Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Violentes bagarres à Marseille entre hooligans britanniques et autochtones

L’Euro 2016 commence bien

Marseille, Vieux-Port, nuit de jeudi 9 à vendredi 10 juin 2016 : 200 supporters britanniques font face aux jeunes Marseillais. On a déjà vu cela en 1998. Est-ce bon signe pour l’équipe de France ? En tous les cas, l’Euro 2016 est parti à fond la caisse (de bières) !

 

 

Deux jours avant le match Angleterre/Russie, qui aura lieu le samedi 11 juin à 21 heures, les supporters anglais faisaient déjà monter la température :

 

Le contentieux entre hooligans et supporters de l’OM ne date pas d’hier. Il y a 18 ans, presque jour pour jour, à l’occasion du match de Coupe du Monde Angleterre/Tunisie qui a eu lieu à Marseille le 15 juin 1998, 200 hooligans « mettront le feu » au centre-ville, malgré les charges de CRS.

Ce sont les « jeunes Marseillais », comme l’indique pudiquement le commentaire du JT, qui referont régner un certain ordre dans la ville. Quant au pourquoi de cette guerre entre Anglais et Marseillais, plusieurs pistes se détachent : prémices d’émeutes interethniques (les supporters de la Reine étant généralement très nationalistes et anti-immigrés), passion débordante pour le ballon rond, goût très partagé pour ce sport de combat collectif urbain qui n’a pas encore de nom, ou tout simplement effet inattendu de la surconsommation de bière au soleil, auquel les Britanniques ne sont pas habitués.

Le hooliganisme, nationalisme résiduel ou réponse à l’immigration ? Voir sur E&R :

Le libéralisme crée une violence sociale dont il interdit l’expression,
lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

93 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Selon le DailyMail, les Anglais, clairement alcoolisés en fin de soirée, ont eu une attitude provocatrice en chantant ces paroles : « Etat islamique, où es-tu ? ».

    Un tel manque de considération pour les autochtones est proprement inadmissible. Mais que fait la police ? Et d’abord pourquoi ne fait-elle pas respecter les interdictions de boire pendant les journées du mois sacré, et de l’alcool de surcroît ? Ce pays est en pleine décadence mes frères

     

    • « [...] Les interdictions de boire pendant les journées du mois sacré », n’y a-t-il pas un moment où tu t’attends à te faire reprendre pour ce genre de connerie ? Ou bien est-ce intentionnel ? On est en France et, à ma connaissance, aucune loi ne prohibant l’alcool n’a jamais régit ce territoire. Et un musulman pratiquant le Ramadan et cherchant à contraindre quiquonque à faire de même n’a pour moi aucune légitimité pour ouvrir sa gueule de la sorte... À bon entendeur.

       

    • les" Autochtones" ont manqué de présence d’esprit : ils auraient dû répondre du tac au tac : " demande au directeur du M-6..."


    • "les interdictions de boire pendant les journées du mois sacré, et de l’alcool de surcroît "

      nan mais faut pas deconner, cette restriction religieuse s’applique aux fideles, ces anglais n’ont pas l’air de musulmans, et en plus la police francaise n’est pas la pour appliquer la religion...

      moi ce qui m’etonne c’est que les marseillais ont laisse les anglais foutre le bordel chez eux...


    • PFFF n’importe quoi !! on est en France (même à Marseille) et je suis bien content même si je ne boit que très rarement qu’il n’y ai pas de loi pour interdire de s’abreuver d’alcool pendant votre ramadan, changez de pseudo vous n’y pas du tout.....



    • pourquoi ne fait-elle pas respecter les interdictions de boire pendant les journées du mois sacré, et de l’alcool de surcroît ?




      Parce que cette interdiction de boire de l’alcool ne s’applique qu’à ceux qui veulent bien s’y soumettre, et que le mois de ramadan n’est pas un mois sacré en France.


    • Euh, les gars, calmez-vous, le crois que le commentaire de "un français" est ironique.
      "Mais que fait la police ?" est rarement utilisé sur un registre sérieux.


    • #1484665

      Ceux qui répondent au commentaire de "un francais" sont complètement à côté de la plaque.
      Vous n’avez rien compris !
      Son commentaire est écrit sur un ton purement ironique et rempli de mépris à l’égard des dits autochtones


    • #1484840
      le 10/06/2016 par Yannick Aebischer (alias Le Suisse Apolitique)
      Violentes bagarres à Marseille entre hooligans britanniques et (...)

      Mon Dieu ! Sur ce site plus qu’ailleurs, l’ironie n’est jamais décelée ! Et elle échappe souvent aux mêmes !


    • Beaucoup passe à coté du second degré de @un français sans doute parce qu’il ne maitrise pas cet art. Qu’il reste dans son registre habituel, le premier degré où il crache goulument son venin sur les musulmans, il recevra sans doute plus de "j’aime".


    • Je pense que l’interdiction de diffuser des matchs en terrasse sur tout le territoire français, doit être perçu par les professionnels comme une prohibition qui avance cachée.
      En Alsace on a la parade on va en Allemagne, et de toute façon il fait dégueulasse depuis le 20 mars.


  • Le journaliste parle d’Anglais et d’"autochtones" plutôt que de "Français".

    On comprend tous pourquoi.

     

  • Oui on a compris tout est de la faute des méchants anglais et qui seraient en plus anti-immigration. Rarement lu qqchose de plus con.

     

    • "Rarement lu qq chose de plus con." réponse : si toi peut être ?et ta réflexion idiote , car les anglais ont et c’est bien connut les supporters les plus agités et sont très raciste envers tout et tout le monde qui ne sort pas de leur " ile" mais ne t’inquiète pas elle plait à nos dirigeants ta remarque , car dresser les uns contre les autres cela est bon pour eux et pour Israël surtout


    • Il ne s’agit pas des "Anglais" ou des "Marseillais" : les deux camps en présence qui se jambonnent la tronche en hurlant, font parties de l’universelle et transnationale ethnie des connards à fronts bas. Je hais le football de toute mon âme damnée, et je sais que cet éloignement, ici revendiqué, va me valoir la haine en retour des aficionados (mot employé à dessein) et la remarque, pertinente jusqu’à un certain point, que "le foot, ce n’est pas çà !". Pas d’amalgame, en quelque sorte. Il faudrait quelque jour, qu’un sociologue sérieux s’intéresse , si ce n’est déjà fait, aux motifs profonds qui ont transformés un jeu populaire en cette passion d’abrutis. Le sport de compétition international c’est la guerre sous une autre forme. Voilà déjà un élément de réflexion.


    • @katholikos

      Lorsque les batailles entre hooligans européens n’existeront plus, c’est que la révolte des nations qu’espère Soral n’aura pas lieu. Parce que faire trimbaler dans toute l’Europe, sous des prétextes d’affrontement "sportif", des groupes de jeunes plein de testostérones en mode "t’es chez toi fais c’que tu veux"... que peut-il se passer d’autre, si tant est qu’il existe encore un peu de répondant dans le pays d’accueil ??? quand il ne se passe rien, c’est là que c’est grave. A Marseile, la culture locale fait que ça riposte. Pas sûr qu’on voit la même chose dans des villes plus relax comme Nantes ou Bordeaux, où les anglais casseront un peu et feront juste ce qu’il faut de bordel, sans que cela dégénère et fasse la Une. Le français du coin se fera tout petit, évitera les mauvais lieux, bref avalera une nouvelle pilule de soumission. Il en a l’habitude.

      Alors certes c’est une hérésie de permettre ces manifestations pleines de faux-semblant, où un autochtone doit accepter l’idée de voir débarquer des hordes de gueulards clairement revendiqués (drapeaux...) qui vont l’humilier à coup de provocations pendant 3 semaines. Mais ne pas oublier que ces phénomènes de bande sont les derniers sursauts de coagulation avant la totale dissolution de l’Europe.

      De plus, les équipes représentant de moins en moins leur peuple, la fierté nationale trouve une autre arène pour s’exprimer. Les peuples d’occident, surtout dans les pays nordiques, descendent de peuples barbares qui ont toujours aimé la guerre. Un climat de paix forcée en société multriraciale (et donc multiconflictuelle) ne peut déboucher sur autre chose qu’un simple chaos géré... Alors cessons de nous étonner.

      tu devrais plutôt haïr cette utopie qui veut faire du sport une sorte de guerre sans la guerre.
      Du pain et des jeux, OK. Mais il faut jouer à fond la carte du jeu. Car quand l’arène devient aussi policée (joueurs millionnaires, embourgeoisement, équipes sans identité), c’est dans les arènes que ça tourne au cirque.
      Si on ne veut pas de ça, il faut soit donner de vrais jeux, avec la possibilité d’une vraie catharsis, ou alors s’en abstenir, et accepter que la violence inhérente à nos peuples s’expriment à nouveau dans le réel (et plus par "culture" interposée). Mais je crains que ça n’aille pas dans le sens de la doctrine E&R...



    • c’est dans les arènes que ça tourne au cirque



      Oups, je voulais dire :

      ... c’est dans les tribunes que ça tourne au cirque


  • #1484561
    le 10/06/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Violentes bagarres à Marseille entre hooligans britanniques et (...)

    lol, le rosbif à la bière, c’est pas la même viande que nos "jeunes des quartiers"...

    Lesquels sont les plus nihilistes ?
    Lesquels présentent encore une lueur d’espoir ?


  • quand tu vois l’état de la jeunesse anglaise, tu comprends que le système n’a même pas besoin de les encadrer : deux ou trois bières, quelques grossesses non désirées et quelques matchs de foot suffisent amplement à maintenir le troupeau enclosé...pas besoin de gardiens, ils se gardent eux-mêmes.


  • L’Etat d’urgence soi-disant ^^ UMPS 2017 !!!


  • Dans un contexte actuel plutôt tendu,je pense sincèrement qu’organiser un Euro 2016 de foot est un risque majeur .Tous les ingrédients y sont pour provoquer un KO général .


  • Le ° 0 de l’intelligence. Ces gens sont ridicules et pathétiques. Tout ça pour du sport avec des vieilles batailles d’égo à 2 balle... Je sais pas si y a plus con que ça parmi les bipèdes ... J’ai beau chercher je vois pas.

     

    • @ Nettoyeur

      "...Je sais pas si y a plus con que ça parmi les bipèdes..."

      Vous pouvez même élargir ce constat jusqu’aux quadrupèdes. En effet, si vous observez bien le monde animal, les conflits entre individus d’une même espèce ont toujours de bonnes raisons, que ce soit pour l’accouplement, la place dans la hierarchie au sein d’une meute, ou tout simplement des questions élémentaires de survie.


  • RISQUE DE TROUBLES à l’ordre public :
    FAUT INTERDIRE l’Euro 2016.
    Merde qd même.
    Que fait le conseil général : 1 seul magistrat dans l’heure peut régler le problème
    ( cfrt jurisprudence Spectacle MBALA MBALA )
    lol


  • C’est tous ces abrutis qui méritent de ce faire tabasser par la police, pas les manifestants pacifistes.
    Mais non...

     

  • Il n’est pas inutile de rappeler le record à battre en ce jour inaugural de l’Euro 2016.
    C’était en 1985 en Belgique au stade du Heysel.
    4 heures de direct
    39 morts
    454 blessés , la plupart piétinées .

    Ça met la barre assez haut, mais ça n’est pas insurmontable.
    A vos pronostics !


  • Pour avoir vécu en Angleterre récemment, je peux dire (sans vouloir généraliser) que oui la plupart des jeunes que j’ai rencontrés sont totalement acquis à la culture néolibérale et partent en vrille très facilement. Le soir, le peu de pudeur helléno-chrétienne qui reste disparaît.

     

    • Je pense que les Anglais ont toujours été des "barbares" pour ma part. J’y ai également vécu 3 ans et je n’ai pas vu de "classe moyenne". Juste des Gitans et des bobo. Et la picole est légendaire chez eux.

      Je pense que c’est un trait culturel de ce peuple depuis des lustres.


  • Les anglais ne sont pas des pédés et aiment la baston, ils ne baissent pas les yeux devant la caillera...ils ne sont pas en mode "babtou fragile"...

     

    • C’est l’inverse. Les anglais sont tres féminisés au contraire. Demande à Edith CRESSON


    • Mouais, à 250 tu peux effectivement faire le nerveux, sauf qu’en face s’ils debarquent à 1000, tu prendras une voix fluette pour déclarer que tu voulais simplement voir un match de football...effectivement les jeunes de la Castellane ne vont pas se laisser impressionner par 300 brits remplis à la Guiness...c’est peut etre le sens du terroir qui fait cela !!


    • L’intelligence et la pertinence de ce commentaire me transpercent comme une lance de cristal.
      Tu dois être fait de lumière pure.


    • @ Brahim

      Ton commentaire à la Dieudo m’a tué ! J’en ai encore mal au abdos d’avoir autant rigolé !


    • Votre réponse est out à fait celle d’une caillera, avec beaucoup d’intelligence, l’instinct primaire au premier plan.


    • #1484854
      le 10/06/2016 par Yannick Aebischer (alias Le Suisse Apolitique)
      Violentes bagarres à Marseille entre hooligans britanniques et (...)

      @ Brahim

      Vous pouvez toujours ironiser, cela ne coûte rien.
      Ces Anglais-là sont effectivement les pires caricatures de beaufs que la Terre ait jamais portées, il n’en demeure pas moins qu’ils ont le mérite de ne jamais baisser les yeux face aux hordes de racailles qui se piquent de faire la loi où qu’ils soient.
      Cela vous chagrine, peut-être ?
      Pardonnez-moi, quoiqu’il en soit, de considérer qu’il s’agit précisément de l’attitude à adopter face à ces personnes.


    • ça fait mal au c** ce genre de commentaire en mode "filsdeputedelamode", mais c’est pourtant assez vrai. Et comme dit plus bas, il y a encore une grosse part de prolos de souche en Angleterre, c’est à dire des blancs avec une culture de rue, de bar et de bagarre, au détriment d’une moyenne classe embourgeoisée. Cette catégorie a quasiment disparu en France, ou du moins est uniquement d’origine immigrée, les blancs pauvres/chômeurs n’ayant plus de "quartier" proprement dit, et vivant disséminés dans des cadres pacifiés, stérilisés même, où le tissu social a disparu.

      Aujourd’hui on peut même dire que les français de souche ont déjà perdu la rue, ce qui n’est pas le cas des anglais. A savoir que si des bandes ethniques décident de savager tout un quartier un soir de semaine, pas un français ne fera quoi que ce soit. Ce sera les CRS et pis c’est tout. En Angleterre je ne suis pas sûr de cela (lors des dernières émeutes, plus rares que par chez nous, il me semble même que des milices d’auto-défense "de souche" s’étaient tout de suite formées, bien que la cible des bandes afro-jamaïcaines étaient plutôt les pakistanais)

      Un anglais du peuple ça gueule, ça chante en groupe, ça montre crânement que ça existe dans tous les pays où ça passe ; Un français d’aujourd’hui, ça rase les murs et ça baisse les yeux dès que ça moufte un peu en face. Pas assez l’habitude de se battre, ayant fréquenté plutôt les terrains de boules que la salle de boxe. On n’aurait pas pu imposer au peuple anglais ce qu’on a imposé au français depuis 30 ans, ou c’était baston interethnique tous les soirs.

      On n’est pas obligé d’en avoir honte, mais il ne faut pas non plus se voiler la face. La grandeur du peuple français n’a jamais été dans sa solidité, son agressivité ou son côté hargneux. La France a souvent été envahie et s’en est sortie de justesse. Elle n’aurait pas tenu comme l’Espagne l’a fait devant un Napoléon (elle ne l’a pas fait devant le Napoléon allemand).

      On ne peut pas être "heureux comme Dieu en France" tout en étant "fort comme un Turc". Il faut assumer notre culture hétérogène (pas d’esprit tribal, revendicateur, pas d’homogénéité raciale comme dans certains pays nordiques) , notre art de vivre qui préfère la bonhomie à la robustesse, la poésie au sport, la grâce à l’intensité, et Athènes à Sparte. Nous sommes plus proches des italiens que des allemands.


    • Ne pas baisser les yeux...quand on agit en groupe ? Et bientôt la définition du courage sur ER sera de faire son coming out en 2016 sous le gouvernement hollande...

      Soyez sérieux les gars, les flics sont en plus largement conciliant avec eux vu ce que j’ai déjà pu voir à Marseille.

      Et faut pas oublier l’alcool, un peu comme un braqueur ou un terroriste qui se shoot avant d’agir, faut avoir du cran pour agir sans vraiment savoir ce qu’on fait ou comprendre ce qu’on risque...


    • #1484952
      le 10/06/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Violentes bagarres à Marseille entre hooligans britanniques et (...)

      @ Yannick Aebischer

      Concédons qu’alcoolisés et en meute ils "ne baissent pas les yeux".

      Mais ensuite, lorsqu’ assommés et vautrés dans le vomi et la pisse, ils ne peuvent même plus les ouvrir.

      Personnellement, j’évite les situations de conflit, mais le cas échéant, non seulement je ne baisse pas les yeux, mais je souris, parle calmement, et reste poli.
      Après, s’il faut y aller... Dieu nous pardonne.


    • @noname

      oui ne pas baisser les yeux c’est plus facile quand on est en groupe... mais la différence que j’essaie de souligner, c’est justement que ces "groupes" n’existent plus en France (chez les desouche). Une rame de RER en théorie ça fait un groupe. Mais dès qu’un type un peu "audacieux" a décidé de se comporter comme un chacal, tout à coup on réalise que ce n’était pas un groupe, mais une somme d’individus isolés et qui ne veulent surtout pas se laisser absorber par ce genre de réalités, qu’ils ne se sentent pas concernés par l’histoire de la rame (pourtant un petit échantillon de l’histoire nationale).

      C’est dans ce genre de cas concrets que l’on peut vérifier la dissolution du tissu social, et plus largement d’une nation. Nous sommes totalement atomisés. Ces anglais ne le sont pas encore... fin du constat.


    • En tous cas ils jouent pas trop au malin dans les quartiers noirs ou indiens


    • Les hooligans anglais devraient commencer par faire le ménage chez eux, il y a de quoi faire. N’oublions pas qu’un maire musulman est à la tête de Londres. Pour la résistance on repassera. La France a toujours été le pays du savoir-vivre et des bonnes manières. Casser des vitrines et s’alcooliser témoigne simplement d’un manque évident d’intelligence.


    • Untel : « On n’aurait pas pu imposer au peuple anglais ce qu’on a imposé au français depuis 30 ans, ou c’était baston interethnique tous les soirs. »

      Oh que si on le leur a imposé.
      Avec Thatcher et le communautarisme à l’anglaise, c’est du libéralisme décomplexé sans la mauvaise conscience universaliste qui est la nôtre.
      Et faut pas oublier que l’Angleterre, c’est le pays du protestantisme... je vous fais pas un dessin.


    • "On n’est pas obligé d’en avoir honte, mais il ne faut pas non plus se voiler la face. La grandeur du peuple français n’a jamais été dans sa solidité, son agressivité ou son côté hargneux. La France a souvent été envahie et s’en est sortie de justesse. Elle n’aurait pas tenu comme l’Espagne l’a fait devant un Napoléon (elle ne l’a pas fait devant le Napoléon allemand)."

      Vous pensez sérieusement que la France a été envahie souvent en raison du tempérament de son peuple ?
      Vague notion que le tempérament d’un peuple déjà... Quel exemple de peuple fort agressif, solide et hargneux avez vous ?
      Les arabes ? Les juifs ? Les allemands ? Sortons des clichés une seconde et plus rien ne tient au regard de l’histoire.

      Vous avez vu la gueule des frontières espagnoles et la gueule des nôtres ?
      Et puis la guerre c’est aussi l’argent, la politique, la géopolitique... Bref, l’histoire se comprend avec un soupçon plus de complexité.

      La virilité a tendance à disparaitre c’est vrai, particulièrement en ville et dans la capitale.
      Mais ça n’est pas dans l’adn.
      il y a encore 50 ans on se prenait d’un village à l’autre à coups de chaines de vélo pour un oui pour un non.


  • Pour avoir travaillé en Angleterre, ainsi qu’en Ecosse et au Pays de Galles, je peux vous assurer que les supporters anglais sont en grande partie des abrutis, rien à voir avec leurs voisins celtes (étant breton cela passe encore mieux, c’est sur) avec qui tu peux discuter pendant un match en buvant ta mousse tranquille. La mentalité anglaise est vraiment particulière à beaucoup de niveaux.


  • Faudrait être aussi ferme que Poutine l’a été avec les Femen en 2014.
    Dehors les fauteurs de troubles.


  • Dans ce bastringue Républicain où les valeurs du Sport, du fouteballe sont placées au dessus de la vie des Goys, les deux côtés sont ridicules.

    Panem et circenses.

    Ici comme au Maghreb, le sport est érigé en Alpha et Oméga. Rappelons-nous les longues tirades de nos chers Ministres sur les "valeurs", le "baume au coeur en ces temps difficiles", la "joie pour la population" selon Séguéla sur BFMWC il y a quelques jours.
    Même chose du côté Algérien où pour masquer le taux de chômage spectaculaire et la fuite en avant du Gouvernement, de prodigieux discours sont prononcés pour "tenir" les masses et leur mettre des étoiles dans les yeux.

    Quelque part, triste de voir ces deux populations se foutre sur la gueule pour des pécadilles. L’Euro est la vitrine du Mondialisme, son bras armé.
    Un laboratoire des violences horizontales qui se préparent.


  • Si guerre civile y a cela se fera non pas a cause d’un effondrement économique ni même à cause du chômage ou autres problème sociétaux mais plutôt par le sport (Cantona, Djamel... qui mettent de l’huile sur le feu pour diviser dans la haine la population)
    Le pire c’est que ça se fera sur qqch d’insignifiant, futile comme le Foot et non pas par des chiens de garde financer par les puissances mais par des trous de bal au cerveaux atrophiés : la masse !!!


  • Franchement quand on voit ce qui s’ est passé à Marseille en 1998 entre les supporters anglais et des jeunes de la cité phocéenne, n’ y avait-il pas plus intelligent que de faire revenir l’ équipe d’ Angleterre à Marseille 18 ans après ? C’ est vraiment une incitation "à remettre le couvert"... Je dis ça, je ne dis rien, mais franchement l’ amnésie des décideurs politiques pour le coup me laisse perplexe. Les commerçants marseillais, encore échaudés, en tout cas sauront prendre leurs dispositions...

     

  • Violences horizontales entre paumés d’europe... ils n’ont pas l’équivalent d’ER, en Angleterre ?

     

    • J’habite en Angleterre. Je travail ici et je vous confirme qu’il n’y a pas d’equivalent d’ER. Par contre un sous-proletariat, a fond dans le bling bling...nous avons ca en commun avec les algerois (que je salut cordialement au passage d’ailleurs). En 2005 j’ai traverser toute le centre ville du vieux port a pied faisant de Porte a Porte dans les commerces. Tout le monde etait poli. Pas d’embrouille meme avec ma tête d’allemand.


  • Des opposants à la loi travail ?


  • Il y a des hooligans étrangers qui ont dit qu’ils viendront casser du maghrébin de France.


  • Il n’aura échappé à personne que nos "médiats" acquis au mondialisme, lorsqu’ils évoquent les arabes de Marseille, utilisent une fois de plus le mot "jeune" et lorsqu’ils parlent de supporters Anglais, disent "Hooligans" ... tout ceci est de la propagande de lavage de cerveau ...


  • Je me souviens en 1984 d’un France-Angleterre, match "amical" au Parc des Princes. : 90 blessés dont un supporter qui se faisait courser dans les tribunes par un autre avec une hache.
    https://www.youtube.com/watch?v=EoZ...
    Je me souviens d’une mine de Bruno Bellone d’une puissance incroyable, j’étais en face.
    http://www.ina.fr/video/CAB94115032
    Ah oui la France gagne 2-0 par un doublé de Michel Platini, le phénoménal Michel Platini, appelé l’extraterrestre à la Juve.


  • Les demeurés sont de sortie, tous aux abris !



  • Ce sont les « jeunes Marseillais », comme l’indique pudiquement le commentaire du JT, qui referont régner un certain ordre dans la ville.



    Ah bon, et puis quoi encore... Qu’ils y fassent « régner l’ordre » en temps normale déjà...


  • J’ai l’impression qu’ils nous ont refilés tous les matchs à risque, parce que c’est Marseille...


  • Entre cons faut bien que ça se cogne ! C’est ça le principe d’avoir des biscotos : !! Par contre on les verra jamais mouiller le maillot pour autre chose que le foot !! Rien dans le ciboulot mais ça détend après une bonne bière c’est déjà ça.


  • C’est absolument fascinant les commentaires sionisant d’un subjectivisme absolu, pour ne pas dire folie ;
    des "racailles blanches" c’est bien, c’est viril et ne se laissent pas faire par des maghrébins, on imagine que derrière votre écran, votre "honneur" et des ratonnades "légitimes" vous ont contentés, ce que vous représentez ne donne pas envie d’être sauver...

     

    • Le Sionisme est un colonialisme. Entre les autochtones Européens et les colons Nord-Africains, de quel côté est le Sionisme, d’après vous ?


    • "les colons Nord-Africains"
      Vous tenez à la définition des mots pour les tordre ainsi !! De quoi parlez vous ? l’immigration capitaliste c’est de la colonisation nord africaine !? Vous confirmez la folie dont je parle, complètement à côté de la plaque et oui le sionisme ne s’affiche pas dans ces travers mais dans ces pseudos valeur, c’est dans la tête et les idées que c’est le plus néfaste, bon rétablissement


  • Les hooligans anglais représentent pour moi le plus bas niveau de conscience (un peu comme les antifa) : on boit de la bière devant du foot, puis on casse tout... quelles sont leurs revendications ? leur motivations ? leurs satisfactions ?
    Quelles sont leurs relations avec les autres ?
    Et entre eux ?
    Ils ne sont que des sacs à merde qui n’ont aucun respect pour les tenanciers, pour les forces de l’ordre, pour les citoyens, pour la Culture, pour la Beauté et la "verticalité", pas même pour le football ou le sport en général

     

    • si, ça a le respect de la force. Donc, dans ce monde de fiottes, ça n’a effectivement le respect de rien.


    • bonsoir,

      untel a raison. Pour les français de souche(j’en suis un), ce comportement est incompréhensible de la part de blancoss car en France ce sont souvent les français de branche (excepté pour l’alcool) qui se comportent ainsi.

      Je suis souvent allé en Angleterre étant gamin (Il y a 25 ans au moins) et une chose que j’ai toujours respecté chez eux (Et dieu sait si je n’aime pas le Royaume-Uni pour des tas de raisons) c’est leurs roustons.
      A cette époque déjà, les français avaient une réputation de trouillard et pas qu’en Grande-Bretagne.
      Un exemple concret : Regardez les matchs de boxe la-bas ; les billets se vendent comme des petits pains, les salles sont ultra-blindées et leurs champions ne sont pas que des types d"origine immigrée comme c’est quasiment le cas en France où la boxe est en voie de disparition en terme de spectateurs et où les champions sont totalement inconnus ces dernières années.

      Regardez le nombre de champions de boxe qu’ils ont :

      http://www.netboxe.com/Informations...

      De plus, je met au défi quiconque d’aller dans une ville anglaise dans un quartier de prolétaires blancos et de cracher sur leur pays (comme c’est le cas quotidiennement en France).

      En conclusion, Oui les hooligans anglais sont des bourrins ! Oui ils foutent le boxon lorsqu’ils voyagent à l’étranger ! Oui ils n’en ont rien à foutre des flics à l’étranger et des locaux ! ... Et j’en passe, MAIS quand ça chauffe, ils sont solidaires, vont au baston et ne se laissent emmerder par personne.

      Je sais que ça ne plaira pas à plein de gens ici mais c’est réel.


    • @ Frederoc

      Premièrement : Sur les 7 premiers boxeurs de ta liste (donc chez les plus lourds) on trouve 3 Afro-descendants. De plus je te rappelle que tu as parmi les plus grands champions britanniques des non de souche comme Prince Nasseem Hamed (origine Yéménite), David Haye (Afro-descendant) et excuse moi du peu, un des plus grands de tous les temps Lennox Lewis... (Qui n’est pas de souche...). Et je t’assure que derrière eux tu trouvait tout le peuple britannique, tes fameux acheteurs de billets... Tous très respectés.

      Deuxièmement : Le parallèle entre ces saccageurs avinés du dimanche et les boxeurs qui fréquentent les salles de boxe même les plus modestes est des plus offensants pour ceux qui pratiquent le bien nommé "noble art". Ce que le petit bourgeois craintif du centre ville habité par un mélange subtil de crainte et d’admiration, voit comme une magnifique débauche de bêtise et de violence, relève en réalité surtout d’un savant mélange de maitrise de soi et d’abnégation, de contrôle de ses passions et de travail acharné. On est dans l’approche, bien plus proche du moine Shaolin que du gueulard écervelé, dont le pugiliste aguerri voit la patate lancée depuis l’arrière arriver à 3 kilomètres, pour laisser entrevoir un menton qui n’attend que d’être cueilli par un magnifique uppercut du bras arrière... Les lecteurs avertis comprendront.

      Troisièmement : S’il y a bien un sport où le racisme n’a pas sa place c’est bien dans la boxe et tu sais pourquoi ? Non pas a cause d’un cosmopolitisme dégoulinant de bien bienpensance. Non. Dans un ring de boxe c’est pas une chronique de Zemmour. On en a rien a foutre que tes ancêtres ce soit Napoléon, Louis XIV, Pétain, Sankara ou Poutine
      Dans le ring de boxe le respect ne nait pas de vaincs discours ou de la référence fantasmée aux ancêtres, mais elle se fait sur tes actes, sur tes exploits. Dans une salle de boxe y’a pas de desouche ou de branche, y’a que des bons et des moins bons... Tu vois rien que ça, c’est la différence entre un Zemmour et un Soral, l’un vit la virilité, l’autre l’envie et en parle (Au passage je respecte les 2).
      Sais-tu qu’un type comme Joe Louis, au plus fort de la ségrégation des noirs aux US était le seul noir à être servi partout. Pourquoi ? Le respect du ring. Pas de bla bla, pas de chi-chis.
      La boxe te montre ta "vraie" valeur, sans artifices et c’est ce qui fait que tu respectes celui qui montes en face de toi quelque soit sa couleur.


    • @aglaïos,

      Ce que je voulais dire à propos de la boxe, c’est qu’elle est un révélateur social (totalement différente en France).

      Il y a 2 choses pour lesquelles l’anglais voit rouge : Quand on crache sur son drapeau et lorsque son équipe nationale perd au foot et ça depuis la nuit des temps (Du moins, depuis que le foot existe).

      Les anglais ont toujours été beaucoup plus hargneux et bagarreurs que les « froggys » comme ils nous appelaient à une certaine époque.

      C’est un fait.

      Les français sont des bobos de droite et de gauche tandis que, comme le dit untel, il y a encore ces « working class » chez les britanniques qui ne viennent pas des de branche.

      Après je ne suis pas du tout en admiration devant ces types là (surtout que je ne les aime pas tellement) mais il faut rester lucide sur certains points.


    • "Les français sont des bobos de droite et de gauche tandis que, comme le dit untel, il y a encore ces « working class » chez les britanniques qui ne viennent pas des de branche."

      Moi ce qui me fait voir rouge, c’est ce genre d’inepties. La France ne se limite pas à Paris vous savez, allez faire un tour dans les salles de boxe et de muscu des villes de province, après ça vous ne viendrez plus jamais dire que les Français ne sont que des bobos et que la « working class » est uniquement d’origine immigrée.


    • @JP

      Vous êtes de mauvaise foi. La province est exactement comme à paname. Et arrêtez avec les salles de muscu, ce n’est pas ça qui vous transforme en guerrilleros.

      Le phénomène que décrit untel est réel et se voit. JP, je ne sais pas d’où vous vous venez mais je sais pertinement que n’importe qui viendrait dans votre ville ou village, vous cracherait dessus (pas vous personnellement)et il ne se passerait rien ce qui n’est pas le cas en Angleterre.

      Je me répète mais c’est la vérité. Les rosbeefs ont toujours été plus hargneux que nous et depuis toujours.

      C’est ptet pas pour rien qu’il y eu l’empire britannique .. .

      PS : Je ne suis pas en admiration, je constate uniquement les faits qui se répètent depuis 40 piges.


    • Bonjour,

      Vous préjugez de leur niveau de conscience alors que vous avouez ne pas connaitre leur revendication.
      Il n’ont pas la même hiérarchie de priorités que vous c’est tout.
      J’ajoute au passage qu’une bagarre générale ne démarre pas générale. Elle n’implique au départ que 2 personnes (et leurs éventuels satellites), et qu’une dispute entre 2 tiers peut trouver sa cause dans plein d’autres choses que le foot. Il est vrai que l’alcool joue son rôle. Et moi le premier, bourré, on insulte maman, y a du nez qui pisse.
      Le problème est la propagation au général et son phénomène de foule.
      Pour ça il suffit de contrôler et maitriser ces départs de rixe. Avec des gardes mobiles dans les zones touristiques de rassemblement, où se concentrent les terrasses par ex, et pas autrement.
      J’étais à Franckfort en 2006 pour France Brésil, on ne pouvais pas péter de travers en ville et pourtant la densité humaine y était impressionnante.


  • Très fondamentalement, le simple fait d’avoir organisé une telle manifestation étant donné la situation est de l’inconscience, est totalement irresponsable et quasiment criminel. Le risque est énorme de voir se reproduire des évènements comme ceux de novembre dernier. On pourrait presque parier à coup sûr que c’est ce qui va arriver.

     

  • Apparemment, il leur reste un peu de sang dans leur bière (ou le contraire) !
    Bien que plutôt anglophobe, je dois reconnaître qu’ils sont plutôt courageux les "rosbeefs"...
    Rappels historiques :
    - incidents en 1998 : match Angleterre/Tunisie,
    - incidents mémorables en 2012 : match France/Algérie,
    - incidents en novembre 2013 : qualification de l’Algérie pour le mondial 2014,
    - incidents en juin 2014 : qualification pour les 8e de finale de l’Algérie,
    - incidents en juin 2014 : élimination de l’Algérie lors des 8e de finale,
    ... liste non-exhaustive.

    Et si le racisme n’était pas l’apanage de certains mais un sentiment partagés par beaucoup ?
    "Un brin de racisme est nécessaire à un peuple conscient de son existence" disait un penseur dont j’ai oublié le nom....

     

    • @ursus
      Les Anglosaxons n’ont jamais respecté les Français (sauf en mode caniche) bien avant tout ce merdier un exemple la guerre entre Chrétiens Fr et Chrétiens protestants Anglais bref révise ton histoire ! Sans parler au jour d’aujourd’hui avec ce qu’ils appellent "Le French Bashing".
      A bon entendeur...


  • Je suis marseillais. Et si le choix m’était proposé j’échangerais bien nos gentils autochtones protecteurs de la paix urbaine contre ces dangereuses hordes de hooligans assoiffés de sang et de bière venues d’Outre-Manche...

    Au-delà de ces faits divers, il faut arrêter de se bercer d’illusion sur Marseille et sa sociologie de melting-pot convivial et fraternel : la situation est extremement grave ! Et ne riez pas trop : la ville est un laboratoire d’experimentations, elle n’à qu’une voire (maxi) deux décennies d’avance sur le reste du territoire. Nous vivons dans votre avenir et il est horrible, même sous le soleil...


  • Habitant une ville portuaire, qui se remplit d’anglais de bateaux l’été venu, je dois dire c’est une belle bande de sac à merde dès qu’ils ont bu 3 pintes (c’est-à-dire à partir de 19h). Même les autres anglo-saxons ont du mal à les supporter (les australiens, africain du sud, quant aux écossais et aux irlandais, ils les détestent). Ils ne sont pas forcément violents, ni agressifs, mais se croient chez eux. Le monde, c’est leur maison. Alors ça gueule, ça sali, ça part sans payer...

     

    • Les Ecossais et les Irlandais ne sont pas anglo-saxons ; Ils sont Celtes !
      Les Angles et les Saxons sont des Germains.

      L’europe et l’occident sont nés de 4 ethnies : Les Celtes, les Germains, les Slaves et les Latins. Il y a eu des guerres chaque fois que l’une de ces ethnies à voulu s’imposer sur les 3 autres.
      Mais qui connaît l’histoire aujourd’hui ? Je parle de celle avant la christianisation et ses mensonges ! On nous rebat les oreilles de cette histoire d’environ 15 siècles. Et ceux d’avant ?
      Les 12 siècles celtiques de notre pays ne comptent pas ! Voilà comment sont détruites les véritables racines d’un peuple pour le noyer dans l’abîme des mensonges.

      Toutatis


    • @ Toutatis

      Faudrait sérieusement l’apprendre l’histoire, parce que ça fait deux post qu’on a droit à des inepties totales.

      Ici : La christianisation n’a strictement aucune responsabilité dans la chute du monde Celte et Gaulois.
      C’est l’empire romain et les invasions barbares les responsables.
      Et elles sont tellement anciennes qu’elles sont constituantes de nos racines.

      La christianisation s’est faite bien après la mort de Vercingétorix, et elle ne fut pas militaire.

      Ni l’église, ni les romains, ni les barbares n’ont détruit nos racines, ils ont participé à notre genèse.

      Les racines celtes sont peut être les seules que vous voulez considérer, mais ceci ne vous confère qu’une identité d’emprunt, un fantasme.

      Vous n’êtes plus celte depuis 2000 ans, vous ne l’avez même jamais été en tant que français. C’est un anachronisme que de le penser.

      Vous êtes un lointain descendant des gaulois, mais vous êtes bien différent d’eux.
      Vous êtes un gaulois latinisé, un gallo-romain transformé par l’arrivée des peuples germanique, celui des francs notamment, dont vous portez encore le nom.
      Votre langue est latine, quand bien même vous parleriez un patois breton, qui ceci dit ne vous permettrait probablement pas de communiquer avec un celte antique.

      La France est née, et vous avec elle, du baptême de Clovis, alliance de la royauté franque et de l’église catholique.


  • #1485235

    La question qu’il faut poser c’est : Est-ce que ces débordements auraient lieu si les caméras des télévisions n’étaient pas là pour les exciter ?


  • C’est drole tout ces gens qui parle du hooliganisme sans avoir jamais fréquenté une tribune.

    c’est un truc culturel qui se pratique entre personne consentantes et concernés, soyez en consternés.

    Le hools se réaproprie un espace "sa tribune" et y entretient la force de son clan, sa bande ou son groupe.

    Il ne défend pas une cause et ne revendique rien comme tout les gens politisés "conscient d’apres eux" et qui n’arriverons à rien dans ce domaine à part faire du bla bla.

    il défend sa banière, son écusson, son armoirie, la reputation de son groupe face aux autres groupe et la réputation des hools de son pays face au autre pays.

    Il aime etre hais par ceux qui ne le comprennent pas et se sens tres superieur à la bienpenssance et aux gens trop "comme il faut" qui ne savent pas s’amuser, pas autant que lui car lui fait des trucs vrais, entre potes, bourré, déchainé et toujours hilare.

    Et ça la plupars des gens ne le comprendrons jamais car ils n’ont jamais marchés avec des loups, ont peur du danger , n’ont jamais rien vécu d’épique et ne se battent que pour prouver qu’ils ont raison à tord.

     

    • Votre dernière phrase est particulièrement éclairante :
      ils ne se battent pas pour avoir raison ou tort (héritage des Lumières) mais pour faire vivre simplement un symbole, une couleur, une devise... prolonger son histoire (héritage des anciennes maisons d’Europe...).

      Même si tout cela est forcément très déformé, très réduit, c’est tout de même une survivance "bâtarde" de l’ancien esprit chevaleresque, qui n’a pas besoin de mépriser ou anathématiser l’ennemi pour se donner le droit de le combattre (empire du Bien, colonisation racialiste...). Je défends telle image (blason) parce que cela Est, et c’est tout.

      Chose bien incompréhensible pour notre époque inféodée à la déesse Raison, qui ne comprend que la notion d’intérêt. L’héraldique est une science passionnante parce qu’elle semble totalement dépasser ce cadre-là, en étudiant la relation entre l’histoire des symboles et l’histoire des êtres, ces deux histoires se révélant unis d’une façon presque surnaturelle. Une fois que l’on croie en cela, il devient évident qu’il faut se battre pour ces symboles.

      Bon, après, voir resurgir cet anchronisme au sein d’un tourisme sportif (idéologie apatride et jouisseuse) tout en éclaboussant un peu la vitrine de l’Europe (mafieuse) des Lumières, c’est à la fois grotesque et amusant, je ne sais pas trop me décider...


    • Untel

      J’avais écrit ces quelques diatribes comme ça à qui voudrait les prendre au vent , je vois que vous avez sus resumer assez clairement le fond de mon message.

      Laissez moi developper un peu.

      Il y a plusieur souche de la violence footbalistique, les anglais fonctionnent au sein d’un club par plusieur bandes de quelques dixaines (des firmes) de potes, chacune d’elles se connaissant au dela de leur club avec quelques figures/parsonalités plus connus et s’affrontent tans qu’elles y parviennent autour des matchs et generalement font front uni en pays étranger.

      Quelques raiseaux de petites envergures mafieux ou politisés existent méllés à tout ça.

      Les italiens on lancés le mouvement ultra ou tifosis avec des groupes nommés et leurs logo, des animations, champs, gestuels et une approche des affrontements ritualisé comme se rassembler derriere la "bache" du groupe dans la ville adverse et inciter l’ennemie à venir la prendre de force.

      Comme une capture de flag au paint ball, chaques drapeaux ou écharpes dérobés sont autant de trophés qui seront collectés au local, éxibés dans la tribune ou brulés face aux adversaires.

      En France pays des plus jeunes hooligans d’europe ou seul Paris tennaient tete face au autre club européns en deplacement, la repression depuis allio Marie à tué le truc, surveillance, peine ennorme, infiltration et pressions...

      Vous parliez d’esprie chevalersque il existe plus ou moins un code d’honneur qui est respecté dans certaine conditions il consiste à s’affronter à main nue, à nombre équivalent et de ne pas lyncher un gar à terre.
      Si des groupe se vouent une animositée et sont declarés ennemies ce code est intenable, quelques groupes se donne des rendez vous se battent et se félicite d’avoir tout donnés cela existe encore en europe de l’ouest mais se rareffie.

      Le but d’un groupe n’est pas juste la violence, le spectacle, les animations et chamts sont egalement representatif d’un groupe, tout les clubs se félicite lorsque un public éxulte sa passion pourtant ceux qui entretiennent cette cohesion dans la tribune sont les meme encapuchés en premières lignes des bagars.

      En europe de l’est le mouvement atteind un niveau different, il est encore plus violent et civilisationnel, affrontements organisés comme des rencontres sportif en dehor de la ville, musculation et sport de combats, maintient d’une forces civile patriotes et entrainés, c’est un genre de fight club un club ouvert et fermé.


  • subodorant une campagne de dénigrement de la russie je suis a la recherche de précisions sur les protagonistes de ces affrontements .
    la presse renvoie dos a dos les holigans anglais et les russes hors je pense que les russes ne sont pas impliqués ou alors sont agressés et se défendent ,un journaliste de RT a été frappé par les forces de l’ordre alors qu’il se trouvait dans un bar ou personne ne menacait l’ordre public et privé . spéculation : , les anglais ( brexit ) VS les russes ( les no borders et anti-fa d’outre-manche ne seraient ils pas de la partie ?

     

    • Le hooliganisme russe atteind des niveau de violence trés superieur à ce qui ne s’est jamais vu en angleterre, les affrontements rassemble des centaines de participants.

      D’autre part les supporters marseillais sont parmis les plus virulents de france avec cette particularité que toute la ville est derriere l’om, donc tout les gens de la rue sont succeptibles de se meller à des affrontements inter supporters.

      L’Angleterre etait le pays à éviter par excellence à marseille, quelle connerie.


  • On voit bien là, que l’argent rentre dans les caisses de l’Etat. Des milliards ! Merci l’UEFA : )


Commentaires suivants