Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

454 sans-abri morts en France en 2013, dont 15 enfants

Au moins 454 personnes sans domicile fixe sont décédées en France en 2013, dont 15 enfants de moins de 15 ans, selon le bilan final du collectif les Morts de la Rue, qui comptabilise toute l’année ces décès.

Ce recensement n’est pas exhaustif, souligne le collectif, qui recueille les informations via les associations, les services du 115 ou du samu social, les foyers d’hébergement, les pompiers, les travailleurs sociaux, certains services de police, les particuliers, les hôpitaux, les mairies ou encore les pompes funèbres.

Au total, 517 décès ont été transmis au collectif : 454 étaient SDF et 63 anciennement SDF. La majorité d’entre eux sont des hommes (91,3%). Parmi eux, le collectif a dénombré 15 enfants décédés (soit 3,3% des personnes SDF), un chiffre en forte hausse par rapport à 2012 (trois enfants décédés), en cohérence avec l’augmentation du nombre de familles hébergées par le 115 ou vivant dans des bidonvilles. Dix d’entre appartenaient à la communauté rom.

Les enfants avaient quatre ans en moyenne, et cinq étaient des nouveaux-nés. Les trois quarts étaient en situation de rue (notamment des bidonvilles). Ils sont principalement décédés de causes accidentelles (9 accidents, dont 4 noyades et 2 incendies) ou pour des problèmes de santé (une pneumopathie non prise en charge médicalement, quatre cardiopathies congénitales liées à des grossesses non suivies).

Dans la rue, la mort est plus précoce : la moyenne d’âge au moment du décès s’établit pour les adultes à 53,4 ans en Ile-de-France et à 48,4 ans en province, contre 77 ans en moyenne pour la population générale (chiffre de 2011). Ceux dont la cause du décès est connue (61,5% des cas) ont souvent succombé à des morts violentes (agressions, accidents ou suicides), mais aussi à des cancers ou des maladies cardiovasculaires. En région parisienne, la moitié sont décédés à l’hôpital, contre seulement 20% en province.

Un tiers des SDF adultes décédés en IDF avaient dormi la nuit précédent leur décès dans un lieu non prévu pour l’hébergement, un quart pour ceux morts en province. Les données manquent sur le temps passé dehors : des résultats parcellaires portant sur 64 personnes font état d’une moyenne de 10 ans (8,1 ans en moyenne en province, 12,4 ans en IDF).

Voir aussi, sur E&R :

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #945079

    valls s’en fout et Hollande s’en bat les glaouis, ces gens c’est de l’arrière garde.


  • Navré si ma question risque d’en agacer quelques uns, mais combien d’immigrés dans le lot ?
    Epargnez moi les discours "Nous sommes tous des êtres humains, une mort est atroce quelque soit la nationalité", je suis Français, ma sensibilité va aux Français en priorité, je déplore la situation précaire dans laquelle se trouvent des immigrés qui sont venus là, car sans autre recours viable économiquement parlant pour la plupart, cela dit, si on veut avoir une vision exacte de la situation des SDF Français, il faut de par le fait exclure les immigrés du lot dans la comptabilité.

     

    • 100% d’accord avec toi, j’allais poser la meme question.


    • http://www.egaliteetreconciliation....
      Ils sont Français eux aussi ; mais leur sensibilité va d’abord à des humains et ils risquent leur vie pour ça.
      Une grande schizophrénie du moment ; le drapeau et le nationalisme face à la considération que tout humain est égal face à la souffrance et à droit au respect au minimum.. Nos amis les sionistes tiennent plus ou moins le même genre de discours. C’est peut être un de ces immigrés que tu veux même exclure de la comptabilité qui te sauvera la vie. Après c’est en amont que ça se passe ; si un jour il y a le feu dans une salle limitée à 100 personne où il y en a 140, je ne laisserai pas derrière les 40 non autorisés et j’aurai tendance à me tourner vers les responsable qui par appât du gain en on laissé 40 de plus entrer. Une nation sans valeur ne vaut pas grand choses et n’a plus que la fine épaisseur du drapeau pour cacher ses membres les plus serviles. C’est l’altruisme et l’amour notre seul espoir, car pour tout les amateurs de survie théorique, c’est bien ces sentiments qui animaient nos ancêtres dans les cavernes ; c’est la solidarité et le sens de l’autre qui ont fait qu’ils ont survécus et que nous sommes là et pas le fait que les bleus étaient meilleur que les rouges.


    • j’ai travaillé de très près avec ce collectif et passé 9 mois au contact des gens de la rue, c’est effectivement de Français dont on parle, il y’a bien malgré tout une part d’étranger, mais sachez bien que malgré mon point de vue sur l’immigration etc, il est très difficile de voir quelqu’un dépérir sans rien faire ou alors honte à vous


    • Josselin, la proportion n’est sans doute pas si peu élevée que ça. En effet les services sociaux aident en priorité les familles, et à ce petit jeu les roms ou les africains sont en général mieux pourvus que le vieux clodo alcoolique bien de chez nous. Ca permet aux premiers de survivre mieux que le second.

      Il est également à noter que les roms sont suivis et aidés par des associations (on se demande qui finance ça, et on se dit que la réponse ressemble sans doute à Soros), qui déploient tellement de moyens et d’énergie, que sous couvert de lutter contre les discriminations (dont la seule justification ne peut être que le racisme inscrit dans les gènes européens depuis toujours (cf ananas)) elles permettent aux roms d’être avantagés par rapport à tous les autres, qui n’ont pas d’associations pour les aider.
      Ils bénéficient non seulement des avantages inhérents à leur appartenance à l’UE (ce qui est déjà critiquable) mais aussi du soutient d’idiots utiles qui font pression sur les services d’aide sociale, qui par lâcheté ou connivence leur accordent du coup un traitement de faveur par rapport à tous les autres, français compris.


    • #945469
      le 26/08/2014 par Chrisitan 4TT4LI
      454 sans-abri morts en France en 2013, dont 15 enfants

      @racontar
      Les associations roms obtiennent des fonds de l’U.E. Rien n’exclut des aides de la région, départements, communes...
      Nous avons là les nouveaux rentiers des assos, type licra, sosrass, qui ont intérêt à faire venir le maximum de roms pour le maximum de ressources.


    • #945640

      Ouai enfin, pour connaitre très bien le milieu de la rue, si les SDF bien francais ne sont pas aidés, c’est parce que la plupart refuse les aides.. Et il faut les comprendre.. Ils sont désabusés, cynique, et ne veulent absolument pas finir encagé dans un apart pour cas sociaux.. Et par exemple, la plupart des SDF Francais "de souche" sont accompagnés de chiens, et la plupart des associations ou foyer vont leur demander de s’en séparer pour pouvoir bénéficier des aides (et dieu sait que les SDF tiennent a leur chiens ! J’en connais un qui s’est suicidé parce que son ami était mort..), ce qui n’est pas le cas de l’immigré qui n’est pas venu en france pour squatté dans la rue et qui donc a toujours envie de s’en sortir, et qui pour la plupart, ne prennent pas d’animaux de compagnie !.. Il faut bien comprendre que le parcourt du fils d’immigré ou de l’immigré tout court, et celui du francais de souche, n’a absolument rien a voir.. Quand un francais se retrouve dans la rue, c’est parce que y’a un vécu derriere ! c’est pas juste un manque de moyen... Pour eux, il ne suffit pas de les enfermer dans un foyer surpeuplé, et les faire pointer au chomage ! Dans la tête c’est un vrai chantier..

      Ce sont les types d’aide et de service aux SDF qui ne sont pas adaptés ! Et je sais de quoi je parle.. Notamment, au niveau du placement en foyer des familles a la rue. On était trois, ma mère, son copain et moi, la gamine. Ma mère devait se séparer de son copain pour pouvoir nous trouver une piaule dans un foyer de mère célibataire a toute les deux, pendant que lui devait aller dans un autre foyer a l’autre bout de la ville, pour homme. Et oui car les foyers n’était pas mixte.

      Après c’est vrai que les immigrés ont souvent un placement plus facile, parce qu’on part du principe qu’un immigré n’a personne sur qui compter, pas de famille, pas d’amis, et certains parle meme pas la langue. C’est pas facile immigré en france.. surtout en ce moment. Beaucoup repartent finalement au pays (quand n’y risque pas la prison pour quelque chose) parce que c’est pas si mal que ca chez eux.

      Enfin faut pas oublier que la situation de SDF en métropole et en province, c’est pas la même chose !

      bon après je vais pas cracher dans la soupière. Une fois que t’accepte d’etre aider, et de te plier au nombreuses contraintes que ca implique, t’arrives a avoir de quoi vivre dignement. Bouffe, toit, fringues, coiffeur. C’est correct. Enfin, la plupart du temps, ca dépend d’ou on tombe..


    • #945851

      Bravo Mr  ! Nous voilà reparti dans la hiérarchisation de la mort, comme si la vie et la mort de certains auraient plus d’importance que celles d’autres "sous hommes" ou ...... arrière garde !

      Moi, j’ai envie de dire pourquoi n’entendons nous plus les fameux lobbys qui s’emeuvent pourtant des morts de la route. Il y aurait il une classification dans la façon de mourir ?.


    • @racontar Pas d’bol,les seuls gens pour lesquels l’entrée était refusée dans les 115 de Province étaient des...Roms ! confrontez-vous toujours à la réalité avant de vous forger une opinion,il y a toujours des surprises @tsointsoin J’ai croisé des tas de femmes avec enfants dans ces endroits(comme ta maman et toi) et tu fais bien de rappeler l’essentiel : avec de la volonté et une santé correcte,il y a tout ce qu’il faut pour rebondir,quand des institutions fonctionnent,il faut aussi le dire...par-contre pour le coup du chien,j’ai connu la situation inverse du clodo de base : il y a 11 ans,c’est le chien qui a désintégré mon couple en bouffant méticuleusement et régulièrement les affaires de mon ex et m’a expédié à la rue ! et parfois à cet enfoiré,je lui payais une pension au chaud pendant que je dormais dans la bagnole ! je peux concourir au prix "Brigitte Bardot" largement,ou au "pigeon d’or",facile ; sinon quand tu te présentes à un boulot le lundi matin "ça vous dérange pas,je pose le clébard par-là ?",la tronche du chef,mdr comme disent les jeunes (le chien dans un bureau du trésor public,pas mal celle-là aussi,je conseille si vous avez des litiges,ça calme tout tout-de-suite)...Féthi


    • @Fethi :
      Je suis parfaitement près à te croire mais je te prie de bien vouloir me croire aussi. Ce que j’ai décrit n’est sans doute pas vrai partout et ne l’a certainement pas été de tout temps, c’est néanmoins une réalité, présentement, dans au moins un coin de France.
      Après je ne dirais pas que tout cela n’est que pure injustice, déjà parce que la plupart des SDF non-roms (j’ai failli dire goyims) ne peuvent pas les saquer. Mais quand sous prétexte de luttercontrelesdiscriminations on en crée une nouvelle à destination des tous les autres... y’a quand même un problème.

      Et pour être un peu plus clair sur l’ampleur du phénomène, dans le coin de France dont je parle et où je me suis confronté au réel, c’est près d’UN TIERS des gens mis à l’hôtel qui étaient roms, soit facilement deux fois plus que leur proportion dans le total des sans-abris.


    • @racontar Salut camarade...tu(je me permets !) fais bien de parler de cela car ça complète le tableau : en effet,comme les centres pour SDF "traditionnels" ne voulaient pas des Roms en leur sein,les "associations"(c’est opaque aussi à ce niveau-là) se sont mises à les loger dans des hôtels privés,tu as parfaitement raison de le signaler (perso quand je t’ai répondu j’étais focalisé sur mes visions de vadrouille "traditionnelle",115,etc)...je ne sais pas du tout qui prend en charge ces nuitées d’hôtels avec petit déjeuner pour vingt personnes mais la note va être sévèrement salée (tu le sais toi ? je miserai sur la région,ce sont des financements toujours plus ou moins en chantier,mouvants,les escrocs se sont glissés dans ses interstices à mon avis)...bien à toi...Féthi


    • @racontar Et daigne bien accepter mes excuses,je t’ai mal lu et je ne pensais pas du tout aux placements en hôtels privés pour les Roms,comme je suis un "concon le François" moi-aussi,mes hôtels,je les ai toujours payés ; et quand j’avais pas assez d’argent,j’étais plutôt dans de la galère traditionnelle ("d’un banc l’autre","sud"..."allo 115 ?non mais allo quoi")...bien à toi...Féthi


    • @Jimich
      cf la distribution nationale et sociale des rescapés du Titanic.
      Tu apprendras que les bonniches et les irlandais ont bien plus claqués que l’hyperclasse à sauver.

      @tsoin
      Oui, le SDF français est désabusé genre que fout mon pays dans cette situation.
      Le clandestins bien que souvent dans la même situation matérielle, n’a pas cette ruine morale et à envie de profiter.
      Comme le dit Ayoub sans papiers c’est des conneries il a des papiers, c’est juste qu il est la au mépris de lois et du peuple qui l’accueille, il est la pour profiter d’un système trop libéral et qui donne la part belle aux murs des lamentations personnels, quand tu as une dignité ou des valeurs ça le fait pas.


    • @Féthi : Tu peux te permettre vu que je l’ai déjà fait, et pas la peine de t’excuser !

      Et en fait j’ai manqué de clarté, et quand je parle de personnes placées dans des hôtels, il s’agit là aussi du 115 ! La politique étant que l’hiver personne ne doit passer la nuit dehors, et que quelle que soit la période de l’année les enfant doivent avoir un toit. Donc quand les abris de nuit sont complets, les gens sont mis à l’hôtel. En tout cas, en région parisienne les besoins sont tels, et en telle augmentation (suivez mon regard, il se porte vers le sud est de l’UE) que ça se passe comme ça.

      Là où ça devient fourbe c’est que les associations de défense des roms mettent la pression directement sur le 115, pour que leurs petits protégés soient, en fait, quasi systématiquement mis à l’hôtel (qui paye ? l’état via les subventions, et les bonnes âmes qui donnent de l’argent à la Croix-Rouge (pour la citer)). Ce qu’ils parviennent à peu près à faire ! (parce que le patron du 115 est dans la même loge qu’eux ? parce qu’ils glissent un petit billet ? ... ?)


    • @racontar Du coup tout ce qu’on a pu voir toi ou moi chacun de son côté se recoupe : les 115 "traditionnels" refusaient bel et bien de s’occuper des Roms mais ce sont ces p.tain de pseudo-associations qui réussissent encore une fois à retourner la situation en dépit du bon-sens...du coup l’échange a été constructif ! bien à toi camarade...Féthi


  • Personnellement, j’estime que des parents qui ne peuvent offrir ou qui ne veulent pas offrir de toit à leurs enfants devraient en perdre la garde, au moins le temps de retrouver un peu de stabilité. Bien entendu, il faut les aider à retrouver un toit.

    Mais le problème, c’est que des familles roms grossissent les chiffres en choisissant volontairement ce mode de vie pour leurs enfants. Tous ceux qui prennent le métro ont au moins une fois croisé des enfants roms dans la misère mendier ou voler, ce qui est inacceptable. Ces chiffres indiquent qu’il faut d’urgence retrouver le contrôle de nos frontières.


  • Trop facile de prendre les gens par les sentiments avec ce genre d’informations. Tout le tiers-monde débarque en France sans notre consentement et on on devrait se sentir solidaire d’eux. Pas d’accord

     

    • BIEN VUE ,il me semble que les 2 enfants morts dans des incendies étaient roumains, bien sûr que ça n’enlève rien à l’horreur


    • #945509
      le 26/08/2014 par Christian 4TT4LI
      454 sans-abri morts en France en 2013, dont 15 enfants

      Le peuple Français est pris en otage, traité de raciste et de sans coeur, en cas d’overdose de l’immigration de misére et de parasites, alors qu’il n’a créé ni les conditions de la misére des autres, ni la responsabilité de leur venue en France.


  • " C’est beau, c’est grand, c’est généreux la France " . En Allemagne dont le climat est bien plus rigoureux que celui de la France, il y a dix fois moins de morts . Voltaire à propos de la France : " Nation légère et dure " , formule plusieurs fois citée par Céline dans sa correspondance d’après la Libération ...


  • #945284

    Et alors Mesdames et Messieurs les Ministres des droits des femmes, des hommes, des diversités, des gays, lesbiennes, trans, trav, bi .., des juifs et de mon cul sur la commode !! On ne vous entend pas sur ce constat Monstrueux pour un pays comme La France ?! ah Oui ce n’est pas grave se sont JUSTES des français Sans Abri ! pardon.
    Tout le monde s’en tape vous les premiers. J’espére que votre châtiment sera à la hauteur des crimes commis en France et à l’étranger. QUI NE DIT MOT CONSENT.votre salut se paiera vite et cher.


  • #945329

    Qui prend soin de ces gens pauvres en Europe que nous appelons les " Petits Blancs" ? Personne...Ils accueuillent des masses et des flux de gens de tous les pays et ils prennent pas soin des populations Europeennes. Honte !

     

    • @Louve Bien le bonjour Louve...en parlant plus haut de ces histoires de nuits à la belle étoile,ou au beau lampadaire,je me souviens que j’ai fait un bout de chemin avec un de vos compatriotes,"Peter l’écossais",une living legend ; il était d’Edinburgh lui-aussi,son coin d’origine c’était "Leith" si je ne m’abuse,peut-être que vous connaissez...il nous a quittés en mars 2008,la nuit du 7 au 8 plus exactement et il me manque beaucoup mon ami,un vrai Ecossais,bien rude mais avec un grand coeur vous voyez ?...et très dur à la tâche l’Ecossais,on a travaillé ensemble en bâtiment et il m’a lessivé sur le chantier malgré qu’il était plus âgé que moi et malgré le Loch Lomond du capitaine...comme j’aimerais que vous me répondiez "mais oui je le connaissais !" parce-que ça n’a pas été simple,je ne savais pas à qui m’adresser dans son pays,famille,etc,on a été obligés de composer avec l’ambassade d’Ecosse(ça n’a vraiment pas été simple,vraiment pas,pas au niveau "administratif",temps passé,etc,ça je m’en fiche,mais la situation de tristesse plus ne pas pouvoir simplement prévenir ses proches,c’est terrible,c’est une des pires situations que j’ai jamais vécues,tout paraît bien futil après ça...et comme je dis toujours la vérité,j’allais avoir 30 ans et j’ai eu le même problème que les soldats de tsahal une nuit après ça,ceux qui veulent se foutre de ma gueule,allez-y,c’est cadeau)...bien à vous chère Louve !...Féthi


  • Bonjour,j’ai encore fait un petit "stage" à la rue il y a trois mois environ,je connais très bien le sujet...le 115 et ses bénévoles fournissent un travail exceptionnel sur tout le territoire et traitent justement en priorité les cas de femmes avec enfants à la rue(quand un centre est plein,vous savez comment ils procèdent ?ils appellent l’hôpital du coin voir si il y a moyen de caser du sdf au milieu de patients,si ça c’est pas "se bouger" alors je n’y comprends plus rien,je ne pense pas qu’en Russie on soit aussi altruiste),pour le coup,ce sont des services qui fonctionnent,rendons leur hommage au lieu de focaliser sur les deux ou trois cas extrêmes d’alcoolo sous médicaments qui ont préféré dormir dehors par moins 10 degrés car le centre leur a refusé l’entrée avec la bouteille à la main(c’est ça la réalité,ils ne refusent l’entrée à personne,ce sont certaines têtes de mules qui font les divas et s’excluent de leur propre chef)...115,Gendarmerie,prisons(administrées par la Gendarmerie justement),tout ceci fonctionne et la situation est sous contrôle,c’est pas pour demain la "guerre civile"("war on civil" comme dirait Clint Eastwood) il ne faut pas leur chercher des noises quand un sac-à-vin dépressif se met en danger tout seul...Féthi

     

    • #945464
      le 26/08/2014 par Chrisitan 4TT4LI
      454 sans-abri morts en France en 2013, dont 15 enfants

      Il y a ces cas de figure auxquels s’ajoute la misére venue de tous pays.
      Le probléme se pose de la prise en charge d’étrangers de plus en plus nombreux au détriment de la population autochtone.


    • @Christian Bonsoir...tout-à-fait d’accord avec toi,je parle bien de la situation au jour d’aujourd’hui,évidemment si on continue sur ce rythme de déplacer des millions de personnes,dans dix ans tout prendra l’eau...mais actuellement,tout est encore largement sous contrôle (faudrait juste que des gradés de la Gendarmerie se mettent à comploter et prennent en otage l’Elysée et deux trois têtes de la finance,je rêve un peu...j’ai déjà une chemise bleue au cas où)...bien à toi...Féthi


    • @Erratum "ils ne refusent l’entrée à personne"...à vrai dire,les seuls que j’ai vus être refusés d’office,ce sont des Roms...et c’est fou cette propension qu’a l’être humain à passer du statut de victime à celui d’"hurleur avec les loups" en un clin d’oeil : je voyais ainsi le pire des clodos toxico-alcoolo-perverso-anarcho-etc devenir une sainte nitouche offusquée dès que des Roms se pointaient pour demander un morceau de pain (attali,s’il pouvait voir ce genre de scènette,ce serait le climax)...j’avoue que,bien qu’étant farouchement opposé à l’immigration anarchique,j’ai déjà aidé des Roms (et eux m’ont déjà aidé aussi une fois que j’étais bloqué en voiture dans un parking sans argent pour payer et sortir,c’est une jeune fille Rom qui est venue spontanément me donner les pièces sans que je demande quoi que ce soit) tout simplement parce-que ce sont des êtres humains ; perso je nourris et soigne un clébard et je ne vais pas donner à bouffer à des gosses qui fouillent des poubelles sous ma fenêtre ?!!! une chose de sûre,on ne peut pas continuer avec des dilemnes de ce calibre,on va tous devenir dingos sinon (ou de bons petits robots qui maîtrisent l’art de regarder ailleurs quand ça chauffe,ce qui est pire) ...Féthi


  • J’aime pas tenir les comptes mais 124 femmes meurt sous les coups de leurs maris et on en parle tout le temps, sur tous les plateaux...4 fois plus de sdf meurt chaque années, c’est tolérable, ce sont des hommes après tout.

     

    • #945978

      c’est bien évidemment la questions de fond ,les hommes se retrouvent dehors parce que l’état privilégie la femme a chaque litige et n’hésite pas a foutre le mari dehors car elle considère que c’est plus facile pour un homme de vivre dehors que pour une femme ,c’est une discriminations en soit et ceci est aussi valable pour la garde des enfants c’est terriblement injuste .

      c’est aussi la preuve que leur égalité homme / femme n’est qu’une escroquerie et qu’ils n’y croient pas .

      une femme ne tient pas une nuit dehors alors que ces sans domicile fixe homme passe des années dehors .

      après dire si ils sont de souche ou pas ,j’en ai vue des mouloud dans la rue sans thune et me demandant une clope ,y’a pas en plus de cela dans le code pénal l’attribut de " souche " ou de non " souche " .

      les africains n’ont pas ce problème la car ils dorment dans des foyers entassés tel des sardines ,

      quand au roumain ils dorment presque tous dans des camions .


  • Je pense que cela va empirer malheureusement, j’en suis sûr même. Les étrangers viennent de partout, et cela est aussi voulu, et je pense aussi que l’on va finir pas se mettre sur la gueule, vous allez voir le bordel qui se prépare. Pessimiste ? Non lucide ! De plus certains immigrés, sont plus mals lotis ici que chez eux ! Ici c’est le parcours de la galère, alors que chez eux, souvent ils avaient du travail, leur famille, leur pays ! Et oui, et je sais de quoi je parle ! Je connnais personnellement des cas ! Bref, la France je ne la reconnais plus ! Parfois je regarde des vieux films français tournés dans les années 70/80, je revois l’ancien Paris, les troquets populaires, le métro propre, les magasins élégants ! La claque ! J’ai la nostalgie, mais cela est derrière nous. Mais j’ai au moins eu la chance de connaître cette France là ! Cela va être le chaos dans les années qui arrivent. J’ai l’impression que l’on va devenir comme des chiens, c’est à dire chacun pour sa gueule ! Moi je ne veux pas devenir comme cela, mais malheureusement parfois j’ai la haine ! Bref, c’est grave docteur ?

     

    • 1 Gabin matin et soir
      1 Bebel et 1 Lino avant le sport
      tout le reste avant te couché... Constantin, Blier, je citerai pas tout le monde. Tu m’as compris.
      Moi aussi il me manque ce Paris pavé jusque dans la cours des immeubles.


  • Le politicien qui avait parler du revenu universel (Monsieur Kirsh, je crois) n’est il pas au pouvoir ? On attend toujours et les pauvres gens continuent a se trouver dans des situations deastreuses.


  • #945896

    Jocelin, votre commentaire m’a nettement blessé. Nous parlons d’enfants de moins de 15 ans. Je suis attristé et résigné par ce commentaire qui n’est pas provocateur mais imprudent et négligent.


  • Si les frontières étaient gérées correctement on en serait surement pas à écrire de tels articles ça crève pourtant les yeux !

     

  • #974431

    Mais qui parle de roumains ? Se retrouver à la rue, ça ne leur est pas réservé. Etre sans domicile, c’est vous, c’est moi, c’est votre meilleur ami. Mais c’est bien plus facile de détourner le regard, de blâmer la politique d’immigration ou autre. Ça concerne tout le monde, ou du moins, ça devrait. A 31 ans, j’ai déjà deux connaissances qui se sont retrouvées à la rue. Heureusement pas bien longtemps, grâce à leur entourage. Mais tout le monde n’a pas cette chance. Les associations font de l’excellent travail mais croulent sous les demandes, qu’ils ne peuvent, de facto, toutes satisfaire. Beaucoup de groupes facebook ont été crées pour pallier à ça. Mais ils ont encore trop peu de visibilité.


Afficher les commentaires suivants