Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

A propos des musulmans et de la décision du NPA.

Je suis fier et triste de vous annoncer que le PIR est le seul parti où les musulmans sont libres et non traités comme des sous-hommes avec les sous-droits qui vont avec.

Fier car cet espace de liberté nous nous en sommes dotés nous-mêmes. Nous le bâtissons et le faisons vivre. Triste car nous restons, et resterons visiblement pour longtemps, notre seul espace de liberté politique. Cette perspective me semble bien triste à l’approche d’élections qui seront selon toutes vraisemblances marquées par l’islamophobie.

Le NPA vient de décider que les musulmanes portant un voile peuvent militer au NPA en tractant, en collant des affiches, en posant des stickers, en récoltant des dons, etc... mais pas représenter le NPA. On est en droit de se demander ce que signifie être membre d’un parti qu’on n’est pas en droit de représenter. Si c’était mon cas, je me demanderai quelle est la signification profonde de tout cela. Je reviendrai sur ce point plus tard.

On me dira que la position des militants du NPA n’est pas homogène sur cette question et que le fait que ce parti se pose des questions, même si c’est répondre "non" alors que les autres ne se la posent pas avant de dire "non", n’est pas si mal. Après tout, tout cela n’est-il pas un signe positif ? Je ne serai pas aussi affirmatif, pour plusieurs raisons :

• Premièrement, parce qu’au regard du climat d’islamophobie qui traverse l’Europe, et tout particulièrement la France, une telle décision n’est pas bonne. Elle renforce l’islamophobie et affaiblit la lutte contre ce fléau. Tout d’abord parce que si la décision du congrès du NPA atteint indirectement tous les musulmans, elle s’abat directement sur les premières victimes de l’islamophobie : les femmes voilées. Ce sont elles qui subissent les insultes, les agressions, les humiliations, les lois islamophobes, les discriminations. La décision du congrès du NPA ne fait que renforcer l’idée qui veut que sur les femmes voilées, on peut tout se permettre, on peut voter n’importe quelle loi, on peut leur dire ou dire d’elles tout ce qu’on veut.

• Ensuite, elle affaiblit la lutte contre l’islamophobie (et même contre toutes les formes de discriminations raciales) qui regroupe hélas trop peu de personnes. Comment le NPA peut-il lutter sérieusement contre les discriminations alors qu’il en institue en son sein ? Comment un militant du NPA pourra dire que les musulmans ne sont pas des sous-citoyens alors qu’ils sont des sous-militants dans son parti ? Comment un musulman pourra-t-il poser une affiche NPA contre l’islamophobie alors qu’en tant que musulman, il est un sous-militant, il est une petite-main et ne sera que cela, il fera les basses besognes et ne pourra ni participer aux prises de décisions, ni représenter son parti ? Mais je vais sans doute un peu vite en besogne. Car les militantes musulmanes portant un voile - et à plus large échelle les militants se revendiquant de l’Islam - peuvent probablement encore proposer des idées, participer aux votes internes,etc... mais les empêcher de se présenter à des élections au nom du NPA conduit nécessairement à limiter leurs droits à l’intérieur.

• Enfin, aussi parce que le NPA n’est pas n’importe quel parti. Même si c’est involontairement, ce parti a eu une candidate voilée lors d’une élection. Quel peut être l’impact de la décision du NPA, alors que les autres partis blancs sont tous d’accord sur l’exclusion des femmes portant le voile ? Cela ne va-t-il pas empêcher toute évolution ? Ce recul du NPA, ne va-t-il pas conforter les positions, les déclarations et les actions islamophobes de l’ensemble des autres partis ? Ce recul du NPA n’est-il pas interprétable comme message signifiant que présenter une femme voilée est une erreur ?

Il me semble nécessaire de faire un rapprochement. Le fait que les musulmans sont pour les autres partis considérés comme des bras qui ne seront jamais des têtes. Toujours comme des personnes devant travailler mais ne jamais parler, comme des hommes et des femmes ayant plus de devoirs et moins de droits. Cela ne nous rappelle-t-il le sort des travailleurs immigrés, le vécu de nos parents, la vie des habitants des quartiers ? Certes cette mise à l’écart, ce sous-statut, n’est pas exprimé de la même manière, mais ce sont bien les mêmes logiques qui sont en jeux. Aussi, si on est en droit de se demander quelle est la place des musulmans pour un parti qui leur donne un statut de sous-citoyen ? On a le devoir de se demander alors quelle est la place des immigrés, de leurs enfants, des habitants des quartiers, de nous-mêmes, pour ces partis ? Quel projet de société sont-ils en train de bâtir et quel est notre place dans ce projet ?

Atman Zerkaoui, membre du Parti des Indigènes de la République

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #3271
    le 19/02/2011 par Chris Lefebvre
    A propos des musulmans et de la décision du NPA.

    Le PIR est le pire des partis qui existent, c’est tout


  • Tant mieux, ça met les choses au clair. Le gauchisme type NPA est aux antipodes de l’Islam et des musulmans.
    Par contre, il faut faire gaffe au PIR, en ce moment ils préparent de gros textes anti-E&R qu’ils vont faite tourner et dont j’ai déjà les principaux arguments. Si quelqu’un peut m’aider à réfuter leur propagande, ce serait bien.

     

    • A mon humble avis,si un texte anti-ER est en circulation c’est probablement du fait que Mr SORAL a dénoncé BOUTELDJA,par qui elle etait employé...ect !Une fois de plus,Mr SORAL a anticipé la SUPERCHERIE d’indigènes de la republique.En ce qui me concerne,je suis francais d’origine algerienne et ses gens ne me represente ni de pres ni de loin.


    • Le problème c’est que le PIR(e) séduit de plus en plus de jeunes musulmans. Il faut impérativement contrer leur propagande et confronter nos arguments.


  • Pfff...

    Ca fait plus d’un an que le PIR explique à tout le monde qu’ils va diffuser des textes pour descendre ER et Soral...

    Si ils ont besoin de tant de temps, ça doit pas être si facile en fait.

    On attends ça avec impatience, que Soral les renvois bouler en 1-2...

    Pour le reste, cet article met enfin les choses au clair, après plusieurs années de COLLABORATION avec le NPA et les Gaucho. La question à se poser c’est pour ce retournement MAINTENANT ?

    Soral a expliqué ce que fait le NPA depuis très longtemps... Le PIR veut représenter des musulmans, il oublie le principal : Le muslim est soumis à la vérité d’où qu’elle vienne. Mais les indigènes n’acceptent pas la vérité qui pourrait provenir d’ici.

    Que les militants de PIR ou d’ER enquêtent sur les proximités des indigènes avec les gauchos de Saint-Denis, vous allez tout comprendre.

    Le PIR se descendra tout seul en essayant de descendre ER. Ils cumulent tous les dossiers.


  • Je suis Français, je suis bazané , je suis Musulman ,
    Je suis antiraciste, anti collonialiste donc, antisioniste, FIERE ET PATRIOTE !!
    Je n’ ai que faire des élecubrations victimaires du partie des indigenes autoproclamés. Ils galvaudent par leurs comparaisons hasardeuses et leurs pleurnicheuries incessantes le sort de mes ancetres pendant la collonisation .50 ans plus tard ces gens qui mettent dans le meme sac les noirs les arabes les antillais et les vietnamiens n ont pas peur des contradictions :
    On ne peut pas se dire fiere d’etre ARABE et oublier que l’empire musulman à collonisé le tiers du monde
    On ne peut pas etre antiraciste et profondement racialiste
    On ne peut pas critiquer les racistes et se traiter soit meme de reubeu ,de renoi .
    On ne peut pas demander le RESPECT et mepriser les blancs en les traitant de sous chien
    On ne peut pas etre trotskiste et Musulman
    On ne peut pas etre anticollonialiste et cautionner la construction de minaret de style sahoudien au beau millieu des campagnes francaises .
    On ne peux pas etre antisioniste et travailler pour l autonomie du 93 (cf le site du PIR).

    VIVE LA FRANCE

     

    • Merci à toi Ismael !

      Ton message est un baume

      Je n’aime pas particulièrement la mentalité du présent site, même s’il m’est arrivé de soutenir (financièrement) soral

      Je donne 10 euros chaque mois à fde**** et je me moque des ânes qui nous insultent et nous crachent au visage, gauchiste ou soraliens. Ils ont sacrifiés l’idéal de la réconciliation pour celui de la passion de l’insulte

      Si tu corresponds par tes actes à ce que dis ton message, alors tu es digne de tout mon respect.

      Fraternellement
      Ton concitoyen

      Vincent


    • #3322

      Respect à toi !

      Puissent tous les musulmans faire preuve d’autant de sagesse.


    • Les musulmans n’ont pas colonisé 1/3 du globe.
      Je t’invite à regarder la carte de leur expansion au paroxysme.
      Et puis, d’après toi, on ne peut pas se dire fier d’être musulman parce que ses ancêtres ont conquis des terres il y a plusieurs siècles ? Qu’est-ce que c’est que cette ineptie ?

      Pour le reste, je suis d’accord avec toi.
      Le PIR est une catastrophe.


    • Je suis Canadien, blanc comme du lait et antiraciste. Je t’embrasse (virilement) sur les deux joues mon frere.
      Vive nos peuples !


    • BRAVO Madame !
      Signé : Un sous chien


    • #3364
      le 20/02/2011 par un lecteur de l’intellectuel dissident
      A propos des musulmans et de la décision du NPA.

      Salut Vincent, je fais partie des ânes qui taquinent occasionnellement fdesouche mais ce n’est pas par vice, avoue qu’ils le cherchent. Reconnais que quand tu traines un peu sur les commentaires, y’a de quoi devenir fada.

      Les mecs défendent la France et y’a pas trois mots sans une faute d’aurtaugraffes, pas un bout de réflexion, rien, du vent la plupart de temps. La grammaire est la-bas l’ennemie, pire que les muzz (je ne sais toujours pas d’ailleurs ce que cela veut dire).

      Payer 10€/mois pour les lire des faits divers, t’as les moyens (je déconne).


    • pour repondre à Romain
      Fiere d ’etre arabe c est etre fiere de ce qu ’ a apporté l’ Islam (religion universel) au monde sur le plan moral ,spirituel intellectuel litteraire et technique . Son expension est une forme de collonisation bien differente de la vision universaliste assimilationiste des lumieres. (soit dit en passant pas d Islam pas de siecle des lumieres en france nous sommes lié par l histoire)
      L’empire islamique a conquit un territoire qui va de l’Espagne à l Indonesie et de la Chine au Senegal en passant par les Balcans.
      Les arabes (dont je ne fais plus partit en tant que francais assimilé) peuvent etre fiere de leur histoire colloniale au meme titre que les francais. La france s’est deshonorer en Algerie (notament le code de l indigena ) .Les arabes aussi doivent faire leur autocritique, la traite des esclaves (polytheistes) fut aussi un deshoneur .La maniere de castrer systematiquement les esclaves noirs present en Arabie pour prevenir le metissage fut une des pratique les plus inioble . Merci a tout les messages de sympathie


  • #3295
    le 19/02/2011 par mister cocktail
    A propos des musulmans et de la décision du NPA.

    Doit-on forcement porter le voile (ou la barbe, pour le cas d’un homme) quand on pratique la religion musulmane ? Cette dernière est-elle tributaire ou corollaire au port d’un (simple) morceau de tissu qui détournerait le regard impie de l’homme ou garantirait la probité de celles qui le portent ? Quid de celles qui ne le portent pas, alors ! Sont-elles pour autant vouées aux gémonies ?

    - Houria boutetldja - la passionaria du MDI - le porte-t-elle elle même ? D’ailleurs se définit-elle comme musulmane ou plutôt comme une exaltée dont l’unique but est de jeter de l’huile sur le feu ?

     

    • Pour te répondre, l’islam définit 5 catégories de règles pour les affaires mondaines :
      - L’obligatoire (al wajab) : La prière, l’aumône, (les 5 pilliers en somme) et d’autres... dont le fait pour la femme de se préserver des hommes pour ne pas être de la viande. La préservation, ce sont les cheveux, mais aussi les formes et la voix. Le voile est obligatoire.
      - Le conseillé (al mandoub) : jeuner le lundi et le jeudi par exemple, comme le faisait le prophète... Mais il y a aussi le port de la barbe pour les hommes, qui a plusieurs vertus, dont le fait de savoir directement si on parle à un homme ou une femme sans avoir à regarder le reste de ses formes...
      - Le déconseillé/detesté (al makrouh) : proférer de sales paroles par exemple...
      - L’interdit (al haram) : consommation d’alcool, jeux de hasard, porc, etc...
      - Le licite (al hallal) : ce qui n’est pas interdit.

      Dans chaque catégories, il y a des sous catégories plus précises, avec une échelle d’importance à chaque fois — pour ceux que cela intéresse. C’est ce qu’on appelle le "fiqh" (jurisprudence)... Pour ce qui est de la souplesse (catégories en dehors de l’interdit et de l’obligatoire), il peut y avoir des variations (parfois importantes) selon l’école juridique (madhab), le contexte sociétal, l’époque, etc...

      Les croyants que ne se soumettent pas à cela en sont responsables devant Dieu. Les croyantes non voilées qui n’ont pas de raison valable sont dans une situation assez compliquée vis-à-vis d’elles même, la plupart d’entre elles le vivent mal. J’en vois pas mal qui finissent depressives ou sociopathes, quand elles ne renient pas purement et simplement l’islam.

      Le ni/ni et certaines représentantes du PIR sont dans cette dernière catégorie. Que Dieu les aide...


    • Le voile ou équivalent...
      Je connais pas mal de croyantes qui ne portent pas le voile arabe mais autre chose selon les modes, les saisons, leurs gouts...

      On est pas non plus obligé d’être arabisés...


  • Comment utiliser les "indigènes"... Guide pratique en une leçon !^^


  • #3304

    La france est un pays laïc. Il est bien normal qu’aucun parti ne soit représenter par une femme voilée. Pareil pour un juif qui porterait une kippa. Le PIR voudrait des élus portant des signes religieux ?
    Je n’aime pas le NPA ni les laïcards forcenés, mais je ne vois pas ce qu’il y a d’incohérent à refuser que les représentant du parti oublie la laïcité.

     

    • Tu mélanges laicité avec athéisme.

      Je suis un pur laïc, mais je ne vois aucun mal à ce qu’un élu porte sa kippa... Comme nous avions des députés en soutane il y a 30 ans...


  • Celon la tradition islamique une femme doit vouer sa vie à son foyer, etre une bonne fille une bonne mere et une bonne epouse .
    Elle doit honorer son mari qui lui doit ,en retour , protection ,confort, stabilité et en aucun cas aller s’afficher avec des gauchos dégénérer Ce n est pas le role d une pratiquante que de coller des affiches ou deblaterer des discours politiques .
    De plus il n y a pas en france de deputé en kippa et guirlande ou de curré senateur alors.......................

     

    • #3437

      pour ce qui est de la représentation publique du NPA lors d’élections, tout militant n’a pas vocation à être candidat (e) et n’est pas sous militant pour autant . une candidature est plus une charge qu’un honneur dans un parti luttant contre les notables de tout bord .
      d’autre part relier cette décision à l’abandon de la lutte contre l’islamophobie, est une erreur . ’lorsqu’hillam à Avignon se présentait "candidate du NPA parce que musulmane, il y avait un singulier mélange des genres qui pouvait provoquer l’islamophobie .
      enfin par respect pour tous les peuples qui luttent contre le port du foulard (ou pire encore ) imposé par leur dictateurs, le NPA leur envoie ainsi un message de solidarité . N’est ce pas le plus important ?


  • #3320
    le 19/02/2011 par Ibrahim Boubekhadda
    A propos des musulmans et de la décision du NPA.

    Je pense que cette immigration de masse a été l’une des pires catastrophes du 20e siècle, car le destin d’un musulman qui va travailler en Europe est de revenir dans son pays au bout d’un certain temps !


  • La loi définit clairement les limites du port de signes religieux ostentatoires. Dans une élection républicaine, les représentants sont au service du public, dans une démarche d’utilité publique et citoyenne, et donc mettre en avant des signes religieux flagrants est interdit. Cependant s’il s’agit d’élections autres que d’intéret public (par exemple qui va gérer le politburo du NPA, ou qui va en devenir le n°2) alors cela peut se faire sans enfreindre la loi.

    Pour répondre à Mr Zerkaoui : il s’agit de lois et régles républicaines propres à la France s’appliquant à TOUTES les communautés, et non pas uniquement à la communauté musulmane (qui d’ailleurs peut tout à fait être représentée et exister dans le paysage politique sans afficher de signes religieux).
    Toutes les communautés doivent accepter ces règles et ces lois choisit par le peuple français souverain (peuple composé et multiculturel, c’est à dire que les musulmans aussi ont voté dans une certaine mesure pour ces lois).
    Je peux comprendre que certaines personnes soient attachés à des rites ou des coutumes, mais il est nécessaire de ne pas les imposer aux autres et de respecter la base sociétale et culturel du pays (ici la limite est le service public et les institutions publics). Cependant si cet attachement confessionnel est trop fort et ne trouve pas son épanouissement dans un pays comme la France (ou un autre) rien n’empêche d’aller vivre dans un pays où l’on peut exprimer pleinement sa religiosité et toutes les coutumes qui l’accompagne. Biensûr ce choix est difficile : vivre en France et pratiquer sa religion dans les limites établis (mais cela vaut aussi pour les chrétiens et les juifs) ou aller dans un pays religieux et vivre comme on l’entend sa religion.

     

    • Réflexion on ne peut plus juste dans le fond comme dans sa forme ! La France n’est pas et ne doit pas être un refuge de "martyrs" de l’Islam ! la France reste la France et ses détracteurs non insérés pour causes diverses et variées s’ils ne se sentent pas bien dans ce Pays qui les ont pourtant accueillis "parents ou grands parents" ont tout à fait le droit de ne pas y rester ! La France n’est et ne sera pas une terre d’Islam ! Qu’ils fassent comme les Chrétiens qui se conforment aux lois de la République en respectant les uses et coutumes et sont d’une discrétion chronique comparé aux revendications
      communautaire principalement venant d’Afrique du Nord !


  • Si les Musulmans acceptent de se faire appeler "indigènes" comme les Français de "souchiens", c’est pas gagné...
    Vous êtes Français ou vous ne l’êtes pas. Nous ne sommes pas là pour approuver ou désapprouver l’Islam, ou décortiquer le Coran. Ok ?