Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Une mère et sa fille arrêtées aux États-Unis pour un mariage incestueux

Une mère de 43 ans et sa fille de 23 ans ont été arrêtes et accusées d’inceste par les autorités de l’État de l’Oklahoma lorsque ces dernières se sont rendu compte que les deux femmes étaient mariées.

 

Patricia Spann, la mère, a perdu la garde de ses trois enfants il y a plusieurs années. Sa fille, Misty, et ses deux frères, ont été élevés par un grand-parent.

Madame Spann a retrouvé sa fille il y a deux ans, et des enregistrements montrent que les deux femmes se sont mariées en mars de cette année.

La relation a été découverte le mois dernier pendant une enquête des services sociaux du département d’État sur le bien-être des enfants vivant dans la maison de la mère.

Selon un reportage de la station KFOR, Patricia a déclaré quelle ne pensait pas violer la loi en se mariant avec sa fille puisque son nom n’apparaît pas sur le certificat de naissance de cette dernière.

 

 

Patricia a été précédemment mariée à son fils Jody, en 2008, un mariage annulé deux ans plus tard.

Les deux femmes sont détenues à la prison du comté, dont la caution a été fixée à 10 000 dollars (7 500 euros). Si elles sont déclarées coupables, elles risquent une peine de 10 ans de prison ferme.

Se marier avec un parent proche est considéré comme un inceste dans l’État d’Oklahoma, indépendamment du fait qu’il y ait relation sexuelle ou pas.

Interrogé par la station KSWO, le fils de Patricia, Cody, a déclaré à propos de sa mère :

« Je crois qu’elle est minable. Elle a foutu ma sœur là-dedans. Elle a forcé ma sœur à faire ça, beaucoup de gens sont au courant. Celle qui est capable de faire ça à ses propres enfants, quelle sorte de personne est-ce ? »

(Article traduit de l’anglais par E&R)

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Déviances progressistes et résistance, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants