Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Acte XIII : les Gilets jaunes à nouveau dans les rues aux quatre coins de la France

 

 

Les Gilets jaunes se rassemblent dans plusieurs villes de France pour le treizième samedi consécutif. Outre les revendications traditionnelles du mouvement comme le RIC, certains manifestants dénoncent la loi anticasseurs.

 

 

17h02

Un véhicule du dispositif Vigipirate a été incendié sous la Tour Eiffel.

 

 

16h46

La police a déployé un canon à eau à Toulouse pour repousser les manifestants, qui se trouvent place du Capitole.

 

 

16h07

« On ne veut pas débattre on veut décider », peut-on lire inscrit sur le portail de l’hôtel de Montesquiou boulevard des Invalides à Paris.

 

 

15h53

Des Gilets jaunes se sont amusés à détourner des affiches publicitaires en les placardant dans les espaces dédiés aux abribus. Dans leurs messages, les Gilets jaunes s’en prennent à la dernière loi anticasseurs rebaptisée « loi anti-manif ».

 

 

15h19

La mobilisation est très importante à Caen pour l’acte 13, selon l’hebdomadaire Liberté Caen.

 

 

15h15

À La-Roche-sur-Yon, en Vendée, le police a avancé le chiffre d’un millier de Gilets jaunes, selon une journaliste de l’hebdomadaire Le Journal du Pays Yonnais.

 

 

14h50

 

 

 

 

 

 

14h33

 

 

 

 

14h30

Foyer de la contestation depuis le début du mouvement, la ville de Toulouse accueille encore de nombreux Gilets jaunes à l’occasion de l’acte 13.

 

 

14h28

Plusieurs milliers de Gilets jaunes se sont rassemblés place de la Bourse à Bordeaux, selon France Bleu Gironde.

 

 

 

 

14h23

Un imposant cortège de Gilets jaunes défile à Mulhouse dans le Haut-Rhin, qui a été choisie comme point de rassemblement régional.

 

 

13h53

« Macronie de la misère, misère de la macronie » : rue de Rennes, dans le VIe arrondissement de Paris, les vitrines de deux agences bancaires (LCL et Banque Populaire) et d’une compagnie d’assurance (Maif) ont été vandalisées.

13h47

Plusieurs personnes ont tenté de pénétrer dans le périmètre de l’Assemblée nationale en passant par des palissades, selon des images diffusées par le journaliste Clément Lanot. Un manifestant serait gravement blessé.

 

 

 

 

Lire l’article entier sur francais.rt.com

 

La Banque (à partir de 6’30)

Les épisodes précédents, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il semblerait que l’usage de la force par la violence sied mieux à la République. La force n’arrache pas seulement un œil ou une main, elle lamine le cerveau quand il s’agit de la Presse française qui frétille la queue devant son maître qui lui met les millions d’euros dans la gamelle. Seule deux radios sont susceptibles de traiter l’information sur les gilets jaunes, RT qui est accusée de servir les intérêts russes, TVLiberté que Médiapart désigne comme nationaliste et d’extrême droite. Il n’empêche, leur traitement de l’info n’est pas caractérisé par la propagande pro-Macron qui est la signature de tous les autres grands médias qui ont instauré définitivement auprès du peuple la haine de leur profession assimilée à de l’asservissement et de la manipulation. Autres manipulations et leurs conséquences, a) le fait de demander au pouvoir l’autorisation de manifester contre ce même pouvoir, b) venir participer au grand débat national dont le pouvoir a déterminé les règles en vue des tenants et aboutissants, une chose répugnante grouillant de démagogie et de sophisme. Il est malheureux que tant d’idiots n’aient pas assez réfléchi sur la sauce à laquelle ils allaient être mangés. Le mouvement devrait perdre en participation et sympathie, ceux qui continueront seront alors les plus radicalisés. Cela aura permis au Pouvoir de justifier encore davantage les nouvelles restrictions des libertés, il aura donc gagné en lâchant des miettes tout en jetant de l’huile sur le feu. Les médias officiels détenus par les milliardaires, qui sont de connivence avec l’État, auront collaboré docilement à la remise à marche forcé d’un bas peuple à qui l’on supprime de manière accélérée les droits et la qualité de vie.

     

    • "Le chien frétille DE la queue", pardon.


    • Le pouvoir aura gagné quoi ? tous les problèmes restent en suspend et même s ’ aggravent, il n ’ a plus de perspective et bientôt plus d ’énergie .


    • Je cite : "Le pouvoir il aura gagné quoi ?".

      Sur le fond rien, mais pour la forme il a gagné ce qui le fait perdurer : DU TEMPS !


    • Pour l’heure, même un millier dans des dizaines de villes cela fait des dizaines de mille jusqu’à la centaine. 13 semaine consécutives...
      Malgré la campagne de Jupiter et son débat. Malgré les blessés, éborgnés, amputés, arrêtés, molestés et autres. Malgré la « Presse »... (regardez au dessus, ce ne sont que des parutions privées de ce qui se déroule en public)

      « Aqui se queda la clara
      La entranable transparencia ♫ »

      Révisez la révolution russe de 1905. Même si la France ne souhaite pas un Staline pour son boulot de dans 12 ans....


    • Pour moi il est certain que le pouvoir temporise, à mi-chemin entre la stupeur et la compréhension de ce qui se déroule, usant de la carotte et du bâton, mentant et jetant de l’huile sur le feu pour durcir sa position. Dire que c’est de l’autisme de sa part est une analyse un peu courte. C’est pourtant d’un immense intérêt que le mouvement continue, car en même temps progresse l’idée de la destitution pour non respect de la constitution. La Justice classe toutes les plaintes des gilets jaunes (plus de 500), pour une fois il faudra sortir de la France pour la faire condamner.


  • Qui sont ces casseurs d’ultra-droite dont nous parlent les médias, RT compris.
    Est-ce pour donner bonne mesure quand ils parlent des casseurs d’ultra-gauche.
    Ces derniers on les connait ; blacks-blocks, antifas, etc.
    Mais j’ai jamais vu ou entendu parler de groupes constitués de droite-ultra spécialisés dans la casse et la violence.
    S’ils existaient je pense que depuis longtemps déjà Castaner en aurait fait capturer quelques spécimens pour les exiber en boucle sur les chaines de télé.

     

  • Bordeaux, acte XIII.
    Une banderolle accrochée sur les palissades du chantier de la cathédrale Pey-Berland, disant grosso-modo : On se bat pour vous. On est GJ et pourtant blacks blocks. On vous aime...
    Un cortège long d’une bonne 1/2 heure, je dirais 5 à 6 ooo personnes, qui vient se rassembler désormais assez tôt place Pey-Berland et qui attend que ça pète avant de se disperser dans tous les sens. C’est un peu le spectacle, la routine. La sortie du samedi après-midi. Beaucoup de panneaux RIC et de drapeaux hérissés.
    Une tentative d’arracher les caméras récemment installées sur la même place, avec l’aide d’une longue canne-à-pêche - mais n’est pas bon pêcheur qui veut ! Raté.
    Par-contre, toujours de plus en plus d’attaques au marteau des pas de portes calcaire et des porches d’immeuble environnant pour faire des pierres qui sont récoltées dans des sacs-cabats de supermarchés ou des poubelles à roulettes. Gros dégâts quand même. Distributeurs et horodateurs non remplacés depuis plusieurs semaines en centre-ville, agences bancaires toujours fermées et barricadées pour certaines. Dépavement aussi des pavés en quelques endroits par une bande de 15 ou 2o filles et garçons cagoulés et vêtus de noir de la tête aux pieds. Organisés visiblement. Eux veulent en découdre et font systématiquement tout dégénérer très vite. Voitures brûlées, etc. Ils donnent le ton, le la. Les GJ n’empêchent plus grand-chose contrairement à avant.
    Il serait peut-être temps de songer à d’autre forme de manifestation et d’action. Plus utiles.

     

  • Les rond points se font nettoyer avec menace d’emprisonnement pour les GJ présents, du coup la tension s’accumulent la semaine et se relâche le samedi....
    Les samedis vont être de plus en plus "déterminés"...et de plus en plus nombreux avec la hausse des températures.... le "printemps français" va avoir une répercussion sur toute l’Europe, voire sur le monde !

    " Pensez printemps !!" qu’il disait.....

     

  • Lorsque les températures vont baisser, amusez-vous à les mouiller avec des ballons de baudruche plein de flotte. On va voir si ils vont rester longtemps en place les forces de l’Ordre.

    Solution 100% efficace et pacifique.

     

  • Je n’ai pas la télé mais je viens de voir les infos sur F2 au 20 heures chez des amis. Rien sur les manifs dans les villes de province. Seulement Paris et seulement des images des casseurs. Aucune interview de gilet jaune. Info à minima pour seulement laisser l’impression que les GJ sont des casseurs violents et qu’à cause d’eux ça coûte cher aux contribuables. Le gouvernement joue clairement le pourrissement tout en gagnant du temps avec le Grand Débat.

     

    • Ça s’appelle une bulle. On sait ce qui arrive aux bulles.


    • La référence des infos ne sont plus les médias mainstreams. Inutile d’attendre implicitement qu’ils fournissent des informations non biaisées. Les médias n’appartiennent pas au Peuple y compris le service dit pompeusement « public » comme France2. Ils sont LA PROPAGANDE.

      Lorsqu’un Gouvernement provisoire aura repris les rênes des pouvoirs et que le service public de l’audiovisuel sera réellement redevenu au service du public et non d’un certain public, donc de tous les publics, nous aurons une autre radio, autre télévision et d’autres messages de notre réalité.

      La référence, ce sont les sites de réinformation ayant une ligne directrice avec une mise en perspective à court, moyen et long terme, tel qu’E&R. À chacun de s’informer, se réinformer ainsi il contribue lentement mais sûrement à se former au Politique au gré de ses lectures afin d’asseoir sa culture, se relier à des fondamentaux.

      Ils ont voulu dépolitiser les français par la distraction permanente, ils n’y sont pas parvenus.

      Le véritable labeur intellectuel au Vrai du Politique pour comprendre les enjeux de l’Empire est encore en friche dans la population. D’où les manipulations faciles, sauf que les français en Gilets Jaunes et tant d’autres, ont la boussole du 15 du mois, l’augmentation des prix, les factures à régler. La boussole, c’est du monde sur les ronds-points et dans les rues, assuré !

      Bien sûr, le Gouv.fr ne peut faire que gagner du Temps parce qu’il est dépassé. Il s’est barricadé dans sa centrale nucléaire, portes scellées. Sauf que les murs de la Centrale s’effritent. La république EnMarche enfermée chemine à vue à l’intérieur de sa centrale toujours plus avant vers le réacteur, croyant pouvoir s’y réfugier en son coeur.

      Le Peuple a dit non au référendum de 2005. Ils sont passés outre le 13 décembre 2007. C’est donc la signature du Traité de Lisbonne qu’il va falloir invalider puisque le Parlement a trahi la décision du corps électoral qui a valeur décisionnelle.

      La lame de fond de notre mouvement Gilets Jaunes est bien celle de la souveraineté du Peuple Art. 2 al. 5. - « (Le) principe (de la République) est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple »

      Le « Principe » est volonté du Prince.(même étymologie). Le Prince est le fils du Roi.
      Le Prince respecte la Parole de son père, le Roi. Son père provisoirement absent ou mort, il se doit de rester dans les principes fondamentaux. S’il en sort, il trahit.


    • Le service public est une administration, la télé privée est aux mains du grand capital. Heureusement qu’Internet offre encore un peu de liberté. Mais pour ceux qui consultent encore les 2 supports, ça devient schizophrénique


  • https://youtu.be/DP5vryRyOB4?t=7000

    Voici la version non floutée de la main sanguinolente de cet homme. On nous dit main arrachée, mais ça veut dire quoi ? On lit, ah oui mince terrible, puis on passe à autre chose.

    Mais visionnez la réalité. Cet homme n’a plus de main, c’est de la bouillie qui pend. Le tout sous Macron, Castaner et la police qui envoit des grenades qui contient de la TNT, le seul pays en Europe à utiliser cette arme est la France.

    On nous annonçait Marine Le Pen présidente, le chaos partout, mais il se passe quoi là ? La police elle-même envoit des grenades dans les jambes des manifestants !!!! Si ce n’est pas une main, c’est un pied arraché !!!

    Si la grenade tombe à vos pieds, vous n’avez plus de pied !! Il faut se rendre compte de la folie de ce qui se passe en ce moment.

     

  • RT est encore pire que BFM avec cette presentatrice insupportable.Elle n’arrête pas de demander au petit streetmedic si il cautionne la violence des gilets jaunes.
    Un gilet jaune ramasse une grenade et la jette elle demande"vous cautionnez le fait de jeter des grenades sur les forces de l’ordre".Elle a juste oublié que les flics l’avaient jeté juste avant sur les manifestants.Elle parle des gens en disant "on voit un profil qui donne un coup dans un barrière".En voyant ce profil animer des emissions tv de chaines soit disant indépendantes,on constate que le système à tout noyoter.Cette profile commente ensuite en direct l’image d’un gilet jaune qui vient de se faire arracher la main à 9 minutes,mutilé à vie par la police de l’oligarchie,une image horrible,elle en parle sans aucune émotion,cela montre le niveau de violence des journalopes télévisuelles et comment elles ont obtenu leur "travail".Beaucoup de "femmes" actuelles aiment bien jouer les auxiliaires de police et sont très soumises avec les flics.Pour avoir du respect auprès de beaucoups de ces profiles,qu’elles se laissent sauter,il faut entrer dans la police.La elles sont prêtes à faire à manger et tout le reste.Cela est un classique des états policiers.

    Ce n’est pas la justice,la vraie,qui tient le système.C’est la violence,le mensonge,les manipulations,la collaboration.

    Que les choses soient claires.Si vous frappez au sol des manifestants,si vous utilisez votre LBD40 en tirant dans la tête,si vous utilisez la GLI-F4 qui mutile fréquemment des manifestants,vous n’êtes pas un policier au sens noble du terme.Vous n’êtes qu’un petit lache au service de l’oligarchie.

     

    • @Calx

      Tout à fait d’accord, très bonne analyse .
      Les flics sont effectivement des GROS lâches au service de l’oligarchie. C’est incontestable .Cet acharnement sauvage de 4 ou 5 policiers sur un homme totalement désarmé,tout en mutilant au passage , n’est pas digne d’être policier .C’est le comportement d’une milice privée, au service d’un état dictateur, qui enlève toute crédibilité démocrate .Nous sommes arrivé dans une phase ou le gouvernement de ce pays est l’ennemi du peuple , tout en faisant croire avec la contribution de la caste journalipute que celui-ci protège une partie de la population par des casseurs et des voyous ,venant faire une virée tous les samedis..


    • Dixi

      Tu as pour partie raison mais ce n’est pas ce que j’ai écrit.
      Les flics ne sont pas de gros laches au service de l’oligarchie.
      Les flics sont des profils(le nouveau mot à la mode chez la journalute du système pour deshumaniser un individu)très différents.Effectivement comme dans toute profession il y a de tout chez les poulets.Il y a des policiers respectueux des citoyens,des lois et qui sont respectables.
      Et puis il y a des petites merdes qui frappent des citoyens au sol,qui tirent au LBD dans la tête,qui utilisent la GLI-F4 en mutilant à vie.Ceux la sont non seulement des laches mais également des criminels.

      Un gilet jaune qui provoquerait une mutilation comme celle qu’on voit sur cette vidéo à un policier,les médias dominés en parleraient des mois pour insulter les gilets jaunes.Le gilet jaune serait rapidement retrouvé et condamné à 20 ans de prison.

      Ou est le flic qui a mutilé ce manifestant,qui est il.Et bien personne ne saura qui il est et il sera de nouveau en service,sans aucune sanction,samedi prochain.

      Mutilation à vie,violence extrème,totale impunité du système qui n’a rien de démocratique hormis le nom et qui ne respecte aucune réelle justice.


  • Tout ce chaos sur le vieux continent, est bon pour d’autres nations...


  • Tout n’est pas perdu, loin s’en faut et peu - même sur les sites dissidents - l’ont evoqué et pourtant c’est crucial, les hauts gradés militaires ont refusé d’obeir à Macron en décembre pour eviter un bain de sang pire que Maidan !!!!

    Lisez bien cet article :

    ... "Le gouvernement prend peur et le vendredi 16 novembre la ministre des armées, Parly, rencontre l’Etat Major, son but est de pouvoir disposer de la troupe pour « protéger » Paris ; elle demande les REP de Calvi et Nîmes, et la réponse tombe : hors de question, l’Etat Major n’engagera pas la troupe contre le Peuple de France, lequel ne représente à ses yeux aucun danger de sédition et apparait totalement pacifiste"....

    https://reseauinternational.net/vio...


  • Petite question pour les connaisseurs :
    Est il possible de commander à distance , l’explosion d’une grenade lacrymogène , en attendant par exemple , qu’elle soit ramasser par un manifestant ?


  • Il est intéressant d’observer les réactions du système au travers de ses divers moyens d’action ; ultraviolence des forces de ’’l’ordre’’, agressivité mépris et arrogance des représentants, déni de réalité et manipulation des médias. Trahison du Peuple et de la Nation à tous les étages. Comme si cela pouvait rester sans conséquence à terme. Avec, comme clé de voûte, un profond désarroi devant un mouvement de fond inhabituel tant sur la forme que sur le fond. La démonstration est faite factuellement, du manque total de représentativité des protagonistes du régime en place, qui ne laisse, c’est un comble, aucune place au Peuple de ce Pays dans l’organisation de la domination qui le soumet. C’est bien, sans ambiguïté, à un appareil d’état ennemi que se confrontent les GJ. Le seul rôle qui leur échoit est celui d’une variable d’ajustement sommée sous l’hypercontrainte polymorphe, d’abonder au budget ’’national’’.

     

  • La France a t elle besoin de se revoir tout le temps en une façon destructrice comme depuis toujours dans le fond ?
    Ces reportages vus depuis un point "autre" sont ils des bases pour aller plus loin ?
    La peur perpétuelle est elle un frein perpétuel justement et aussi.
    En ce sens, ces journalismes divers depuis des studios planqués et sécurisés au max font ils de ce mouvement un mouvement hors-la-loi ? Pourquoi ? Une police commentée de façon perpétuellement extérieure et pas les manifestations ... ou mieux ? ... ? Le fait de voir les forces de polices un peu échaudées depuis ces studios calfeutrés provoque t il une angoisse chez ces journalistes qui ensuite relatent les faits de façon très craintive et donc pas forcément objective ?
    Donc une sorte de scaphandre journalistique avec autour d’abord des polices "pour me défendre moi journaliste" même inconsciemment ! La peur d’une occupation momentanée et surprise des studios de ces médias qui occupent des écrans très confortablement ? Alors que des problèmes autres en rues et ailleurs en usines, patrons compris .. !
    Aller dehors pour ces gens est- ce déjà comme une mission impossible ?
    Ainsi la description presque toujours apocalyptique de "l’extérieur" français par ces bulles qui informent. Soi disant.
    Le film des événements donc mais alors avec de ces espèces de stupeurs pas acceptables peut être au vu des vrais dangers ailleurs. Est ce que le traitement différent de ces événements les rendrait moins énervants pour tout le monde ? Etranger compris.


  • Je pleure quand je vois des Français en uniforme embrigadés et payés avec de la monnaie de singe par la mafia des faux monnayeurs détenteurs de la planche à billet pour défendre leurs sales intérêts, se battre contre d’autres Français spoliés de leur travail et de leur nation par cette même mafia. Nous ne sommes qu’un seul peuple et nous, les véritables productifs, pouvons subvenir aux besoins de tous, si nous arrivons à virer cette mafia qui s’interpose entre le producteur et le consommateur et qui vit comme un parasite sur le dos des Français et du monde en général. Courage les Gilets Jaunes notre cause est noble, notre combat est légitime. On je lâche rien. Laissons de coté nos petites chamailles que je constate trop souvent en notre sein, pour nous concentrer sur "qui" est véritablement notre ennemi et sur notre organisation au niveau national. GJ, vous êtes la fierté qui se dresse contre la tyrannie. Patience, calme, organisation et détermination font mieux force et que rage. Travaillons en semaine pour nous organiser et chaque samedi, rappelons leur que nous ne faiblissons pas. Au printemps, les plus frileux qui pensent comme nous sortiront du bois et nous rejoindront. Force et honneur mes amis, nous récupérerons notre patrie, notre souveraineté et le bonheur que notre généreux pays nous offre de bon cœur.


Commentaires suivants