Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

1941 : le maréchal Pétain jette les bases de notre système de retraite par répartition

La retraite par répartition est souvent présentée comme étant issue des ordonnances de 1945 prises à la prétendue « Libération » par le gouvernement du général de Gaulle, revenu dans les fourgons de l’étranger. En réalité, les prémisses de ce système résultent de la Révolution Nationale lancée par le maréchal Pétain, chef de l’État français, en remplacement d’un financement des pensions jusqu’alors opérées par capitalisation.

 

Le 14 mars 1941, dans une allocution radio, le maréchal annonce donc la mise en place de ce qu’il présente comme la « retraite des vieux ». Pour alléger les dures conditions de vie de nombreuses personnes âgées, son gouvernement décide en effet de réquisitionner les réserves constituées par les groupes d’assurances privés à partir des cotisations des travailleurs antérieure à la guerre :

« Pour ceux qui ne possèdent rien, la modeste pension sera d’un grand soulagement, pour ceux qui disposent déjà de quelques ressources, elle constituera le supplément qui les mettra à l’abri de la misère ».

Une réforme que le maréchal présente sous le signe de la solidarité entre générations :

« La retraite des vieux travailleurs repose sur la solidarité de la nation. Solidarité des classes, solidarité des âges. Solidarité des classes, puisque les pensions sont constituées par les versement des assurances sociales, et que ces versements proviennent à la fois des patrons et des ouvriers. Solidarité des âges, puisque ce sont les jeunes générations qui cotisent pour les vieilles ».

Lire l’article entier sur jeune-nation.com

Philippe, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Du fait d’un travail de propagande acharnée de nos médias de masse, le gouvernement de Vichy se résume au Vel’d’hiv. La Révolution Nationale et ce qu’elle a fait naître à la libération au seing du CNR n’est quasiment jamais évoquée. Est-elle seulement citée et expliquée dans les livres d’histoire de nos lycéens ?

     

  • Et la natalité remonte (le baby boum commence en 1942)

     

  • Encore un clou dans le cercueil du mythe CNR-De Gaulle-ripoublique.
    Merci !

     

    • Oui enfin, De Gaulle, tout méchant-méchant qu’il fut (Grrrr !), a poursuivi la création d’un système par répartition dont on profite encore un peu aujourd’hui mais que l’Europe, et notamment l’Allemagne, essaient de couler. Ce serait pas mal de ne pas l’oublier.

      De Gaulle a été victime d’une des premières révolutions colorées de l’après-guerre et son héritage (et celui de Pétain, si vous voulez) ne cesse d’être pourfendu par cette même Allemagne.

      Dénoncer le manichéisme, c’est une chose ... Créer un autre manichéisme, mais inversé, ça reste une grosse connerie.

      N’oublions pas que l’extrême-droite, au même titre que l’extrême-gauche ou les fanatiques de (presque) toutes les religions, a été très utile au grand capital anti-national.

      - Sans Hitler : point d’occupation de l’europe par les USA.
      - Sans les islamiste : point de révolutions de couleur au moyen-orient.
      - Sans racisme : pas d’horizontalisation des luttes.
      - Sans extrême-gauchiasse : gros risques d’unification des différentes catégories du peuple
      - Sans Lepen : pas de Macron à la présidence et risque d’émergence.
      - Sans tandem Méluche/Lepen : risque d’émergence de candidat populiste sérieux, en France, à la Bojo ou à la Trump.


    • @Bayinnaung. Ta fixette sur l’Allemagne devrait pouvoir se soigner. As tu consulté un psychologue ?
      Petit rappel :
      1° c’est la France en 39 qui a déclaré la guerre à l’Allemagne et l’a perdue en 40 !
      2° nous avons été ensuite libérés (pardon, colonisés) par les amerloques.
      3° nos troupes françaises de "libération" étaient sous uniformes américains !
      4° quant à nos chers alliés anglo-américains ils ont surtout bombardé et rasé nos villes de la côte normande et tués des centaine de milliers de civils et Churchill en 40 a massacré nos marins et coulé notre flotte à Mers El Kebir !
      Alors tes couplets germanophobes tu peux te les garder ou aller consulter un thérapeute !


    • @ Déclin



      As tu consulté un psychologue ?



      Tiens, c’est comme en URSS : on ne débat pas, on psychiatrise.
      Amusé et heureux de voir que :

      1) les gauchiasses se disent être de droite, maintenant.
      2) je sais ainsi que je suis toujours dans le bon camp (sans jeu de mot).

      Petits rappels :



      1° c’est la France en 39 qui a déclaré la guerre à l’Allemagne et l’a perdue en 40 !



      C’est l’Allemagne qui a ré-occupé illégalement la Rhénanie, ayant donc clairement amorcé et l’hostilité à l’échelle du continent européen et le ré-armement alors que les vainqueurs de 1918 avaient consenti à laisser ce pays souverain.
      C’est l’Allemagne qui a déclaré la guerre à la Tchécoslovaquie.
      La France, elle, n’a fait qu’anticiper ce qui serait quand-même arrivé.



      2° nous avons été ensuite libérés (pardon, colonisés) par les amerloques.



      Voie ouverte par ta sainte-Allemagne.



      3° nos troupes françaises de "libération" étaient sous uniformes américains !



      Tandis que les troupes qui ont participé au génocide anti-slave se battaient sous uniforme allemand ! (voir légion Charlemagne)



      4° quant à nos chers alliés anglo-américains ils ont surtout bombardé et rasé nos villes de la côte normande et tués des centaine de milliers de civils



      C’est vrai que c’est pire que les millions de civils Russes, Biélorusses ou Polonais assassinés, "les yeux dans les yeux" juste parce qu’ils étaient slaves.



      et Churchill en 40 a massacré nos marins et coulé notre flotte à Mers El Kebir !



      Bon, on va calmer une fois pour toute les anglophobes :

      Pertes Françaises à :

      - la bataille de Bouvines en 1214 : - de 1000.
      - bataille de Crécy en 1346 : entre 3800 et 4000.
      - bataille de Poitiers en 1356 : un peu plus de 5000.
      - Azincourt en 1415 : 6000.
      - Fontenoy 1745 : 3534.
      - Fort Carillon (1758) : 104 morts.
      - Plaines d’Abraham : 648 morts.
      - Waterloo (1815) : 5000 morts.
      - Mers el-kébir (1940) : 1200 morts.

      Et maintenant pour les germanophiles :

      - Siège de Metz (1870) : 47 000 morts !
      - Bataille des frontières (1914) : 206 515 tués !
      - Bataille de Verdun : 163 000 morts !
      - Chemin des dames : 187 000 morts !
      - Bataille de France (1940) : 58 829 Français assassinés.

      L’Allemagne a tué plus de Français en une seule bataille que toutes les grandes batailles franco-anglaises réunies.

      Alors tes couplets germanophiles et tes conseils soviétiques, tu peux te les garder.

      La germanophilie ou l’incapable de travailler son sujet !


    • Bertrand , parler de fixette allemande est idiot. A moins que tu n’aies pas lu mein kampf, ni le "deuxième livre " d’Hitler, ni son testament.
      Tu verras que tout au long de sa carrière, c’est hitler qui avait une fixation antifrancaise. Pas l’inverse. Des 1918 les francais dans leur ensemble étaient pacifistes avec le moto "der des der".c’est une énorme erreur stratégique que se créer soi même des ennemis.

      En toute connaissance de cause Hitler s’est rearmé en contrevenance des accords signés par son pays en 1918 (qui avaient épargné le massacre qui aurait décimé sa population en 1918) et il a attaqué l’Europe entière en pretendant se défendre mais en appliquant stricto sensu ce qu’il avait écrit dans mein kampf au début des années 20.

      Aussi la france n’a pas déclaré la guerre en 1939. Le gouvernement français à constaté que l’angleterre était à nouveau en guerre et que l’allemagne avait bafoué ses obligations et donc que la 1ere guerre mondiale reprenait. Le gouvernement a officialisé que l’on était de nouveau en état de guerre active.c’est une connerie du gouvernement corrompu de l’époque qui aurait dû laisser les anglais se d’émerder tant que l’on était pas prêts militairement. Et qui auraient du écouter . ..pétain qui des 1937 sonnait l’alarme et implorait de se rearmer très vite pour éviter la tragédie....pétain n’a jamais été pacifiste, il n’a jamais été proallemand...c’est pour cela qu’on est allé le chercher quand la tragédie qu’il avait envisagée est survenue...

      Mais dans le cas ou les francais laissaient les anglais faire les beaux tous seuls, il y a peu de doute que l’on aurait été a un moment donné attaqués comme la Russie en 1941. Et on était de toute facon les premiers sur la liste. Il suffit de lire la 1ere page de mein kampf pour constater "la fixette " de Adolf.


    • @Bayinnaung. Issa va t’elle sortir du bois pour nous dire que ton commentaire est génial, que tu es le meilleur sur ce site ?


    • @Bayinnaung & co. Ce que vous oubliez dans vos développements fumeux sur les responsabilités de l’Allemagne dans la Guerre de 39-45, c’est l’INIQUE traité de Versailles en 1918, CAUSE DE LA 2nde guerre mondiale et tous les historiens le savent et le disent ! Traité qui dépouillait entièrement l’Allemagne de ces territoires et provinces, lui interdisait d’avoir une armée pour se défendre, et rendait l’Allemagne entièrement responsable de la guerre et des réparations ! Donc en 39, l’Allemagne a repris la Rhénanie QUI LUI APPARTENAIT, et a récupéré des territoires volés en 1918 où vivaient des populations ALLEMANDES (populations persécutées, en plus, par les nouveaux occupants) !
      Alors, ne venez pas pleurnicher que l’Allemagne voulait la guerre par haine de la France, c’est exactement le contraire ! C’est l’esprit revanchard de la France qui a voulu la 1ère guerre mondiale (récupérer soit-disant l’Alsace et la Lorraine, terres allemandes depuis toujours, annexées par Louis XIV) et c’est encore la France qui a déclaré la guerre en 39, pour subir la déculottée que l’on sait, puis faire ENCORE appel aux US pour nous "libérer", comme en 18 !
      Et si les allemands avaient voulu, après la défaite complète de 40 (à la loyale !) ils auraient pu occuper TOUT le territoire français au lieu de nous laisser la moitié en "zone libre" ! Ce qui a permis à la Résistance de s’organiser ! Alors, merci qui ?
      Et rappelons aussi qu’en mai-juin 40, l’Allemagne, vainqueur sur tous les fronts, a laissé volontairement partir de Dunkerque tous les prisonniers anglais et français (400.000 hommes), lesquels sont allé rejoindre la Résistance et continuer le combat depuis Londres ! Alors, merci qui ?


    • @Bayinnaung. Toute l’histoire de France (qui ne commence pas en 1939, ni en 45) nous démontre que les anglais ont toujours été nos ennemis héréditaires ! Il suffit d’être un peu instruit pour le savoir ! A tel point que l’Angleterre a toujours été appelée "La perfide Albion" ! Aujourd’hui encore ce sont les caniches des USA, un cheval de Troie en Europe !
      Alors l’anglophilie béate (qui va souvent de paire avec la germanophobie maladive) n’est qu’une preuve d’ignorance crasse de l’Histoire !


    • @ Bayinnaun
      Très précise argumentation. Je partage votre impression sur le fait que la germanophilie semble susciter chez certain non pas de la simple curiosité historique, mais plutôt un fantasme...celui d’une certaine supériorité...Pauvres gens , si ils savaient...


    • @ Lézard 1er

      De la jalousie quant au manque d’admirateurs/trices ?

      @ Germanus

      Le traité de Versailles n’a jamais été appliqué :
      1) L’armée allemande n’a jamais été réduite à 100 000 hommes car on craignait les communistes.
      2) Les dettes de guerres imposées à l’Allemagne auraient été moins lourdes s’il y avait eu occupation partielle du territoire...ce que nous n’avons pas fait au contraire des allemands qui, eux, ne s’en sont pas privés.
      3) Vue la facilité qu’a eu Hitler pour ré-armer, sans rencontrer trop d’opposition : cela prouve bien que le traité de Versailles n’a jamais été pris au sérieux par quiconque.

      Donc, il faut arrêter un peu avec cette chimère.

      La Rhénanine aurait dû nous appartenir, ne serait-ce que par respect pour le millions et demi de Français morts par la seule faute de l’Allemagne et en vertu du fait qu’elle s’était emparée de l’Alsace Lorraine auparavant, qui est bel et bien Française aussi sûrement que la Rhénanie appartient à la lointaine Prusse.
      La Rhénanie n’était pas occupée par la France mais déclarée territoire non-militarisé afin d’empêcher un ré-armement, car on pensait, naïvement, que les souffrances subies par tous en 14-18 servirait de leçon...hélas, l’Allemagne s’en est bien moqué des souffrances de la grande guerre. La re-militariser ne servait rien d’autre qu’une politique belliciste (la suite nous l’a bien prouvé).

      L’Allemagne avait bien la haine de la France (il suffit de lire Mein Kampf).

      C’est l’esprit revanchard de la France qui l’a encouragé à croire en la paix jusqu’à la dernière minute ? A se fourvoyer avec le traité de Munich ? Apprend l’histoire avant d’en parler !

      La France du sud a été occupée par l’Allemagne dès 1942, s’ils ne l’ont pas occupé entièrement tout de suite, c’était pour se réserver des troupes pour les opérations à l’est.

      Hitler n’a pas laissé s’échapper les Anglais par bonté de coeur mais par calcul politique cinyque : l’espoir que les pacifistes anglais soient plus forts si plus de soldats revenaient au pays. C’était peine perdue ! Les anglais étaient déjà aussi matures politiquement qu’ils le sont avec avec le Brexit.

      Merci qui ? Merci Albion !

      @ pseudo vulgaire

      Relis ce que j’ai écris plus haut et tu sauras que les Anglais sont des voisins moins turbulents et sanguinaires à notre égard que l’Allemagne.
      L’anglophobie béate, qui est sœur de la germanophilie crasse, est preuve de stupidité totale.


    • @kantor. tu as raison Bayinnaung a besoin de renfort, tant son argumentation prend l’eau ! Où tu vois un "fantasme d’une certaine supériorité" quand on rappelle des faits historiques ?


    • @bayinnaung ; comparer le nombre de morts entre la bataille de Bouvines en 1214 et le nombre de morts de 2 guerres mondiales, fallait oser !!! Tu as oublié d’ailleurs de mentionner Charlemagne qui a fait décapiter 5000 saxons en 782 (des "méchants allemands") qui ne voulaient pas faire allégeance au pape de l’époque !


    • Germanicus
      Oui, fantasme de supériorité auquel, d’après leur commentaire qui sont plus des partis pris parfois, ces personnes donnent l’impression de se retrouver car appartement à cette race.
      Pauvres gens, en effet, car savez comme nous regardons les gens du sud (c’est a dire après Strasbourg) quand on est blond, plutôt grand, pas trop con, les yeux bleu et originaire de Mittel europa ?


    • @germanus.

      Toute cette agressivité à l’encontre de ceux qui ont le malheur d’être d’accord avec moi (ou en l’occurrence, pas d’accord avec toi) dénote possiblement, une grande vacuité dans ton propos.



      comparer le nombre de morts entre la bataille de Bouvines en 1214 et le nombre de morts de 2 guerres mondiales, fallait oser !!!



      Et pourtant totalement justifié, moi aussi je pensai qu’un conflit médiéval et un conflit moderne, de par la différence du type d’armement, ne pouvait être mis sur le même tableau : et que l’on pouvait "pardonner" des exactions modernes car l’armement permettait, hélas, plus facilement, que soient commis les pires exactions qu’avec un armement ancien (la mitrailleuse tue plus que l’épée) ... mais c’était faux !

      Quand on dispose d’un armement modernisé, on se doit de mettre à jour également sa mentalité. Si on sait que la guerre que l’on déclenche va faire plus de morts, de part et d’autre, en raison du nouvel armement que l’on a reçu ... on se doit donc de réfréner ses ardeurs guerrières.
      (c’est cette façon de penser qui fait que USA & URSS n’ont pas utilisé l’arme atomique, car leurs dirigeants ont su faire l’effort de penser que l’utiliser : c’était le risque de disparaitre soit-même).

      Faire la guerre avec des armes automatiques, des avions et des blindés de la même façon qu’on la faisait au temps où l’on se battait avec un cheval, un sabre et un pistolet ; c’est une faute grave ! Et l’Allemagne l’a commise quand elle a pensé que le simple fait d’avoir un armement moderne lui donnait la possibilité et la légitimité pour imposer ses vues aux autres et elle aurait donc dû calculer que son bellicisme amènerait au désastre humain pour les autres (25 millions de Russes morts, dont beaucoup de civils) et final pour l’Allemagne (le pays a finit par être envahi par tous...et aurait donc dû être rayé de la carte si on croit au principe de supériorité darwiniste présent chez tant d’euro-germanolâtres).



      Tu as oublié d’ailleurs de mentionner Charlemagne qui a fait décapiter 5000 saxons en 782 (des "méchants allemands") qui ne voulaient pas faire allégeance au pape de l’époque !



      Tout à fait, Charlemagne était un empereur plus "européen/occidental" que Français et était même d’origine germanique (les pro-allemands ne cessent de dire que la monarchie francque fut d’origine teutonne) tu viens toi-même de rappeler que les allemands étaient génocidaires il y a déjà 1200 ans contre eux-mêmes, merci.


    • Cher Bayinnaung « Conquérant des Dix Directions », à la lecture de vos commentaires sur cette page, il convient de remettre plusieurs points à l’endroit en se basant sur les faits historiques et non point sur l’idéologie et les « je pense que ».

      PARTIE 1 :

      Hors sujet :
      Relisez le sujet de l’article et mon tout petit commentaire, il n’est question que de retraite (instauré par l’État Français et non le CNR), de Pétain et de sa tentative de révolution nationale contre la ripoublique. C’est un dossier franco français et la plupart de vos interventions faisant intervenir principalement la Deuxième Guerre Mondiale, les Allemands, les Anglo-Américains sont hors sujet. Sans vouloir vous « psychiatriser » il me semble que vous êtes victime d’une poussée de zeurelesplusombrite aigue et de reductio ad hitlerum.

      Manichéisme :
      Vous m’accusez de manichéisme (et merci au passage pour votre qualificatif de « grosse connerie ») mais je vous retourne le compliment. En quoi dénoncer un mythe serait tomber dans le mythe inverse ? C’est là une vision bien binaire des choses. Alors que l’histoire officielle idéalise le blanc De Gaulle et diabolise le noir Pétain, je tente régulièrement de démontrer dans les réseaux sociaux que ces deux figures historiques complexes sont grises. Là vous tombez dans le procès d’intention.

      (à suivre)


    • PARTIE 2 :

      « Pétain, qui est arrivé (et parti) dans les fourgons des Allemands » :
      Non, il est arrivé dans le fourgon de la IIIème république. De général de la 4ème brigade d’infanterie en 1914 à commandant en chef des armées françaises en 1917, le « vainqueur de Verdun » sera médailler militaire et nommé maréchal de France en 1918. Il reste commandant en chef des armées françaises jusqu’en 1931, nommé inspecteur général de la défense aérienne du territoire en 1931 puis ministre de la guerre en 1934, membre du Conseil supérieur de la guerre en 1935, puis ambassadeur de France en Espagne jusqu’en juin 1940. Après deux refus, le 17 mai 1940 il est nommé vice-président du Conseil dans le gouvernement Reynaud, puis devient président du Conseil le 16 juin 1940 jusqu’au 10 juillet 1940, et enfin promus chef de l’État Français par acte constitutionnel le 10 juillet 1940 au 20 août 1944.

      Oui, il est reparti dans le fourgon des allemands le 20 août 1944 mais contre son gré et cédant au chantage de leur menace de faire bombarder Vichy par la Luftwaffe. Il ira « d’un château l’autre » (Louis-Ferdinand Céline), de Morvillars à Sigmaringen. Considérant qu’il est prisonnier il cessera ses fonctions officielles et refusera de participer à la Commission Gouvernementale, semblant de gouvernement français légal.

      Clivage droite-gauche :
      Vous déployez vos analyses en vous basant sur une topologie politique erronée issue de la propagande, et non pas sur la réalité des choses. Le clivage droite-gauche et les étiquettes fallacieuses de « extrême gauche » et « extrême droite » ne sont là que pour tromper et diviser. Le socialisme n’est pas propre à la « gauche » si l’on considère le socialisme national allemand ou le catholicisme social français. Écoutez donc les analyses de Francis Cousin et ce qu’il dit du message christique, vous remarquerez ainsi les nombreux points de convergence entre le marxisme (non politique) et le royalisme. Je sais, cela défrise et pourtant… Le communisme et le nationalisme ne sont pas en fait ce que l’on veut nous faire accroire.

      Démolition de l’héritage du Maréchal Pétain :
      Vous niez que le colonel De Gaulle se soit opposé à la révolution nationale initiée par Pétain. Pourtant De Gaulle a bien réinstauré la république, la franc-maçonnerie, et réhabilité le décret Crémieux pourtant abrogé par l’État Français. Ne parlons même pas de la dislocation de l’Empire Français et de la faux-dercherie de la « décolonisation ».


    • @ SPQG

      Relisez le sujet de ... la Deuxième Guerre Mondiale, les Allemands, les Anglo-Américains sont hors sujet.

      Au contraire, elles sont totalement dans le sujet : sans la défaite de 40, pas d’arrivée de Pétain au pouvoir.

      Sans vouloir vous « psychiatriser » ... reductio ad hitlerum.

      Un germanolâtre qui joue les psy : je pense que je ne me suis pas trompé d’ennemi.

      En quoi dénoncer... binaire des choses...vous tombez dans le procès d’intention.

      1-Relis un peu les interventions des autres pour te rendre compte à quel point il en faut très peu pour pousser à la résurgence de l’Anti-France la plus crade.
      2-Fais d’abord une critique de ceux qui noircissent De Gaulle et après je considérerai ton pavé comme autre chose que de la germanolâtrie infantile, merci.

      « Pétain, qui est arrivé ... au 20 août 1944.

      Je passe sur l’hagiographie que tu fais de ton idole Pétain, peu utile, et demande en quoi De Gaulle était-il plus un traître que lui ?

      Oui, il est reparti...(Louis-Ferdinand Céline),

      1) Contre son gré : ça je demande la preuve fiable.
      2) Céline : c’est pas ce grand auteur qui a dénoncé un médecin d’origine Antillaise pour une petite histoire de promotion et de racisme ?

      Vous déployez ... réalité des choses.

      Je te retourne le compliment concernant la propagande pétainiste.

      Le clivage droite-gauche...l’on veut nous faire accroire.

      Qu’est-ce qu’on en à foutre de la droite et de la gauche ? Ça, c’est du hors-sujet.

      Démolition de l’héritage du Maréchal Pétain...l’État Français.

      T’aurais préféré que De Gaulle ne soit pas là et que la France devienne un 51ème état des U.S.A. ? La suite a prouvé que l’état-providence a bien été perpétué sous De Gaulle et le CNR...quant au décret Crémieux : mieux vaudrait ne pas comparer le Pétain qui a saboté le travail de Lyautey au Maroc à un De Gaulle qui nous débarrassé d’une colonisation de l’Algérie qui humiliait les Algériens et aurait provoqué le choc démographique avec plusieurs décennies d’avance si on l’avait gardé.
      Quant à la Franc-Maçonnerie : Goering était un frère 3 point...les nazis étaient autant FM que les autres.

      ...dislocation de l’Empire Français et de la faux-dercherie de la « décolonisation ».

      Tu préfèrerais peut-être que Colombey-les-Deux-Églises se nomme Colombey-les-Deux-Mosquées ? Ce qui est en train d’arriver depuis que De Gaulle a été chassé et que l’UE (donc l’Allemagne) nous a ré-occupé économiquement via le pétainisme-passif qu’est l’européisme.


  • ça c’est du Missile !


  • Notre système de retraite date en effet de Pétain. Il a choisi alors, exactement comme le gouvernement actuel, de faire main basse sur les réserves de sociétés mutualistes bien gérées pour faire un système universel. Enfin presque, puisque les salariés de certaines entreprises publiques ont décidé de garder leur régime spécial. Et il en sera ainsi dans la réforme Macron : ceux qui ont une capacité de nuisance verront certains avantages perdurer sous l’appellation "dispositions spécifiques".
    Un système qui dépossède les citoyens de leur responsabilité pour en confier l’entière gestion à l’Etat a un nom : le socialisme. Et ce n’est pas parce que certains le nomment "extrême droite" que ce n’en est pas.

     

  • Pétain a également interdit la franchemassonerie et créé l’ordre des médecins (en lieu et place du syndicat des médecins)
    sans commentaire...

     

  • Je n’ai jamais eu aucune hostilité vs-à-vis du Maréchal Pétain, malgré toute la propagande... et je pense même que la révolution nationale était tout à fait pertinente à l’époque et encore plus de nos jours !


  • L’histoire saura réhabiliter ce grand homme.

    Deux fois il aura sauvé la France. Quand a l’autre, il n’a rien sauvé du tout, bien au contraire...

    C’est pourquoi l’un est honni, alors qu’on se réclame toujours de l’autre, la république reconnaissante blablabla..

     

  • Douce France
    Cher pays de mon enfance
    Bercée de tendre insouciance
    Je t’ai gardée dans mon cœur !


  • Je HAIS la "France" d’aujourd’hui
    Quand j’entends un si excellent et si beau discours du maréchal, d’une si grande (et gravissime, notamment sur la dénatalité) actualité... Je me sens très inquiet et très mal, et très haineux des autres, des hommes en particulier (j’en suis un) qui on laissé faire ça et finalement bien peu des femmes que je sais de toute façon foncièrement incapable de mener quoique ce soit de grand


  • 1/ Une aubaine pour les Macronistes !
    Pétain = le Mal
    La retraite créée par Pétain : il faut la supprimer au nom du Bien !

    2/ Sérieusement, plus on creuse plus on estime la profondeur des mensonges de notre Matrice.

    PS : Nan, elle fut créée par les Prussiens (Bismarck), mais chut, faudrait pas que le Peuple s’imagine que les Reichs étaient plus progressistes que les "républiques"...

     

    • Le Peuple sait il qui a créé les premières Lois de Défense des Animaux (même ceux utilisés dans les films !) ??????...allez , je vous aide,....en 1936.....cherchez bien...


    • @gelase

      En 1850, le général Grammont
      , ému par le sort des chevaux de guerre, propose une loi punissant toutes les formes de cruauté envers les animaux. La loi votée sera finalement bien moins ambitieuse.
      Bœufs et ânes battus, chiens et chats brutalisés, combats de coqs et courses de taureaux... Dans la France du XIXe siècle, les sévices sur les animaux ne sont pas rares.

      En 1850, une loi pénale consacre pour la première fois la protection animale : c’est la loi Grammont, du nom du général Jacques Delmas de Grammont. L’homme, également député, est sensible au sort des chevaux de guerre et, révolté par les scènes tristement banales de maltraitance dans les rues parisiennes, il veut faire punir toutes les formes de cruauté exercées envers les animaux, aussi bien chez les particuliers que sur la voie publique.

      La loi finalement votée est bien moins ambitieuse puisqu’elle se contente d’incriminer uniquement les mauvais traitements publics, et protège donc davantage la sensibilité des spectateurs que l’intégrité des animaux. Elle dispose ainsi :

      « Seront punis d’une amende de cinq à quinze francs, et pourront l’être d’un à cinq jours de prison, ceux qui auront exercé publiquement et abusivement des mauvais traitements envers les animaux domestiques. »


  • La répartition defendue par Petain allait de pair avec une politique familiale conseillée par Alfred Sauvy qui amènera dès le milieu de la guerre à un redressement de la natalité permettant un bon équilibre entre les générations. Or le système des dernières décennies combine répartition et une mauvaise politique familiale ce qui aboutit à un déséquilibre entre générations. On est passé de 4 actifs pour un retraité à 1,7 actif pour 1 retraité et on reste sur la même tendance.


  • le maréchal est né sous Napoléon III, adolescent , il a eu pour professeur un frère qui avait combattu à Arcole….Au terme de sa vie , il s’est vu chargé de la direction de l’Etat, dans les pires conditions que la France ait connues, la moitié , puis la totalité étant sous occupation étrangère , et sans espoir de sortie à court terme .C’est un homme du XIXème siècle , formé par des gens du XVIIIème , confronté à une guerre, qui finira par l’utilisation de l’arme nucléaire , le tout à plus de 80 ans .Quand je vois le chaos engendré par nos gouvernants , lesquels se noient dans un verre d’eau , et tremblent devant Merkel ou trump….J’ai beaucoup d’indulgence pour le vieil homme !

     

    • C’est pas faux.

      Il est nécessaire de contextualiser pour rappeler ce qu’est la république : c’est la légitimation du rackette.

      Et le vieux, sans vraiment le comprendre, a participé bien malgré lui a cette escroquerie, tout en croyant bien faire.

      Car cette retraite n’est pas sortie de son esprit, mais avait été pensé bien avant et ailleurs qu’en France, puisque l’Allemagne a elle aussi suivit ce chemin.

      Était-ce une bonne chose ? Non, car elle a donné plus de pouvoir aux institutions étatiques, et elle a créé un rituel du rackette et elle l’a légitimé avec du pathos.

      C’est ainsi qu’on arrive à plus de 50% d’imposition dans ce foutu camp de concentration qu’on appelle "la Fronce" . . .

      Ce fut une démarche très républicaine. Un publicain c’était un racketteur assermenté, "légalisé", par Rome.

      Un républicain, c’est la même chose, sauf qu’il vient deux fois dans la semaine pour te racketter, doù le "Re". Et comme ça fait bcp de pognon à voler, il faut entourer ce pillage avec du misérabilisme.

      Pétain a inauguré le bal des socialistes . . . C’était un guerrier, pas un intriguant. Il ne savait pas.


  • Merci pour cette bouffée d’oxygène !
    Vive la France !


  • Les fameuses heures les plus sombres... Et mon cul sur la commode !

     

  • En fait, il y a un paquet de trucs très bénéfiques dont on a hérité de Pétain mais chuuuuuuuut...
    (Il faudrait qu’on fasse la liste de ce qu’a légué Pétain et qui a subsisté bien après la guerre, certains seraient surpris...)

     

  • "Français", pas de chichi, pas de "mes chers compatriotes" ou autres fioritures. des paroles honnêtes d’un soldat. directes et un brin fatalistes.

    "L’état ne peut donner que ce qu’il reçoit". Amen.

    Le souci principal de cet homme fut la sauvegarde de la nation, du peuple.. d’où son pragmatisme, d’où la collaboration (et donc la survie).

    "Si dieu le veut" j’adore )) aujourd’hui on lui aurait rit au nez ou pire, fustigé son manque d’habillage du texte ("vieux" au lieu de dire "personnes du 3ème age").


  • La France doit réhabiliter ce grand homme, un chevalier des temps modernes, qui a fait don de sa vie à la nation. Grandeur et humilité.


  • Le problème avec le Maréchal Pétain c’est qu’on oublie trop souvent son âge très avancé pour l’époque (84 ans) en 1940... Je me suis toujours demandé pourquoi Pétain avait-il accepté d’être le chef d’un État "occupé" ? Par sens du devoir et du sacrifice ou bien par orgueil ? Finissant paisiblement sa carrière en tant qu’ambassadeur en Espagne, Franco l’avait averti de ne pas y aller et qu’en qu’à de défaite on lui ferait payer l’addition !
    Aurions-nous eu une chance de gagner la guerre contre les allemands ? Je pense qu’il eût été possible de la gagner car la France possédait bien plus de chars que les allemands. Les effectifs militaires français étaient même supérieur aux allemands. Et avec l’aide des alliés l’Allemagne se serait vite trouvée en infériorité à tous les niveaux.
    Nous avons à faire à un mensonge d’État qui dure depuis trop longtemps. La France a fait le choix de la défaite, c’est indéniable. Je pense que Pétain savait que les alliés allaient écraser l’Allemagne tôt ou tard... Le Maréchal s’est soumis aux impératifs économiques des banquiers et des riches industriels français. Voilà la vérité !
    Finalement la France a été lâche, elle a laissé faire le sale boulot par ses alliés...

     

    • Par sens du devoir.

      L’orgueil, c’est l’autre.


    • Pétain avait noué des relations diplomatiques avec les américains dans l’espoir d’une défaite allemande.

      André Figueras, ancien résistant passé au Front National, à interrogé l’amiral Auphan au sujet de Pétain et des américains :
      https://www.youtube.com/watch?v=WtZ...


    • La période 1929-1045 est une véritable zone d’ombre historique.
      On ne nous raconte que des conneries et quelques vérités à peine.
      J’ai bien gobé la fable des Alliés écrasant les Nazi, alors que ce sont bien les Russes qui ont vaincu Hitler. Un exemple de bobard parmi des milliers, sans compter les omissions.
      On en sait si peu sur ces années-là.


    • Il me semble que les grèves et le sabotage du matériel militaire, en interne par les traitres communistes français, à fortement contribué à la défaite de la France.
      Du coup, si j’ai bien compris la leçon, le Maréchal Petain choisit de temporiser et limiter la casse avec l’Allemagne en œuvrant à une future victoire des alliés contre les forces de l’axe.


    • Vous avez plus que raison.

      Cette guerre fut perdue parce que les traîtres de l’intérieur, les mêmes que maintenant, en avaient décidé ainsi.

      - Pour info, la somme réunie des tonnages du matériel de guerre de la France et de l’Angleterre à l’entrée en guerre (1939) représentait cinq fois le tonnage de celui de l’Allemagne, ...oui oui 5 fois !!!
      - Et contrairement au mythe, l’armée allemande était faiblement motorisée ; 90% de la traction était d’origine animale.
      - Et cerise sur le gâteau, dans bien des domaines technologiquement nous faisions jeu égal, voir supérieur, chars, aviation, marine...
      Comme quoi...


    • Pendant Léon Blum affaiblissait le pays en combattant les patrons français à coup de grèves,de blocages d’usines pour les congés payés,diminution du temps de travail...tous les allemands hommes,femmes,jeunes et moins jeunes fabriquaient des armes 7j/7.La France n’avait pas d’autre choix que d’abdiquer en 40 car très diminuée.


  • J’en reste ébahi. Une archive très précieuse pour la compréhension de notre passé, un grand merci à vous !


  • Exactement tout ce qu’ils detestent, et qu’ils nous forcent a detester ....


  • Pétain aux Français :

    "Travail, Famille et Patrie".

    Les banquiers voleurs mondialistes aux Français :

    Pas de Travail, pas de Famille et pas de Patrie.... Et pas de retraite !

     

  • Liste de quelques mesures héritées de Vichy et toujours en vigueur selon l’historienne Cécile Desprairies :

    le "délit de non-assistance à personne en danger", qui a été conçu dans le but d’obliger les Français à porter secours aux soldats allemands blessés (par les attentats communistes), loi nazie existant aujourd’hui seulement en France et en Allemagne,
    essais de sirène chaque premier mercredi du mois,
    institution de la police nationale (au lieu des gardes champêtres et polices municipales), dont l’uniforme est calqué sur celui des Allemands,
    institution du salaire minimum (loi du 4 octobre 1941),
    institution du carnet de santé,
    réorganisation statutaire du cinéma, des professions de médecin et d’architecte,
    création de l’hôpital public,
    institution de la carte hebdomadaire ouvrant droit à une réduction dans les transports,
    mise en place d’une loi « sur la protection des naissances » que l’on traduira par « accouchement sous X »
    carte d’identité,
    licence IV pour les débits de boisson vendant de l’alcool ou des liqueurs,
    extension des allocations familiales,
    heure d’hiver,
    rugby à XV,
    sport au bac,
    retraite à 60 ans,
    statut de PDG,
    fête des mères.

     

    • Non-assistance envers une personne en danger fait aussi partit du code pénal canadien, du moins au Québec.

      Souvent retenu pour, par exemple, des délits de conduite impliquant piétons avec délit de fuite.


    • ah bon ? tout ça hérité du Maréchal Pétain ? Mais on nous a toujours expliqué que c’était "les heures les plus sombres" ! J’ai toujours cru que Pétain était un salaud à la solde des allemands, moi ! De Gaulle l’a traité en traître et l’a fait condamner puis mourir à l’île D’Yeu dans l’indignité nationale (il n’a pas osé le condamner à mort vu son âge, sympa quand-même, De Gaulle !).


  • Si quelqu’un peux m’aider a retrouver mes sources : 3 professeurs d’une grande université américaine (je pense a Harvard mais je ne me souviens plus) ont écris un livre de synthèse sur la démocratie. je n’ai qu’un extrait du livre sans le nom des auteurs ni même du titre :

    ils ont analysé 20 ans de gouvernance aux USA l’étude s’arrête a Barak Obama. les US ont légiféré pendant ces 20 ans sur 1753 nouvelles lois (hors amendement de lois existantes). les chercheurs ont analysés ces nouvelles lois
    70 % des lois bénéficies au 20% les plus riches (fiscalité, finance, assurance et immobilier)
    sur les 30 % restant : 10 % bénéficies à des institutions ou organisations qui représentent les plus pauvres et sans que cela bénéficie réellement au plus pauvres
    reste donc 20 % des lois qui bénéficie aux 80 % de la population hors riche

    suite a ce constat désastreux les chercheurs ont voulu voir si on retrouve le même phénomène en Europe et ont consacré une année supplémentaire a analyser plusieurs pays dont la France et l’on retrouve a peu près les même proportions.
    un livre a été édité qui a subi un black-out total
    Si quelqu’un peux retrouver le nom ca serait sympa !
    Tous ca pour faire le lien avec la vidéo et le contenu du discours sur la préoccupation du bien être des Français et le chemin qui reste a accomplir, ceci a rapprocher des discours "Techniques" de macro.n loin de toute préoccupation humaine (une vidéo en // serait sympa )
    Merci
    Le Carthaginois


  • Bon finalement une vérité à rétablir, la mémoire du maréchal Pétain, un mythe à dégonfler et à faire déchoir, l’ action du général de Gaulle. J’ ai grandi enfant (les années 60) dans la vénération absolue de ce dernier, or depuis 2 ans j’ écoute régulièrement M. Ploncard d’ Assac qui déconstruit méticuleusement le personnage : fut-il réellement déserteur ( sa fuite en Angleterre en 1940) ? Capitulard - fait prisonnier à la 1ère guerre mondiale, libéré par les allemands qui ne lui rendirent pas son épée parce qu’ il s’ était rendu sans combattre - ? Traître, car il aurait rétabli le décret Crémieux - attribuant la nationalité française aux juifs d’ Algérie - à la fin de la guerre (et que le Maréchal Pétain auparavant aurait abrogé) ? Traitre aussi pour s’ être aligné avec les anglais quand ceux-ci détruisirent la flotte française - désarmée à la demande des allemands qui n’ avaient cependant pas exigé sa destruction- à Mers El Kébir le 3 juillat 1940 ? Et j’ en oublie certainement tant la liste est longue.
    " De Gaulle, il a pris en charge un empire, quand il se retira du pouvoir il n’ en laissa qu’ un hexagone". D’ accord avec ce verdict lapidaire de M. Ploncard d’ Assac ? Ne fut-il qu’ un usurpateur ?
    Vos avis sont les bienvenus, merci.

     

  • Merci Monsieur le Maréchal.

    Puissiez-vous reposer en paix.


  • Plus jeune, j’ai cessé de jeter la pierre au maréchal Pétain en me disant qu’il ne devait pas être évident de gouverner un Etat occupé par un Etat ennemi.

    Puis j’ai regardé les vidéos d’Adrien Abauzit faîtes à Meta TV concernant le maréchal, pris connaissance de ce qu’il a fait pour alléger le plus possible le poids de l’occupation, me permettant de ne plus avoir de doute sur l’engagement de Pétain pour le peuple français.

    Cependant récemment, j’ai eu l’occasion de découvrir la guerre du Rif (1920-1926) qui opposa l’Espagne et la France aux rifains (région marocaine), durant laquelle Pétain aurait mené une offensive à l’arme chimique. Ce qui là a un peu ébranlé mes convictions sur Pétain.
    Est-ce que l’un de vous aurait des connaissances sur le sujet et sur le rôle réel de Pétain dans cette guerre ? Une vidéo ou un livre ?

    Merci d’avance.

     

    • Je pense que Bernard Lugan doit en parler dans son Histoire du Maroc. Je ne l’ai pas lu, mais j’ai vaguement entendu Lugan tenir des propos critiques envers Pétain dans une vidéo. En fait, Lyautey gérait correctement la guerre du Rif en ménageant les diverses sensibilités marocaines, mais la Raie-publique l’a rappelé pour le remplacer par Pétain qui n’avait pas les mêmes connaissances que Lyautey et qui a fait bombarder le Rif n’importe comment. Je dis ça simplement de mémoire, il faudrait vraiment lire.

      Après de toute façon, aucun personnage historique n’est parfait (sauf point de vue religieux), donc Pétain a ses qualités et ses défauts.


    • C’était son métier de tuer. Ça ne sert à rien de demander à un tueur qu’il se comporte comme mère Thérésa ! Nan, mais allo quoi. Ceux qu’ils ne tuaient pas devenaient automatiquement des dangers pour la France. Il a fait son job, il a protégé les siens. Point.

      Et encore, il a été trop sympa. Ce mec là avait un grand cœur, et il en mettait à l’ouvrage qui était sa spécialité.

      Des comme lui, si on en trouve au moins une fois tous les siècles, c’est déjà un exploit.


  • Ce discours du Maréchal est aux antipodes des discours creux, et manipulateurs, de Macron.
    Macron à côté du Maréchal fait figure de paltoquet amateur.


  • "La retraite des VIEUX"

    Ah ! L’époque d’avant la novlangue et du politiquement correct !

     

  • Admirable !
    En écoutant cet homme on comprend mieux qu’il se soit attiré la haine du nain interminable. La réelle grandeur du maréchal était la substance des haines coalisées contre lui : du nain (=le téckel des anglo saxons) et ses "alliés" ( = les communistes lèches-fion de staline et autres français de papiers) et de l’autre côté du spectre des authentiques collabos de Paris. Pourquoi ? Parce que Pétain nous aimait !

    Tout ça, finalement, a trouvé son dénouement logique au référendum de 69...le nain pouvait insulter et mépriser les français en les traitant de veaux mais il crevait de ressentiment contre ces mêmes français qui avaient choisi , unanimement, comme père de leur nation dans les jours tragiques : philippe Pétain.
    Le maréchal était resté sur le sol avec nous dans le malheur, et avait empêché par sa seule présence que nous ne soyons martyrisés par les allemands. Bien-sûr, pour le nain, c’était incompréhensible de vouloir survivre face aux allemands ; lui, était gonflé de courage à Londres ,of course, telle la baudruche de carnaval gonflée d’air.
    Je sais, c’est dur à admettre pour certains mais ce que j’écris est vrai si l’on veut bien adopter un point de vue résolument français.

    Bref, tout est à réécrire sur Vichy et sa révolution nationale.


  • En écoutant la voix du maréchal Pétain.. J’ai été très émue. Il parle bien. Il ne dit pas « Si tu veux du boulot... y a qu’à traverser la rue ».. On sent bien qu’il n’était pas encore préoccupé par parent 1 parent 2, femini-ouin-ouin et toutes les pleurnicheries qui viennent souiller notre société.

     

  • Émotion en écoutant la voix du maréchal Pétain.. Il parle bien. Il ne dit pas « Si tu veux du boulot... y a qu’à traverser la rue ».. On sent un vrai intérêt pour la Patrie. On sent bien qu’il n’était pas encore concerné par « parent 1 parent 2 » ou « femini-ouin-ouin », « J’ai 2 sexes et un 3ème est en train de pousser » « Divorce : comment décomposer sa Famille et traumatiser ses enfants » « Comment livrer la France aux Migrants » sans compter toutes les pleurnicheries qui viennent souiller notre société..

     

    • Exact ! parfait résumé ! Il a fallu que nous héritions d’un DE GAULLE (arrivé en "vainqueur" dans les fourgons américains) pour commencer la démolition de l’héritage du Maréchal Pétain, l’épuration de tous ceux qui étaient resté fidèles au Maréchal et à ses valeurs, et nous foutre les communistes au pouvoir ! Puis perte de l’Algérie en faisant cadeaux du Sahara, regorgeant de pétrole au FLN !


    • @ Germanus



      Exact ! parfait résumé ! Il a fallu que nous héritions d’un DE GAULLE (arrivé en "vainqueur" dans les fourgons américains)



      On peut donc dire la même chose de Pétain, qui est arrivé (et parti) dans les fourgons des Allemands. Je te rappelle que De Gaulle a été viré par une révolution colorée lancée par les américains en 68.



      pour commencer la démolition de l’héritage du Maréchal Pétain,



      Oui, il l’a tellement démoli qu’il a été renforcé après-guerre et est toujours un peu présent aujourd’hui ... méchant De Gaulle ! Méchant !



      l’épuration de tous ceux qui étaient resté fidèles au Maréchal et à ses valeurs



      Se soumettre à l’Allemagne (que ce soit au temps de Gross Europa ou celui de l’Union Européenne) et donc trahir son pays était un comportement aussi répréhensible à l’époque qu’il devrait le redevenir aujourd’hui. Depuis que De Gaulle a été chassé du pouvoir, nous n’avons été dirigés que par des pro-allemands (pardon, pro-UE, ce qui est pareil) : on voit le résultat aujourd’hui !



      et nous foutre les communistes au pouvoir !



      T’as trop raison, ils sont tellement méchants ces vilains communistes : c’était totalement justifié d’en tuer 25 millions en Russie (ironie, sombre ironie).



      Puis perte de l’Algérie en faisant cadeaux du Sahara, regorgeant de pétrole au FLN !



      Oui, totalement raison : nier la souveraineté des autres était déjà une bonne chose aux yeux des pro-allemands. Si on poursuit ta logique, l’Allemagne nazie ayant soutenu les colonies juives de Palestine via le contrat de transfert, il aurait été également raisonnable de soutenir le sionisme, alors.

      Après tout, le droit de nier la souveraineté et l’existence des Français & des Slaves au bénéfice de l’Allemagne, ou celui des Algériens au nom de la supériorité blanche, ou celui des Palestiniens au nom du sionisme ... on est d’accord : c’est toujours un peu du pareil au même.

      La germanophilie, ou l’incapacité à travailler ses dossiers ou à penser de façon rationnelle.


    • Bayennung, autant la germanophilie excessive quand elle se fait au détriment des intérêts français est à rejeter, (comme la niaiserie de démocratie participative qui chante les louanges de tonton adoplf et qui se croient malins) autant la béatitude face aux américains ou autres est tout aussi condamnable.
      C’est quand même bien le drame dans l’analyse de ces conflits de voir les francais (je suppose ici que tu es francais) n’avoir le choix qu’entre la propagande de hitler ou celle de churchill ou de staline ou Roosevelt. C’est lassant. Pas de point de vue français . Ou quand il y en a un, comme celui dire que "le Sahara aurait du rester français", tu te porte au secours des "algeriens", terme qui date de la colonie française et surtout qui désigne un peuple qui n’avait pas d’attache historique au Sahara, et qui ne t’a rien demandé. Ils sont assez grands pour se défendre... L’universalisme à la française qui se traduit toujours par une haine de soi est une maladie mentale. Une forme de masochisme.

      Déjà degaulle n’était pas l’outil des américains mais celui des anglais (et in fine du clan rotschild).
      Et il a fini par le comprendre et ce coup de réveil lui a fait le plus grand bien. Mais au début il a été recruté par les services anglais a des fins de propagande pour justifier le retrait lache des anglais à dunkerque (sans nous le dire) et surtout l’attaque de mers el kebir. Malheureusement degaulle s’est laissé corrompre et a joué ce jeu. (D’ailleurs plus haut tu mentionne le nombre de tués à mers el kebir et tu en oublie juste une centaine. C’est pas serieux d’arrondir 1297 à 1200...pourquoi pas 1300 ?)

      Enfin pétain n’est pas arrivé et reparti dans les cartons des allemands. C’était un patriote français et donc opposé à toute occupation allemande de notre territoire. Il a d’ailleurs fait toute sa carrière militaire contre les allemands. Et il leur tenait tête constamment. Au point qu’à l’approche de sa mort hitler ne tarissait pas de colère contre les francais qui "l’avaient trahi".toute personne qui colporte ces mensonges de la collaboration zélée de pétain est dans le mensonge. Et pour en revenir a hitler qui pleurnichait dans son bunker, C’est sûr que lui par contre a toujours suivi à la lettre tous les engagements pris par son pays (genre traité de versailles)...

      si tu es opposé à la germanophilie idiote, je te conseille de relire le testament de hitler. Tu vas voir que tu avais en pétain un allié.


    • @ zuleya

      autant la béatitude face aux américains ou autres est tout aussi condamnable.

      De la béatitude ? Tu mélanges les torchons germanolâtres et les serviettes francophiles. Je n’ai pas nié le fait que ce soient les américains qui aient poussé De Gaulle vers la sortie via les 68ards.

      entre la propagande de hitler ou celle de churchill ou de staline ou Roosevelt.

      Je suis désolé, mais la liberté de la France est allée au pas des tommies de Churchill et des défenseurs de Stalingrad.
      C’est l’Allemagne qui a défait la souveraineté Française et, que tu le veuilles ou non, elle est revenue avec De Gaulle et grâce à la victoire des alliés. Tu ne peux pas tout mettre au même niveau.

      Pas de point de vue français ... historique au Sahara,

      Oui, les Algériens n’existaient pas ... tout comme les Palestiniens. Et tout comme les Français ou les Russes aux yeux des allemands. Quelle réflexion très sioniste que voilà.

      ...une haine de soi est une maladie mentale. Une forme de masochisme.

      Tu as relu les "arguments" germanolâtres qui consistent à dire : la France est méchante agresseur, l’Allemagne n’a fait que se défendre et a bien fait de massacrer ces sales Français...tu oses me confondre avec eux ?

      degaulle n’était pas l’outil des américains mais celui des anglais (et in fine du clan rotschild).

      Sauf que Rotschield faisait aussi des affaires avec Hitler, comme l’a prouvé Farrakhan : donc Hitler était aussi un pion des Rotschield. Et comme la souveraineté de la France est revenue grâce à Chuchill.

      le retrait lache des anglais à dunkerque

      Tu t’es déjà fait tirer dessus ? Fait une vraie guerre avant de traiter quelqu’un de lâche.

      et surtout l’attaque de mers el kebir.

      On compare le nombre de pertes Françaises de la bataille de France avec Mers-el-Kébir ? Pourquoi vous autres germanolâtres oubliez sans cesse ce "détail" ?

      Enfin pétain n’est pas arrivé et reparti dans les cartons des allemands. C’était un patriote français et donc opposé à toute occupation allemande de notre territoire.

      Je ne nie pas qu’il ait eu de faibles marges de manœuvres ; mais il est bien normal de le considérer comme le pion des allemands lorsque l’on passe son temps à salir la mémoire de De Gaulle qui nous a sauvé d’une réelle colonisation américaine (avant d’être chassé).

      Et pour ce qui est de l’engagement d’Hitler envers son pays : cela prouve que l’Allemagne est dangereuse.


    • La liberté de la france n’aurait pas été perdue sans les anglais qui ont poussé pour avoir la guerre car ils savaient que c’était le continent qui serait détruit. Comme ils l’avaient fait en 1914. Et sans les allemands bien sûr.
      Et cette liberte n’est pas revenue avec les américains puisquon est sous occupation depuis lors. On a échangé une occupation contre une autre. Ni l’une ni l’autre n’a d’intérêt. En plus si on est logique on reconnaît que ce sont les russes qui ont mis la raclée à hitler. En fonçant sur Berlin, les troupes allemande se seraient d’elles même retirée de la france sans le débarquement. Qui a été fait dans la précipitation parcque les anglo américains ont fait le même calcul. Et ils n’ont même pas prévenu de gaulle ce qui la rendu vert de rage car cela officialisait sa position de pantin.

      Quant à dunkerque et mers el kebir toute personne honnête reconnaît bien que cela a été une lâcheté et un coup de poignard ahurissant. Apres avoir declare la guerre, et entraîné les francais dans la tragedie, ils se barrent sans meme le dire a leurs alliés...du jamais vu...Les anglais le reconnaissent implicitement avec toute la propagande de taire à tout prix mers el kebir et de présenter la fuite à dunkerque comme "leur plus grande victoire militaire", sans jamais remercier les francais d’avoir couvert leur sortie. Tu es toi même mal à l’aise avec cette histoire en manipulant les chiffres comme je te l’ai déjà fait remarqué dans non précédent message.

      Quant aux algériens, je ne nie pas qu’ils existent aujourd’hui , il faudrait être particulièrement bas du front. C’est le terme (et les frontieres actuelles) qui navaient pas de sens avant la colonisation. Qu’on l’aime ou pas, elle a créé un nouveau pays. C’est precisement l’opposé de ce que disent les israéliens sur les palestiniens. Les frontieres artificielles laissées après le départ des français n’ont aucune legitimite historique. Les berbères occupaient essentiellement la bordure méditerranéenne. D’un point de vue français, il était légitime de rester sur le Sahara pour des raisons geostrategiques. Position Profrancaises bien entendu. Tu auras aussi une position algerienne différente. ...ainsi que position marocaine encore différente. En matière internationale, il n’y a pas de vérité universelle. C’est pourquoi on doit défendre ses intérêts et arrêter le masochisme. Avoir perdu cet instinct équivaut à avoir perdu l’instinct de survie pour un être vivant. Pas de quoi s’en vanter.


    • @zuleya

      La liberté de la france n’aurait...la guerre

      1-Ben si, on aurait été encore sous occupation militaire allemande, sois logique.
      2-Il n’en a pas fallu beaucoup pour que l’Allemagne aille à la guerre : les sudètes et la Rhénanie ont prouvé que le bellicisme était bien du côté de Berlin.

      car ils savaient...sans les allemands bien sûr.

      Pour mémoire : 420 000 anglais sont morts en France en 1918. Et tu appelles ça de la non-participation et de la lâcheté ? On voit bien l’anglophobie brouille les notions du réel.

      Et cette liberte...occupation contre une autre.

      La souveraineté était là sous De Gaulle en 45 puis de 62 à 68...sinon, pourquoi l’auraient-ils chassé, s’il avait été si obéissant ? C’est pas logique.

      Ni l’une...à hitler.

      Relis ce que j’ai écrit sur Stalingrad : je n’ai jamais nié le poids de la Russie dans la victoire.

      En fonçant sur Berlin...sans le débarquement.

      Preuves, stp ?

      ...sa position de pantin.

      Phraséologie pétainiste. Je prends juste note de ta neutralité et de ta non-crédibilité.

      Quant à dunkerque et mers el kebir...poignard ahurissant.

      Et la défaite de la France en 40 face aux allemands ? Ça a existé ?

      Apres avoir...leurs alliés...

      L’épisode Munichois n’a donc jamais existé ?

      du jamais vu...couvert leur sortie.

      Donc, tu reconnais que Pétain aussi a trahi des Français qui ont défendu leur sol face aux allemands et à un Hitler qui ne cachait pas son hostilité à l’égard de la France dans Mein Kampf ?

      Tu es toi même...message.

      "Ouii ! Tro contan ! Jè relevè une ereur dan sé chiffr’ ! Youpi ! Tro contan !"
      Et les autres, t’en dis quoi ? T’as vérifié ?
      Ce qui me met mal à l’aise c’est l’oubli permanent de divers éléments (bellicisme affiché d’Hitler, annexion des Sudètes, accords de Munich, défaite de la France) pour se focaliser sur ce qui arrange tout anglophobe pathologique.

      Quant aux algériens, je ne nie pas qu’ils existent...

      Je te sens mal à l’aise quant à l’erreur que je t’ai fait relever.

      Qu’on l’aime ou pas...aucune legitimite historique.

      Va le leur dire, c’est leur pays et leurs frontières.

      Les berbères...bien entendu.

      Oui, une présence dénuée d’accès à la mer, bien-sûr.

      Tu auras aussi...arrêter le masochisme.

      Exactement, la germanophilie est une pathologie masochiste, on est d’accord !

      Avoir perdu cet instinct...Pas de quoi s’en vanter.

      Pas de quoi se vanter non-plus de son anglophobie, on est d’accord.


    • Je suis pas anglophobe . Je suis meme anglophile et j’ ai vécu longtemps en angleterre par anglophile. Mais au niveau des rapports entre nos 2 pays, en particulier les 2 guerre mondiales, je ne suis pas niais et je ne me fais pas d’illusion. Ils (et je parle des gouvernants anglais)ont voulu avec les allemands les 2 guerres mondiales.

      450 000 morts anglais en 1918 ? Ne confonds tu pas avec la 2ème guerre mondiale ? Tu n’aurais pas un problème avec les chiffres (moi j’en était à 800 000) ? admettons, C’est donc 4 fois moins que les pertes francaises en 14 18.c’est simple dans les 2 guerres mondiales, le sang versé par les francais à été plus grand que les anglais ou les américains.

      As tu conscience que l’armée allemande depuis stalinegrad était ratatinée par les russes qui enfonçaient le territoire allemand et se dirigeaient sur Berlin ? A partir de la il ne faut pas être devin pour comprendre que les allmemands ne pouvaient plus tenir leur propres territoire et encore moins le territoire à louest très longtemps. Le débarquement à empêché que l’insurrection finale ne survienne et que les francais se libérent vraiment par eux même. Et cela on le paye encore aujourd’hui. Et degaulle à justifié cela pour sa promotion personnelle. Quand il sest rendu compte de cela (sans que les angloamericains ne nous impliquent et permettent quun nombre conséquent de "français libres " ne débarquent en Normandie, ne serait ce que pour épargner des GIs et des tommies), il était pas content :

      La façon dont degaulle à été traité par churchill à été décrite par lui même(pas par pétain !), dans ses mémoires : "churchill ma convoqué comme un châtelain convoque son valet ". Jai dit pantin et il a dit valet. Tu m’excusera.
      Churchill savait très bien qu’il utilisait de gaulle comme un pion depuis juin 1940, et de gaulle lui ne semblait plus se souvenir pouqroi il etait la en premier lieu et il s’y est cru, ce qui a du beaucoup amuser le renard churchill, qui a tout de même remis les pendules à l’heure de degaulle. Ce fait a dailleurs ete important car cela a réveillé et cela le sauve en partie.mais le débarquement sans les francais est la raison de la castration de la france depuis 75 ans, a devoir remercier comme des be nets d’avoir "été libérés" est une idiotie de soumises.

      Quant à l’Algérie tu ne connais de toute évidence pas le dossier du Sahara. Mais c’est pas très grave. Tu peux encore apprendre.

      Remarque que l’on est d’accord sur l allemagne. C’est déjà pas mal.


    • @ zuleya

      Je suis pas anglophobe...2 guerres mondiales.

      Vive la magie de l’anonymat sur internet, on peut tout inventer pour se justifier : moi-même, je ne suis pas germanophobe, j’ai juste vécu suffisemment de temps en Allemagne pour comprendre ce qui n’allait pas.

      450 000 morts anglais en 1918 ? ... à 800 000) ?

      C’était pour la bataille de la Somme. Mais il n’y a pas de bouton pour corriger dans les commentaires.
      Mais merci de souligner que le sacrifice Anglais pour sauver la France a été si grand et à quel point nous devrions leur être plus reconnaissant pour toutes les souffrances qu’ils ont subi tandis que des incultes les traitent de lâches sur internet, jugeant le nombre de morts, comme dans un jeu vidéo, alors qu’ils n’ont eux-même jamais participé à une vraie guerre.

      admettons, C’est donc 4 fois moins que les pertes francaises en 14 18 !!!!!!!!!!!!!

      D’accord, donc, tu es d’une maturité qui consiste à dire :

      "Ha ! Haaaa ! Les anglais, ils ont perdu 2 millions d’hommes et les autres 2 millions + 1 ... donc, c’est les autres qui ont plus souffert ! Yééé !"

      La vache ! Si j’ai du mal avec les chiffres, toi, tu as du mal avec les réalités ! 420 000, c’est insuffisant selon toi ? L’anglophobie rend fou et cette phrase en est la preuve !

      As tu conscience...sur Berlin ?

      Je ne l’ai jamais nié, relis ...

      A partir de la...très longtemps.

      Et qu’est-ce qui te dit qu’ils n’auraient pas reculé quitte à se battre sur le territoire français ?

      Ils ont été capables d’envoyer des gamins de 12 ans se faire tuer tels des lemmings alors que la guerre était déjà perdue, ils auraient été tout à fait capable de reculer jusqu’à la frontière espagnole. Ta germanophilie te fait perdre le sens des réalités et surtout te fait parler sans preuves.

      Le débarquement à empêché...par eux même.

      Le Vercors & Varsovie ont prouvé que sans blindés, ni avions, aucune résistance ne pouvait battre l’armée allemande en terrain découvert, surtout si celle-ci utilisait la terreur pour interdire toute insurrection (quant à la résistance Serbe, elle a vaincu une armée allemande en retraite alors que l’armistice était déjà quasiment signée).

      Et cela...promotion personnelle.

      Oui, il a gouverné avec les communistes, permis l’état providence via le CNR et a été viré par les américains en mai 68 ... t’es tellement dans le réel.

      (à suivre)


    • @ zuleya

      (suite)

      Quand il sest rendu...pas content :

      Désolé, ton anti-gaullisme disqualifie ton propos.

      La façon dont ... tu m’excusera.

      Phrase sortie de son contexte pour servir la cause anti-gaulliste : tu me trouves le passage où De Gaulle décide de rejoindre Pétain & l’Allemagne parce qu’il en avait marre d’être un pion ?

      Churchill savait...de degaulle.

      Oui-oui, ne te fatigue à écrire des pavés, comme ça : contente-toi d’un deustchland ubber alles et ça ira. (ironie) On avait compris que t’aimais pas De Gaulle.

      Ce fait...de soumises.

      Tu confonds avec la germanophilie. Je rappelle que tu minimises l’importance des pertes anglaises de la grande guerre pour la France juste pour cadrer avec ta vision du monde.

      Quant à l’Algérie ... encore apprendre.

      Non mais j’avais compris, algériens = gros gros méchants ... marrant, ils disent ça de la France de l’autre côté de la Méditerranée.


    • Oublie ca Zuleya, tu s’adresse à un communiste : ils ADORENT de Gaulle...


  • Un discours simple, pragmatique, sans langue de bois, compréhensible par tous et qui parle à tous.
    C’est ce qu’on aimerait entendre lorsqu’on allume la TV.
    Les mots "solidarité" et "équité" n’ont plus la même signification dans la bouche des menteurs professionnels qui nous gouvernent aujourd’hui. Si tant est qu’ils puissent leur en donner une.


Commentaires suivants