Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

600 000 Espagnols ont perdu leur logement depuis le début de la crise

Près de 600 000 Espagnols ont perdu leur logement depuis le début de la crise économique en 2008 ou risquent de le perdre bientôt, selon les données présentées par l’antenne espagnole de l’ONG Amnesty International.

En dépit de certaines améliorations constatées dans l’économie espagnole au cours des deux dernières années, environ 100 000 Espagnols incapables de rembourser leur hypothèque ont été expulsés, a fait savoir le directeur d’Amnesty en Espagne Esteban Beltran.

La crise des prêts hypothécaires a été déclenchée par une "surchauffe" du marché immobilier provoquée par des spéculations financières et économiques. La crise a entraîné une hausse brusque du taux de chômage (27% à son plus fort niveau), privant des milliers de personnes de moyens nécessaires pour payer leurs hypothèques. Une vague d’expulsions s’est ensuivie, accompagnée de plusieurs cas de suicide parmi les débiteurs.

Les auteurs du rapport rappellent également que l’offre de logements sociaux est extrêmement réduite en Espagne. Ainsi, le parc social espagnol ne représente que 1,1% de tous les logements, alors qu’aux Pays-Bas cet indice est de 32%, en Autriche de 23% au Royaume-Uni — 18% et en France — 17%. Dans le même temps, 30% de logements vacants européens se trouvent en Espagne (3,4 millions d’appartements et de maisons).

Amnesty International appellent les autorités espagnoles à mettre fin à toutes formes d’expulsion liées au non-paiement de l’hypothèque, jusqu’à ce que l’Etat soit en mesure de garantir à ses citoyens le droit au logement.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il paraît selon certains qui sont planqués en Suisse que : " La misère est moins pénible au soleil.. "

    C’est triste, c’est tous ce que les infirmes que nous sommes devenus peuvent dire, mais faire, ce n’est pas encore à l’ordre du jour !
    Et dire que le gouvernement ayant tous régler, par ennuie, il ne lui reste que le "problème" de redonner la nationalité espagnole aux "descendant des juifs ....


  • Au moment du boom immobilier espagnol (l’Espagne construisait autant de logements chaque année que la France et l’Allemagne réunies) , de jeunes ménages de primo-accédants s’endettaient pour 50 ANS afin de devenir propriétaires, on leur racontait évidemment que leur logement ne pourrait que gagner en valeur au fil des ans . Ca devait mal finir : les cigales sont toujours perdantes, les fourmis toujours gagnantes . La Fontaine suffit à tout, y compris en "économie" .


  • Pour vivre heureux vivons cachés - et sans dettes .

     

  • autant de logementsvides pour les migrants clandestins


  • Peut-être qu’eux auront la motivation pour se bouger le cul dans une grande insurrection populaire. Nous on a encore un toit donc on pense que tout va bien...

     

    • Bonjour,
      Malheureusement, je ne crois pas. La majorité des occidentaux de l’ouest sont devenus des bobos "femellisés" (sans le pouvoir d’achat des vrais) et éduquent leurs mômes comme tel.
      Un exemple concret : Regardez ce qu’il se passe actuellement avec les taxis en France ; sans donner raison à qui que ce soit, on voit que beaucoup de chauffeurs de taxi, dont beaucoup sont des français de branche, ruent dans les brancards et obtiennent des résultats (Pour le moment).
      Lorsqu’on regarde les actions faites (exemple parmi d’autres) par l’association SNE composée en majorité d’artisans de souche, et les résultats obtenus, on se pose de sérieuses questions.

      Je ne jette qu’un regard froid, désintéressé et constate les résultats.


  • #1214692
    le 25/06/2015 par le vrai visage de la mafia européanosioniste
    600 000 Espagnols ont perdu leur logement depuis le début de la (...)

    La faute à Franco monsieur valls ?


  • Et malgré ça, l’Espagne ne se révolte pas. Personne dans les rues contre la misère, mais 500 000 pour la victoire du Barça... Comment voulez-vous être optimiste ???

     

  • Dans les rédactions des chaines de télévisions sur les plateaux télés ,dans les débats on entend dire ,et je pense que je n’est pas rêvé ( en Espagne la croissance est repartie ) ça va mieux etc etc ...bla bla bla !!!!!
    Est-ce que ces gens la sont déjà allés en Espagne ,savent-ils au moins ou se trouve l’Espagne ,c’est quand même inquiétant d’entendre ça.
    J’ai connu l’Espagne bien avant l’UE et L’euro, c’était autre chose ,et ça bossé dur ,par contre ce qu’ils ont réussi à faire est une catastrophe .
    Je souhaite, de tout cœur au peuple Espagnol de ce tirer de cette UE et de cet euro de merde qui les plombent


  • Je pense que BHL, Finkelkraut et Elizabeth Lévy devraient aller de toute urgence en Espagne pour expliquer aux espagnols que les responsables de leur misère sont les musulmans.

     

  • Si j’ai bien compris, le grand scandale, c’est que la banque n’a sorti aucun fond de "sa poche" ou de celle de ses clients !
    M. François de Siebenthal disait : "c’est les crédits qui font les dépots !". C’est vrai ! Mais ça reste flou ! M. François de Siebenthal aurait pu approfondir sur le sujet. Pour mieux comprendre, permettez moi d’illustrer son afirmation en commençant par une première question. Quand quelqu’un sollicite un prêt de 10’000 €, et que ce prêt lui est accordé, d’où viennent les 10’000€ qu’il reçoit ? La réponse des communs des mortels, n’est ce pas, est qu’ils viennent de la banque. Et certains, soit disant plus érudis, de dire que se sont l’ensemble des dépots des clients de la banque qui sont utilisés pour préter de l’argent. Et bien ces deux concepts sont faux ! Alors d’où vient cet argent ? Pour le savoir, il faut d’abord se rendre compte que l’argent ne consiste pas seulement en des pièces, ou des billets, ou encore, en un numéro inscrit sur un compte bancaire. En effet, un instrument financier (où aussi appelé effet commercial) est de l’argent ! C’est un actif financier ! Et qu’est ce qu’un instrument/actif financier me diriez-vous ? La réponse à cette dernière question, est la réponse à notre première question (d’où viennent les 10’000€ ?) !!! Alors, un instrument financier, ou actif financier, dans notre cas des 10’000€, est le contrat de prêt lui même !!!
    En effet, le contrat de prêt que le demandeur du prêt signe, est de l’argent !!!!!!! C’est l’instrument financier (= l’actif financier, l’effet commercial). Le papier qui est signé, a de la valeur !
    Avant signature, le contrat de prêt (le papier lui même) n’a aucune valeur ! C’est l’apposition d’une signature qui donne toute sa valeur au contrat de prêt ! Pas de signature apposée, pas d’argent "reçu", bien évidemment !
    AUTREMENT DIT, LES 10’000€, QUE LE DEMANDEUR DE PRÊT REÇOIT, PROVIENNENT DE LUI MÊME ! CET ARGENT EST CRÉÉ DE TOUTE PIÈCE PAR UN VILAIN JEU D’ÉCRITURE COMPTABLE QUE RÉALISE LA BANQUE ! C’EST EN CELA QUE C’EST DE L’ARGENT FICTIF !
    LA BANQUE ET LES BANQUIERS, À CE JEU LÀ, NE PERDENT JAMAIS !
    VILIAN BANKSTER !
    LEUR JEU N’EST PLUS UN SECRET !!!
    DÈS LORS, LA PHRASE DE M F. DE SIEBENTHAL SE COMPREND ! "C’EST LES CRÉDIT (COMPRENEZ LES CONTRATS DE PRÊT) QUI FONT LES DÉPOTS (COMPRENEZ L’ARGENT REÇU PAR LE DEMANDEUR DE PRÊT SUR UN COMPTE DE PRÊT) !
    HAHAHAHAHAHA
    À bon entendeur, salut !

     

  • Combien de clandestins en ont hérité ?


Afficher les commentaires suivants