Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

À saisir ! Esclaves européens en solde

Ils viennent trimer sur les chantiers, dans les transports ou les abattoirs, pour 3 à 6 € l’heure, au mépris de toutes les règles de sécurité. Et le plus légalement du monde. Car ces travailleurs low cost sont tous européens.

Augusto de Azevedo Monteiro voulait gagner sa vie. Il l’a perdue. Maçon détaché en France par EYP, une boîte portugaise, cet ouvrier usinait sur l’air très en vogue de la sous-traitance à bas coût dans la gadoue d’un chantier de Spie Batignolles, à Villeneuve-la-Garenne. Le 6 décembre, il est mort écrasé par une dalle qu’un coffrage hâtif à force de cadences infernales n’a pas su contenir.

Enfant d’Esposende, ville voisine de Braga irriguée par la crise et ses misérables affluents, Augusto de Azevedo Monteiro avait 35 ans, une famille et plus un euro rouillé en poche. Les 565 € brut de son dernier Smic flambés, ses allocations chômage taries, il avait opté pour une mission en France. « Notre pays agonise et nous constituons une main-d’œuvre bon marché, confie une salariée francophone d’EYP. On sait que Spie fait appel à nous parce que nous coûtons moins que nos concurrents français. »

Roumaines, polonaises, espagnoles ou portugaises, les plaques d’immatriculation des camionnettes de société ou d’agences d’intérim alignées sur le parking de Villeneuve-la-Garenne disent la géographie de la crise. À en croire le communicant de Spie, pourtant, « EYP a été préféré à deux candidats hexagonaux pour des raisons de disponibilité, rien d’autre ! » Les Portugais parlent plus clair : « Nous n’avons presque plus de clients locaux et, quand c’est le cas, ils n’honorent pas leurs factures, tranche l’employée d’EYP. Spie au moins paie nos prestations : la détresse des uns fait les bonnes affaires des autres, c’est comme ça... »

L’(a)moralité de cette histoire, les bâtisseurs français l’ont bien comprise : faute de pouvoir délocaliser leurs chantiers, ils importent à grandes pelletées des ouvriers certifiés low cost par des entreprises sous-traitantes ou des agences d’intérim implantées dans des territoires où le coût du travail s’évalue en nèfles. C’est « malin », c’est légal, c’est européen.

Lire la suite de l’article sur marianne.net

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #450943
    le 30/06/2013 par laurent
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    Voila une illustration magistrale de l’instrumentalisation des plus pauvres européens contre nous pour faire du profit en tirant les salaires vers le bas,a retenir pour rejeter le "néo libéralismle" & sa très chère (c’est bien le cas de le dire) immigration
    A noter que la pitence de ces esclaves qui s’élève a 600 zeuros & quelques représente bien la baisse de 30% du smic en France voulue par ces sales banksters.


  • #450953
    le 30/06/2013 par laurent
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    Encore une chose,l’autre braillard qui utilise ses soeurs pour lui envoyer des esclaves a presser éhontément comme des citrons,avant,les travailleurs locaux l’auraient tellement arrangé que sil il en avait réchappé,il aurait remercié le ciel de pouvoir filer vivant chez lui,aujourd’hui,on a plus cette brutalité d’homme de cro-magnon,on est moderne...

     

  • #450960
    le 30/06/2013 par anonyme
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    eh oui ! c’est, et ça a toujours été, la logique du "libéralisme". Lisez son histoire illustrée de citation prises dans les propres écrits de leur théoriciens, dans Losurdo
    http://www.babelio.com/livres/Losurdo-Contre-histoire-du-liberalisme/455084
    http://eo.mondediplo.com/imprimer.php3?id_article=1946


  • #450961
    le 30/06/2013 par LearningFish
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    Enfin du vrai journalisme, avec des informations précises et factuelles. Que cette journaliste, Nathalie Gathié soit remerciée. Ce n’est pas dans Le Figaro qu’on lirait cela, eux qui s’intéressent plus à l’aspirateur de Mme Trierweiler ou au short très moulant de Nabila... (authentique, cf leur flux sur youtube...)


  • #450992
    le 30/06/2013 par Déclassé social
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    La preuve par 3 que l’Europe et l’immigration c’est la concurrence des miséreux entre eux.

    Et cela n’est pas nouveau.

    Remarques d’un employé il y a plus de 40 ans
    http://www.dailymotion.com/video/xq...

    Remarques du milliardaire Martin Bouygues il y a plus de 40 ans
    http://www.dailymotion.com/video/x6...

    Comme par hasard en Thaïlande la loi interdit aux entreprises d’employer plus de 20% d’étrangers et il y a moins de 1% de chômeurs dans le pays.

    Au Brésil aussi, pays multicolore s’il en est, il ne peut y avoir plus de 20% d’étrangers dans une boîte.

    Ces pays sont-ils considérés racistes, xénophobes ?

    Il faut reconnaître que le facteur travail n’est pas un facteur de production comme un autre. Il respire, vit, ressent, souffre, etc... Il doit être protégé.

     

    • #451263

      En Thaïlande il est aussi interdit à un étranger de posséder quelque bien immobilier ou commercial que ce soit : maison, terrain, exploitation agricole, commerce ou entreprise, et la liste n’est pas exhaustive.

      Si mes souvenirs sont exacts, il est de plus impossible à un étranger qui n’est pas directement issu de parents - père, mère ou les deux, je ne me souviens plus - thaïlandais de devenir thaïlandais. Sauf cas réellement exceptionnel j’imagine, il faudrait que je creuse ça un peu.

      Le fait est que les Khmers Surins par exemple (Tony Jaa est le plus connu) sont comme leur nom l’indique des Khmers et non des Thaïs, donc il doit y avoir certaines exceptions. Encore que le cas que je cite puisse être le résultat d’un évènement historique, la "Thaïlandisation" des Khmers Surins doit remonter à l’époque du royaume du Siam.


  • #450994

    C est bien ce qui explique pourquoi les chiffres de l emploi non subsidié rémunéré correctement ne décolleront jamais en France tant que celle ci se trouvera ligotée dans cette europe pourrie,bien entendu la France n est pas la seule dans le cas et la solution est l éclatement de cette union européenne, un retour aux monnaies d antan et de la restauration des frontières et douanes.


  • #451006
    le 30/06/2013 par .....Il était une fois ...des règles ...
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    les modèles des règles de vient de plus en plus caduque face à la mondialisation et à la concurence mondiale sans règles de meme en terme , de qualité le nivellement vers le bas est inéluctable dans le modèle de la mondialisation au profit bien évidemment des profits oligarchiques .


  • #451012
    le 30/06/2013 par salimtourcoing
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    Je travaille comme tuyauteur et monteur sur des chantiers a travers la France et cela fait une dizaine d annees qu on rencontre des portugais et polonais employés légalement et payes moins de 8 euros alors que le salaire de base tourne autour de 11 euros et montent tres vite au dela de 15 sans parler de leur conditions d hébergement ( pas de déplacement rien on leur paie l hotel et a bouffés c est tout)pour eux ils nous expliquent que c est bien mais bon depuis les chantiers sont segmentes, parcellises pour confier les taches primaires ( montage de charpente structure metallique qui va accueillir le reseau de tuyau ou ligne de production ou autres) et en periode de chomage je pense qu on reservees ce taf aux francais et immigres legaux qui quand ils tafent vivent mieu , c mieu pour la societe et pour nos finances aussi...

     

    • #451314

      @Salim Pour ma part les premiers que j’ai vu exploités de la sorte étaient des polonais,qui vivaient à 7 ou 8 dans une petite caravane pourrie à même le chantier et qui étaient rémunérés 6 euros bruts(!) de l’heure par une boîte d’intérim polonaise(des vendus qui vendent leurs semblables),j’ai commencé à voir ça depuis 2004-2005 environ en région Rhône-Alpes...Féthi


  • #451042
    le 30/06/2013 par l’amour c’est l’infini mis à la portée des caniches
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    Honnêtement ?
    Abrutir, détruire la France, c’est FAIT depuis 1940.
    Un peuple aussi abruti aussi endormi, aussi con faut bien le dire, mérite le pire.
    Un peuple constitué majoritairement de crétins.
    Malheureusement pour nous c’est à dire ceux qui ont les yeux ouverts, nous sommes embarqués avec ces abrutis congénitaux.


  • #451078
    le 30/06/2013 par realistic
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    « Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne par la gorge » Winston Churchill....


  • #451083

    Pas de problèmes, d’ici un ou deux ans les boîtes françaises auront une manne de chômeurs, de travailleurs pauvres et de smicards bien de chez nous qu’elles pourront employer aux conditions fixées par le marché et l’UE.

    Bien entendu, ces travailleurs pauvres seront concurrencés par la main d’œuvre bulgare et roumaine qui va bientôt irriguer l’espace shengen.

    Et puis on pourra toujours trouver des solutions innovantes et flexibles pour abaisser un peu plus le "coût du travail" :
    - contrat à la journée
    - force de travail aux enchères (existe déjà aux USA)

    Et qui sait, les boîtes américaines qui vont concurrencer nos PME dans le cadre de la future zone de libre échange nord atlantique organiseront peut-être leurs propres filières d’immigration : portoricains, mexicains...

     

    • #451324
      le 30/06/2013 par Dans ce nouveau monde meme les économistes calent
      À saisir ! Esclaves européens en solde

      """... conditions fixées par le marché et l’UE...." c’est bien à çà qu’on veut en arriver avec le liberalisme européen ...La politique d’immigration ltoute laxique c’est dans le meme sens . Pour faire dans la concurence mondiale et maintenir des profits pour payer les crédits bancaires .... / C’est dans cette logique et nulle autre ..
      Dans ce nouveau monde meme les économistes calent


  • #451128

    Pour etre dans le milieu je peux en temoigner. Il suffit d’aller entre 6h et 9h du matin devant n’importe quel Brico’Depot ou Batkor ou Plateforme du Batiment, la concurrance est rude entre les européens et les non-europeens !
    Alors que je paye mes ouvriers environs 11€/heure là bas ca tourne autour de 5€ !!
    Pire encore, combien de verification par les inspecteurs du travail aboutissent par un jugement du gérant malhonnete qui se solde a une amende de maximum 1000€ par ouvrier. Car il sont dans l’incapacité de prouvé que ce travail est dissimulé depuis des mois. Les charges et le salaire lui aurait couté 10x plus cher !
    J’ai toujours considéré celà comme inhumain, un accident sur un chantier est tres vite arrivé !
    Pour avoir travaillé avec des grosses entreprises ( meme pour l’Etat ) sachez qu’ils ne demandent JAMAIS la DUE de chaque ouvriers, un hasard ?
    Il y a meme un business dans le milieu, qui consiste a ménacer l’ouvrier, tu veux du boulot ? ok, alors paye toi meme tes charges 3 à 6 mois puis tu toucheras le chomage en plus de travailler au black pour des cacahuettes. Bien evidemment jamais il ne sera déclaré !!!
    Un autre business, tu veux un titre de sejour ? ok je te declare, je te paye mais la difference tu me l’a rend en plus de payer bonbon pour ce service !!
    Je suis ecoeuré du batiment, où d’honetes hommes travaillent 10h/jours pour un salaire de misère, dans la peur de se faire controler sur un chantier et avec le risque qu’il puisse leur arriver n’importe quoi, meme le pire.


  • #451148

    je travaille dans le placo, l’enduit et je peux vous dire que souvent du travail était donné à des gens d’Europe de l’Est etc... Je comprends qu’ils y trouvent leurs compte car par rapport à chez eux ils sont mieux payés, à leur place je ferais pareil peut-être. Seulement, comme rien n’est rêglementé ici, NOUS, travailleurs du batiment vivant en France l’avons dans le culo, car pas de taf, ce qui n’est pas pour aider la baisse du chomage. Et quand y’en a, les patrons en profite pour tirer le salaire vers le bas pour un cdd d’1mois, ou alors tu travaille en interim, tu sais quand tu commence mais jamais quand tu finis. Mes missions n’ont parfois duré qu’une journée et avec ça tu dois PARFOIS apprécier de te faire traiter comme de la merde car tu n’es considéré que comme un bouche trou.

    Et pourtant, je fais parti de ces jeunes gens qui ne demande qu’une seule chose c’est de travailler pour concrêtiser ses projets (ma chérie et moi). Conséquence, l’avenir ne se voit qu’à court ou moyen terme.

    Le pire, c’est qu avant j’étais dans le tertiaire, j’ai fais un BTS MUC, ou tu n’es formé à rien réellement. Après 3ans d’enfer dans cet univers j’me suis tiré car trop de bassèsse et de compétition malsaine parfois même entre homme et femmes (elles sont le plus souvent en position de force, car elles sont très manipulatrices pour certaines). Et pour en revenir au sujet de base, ça délocalise autant dans le tertiaire que dans le batiment, quoique le mouvement des peuple n’aille pas dans la même direction.

    Bref tout ça c’est pas cool, et ça me désole...


  • #451222

    Pour l’accident avec la dalle,ça doit être une histoire de pingrerie,je m’explique:j’ai été,entre autres,machiniste sur une bétonnière mobile(taille d’une remorque de camion 60m3 environ),le minimum de ciment que je pouvais mettre était de 150kilos de ciment/1 mètre cube de béton(on appelle ça du béton "maigre")..mais une fois la p..te de patron vient,tout excitée(au féminin) et me dis que c’est trop et que je devais descendre à 80 kilos/1 mètre cube ;j’ai refusé net et l’autre pét..sse a voulu me licencier pour ça !..je ne lui ai pas donné ce plaisir bien-sûr(je l’ai attrapé à la sortie de son bureau après le boulot,il la ramenait moins et je lui ai dis de me faire un licenciement économique ou bien il rentrait pas à la maison entier ce soir-là:il a même payé son coup au bar d’à côté,et pourtant je ne suis pas hulk,alors messieurs,faites comme moi et arrêtez de vous écraser devant vos "supérieurs")...bref,tout le monde baisse son pantalon,même sur les chantiers(parceque crédit-maison-etc,j’ai pas ce genre de soucis et en suis à mon énième licenciement) et ce genre d’incident reste désormais impuni...un ancien une fois m’a dit sur un chantier que le problème aujourd’hui dans nos métiers,c’est qu’on n’entendait plus que tel contremaître ou autre chef d’équipe s’est fait casser la gueule après le boulot pour telle injustice,contrairement aux années 60-70,ce brave homme avait entièrement raison...Féthi


  • #451334
    le 30/06/2013 par Dans ce nouveau monde meme les économistes calent
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    A rappeller la relation entre le travail et l’Usure , ainsi que toute la chimère de l’union économique européenne : un livre que j’ai pas lu mais qui certainement me semble se rattacher au sujet de cette économie de marché au rabais :
    http://www.kontrekulture.com/produi...
    C’est aux spécialistes à faire les rapprochements en facteurs économiques d’équations

     

    • #451518
      le 01/07/2013 par anonyme
      À saisir ! Esclaves européens en solde

      " des agences d’intérim implantées dans des territoires où le coût du travail s’évalue en nèfles. C’est « malin », c’est légal, c’est européen..." c’est toute la finalité de l(Euirope économique on y arrive in fine .
      comparer avec la grandde imposture du discours du départ pour la fondation de l’Europe économique
      l(économie, le droit ; l’argent , la monnaie et les interets des banquiers .


  • #451522

    Au lieu de brailler comme des gauchistes du style merluchon, "salaudsdepatrons" mieux vaut baisser le smic et surtout ces saloperies de charges sociales, ces allocations chômages qui incitent les gens à prendre des vacances au frais de la princesse et en contrepartie alleger les prélèvements sur les smicards

    bref, moi je suis agriculteur et je suis obligé de traiter au désherbant chimique (importé des usa of course) car embaucher des chômeurs pour qu’ils desherbent manuellement me coute 15 fois plus cher, le pire c’est que ces chômeurs prendraient l’air et feraient du sport au mois en désherbant à la main..

    resultat : de la pollution, des mecs au rsa qui prennent du poids chez eux, j’engraisse l’industrie chimique américaine...

    Il serait plus logique de payer ses mecs 5eur de l’heure et leur laisser leur rsa plutot que de continuer mes traitements chimiques non ? C’EST DU BON SENS BORDEL !

    Dîtes ceci à des antifas et ils vous traitent de "méchantpatronexpoiteurs"

     

    • #451637

      Qu’est ce que ça peut te déranger qu’il y a des types qui sont au RSA à 425 euros par mois ? A prendre du poids ? Par contre les députés ou les sénateurs qui ne servent strictement à rien et qui eux prennent reellement du poids et n’en rament pas une et sont la cause de tout ce merdier, là ça ne te dérange pas ? Toujours facile et lâche de taper sur les types qui "touchent" 425 euros par mois......
      Quand tu auras compris le système de l’argent dette, tu comprendras que plus ça ira plus les charges seront élevées (pour payer les intérêts de la dette bien sûr) et la seule solution c’est d’arrêter de travailler pour être en accord avec sa conscience et foutre ce système pourri en l’air.
      Alors continue à déverser tes engrais chimiques au moins tu nourris tes métastases...

      RSA + complément au black = vie cool et tranquille.


  • #451573
    le 01/07/2013 par Scmitas
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    Et les jeunes diplômés de l’Europe du sud sont appelés à aller exercer leurs talents en Allemagne, les médecins et infirmières des hôpitaux français sont en grande majorité étrangers... Vive le mélange des genres !


  • #451741
    le 01/07/2013 par Sebastien
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    Je travaille dans l’elect industriel depuis 1999. En 2001 on a eu les 35 heures. Cela a ete la mort de l’ouvrier du batiment en France qui avant arrondissait les fins de mois en "tapant des heures" comme on dit dans le milieu. La plupart de mes collegues monteurs etaient demandeurs et il y avait une ambiance de folie dans les equipes. Quand on terminait un chantier difficile, on se faisait une bouffe, un barbec avec la vente des chutes de cables. On aimait tous notre boulot, on aimait relever les challenges. c’etait un milieu de machos. Avec les 35 heures, changement total de mentalite. les ouvriers du batiment embauches par les grosses boites sont devenus des comptables de leur temps, des fonctionnaires. Le probleme c’est que c"est incompatible avec les exigences des gros chantiers ou les deaqssements de delais se chiffrent en millions. Car on n’est plus a l’epoque ou les entrepreneurs se tapaient dans les mains pour se mettre d’accord, on vit dans un monde dirige par des gonzesses, des financiers qui redigent des contrats de 1000 pages pour la pose de 10ml de chemins de cables ... D’un cote les conditions contractuelles se sont durcies, de l’autre l’entrepreneur francais ne dispose plus de la main d’oeuvre, avec la mentalite qui va bien, permettant de faire face a ces nouvelles contraintes. Alors elles se tournent vers la main d’oeuvre etrangere plus flexible. Concernant les conditions de securite, il n’est pas juste de dire que les travailleurs etrangers sont mis en danger. Les mesures de securite sur un chantier s"appliquent pour tous, elles sont de plus en plus precises, voire parfois contre-productives tellement elles sont parfois debiles (exemple veridique : port du harnais des que les pieds doivent quitter le sol ...). Pour finir, tous les bons ouvriers avec une ame d‘entrepreneur se sont mis a leur compte. Ils ont du boulot mais exagerent souvent sur les prix. Exemple ma mere qui n’est pas riche a paye 1000 euros par fenetres pour le remplacement de celles-ci. Le type avaient 6 mois de carnet de commande d’avance ... Quand vous dites que les travailleurs etrangers sont mal payes cela peut arriver probablement pour les taches les moins nobles mais les meilleurs d“entre eux savent aussi se vendre et ne sont pas assez cons pour travailler loin de leur famille pour gagner ce qu’ils gagneraient chez eux ...


  • #453337
    le 02/07/2013 par anonyme
    À saisir ! Esclaves européens en solde

    le "communicant" de Spie, c’est quoi cette bête-là ???
    ça ne serait pas ce qu’on nommait autrefois un attaché aux relations publiques, bref le chef du service de "pub", en français de propagande.
    Vous pourriez pas parler français ? et pas "Novlangue"


Afficher les commentaires suivants