Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Maëlys : le principal suspect choisit Alain Jakubowicz comme avocat

Nordahl Lelandais, l’homme suspecté d’avoir enlevé la petite Maëlys, a été mis en examen pour « meurtre ». Son avocat : Alain Jakubowicz, figure emblématique du leadership juif et compagnon de route de la franc-maçonnerie.

 

 

« Je ne fais pas de pénal crapuleux. C’est un autre métier. Moi, je ne peux pas défendre un pédophile ou un dealer. » Alain Jakubowicz, Le Monde, 19 avril 2005

 

 

Jeudi 30 novembre, lors de sa conférence de presse, le procureur de la République de Grenoble (visiblement nerveux ou émotif) a annoncé la mise en examen de Nordahl Lelandais pour « meurtre précédé d’un autre crime (enlèvement et séquestration) » dans l’affaire de la disparition de la petite Maëlys.

 

 

Les 25 et 29 septembre, Panamza avait publié deux billets d’information à propos d’éléments (ignorés ou passés sous silence par la presse traditionnelle) relatifs – notamment – à son singulier avocat : Alain Jakubowicz, ex-patron (jusqu’au 6 novembre 2017) de la LICRA.

 

 

 

Disparition de Maëlys : le suspect choisit un leader de la communauté juive comme avocat

Dimanche 24 septembre, le site de Lyon Mag a fait savoir que Nordahl L. (à droite de l’image), un ex-militaire âgé de 34 ans et suspecté d’être à l’origine de l’enlèvement de Maëlys de Araujo, 9 ans (disparue le 26 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin, dans l’Isère), avait fait appel à un nouvel avocat : Alain Jakubowicz (à gauche de l’image).

Président de la LICRA (association pseudo-antiraciste) depuis 2010, l’avocat d’affaires qui fréquente la synagogue orthodoxe de Lyon fut le patron du CRIF Rhône-Alpes (antenne locale de l’organisme ultra-sioniste) de 1995 à 2004.

Jakubowicz est également un proche du B’naï Brith, influent lobby juif international fondé en 1843, et de la Grande Loge de France, obédience maçonnique créée en 1894.

Illustration de son radicalisme communautaire : pourfendeur de la lutte contre l’islamophobie (assimilée à une « imposture »), Jakubowicz a également déclaré qu’il aurait volontiers poursuivi Pierre Desproges pour antisémitisme si l’humoriste était encore vivant et en activité.

À noter : deux anciens cadres de la communauté juive (Maurice Gutman du CRIF et Bill Surkis du B’naï Brith) avaient fait l’objet de condamnations judiciaires dans des affaires de pédophilie.

Détail troublant : une partie des scellés de l’affaire Maëlys auraient accidentellement été détruits lors de l’incendie – imputé à un obscur groupuscule anarchiste anonyme – des locaux techniques de la gendarmerie de Grenoble.

 

 

Affaire Maëlys : la prison du suspect abritait un maton pédophile

Jeudi 14 septembre, Nordahl Lelandais, l’homme soupçonné d’avoir enlevé la petite Maëlys et placé en détention provisoire, a été transféré dans le centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, en isolement. Prétexte officiel : il aurait été menacé de mort par ses anciens co-détenus.

Particularité de cet établissement : en 2013, il a fait l’objet d’un rapport accablant publié par l’Observatoire international des prisons. La cause : une maltraitance répétée des détenus par les surveillants et des abus tolérés par la direction.

Détail troublant : sept membres du personnel avaient été placés en garde à vue. Au domicile de l’adjoint au chef de détention, les gendarmes avaient découvert plusieurs milliers d’images à caractère pédopornographique stockées sur son ordinateur personnel. L’homme a pu ensuite réintégrer discrètement son poste à l’établissement de Saint-Quentin-Fallavier avant d’être finalement suspendu la veille de la révélation de l’affaire dans la presse locale.

À noter : leader de la communauté juive lyonnaise et familier des milieux maçonniques, Alain Jakubowicz, nouvel avocat du suspect, continue d’adopter un silence inhabituel envers les médias.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Affaire Maëlys...

    Cette affaire terrible,est étrange par
    le comportement du suspect dont l’assurance
    ne se dément pas malgré des mensonges avérés .
    Un avocat célèbre et très engagé pour un suspect
    mis en examen dans un climat général de méfiance
    ne va pas contribuer à la sérénité de l’enquête .
    Nous souhaitons du courage à la famille éprouvée
    dont le malheur nous touche profondément .


  • On ne parle jamais du dealer de coke qui devrait être pourtant au cœur de l’enquête.


  • Ex-militaire,y’aurait-il quelqu’un qui pourrait renseigner dans quelle armée a-t-il servi ?Merci d’avance...

     

  • La formulation exacte est : "on lui a choisi A.J. et deux autres avocats"

    Et nous ne saurons jamais comment s’appelle "on".

    Ca n’a plus beaucoup d’importance : malheureusement toute s les pièces à conviction ont disparu dans l’incendie.

    Donc la justice a un accusé.
    Mais plus de preuve.
    Et aucun cadavre.

    Que lui manque-t-il pour rendre son office ?
    Des magistrats "honnêtes" ?

    (...).

     

    • Si l’on arrivait à savoir qui paye les honoraires de l’avocat, qui prétendra sans doute qu’il n’a pas pris cette affaire pour l’argent, (ce n’est certainement pas l’accusé qui en a les moyens), on aurait un indice.

      Ce dossier n’est pas suffisamment "emblématique" malgré son horreur, pour justifier une défense gratuite en vue de publicité ou de notoriété comme dans le cas d’un "criminel de guerre" par exemple.


  • Je trouve aussi bizarre que son inculpation passe de celle d’enlèvement et séquestration à celle de meurtre, alors que sa position de défense a toujours été la même (la négation).
    Peut-être qu’en droit çà permet davantage d’investigation, mais çà donne l’impression qu’on lui met sur le dos le crime le plus grave (alors qu’il n’y a pas de corps ni de preuve flagrante) comme si on voulait boucler l’affaire.
    Cela dit s’il y a un lien avec un réseau pédocriminel, cet homme-là ne serait sans doute qu’un passeur.
    J’ai une question extravagante votre honneur : est-ce que l’enlèvement de Maëlys serait une sorte de représailles pour "équilibrer", "venger" l’affaire Weinstein, une sorte de donnant-donnant sacrificiel pour préserver le Réseau mondial au sommet... du triangle ?

     

  • Panamza semble indiquer le chemin du sacrifice rituel de la franc-maçonnerie ...


  • « On » prend jaku comme ça toute la chaîne procédurale policière et judiciaire sera au « garde à vous » d’où le comportement déjà « visiblement nerveux ou émotif  » du Procureur de la République à Grenoble.

    C’est signé FM ?


  • Il y a trop de trucs louches dans cette affaire.
    - Les pièces détruites lors d’un incendie, comme par hasard...
    - Le gars qui éteint son portable volontairement pour échapper aux traces des antennes mobiles (sous les conseils de quelqu’un ??)
    - Le gars du CRIF qui arrive pour défendre le suspect.

    J’ai pensé un instant que ce gars n’était que l’exécuteur d’une commande et qu’il a livré la petite a quelqu’un d’autre, il est parti vers 3h00 du matin avec la fillette pour revenir seul quelques dizaines de minutes après. Quel risque prendrait-il de laisser la petite enfermée quelque part ?

    A mon avis, cette affaire est semblable à l’affaire Dutroux et des réseaux pédophiles "d’élite" américains.

    Ca ne m’étonnerait pas qu’on retrouve ce suspect "suicidé" quelque part histoire de conclure cette affaire rapidement.

     

  • Terrible cette affaire, mes pensées et mes hommages à ce petit ange disparus et à ses parents.


  • NORDAHL ??? d’où sort ce prénom ?


  • Personne ne semble comprendre là où Panamza veut en venir.
    Est-ce qu’on aurait pas affaire à une histoire de sacrifice humain ?
    Un célèbre avocat franc-maçon dont on ne sait pas très bien pourquoi il mouille sa chemise pour une affaire si sordide...
    Il y a pour moi de grande chance que le suspect soit in fine relâché
    tellement les charges contre lui sont très minces.

     

    • C’est peut être vrai, mais si le public (l’opinion) était moins hystérique sur ces questions, peut être que pour une fois ça pourrait aboutir.

      L’indignation que ça soulève est telle..qui va se risquer à dire la vérité ? même celui qui aurait le cœur a le faire, il se retrouve face à une telle pression, aucune chance que la vérité sorte...

      Indignation tout a fait légitime, mais ça empêche de dire la vérité, c’est mon sentiment.


  • La surmédiatisation de cette affaire reste qu’on le veuille ou pas insupportable car chaque jour des hommes et des femmes disparaissent dans l’anonymat le plus profond !
    C’est une évidence qu’il s’agit d’une énième récupération médiatique.
    Il faut trouver un violeur !


  • C’est moi où c’est répugnant et ça pue la mort ?


  • Y’a comme une odeur nauséabonde qui commence à s’étendre....


  • Il est probable que la défense axera son argumentation sur le fait que l’accusé a beaucoup souffert... Et de fait, il est judicieux de s’adresser à un spécialiste.



  • À noter : deux anciens cadres de la communauté juive (Maurice Gutman du CRIF et Bill Surkis du B’naï Brith) avaient fait l’objet de condamnations judiciaires dans des affaires de pédophilie.



    Au tout debut du siècle déjà ils étaient arrivé à faire sortir un certain Léo Franck président du B’naï Brith à Atlanta (homosexuel et pédophile) coupable du meurtre de la petite Mary Phagan, petite fille de 12 ans venue chercher sa paye mais violé avant d’être étranglé.
    La justice dysfonctionnait déjà et l’homme pourtant coupable avait été relâché ! Mais c’était sans compter sur le jugement du peuple moins clément qui à sa sortie de prison l’avait pendu.

    Un peu hors sujet mais intéressant !

     

    • Homosexuel ! Et il a une attirance pour les filles, le qualificatif approprié, serait bisexuel ou hétérosexuel.


    • Léo Franck n’était pas homosexuel (voir wiki) mais ce qui est intéressant, c’est ce qui s’est passé à la suite de son lynchage :

      Création de l’ADL : Après sa condamnation, l’association juive dont Leo Frank était le président à Atlanta, "Les fils de l’Alliance" (ou B’nai B’rith), a décidé de créer l’AntiDefamation League en septembre 1913 pour empêcher à l’avenir toute calomnie contre l’un de ses membres.


      en Géorgie même : À la suite du lynchage d’août 1915, la moitié de la communauté juive de Géorgie fuit l’État de peur des représailles et du boycott infligé à leurs commerces. Le jour du lynchage, la communauté juive de Marietta reçut l’avertissement qu’elle devait quitter la ville avant minuit ; elle s’exécuta.


      Renaissance du Ku Klux Klan : À la suite de l’affaire Mary Phagan, en octobre 1915, une partie des membres de l’association "les chevaliers de Mary Phagan" s’associa avec des nostalgiques du Ku Klux Klan (interdit depuis les années 1870) pour le ressusciter.

      (source : Leo Franck wiki)


  • La recherche historique sur le meurtre rituel continue, après les écrits d’Ariel Toaff narrant entre autre l’histoire du petit Simon de Trente il semble que maintenant la Russie aussi enquête sur la possibilité d’un meurtre rituel sur la famille du Tsar Nicholas II. Le point faible des ennemis de l’humanité c’est qu’il sont incapables de s’abstenir de leurs actes abominables, et c’est par ceux là qu’ils seront identifiés.

     

  • Ce qui m’interpelle c’est comment le suspect, qui vivait de petits boulots et d’intérim, fait-il pour payer les honoraires de Maitre Jakubowicz ? Je suppose que les tarifs de ce dernier sont élevés, étant donné ses compétences et sa notoriété.
    Si Nordahl Lelandais n’a pas les moyens, qui paie pour lui, et pourquoi ?


  • Arrêtez de spéculer outre-mesure.

    Dans les affaires sordides, donc qui ont un potentiel médiatique fort, les avocats inexpérimentés, sans réseau, sont "sorti" par l’Ordre, donc le pouvoir. Jacu "prends en main" une affaire qui pourra, si nécessaire, être instrumentalisée médiatiquement.

    Ensuite, en effet, si des personnalités sont mouillées, soit il les couvre, soit il les expose, selon leur "Paroisse".


  • Jaku comme Collard est toujours dans les coups foireux et sordides !!!...


  • Il n’est pas très difficile de comprendre que l’état depuis très longtemps considère que l’avocat doit être d’autant plus excellent que les faits incriminés sont graves.
    Donc le débat sur l’identité de l’avocat et sur l’origine des fonds servant à régler ses honoraires semble peu pertinent.


  • L’argent n’a pas d’odeur, Mr Jakubowitcz


  • La mafia lyonnaise que voulait intégrer le commissaire Neyret, c’est celle là ?


  • C’est l’avocat qui a proposé ses services, une aubaine pour lui, histoire d’attirer les projecteurs et faire parler de lui. En général les avocats charognards qui se jettent sur des affaires infâmes médiatisées, le font gratuitement.


  • La dernière nouvelle horrifiante : Jacubovitz dit que c’est n’est pas une silhouette d’une fillette, mais une décolleté d’une femme :
    http://www.bfmtv.com/police-justice...
    Jusqu’à où vont ils avec leurs abominations ?

     

    • Je n’ai pas trouvé sa défense convaincante. Si c’est une femme l’accusé devrait savoir qui c’est non ? Peu vraisemblable que ce soit une femme donc...
      Il était très énervé et n’avait pas beaucoup d’arguments.
      Il était venu sur BFM pour faire du cinéma.
      Par ailleurs des incohérences dans les témoignages il y en a dans toutes les affaires.


    • Ce que je retiens c’est le côté désinvolte et rigolard de Ruth El Grief qui est en mode « Qu’est-ce qu’on rigole avec cette histoire ! Tout ça c’est une blague entre nous en fait ! ». C’est moi ou cette merde est juste à vomir ?!


  • et qui c’est qui paye ses honoraires à Jaku ??? parce que ça ne doit pas être donné...à moins qu’il ne bosse bénévolement pour ce client


  • On ne me retirera pas l’ intime conviction que ce mec a juste effectué une livraison sur commande.

     

  • Mon intime conviction est que la petite a été livrée à un réseau ou du moins à quelques personnes. Il s’est passé une trentaine de minutes entre les deux passages de la voiture devant la caméra .Donc il n’a pas fait beaucoup de kilomètres aux alentours.Donc si c’est lui qui l’a tuée , le cadavre de la pauvre petite doit se trouver pas très loin du lieu de l’enlèvement , tout au plus dans un rayon 25 km.
    Je conçois mal qu’après avoir tué la petite ,il revienne à la fête de mariage comme si de rien n’était.
    Si ce type a livré la petite, cela va être difficile de la retrouver , même l’inculpé ne doit pas savoir où elle se trouve, les réseaux sont opaques,de vrais labyrinthes.
    Nul doute possible , il est l’auteur de l’enlèvement voire plus..

     

Commentaires suivants