Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

40 000 nouvelles grenades à main pour les forces de sécurité intérieure

 

 

Le ministère de l’Intérieur étoffe l’équipement de ses effectifs de police et de gendarmerie en attribuant à l’entreprise Alsetex, le 2 mai, l’appel d’offres appelant à livrer pour ses forces intérieures 40 000 nouvelles grenades à main à effet assourdissant (GMD) utilisées en matière de maintien de l’ordre.

 

Cet appel d’offres pesant 1,84 million d’euros et lancé le 25 août 2018 était antérieur aux polémiques liées à cette arme qui a occasionné de graves blessures au cours des opérations de maintien de l’ordre, lors de la crise sociale des Gilets jaunes. Toutefois, comme le relève le site d’investigation indépendant Bastamag, la commande de cette arme classée « matériel de guerre de catégorie A2 » tombe très mal, après des dizaines de cas de blessures graves, voire de mutilations, impliquant l’usage de ces grenades.

[...]

Le 20 mai 2019, deux juges d’instruction parisiens avaient décidé de faire comparaître un fonctionnaire de police CRS à un tribunal d’assises, pour avoir éborgné un militant du syndicat SUD, après avoir lancé une grenade de désencerlement en 2016. Le policier sera donc jugé par un jury populaire pour « violences volontaires ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente par personne dépositaire de l’autorité publique ».

Joint par RT France, le porte-parole de l’Union des policiers nationaux indépendants, Jean-Pierre Colombies, avait alors déclaré à propos de cette affaire :

« Après les manifestations des Gilets jaunes, il y aura des dizaines d’autres cas similaires. Les flics seront comptables de leurs actes et pas [le ministre de l’Intérieur] Christophe Castaner, qui devrait pourtant assumer ses instructions de fermeté. Mais à la limite, les collègues auraient dû y réfléchir avant et faire preuve de discernement lorsqu’ils ont été confrontés à des ordres débiles. Ce ministre a fait sauter toute la préfecture de police de Paris pour se couvrir, vous croyez qu’il va aller défendre des pauvres flicards aux assises ? À titre personnel, je l’ai assez dit sur tous les plateaux où j’ai été invité : l’autorité suprême peut bien donner le feu vert aux policiers d’agir comme certains ont agi, mais l’autorité judiciaire, elle, fait son travail, elle ouvre des procédures et lorsqu’on arrive aux assises, ce sont les jurés qui décideront, là on ne maîtrise plus rien, et le policier risque plus de dix ans de prison ferme. »

Lire l’article entier sur francais.rt.com

Les LBD contre les Français, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Au rythme d’une "manif" par semaine, et pas très mordante (à part l’Acte III), le gouvernousment et l’industrie - française ! cocorico ! - ont largement le temps de réarmer !!


  • Ils prévoient une nouvelle vague jaune ? Une nouvelle "manif pour tous" ? (Pour ce que la première avait donné...)


  • S’engager dans la police par désir de défendre la justice c’est aussi naif que regarder la télé par désir de connaitre la vérité.


  • ’’Les flics seront comptables de leurs actes’’...
    Aux distances dont il est question et avec les systèmes de visée qui équipent ces fusils à canon scié, quand un manifestant est frappé à la tête c’est que c’est la tête qui était visée. Il y a donc volonté délibérée de blesser/mutiler irrémédiablement, et par voie de conséquence crime prémédité.


  • Je ne sais pas quelle boîte fabrique ces saloperies mais je crois qu’elle n’a pas de soucis à se faire pour son avenir (son avenir immédiat, j’entends..)


  • "le 20 mai 2019, deux juges d’instruction parisiens avaient décidé de faire comparaître un fonctionnaire de police CRS à un tribunal d’assises, pour avoir éborgné un militant du syndicat SUD"
    S’il est condamné j’espère que ça fera jurisprudence pour les milliers d’autres victimes ! Et qu’on arrêtera les marches à la con au lieu d’ agir en justice !

     

    • en voici un résumé :

      Selon les juges d’instruction, ce tir de grenade serait hors de tout cadre légal et réglementaire, ce que conteste l’avocat du CRS. "Il a un geste, pendant une seconde, une grenade qui ne part pas vers la droite mais qui part vers la gauche, par pur accident, et on va le juger comme un braqueur, comme un violeur", explique Me Laurent-Franck Liénard. En France, le renvoi aux assises de fonctionnaires en maintien de l’ordre est rarissime, mais le policier accusé encourt malgré tout jusqu’à quinze ans de prison.


    • @JeanDeLaLune C’est pas ma faute m’sieur ! c’est ma main qui a glissé, il va aussi sortir qu’il c’est mis sur la trajectoire de la grenade volontairement.


    • @JeanDeLaLune C’est pas ma faute m’sieur ! c’est ma main qui a glissé, il va aussi sortir qu’il c’est mis sur la trajectoire de la grenade volontairement.


  • Castaner justifie les LBD : "Des armes de défense face à des gens qui veulent les tuer !"*

    Décidément ce type ne comprendra jamais rien en plus d’être sinistre .Si les GJ avaient l’intention de tuer des flics, il y aurait longtemps que cela aurait été fait .
    Les flics ont des armes de défense pour attaquer la population, la nasser et là mutiler .
    Castaner ne justifie rien, il essaye de trouver une porte de sortie pour se justifier .Comme pour l’Hôpital de la salpêtrière .1 justification =1 mensonge .
    Ça marche avec le poker, mais pas avec les manifs .Ah !c’est dure de se tortiller dans tous les sens pour tenter de se sortir les doigts du cul .

     


  • À titre personnel, je l’ai assez dit sur tous les plateaux où j’ai été invité : l’autorité suprême peut bien donner le feu vert aux policiers d’agir comme certains ont agi, mais l’autorité judiciaire, elle, fait son travail, elle ouvre des procédures et lorsqu’on arrive aux assises, ce sont les jurés qui décideront, là on ne maîtrise plus rien, et le policier risque plus de dix ans de prison ferme. »



    le pire colombies, ce n’est pas que vos collègues puissent comparaitre, c’est de s’être comporté(s) ainsi

    c’est bâte les assises, c’est chouette les assises, là on se retrouve face à la vrais vie
    celle que représente les jurés
    les faits, tous les faits, rien que les faits, ceux commis par un homme, quels que fussent ses fonctions, ses qualités ou attributions ..... face a des jurés

    encore heureux colombies qu’il puisse exister des situations en dehors de tout contrôle policier, c’est cela l’etat de droit , ce même etat de droit pris comme prétexte pour se justifier de la confiscation par vos collègues des "maigres" protections que certains manifestants portaient
    « T’es dans un Etat de droit, t’as pas besoin de te protéger, si tu veux faire du journalisme de guerre casses-toi en Irak ».
    https://www.revolutionpermanente.fr...

    Fiorina elle en a pris pour ad vitam, colombies, alors je souhaites que vos collègues subissent une peine juste, et non pas juste une peine dans le cadre d’une justice libre et indépendante


  • 40 000 grenades ? Faut étre optimiste dans la vie ,à bas l’avarice !
    Faut ce qui faut pour arracher un peu plus que 5 ou 6 mains , par ci par là .

     

  • Bien fait pour les poulets, ils auraient pu rejoindre les Gilets Jaunes et retourner leurs armes contre les donneurs d’ordre, au lieu de cela tel Judas ils ont choisi de les mutilés pour 300 euros. Y a un endroit spécial en enfer pour ceux qui choisissent de défigurer des innocents pour du fric et il est tant que les flics y allient.