Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Vaccin Méningitec – Vers un nouveau scandale sanitaire ?

Un lot de vaccin de Méningitec, a priori « sain », s’avère en réalité très dangereux pour la santé, selon un laboratoire italien. Le jour même où le tribunal de grande instance de Clermont-Ferrand va être saisi de soixante nouveaux dossiers liés au vaccin.

 

 

Un laboratoire italien spécialisé dans les nanotechnologies vient d’analyser un lot a priori « sain » du Méningitec®, ce vaccin décrié par des centaines de familles en France. Ses résultats sont alarmants.

« Une bombe ». À en croire Me Emmanuel Ludot, l’avocat de centaines de familles inquiètes des effets du Méningitec® sur leurs enfants, les conclusions des spécialistes italiens sont « explosives ». « Ce que dit ce rapport d’expertise est édifiant. Nous avons désormais la preuve que ce vaccin contient une foultitude de particules toutes plus dangereuses les unes que les autres. Il est urgent d’ouvrir les yeux », martèle-t-il.

La société Nanodiagnostics, basée à Modène (Italie), a passé au crible du microscope électronique le contenu d’une seringue envoyée par l’avocat français.

« Il s’agit d’un lot qui n’était pas identifié comme défectueux, et qui n’était donc pas visé par la procédure de retrait du marché ordonnée en septembre 2014. C’est une boîte qu’une maman avait conservée dans son frigo après l’avoir achetée », précise Me Ludot.

 

 

• Que montre l’analyse de l’échantillon ?

Le rapport détaillé transmis le 10 mars au conseil des parties civiles – que nous avons pu consulter – est sans appel : l’échantillon contient des particules de métaux lourds en quantités « considérables ».

Parmi ces résidus, certains sont mentionnés par le fabricant du Méningitec®, l’Américain Nuron Biotech. Exemples : le chlorure de sodium et le phosphate d’aluminium. Beaucoup d’autres, en revanche, « ne sont pas déclarés » et n’ont, selon le laboratoire italien, « rien à faire avec la composition d’un vaccin ou d’une quelconque autre préparation injectable ». Nanodiagnostics conclut ainsi à la présence de poussières d’acier inoxydable, de plomb, de zinc, de titane, et même de zirconium, un composé « légèrement radioactif ».

 

• Quelles conséquences sur la santé des enfants ?

« Ces résultats sont très alarmants, affirme le docteur Stefano Montanari, qui a réalisé l’analyse de l’échantillon à Modène. On parle ici de résidus de métaux injectés directement dans le corps d’un enfant, que l’organisme ne pourra jamais éliminer, qui vont se fixer pour toujours dans le noyau des cellules. Cela peut provoquer des inflammations chroniques susceptibles de dégénérer en cancers de tous types. Le cerveau peut être touché, comme le pancréas. Dans ce dernier cas, des diabètes sont possibles. Les risques sont multiples. C’est très inquiétant ».

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Suffit de regarder à qui profite le crime. Qui dit maladie chronique, dit traitement à vie, dit pognon à gogo pour les labos, TEVA et compagnie... un p’tit billet au passage, ça mange pas de pain...


  • Les vaccins, quoi qu’on en dise, sont là pour affaiblir la santé, et ce dès le plus jeune âge : dès la naissance !
    Calendrier 2016 des vaccinations : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases...
    Ne vous étonnez pas ensuite si les enfants sont physiquement plus fragiles.

     

    • Ce qu’il ne faut pas lire....

      Renseignez-vous sur la période d’avant les vaccinations : les taux de mortalité, de morbidité etc Sans oublier les handicap laissés par les maladies - par exemple : Roosevelt cloué sur un fauteuil du à une polio....

      Le système de la pharma est devenu débile depuis plus de trente ans, c’est certain, mais c’est pas une raison pour raconter de la m*****


    • Ce qu’il ne faut pas lire.

      Vous racontez absolument n’importe quoi. A part répéter sans vérifier l’idéologie dominante, vous n’apportez aucune information, car il n’y a aucune preuve que les vaccins soient utiles pour la santé.

      Les vaccins ont été mis en place quand la mortalité due à ces maladies était déjà quasi nulle.

      Donc renseignez-vous avant de critiquer les opinions de personnes mieux informées que vous.

      C’est l’amélioration du niveau de vie, et la mise en quarantaine qui a permis de diminuer la mortalité de ces maladies, et sûrement pas des vaccins qui ne contiennent que du poison.


    • @Paul82 Franklin D. Roosevelt a attrapé ce qu’on pense être la poliomyélite à l’âge de 39 ans !!! De plus, il est fort probable qu’il était atteint du syndrome de Guillain-Barré et pas de la polio qui touche un seul coté...
      Selon toute vraisemblance, ce sont les conditions d’hygiènes et la nourriture plus équilibrée et plus abondante qui a fait reculer les maladies contagieuses.
      Pourquoi doutez vous de la capacité du corps humain qui s’est battu victorieusement pendant des millions d’années contre les virus ?
      Votre "dieu science" n’est pas capable de soigner ni le cancer, ni Parkinson, ni Alzheimer, ni la sclérose en plaque, ni la mucoviscidose, ni la perroqueterie...


    • @ magic

      NON Vous racontez n’importe quoi ! C’est de l’inversion accusatoire ! Et visiblement vous ne connaissez rien aux sujets. Ca me rappelle les anti-nucléaires : pas foutus de savoir comment fonctionne une centrale....

      @ ferra
      Mais je n’ai jamais dis que le corps humain était incapable de se défendre ! C’est fou de lire ca ici !!! Bien sur que les progrès de l’hygiène et une amélioration de la nutrition ont beaucoup fait pour le recul de la mortalité en général. Personne ne le nie.

      Ce qui m’énerve en revanche, c’est le discours irresponsable de certains, aussi sectaires que ceux qu’ils prétendent dénoncer (LOL). Quand je dis qu’autrefois, des maladies aussi bénignes aujourd’hui que la coqueluche ou le tétanos, laissaient les gens plus ou moins gravement handicapés (parfois à vie), c’est un fait, pas une opinion. Alors comprenez que le discours "anti-vaccin" m’agace au plus haut point. Combattre le Système ne signifie pas le ressembler.... Et rappelons-nous un fait simple : dans le cas de maladies contagieuses, si un individu est atteint, le reste du groupe va prendre. Ok ? Bon. Si on veut vivre en société/communauté, alors on prend des dispositions : autrefois la quarantaine ; aujourd’hui on vaccine. Sinon bah on s’achète une ile déserte :D

      Quant à Roosevelt... euh vous avez lu sa biographie ? Et si je l’ai pris par exemple, c’est parce que je pensais à lui l’autre jour, et c’est relativement connu. Mais il y a bien d’autres exemples.

      Enfin, il n’existe pas de de "dieu science" (sic). Faudrait se calmer un peu. Vous me faites penser à tous ces gens qui font un complexe d’infériorité face aux savants (médecins, physiciens, etc). Franchement c’est quoi votre problème ? Et je m’adresse pas spécialement à vous, mais à tous ceux qui sont dans cet état d’esprit.


    • @ Paul82

      Comme vous semblez avoir des sources, pourriez-vous nous fournir des graphiques montrant la probable efficacité des vaccins sur la diminution des taux de mortalité infantile ?

      J’ai cherché pendant 2 heures et je n’ai rien trouvé de concluant en faveur des vaccins. Par contre j’ai trouvé au moins une quinzaine de graphiques montrant l’inverse. Voici ci-dessous les résultats de ma recherche :
      http://www.sendbox.fr/4bb8ae95d90136 18

      Nous attendons la votre. Bon courage...


  • Je suis mère d’une enfant de 5 ans , ma fille a été suivi par la P.M.I de mon quartier dans le 20 éme arrondissement de Paris , j’avais confiance en cet institution car à l’epoque je n’etais pas informée du tout sur les dangers des vaccins !
    Nous avons même accepté , mon compagnon et moi même leur proposition de vacciner ma fille contre la méningite . !
    Plus tard en y regardant de plus près j’ai constaté qu’ils lui avait administré un cocktail de vaccins associés à ceux obligatoires sans m’informer . J’ai su par la suite que c’etait une pratique courante . Depuis je culpabilise énormément de mon ignorance et de ma crédulité et je me sens à la fois révoltée par ces pratiques . Heureusement ma fille ne semble pas présenter de troubles bien que je me pose des questions sur une éventuelle hyperactivite ....
    J’ai signé la pétition , mais je sais bien que ça ne va pas changer les pratiques de l’industrie pharmaceutique en collusion avec le système de santé de l’etat .
    Je suis decidee à ne pas faire les rappels et à chercher un médecin qui acceptera de faire un faux certificat car je ne veux plus empoisonner ma fille .

     

    • Je comprend votre inquiétude. Il est malheureusement difficile de prouver que tel ou tel vaccin est a l’origine de ces symptômes, a moins de faire analyser les échantillons, mais il faut d’abord passer par la justice. Rencontrer d’autres parents dans votre cas serait peut être un début.


    • Il y a en effet de quoi être révolté. Ils ont effectué la même procédure avec mon neveu. Ils profitent de la désinformation ambiante pour pratiquer cet acte (vaccin hexavalent) comme si c’était complètement bénin, dés l’âge de 3 mois.
      Il va nous falloir compter sur la forte résilience du corps humain. Il existe des traitements homéopathiques pour contrer les effets de ces vaccins.
      En revanche, je suspecte également une hyperactivité chez ma fille mais elle n’a jamais été vaccinée...
      Ne pas effectuer les rappels semble quand même une bonne option.


    • Faut pas se rendre malade non plus, vous avez été trompée sur toute la longueur depuis l’enfance, tout a été fait pour que vous ne vous posiez pas de questions, et vous n’avez rien à voir avec tout ca, ce sont des tendances initiées bien avant votre propre naissance. Appreciez votre chance de n’en pas avoir de conséquence (pour le moment), et profitez de la lecon pour le futur, ce que vous semblez décidée à faire.


    • bonsoir, j’ai ma fille de 3 ans qui a ete suivi par le meme pmi du 20eme arrondissement , elle a ete hospitalise pendant 15 jours pour une grosse meningite et la je sais plus quoi faire excactement . merci au personne ayant vecu cette douloureuse epreuve de me conseiller


  • Salut à tous,

    Je compatis pleinement à la douleur de ces parents, mais je crois que tous ces gens devraient enfin comprendre que demander l’aide de la "ministre", ne sert à rien.
    Dans le domaine de la santé, comme tous les domaines de la vie, les "états" n’ont pllus pour mission de protéger les peuples, mais de favoriser le business des multinationales !
    Peu leur importe (aux états), que des gens meurent, que des enfants meurent, si ça permet à l’hyperclasse de s’enrichir, et qu’au passage les "élus" touchent quelques petits billets.

    La ministre ne vous aidera pas Coralie, la ministre s’intéresse à elle-même, au pouvoir et au pognon, pas aux déficiences de votre petite fille !

    Ces gens sont de véritables sociopathes, des monstres ! Ouvrez les yeux Mesdames et Messieurs de cette vidéo, et demandez vengeance pour vos enfants, affectés ou tués pour les puissances bancaires, avec la complicité des politiques !

    Ah elles sont belles, les "valeurs" de la raie publique !

    Recevez cependant, toute ma considération et mon empathie, mais dans des temps de violence dirigée contre toujours les mêmes, ces mêmes doivent apprendre à se défendre vraiment, comme des hommes et des femmes, pas comme des ovins qu’on envoie à l’abattoir !

    adishatz

    H/

     

    • excellent message


    • #1441763
      le 12/04/2016 par envolée_des_incultes
      Vaccin Méningitec – Vers un nouveau scandale sanitaire ?

      Je suis d’accord. D’ailleurs, nous en avons la preuve ici : la lettre d’information de l’agence national de sécurité du médicament..
      .
      On peut lire : " Le laboratoire Nuron Biotech a informé .../... de la mise en évidence de particules de rouille identifiées comme étant de l’oxyde de fer et de l’acier oxydé dans un nombre limité de seringues."
      .
      Je ne sais pas s’il faut rire ou pleurer en lisant la la suite :
      " Les résultats des investigations ont montré que la fréquence d’apparition du défaut était très faible (environ 0,2%)[1] et que tous les lots de vaccins n’étaient pas concernés."
      .
      Le petit [1] nous indique la nature des investigations : un contrôle visuel ...
      .
      "La mise en évidence de particules de rouille, lors de l’analyse des échantillons de Meningitec conservés pour assurer le suivi, a montré qu’elles étaient le plus souvent situées sur une partie du bouchon de la seringue qui n’était pas en contact avec la solution vaccinale."
      .
      Ben voyons ...C’est vrai qu’un bouchon, ça ne touche jamais le liquide qu’il contient. N’est-ce pas ?
      .
      "L’analyse toxicologique réalisée par l’ANSM montre que les quantités de métaux[2] retrouvés sur les bouchons ne sont pas de nature à engendrer un risque pour la santé."
      .
      Je n’en crois pas un mot. Et pourquoi n’avoir analysé que les bouchons et pas les solutions vaccinales ? Jusqu’à preuve du contraire, on ne s’injecte pas le bouchon !
      .
      Cette affaire sent mauvais. Il sera difficile de savoir d’où vient la contamination. Provient-elle des fûts de solution vaccinale ou lors du conditionnement ? Mon intuition me dit que ...
      Ce Vaccin a été revendu par Pfizer à Nuron Biotech Inc., USA . Richard Dinovitz, qui a travaillé dans les deux sociétés, était en charge d’écouler les produits. Il a quitté la société en 2013. ( Après avoir écoulé les lots ? ).
      .
      Si la justice se chargeait de cette affaire, atteindrait-elle les vrais responsables s’ils ne sont plus dans les sociétés qui vendent ou conditionnent ce vaccin ? Plus que l’ANSM ou une pétition, c’est l’agence tout risque qu’il faut. Ma sympathie aux familles de victimes.


  • C’est honteux ... ça me révolte de voir les larmes des pauvres parents et de savoir la souffrance de pauvres petits bouts. Ils n’ont pas fini de nous empoisonner avec leurs particules de métaux lourds, via leurs vaccins, leurs merdicaments leurs chemtrails. Les preuves sont là aux yeux de tous mais tous ne veulent pas voir !


  • #1441556
    le 12/04/2016 par soumayahastalavictoria
    Vaccin Méningitec – Vers un nouveau scandale sanitaire ?

    Merci à E&R de relayer cette énième information qui démontre encore et toujours combien les vaccins sont de véritables merdes pour nos enfants... ainsi que pour les adultes... Combien de temps cela va t-il encore durer ?


  • Petite info pour ces malheureux parents.
    Chez l’adulte, des traitements en cure d’ozonothérapie ( 50 pratiquants médecins en France seulement) sont extrêmement efficaces pour l’élimination des métaux lourds.(j’ai testé sur moi même).
    Évidemment pas remboursés par la sécu puisque ça soigne parfaitement....
    IL faudrait peut-être voir avec ces médecins de l’efficience potentielle et de traitements possibles auprès de petits enfants ?
    Fraternellement à eux.


  • C’est simple faites comme moi refusez tous les vaccins en bloc et si ça se passe mal déposez une plainte pour tentative de sevice corporel sur enfant et tentative de maltraitance infantile.

     

  • #1441703

    Affaire du sang contaminé bis. C’est exactement le même mécanisme, les mêmes procédés, les mêmes complicités, les mêmes dénégations du ministère de la santé, le même cynisme des autorités face à la détresse des parents et la souffrance des victimes. Pour ceux que cela intéresse, lisez "De l’hémophilie en général et du crime en particulier" d’Edmond-Luc Henry (janvier 1992, éditions Le pré aux clercs) et "Un sang impur. J’accuse. L’affaire des hémophiles contaminés" de Maître Sabine Paugam (octobre 1992, Editions JCLattès). Tout y est.
    Vingt-quatre ans après, ça recommence. Et judiciairement, comme pour le sang contaminé, cela traînera en longueur et finira en eau de boudin. Car dans notre pays, la Justice n’est pas pour les sans dents.
    Quand j’exerçai ma profession d’avocat, je disais toujours à mes clients : "La Justice, c’est comme l’hôpital : on est rassuré que ça existe, mais il vaut mieux en rester loin". Ce qui signifiait que s’ils décidaient d’engager leur procédure malgré tout, ce serait moins pour obtenir une réparation qui ne viendrait pas, que pour marquer dans un document officiel et au fer rouge ce scandale et en laisser ainsi le témoignage indélébile à la postérité.


  • Il est établi que :
    - Les vaccins ont une efficacité imparfaite de durée de 3 à 5 ans
    - L’immmunisation naturelle est efficace à vie
    - Contracter les maladies infantiles est nécessaire à la formation du système immunitaire,protège de certains cancers
    - Jenner et Pasteur avaient déjà falsifiés leurs résultats sur leurs expériences vaccinales
    - le vaccin antivariolique n’a jamais prouvé son efficacité ;au contraire les populations vaccinées
    étaient plus atteintes
    L’OMS a reconnu que la quarantaine , seule, avait éradiqué la variole
    - Les déces par maladies infectieuses ont régressé de plus de 95 à100%, avant les vaccinations
    (exemple la rougeole 99,94% )
    - Le vaccin antipolio (d’efficacité non prouvée) a provoqué de nombreux cas de polio .
    (le vaccin injectable mal atténué et la vaccin oral)
    La Polio est favorisée par les injections sous cutanées et intramusculaires (X jusqu’à 15 fois) ,les amygdalectomies,permettant au virus de penetrer dans les nerfs
    Ce qui explique que les cas de Polio sont multipliés par 4 , dans les années 40 aux USA,après les campagnes de vaccination contre variole et Coqueluche
    Le virus vaccinal oral peut muter et causer des polio
    Les USA ont retire le vaccin oral vers 1990,constatant que tous les cas de polio étaient dus au vaccin
    - le SIDA est très probablement secondaire à la contamination des vaccins du Dr Koprowski,travaillant en Afrique sur des cultures à base de cellules de reins de chimpanzé
    Ce singe est porteur du SIV(SIDA du singe) ;le SIV est très proche du HIV
    Koprowski a vacciné 300 000 personnes au Congo dans des lieux qui correspondent aux sites d’emergence du SIDA
    200 Millions de vaccinés au USA ont été contaminés par le virus simien SV40 , cancérigène,qui s’est recombiné au génome humain et est transmis maintenant génétiquement
    L’ADN est retrouvé dans des tumeurs cérébrales, pleurales et osseuses
    En Inde des enfants sont vacciné (per os ) jusqu’à 32 fois !!!!pour éradiquer la maladie
    La Polio a été déclarée éradiquée, mais a été remplacée par "la paralysie flasque aigue" identique à la polio ,mais due à d’autres entérovirus ,et 2 fois plus mortelle
    - Vaccin contre l’hépatite B
    25 000 SEP avant la campagne de vaccination ; 65 000 cas après
    - Vaccins , MMR (ROR) :aux USA 1 enfant autiste sur 66 ;1 sur 6 a des troubles cognitifs
    suite :