Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Adrien Quatennens, député FI, défendra la Sécurité sociale "à en mourir"

Le p’tit rouquin a de l’avenir. Il connaît ses dossiers, il ne transige pas avec la Sécu, une Sécu qui ne devrait même pas être en discussion. Pourtant, Macron et ses sbires veulent la « réformer ». On sait tous ce que ça veut dire. La guerre entre les riches et les pauvres n’est pas terminée. Et ne le sera jamais.

 

 

Le 19 octobre 2017, il fait face à Bourdin, la voix – indépendante, selon la brochure maison – de Patrick Drahi. Bourdin essaye de renvoyer Quatennens dans les cordes en jouant sur la différence d’âge, mais Adrien ne se laisse pas faire...

« C’est le projet du remplacement du chômage de masse par la précarité de l’emploi »

Le social ne devrait pas être une question,
lire chez Kontre Kulture

 

Ce que risque la Sécu, voir sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • La Securite sociale est au depart un systeme de redistribution pour la population indigene. Avec des frontieres ouvertes, ce n’est pas tenable.

     

    Répondre à ce message

    • #1827275

      On comprend tous les aspects délétères à tiroirs de l’immigration de masse.
      Immigrés, idiots utiles de l’oligarchie mondialiste. Plutôt que d’imposer avec courage et dignité un système de protection sociale équivalent dans leurs pays, ils fuient lâchement vers ceux qui ont réussi, par leurs luttes difficiles et leur histoire souvent tragique, à atteindre un niveau de protection correct des populations.

       
    • #1827664

      ’’Plutôt que d’imposer avec courage et dignité un système de protection sociale équivalent dans leurs pays’’

      Savez vous ce qui peut ou plutôt va vous arriver dans des pays comme le Nigeria, le Honduras, le Congo ou le Cambodge ou n’importe où dans le tiers-monde si vous essayez de jouer les Ghandi ou les Martin Luther King ?
      Savez vous comment fonctionne les pouvoirs corrompus avec des familles riches vendus à l’Occident et aux puissances financières internationale ?
      Facile de donner des leçons à deux balles assit à des positions confortables que sont les nôtres ici en Occident.

       
  • #1827245
    Le 26 octobre à 11:29 par Atos, Portos, et Aramis
    Adrien Quatennens, député FI, défendra la Sécurité sociale "à en (...)

    Il se débrouille bien le rouquin. J’ai bien aimé la manière dont il a su tenir tête a cet escroc de bourdin

    A suivre

     

    Répondre à ce message

  • Il est doué ce jeune mais il ne veut pas comprendre que pour emprunter il faut métriser notre monnaie et donc sortir de l’€.
    Il déclare qu’il n’y a plus assez de travail et par ailleurs il est pour l’ouverture des frontières.
    C’est dommage qu’il n’aille pas au bout de ses raisonnements.

     

    Répondre à ce message


  • Le p’tit rouquin



    C’est un scandale !

    Ceci est un communiqué conjoint de la LICAR et du MPAP

    Ligue Internationale Contre l’ Anti Rouquinisme
    Mouvement Pour l’ Amour des Petits

     

    Répondre à ce message

  • C’est sur que cotiser pour le voisin qui n’a rien cotisé ça ne peut pas durer éternellement . C’est la sécurité Sociale ,FRANÇAISE !! ,c’est pas ,"a votre bon cœur messieurs dames " et à la prochaine .

     

    Répondre à ce message

  • Je suis restée bloquée sur la blonde à côté (Stéphanie Rist, LREM), qui se croit sûrement intelligente et engagée lorsqu’elle "grimace" au moment où il cite "nous défendrons à en mourir...". Ensuite, elle cache sa honte en se frottant le nez, car elle comprend que c’est une citation...
    Le reste du discours, elle baille, regarde son smartphone et le plafond... Je me demande qui la paie pour qu’elle n’ait pas honte de sa passivité et de sa fainéantise... Des fainéants sûrement...

     

    Répondre à ce message

    • Si ça peut vous rassurer, nous pensons qu’une majorité de parlementaires n’en ont rien à cirer des discours des uns et des autres....et que leur priorité c’est leur salaire et leurs intérêts....ça doit se coucher tard ..soirées à droite et à gauche ( dans tous les sens de l’expression ) sans se préoccuper de leur nuit de sommeil sachant bien qu’ils pourront ronfler à l’assemblée ....

       
    • #1828337

      C’est la députée de ma circonscription...Je me sens personnellement humiliée par un tel manque de savoir vivre...

       
  • Il y a deux questions qui se posent :
    1) Comment supporter Bourdin ?
    2) Où est le FN, à supposer qu’il soit vivant ce dont je doute ?

     

    Répondre à ce message

  • Franchement, il ne se laisse pas démonter mais il n’empêche pas moins que les idées de FI sont incohérentes. Ils surfent sur les thèmes où il y a consensus mais en réalité la logique est totalement défaillante... Sortie de l’Europe vs ouverture des frontières aux quatre vents, invasion migratoire vs sauvegarde de la sécu, pouvoir d’achat en augmentant les salaires vs impôts en plus pour une majorité de français... etc etc... ce jeune comme beaucoup de personnes se laisse noyer par la technique et les chiffres mais n’a pas une vison d’ensemble du problème et ne prend pas de recul face à la situation réelle du pays et des enjeux à venir... Il est la tête dans le guidon : c’est le rôle des techniciens pas des politiques qui doivent avoir une vision d’ensemble et une vision stratégique...
    Juste un petit calcul : Une entreprise X quand elle verse 150 € de salaire brut à un employé, elle donne 50 € de charges patronales, le salarié verse 30€ de charges salariales, reste donc au salarié 70 €. Celui-ci paye 30% d’impôts, il lui reste donc 49 € et tous les biens qu’il achête sont soumis à une TVA de 20%. Donc au final il lui reste 39 € de pouvoir d’achat pour 150 € déboursés par l’entreprise qui correspondent au salaire réel... soit 26%.
    je trouve que c’est déjà énorme et FI veut augmenter les taxes en tous genres...
    Quand a la sécu, il y a un gros problème... le coût face aux prestations fournis est trop élevé et non contractuel (ce qui permet de changer les prestations au fil des envies) et il y a un arrêt de la cour de cassation de mars 2017 qui oblige l’état à se conformer au droit européen et à n’accorder aucun droit avant un appel d’offre européen et a réaffirmé que la sécu était une mutuelle, ce qu’elle refusait d’admettre, car seule une mutuelle à le droit offrir des prestations d’assurance. La réalité, que les français rejette par principe car la sécu c’est sacré même si le trou est un abysse sans fond et que le système s’effondrera un jour ou l’autre, n’est pas bien gérée et coute beaucoup trop cher face aux prestations fournies... On peut faire beaucoup mieux pour beaucoup moins cher... Il faut en être conscient... ce n’est pas le meilleur système de couverture et de prise en charge des soins... loin de là... (voir le reportage sur TVLibertés https://www.tvlibertes.com/2017/10/... )
    J’invite les couillons, spécialistes des sorties de phrases du contexte, à s’abstenir ici et à commencer à réfléchir au problème

     

    Répondre à ce message

  • #1827668

    On a l’impression que Bourdin est inculte, ne sait rien, son attitude semble osciller entre des moments d’écoute fascinée devant les connaissances du jeune homme et d’interruptions de plus grand idiot baraqué dans la cours d’école pour cacher sa stupidité. il ne dit rien d’utilise ni d’intelligent, mais interrompt le jeune homme qui explique tout en lui demandant d’expliquer !

     

    Répondre à ce message

  • Le Pierre Gattaz s’était rendu au Maroc avec ses égaux, des « investisseurs » arrogants et prétentieux. Ils ont même réussi à mettre les autorités de ce pays mal à l’aise. En fait, personne n’en veut !

    Ils affirment que leurs détracteurs appartiennent à la gauche... Toujours les mêmes, disent-ils. Alors que c’est absolument faux. De Gaulle n’aimait pas ces gens. - La franc-maçonnerie.

    La France, c’est rien, mais toi t’es quelqu’un, Macron ! Un battant ! Un travailleur ! Un gars dynamique ! Un golden boy ! Il ne faut pas être un grand psychologue pour comprendre...

     

    Répondre à ce message