent souvent la maladresse, l’illusion des idéaux, le fric des manifestants (faudrait quand même se rappeler que nous sommes loin du pouvoir d’achat de 68)...
    Et leurs enfants les remercieront de n’avoir même pas essayé de lutter contre le retour de l’esclavage auquel ils vont être confrontés.
    Quand aux putes en uniformes (oui, un peu comme les journaleux souvent ainsi décrits avec juste raison dans le site), ben, ils ont du boulot.
    Même si la manipulation existe, elle est aujourd’hui partiellement dépassée.
    Lâcheté ordinaire, quand tu nous tiens...

     

    • Mais nous ne sommes plus en 1968, ces méthodes sont obsolètes ...
      (On a pu le constater dans plusieurs pays)

      Obsolètes parceque déjà le gouvernement n’est pas souverain, tout est mondialisé, interconnecté.
      Ensuite la population n’a plus rien à voir (constituée majoritairement de séniors et d’inactifs,et bientôt peut être d’une bonne part de gens du tiers-monde)
      Les perspectives d’avenir sont peu réjouissantes.

      Mais ce n’est pas l’effet d’un Etat, qui maintiendrai volontairement sa population dans cette situation.
      On arrive à une fin de cycle, ou des tendances se conjuguent pour donner la situation actuelle.
      La croissance est au point mort, tout est bloqué.

      Il faut changer de paradigme, de mode fonctionnement.
      Ca n’a rien à voir avec le passé , ou il y avait des marges de manoeuvre un peu partout, et ou les "puissances" pouvaient quand même ajuster leur politique intérieure de façon un peu autonome.

      Quand aux gens qui ont fait mai1968... je ne vais pas les accabler, mais c’est peu ou prou la même génération qui à vécu largement au dessus de ses moyens, issu du "baby boom", acceptant le consumérisme forcené, des modes de productions scandaleux,etc.
      Le tout nous conduisants à cette situation, et puis la dégringolade culturelle qui à suivi ! (mais il faut bien vivre,c’est normal).

      Donc bon, si on parle des générations futures, je ne suis pas convaincu que 1968 a été si positif.
      Quand à ce qui passe aujourd’hui, c’est nettement insuffisant pour faire changer les choses.
      C’est un problème autant moral que matériel, c’est pas de casser qui va solutionner cet effondrement moral et economique de nos civilisation sur-developpées !


  • J´ai regardé la vidéo en entier, en vaquant mes occupations, quand même. Quelques moments de bravoures, hormis le passage des fleurs.
    Minute 2, un gros plan sur un appareil avec pellicules, je savais pas que ca existait encore. Minutes 8, un gars, 35 ans au moins, avec un mimosa qui dit au CRS qu´ils devraient être avec eux. Minute 12, un jeune, au physique quelconque accompli un acte d´une rebéllion incroyable en se dénudant les bras en croix devant les forces de l´ordre. Minute 14, un type à roller passe vite en filamant avec son portable, bravoure encore.

    Il faut regarder du côté de l´ascendance, le francais s´est fait docilement lobotomiser par la télévision, il a engendré un descendance à son image, avec les valeurs morales de la télévision, de la gentillesse, de la paix, et des droits de l´homme. Avec qui on sait à la manoeuvre. Regardez à la mnute 14, le gars avec ses rollers et genouillères passant avec son téléphone. Essayez d´imaginer le type d´éducation qu´il a dû recevoir pour en arriver là. Le cas de Antonio Bernanos avec son père Yves est significatif pour valider la théorie. Les chats font pas des chiens. Le type est content, il jouit d´être là. C´est sûrement le stade en-dessous de l´antifa, toujours possible de descendre, le gars est content du spectacle.

    Qu´on arrête avec la jeunesse légitimement en colère, comme à chaque génération, qui manifeste. J´ai été jeune, aucune des personnes que je fréquentais n´aurait été susceptible de frayer avec cette lie. Et mon cercle n´avait rien d´élitiste. On est ici dans le degré 0 de l´intelligence et de la conscience sociale.

    Pendant ce temps on arrête le général Piquemal et La Manif pour tous. Le pays est lobotomisé.


  • C’est la croissance économique qui fait les droits sociaux et non l’inverse.

    En période de crise économique, il est normal que les droits sociaux reculent.

    Ceux qui ne sont pas contents devraient créer des sociétés exportatrices pour faire entrer du blé en France au lieu de paralyser le pays.

    Ainsi, ils verront que c’est très difficile donc ils s’attaqueront aux types qui étranglent fiscalement les entrepreneurs et à ceux qui crachent sur les petits patrons.


  • quand on voit ceci , on s’aperçoit que la jeunesse s’emmerde profond


  • Soutien sans faille à notre police


  • Notez l’abruti a 3.30.Ca résume parfaitement les antifas.Quelle bande de branquignoles...


  • #1476062

    la foule de 20 000 ,10 000 , 5000 ,1000 ..qui se disperse au moindre coup de tonfa en laissant ses "potes" se faire dérouiller .
    semblant de cohésion.


  • Texte court mais cru de réalisme. J’ai vécu ça moi-même. Intello, bardé de diplômes, chômeur et soignant sa frustration en tapant sur... des clous. Je me suis mis à faire du bricolage et des choses utiles à la maison et ça m’a fait oublier la misère intellectuelle dans laquelle m’avait plongée l’université durant toutes ces années.


  • Il font Idem au Maroc : Source Quid.ma

    "Meknès. L’université livrée à la violence. Un groupuscule gauchisant a arrêté, ligoté une jeune fille, l’a présentée à un « tribunal populaire », l’a condamnée à être tondue, l’a tabassée au passage. Cela s’est passé devant plusieurs dizaines de prétendus étudiants et aucun n’a eu la dignité de s’interposer. Il y a quelques semaines à Fès, au nom de la morale, une jeune fille, accusée d’entretenir une liaison avec un membre de l’administration, a été traînée devant un « tribunal populaire », composé de 15 étudiants, qui l’a condamnée à quitter le soir même la cité universitaire et qui l’a menacée de l’empêcher de passer ses examens. Ce courant se dit d’extrême-gauche, proche d’Annahj et n’est en réalité qu’un ramassis de fascistes."


  • et combien d’étudiants sans travail crient grêve générale ? le max.
    Ces manifs sont vraiment n’importe quoi. On ne crie pas grêve générale, on la fait. Le crier c’est ne pas être certain de la faire soi-même en somme. Des citoyens ! La république dans toute sa splendeur ! de la merde quoi...


  • Quand est-ce que les "manifestants antifas" se déplacerons vers l’ENA, car il faut couper les mauvaise herbes à la racine, afin qu’elles ne repoussent pas, la source du problème politique en France !!
    Quand est-ce que le parlement sera pris d’assaut, car c’est là-bas que les choses ce décides et non sur une place ou dans la rue, à taper du flic......avec des fleurs apparemment.....(je ne sais pas de qui se fout la personne qui scande ça !!)

    Les locaux du CRIF, du bétar, de toutes ces organisations malsaines, ne sont jamais inquiétées, serais-ce voulu ou c’est dû à la bêtise des antifas.......perso je penche sur la première hypotèse, étant quand même à peut-prêt sûr que la deuxième est aussi valable !!


  • Inutile de désintoxiquer tous ces débiles qui ont toujours vécu dans un cocon, pendant qu’ils font diversion la police fait moins de perquisitions gratuites.


Commentaires suivants