Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

34 000 suppressions de postes dans la Défense

Un document qui fait beaucoup de vagues. Le Livre blanc de la Défense, qui dessine les contours du budget de la Défense pour les années à venir, prévoit notamment la suppression de 34 000 postes dans l’armée.

Après neuf mois de discussions, d’arbitrages et beaucoup de rumeurs, la commission a remis son rapport au président lundi en fin de matinée. Metro vous livre les principaux éléments.

Suppression de 34 000 postes

Le Livre blanc de 2008 avait prévu de réaliser entre 2009 et 2015 une réduction des effectifs du ministère de la Défense d’environ 55 000 hommes. "Le départ programmé de plus de 10 000 hommes et femmes sur les années 2014 et 2015 permettra d’atteindre cet objectif", estiment les auteurs du Livre blanc. En 2013, "une réduction supplémentaire portera environ 24 000 postes au titre des nouveaux contrats opérationnels et des mesures de rationalisations de l’organisation et de l’administration du ministère de la Défense". Au total, entre 2014 et 2019, le ministère devra donc réduire ses effectifs de 34 000 personnes.

Le budget maintenu à 31,4 milliards d’euros

Après un long bras de fer entre Bercy et le ministère de la Défense et de nombreux scénarii catastrophes, le chef de l’Etat a tranché fin mars : il n’y aura pas, comme cela a été tant redouté, de coupe brutale dans le budget de la défense. Ce dernier est donc gelé entre 2014 et 2015, restant à environ 1,5% du PIB, soient 31,4 milliards d’euros en 2014. Mais avec une inflation faible, il devrait en fait diminuer légèrement. Par ailleurs, 179,2 milliards seront alloués entre 2014 et 2019, puis 364 milliards d’ici 2025.

Un contrat opérationnel réduit de moitié

Le nouveau contrat opérationnel de l’armée de terre prévu par le nouveau Livre Blanc a été réduit de moitié par rapport à celui de 2008. Le nombre limitant le nombre d’hommes projetables en urgence pendant plusieurs mois sur un théâtre d’opération passe ainsi de 30 000 à 15 000 hommes. Une décision qui risque de faire du bruit, alors que l’opération Serval au Mali a prouvé l’efficacité de sa force opérationnelle et la nécessité de la soutenir.

L’armée de terre perd 7 000 hommes

La répartition entre les différentes armées et services de la défense sera décidée ultérieurement, lors de l’élaboration de la Loi de programmation militaire (LPM, 2014-2019) qui doit être discutée à l’automne au Parlement. Mais déjà, l’armée de Terre craint d’être la plus touchée. Selon plusieurs sources, elle pourrait bien perdre une brigade de combat, au mois, soient 7 000 hommes auxquels s’ajoutent une cinquantaine de chars lourds et une soixantaine d’hélicoptères.

La marine préservée

Si l’armée de l’air est elle aussi fortement touchée avec la perte d’une cinquantaine d’avions soit presque un cinquième de son ordre de bataille, la marine est préservée. Selon Europe 1, elle conserve l’ensemble de sa flotte, soit un porte-avions et dix sous-marins.

Les forces spéciales et le renseignement épargnés.

L’opération Serval au Mali est passée par là, prouvant le rôle majeur des forces spéciales qui sont aussi préservées. L’intervention française a aussi montré les carences en termes de drone et de renseignement, sujets centraux du Livre blanc.

Ces batailles qui ont fait la gloire de l’armée française, sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #394029

    Comme par hasard la décision est prise au moment des vacances scolaires et du pont du 1er mai !

    Dormez tranquille braves gens ...

     

    • #394112

      Je ne sais pas quel est l’état d’esprit des personnels licenciés.
      Mais pour avoir du supporter l’atlantisme forcené d’un général 5 étoiles français il y a peu de temps (ce qui relève de la sédition), je dois dire que moins ils sont nombreux, mieux c’est.
      Si c’est pour défendre les intérêts de puissances étrangères contre nos intérêts nationaux, je préfère encore qu’ils soient les moins nombreux possibles.

      Ce clown d’opérette, qui semblait satisfait de l’arrivée de l’africom en Afrique, a repris toute la narrative US, au service des intérêts US, sur la (pseudo) lutte contre (le fantôme) "Al Qaida"(!), etc. Et bien entendu, je crois ne jamais avoir perçu autant d’autoritarisme et de servilité en même temps... ce qui n’est guère surprenant à la réflexion, quand on songe à ce que les militaires respectent par dessus tout en réalité, et ce avant même le drapeau : la force, c’est à dire, plus exactement, une force plus grande.

      C’était un spectacle tout à fait dégoutant que de le voir s’aplatir comme ça. Plus dégoutant encore la servilité de ses hommes, prêt à toutes les compromissions, la première étant de laisser leur cerveau aux vestiaires, pour prendre du galon sans doute... Ils devraient faire attention : à force de lécher des culs, on finit par avoir un arrière gôut de m... au fond de la gorge.
      Par moment, entre deux traits d’humour mondain, il donnait même l’impression de ramper, et ceci, ô miracle, tout en restant, dixit, "debout, droit dans ses bottes, le front haut et le regard clair" (ça doit plaire "aux dames"...). Le sale petit traître...

      Ce pays n’a qu’un problème, l’atlantisme. Et ses racines plongent si loin dans le dispositif politique, financier, médiatique, stratégique (IFRI) et militaire semble t-il, qu’aucune des mesures nécessaires ne pourra être prise avant qu’il ne soit trop tard.


    • #394200

      Mais pour avoir du supporter l’atlantisme forcené d’un général 5 étoiles français il y a peu de temps (ce qui relève de la sédition), je dois dire que moins ils sont nombreux, mieux c’est.



      c’est ce que je dis depuis.... 1998.



      Ce clown d’opérette, qui semblait satisfait de l’arrivée de l’africom en Afrique, a repris toute la narrative US, au service des intérêts US, sur la (pseudo) lutte contre (le fantôme) "Al Qaida"(!), etc. Et bien entendu, je crois ne jamais avoir perçu autant d’autoritarisme et de servilité en même temps... ce qui n’est guère surprenant à la réflexion, quand on songe à ce que les militaires respectent par dessus tout en réalité, et ce avant même le drapeau : la force, c’est à dire, plus exactement, une force plus grande.

      C’était un spectacle tout à fait dégoutant que de le voir s’aplatir comme ça. Plus dégoutant encore la servilité de ses hommes, prêt à toutes les compromissions, la première étant de laisser leur cerveau aux vestiaires, pour prendre du galon sans doute... Ils devraient faire attention : à force de lécher des culs, on finit par avoir un arrière gôut de m... au fond de la gorge.
      Par moment, entre deux traits d’humour mondain, il donnait même l’impression de ramper, et ceci, ô miracle, tout en restant, dixit, "debout, droit dans ses bottes, le front haut et le regard clair" (ça doit plaire "aux dames"...). Le sale petit traître...



      katyn  :)


    • #395046
      le 01/05/2013 par platiniakabamofou@yahoo.fr
      34 000 suppressions de postes dans la Défense

      Que ce soit en période de vacances scolaires et du pont du 1 er mai ne change rien à l’affaire. Ils peuvent tout se permettre depuis qu’ils nous ont imposé en 1973 la loi très talmudique Zohar II, 64b : Le taux de naissance des Non-juifs doit être diminué matériellement.
      Ils ont fait un test avec la loi autorisant le mariage des paires de sodomites et lesbiennes et grâce à l’intervention des agents comme F.B , c’est passé sans problème. La grande secte peut tout se permettre en France et elle n’a pas besoin d’attendre une période de vacances scolaires. Cette histoire de profiter d’une période de vacances scolaire où le peuple serait plus docile , c’est une vieille rengaine que les agents F-M placés à gauche vous ont mis dans la tête.


  • #394053

    - 34.000 suppression de postes et en même temps VOTRE ministère de la défense fait des grandes campagnes de recrutement à la télé (FR.2) !!!!

    Je n’y comprends rien !!

    Quelqu’un pourrait me dire comment est-ce possible ???

     

    • #394150

      Les campagnes de recrutement sont souvent plutot des coups de pub, la SNCF fait la meme chose, les entreprises privées le font aussi.


    • #394235

      Selon "BFM Story" (pour bien souligner qu’on vous raconte des histoires sans doute) il s’agit de 24 000 postes en moins et non pas de 34 000, allez savoir Pirlouit... Moi ce que je me demande c’est combien il en reste à l’arrivée : ils n’arrêtent pas de licencier dans tous les secteurs, mais quelle est va être la conséquence sociale de tous ces licenciements, que vont faire tous ces gens au chômage, quand on sait que l’homme a besoin d’être occupé pour ne pas sombrer dans la déchéance et le vice ?!


    • #394458
      le 30/04/2013 par Damien Thim
      34 000 suppressions de postes dans la Défense

      La on parlent de destruction d’emploi. Le recrutement ce fait pour les remplacement d’effectifs. Maintenant ils ne font plus que des contrats courts qu’ils ne renouvellent pas (pour ne pas avoir a payer des retraites) et se débarrassent le plus vite possible des "militaire de carrière" qui leur restent. Du coup, ils se retrouvent avec un turn-over tres important ... donc ils ont toujours le besoin de recruter.


  • #394145

    Tant qu’ils ne touchent pas aux effectifs des collectivités locales et autres communautés de communes dont personne ne pourrait se passer, tout va bien. Après tout le monde se dirigeant vers une nouvelle ère de paix universelle, on peut se passer de nos avions coûteux et de nos militaires. En revanche je veux savoir que le projet de bibliothèque multimédia ultramoderne avec accès à internet du maire du coin, est maintenu, avec les fonctionnaires qui vont avec.

    Non mais !


  • #394151
    le 29/04/2013 par le concombre masqué
    34 000 suppressions de postes dans la Défense

    imaginez les reactions des syndicats,si peugeot, renault, ou d’autres groupes annonceraient 34000 postes en moins.
    voir même dans d’autres ministères.


  • #394253

    Et si les militaires prenaient le pouvoir ? Ils sauveraient leurs emplois, et remettrait le pays à flot.

     

    • #394641

      "et remettrait le pays à flot."

      ... Ou à feu et à sang.^^ Faut pas rêver camarade, le rôle des militaires français (pour lesquels je n’ai plus aucun respect les années passant) est essentiellement de jouer les Rambo partout sur le globe pour défendre des intérêts privés (et donc politiques)... Hydrocarbures, Minerais, mais aussi contrôle de l’Opium en Afghanistan sous égide états-uniennes...

      Et accessoirement de faire acte de présence psychologique lors des ridicules plans "vigipirate". Je sais de quoi je parle, j’en faisait partie il y a bientôt 20 ans déjà. D’ailleurs je me souviens que les balles étaient à blanc dans le chargeur. Si ça peut te rassurer^^

      Et oui, bienvenue dans la réalité l’ami. Donc, en cas de guerre civile, ils feront exactement ce qu’ils ont fait à Khadafi et comme ils comptent faire à Assad ou Amadinejad : les sommités dissidentes ne seraient pas protégées mais au contraires éliminées. Je ne donne pas cher de la tête de Dieudo ou du Big Boss Alain. Ils seraient mis hors d’état de nuire (comprenez hors d’état de réveiller et motiver le peuple à changer de régime)

      Je parle dans l’absolu d’une crise majeure qui semble abstraite à l’heure où nous parlons mais il faut néanmoins garder cette hypothèse à l’esprit au cas où cela arriverait de notre vivant (ce qui est de + en + probable)

      Le reste, c’est Hollywood camarade. L’armée obéit aux ordres de son employeur. Son employeur est le pouvoir politico-financier en place. Pour eux, nous sommes donc et irrémédiablement des ennemis et non des alliés.


  • #394284
    le 29/04/2013 par Les épitres de saint Pierre
    34 000 suppressions de postes dans la Défense

    Il faut que les militaires éliminent la république et qu’ils installent un roi français sur le trône de France,la glorieuse monarchie française doit renaitre, pour nous rendre libres et heureux, j’ai le droit de rêver et de prier Dieu ! Salut cordial. Béa B-H


  • #395560

    Nouveaux records de faiblesse militaire en France ?

    Je ne sais pas si cela était en nombre d’hommes (plus compréhensibles) ou en % / PIB, mais Jovanovic en avait parlé il y a quelques mois, on est au plus bas du plus bas, pas vu depuis fin Louis XIV ou plutôt XVI.