Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Vitraux d’Anzy-le-Duc : entretien avec Stéphanie Bignon de Terre & Famille

Stéphanie Bignon, de l’association Terre & Famille, revient sur l’affaire des vitraux de l’église d’Anzy-le-Duc, dont le projet de remplacement par des « œuvres » d’art contemporain vient d’être abandonné.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quel magnifique combat ! Merci à l’association Terre & Famille ainsi qu’à tous ceux qui se sont mobilisés pour sauver cette église qui fait partie de notre héritage commun.


  • La conjugaison de l’argent et du laïcisme permet de mettre en place une véritable machine de guerre dont l’objectif est non seulement de spéculer sur absolument tout et par la même occasion d’achever le reliquat chrétien sur les morceaux de terres de France transformés en lambeaux dévitalisés par une politique mondialiste sciemment mortifère.

    Ceux qui, nombreux, se réclament d’une laïcité propre à la France en seront pour leurs frais et leur naïveté. Comme l’explique Soral à l’occasion, mais aussi bien d’autres fins analystes cultivés, nous sommes bel et bien en guerre religieuse et elle n’a en réalité jamais cessé.

    L’Angleterre, la bien nommée Perfide Albion, n’a eut de cesse pendant de longs siècles de tout faire pour s’accaparer la France et surtout d’y détruire sa culture singulière basée sur la monarchie et son partenaire catholique. Pour le moment, ils jubilent car, aidés par les yankees sans lesquels ils ne seraient déjà plus qu’une île moyenne, ils imposent leur langue et donc, leur vision, leurs manières de vivre.

    Les affaires comme celle des vitraux d’Anzy le Duc n’est pas isolée. Le but ? utiliser absolument tous les lieux symboliques forts de notre pays pour, à défaut de les détruire pour cause d’utilité touristique (la France, futur zone du tourisme utile ?), les transformer en simple support pour gros spéculateurs mondialistes.

    Gérard Fromanger n’est pas un artiste, c’est un commerçant qui vend sa merde creuse en cherchant une reconnaissance creuse...

     

    • Comme l’a magistralement bien démontré René Guénon à travers tous ces livres, le monde moderne est un monde anti-traditionnel où toutes "traces" de religieux ou de spirituel doit disparaître ! En effet cette guerre ne date pas d’aujourd’hui, nous savons seulement qu’elle est dans sa phase finale.


  • #1395233

    Une bonne illustration que même nos campagnes ne sont pas épargnées par les délires et la voracité économique de nos "bienfaiteurs".
    Une remarque cependant, un mécène n’est pas une personne qui "perd de l’argent", au contraire, il s’agit de quelqu’un qui investit dans le secteur non marchand et participe ainsi au progrès réel de l’humanité.
    En conséquence, celui-là s’enrichit énormément car il mise sur la valeur des choses et non leur prix.

     

  • Il est vrai que c’était un peu bâclé ces vitraux. On était en droit d’attendre quelques symboles phalliques qui auraient surement aidé à ouvrir l’esprit de ces villageois réactionnaires et fascistes.

     

  • C’est une excellente chose que d’avoir chassé ces immondes vitraux qui auraient dénaturé l’église.
    Seulement maintenant, la petite commune d’Anzy-le-Duc doit assumer seule, sans mécène, la restauration de ses fresques romanes.
    N’hésitez pas à la soutenir via la fondation du patrimoine (dons déductibles aux 2/3 des impôts).
    Il faut mettre ses actes en accord avec ses convictions !


  • Pauvre maire écrasé par les Puissances de l’Argent, qui déchiraient ses poches !