Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Accord entre Oman et l’Iran pour la construction d’un gazoduc sous-marin

Le président iranien Hassan Rohani est en visite chez son voisin omanais, le sultan Qabus ibn Saïd (photo ci-contre).

Bien que sunnite et membre du Conseil de coopération du Golfe, organisation hostile à l’Iran, Oman a signé un accord énergétique important avec Téhéran.

Il s’agit du projet de construction d’un gazoduc sous-marin long de 200 km, pour un coût d’un milliard de dollars.

Des études techniques et de faisabilité et une discussion sur le tracé du gazoduc vont débuter afin que les travaux soient achevés d’ici la fin 2017.

« Oman et l’Iran veulent augmenter leurs échanges commerciaux, qui ont atteint en 2013 un milliard de dollars, et porter cette année leurs investissements réciproques à 10 milliards de dollars. L’Iran entend ainsi investir 4 milliards de dollars dans divers projets au port de Duqm, sur la mer d’Oman, dont 100 réservoirs de stockage de pétrole et de gaz iraniens et un projet sidérurgique, ainsi que 2 milliards de dollars dans des projets prévus dans les ports de Salalah et Sohar », a indiqué lundi l’ambassadeur d’Iran à Mascate Ali Akbar Sibeveih.

Hassan Rohani s’est réjoui de cette avancée dans la coopération avec un État, membre du Conseil de la coopération du Golfe, dominé par des rivaux de la république islamique.

Oman entretient de bonnes relations avec Téhéran. Son sol a été le lieu de rencontres secrètes en 2013 entre les émissaires iraniens et américains.

 

À voir également sur E&R : « Pierre Dortiguier sur la visite de Catherine Ashton en Iran »

Comprendre la géopolitique avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et il y en aura après qui vont dire que la seule ambition de l’Iran est de détruire le Sunnisme !


  • On est sûr qu’Hassan Rohani cache pas une arme de destruction de la planète et des 7 systèmes solaires dans son turban ?
    Le voile est anti-républicain, alors peut-être que le turban est anti-démocratique.
    La cravate avec un p’tit air désabusé d’homme qui a tout compris à la démocratie, c’est ça qui est bon. À bas les tenues traditionnelles !


  • « Bien que sunnite et membre du Conseil de coopération du Golfe, organisation hostile à l’Iran, Oman a signé un accord énergétique important avec Téhéran. »
    Le sultanat d’Oman adhère en fait majoritairement à l’islam ibadite, qui y est religion d’état. Il s’agit d’une école dont l’appartenance au sunnisme est controversée, beaucoup de sunnites la contestant. Ceci expliquant peut-être les prises de position du sultanat -sur la Syrie notamment-, beaucoup plus réservées que les autres états du Conseil de coopération du Golfe.

     

    • #757186

      Vous avez raison sur la composition religieuse du peuple d’Oman, mais cela ne fonde pas, en soi, les politiques du sultanat. Les tensions régionales sont souvent présentées par les médias dominants comme un conflit d’essence religieuse ("chiites contre sunnites"), alors qu’en réalité il s’agit d’un conflit politique avant tout.

      Pour preuve, l’Arabie saoudite sunnite n’avait aucun problème avec l’Iran chiite au temps du chah, lequel chah était aligné politiquement sur les Etats-Unis et Israel. Mais dès la victoire de la Révolution islamique en 1979 et la rupture des relations entre Téhéran et Washington, Ryadh s’en prit à l’Iran via Saddam Hussein, dont elle financa l’agression et la guerre contre ce pays (1980-1988), en concert avec l’OTAN qui alors soutenait Saddam elle-aussi.

      Autre exemple, l’Iran révolutionnaire chiite soutient de facon intransigeante le combat des Palestiniens sunnites pour l’auto-détermination. Les missiles tirés contre Israel cette semaine en représailles contre le meurtre de plusieurs ses militants par l’entité sioniste, le furent par le Jihad islamique, le plus pro-iranien de tous les groupes de résistance palestiniens.

      Donc il s’agit bien de clivages politiques, notamment le rapport des uns et des autres à l’empire, qui causent ses conflits, et non de différencs confessionnelles. Chiites et sunnites ne sont pas du tout condamnés à se combattre mutuellement, tout comme les catholiques et les protestants, qui aujourd’hui cohabitent en bonne intelligence et en paix. Afin de comprendre pourquoi certaines forces, notamment les wahabites takfiristes et les puissances de l’empire, veulent à tout prix présenter ce conflit comme une guerre inter-confessionnelle, il faut voir qu’un tel conflit ne servirait que les intérets de l’empire, suivant son vieil adage "diviser pour régner", au dépens de tous les peuples musulmans, chiites comme sunnites. C’est ainsi que l’empire soutient les takfiristes wahabites pour promouvoir le "jihad" contre les chiites et d’affaiblir la Résistance.

      Je vous conseille sur ce sujet la récente vidéo très instructive de seyyed Nasrallah postée sur E&R, ou tout est dit :
      http://www.egaliteetreconciliation....


    • Celui là est un musulman sunnite qui aime le chocolat et qui aime l’odeur de tel parfum, l’autre préfère la vanille au chocolat et opte plus pour un autre parfum car il a une odeur plus douce , ouaaou très intéressant !
      On peut continuer jusqu’à la fin des temps, un musulman est celui qui croit en un Dieu unique, en tous les prophètes (dont Muhammad) point ! Le reste c’est de la divergence (politique ou même religieuse mais qui ne remettent pas en causes les dogmes fondamentaux de l’Islam). Arretons s’il vous plait avec celui là est comme ci et l’autre comme ça, chaque être humain de part son individualité est différend de l’autre, et ne faisons pas le travaille de division de nos "amis" sionard !