Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Abdou Diouf dénonce le désintérêt de la France pour la francophonie

Le secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf, a dénoncé le manque d’intérêt de la France pour la promotion du français dans le monde, dans un entretien samedi 30 juin au quotidien québécois Le Devoir.

"Nous sommes quand même parvenus à obtenir que les autorités françaises s’intéressent réellement à la francophonie. Mais, en gros, les universitaires et les intellectuels s’en moquent. C’est la nouvelle trahison des clercs", explique-t-il.

"Et les hommes d’affaires s’en moquent encore plus. Quand vous leur en parlez, vous les ennuyez. On a l’impression que seule la mondialisation les intéresse", a ajouté M. Diouf.

L’ancien président sénégalais s’est cependant réjoui de l’arrivée à la présidence de François Hollande, avec lequel il dit avoir discuté à trois reprises de la francophonie avant son élection.

Lire la suite : lemonde.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est où la francophonie ?


  • Il s’inquiète donc du désintérêt croissant pour les vestiges culturels du colonialisme ? "La trahison des clercs" ? A-t-il lu L’Afrique répond à Sarkozy. Contre le discours de Dakar ?


  • Ah, la claque ! Merci Monsieur Diouf.
    (Senghor et Césaire, de là où ils sont, doivent apprécier).


  • Ils ne s’intéressent déjà pas à la France, pourquoi s’intéresseraient-ils à la francophonie ?


  • Comment un gouvernement pourrait-il promouvoir la langue française dans le monde alors qu’ un nombre considérable de ses membres sont young leaders dont le chef en personne ?


  • Asselineau et NDA en avait parlé, la France a tout intérêt à favoriser les échanges et son partenariat avec les pays francophone africains, seulement voilà avec l’UE on a les mains liés... Une des raisons parmi les tonnes de raisons pour retrouver notre souveraineté nationale.

    ps : Favoriser les échanges et notre partenariat avec l’Afrique ça veut pas dire la FrancAfrique hein... Mais au moins miser sur les pays francophones, au lieu de s’étouffer nous même à l’UE qui nous bride sans cesse.


  • #178348

    "Abdou Diouf, a dénoncé le manque d’intérêt de la France pour la promotion du français dans le monde"

    M.Diouf, la France n’a rien à foutre de sa langue chez elle, alors dans le monde.....


  • quand on voit que plusieurs de nos politicards ne seraient pas contre un abandon du français !( qui se fait de manière larvée depuis des années déjà et le processus s’accélère sous la domination des élites traitres sataniques et franc-mac...)...la bataille est mal engagée !...ce n’est pas une raison pour ne pas la mener, mais là l’U.E de merde est un frein considérable à renforcer ou retisser des liens avec nos partenaires francophones, qui sont pour la plupart en dehors de l’europe, et politiquement et géographiquement !....même les suisses romands sont en dehors de cette union dévoyée et dénuée de sens.............une France souveraine pourrait redynamiser sa langue en entretenant des rapports plus logiques de par la communauté de langue avec des partenaires "logiques" sur un plan culturel et historique (les deux étant liés) et proposer pourquoi pas à de nouveaux pays une alternative à l’anglais en bousculant son hégémonie (mieux que leadership) arrogante !.....on a bien exporté la cuisine française, pourquoi pas la langue...elle est tellement belle notre langue....et si en plus comme le dit le président diouf, certains s’y interessent, même en chine, alors faut pas hésiter et foncer !.........bien sûr faudra pas compter sur ces "trous du cul" de pseudo-intello auto-proclamés qui défendent la vision du nwo et qui sont issus de l’hyper-classe (incompatible avec une résurgence du français sur la scène internationale), mais il faut pour çà regagner sa liberté...c’est la condition absolument nécessaire et çà n’est pas ce qui se profile !