Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Merah : l’avocate algérienne jette l’éponge

Par Hicham Hamza

Nouvelle péripétie dans une affaire ténébreuse : l’avocate algérienne qui avait déposé plainte contre X pour le « meurtre » de Mohamed Merah se retire du dossier. Maître Zahia Mokhtari a fait connaître sa décision jeudi dernier. Chose curieuse, les circonstances de cette annonce posent également question.

Au siège de France 24, à Issy-les-Moulineaux, l’avocate est interrogée par Patrick Hermansen, ex-responsable de la rubrique judiciaire à LCP. L’interview est filmée en parallèle par l’homme qui a organisé ce rendez-vous : Albert Farhat, un journaliste libanais qui se présente sur son blog comme un « spécialiste des événements qui touchent le monde du renseignement, du terrorisme et des groupes islamistes ». Mardi soir, cet intermédiaire a mis en ligne, sur son compte YouTube, trois extraits de cet entretien. Voici le passage dans lequel Zahia Mokhtari tente d’expliquer, avec une certaine confusion, les motifs de son désistement inattendu.

 

 

L’avocate algérienne évoque, à la fois, des pressions politiques et un manque de coopération de la part du père de Mohamed Merah. Celui-ci n’aurait pas fourni des rétributions financières et, plus grave, refusé de donner les prétendues vidéos dans lesquelles son fils se serait déclaré « innocent » des crimes qui lui ont été imputés.

Cinq jours après l’enregistrement de cette vidéo, aucun média généraliste n’a relayé cette information obtenue à l’origine par France 24. La chaîne d’information internationale n’ayant pas diffusé l’interview, Albert Farhat a finalement décidé de mettre en ligne, hier soir, son propre enregistrement de cette annonce.

Oumma a contacté la correspondante judiciaire de Zahia Mokhtari : surprise par la déclaration de sa consœur, Isabelle Coutant-Peyre ne s’explique pas son revirement. Selon l’avocate française, maître Mokhtari n’a pas du tout évoqué cette option lors de leur dernière rencontre, lundi 19 novembre à Paris, même si elle confirme l’existence de menaces proférées par téléphone à l’encontre de sa collègue. La question abordée ensemble était relative à la réticence de Mohamed Ben Allal Merah à rétribuer ses avocates. Fin octobre, dans un entretien avec un média algérien, Zahia Mokhtari n’avait pas fait, non plus, d’allusion à un éventuel désistement imminent.

Blackout médiatique

Nous avons également contacté Albert Farhat : l’homme nous confirme avoir organisé l’interview de France 24, même s’il ne s’explique pas les motifs de la chaîne à ne pas diffuser ce scoop. Rappelons ici que France 24 était le média au cœur de l’affaire Merah dans les premiers jours : une journaliste de l’antenne avait affirmé s’être entretenue avec un homme qui se déclarait responsable des tueries de Toulouse et Montauban.

Avant la mise en ligne – mardi soir – de ses propres vidéos, le journaliste libanais avait publié sur son blog un court texte, dès jeudi, pour annoncer ce retrait :

« Maître Zahia Mokhtari, l’avocate du pére de Mohammed Merah se désiste, en conséquence d’un manque de coopération de la famille. »

Le cache des archives Google, étudié par Oumma, permet d’obtenir le premier texte, légèrement différent, qu’il avait mis en ligne, jeudi 22 novembre, pour faire connaître l’information.

 

 

Interrogé sur sa rectification, le journaliste nous a indiqué avoir finalement préféré souligner l’attitude problématique du père de Mohamed Merah.

L’axe Paris-Alger

Selon Isabelle Coutant-Peyre, Albert Farhat accompagna Zahia Mokhtari lors de sa venue à Paris, en juin dernier, pour déposer plainte. Le journaliste nous a indiqué, pour expliquer sa proximité avec l’avocate, travailler sur l’affaire et ne pas vouloir dévoiler ses conclusions, même s’il évoque, entre les lignes, une « manipulation » des « deux côtés » de la Méditerranée. Curieusement, Albert Farhat est le proche d’un ancien haut-fonctionnaire favorable à l’amitié franco-algérienne en matière de services secrets : Yves Bonnet.

 

 

Les deux hommes ont co-rédigé en 2009 un ouvrage consacré aux ravages causés par les frappes militaires israéliennes contre Gaza. L’ex-directeur de la DST est également l’un des rares à s’être prononcé , très rapidement, pour l’hypothèse d’un Merah indic’ au service de la DCRI.

 

 

En résumé : un journaliste libanais, favorable à la thèse d’une « manipulation » franco-algérienne mais proche lui-même d’un ancien responsable du contre-espionnage français (qui témoigne, pour sa part, de son « amitié » pour les services secrets algériens) a organisé la médiatisation du désistement de Zahia Mokhtari. En conséquence, l’annonce de cet abandon, étrangement non-relayée par France 24, renforce le manque de crédibilité d’une avocate qui avait déclaré être prête à remettre des vidéos compromettantes avant de faire faux bond. Au final, ce dernier rebondissement consolide implicitement la version officielle de l’affaire Merah puisque la partie adverse – ayant fait état de prétendues vidéos choc qui démontreraient le mensonge de l’appareil d’État français – vient de déclarer forfait.

Mystification, de part et d’autre

En juillet, lors de la publication de notre dossier spécial, nous écrivions déjà ceci à propos de l’avocate algérienne :

7/À quoi joue Zahia Mokhtari ? L’avocate du père de Mohamed Merah, qui a déposé plainte contre X pour « meurtre avec circonstances aggravantes » ne cesse, depuis le 1er avril, de temporiser la remise à la justice des vidéos démontrant, selon elle, l’innocence du jeune homme. Curieusement, seul un quotidien proche des services secrets algériens, Echourouk, a bénéficié de « l’exclusivité » d’une retranscription des vidéos, directement fournie par le cabinet de l’avocate. Le texte d’une telle retranscription peut être mis en doute dans la mesure où aucun journaliste indépendant n’a eu publiquement accès aux images. En outre, si l’on en croit la presse algérienne, la dernière conférence de presse de Zahia Mokhtari, mi-juillet, était émaillée de grossières erreurs factuelles à propos de Mohamed Merah, dont elle dresse également un portrait excessivement angélique.

Sac de noeuds

Quelle que soit son origine, la stratégie consistant à mettre Zahia Mokhtari sur le devant de la scène semble avoir pris fin. Un coup de bluff individuel pour se faire connaître ? Une diversion opérée par les services algériens, en collaboration avec leurs homologues français ? Ou une poudre aux yeux lancée par une tierce partie ? À ce jour, rien ne permet de trancher. Nous avons tenté de joindre Zahia Mokhtari sur son téléphone portable, sans succès. De son côté, Isabelle Coutant-Peyre nous a indiqué que cette annonce ne changerait rien à sa qualité de « correspondante » pour ce dossier. Quant à Albert Farhat, il nous a affirmé qu’il continuerait à travailler sur l’affaire pour son propre compte.

Aujourd’hui, une seule chose paraît certaine : l’affaire Merah devient de plus en plus inextricable. Il faudra bien, néanmoins, tenter de trouver des réponses, même si celles-ci peuvent s’avérer explosives. C’est l’intuition de Jean Guisnel, journaliste du Point, spécialisé dans l’histoire des services secrets et proche de l’institution militaire. Récemment interrogé par France Culture, l’homme reconnaissait (à 6’47) être troublé par les « éléments extrêmement mystérieux » entourant ce dossier. Sybillin, il suggéra (à 14’) une idée stupéfiante de la part d’un professionnel censé avoir la mission sociale d’informer les citoyens à propos des éventuelles dérives de l’État : d’après lui, il n’était pas « absolument nécessaire » de connaître « toute la vérité » sur l’affaire Merah en raison des probables « vipères et crabes qu’on va trouver sous les rochers en les soulevant ».

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #271716

    "refusé de donner les prétendues vidéos dans lesquelles son fils se serait déclaré « innocent » des crimes qui lui ont été imputés."

    On va finir par se demander si ces fameuses vidéos ont existé, ou si ce n’était pas un gigantesque enfumage pour essayer de disculper un idiot utile qui reste un criminel.

    Que Merah ait été manipulé par les services secrets ou l’Occident, peut-être. Mais il n’en reste pas moins un salopard, qui a cru se battre pour une idéologie condamnable (le fanatisme religieux), alors qu’il a en réalité fait le jeu d’une autre idéologie condamnable (le néo-conservatisme).

    Ces types là existent. On les retrouve en Syrie aussi, on les retrouvait en Serbie dans les années 1990. Vouloir faire de Merah un innocent revenait finalement à reporter toute la faute sur l’Occident, en éxonérant les fanatiques religieux, alors que les deux sont aussi coupables l’un que l’autre, et par ailleurs complices comme cochons...

     

    • Moi j’ai un doute sur ce que tu viens de dire parceque les témoins ont décrit un tueur qui ne correspond pas au signalement de mohamed Merah , notament le fameux tatouage ou marque sous l’oeil gauche et la corpulence trapue ... en tout cas une chose est sûre c’est que le militaire rescapé de la tuerie ainsi que toute sa famille ont surement dû être mis sous condition de ne pas parler ...


    • @aurelien362 ;

      Cher ami, votre post pose un problème moral. Comment pouvez-nous partir de l’idée que comme une partie n’a pas fournit la preuve qu’elle a dit détenir, alors, ce que l’autre partie dit contre elle est vraie. C’est un raisonnement par l’absurde.
      Quelle preuve la partie qui calomnie a-t-elle fourni pour prouver la thèse qu’elle avance contre Merah. Au contraire, elle a fait disparaître tout ce qu’elle avait dit au début et qui apportait la preuve que Merah ne pouvait faire ce pourquoi il était accusé.
      Dans cette affaire et ne l’oubliez car c’est ainsi que fonctionne la justice, l’accusation doit apporter les preuves de son accusation. Or, à ce jour, aucune preuve n’a été apportée par les accusateurs de feu Merah. Dès lors que vous n’êtes pas, on peut vous faire porter n’importe quoi. L’histoire vous aurait pourtant évité de tomber dans le piège. Vous a-t-on montré les "armes de destruction massive de Saddam" ? Le Vietnam a-t-il attaqué le madox ? Un avion est-il tombé sur le pentagone ? La tour n°7 est-elle tombée à cause du feu ? Le VIH est-il responsable du Sida ? A-t-il déjà été vu au microscope électronique ? L’homme est-il mis les pieds sur la Lune ? Ben Laden a-t-il été tué par l’armée étasunienne en mai 2011 ? Bush a-t-il gagné les élection en 2000 ? Sont-ce les Etats-unis qui ont défait l’Allemagne d’Adolph ?

      Pour vous, Merah est coupable ; même quand aucune preuve de sa culpabilité n’a jamais été brandie.

      En assassinant Merah, on a apporté la preuve que cela n’était pas lui, l’auteur des meurtres.

      Que dites vous de l’armée française qui a massacré et continue de massacrer les Ivoiriens qui se battent contre l’occupation de leur pays par la France ? Sont-ce des "salopards" ?


    • @ Aurélien :

      C’est bon,on vous a compris:votre but ici est d’intervenir à chaque fois pour prendre la défense de Bashar Al Assad,et ceci quelque soit le sujet de l’article.


    • #272113

      Batouri, la petite différence, c’est que Merah a été surpris en flagrant délit, que tous ses proches, tous les policiers ayant participé au raid, etc. ont confirmé sa culpabilité. Alors je ne vois pas de raison d’en doute, à moins d’avoir un fort élément remettant tout cela en cause - ce qui n’est pas le cas.

      Rien à voir avec la côte d’Ivoire, où l’intervention français a du reste été une vraie saloperie, mais ce n’est pas le sujet =)


  • #271751

    le fonctionnement du système suis son court , l’affaire s’enlise et se complexifie au point que l’opinion de la masse se perde et finisse par lâcher l’affaire se contentant au final de la version officiel . en gros : puis qu’on ne saura jamais , choisissons la version la plus simple , la plus confortable ! .
    pourtant nous ne devrions plus pouvoir fermer l’oeil , car pour l’instant le résulta est le suivant : n’importe qui peu demain être abattu par les services de l’état ( sans qu’aucune preuves justificatives et réellement suffisantes , n’est besoin d’être fourni au peuple ).

    vivre dans l’inconscience permet de ne plus voir a quel point la réalité peut faire peur ,
    mais cela a aussi un prix : devenir un esclave volontaire .

    salut e&r

     

    • "au point que l’opinion de la masse se perde et finisse par lâcher l’affaire"

      Honnêtement, je ne pense même pas que "l’opinion de masse" se soit posée la question ! Pour l’extrême majorité des Français, Merah n’est à jamais rien d’autre que le Merah présenté dans les médias : un bicot assassin d’enfants !


  • il faut des hommes pour ces affaires et non pas des femmes influençables,trop sentimentale et craintives

     

  • Il y a vraiment des gens "payés" pour compliquer et embrouiller certains évènements. Visiblement, cela ne l’était pas assez.
    Franchement, comment voulez-vous que le citoyen lambada continue de s’y intéresser ? Même ceux qui veulent s’informer ont leur limite.


  • Il n’est pas étonnant que Maître Mokhtari jette l’éponge : il s’agit d’une affaire d’Etat qui concerne l’Algérie et la France.
    Sarko pensait sérieusement être réélu, jamais l’usine à fraude n’avait autant fonctionné, on le voit avec ce qui se passe à l’UMP, et l’affaire Merah devait parfaire le dispositif premier temps s’attaquer à des militaires plutôt basanés, pour faire croire à des crimes racistes et mouiller le FN, puis s’attaquer aux juifs pour mouiller l’Algérie, prochain pays à être destabilisé. Puis en guise de feux d’artifice se payer le "terroriste" en grand spectacle.
    Mais ça n’a pas suffit et Sarko est battu, Hollande sait ce qui s’est passé : Le vrai tueur du reste identifié par plusieurs témoins est un tueur de l’OTAN du groupe Gladio, Merah n’y est pour rien et a été abattu froidement par Guéant, Squarcini et Hautecloque...
    Il a eu le temps de passer ce fameux appel qui l’innocente et qui sert de base de tractation entre les deux pays et surement entre Hollande et Sarko

     

    • #271947

      cela voudrait il dire que Hollande pourrait finir suicidé une balle dans la tête ou bien Sarkozy allongé mort dans un hotel de passe de Miami si l’un et l’autre en venait à sortir les dossiers de cette affaire ? ou bien alors une petite révolution de printemps algérien embrasant un peu plus la région nord-africaine...


    • t’en sait de choses toi dis donc mais tout le monde sur place a toulouse sait que y’avait un mec des gens du voyage avec lui converti a l’islam qui corespond a ce qu’une femme avait dis juste apres la tuerie et le gars on sait qu’il connaissait super bien montauban alors je sais pas si il a disparu dans le triangle des bermudes mais si ils le retrouvent pas c’est que c’est surement le cas, dailleurs ici il se dit que les gens du voyage aurait été au courant et se serait occupé de son cas ainsi que toute sa famille proche pour pas que les autorité s’en prennet a leurs interet et que ça les eclaboussent ou alors ils le planquent, en tout cas c’est se qui courent dans la region comme infos, ça m’enerve les gens qui sont pas de toulouse et qui speculent dans le vent. La verité est que tout les deux avaient choisi la voix du terorisme ils ont se qu’ils meritaient. L’avocate doit tout savoir maintenant et ça la depasse dont normal qu’elle se barrent j’aurais fait pareil a sa place. Vous vous rendez pas compte mais 3 militaire executé + 1 civils + 2 enfants + 2 bléssé grave c’est du jamais vu ici cette histoire est trés grave certain en parle comme du dernier cd de lorie, vous étes trop detaché des realité.


    • Bon commentaire.


    • Hollande l’a bien dit, c’était une stragédie (monté par sarko) et nathanyahu a sûrement passé un coup de fil à ses sayanim préférés parmi les services pour avoir le dossier complet. Une faction du gouv et des services américains qui avait commencé à prononcer des doutes sur leur soutien indéfectible à israel, les israéliens mêles aux sayanim de france et leur cortège de juifs sionistes synthétiques se sont retournés sur la sionisation complète de la france. Pour ça rien de mieux que d’exacerber le sentiment anti-arabe et musulmans déjà bien ancré en mettant en scène un djihadiste franco-arabe se disant musulman qui tuent des militaires, la défense, la république et des familles juives dont des enfants.


  • Comment pouvaient-ils mettre une femme comme celle-ci dans cette affaire ???
    .
    Je ne mets pas en doute et son intelligence ni sa compétence ... mais qui peut imaginer qu’une femme portant le voile, va faire le poids dans cette affaire ... Si on a laissé cette avocate (qui a l’air malheureuse) faire semblant de traiter cette affaire, c’est qu’ils ne voulaient pas que la vérité qui gêne sorte.
    .
    Même le papa Merah a dû être manipulé ou menacé ... ou je ne sais quoi.
    Pour ce genre d’affaires, il faut un grand avocat homme ... genre Vergès !!!


  • #271872

    Plus les informations arrivent vite, plus vite elles sont remplacése par d’autres plus graves et encore plus choquantes pour être remplacées par d’autres et ceci devient de plus en plus rapide en matière d’informations.
    les infos ont beau être hallucinantes et les français se font maintenant enc*ler à sec avec des graviers devant leurs yeux qu’ils ne réagissent même pas tellement le truc est gros.
    "Plus c’est gros, plus ça passe" est bien la phrase à se répéter chaque jour devant les infos.
    Peuple de France, quand ouvriras tu les yeux pour faire entrer la lumière dans ton cerveau anestésié par ce systême de psychopates ?


  • - Pas nécessaire à valider -

    Ce serait intéressant de poster cet article dans Revue de Presse qui montre comment les sionistes entretiennent petit à petit le conflit de civilisation à venir :

    http://www.slate.fr/lien/65481/pays...


  • ce qu’il faut comprendre ce qu’est que l’Algérie a d’autres chats à fouetter que de disculper à tout prix un jeune binational brainwashés par des services étrangers d’autant plus que donner du crédit à des salafistes ou assimilés n’est pas l’intérêt de l’Algérie qui n’a en réalité jamais terminé sa guerre de l’ombre contre le dénommé fis ;gspc;gia ;alquaicia saoudsalafist & qatari associated brothers et maintenant contre les unités d’infiltrations d’aqmicia qui scrutent ces faiblesses !


  • #272017

    C’est louche et inquiétant.


  • LLP visionnaire ? Cassandre ? Il a déjà évoqué à propos de cette avocate une manipulation plausible du SR algérien ! Il disait : "L’avenir nous le dira"


  • Ah ben nous on n’a pas les moyens de detruire des tours ou de fabriquer des ouragans..
    cela dit,le terrorisme etant principalement une afffaire d etat, ca permet de se donner une idée sur les moyens de l’etat francais et la credulité de nos concitoyens


  • "affaire classée" ..


  • J’en était sûre, qu’elle n’irait pas jusqu’aux bout et qu’elle subirait tant de pression qu’elle reculerait.Hier j’ai lu un article sur yahoo( je sais c’est de la désinfo, mais j’aime bien jeter un oeil aux réseaux et tactiques de lavage de cerveau en france) sur Mohamed Merah, là il est révélé, scoop, qu’il était près à collaborer avec la police, puis il aurait dit a sa soeur "s’il me demande de travailler pour eux, j’accepte" à cela elle aurait "répondu "mais tu vas devenir une balance" hahhaha... aussi attendez ce n’est pas tout, le frère Merah (à l’heure ou j’écris ces lignes il doit sûrement être sous sa 100e méta-méga dose de cachetons paralysant, amnésiant, anesthésiant, addictif de la semaine ou les recevoir en paquet cadeau par les soins de nos services immaculés), Merah 2 qui avait été entre autre présenté à l’opinion comme un antisémite carabiné irréversible avait en fait tenté par le passé de se convertir au dada-judaïsme.

    Ce Mohamed Merah n’a rien fait, c’est un "momo de cité" aussi stupide que la stupidité et il est tout autant une victime que les autres, (Paix à leur âmes à tous). Il a vraiment cru qu’il allait devenir un James bond franco-algérien au service de sa majesté la république. En conclusion : histoire sans intérêt aucun à part pour révéler que les idiots utiles courent les rues, que les services sont prêts à toutes les manipulations jusqu’à l’assassinat de la population pour effacer leurs traces quand ils ont merdé, que le gouvernement français est infesté, gangréné de traitres, collabos et félons en tous genres qui laissent faire de telles pratiques, que la population française n’est pas à l’abri, que la classe médiatique ne recherche pas la vérité, que l’opinion est manipulée et instrumentalisée par des fanatiques à l’image d’autres fanatiques qu’ils pointent du doigt, que la police ne recherche pas le vrai assassin qui selon le signalement de la 1e témoin est un homme grand, robuste avec les yeux clairs, de type caucasien avec un tatouage sur la joue. Le djihadiste hippie gringalet fiévreux Merah aurait abattu de sang froid une minuscule blondinette qui s’enfuyait en courant en l’attrapant par les cheveux de dos et collé 1 balle dans la tête mais n’aurait pas tué un témoin qui la vue de face révélant ses yeux et son tatouage qui aurait pu le confondre en 48h. Et après avoir semer la mort 8 fois les djihadistes pleurent et supplient (selon les avocates) qu’on les laissent en vie et clament leur innocence en pleurant c’est connu

     

  • De toute façon,il n’y a pas 36 solutions.
    Soit c’est une mythomane qui voulait son moment de gloire,c’est bon elle est contente elle l’a eu.
    Soit les services algériens lui ont dit"couché,pas bougé" sur ordre des services français.


  • Dès l’entrée en jeu du père Merah dans l’affaire il est manifeste qu’il sert de marionnette aux services algériens pour le compte du pouvoir, et pour influer sur la France.

    En douter est faire preuve d’aveuglement, cette affaire est instrumentalisée côté France et côté Algérie, on peut y ajouter côté Israel désormais avec l’intervention de notre ami Netanyaou.


Afficher les commentaires suivants