Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

Et encourage les musulmans à "combattre l’extrémisme islamiste"

Le président américain et son hôte saoudien ont accusé, une fois encore, l’Iran de soutenir le terrorisme. En outre, le locataire de la Maison-Blanche s’est voulu porteur d’un message « d’amitié et d’amour » pour le monde musulman.

 

Dans un discours très attendu prononcé le 21 mai à Riyad devant les représentants d’une cinquantaine de pays musulmans, Donald Trump s’en est violemment pris à l’Iran, qu’il a accusé de « soutenir le terrorisme », pour le grand plaisir des monarchies du Golfe dont l’Arabie saoudite, qui redoutent l’influence de leur grand rival dans tout le Moyen-Orient.

« En attendant que le régime iranien montre sa volonté d’être un partenaire dans la paix, toutes les nations dotées d’un sens des responsabilités doivent travailler ensemble pour l’isoler », a déclaré sans ambages le président américain, selon l’AFP, franchissant ainsi un nouveau cap dans sa rhétorique vis-à-vis de Téhéran.

Poursuivant sur le même ton, Donald Trump a accusé la République islamique d’attiser « les feux du conflit sectaire », la jugeant vecteur d’instabilité dans la région.

 

L’Iran « fer de lance du terrorisme mondial »

Ces déclarations d’hostilité au gouvernement iranien ont dû pleinement satisfaire le roi Salmane d’Arabie saoudite, qui s’est livré lors de l’ouverture du sommet à Riyad à une attaque en règle contre l’Iran, qu’il a qualifié de « fer de lance du terrorisme mondial ».

Si le souverain s’est dit déterminé à éliminer le groupe État islamique (EI), il a ajouté qu’il combattrait « toutes les organisations terroristes », quelle que soit leur religion, leur confession ou leur idéologie et qu’il faisait de l’Iran une cible prioritaire.

« Le régime iranien soutient les groupes et les mouvements terroristes comme le [mouvement chiite libanais] Hezbollah, les [rebelles chiites yéménites] Houthis, ainsi que Daech, Al-Qaïda et d’autres », a estimé le roi Salmane.

La veille, à l’occasion de la réélection du président iranien Hassan Rohani, les États-Unis et l’Arabie saoudite avaient déjà dénoncé d’une même voix la supposée implication de l’Iran dans le terrorisme mondial. Le secrétaire d’État américain, Rex Tillersion, qui accompagne Donald Trump pour ce premier déplacement à l’étranger du 45e président américain, avait appelé le président de la République islamique à démanteler son « réseau de terrorisme », selon des propos rapportés par l’AFP. Son homologue saoudien, Adel al-Jubeir, avait quant à lui accusé l’Iran d’avoir créé « la plus grande organisation terroriste au monde » : le Hezbollah.

 

Donald Trump se veut porteur d’un message « d’amitié, d’espoir et d’amour »

Lors de son allocution du 21 mai, le président américain s’est également déclaré porteur d’un message « d’amitié, d’espoir et d’amour » à l’adresse des peuples islamiques, soulignant la symbolique de son déplacement – son premier en tant que président – « au cœur du monde musulman ».

Donald Trump a ainsi voulu apaiser les tensions nées lors de sa campagne électorale, au cours de laquelle il avait notamment affirmé que l’islam « détestait » l’Occident.

Le locataire de la Maison-Blanche a appelé les pays musulmans à lutter avec détermination contre « l’extrémisme islamiste », voyant dans la lutte contre le terrorisme une bataille entre « le bien et le mal ». Il a longuement insisté sur le fait que ce combat n’était pas une «  bataille entre religions ». « C’est une bataille entre des criminels barbares qui essaient d’anéantir la vie humaine et des gens bien de toutes religions qui cherchent à la protéger », a-t-il fait remarquer.

Dans cette optique, Donald Trump a exhorté les pays musulmans à n’offrir aucun refuge aux terroristes et a annoncé un accord avec les pays du Golfe pour lutter contre le financement du terrorisme.

« Les leaders religieux doivent le dire avec une très grande clarté [...] Si vous choisissez la voie du terrorisme, votre vie sera vide, votre vie sera brève », a-t-il martelé. Soulignant que peu de nations avaient été épargnées par le terrorisme, il a évoqué « les atrocités » du 11 septembre 2001, mais aussi toutes les victimes en Europe, en Afrique ou Asie, avant d’appeler à ne jamais oublier que « 95 % » des victimes étaient de confession musulmane.

En lien, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1731289

    L’Iran envoyait en Irak bien avant la création de Daesh des milices chiites terroristes massacrer des civils sunnites (sunnites qui résistaient à l’occupation US).

     

    • #1731304

      Ridicule votre commentaire et svp épargnez nous votre anti chiisme primaire , vous portez bien votre speudo en tout les cas digne d’un petit gamin .


    • #1731312

      "Des civils qui résistent à l’occupation" tu trouves pas ça contradictoire ce que tu dis ? Après tout dépend du type de résistance mais j’y crois pas trop.


    • #1731324
      le 22/05/2017 par Révolutionnaire khoméiniste
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      L’Iran envoyait en Irak bien avant la création de Daesh des milices chiites terroristes massacrer des civils sunnites (sunnites qui résistaient à l’occupation US).



      Quelle "milice chiite" par exemple, et où, quand et pour quelle raison aurait-elle procédé à "massacrer des civils sunnites" ?

      Pourquoi la République islamique d’Iran, seul gouvernement à avoir soutenu la cause du peuple palestinien (sunnite) de façon sérieuse, impliqué dans la défense des musulmans de Bosnie (sunnites), et qui s’est toujours prononcé pour l’union entre musulmans de diverses confessions afin de constituer un front commun contre l’impérialisme altanto-sioniste et ses laquais régionaux, chercherait-elle à "massacrer des civils sunnites" en Irak ?

      Rappel : bien avant la création de Daesh, le groupe terroriste Al-Qaida en Irak (AQI) d’Abou Moussab Al-Zarqawi avait publiquement déclaré la guerre aux Irakiens de confession chiite et conduisait attentat sur attentat contre les civils, en envoyant des terroristes se faire sauter au milieu des foules sur les places publiques, les marchés etc, et ce à un rythme quasi quotidien. De même, les affrontements inter-confessionnels en Irak débutèrent avec l’attentat à la bombe contre la mosquée Al-Askari de Samarra, lieu saint de l’Islam chiite. Si nous voulons remonter dans le temps, faisons-le jusqu’au bout.

      Ensuite, tous les Irakiens, indépendemment de leur confession, ont résisté à l’occupation étasunienne. Occupation qui, soulignons-le, a été rendue possible par le Koweït, Bahreïn et le Qatar, pays qui hébergent les bases militaires étasuniennes d’où sont parties les forces d’occupation, tandis que l’Iran s’était clairement opposé à cette invasion (et pour cause, Bush junior et sa clique néoconservatrice menaçaient d’agresser l’Iran par la suite).


    • #1731338
      le 22/05/2017 par Info ou intox
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      Des faits, des dates et des lieux, en gros vos sources monsieur ?
      Ou devons nous vous croire sur parole ?


    • #1731376

      Et les Ricains étaient positionnés en Iran aussi ? MDR


    • #1731389

      S’il y a un pays musulman qui a envahi et persécuté d’autres pays musulmans, c’est l’Empire ottoman. Et paradoxalement, la Turquie continue en se positionnant comme le meilleur allié du sionisme et d’Israel ... avec les monarchies du Golfe. Je suis sunnite et je dis "Vive l’Iran" ! Si l’Iran avait agi contre les musulmans, l’Algérie ne serait pas l’un de ses meilleurs amis actuellement. Or, les deux pays entretiennent d’excellentes relations et reconnaissent tous deux le Hezbollah, glaive de la lutte anti-israélienne.


    • #1731397
      le 22/05/2017 par Algerien31
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      Ces faits sont largement connus de ceux qui ont suivi les évènements post 2003, 2004, 2005.
      Oui les groupes sunnites ont résisté à l’occupation Us accueillie à bras ouvert par beaucoup de chiites.
      En représaille des escadrons de la mort chiite pro gouvernementaux ont massacré des civils sunnites.
      Ça ne conforte pas la grille de lecture de certains mais c’est la vérité. Le monde n’est pas binaire.
      Pour les faits il suffit de taper sur internet "escadrons de la mort irak 2004, 2005, 2006" et d’accepter la vérité.
      Bonne lecture.


    • #1731436
      le 22/05/2017 par Algerien31
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      @Awrassi : l’Iran a soutenu les groupes armés qui int combattu l’Algérie dans les années 90. Seule la Tunisie et la Jordanie avaient clairement condamné le terrorisme en Algérie.
      Mais Alger n’est pas rancunière et a repris et renforcé ses relations diplomatiques avec l’Iran quand celui-ci était vu comme un membre de l’axe du mal. Donc Téhéran n’a pas eu un comportement exemplaire.
      Mais c’est pas parce que nous avons d’excellentes relations avec Téhéran que nous devons ne pas voir la vérité.
      Trumpy a raison ! Entre 2003 et 2006 les groupes sunnites ont résisté à l’invasion Us quand beaucoup de chiites l’ont approuvé. Le pouvoir de Baghdad chiite post 2003 très faible a appelé à la rescousse des milices chiites iraniennes. Et certaines de celles-ci ont exécuté pour faire peur des civils sunnites en grand nombre. Il y avait des charniers en Irak à cette époque. Pour le savoir il fallait suivre cette guerre dès 2003 ou relire les évènements largement documentés.
      Il est notoire que des chiites afghan ou azéris ou autre, peuvent obtenir la nationalité iranienne en acceptant l’enrôlement dans des milices qui partent combattre en Irak.


    • #1731445
      le 22/05/2017 par Irak2003
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      Trumpy et Algerien31 n’ont pas tord. C’est une triste réalité. Et comme il le dit taper "escadrons de la mort irak 2005 ou 2004 ou 2006" donne beaucoup de preuves. Mais c’est quelque chose de connu. Je m’étonne de l’étonnement sucité.
      Par exemple : http://www.lefigaro.fr/debats/2006/...

      Ou http://m.alterinfo.net/Escadrons-de...


    • #1731494

      dans la région ,les méchants c’est les arabes sunnites ,qui s’est révolté contre les ottomans en 1916 ? ,les arabes sunnites ,ils ont soutenue les anglais contre les turcs ottomans ,c’est cette révolte qui a ouvert la porte au anglais (sacs picot ,le foyer juifs ...etc ) .
      qui a détruit son pays en faisant le coq ?
      Saddam Hussein ,il n’avait aucune raison d’attaquer L’Iran en 1981 ,le pays était fragilisé par la révolution islamique et il en a profité .
      dans cette région les arabes sunnites attaquent toujours par derrière ,sous couvert d’islam ,meme quand c’est Laurence d’Arabie qui dirige les opérations ça s’appelle le djihad.
      il faut faire un minimum d’auto critique .


    • #1731529
      le 22/05/2017 par Irak2003
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      @Grim : ça c’est une vision binaire. La relativité tu connais ? L’Iran avant 79 était l’allié numero 1 des Usa et d’Israel dans la région.


    • #1731764

      Hahaha, @ux décérébrés confessionnels qui parlent d’analyses binaires : Moqtada Sadr (pour ne citer que lui et ses combattants) était partisan de l’occupation US et ne se battait pas pour libérer son pays ? De même les territoires à majorité chiite n’ont jamais subi d’attaques et d’attentats kamikazes de ces mahbouls sunnites d’AQ ? Qui eux-mêmes n’ont jamais joué double jeu ? Etc... On peut retourner ça dans tous les sens, car OUI tout n’est pas binaire. Baltringues...


    • #1732125

      @haha : un esprit non binaire aurait justement compris que l’un n’empêche pas l’autre, et qu’il n’y a pas de paradoxe entre ce que certains groupes chiites aient combattu l’occupant et que d’autres s’en accomodaient. C’est ça la relativité.
      Quand aux attentats d’AQ il ne justifient pas l’interventionnisme iranien, ni l’execution de civils qui n’ont rien demandé... execution qui ont eu lieu parfois bien avant les attentats d’AQ.
      Un esprit non sectaire l’aurait admis. Pour reprendre ton expression est bal... celui qui ne croyait pas l’être.
      Faut jamais se croire plus fort.


    • #1732135
      le 23/05/2017 par Algerien31
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      @hahaha : 1 personne n’a dit que tous les chiites avaient collaboré. 2 personne n’a dit que aucun chiite n’avait résisté. 3 personne n’a dit que AQ n’avait pas tué de shiites. 4 personne n’a dit que AQ n’a pas été trouble. 5 Ni moi ni Trumpy n’avons fait de confessionnalisme, nous avons simplement relaté des faits impliquant l’Iran en Irak dans des actes de subversion ce qui est avéré. 6 Votre démonstration ne sert donc à rien ici car personne n’a jamais dit le contraire. B.


    • #1732337

      Hahaha, @Algerien31 : content de vous l’entendre dire. La vérité impliqué de ne pas insister lourdement sur les exactions des uns, en "oubliant" de pointer la responsabilité et la collaboration des autres...

      PS : ni les ingérences (d’où qu’elles viennent...), ni les combattants (quelle que soit leur confession...) venus de l’étranger ne doivent faire oublier que les résistants à l’occupation étaient au début IRAKIENS avant qu’ON ne les fassent dériver en miliciens sectaires !


    • #1732628
      le 24/05/2017 par Révolutionnaire khoméiniste
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      Quand aux attentats d’AQ il ne justifient pas l’interventionnisme iranien, ni l’execution de civils qui n’ont rien demandé... execution qui ont eu lieu parfois bien avant les attentats d’AQ.




      nous avons simplement relaté des faits impliquant l’Iran en Irak dans des actes de subversion ce qui est avéré.




      Les exécutions de civils ne sont certes pas justifiées sous quelles circonstances que ce soit. Mais, il n’a toujours pas été démontré de façon convaincante que des civils Irakiens sunnites auraient été soumis à des executions de masse avant le commencement de la campagne d’attentats perpétrés par AQI (probable création de la CIA, tout comme Daesh).

      Et il est encore moins avéré que l’Iran avait souhaité, fomenté ou ordonné ces exactions. Car tout crime part d’un mobile. Or, quelle raison aurait pu avoir l’Iran pour chercher à massacrer aveuglement des Irakiens de confession sunnite ? Quand est-ce que des responsables ou des conseillers du gouvernement iranien ont-ils préconisé ou envisagé de provoquer en Irak et ailleurs des guerres inter-confessionnelles ayant nécessairement pour conséquence la balkanization des Etats-nations concernés ? Ceci n’est pas et n’a jamais été la stratégie de l’Iran.

      En revanche, et vous n’êtes surement pas sans le savoir, du côté étasunien et sioniste, des documents et déclarations trahissant une volonté de ce genre (plan Oded Yinon etc) existent bel et bien, de même qu’une telle démarche s’inscrirait en parfaite continuité avec l’ensemble de la politique atlanto-sioniste en Asie occidentale depuis l’attentat du 11 septembre (lui même considéré par beaucoup, et à juste titre, comme une opération sous faux drapeau).

      Et si Washington pouvait compter sur l’assistance de quiconque dans ce genre d’entreprise destinée à nuire à tous les peuples de la région, ce n’est certainement pas sur celle de son principal adversaire qu’est l’Iran, mais sur celle de ses alliés, ou plutôt vassaux stratégiques traditionnels, dont les services de renseignements ne sont que des extensions ou annexes de leurs homologues étasuniens.

      En somme, la violence a toutes les chances d’avoir été déclenchée et entretenue par la puissance occupante étasunienne utilisant des réseaux locaux sous son contrôle, à la fois du côté de la mouvance salafo-"djihadiste" et de celui des forces de sécurité gouvernementales irakiennes.


    • #1732865
      le 24/05/2017 par Révolutionnaire khoméiniste
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      Oui les groupes sunnites ont résisté à l’occupation Us accueillie à bras ouvert par beaucoup de chiites.




      ...ainsi que par beaucoup de sunnites. Et personne n’a affirmé que la résistance à l’occupant était le fait d’une seule communauté.



      Le pouvoir de Baghdad chiite post 2003 très faible a appelé à la rescousse des milices chiites iraniennes. Et certaines de celles-ci ont exécuté pour faire peur des civils sunnites en grand nombre.




      Ce n’est qu’en 2014 que l’Iran a décidé de dépêcher quelques uns de ses militaires en Irak, à la demande expresse à la fois du gouvernement irakien et de l’administration régionale kurde, afin de contrer Daesh.

      Post-2003, l’Iran n’avait aucun intérêt à voir les troupes d’occupation étasuniennes demeurer sur place, étant elle-même dans leur ligne de mire, pas plus que Téhéran n’avait eu intérêt à combattre des résistants sunnites (et encore moins de s’attaquer aux civils sunnites) à partir du moment où ces groupes armés ne s’en prenaient qu’aux forces d’occupation et non pas au peuple irakien lui même.



      chiites afghan ou azéris ou autre, peuvent obtenir la nationalité iranienne en acceptant l’enrôlement dans des milices qui partent combattre en Irak.




      Seuls es citoyens afghans résidant en Iran (généralement depuis fort longtemps d’ailleurs) bénéficient de cette mesure, qui n’a été introduite qu’après le déclenchement de la guerre en Syrie. Les volontaires chiites afghans opèrent uniquemen en Syrie (Brigade Fatemiyoun) et sont absents du théâtre irakien.



      Par exemple : http://www.lefigaro.fr/debats/2006/...

      Ou http://m.alterinfo.net/Escadrons-de...




      Même l’article du Figaro que vous proposez parle de représailles en réponse aux exactions d’Al-Qaida contre les civils.

      Ensuite, les gouvernements et médias des pays de l’OTAN ont toujours tenté de mettre toute exaction perpétrée contre des civils sunnites en Irak sur le dos de l’Iran, alors qu’en réalité, elles ont été le fait des forces gouvernementales de Baghdad sous contrôle de l’armée étasunienne et de la CIA.

      Plus ubuesque encore, non seulement accusait-on l’Iran d’être responsable des meurtres de civils sunnites, mais les néoconservateurs de Washington allaient même jusqu’à prétendre que Téhéran serait dans le même temps à l’origine d’Al-Qaida en Irak et donc responsable aussi des attentats contre les civils chiites.

      C’est vous dire la crédibilité de ces accusations.


  • #1731295
    le 21/05/2017 par Quintilliano
    À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

    Quoi de plus logique que Trump balance autant sur le compte de l Iran sachant que demain il se rend à la Maison Mère...
    Bref, quelle tristesse quand meme de prononcer des inepties dignes d un Keppel et de ses congruences à la con lorsqu on parle d un terrorisme soi disant fomenté depuis Téhéran.

    Bref, Trump doit avoir les couilles bien serrées dans quelques mains pour donner raison à israel à ce point.

     

  • #1731303
    le 21/05/2017 par goy pride
    À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

    Trump se débat pour survivre dans cette fange putride qu’est la scène politique. J’espère sincèrement que cela s’inscrit dans une stratégie politique plus ambitieuse et profonde qu’une simple soumission pour juste finir ses 5 ans.
    Il vire Comey, acte audacieux, pour ensuite danser avec les Saoud...j’attend encore avant de le couvrir d’opprobres, je ne pense pas qu’il fasse cela de son plein gré et de gaieté de cœur !


  • #1731335

    Combattre le terrorisme islamiste depuis l’Arabie Saoudite, m’ouais ça me semble logique et cohérent.


  • #1731339
    le 22/05/2017 par Francette
    À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

    Trump qui dénonce le "terrorisme islamiste" (i.e. En réalité le wahhabisme) depuis l’Arabie Saoudite a côté du Roi De La monarchie absolue wahabite...

    ... ce serait passé dans un sketch ?
    Parce que c’est comme si le PDG de Coca Cola dénonçait les dangers du soda et sa responsabilité dans l’épidémie mondiale d’obésité et qu’il appelait Pepsi en renfort pour lutter contre le soda international tout en faisant porter la responsabilité par les petites coopératives de sains jus de fruit bio sans sucre ajouté...

    Tiens, Je vais me resservir un verre !

     

  • #1731350

    Et si le politiquement incorrect faisait aussi partie du système ?

     

  • #1731357

    Trump menace l’Iran qui n’a rien à se reprocher à la demande d’un lobbie puissant et influent aux USA.


  • #1731358
    le 22/05/2017 par poupinette
    À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

    Et nous qui avions cru Trump quand il disait qu’il allait se tourner vers son peuple qu’il remettrait la monnaie entre les mains de l’état ,qu’il se réconcilierait avec Poutine et ses alliés ,qu’il arrêterait les ingérences en Syrie etc etc... !Comme les autres "présidents" avant lui il est la propriété du sionisme et du NOM ,il leurs appartient corps et âme !


  • #1731362

    "à Riyad devant les représentants d’une cinquantaine de pays musulmans, Donald Trump s’en est violemment pris à l’Iran, qu’il a accusé de « soutenir le terrorisme »"

    celle là, on me l´aurait sorti il y a 6 mois, que je ne l´aurais pas crue...


  • #1731365

    Cela en dit long sur le pouvoir et les méthodes de "persua-Sion" de l’état profond américain.
    Il n’y a plus qu’à dire que le réel n’a pas lieu, il n’a même pas lieu d’être.
    Maintenant le Sch-Trumpf nous la joue bleu-bite, celui qui ne sait rien sur les magouilles wahabbites des Saoud, avec son mantra "Jobs, jobs, jobs..."

    Situation, on ne peut plus compliquée pour lui, cela dit, avec un gendre sioniste orthodoxe et des républicains acquis à la cause sionarde, le jeu est pour le moins brutal, et toute son énergie va être dépensée à passer son mandat sans se faire zigouiller.
    C’est de la real-politik ou domination/soumi-Sion.


  • #1731371

    I’Iran avait "a" ? Bien raison de vouloir se doter de l’arme nucléaire ! c’est la seule condition pour tenir à l’écart les prédateurs occidentaux et leurs armées de terroristes ! Quelle que soit les concessions qu’ils feront les criminels de tel-aviv et leurs prostituées de l’otan chercherons à détruire le pays et à le morcelée comme ils le font de tout le moyen -orient, aucun de ces pays ne pourra se développer sereinement sans un bouclier nucléaire et une capacité de réponse militaire appropriée aux colonialistes et à leurs valets locaux !!


  • #1731372

    350 milliards de $ de commandes valent bien un petit discours flagorneur .


  • #1731377
    le 22/05/2017 par Praetorius
    À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

    Mis à part le conflit Iran/Irak, l’Iran n’a pas été en guerre depuis 500 ans, alors que les Etats-Unis depuis leur création ont été impliqué dans 217 conflits. Quant au Hezbollah, il n’a jamais été une organisation terroriste, c’est un fait. Il ne faut pas non plus oublier la déclaration à l’Onu de Mahmoud Ahmadinejad en 2012. Je doute que le véritable pouvoir caché ait apprécié... Tenir compte aussi du fait que l’Iran a des accointances avec la Syrie, la Russie, la Palestine, donc en opposition avec l’axe Arabie Saoudite, Etats-Unis, Israel.... Bataille entre le bien et le mal, comme si le monde, les humains, la vie pouvaient se résumer de façon binaire. Décidément les ficelles de la propagande sont de plus en plus grosses.


  • #1731378

    Je croyais que des liens avaient été établis entre l’Arabie Saoudite,le Qatar et des groupes terroristes islamistes .. Conspirationnisme ou fake news ? Si c’est le cas Trump ,a peut être été conseillé par sa fille acoquinée de manière éternelle avec l’organisation sioniste mondiale pour anéantir le Hezbollah en sur-armant ses ennemis, les Rois du Pétrole complices de l’Oncle Sam qui par cupidité comptent bien s’assurer d’une rente pétrolière illimitée .Tout en favorisant le projet du Grand Israel ils contribuent à la dislocation du monde musulman, une division qui leur apporterait un quasi statut de "peuple élu arabe".. un pacte avec Satan qui est le véritable Maître de cérémonie et qui entend bien le rester.


  • #1731382

    Ils ont dit tout cela après combien de whiskies ?! D’après mes recherches, l’Iran n’a jamais envahi quiconque depuis l’Empire perse ... Et cet Empire n’avait ni d’ayatollah à sa tête, ni n’était musulman !!!


  • #1731383

    On peut prendre le problème par tous les bouts on revient toujours au même point : tout cela ne s’explique que par le projet impérialiste américano-sioniste de reconfiguration du moyen orient (un grand Israel voisinant avec un grand état arabe sunnite) sous protection américaine exclusive. C’est un projet dément qui passe notamment par la destruction de l’Iran (une des plus anciennes civilisations du monde) fomenté par des barbares (une oligarchie mondialisée) assoiffés de domination absolue sur le monde. Ce mondialisme est insupportable car il entretient des conflits permanents qui s’exportent via le terrorisme et la submersion migratoire. Il est clair que ce qui se joue dans cette zone c’est bien aussi la survie des nations européennes et russes. Il est clair que notre pays a fait le mauvais choix et que s’il eut survivre il doit revoir son positionnement sur la scène internationale. Mais il semble malheureusement que la population française soit entrain de se soumettre à cet ordre américano-sioniste "en marche" !


  • #1731386

    Il faut savoir que la fille de Donald Trump Iwanka s’est convertie au judaïsme.
    Donc, Donald Trump ne changera rien sur le plan de la politique extérieure. Cela fait partie du deal. Tu peux mener une politique conservatrice (contre l’avortement, par exemple) et économique qui tient compte du fait national sur le plan intérieur, mais tu dois accepter les alliances interétatiques telles quelles sont sur le plan extérieur.

     

    • #1731408

      On va dire que c’est mieux que rien et si c’est bon pour le petit peuple américain tant mieux. Après tout, Trump a été élu pour ça.


    • #1731571
      le 22/05/2017 par aurelien362
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      On se fiche complètement de la religion supposée de sa fille. Ce n’est pas ça qui détermine une politique étrangère. Poutine a des conseillers juifs très proches, et ils ne l’ont en rien incité à se mettre en guerre avec l’Iran.


  • #1731387

    « les représentants d’une cinquantaine de pays musulmans »

    Lesquels ? Somalie ? Yémen ? Afghanistan ? Libye ? Iran ? hahaha A qui parlait finalement Trump ?


  • #1731407

    Je n’ai de toute façon aucune confiance ni dans les USA ni dans l’Iran qui sont des pays qui mettent bien trop en avant leur religion. Ils peuvent bien faire ce qu’ils veulent je m’en moque éperdument. Le problème, c’est que ça a des répercussions chez nous.

     

    • #1731884

      On se fiche de ta confiance et de ton intuition ! Analyse objectivement les choses : depuis mille ans, l’Iran a conquis quel pays, à fait la guerre à quel pays, à envahi quel pays ?!!!


  • #1731439

    Trump a dansé la danse du sabre avec les saouds et a commis une espèce de courbette face à eux (il est beaucoup plus grand que les saouds) pour recevoir une lourde décoration saoudienne (médaille et chaîne).
    Ce n’est pas très digne, pour un président de grande puissance. Chercherait-on à montrer qu’il est soumis à Israël ? Les saouds n’en sont qu’un avatar.


  • #1731464

    La "volonté" de l’Israël est passé...

    Combien de temps l’Israël dictera encore sa ligne aux USA...

    En quoi l’Iran dérange les USA ?!!!

    Combien de temps encore l’Israël fera faire ses guerres par les autres...

    Lire de toute urgence le dernier livre de Guyénot !


  • #1731473
    le 22/05/2017 par Irak2003
    À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

    Des milices chiites avaient trahi leur pays l’Irak pour suivre les intérêts de Téhéran. Ils ont appuyé les troupes britanniques par exemple à Bassorah en mars avril 2003 contre l’armee nationale irakienne.
    Elles ont mené des assassinats contre des civils sunnites avant Samarrah.
    Quand à la Saoudie ou le Koweit ou autre je m’en fiche. Eux aussi ont les mains sales. Mais l’Iran n’a pas les mains plus propres. Comprenez que tous ne cherchent que leurs intérêts sans aucune morale.

     

    • #1731607

      Vous ne prenez pas en compte l’agression criminelle de Saddam Hussein le sunnite dans les années 80 contre les iraniens + le fait que la majorité chiite irakienne a toujours été traité comme des citoyens de seconde zone par les sunnites au pouvoir avec Saddam Hussein.


    • #1731619
      le 22/05/2017 par Irak2003
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      Oui mais les civils sunnites n’étaient pas responsable des actes de Saddam.


    • #1731753
      le 22/05/2017 par evanescente ondine
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      Agression criminelle ? on parle de la même guerre ? L’Iran encourageait la minorité shiite à faire un coup d’État pour mettre une république islamique à la place du régime nationaliste. Les shiites étaient donc, comme les Juifs en Allemagne après la déclaration des journaux juifs New-Yorkais du 24 mars 1933, membres d’une nation ennemie.
      L’Iran n’est pas du tout un centre de terrorisme aujourd’hui, et résistent aux Juifs, mais à l’époque il aurait clairement été bon que Saddam gagne, ça aurait fait une théocratie de moins. Suffit de voir la longueur des jupes autorisées, pour juger du niveau de liberté à l’époque : Iran -> voile, Irak : jupe courte. Vous êtes pour la répression morale islamique, ou la liberté d’aimer qui vous voulez sans que des barbus lubriques vous l’interdise ?
      regardez sur les photos la beauté des femmes iraniennes de l’époque, vous comprendrez le gâchis !
      C’est marrant comme sur ce site on s’incline devant la morale islamique quand ça vient de bons musulmans qui se font pas sauter, et en même temps le héros local, Soral, vante un mode de vie à la française, faite de conquêtes féminines à la chaîne, et pas tout le temps dans de bonnes conditions d’hygiène d’après ses bouquins.


    • #1731887

      Ce n’est pas l’Iran le coupable dans l’affaire, mais les chiites (la majorité du pays) irakiens ... Saddam (paix à son âme) et les sunnites représentaient 20 % de la population. Il s’agissait d’une affaire interne. On ne saura jamais pourquoi Saddam a fait la guerre à l’Iran. L’Iran, comme pays, n’a causé de tort à personne depuis qu’il n’est plus l’Empire perse !


    • #1732460

      Iran -> voile, Irak : jupe courte.




      Alors que les choses soient claires, les pays musulmans n’ont pas plus à adopter vos moeurs décadentes que nous n’avons à islamiser les pays occidentaux, auquel cas, ce ne serait ni plus ni moins que de l’invasion.
      Donc vos jupes courtes, vous pouvez vous les gardez chez vous en occident, vous êtes libre, puisqu’ apparemment pour vous trimballer sa bidoche comme un vulgaire steak semble être une "liberté", par rapport à une femme qui n’ a pas besoin de s’afficher de la sorte et qui du coup se couvre en conséquence. Libre à vous sans mauvais jeu de mots de passer pour un coup facile et de dégrader l’image de la femme, mais sachez que votre culture n’a pas le monopole de la liberté et est de plus en plus haïe par bon nombre de gens dans le monde.


    • #1732612
      le 24/05/2017 par Révolutionnaire khoméiniste
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      Des milices chiites avaient trahi leur pays l’Irak pour suivre les intérêts de Téhéran. Ils ont appuyé les troupes britanniques par exemple à Bassorah en mars avril 2003 contre l’armee nationale irakienne.



      C’est faux, l’Iran n’a pas et n’a jamais eu "intérêt" à ce que les Britanniques ou les Etasuniens viennent s’installer le long de ses frontières pour la menacer directement.

      Où sont vos preuves pour affirmer que des groupes paramilitaires chiites pro-iraniens (tout irakien chiite n’est pas mécaniquement proche de l’Iran) ont assisté les Britanniques à Bassorah en 2003 ?



      Elles ont mené des assassinats contre des civils sunnites avant Samarrah.



      Idem : où sont vos preuves ? Et surtout, quel intérêt aurait l’Iran à soutenir de telles actions ?



      Quand à la Saoudie ou le Koweit ou autre je m’en fiche. Eux aussi ont les mains sales. Mais l’Iran n’a pas les mains plus propres. Comprenez que tous ne cherchent que leurs intérêts sans aucune morale.



      Certes, sauf que les pétromonarchies du Golfe Persique ne sont pas desEtats souverains mais des clients de Washington, ce qui explique leur collaboration avec Bush jr. dans l’invasion illégale de l’Irak en 2003. A contrario, l’Iran a recouvré sa souveraineté en 1979, en pmus d’être en conflit avec les Etats-Unis et l’entité sioniste depuis cette date. Donc, en quoi cela aurait-il été salué par Téhéran que les Etats-Unis occupent un pays voisin, tout en menaçant l’Iran d’être la prochaine sur la liste ?

      Par définition, personne n’est totalement irreprochable, mais cela ne signifie pas que les responsabilité soient toujours équitablement partagées, ni que ces accusations que vous portez contre l’Iran soient factuelles.


    • #1732624
      le 24/05/2017 par Révolutionnaire khoméiniste
      À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

      Quand à la Saoudie ou le Koweit ou autre je m’en fiche.




      Intéressant, quand on sait que l’article proposé ici concerne la relation entre l’Arabie séoudite, les Etats-Unis et l’Iran. C’est le dossier irakien qui est hors sujet dans le cadre de discussions portant sur cet article.

      Et puis, si l’Irak vous tient réellement à coeur, il serait passablement saugrenu de vouloir fermer les yeux sur le rôle clé du Qatar, de Bahreïn et du Koweït dans sa destruction. Sans la participation de ces pétromonarchies à l’opération étasunienne, conduite à partir des bases militaires US situées ces pays, l’Irak n’aurait pas été envahie ni occupée, de même que Saddam n’aurait pas été renversé.


  • #1731498

    Le règne de l’argent roi dans un monde de dupes...

    PS : mon pseudo ici "Verité" et non "anonyme" qui apparaît ainsi depuis quelques temps.


  • #1731505
    le 22/05/2017 par Stormhorse
    À Ryad, Trump appelle à "isoler" l’Iran

    ’faut être gaufré pour lancer ce genre de truc (comme un missile nord-coréen) à Ryad, capitale d’un pays exemplaire question terrorisme... quel con ce cow-boy !


  • #1731540

    C’est le contraire Donald , tu t’es planté, le terrorisme vient des saouds et c’est avec les Iraniens que tu dois boire un coup...


  • #1731568

    Si ce n’est pas de la Chutzpah, alors je ne sais pas ce que c’est !


  • #1731692

    < AXE DE LA RESISTANCE >

    < AXE DE LA RESISTANCE>
    les hommes d’honneur se soulève....


Commentaires suivants