Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Victoire de l’Ukraine sur la Russie à l’Eurovision : une euro-escroquerie

Quand une médiocre chanson ukrainienne bat une jolie chanson russe

Ce samedi 12 mai avait lieu le concours de l’Eurovision, qui a vu le sacre dans les derniers instants de l’Ukraine, au nez et à la barbe de la Russie pourtant grande favorite. C’est une chanson engagée sur la déportation des Tatars de Crimée par l’URSS qui a été couronnée. Une victoire « politique », dénoncent les Russes qui menacent de boycotter le prochain concours.

 

« Pour moi cela signifie (…) que l’histoire des Tatars de Crimée a été entendue, que l’histoire de l’Ukraine a été entendue, que la douleur a été entendue. »

Non, la Russie n’a pas quitté la Crimée annexée il y a deux ans, et il ne s’agit pas non plus du discours d’un officiel ukrainien. Ces mots sont signés de Jamala, chanteuse ukrainienne de 32 ans, qui participait ce samedi 12 mai au 61ème concours de l’Eurovision. Avec sa chanson 1944, un hommage aux Tatars de Crimée (dont sa propre grand-mère) déportés par Staline cette année-là, elle remporte la compétition devant… l’Australie et la Russie, pourtant grande favorite. Scandale à Moscou, où l’on dénonce une victoire « politique », appelant au boycott pour l’année prochaine.

« Ce n’est pas la chanteuse ukrainienne Jamala et sa chanson 1944 qui ont remporté l’Eurovision 2016, c’est la politique qui a battu l’art », a ainsi déploré le sénateur russe, Frantz Klintsevitch, à l’origine de l’idée du boycott.

Il faut dire que le champion national Sergueï Lazarev avait la faveur des pronostics avant le début de la compétition. D’ailleurs, il est celui qui a recueilli le plus de voix du public. Insuffisant toutefois pour rattraper l’écart avec l’Ukraine qui a été le deuxième pays le plus plébiscité par les jurys nationaux, dont ceux de l’ex-URSS comme l’Azerbaïdjan, la Géorgie, la Lettonie, la Lituanie et la Moldavie. D’où cette impression de « bataille politique » que des Russes peuvent ressentir.

[...]

Grâce à la victoire de Jamala, l’Ukraine accueillera l’Eurovision l’année prochaine. À ce propos et en guise de remerciement, la chanteuse a dit ceci : « Merci l’Europe – Bienvenue en Ukraine ! » Reste à savoir si la Russie acceptera l’invitation.

Lire la suite de l’article sur marianne.net

Les dernières évolutions de la situation russo-ukrainienne, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "...au nez et à la barbe de la Russie "

    Je croyais qu’on l’avait déjà eu celle-là en la personne de Conchita Wurst.


  • Une jolie chanson russe ? Vous êtes séreux ?
    Le type chante en anglais un grosse daube, l’ukrainienne a au moins le mérite de chanter partiellement en ukrainien.

    Vraiment, il n’y a pas de quoi fouetté un shah... Les russes devraient passer l’éponge très vite.
    ’De toutes manières je boycotte ce cirque qui utilise la musique a des fins propagandaires, c’est un supplice que j’évite de m’infliger.

     

    • Très partiellement en effet...j’ai cru d’un coup que je comprenais l’ukrainien sans l’avoir appris.


    • J’avoue qu’il faudrait peut-être arrêter de jouer les fanboys pro-russe et (re)commencer à réfléchir un peu avant de sortir des trucs pareils ("jolie chanson russe"...).

      Et encore là c’est sur un sujet à deux balles mais j’ai l’impression que l’aveuglement est plus complet malheureusement (au plus je vois l’évolution de la situation mondiale, au plus je me dis que Pierre Hillard a raison : ils veulent seulement une part du gâteau)


    • Non, pas en ukrainien, mais en turc et en anglais.
      La chanson russe était médiocre, mais là n’est pas le problème.
      Le problème est que la victoire de l ’ Ukraine, dont la chanson était à peine mieux que celle de la Russie, était programmée pour des raisons politiques.
      C’est gros comme une maison.


  • C’est devenu l’Eurovision politique , prouvé par le décalage des
    votes , il est clair que si il n’y avait eu que le vote du public la Russie
    aurait gagné haut la main .

    Nous avons eu droit comme l’année dernière de la part de la présentatrice
    Française Marianne James à ses commentaires partisans Russophobe ,
    et déplacés , la bobo gauchiste mondialiste , n’a pas pu encore une fois
    s’en empêcher , vu ce qu’elle a dit tout au long , elle doit être une adepte
    de BHL , des révolutions colorées , elle est pour tous les tenants des
    trac-nards mondialistes hégémoniques , c’est la bobo bien-pensante
    placée par le système .

    Cette présentatrice fait honte au peuple Français , nous aimerions
    par conséquent que la France choisisse à l’avenir une présentatrice
    impartiale et apolitique .

     

  • La victoire ukrainienne est éminemment politique, on est d’accord. Mais "jolie chanson" n’est vraiment pas le terme que j’aurais employé pour le morceau russe (comme pour le morceau ukrainien ou le morceau français, oups, franco-israëlien). Et puis, une chanson en russe, ça aurait été bien. C’est joli, le russe. Enfin, c’est l’Eurovision, quoi !


  • Je crois qu’on ne peut pas faire plus mesquin que de truander ce genre de concours à la con...


  • C’est la chanson "You are the only one" de Lazarev qui a perdu face à l’Ukrainienne ? Franchement, je suis 100% pro-russe mais cette chanson du Russe est une daube intégrale. Et pourquoi c’est en anglais ? Soumission ? Honte de leur propre langue ?
    Quant à la chanson de l’Ukrainienne du pur caca pleurniche qui sonne faux...et en english of course !
    Ah ! Où sont les Brel, Bachelet, Brassens...qui chantaient vrai ! Qui savaient mettre de la poésie et de l’émotion authentique de leurs chansons !


  • L’eurovision c’est une plaie, pour le pays organisateur autant que pour les spectateurs. Et un gouffre financier.

     

  • Même les ukrainiens anti-Russie devraient être choqués par cette manipulation politique d’un truc qui est sensé être purement culturel !
    Je veux dire, une tatar qui fais de la pleurniche professionnel sur les méchants russes... et le pire c’est que des centaines de milliers voir des millions de moutons approuvent cela....
    Comme Pierre Hillard le dit très bien, cette masse de ’’minets’’ est irrécupérable !


  • Ce qui m’a fait le plus penser a un concours politique c’est la Pologne
    Seulement 7 points attribués par les jurys ( le premier était a +300 ), dernier de la liste avant les votes des spectateurs.
    Et puis classée 3eme par les spectateurs, arrive finalement en 5 ou 6 eme place je crois.
    Les présentateurs avaient l’air gênés, serait-ce cause de leur nouvelle position euro-sceptique ?


  • #1467775

    Et oui un résultat plus politique qu’artistique !

    Pourtant l’Ukraine ne manque pas de talents dans le style comme Аида Николайчук (Aida Nikolaychuk ).

    Premier effet Kiss Cool : l’Ukraine va devoir payer une blinde pour organiser le concours eurovision de la chanson en 2017, histoire de l’endetter encore plus.


  • A noter (oui je l’avoue j’ai regardé car la structure des votes était effectivement intéressante), que l’Azerbaïdjan a donné 12 points à la Russie (contrairement à ce que dit l’article), et qu’Israël a donné 12 points à l’Ukraine et aucun à la Russie, ce qui reste un constat très intéressant étant donné que les russes demeurent très nombreux en Israël si je ne me trompe pas. Enfin une note comique, l’Allemagne a donné 12 points à Israël, culpabilité et indemnisation ad vitam ?

     

    • Hahaha, vous avez raison pour l’Allemagne. Mais détrompez-vous sur l’importante vague "russe" dans l’histoire des alyoth. Il y a quelques années j’avais vu un documentaire sur l’importante communauté juive émigrée d’ex-URSS après la chute du mur de Berlin et l’effondrement du bloc soviétique. Il m’avait semblé qu’il s’agissait d’aigris, racistes (qui taggent des croix gammées "casher" dans leur nouveau pays) ne vivant que sur le ressentiment et la haine. Regardez le ministre des affaires étrangères (Avigdor Libermann), ça vous donne une idée... Non je ne généralise pas, s’il est utile de préciser ! Mais il est tout à fait normal que la Palestine occupée donne le max au représentant de la nouvelle Ukraine et aucun point à la Russie...


  • J ignorais que l Australie se trouvait en Europe....

     

    • et qu’elle était japonaise...


    • L’australie peut très bien se considérer en Europe si ça lui chante , plus on est de fous et plus on rit .L’Europe n’est pas une entité géographique, c’est une idée ( à la c...j’en conviens), elle n’a ni limites ni frontières, c’est pourquoi elle ne cesse de s’étendre, tout le monde est européen : israel, l’australie, les syriens, les irakiens, les maghrébins, les afghans...dans le NWO , le monde entier est appelé à devenir l’Europe , et peut etre un jour, Mars, la Lune, et le reste du systeme solaire .Tout le monde, sauf les gens de bon sens .


  • bonjour,
    On dirait que l’empire s’excite particulièrement sur la Russie en ce moment. Le boxeur Povetkin a été contrôlé positif au meldonium et son combat contre Deontay wilder, le 21 mai prochain, a été reporté.
    Je ne dis pas que Povetkin ne s’est pas dopé mais bizarrement, les américains sont rarement testés actuellement alors qu’ils doivent prendre leur dose comme un bon nombre d’athlète de haut niveau.


  • Ce qui m’ a surtout marqué dans cette histoire c’est la différence abyssale entres les notes attribuées par le jury et les notes attribuées par le publique .
    La voix des élites est l’exacte inverse de celle des peuples .
    La propagande anti russe ne fonctionne plus.


  • Choix incompréhensible, ça fout la honte.


  • Par curiosité j’ai été écouter les 2 chansons.

    Alors effectivement la chanson présentée par la Russie était meilleure que celle présentée par l’Ukraine, mais une chose me déplait dans cette chanson "russe" c’est qu’elle est en ... anglais, ce qui ne la distingue en rien d’une chanson lambda anglo-saxonne. Le russe est pourtant une très jolie langue, très chantante. Du côté de l’originalité la chanson présentée par l’Ukraine a pu ainsi marquer des points.

    Ceci dit de mon point de vue la chanson présentée par la Russie même avec son côté "mainstream" (excusez l’anglicisme) méritait de gagner. Au vu des votes sur youtube la chanson Russe a été la préférée du public.

    Ceci dit tout le monde s’en fout de l’Eurovision.

    "Kalinka, kalinka, kalinka moïa ... "


  • Tout est bidon de A à Z.

    Le comptage des points, d’abord par un jury par pays sorti je ne sais d’où. Ensuite, le vote des téléspectateurs n’apparaissent plus en 8/10/12 points mais en "points" lu par les présentateurs. On en arrive à un final Ukraine/Russie (comme par hasard) et un blanc interminable avant d’annoncer le score, à croire que les chiffres sont dictés par oreillette suédoise.

    La chanson ukrainienne parle de la déportation des pauvres grands-parents de la chanteuse, en 1944 par les méchants soviétiques. Faudrait peut-être demander à cette demoiselle ce que faisaient ces grands parents tatares avant 1944 (peuple accusé de collaboration avec les nazis).

    Les chansons engagées politiquement sont interdites à l’eurovision, mais là non ça passe... et ça gagne ! Au prochain numéro, le futur gagnant n’aura qu’a gémir que son peuple a beaucoup souffert et il aura une grande chance de gagner.

    J’ai regardé à la rtbf et les commentateurs trouvaient quand même "étonnant" que l’Ukraine gagne et regrettaient l’ancien comptage de points. En plus d’être politisée, la chanson ukrainenne est mauvaise. Les chansons divertissantes typées eurovision, auraient eu toutes leurs chances : Belgique, Russie (pour le live show), Autriche, Italie, Arménie, Azerbadjian, ou Malte.


  • Ne pas oublier les bisous et serrage de paluches aux israéliens lors du passage de cette "ukrainienne" pour aller sur le podium
    Mon Dieu que c’est beau la démocratie !

     

  • le veritable gagnant, en vérité, c’est Poutine et la Russie.
    Et ça, ça donne de l’espoir.


  • A lire les commentaires chez mariane, on se croirait chez E&R


  • Une daube médiatique de plus, pipottée de A à Z comme à l’accoutumée, comme les sondages et autres classements...
    Sans intérêt, sauf à constater encore, pour qui en aurait besoin, l’escroquerie permanente des médias.


  • Ceci dit, objectivement, quand on sait ce qu’a fait régner l’union soviétique pendant 80 ans sur l’europe centrale et l’ukraine en particulier, on peut juste déplorer que la mémoire de ces évènements n’est pas été servie par davantage de talent. Pour changer partiellement de sujet...puisqu’il est question de russie...on n’entend jamais les israéliens se plaindrent(eux que d’habitude tout porte à se plaindre) de ce qui s’est passé pour, contre et avec eux durant cette époque en russie...Se sentiraient-ils trop lourdement impliqués dans les évènements ? On entend dire ces temps-ci que lénine a accouché d’hitler et de staline ; et blum de pétain, qu’en pensent-ils ?


Commentaires suivants