Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire "Théo" : le récit du policier accusé de viol confirmé par la vidéosurveillance

Le journal Le Point publie aujourd’hui des extraits du rapport d’un des policiers qui ont interpellé Théodore Luhaka, dit « Théo ». Le récit du policier est confirmé par la vidéosurveillance.

 

Extrait du rapport du policier accusé de viol :

« (...) Un des individus contrôlés avançait sa tête vers la mienne en signe de défiance, alors, de la paume de la main, j’ai repoussé fermement sa tête au niveau de sa joue. C’est à cet instant que l’individu (“Théo”, NDLR) qui se trouvait sur sa gauche et qui n’avait pas encore fait l’objet d’une palpation s’en mêlait et que ce dernier m’attrapait au niveau du col et me disait quelque chose du genre Eh, tu fais quoi là ?. Je repoussais immédiatement son bras avec ma main, mais il ne me lâchait toujours pas. Un collègue intervient alors. Il lui saisissait son bras afin qu’il me lâche. Mais l’individu (“Théo”) se retournait vers lui, puis un échange de coups s’ensuivait. (...) Alors que je venais de lui saisir le bras, je recevais de sa part un coup de poing au niveau de la pommette gauche. Durant quelques instants, j’ai été sonné. J’ai compris à ce moment-là que l’individu serait prêt à tout pour se soustraire. Il se débattait, portait des coups de poing à tout va, gesticulait en tout sens, même des jambes. »

« J’usais de ma matraque télescopique et lui portais des coups en visant l’arrière de ses cuisses. Il continuait de se débattre, il se retournait, gesticulait en usant de son gabarit musclé et il parvenait à se relever. Il continuait de porter des coups dans tous les sens. Là, je le voyais piétiner mon collègue qui était encore au sol dos contre terre et, subitement, un jet de gaz lacrymogène s’échappait de la bombe de mon collègue. Malgré le gaz, l’individu parvenait à se relever. (...) Il continuait de piétiner le collègue. Je décidais de lui porter des coups de matraque télescopique en visant ses membres inférieurs dans l’espoir de lui faire perdre l’équilibre et de l’amener au sol. Mon effort portait ses fruits et l’individu basculait à terre. Au sol, il continuait de donner des coups de pied, j’ai donné un coup de matraque au niveau des jambes. Enfin, nous arrivions à lui passer une menotte, puis la seconde. »

Selon Le Point, ce récit « concorde avec les images des trois caméras de surveillance de la municipalité » visionnées par l’IGPN.

Comprendre les manipulations pour mieux les déjouer
avec Kontre Kulture :

L’affaire Théo, un montage médiatico-politique irresponsable :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

122 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il ne faut pas s’étonner de recevoir des coups lorsque l’on agresse verbalement et physiquement des policiers. Ce sont les risques du métier de racaille.

     

    • Que le métier de policier soit difficile oui. Que Théo ne soit pas un saint, pourquoi pas. Mais alors il faut m’expliquer que viennent faire 10 cm de matraque dans l’anus d’une personne ? ça, ça n’a pas été inventé ? et ce n’est pas normal dans la riposte des policiers... Il y a aussi un jeune homme à qui s’est arrivé de la part de policiers municipaux, il s’appel Alexandre.
      Mais dans son cas, le parquet de Bobigny a écarté "le caractère sexuel du geste" pour retenir la qualification de "violences volontaires aggravées".


    • La loi ne dit pas de répondre par des coup, vous êtes dans un état de droit ou alors il devient discrétionnaire en fonction de la personne interpellé. La police est la pour appliquer la loi et pas la faire, ce n’est par le rôle de faire justice sois même, vous comprenez la différence.


    • @Anonyme



      La loi ne dit pas de répondre par des coup, vous êtes dans un état de droit ou alors il devient discrétionnaire en fonction de la personne interpellé. La police est la pour appliquer la loi et pas la faire, ce n’est par le rôle de faire justice sois même, vous comprenez la différence.




      J’aimerais bien t’y voir, toi, avec un gros black qui te saisi le col alors que t’es en train d’interpeller des dealers, t’assène un coup de poing au visage et se débat comme un diable. Dans ces conditions, il n’est pas surprenant qu’un mauvais coup advienne. Sur le terrain, la police fait ce qu’elle peut avec ses faibles moyens, il faut essayer de te mettre à leur place 5 minutes pour le comprendre, mais pour cela, il faut avoir un minimum d’empathie.


    • Moi il faut m’expliquer comment on peut enfourner une matraque bien profond quand on a toujours son pantalon. Et c’est pas avec ses mains menottées dans le dos qu’il a pû le remettre son pantalon. Tout ça me rappelle le cimetiere de carpentras.


    • Les commentaires persistent à parler de viols, mais a t-il été constaté cliniquement ?

      Si la version des caméras corrobore la version de l’accusé alors l’autre gueule d’ange à menti
      Quand on donne des coups, il faut savoir en recevoir.

      En attendant, le Théo est vivant, il n’est pas défiguré ou plus grave invalide comme ces flics ou pompiers qui tombent dans des traquenards.

      C’est un peut comme l’histoire tragique des êtres de lumière, on commence à avoir les yeux secs quand on nous parle de méchants français racistes.


    • il manque toujours des infos, d’abord une racaille çà porte le pantalon sous les fesses pour montrer son caleçon.
      un caleçon c’est pas renforcé de kevlar, çà se déchire facilement c’est ce qui s’est produit.
      dans la bagarre le survet à pu glisser.
      et le flic avec sa matraque, au corp à corp probablement et probablement repliée lui piquait les jambes et les fesses pour lui faire mal et le calmer.
      et ya un coup qui a déchiré le calecon.
      à mon avis il doit avoir plein de bleus aux jambes et aux fesses, çà ne prouverait pas mais çà pourrait indiquer que c’est sous une pluie de coup qu’il a eu l’anus éclaté, et qu’il n’avait pas l’intention de le sodomiser.
      S’il n’y a pas de bleus, alors il a donné qu’un coup dans l’anus, la probabilité est mince pour que se soit accidentel.
      mais çà on le sait pas parce que personne fait son boulot correctement pour laisser pourrir la situation


  • VOILAAA on se disait bien que c’était bizarre cette histoire ! Donc ce Theodore venait de s’acharner sur un policier à terre avec son pote depuis plusieurs minutes, et pourquoi il ne l’a jamais avoué au lieu de jouer la victime ??

    La vérité c’est que la plupart des racailles agissent ainsi avec les policiers (coups, insultes, pression etc) de la même manière que l’on rejoue dans un jeu de hasard où l’on a pas misé soi-même. Il y a une CERTITUDE DE NON PUNITION SEVERE EN RETOUR et c’est ça et rien d’autre qui détermine la rebéllion sur policier. Ils ne feraient jamais le quart de ça dans des pays où les policiers sont vraiment violents (Brésil, Tunisie, Guinée) ou dans des pays où la loi est vraiment sévère (Singapour, Hongkong, USA, Indonésie etc).
    On a la France, pays en or, doux, doré sur tranche.... Faudrait juste dire merci et se faire oublier ce serait ça "la justice et la paix"


  • Evidemment la vidéo diffusée par les médias montre l’individu déjà à terre et ne portant pas de coups aux policiers... Il s’agit de déshonorer la police qui vote FN .

     

  • Bon OK, il lui a juste enfilé un petit coup de matraque dans le rectum en loucedé...dans l’feu d’l’action un cht’it coup de va et vient dans la raie histoire de calmer la bête et puis manque de bol les dégâts furent plus important que prévus...
    Plus sérieusement je veux bien croire que le lascar ait été violent et difficile à contrôler...mais il sera plus dur de me convaincre qu’une matraque puisse pénétrer dans un rectum sur 10 cm par accident ! Il a bien fallu une volonté délibérée de "piquer" le gars dans l’entrefesse ! Non ? Si vraiment ce fut accidentel j’espère que ces vidéos seront rendues publiques afin que nous puissions tous voir comment un tel accident ait pu se produire.

     

  • C’est tout simplement une racaille que l’on veut nous faire prendre pour une victime .

     

  • #1667666

    En tous cas, ça aura été un bon sondage pour le Système, afin de prendre la température...
    Sondage non truqué !

    Et ça, c’est pas du "complot" !
    Les mots de Francis Cousin, qui peuvent paraître obscurs à certains auditeurs, ont pris chair !


  • On en viendrait presque à croire que tout ceci était orchestré pour faire passer le CETA en catimini....

    Quand je vois la qualité des images de surveillance, je me pose des questions sur l’utilité des caméras...


  • j’ai moi meme été controlé 1 ou 2 jours avant l’affaire theo,vers minuit ils me contrôlent car j’ai des plaques d’immat noires et ils se demandaient pourquoi,j’ai repondu en rigolant que c’etait esthetique,une policiere m’a dit on vous verbalise pas mais les crs l’auraient fait, puis j’ai demandé si mes vitres teintées etaient légales,un des policiers m’a dit de fermer la vitre et de lui faire une grimace pour voir s’il me voyait,il m’a dit je vous vois vos vitres sont légales,merci bonne soirée,dans le genre theo quand les flics passent c’est minimum NTM et FDP quand c’est pas du tete contre tete je l’ai vu juste en bas de chez ma mere alors theo l’a cherché et il a pris sa raclée voilà !!!


  • Antifa 1 — Face à cette honteuse propagande de l’appareil totalitariste et oppresseur qui tente de justifier l’injustifiable, la résistance s’impose : brûlons encore plus de bagnoles des prolos qui triment et fracassons d’autres vitrines de sales riches capitalistes sous franchise.
    Antifa 2 — C’est pas plutôt à l’Assemblée qu’il est, le pouvoir totalitariste ?
    Antifa 1 — Antisémite ! Tout le monde déteste la police ! Les ennemis de la liberté n’ont pas droit à la parole !
    Antifa 2 — ...

     

  • Donc pas viol ?

     

    • Voilà, c’est la question que je me posais aussi plus bas... sans doute non, puisque sinon on m’aurait envoyé paître dans les réponses - que je n’ai pas eu, snif.

      Çà démontre aussi que c’est le jeune Théo qui a commencé à agressé le policier à coup de latte, c’est pas à l’hôpital qu’il aurait dû se retrouver, mais au service infirmerie de la prison !


  • Cette affaire est tout simplement un coup monté par les sionistos-"socialistes" pour déshonorer la police et par ricochet, nuire au FN . " Vous voyez ces ordures de fachos qui vont jusqu’à violer des Africains innocents ".


  • Coup monté grossier – Plus c’est gros plus ça passe (si on peut dire).

    Comme Trump, soutien inconditionnel de nos forces de police et de gendarmerie.


  • Tous les medias unanimes, car tous sionistes, ont embrayé sur le thème : "Le martyr d’un noir innocent violé par la police : ne votez jamais pour Marine vous risqueriez de voter pour ces sales racistes blancs !"


  • Qu’on nous montre les images vidéo afin qu’on puisse se faire notre propre opinion.

    C’est du même tonneau que l’avion de ligne qui s’est écrasé sur le Pentagone qui est le site le plus surveillé du monde et dont les images ne peuvent être présentées au public pour des motifs d’intérêt national et de raison d’état.

    Nous devons croire la version officielle et la presse d’opinion.

     

    • La version officielle défendue par tous les médias en cœur jusqu’à présent fait de Théo une pauvre victime innocente, et des policiers de dangereux tortionnaires sadiques et racistes...


    • Exactement... D’ailleurs c’est connus la police a pour habitude de soutenir ses fonctionnaires et prétendre qu’ils n’ont jamais l’intention d’humilier.. Ce qui est tordant de rire c’est que selon les journalistes du Point (!) les images de l’altercation parlent d’elle-mêmes le fonctionnaire n’a jamais visé, pointé avec force l’anus du monsieur puisqu’on distingue remarquablement bien l’angled’approche.. LOL..
      Cold case files ! C’est digne d’un téléfilm américain de police scientifique forensic médico-légal : du grand spectacle...
      Vraiment ils nous prennent pour des imbéciles.. Tout ce que ça confirme c’est la rapidité avec laquelle le système innocente ceux qui peuvent commettre des fautes graves..

      Après les manifs des flics excédés c’est vrai que les questions de fond : tel que leur sous financement, les sous effectifs et un travail difficile dans des zones ou la population à perdus une certaines confiance ne doivent pas être abordé.. D’ailleurs on voit bien au lendemain comment Hollande a récupéré l’affaire en cette période d’élections.. c’est ce même Hollande qui est satisfait que la Police passe pour une institution capable d’innocenter extrêmement rapidement ses éléments indésirables.. À qui profite le crime ? Ni aux fonctionnaires intègres, ni aux citoyens qui demande une police pointilleuse par rapport au respect de leur dignité malgré leur difficulté de travail...
      Et je trouve lamentable que certains n’arrive pas à comprendre.


  • Les caméras de Nice aussi validaient la version officielle

     

    • Ici c’est le contraire : les caméras valident la théorie inverse de la version officielle qu’on nous a vendu dans les médias, celle du gentil éducateur innocent qui passait par là par hasard et qui a été agressé sans raison par de méchants policiers sadiques.


    • Les caméras confirment rien du tout.. Qu’il y ai eu une altercation dans laquelle le jeune se soit rebellé n’explique pas qu’on lui tâtonne avec une matraque l’arrière train..

      D’ailleurs voyou ou pas n’a aucune importance.. Personne ne défends cet individus l’inquiétude c’est que les forces de l’ordre puissent avoir en leur sein des fonctionnaires capables de choses répréhensibles par la morale dans un but d’humilier..

      C’est comme si c’était moins grave parce que Théo est un nerveux abruti qui se rebiffe..



    • l’inquiétude c’est que les forces de l’ordre puissent avoir en leur sein des fonctionnaires capables de choses répréhensibles par la morale dans un but d’humilier..




      Rien de tout cela n’a été prouvé et je ne crois pas du tout à cette éventualité. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir de ce côté-là à mon avis.


  • Je suis Thé... Pschiiit !


  • Putain, j’ai honte pour Hollande, son oeil humide et la voix mielleuse au chevet de cette petite racaille à l’hôpital...


  • J’avais déjà sauvé la photo de campagne législative de valls pour la foutre sur un mur tellement elle est poilante, mais alors celle du président avec la racaille (la racaille d’en haut rencontre la racaille d’en bas) je pense que je vais aussi la mettre sur le mur c’est vraiment 2 anthologies. :-D
    Valls :
    Hollande

     

  • Les médias n’ont pas cherché à présenter les faits de manière équilibrée puisque le récit du policier était connu deux heures après les événements et les seuls clichés exhibés sont des preuves à charge. Ils ont volontairement entretenu la confusion sur le type de matraque utilisée qui est une télescopique dont le dernier tiers est fin comme l’auriculaire et peut facilement rentrer accidentellement dans un orifice contrairement à un tonfa, matraque japonaise en forme de T, que le public connaît mieux et qui est épais comme un manche de pioche (C’est déjà nettement plus sportif !). Affaire Fillon/affaire Théo, deux cymbales dont les médias ont joué frénétiquement pendant des jours de manière assourdissante pour que le CETA puisse passer sans bruit au milieu du vacarme médiatique et des émotions attisées artificiellement entraînant des heures de bavardages oiseux et de spectacle hypnotique ! Bravo la presse au service de l’oligarchie ! Beau travail !


  • Pour avoir comparer : Le récit de la "victime" sur le déroulement des faits (témoignage audio), le minutage de l’interpellation dû aux caméras de surveillance disponibles sur net, et le témoignage du policier, on peut en déduire que la soi-disant victime ment a plein nez, en écoutant, et qu’en autres mensonges, son seul salut aurait été qu’il témoigne que le moment du viol se déroule lorsque les caméras ne peuvent plus les filmer, dans un passage, couloir avec voisinage comme dans toutes les cités, et qui dure deux minutes trente ou, du lieu de l’interpellation, menotté, il est relevé et emmené jusqu’à la voiture, et en effet, ce moment est presque absent pour la "victime" qui raconte que le viol a eu lieu un peu avant et pendant la bagarre (audio). Le policier quand a lui, a l’air de dire la vérité. La logique voudrait que cela soi une blessure antérieure (les médecins "qualifiés" lui ont quand même sorti les intestins pour faire ses selles, vidéo sur bfm) donc lésions. Blessure mal soigné peut-être ? Une mule peut-être ? Un viol peut-être ? Une soirée ananas entre gars de cité qui dégénère peut-être ? etc... Par contre cet individu connait apparemment les effets d’un viol, comme se sentir défaillir raconte t-il avec ses mots (audio).


  • Avec cette vidéo, Théo prend une deuxième quenelle, j’ai l’impression...

    Les mecs se touchent au front, sur les bras, sur les jambes, le gars fait du jumping sur le flic à terre, se fait mettre une batte au cul, et le président de la raie publique lui rend visite dans sa chambre à coucher... pfff... Et on est censé s’intéresser à ces histoires de cul ?


  • Je suis de tout cœur avec la police.
    Tout est fait pour diviser la population.
    Je suis dégouté et horrifié par la façon qu’on les médias, les artistes et le président de traiter cette histoire.
    C’est un loubard qui a résisté à la police et qui s’est prit un coup de matraque dans l’anus dans la bagarre, point.
    il pouvait se soumettre aux forces de l’ordre et il aurait moins mal aux fesses aujourd’hui.

     

    • J’imagine que dans une manif pour Dieu sait qu’elle raison vous refusiez d’obtempérer (ce que je n’approuve pas soyons clair) vous receviez un coup de matraque dans la bouche profondément dans la gorge.. ou un autre orifice tel que l’anus vous trouveriez l’échange honnête ?

      Se prendre des coups sur les bras, les jambes est normal tant que ça n’est pas le genou d’une amie bobo boiteuse suite à une manif anti-capitaliste.. Pas bien grave cet acte délibérément vicieux.. notre petite Barbie portera des talons compensés.. Voilà pour le droit de manifester.. voire le droit d’être con.. Tout est permis pour vous faire entrer dans le rang.. Reçu cinq sur cinq..


    • @bastien le malin : Affirmatif. Contrôle de Police : on obtempère, rien à discuter, rien à négocier. C’est la Loi.


    • Salut @Peter.

      Où est évoqué la question de Dieu dans ce "fait divers" ? Ce n’est maheureusement rien d’autre qu’un banal "fait divers", parmi tant d’autres.

      Vos détails sur les coups de matraques sonnent nauséabonds. Est-ce une provocation ?

      Sachez que dans une interpellation, l’objectif des forces de l’ordre est de maitriser la situation, et si le "présumé coupable en cours d’interpellation" a une seule notion de lucidité et de dignité, il lui est fortement recommandé d’obtempérer : Force est à la Loi, ne vous en déplaise.

      Le reste de vos commentaires mélangent tout. Vous semblez être en déshérence dans des univers chaotiques.

      Cordialement.



    • J’imagine que dans une manif pour Dieu sait qu’elle raison vous refusiez d’obtempérer (ce que je n’approuve pas soyons clair) vous receviez un coup de matraque dans la bouche profondément dans la gorge.. ou un autre orifice tel que l’anus vous trouveriez l’échange honnête ?




      Théo n’a pas seulement refusé d’obtempérer, il a agressé un policier ! Ton analogie ne tient pas.


    • @Titus,
      mon analogie ?! Se rebiffer de façon violente n’explique pas l’attouchent dans la zone des partiels génitales à l’aide d’une matraque j’espère que vous en êtes conscient ?!.. On s’en fout de Théo.. moi tout ce que je sais c’est que je ne souhaiterais pas sur n’importe quel malentendu être humilié par un policier... et croyez mon expérience les malentendus existent..

      Je n’ai jamais eu de problème avec les flics ma grande gueule et l’absolue respect et révérence envers l’uniforme étant souvent très apprécié.. Je suis ancien caporal des troupes de marine.. pas de problème avec la hiérarchie.. Mais j’ai aussi en horreur les injustices.. je ne suis pas non plus assez con pour agir sans connaître les tenants et les aboutissants d’une affaire se déroulant sous mes yeux.. Malgré tout j’ai une vraie frayeur de forces de l’ordre qui agiraient de façon condamnable moralement sous mes yeux.. D’ailleurs ça fait des années que j’analyse très précisément les lieux que je peut être amener à fréquenter le soir.. trop inquiet des comportements asociaux que je ne pourrais m’interdire de corriger avec au moins ma langue.. Très poli, sur de soi, mais diplomate n’est peut être plus suffisant.. Les gens sont cons c’est un fait..


    • " je ne suis pas non plus assez con pour agir sans connaître les tenants et les aboutissants d’une affaire se déroulant sous mes yeux.. "
      Par contre, vous l’êtes plus que largement pour en juger s’agissant d’une affaire dont vous n’avez pas été témoin :-))) Merci pour le fou rire. Vous êtes un sketch, sérieux ! Et vous ne vous arrêtez jamais !
      Et le meilleur pour la fin :
      " Les gens sont cons c’est un fait.. "
      C’est sûr !


    • @Éric,
      je dois me rendre à l’évidence que c’est bien ton discours qui fait mouche et que c’est le mien qui est taxé de troll.. L’important est la liberté d’expression et que tu me laisse suffisamment d’espace pour m’exprimer pour réaliser qu’en fin de compte il n’y a que tes messages qui restent car c’est les plus pertinents.. Je suis du mauvais côté du manche, mais je réalise toute fois que l’ancien monde médiatique était une vraie merde et que nous avons, vraiment, mais alors vraiment de la chance de participer à celui-là..
      Je tire ma révérence car il est encore tôt et que j’ai d’autres choses à faire.. J’ai bien plus aimer tes contributions que j’ai pu m’opposer à toi.. largement.. Tous nos messages sont éphémères.. enfin surtout les miens.. et je pense que ça veux dire beaucoup. Allez salut le vieux !...


  • C’ était tellement évident que c’ était un accident , déjà imaginer un flic décider devant tous le monde " tiens je vais lui défoncer le fion " et aurait-il voulu le faire qu’ il ne l’ aurait pas pu puisque l’ autre se démenait et gesticulait comme un beau diable . C’ était évident comme il est évident que les journalopes des merdias ont fait monter la sauce et je ne m’ étendrai pas sur les pseudo-artistes montés au créneau . Ça pue la manip socialo sioniste pour désavouer la police et créer un rejet du FM , venez habitants des ghettos avec les bobos , on est les gentils nous , votez contre les méchants racistes .


  • Comment il jouait la douce victime sur son lit d’hôpital en serrant la main de notre flanc internationale. Ça me dégoute.


  • Pour ma part, j’aimerais :
    1) qu’on nous montre l’intégralité de la vidéo, du début à la fin
    2) le rapport médical selon lequel il aurait été violé
    3) son casier judiciaire

    Mon petit doigt me dit qu’on aurait des surprises...

     

  • Je ne comprend pas les commentaires.

    Vous avez déjà tous oublié que ce mec avait pris une matraque dans les fesses ? avec les conséquences désastreuses que l’on connait ?
    Je vous entend tous penser "bien fait !" dans vos commentaires, mais excusez moi, on aurait voulu le punir que jamais on s’y serait pris de la sorte !
    C’est juste barbare et d’une cruauté inqualifiable.

    Il manque quand même l’essentiel dans ce témoignage, où est donc passé cette satanée matraque ? Pourquoi l’IGPN soutient cette position indéfendable de la thèse de l’accident ? Combien d’accident de ce genre au cours des dix dernières années ? Combien de matraque ont ripé par accident dans l’anus de pauvre fous hostiles, qui sans doute se sont défendu face à cette insertion, qui sans doute ont serré les fesses pour ne pas que ça rentre ? Combien de ces matraques ayant atteint leur but, auraient ensuite réussi à pénétrer leurs victimes de telle sorte qu’elles auraient causé d’effroyables dommages ?

    Un témoignage très bien écrit si je peux me permettre. On vit littéralement la bagarre à travers les yeux de ce policier, une bagarre polluée par les nombreux actes de rébellion du jeune Théo.
    Le policier, sonné par un coup du jeune rebelle, ne sait plus où donner de la tête. Le jeune se débat, ils ripostent, il se débat encore, la lacrymo fuse, les coups de matraques pour immobiliser Théo aussi.

    Vous l’avez compris, ce témoignage abonde dans le sens de l’accident.
    Et le viol n’est n’y omis ou oublié. Il y a mise en scène pour le faire disparaître dans la mêlée, ce qui donne corps à la thèse de l’accident.

     


    • Vous avez déjà tous oublié que ce mec avait pris une matraque dans les fesses ?




      Il a pris un mauvais coup dans une bagarre avec des policiers. Pourquoi s’est-il attaqué aux forces de l’ordre en premier lieu ?


    • Je pense que c’est un type d’accident rarissime qui a autant de chance de se produire pour un policier que pour un golfeur de faire un all-in-one mais c’est une erreur de lieu qui donnera lieu à un non-lieu !


    • Pour ma part, j’entends pas qu’il est discuté du bien fondé (pardon) de se prendre une matraque dans les fesses (je pense que c’est absolument intolérable de la part de force de l’ordre comme sûrement la majorité ici). Il me semble qu’il est plus discuté d’une possible "fausseté" de l’info et d’un désir de voir l’arbitrage vidéo rendu public.
      calendrier CETA, élection, déplacement du plus honnête et plus aimé de nos représentant, j’ai vu nulle part de rapport médical, les boeufs carottes qui disculpent et maintenant le point...


    • Cette affaire n’est qu’une vaste opération de communication, médiatisée artificiellement. Je me demande comment fait-on pour parler de 10 centimètres quand on n’a pas les moyens de les mesurer... Ce bonhomme devait être sujet aux hémorroïdes et une veine ou deux a explosé, voilà tout.


    • @"Le Pen, vite !"
      "Il a pris un mauvais coup dans une bagarre avec des policiers. Pourquoi s’est-il attaqué aux forces de l’ordre en premier lieu ?"

      Un mauvais coup ?
      Même si on se doit de défendre les Policiers, il n’y a pas lieu ici, en aucun cas, de minimiser l’acte de viol subis par ce jeune homme.

      Ce que l’on doit dénoncer c’est l’amalgame qui est fait entre les policiers en général, et les quatre ripoux incriminés, ainsi que leurs mensonges pour se dédouaner.
      Ce que l’on doit dénoncer, c’est la misère social, culturelle, et morale, dans laquelle vivent trop de jeunes en marge de notre société. Une misère qui les pousse à la défiance, à la violence, à l’affrontement avec nos forces de l’ordre.

      Beaucoup sur ce fil parlent de coup monté. Non, sûrement pas.
      En revanche il y a instrumentalisation d’une affaire compliqué, par les médias et les politiques, dans laquelle il est fort probable que les deux parties travestissent la réalité dans leurs intérêts, d’un côté pour minimiser l’acte de répression qui a tourné en bavure, de l’autre pour se venger de séquelles irrémédiables.



    • l’acte de viol subis par ce jeune homme.




      Pour l’instant, le viol n’est pas juridiquement constitué, donc on ne peut pas parler de viol, qui suppose une intention bien précise. Tout ce qu’on sait, c’est que Théo a agressé les policiers et qu’il s’en est suivi une bagarre générale dans laquelle il a été blessé. On sait également que Théo s’est fait passer pour une innocente victime alors que c’est lui l’agresseur dans cette affaire.


    • Si vous vous prenez une matraque dans les fesses vous vous relevez et marchezl’air tout fier vous ? C’est pourtant ce que j’ai vu de la video-surveillance.


    • Mais c’est pas possible vous êtes tous lobotomisés au dernier degré ! Comment tu enfournes un matraque quand il a toujours son pantalon tout slim tout serré tout résistant tout dur à enfiler et à enlevé encore plus avec quelqu’un qui se débat. Et il le remet comment son pantalon avec ses mains menottées dans le dos ? C’est quand même flagrant sur les photos. C’est une manipulation à la "cimetière de Carpentras" en 1990. Faut quand même pas être grand clerc pour s’en apercevoir.


    • "Pour l’instant, le viol n’est pas juridiquement constitué"

      Effectivement, permet que je rectifie pour la forme : l’acte de viol présumé subis par ce jeune homme.

      Mais je n’en pense pas moins. J’ai beau me mettre à la place du flic, je n’arrive pas à comprendre comment ça pourrait ne pas être intentionnel.
      Je n’arrive pas à comprendre comment il n’a pas pu avoir un réflexe alors qu’il atteignait la zone fatidique. Un réflexe de bon sens, voyant qu’il allait trop loin, ou de dégout par peur de salir la matraque.
      Et en plus il enfonce la matraque quoi. A quel moment c’est logique ? Alors que le mec dit donner des coups dans les jambes, supposément avec le côté de la matraque, à quel moment c’est logique que la pointe de la matraque, ainsi que l’intention du mouvement, se trouvent dirigées vers les fondements du garçon ? Un mouvement qui s’est déroulé supposément en deux temps, puisqu’il a dû sentir une résistance. Et puis il faut la retirer ensuite la matraque, si on l’enfonce verticalement, on doit faire un autre mouvement vertical pour la "décoincer".
      Et il s’en souvient pas...

      Autre chose : quand on est un adepte des arts martiaux, comme le sont les policiers dans le cadre de leur formation professionnelle, on a conscience de son corps et des armes que l’on manipule dans l’espace.
      Autrement dit : quand ces types s’entrainent ils savent doser leur coup, que ce soit avec leurs poings ou leurs armes de combat rapproché. Ils ne vont pas trop loin dans le sac de frappe, ou dans le camarade d’entraînement.
      Là c’est pareil, pour entrainer de telles lésions le coup a été dosé. Un coup porté par accident dans cette région n’aurait pas pénétrer, à moins de viser précisément vers l’intérieur du corps, en faisant un mouvement vertical non naturel, alors qu’il était censé mettre des coups dans les jambes.

      Je me met à la place du flic, si c’était vraiment un accident, ça m’aurais choqué, je m’en serais souvenu, et je me sentirais coupable des graves lésions que j’ai fais subir à ma victime.
      Mais non, rien dans son témoignage. Il ne s’en est pas rendu compte.
      Un accident hein ?...


    • ENFIN !!! Merci @WillybrantT

      Surtout que la dite matraque est une matraque TÉLESCOPIQUE. À la moindre pression sur le haut de la matraque, celle-ci se replie !!!!! C’est un objet pour frapper de côté, pas en enfonçant  !!!

      De plus, qui nous dit que ça n’avait pas été fait avant ??? Peut-être un gay un peu gore... Ou pourquoi pas une "mule" pour qui ça a "mal tourné"... Ce ne sont que des hypothèses comme d’autres...

      La seule chose que l’on sait, c’est qu’on ne sait rien... Si pardon, on sait un truc : ce gosse est un gros menteur car sur le peu de vidéo entrevue, il n’est pas celui dépeint sur ses dires de "pauvre victime".


    • " Effectivement, permet que je rectifie pour la forme : l’acte de viol présumé subis par ce jeune homme. "
      Ce n’est pas un distinguo formel, ça n’a juste rien à voir. J’adore cette capacité à s’auto-absoudre de ses propres absurdités. Je raconte n’importe quoi mais c’est pas grave, je rectifie ensuite " pour la forme " (sic). Il y a quelques intervenants sur ce sujet qui m’ont l’air encore très jeunes dans leur tête :-) Qu’ils songent à se reposer, ce sera mieux pour eux et par extension pour les autres aussi.


    • @Eric
      "Ce n’est pas un distinguo formel, ça n’a juste rien à voir. J’adore cette capacité à s’auto-absoudre de ses propres absurdités. Je raconte n’importe quoi mais c’est pas grave, je rectifie ensuite " pour la forme " (sic)"

      Le distinguo, formel ou informel, n’est pas à chercher, en ce qui concerne mes commentaires, dans la technicité et la précision du droit, mais dans mon sentiment, mon impression personnelle concernant cette histoire.
      Faire des concessions dans son argumentation, pour emporter l’adhésion, ne signifie pas renier son propos, que je ne considère pas comme absurde. Partial certes, mais pas absurde.
      Mais pour comprendre ça, mon vieux, il faut sans doute une certaine jeunesse d’esprit, une souplesse autorisant parfois quelques propos informels et partiaux, choses que, semble-t’il, vous n’avez pas.
      Vos propos à vous, très -trop- informels, sont rigides et irrespectueux. Je ne suis pas votre ami.

      Songez donc à vous reposer, ça vous évitera des commentaires non constructifs, qui malheureusement ne font pas avancer le débat.


    • Et bien si, le distinguo est de taille puisque cela n’a strictement rien à voir, et il ne faut pas être un génie pour le comprendre. Un viol présumé ne peut pas par définition être qualifié de viol sans quoi il ne serait pas seulement présumé. La différence est dans l’établissement non seulement des faits mais aussi et surtout de l’intention ici (excusez du peu). C’est peut-être à ce niveau-là qu’il y a un gros problème, allez savoir ! Apprenez également que les « sentiments » et autres « impressions » ne sont ni pas ni moins que du flan. Ca ne vaut pas tripette et pire encore ça autorise souvent à partir dans tous les sens. J’ajoute que la « jeunesse » est une chose, l’immaturité une autre car tous les « jeunes » n’en sont pas accablés. Enfin, s’agissant de la « souplesse », faites tout de même attention aux claquages :-) Je passe sur le reste de vos gamineries sans intérêt.


    • Ah si une dernière chose pour situer le niveau.
      Je cite : " Mais pour comprendre ça, mon vieux, il faut sans doute une certaine jeunesse d’esprit, une souplesse autorisant parfois quelques propos informels et partiaux, choses que, semble-t’il, vous n’avez pas. "
      Admettons que je ne dispose pas de cette qualité de souplesse qui autorise propos informels et partiaux (j’aurais plutôt tendance à m’en réjouir mais admettons cependant cette hypothèse)
      Phrase suivante, je cite à nouveau :
      " Vos propos à vous, très -trop- informels, sont rigides et irrespectueux. Je ne suis pas votre ami. " Ben faudrait savoir, informel ou pas ? C’est bien ou c’est pas bien ? Quel emmêlage de pinceaux ! Je plaisante mais c’est juste pour illustrer le niveau et vous suggérer qu’avant que d’escompter ou de demander à être pris au sérieux, il y a tout de même un niveau vraiment minimum de cohérence et de structure à atteindre, sans quoi on ne peut pas être exaucé, car on n’a rien sans rien tout simplement. Et pitié, épargnez-moi la sortie du gars qui va m’expliquer que c’est très clair et cohérent en fait et que c’est moi qui suis incapable de voir la lumière :-)


    • @Eric
      "Et bien si, le distinguo est de taille puisque cela n’a strictement rien à voir, et il ne faut pas être un génie pour le comprendre. Un viol présumé ne peut pas par définition être qualifié de viol sans quoi il ne serait pas seulement présumé."

      J’ai dis exactement la même chose, mais de façon plus implicite. Sans doute ne fallait-il pas être un idiot pour le comprendre.
      Attendez, je vous explique. C’est pas compliqué mon vieux : pour la forme, pour faire plaisir "@Le Pen, vite !", j’ai admis qu’en droit la notion de présomption d’innocence prévalait.
      Puis j’ai ré-appuyé mon propos, et ma conviction personnelle.

      Maintenant, si ça ne vous plaît pas, vous n’avez plus qu’à répondre aussi aux dizaines d’autre commentaires, qui incriminent, sans autre formes de procès, le jeune Théo.
      Agresseur, fausse victime, racaille, loubard, gay gore, passeur de drogue. Je ne vous ai pas vu très vindicatif à l’égard de ces accusations.

      "Apprenez également que les « sentiments » et autres « impressions » ne sont ni pas ni moins que du flan. Ca ne vaut pas tripette et pire encore ça autorise souvent à partir dans tous les sens."

      Oui, précisément ce qu’il se passe avec l’étalages de vos sentiments et autres impressions puériles et trollesques au sujet de mon commentaire.

      "Je passe sur le reste de vos gamineries sans intérêt"

      Non au contraire, je vous écoute. Quelles gamineries ? Il y en a plusieurs apparemment.
      Dites moi tout.

      J’attends avec impatience une nouvelle démonstration de votre maturité afin de prendre exemple sur vous, que vous accompagnerez, comme à votre habitude, de jolies smiley afin de vous décrédibiliser toujours un peu plus.


    • @Eric
      "Je plaisante mais c’est juste pour illustrer le niveau."

      Merci, on se passera de votre façon d’illustrer des propos que vous ne comprenez pas.

      Je reconnais en revanche chez vous un vrai don pour manipuler les propos des autres et les réarranger à votre sauce. Un don précieux assurément.
      Vous avez un vrai avenir dans le domaine du troll de commentaires.


    • Du coup, informels ou pas ? :-)
      Je plaisante. Mon appel final n’aura bien évidemment pas été entendu, fallait pas rêver. Et le bougre de continuer à s’enfoncer sous lui. Un inventaire à la Prévert dont je ne tirerai qu’un échantillon, mais si j’avais plus de temps et d’envie j’en ferais des colliers.
      " J’ai dis exactement la même chose, mais de façon plus implicite. Sans doute ne fallait-il pas être un idiot pour le comprendre. "
      Vu votre niveau, il vaut mieux au contraire s’efforcer d’être clair, c’est beaucoup mieux. Mais encore faut-il en être capable.
      Et je pourrais donc vous dire qu’un tel niveau d’expression de votre part relève possiblement de l’idiotie dont vous parlez. Vous savez ce que disait Boileau : " Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément ". Allez, au boulot " mon jeune " !


    • "Mon vieux", "mon jeune", c’est un clash générationnel en fait.
      Le vieil aigri agressant le jeune révolté, pour des broutilles.

      J’ai tout de même ce mérite, je pense, d’avoir toujours répondu à la mesure de l’agression.

      En jouant avec la formalité délictuelle de mon commentaire venant s’opposer à l’informalité de mon détracteur, je me permettait un "mon vieux" pour illustrer la notion de souplesse, qui elle même allait s’opposer à la rigidité de la vision du vieil homme, bientôt sénile.

      Mais pardon, Saint Boileau, patron des hôpitaux psychiatrique, me susurre dans l’oreille que le vieux demeuré ne comprend pas les jeux de mots filés.
      Dans sa grande bonté celui-ci me fait part de son expérience personnelle pour optimiser de manière efficace mes échanges avec les personnes mentalement déficientes : " Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément ".

      D’accord, je vais traduire avec des mots simple, pour qu’il lui soit aisé, malgré la démence, et alors qu’il est très absorbé par son atelier collier, de remettre le puzzle de mots dans l’ordre :

      On ne se connait pas. Vous auriez pu vous montrer un peu plus poli au lieu de m’agresser d’entrer de jeu. Vieille esprit, rigide, trop informelle, irrespectueuse, c’est ce qui caractérise votre première prise de parole à mon encontre. C’est précisément ce vers quoi nous amenait ma première réponse, avec peut être quelques maladresses, ainsi que la défense de mon opinion originelle.

      Depuis le début je ne fais finalement que me défendre. Je rend les coups qui me sont infligés par une vieille racaille incohérente.
      Le première regard porté sur mes commentaires ne lui à pas plus. Comme une racaille de banlieue, il m’invective, me crache dessus. "Sale jeune", "Je vais t’apprendre la maturité", "Je vais t’apprendre le respect", "T’as pas le niveau".

      Je n’ai peut être pas le niveau vieil homme, mais j’ai toute la vie devant moi pour l’obtenir.
      Pour vous, c’est foutu.


    • Vous m’excuser mais je n’ai pas tout lu. Il y a des limites à tout.
      J’ai pris un passage au hasard, sachant que même au hasar j’avais de fortes chances de tomber sur un filon, et comment dire ... :-)))
      " En jouant avec la formalité délictuelle de mon commentaire venant s’opposer à l’informalité de mon détracteur, je me permettait un "mon vieux" pour illustrer la notion de souplesse, qui elle même allait s’opposer à la rigidité de la vision du vieil homme, bientôt sénile.
      Mais pardon, Saint Boileau, patron des hôpitaux psychiatrique, me susurre dans l’oreille que le vieux demeuré ne comprend pas les jeux de mots filés. "
      En fait, je dois vous remercier pour la tranche de rire. Mais ne m’en voulez pas, je m’en vais attendre un peu d’avoir digéré celle-là avant d’en attaquer une autre. Vos parents ne vous ont pas appelé Kevin, c’est déjà ça ! Encore merci. Allez, filez ! Et je ne parle pas des jeux de mots, hein ! :-)


    • Je bien de manger un autre morceau du kouglof.
      " Depuis le début je ne fais finalement que me défendre. Je rend les coups qui me sont infligés par une vieille racaille incohérente. "
      De la pleurniche de ouin-ouin donc.
      " Comme une racaille de banlieue, il m’invective, me crache dessus. "Sale jeune", "Je vais t’apprendre la maturité", "Je vais t’apprendre le respect", "T’as pas le niveau". "
      Deuxième couche de pleurniche avec bonne couche d’invention. Même si vous n’avez pas le niveau (ce qui n’est pas grave en soi) ni la maturité, je ne peux rien faire pour vous sinon vous suggérer de vous recentrer sur vous.
      " Je n’ai peut être pas le niveau vieil homme, mais j’ai toute la vie devant moi pour l’obtenir. "
      Pas dit que cela suffise d’une part, et d’autre part le temps passant et le retard s’accumulant, vous feriez mieux de vous y mettre.
      " Pour vous, c’est foutu. "
      C’est possible mais comme vous n’êtes justement pas encore en mesure d’en juger ... :-)
      Ah si juste pour votre information et histoire de vous éviter des contresens, la jeunesse et la maturité ne se résument pas au seul âge. Même si je pense malgré tout que vous êtes jeune, et même si ce n’est pas sûr. Il vaudrait mieux d’ailleurs que vous soyez très jeune, sans quoi ce serait pire.
      Allez, détendez-vous jeune padawan ! J’espère au moins que vos vannes aussi pourries que désespérées vous aurons apporté un peu de détente. Quelque chose me dit que ce n’est pas sûr.


    • « je n’ai pas tout lu. Il y a des limites à tout. »

      Oui, je comprend. Vous me faites penser à un fameux dentiste psychorigide, sadique et vengeur, dépressif et défaitiste, vivant sur les restes de doctrines devenues insensées, qui s’accable, en voulant les dénoncer, de ses propres tares.

      Pour ce qui est de mes jeux de mots, je ne vois pas pourquoi je n’aurais pas le droit de les filer, tisser, lier, afin de structurer mon commentaire.
      Pardon ? Vous avez cru à une erreur ? Métaphore filée dites-vous ? Quelle métaphore ? Où voyez-vous une métaphore dans les propos que je rapportais.
      Vous avez déjà bien du mal avec de simples et modestes jeux de mots, inutile de s’encombrer l’esprit avec des figures de style.

      Je passe sur le reste de vos gamineries haineuses sans intérêts, en espérant de tout cœur que vous ferez une indigestion de votre Kouglof.

      « Vous m’excuser »

      Enfin ! Des excuses, c’était la moindre des choses et elles sont acceptées.

      Après tout ce que je t’ai mis, mon pauvre, il est temps pour moi de t’achever.
      Alors que tu n’es plus seulement limité, mais inerte, je t’abandonne derrière la maison, avec Benny le chien. One dollar bibi, une histoire dont tu auras été le héro.

      Sans rancune, embrasse ton ami troll dentiste pour moi.


    • Pouah ! Et bien ça y est, j’ai vomis, pour votre plus grand bonheur donc. Vous avez enfin atteint un but ! Il ne manquait plus qu’une case à cocher, celle de " la haine ", la haine-euh (ouin-oui), et c’est chose faite. Prochaine étape : le cabinet du psy que je plains sincèrement même si vous seriez pour lui une rente. Allez, bisous.


  • Pourquoi ladite vidéo n’est-elle pas rendue publique sur Internet ?? Ca mettrait tout le monde d’accord. A moins que le régime ne fasse barrage, de peur d’être décrédibilisé une fois de plus pour avoir pris le parti de la racaille contre celui des forces de l’ordre sans avoir pris la peine de vérifier les faits ??

     

  • Et si la "victime" Théo n’était qu’un voyou ?
    Et si il avait menti ?
    Et si, il s’était fait violer en garde à vue dans le commissariat par un autre de ses congénères ? Cela ne serait-il pas plus logique ?


  • Donc il n’a pas été "violé" ?


  • La seule vraie erreur du policier, c’est d’avoir oublié d’appliquer la vaseline sur la matraque.

     

  • Les français ont la mémoire courte et c’est ça qui les met dans la merde !! C’est bien de soutenir la police mais il ne faut pas oublier qu’elle a gazée des familles françaises lors de la Manif pour Tous et qu’elle est aux ordres du gouvernement qu’elle protège le CRIF et la LDJ !Il faut se souvenir comment les gendarmes ont "protégé" Vincent Lapierre au tribunal et avec Haziza !

     

    • @Sylvain
      Et bien justement ça colle pas avec l’affaire Théo puisque les flics se lâchent en général avec ceux qui gênent le système, pas avec les racailles qu’elles protège...
      Et puis je le répète, mais Théo avait sûrement une déchirure anale avant de se faire tabasser, et a mis ça sur le dos de la police...


  • De toute façon, s’il ne s’était pas débattu et avait obtempéré, les deux policiers n’auraient pas été contraints de l’assagir ! Ils n’en seraient pas arriver là !


  • Le dressage social dans toute sa splendeur.

    La république les a éduqués pour être ce qu’ils sont, et continue de les dresser pour faire ce qu’ils font. Tous ces ignares pensent être des rebelles en puissance, qu’ils vont faire vaciller le "système", alors qu’ils ne font que le renforcer.
    Bien évidemment, la fonction sociale de la racaille est parfaitement contrôlée et maitrisée par les élites dirigeantes.


  • - Pour quelle raison aux USA les interpellations -sauf cas exceptionnel ,émeute ,
    etc ’
    se déroulent normalement , quand le policier parle l’individu baisse la tête,
    écoute le flic, passe docilement les mains derrière son dos pour la pose des menottes, et qu’à chaque en France ça tourne au drame ????

    - pour quelle raison aux USA ,en règle générale les policiers patrouillent-ils seuls en voiture ,alors qu’en France ils doivent être à plusieurs ????

    REPONSE : et bien je vais vous le dire
    C’est parce, qu’en France le taux d’incarcération par tranche de 100 000 habitants est de 102
    alors qu’aux USA ce taux est de ....................743 (2011)

    Et en plus j’oubliais ceci : aux USA les policiers font usage de leurs armes

     

    • attention si on en croit certains sites americains, y a des problemes la bas : ils ont une procedure de "civil forfaiture" qui permet la confiscation de biens presumes acquis malhonnetement. ce qui au depart semblait etre une bonne idee,confisquer des biens de dealers pour les donner a la police, serait en train de virer a du racket et de la spoliation de sommes en cash detenues par d’honnete citoyens. beaucoup se seraient plaint a propos d’economie detenues en cash et qui auraient ete confisques sous des pretextes grotesques. et apres ce serait la croix et la banniere pour recuperer ces sommes aupres de l’administration...


  • L’affaire Théo qui survient juste après les importantes manifs de la police suite à Viry-Châtillon. Faut-il y voir une vengeance du système politco-médiatique ? La question mérite d’être posée


  • Vu le récit du policier. Je vois mal comment ils auraient pu lui défoncer le cul avec la matraque, à moins de lui avoir troué son pantalon. Peux être qu’il s’est fait en----- par son pote avant l’interpellation et il a voulu mettre cela sur le dos de la police.


  • Je vois que tout le monde est rassuré de voir que la police est "gagnante"... et ne vous y méprennez pas, j’étranglerais bien moi même toutes les petites frappes de bas d’immeuble quelques fois. Mais la plaie de 10cm à l’anus elle existe ou pas ? Personne n’en parle ici, c’est curieux. C’est pourtant la seule chose que je retiens de cette histoire moi.


  • on me signale dans l’oreillette que des milliers de tweets sont en passe d’être discretement supprimés...


  • " visionnées par l’IGPN "

    Aaah ... quand même !!!

    Contrairement à " l’attentat " de Nice , où là , ils n’avaient pas de droit de
    " visionner " !?!

    D’ailleurs on en parle plus guère ... de cette affaire niçoise ... affaire classée ?!?

    Comme disait l’autre , " Rien ne résiste à 6 mois de frigo " !!!


  • .... Ce que tout le monde savait déjà.


  • Ce Théo est une petite frappe qui a voulu son quart-d’heure de gloire (comme Magloire) et maintenant à cause de ces merdes ( Théo, Adama Traoré Zeube & Bouana etc...) notre France brûle !
    Tous ces voyous, racailles (Théo, Adama Traoré mais aussi Valls, Sarko, Hollande, BHL, Attali mais aussi, Omar Sy, Youssoufa, Booba, Kaaris, Kassovitz, Cassel les deux et tous les petits Antonin Burne-anos, etc....) devront un jour payer un lourd tribu devant NS Jésus Christ-Roi de France !

     

  • Le "martyre", le "saint" va évidement s’avérer moins saint et plus jeune paumé plein de violence que les médias vont bien vouloir nous le présenter. On marche vraiment sur la tête.


  • une dechirure anale par la force du saint esprit donc ? de qui se moque t on ? peut on rendre les videos publique a ce moment la

     

    • Il suffit de mal tomber sur le cul justement pour qu’une des deux fesses s’éloigne un peu trop de l’autre pour créer une déchirure anale. C’est arrivé à une copine à la sortie d’un toboggan aquatique et ça fait effectivement mal à cet endroit-là.
      Très loin du policier insérant volontairement sa matraque dans le cul de cette racaille.
      Vous imaginez un seul instant un flic faire ça franchement ? Ça ne colle pas avec le déroulement de l’intervention.
      Il s’est débattu violemment, s’est battu avec les policiers (ça en dit déjà long) et est mal retombé quand il a pris des coups de matraque dans les jambes.
      Et on vient nous parler de viol, limite en réunion puisque les policiers étaient 4. C’est n’importe quoi. Ça voudrait dire que les 4 flics étaient consentants à cet instant précis. Donc que l’équipe était comme par hasard composée de 4 violeurs et 4 déséquilibrés. .......


    • Demandez lui quelle autre racaille lui a fait cette déchirure !Peut être un caid pour lui montrer le droit chemin . Cela expliquera qu’il n’ai pas voulu d’examen médical à son entrée à l’hôpital !
      Rassurez vous la vérité finira pas sortir !


  • Non mais chacun y va de son commentaire ridicule, mis à part 1 ou 2.

    Il y a DEUX choses dans cette affaire :

    1) Le mec a eu l’anus déchiré sur 10cm. Ca vient d’où ??? Si le flic lui a enfoncé sa matraque dans le cul, il doit y avoir l’adn du type et des matières fécale dessus !!

    2) Théo est une racaille qui a été interpelé de manière vive suite à une rébellion de sa part et à vouloir donner des coups.

    Donc le Théo qui est une racaille et qui se fait arrêter de manière musclé car il ne veut pas se laisser faire est une chose, il demeure qu’il s’est fait déchiré l’anus et il a beau être une racaille, ce fait demeure non ? Il faut savoir qui a fait cela. Demain je résiste à une interpellation, les mecs me menottent en m’enfonce une matraque dans l’anus, il y a un soucis, tout le monde peut comprendre cela non ?

    Enfin il y a un second type qui a raconté une histoire similaire avec le MEME flic qui aurait tabassé Théo et qui lui est arrivé à lui également.

    Donc la racaille est frappée à coup de matraque télescopique pour le contraindre à se mettre au sol est une chose, lui rentrer un truc dans le cul est inacceptable. Si on accepte ça, demain lors d’un contrôle si vous élevez juste la voix, on vous mettra à vous aussi un bâton dans le cul.

    Il faut donc éclaircir cela. Et Dieu sait si je suis 100% contre ces racailles.

     

    • @Eric
      ça devient presque comique de parler du trou de balle d’un mec ! enfin bref, Théo avait sûrement une déchirure anale avant de se faire interpeller tout simplement. Dans le feu de l’action il a accusé les flics car il saignait de l’anus et il allait pas avouer qu’il s’était enfoncé un plug anal la veille, et les médias dans leur emballement habituel ont fait le reste... je pense que c’est aussi bête que ça, et si on ne voit pas la video, c’est parce qu’elle confirme la version du flic et qu’Hollande veut pas passer pour un gros con ! Sérieusement, vous pensez vraiment qu’un flic puisse défroquer un mec et lui enfoncer sa matraque dans l’anus en plein jour devant tout le monde ? Faut pas déconner quand même...


    • Bonjour @Thorfinn, Juste pour info, j’interviens souvent ici et ne suis pas " l’auteur " du post ci-dessus. Si j’étais foncièrement d’accord avec le commentaire je ne le préciserais sans doute pas, mais comme ce n’est pas le cas ... ceci explique cela !


    • On peut enfoncer une matraque dans les fesses d’un mec ... qui a un jeans ? C’est solide un Jeans ...


    • Mon pauvre Eric, toujours cette impression d’être incompris ou d’être pris pour un autre par les « copains » ?.. C’est triste : la syntaxe est irréprochable tout autant que l’orthographe mais on pourrait se méprendre sur qui vous êtes ?

      Avez vous pensé que l’utilisation systématique de votre part de smileys ou d’émoticônes permettait suffisement de vous différencier de votre « rival » ? Vous avez aussi la possibilité d’apporter, d’introduire un peu de personnalité à votre pseudo afin de vous distinguer de la masse d’Eric qui existent out there ? Prenez exemple sur la royauté avec Louis 16, après le roi soleil, ça ne l’a pas gêné d’être le seizième sur la liste ? Eric Premier, ça vous donnerais même l’ascendant sur tous les Eric venant vous faire de l’ombre ?..


    • Pour votre info Fûté, je ne m’adressais pas à vous, donc apprenez à vous mêler de ce qui vous regarde (voilà un point en commun entre vous et le jeune Théo que de venir fourrer son groin là où il n’a rien à faire). Il y a deux trois contenus identiques au vôtre mais sous d’autres pseudos. Vous n’auriez pas jonglé avec plusieurs pseudos des fois ?! :-) Arrêtez de jouer au grand et allez plutôt vous acheter un Bescherelle, ce sera plus utile.


    • @Eric,
      c’est marrant avec vous les arguments sont toujours les mêmes.. il faudrait ajouter un peu d’originalité des fois ?..

      Effectivement, le message ne m’était pas adressé mais qu’importe puisque le mien vous es bien adressé ?.. Et nous revenons bien évidemment à votre accusation habituel que vos contradicteurs agissent sous plusieurs pseudos... Je suis dyslexique et j’ai suffisamment mal aux yeux avec mes messages souvent mal ficelés et mes propres fautes d’orthographes pour endosser les imperfections des autres ?... Je trouve d’ailleurs que vous êtes trop à cheval sur la forme et pas du tout sur le fond.. Sur le fond je crois même que vous voyagez à dos de bourricot..

      Vous par contre vous n’êtes pas très futé, excusez moi d’être taquin avec vous je ne fais que vous rendre la politesse. Quand à celui qui se mêle des affaires d’autrui il y a un proverbe chinois qui dit : « Il n’y a qu’une affaire dans la vie ; qui en a deux n’en a réellement aucune ».
      En conséquence je crois que vous devriez vous poser des questions concernant votre assiduité à fréquenter les forums si mes très occasionnelles apparitions vous surprennent ?.. Vous croyez vraiment vous soustraire à votre propre critique ? @+


    • Un nouveau collector !
      Je ne vous en veux pas d’être taquin, c’est plus à vous que vous faites du tort en vous ridiculisant à nouveau, et puis il est normal chez les ados emportés et sans guère de moyens de verser dans le " c’est celui qui le dit qui y est. Na ! ". J’ai de jeunes neveux, je sais ce que c’est.
      Bref, rions encore un peu.
      " Je suis dyslexique et j’ai suffisamment mal aux yeux avec mes messages souvent mal ficelés et mes propres fautes d’orthographes pour endosser les imperfections des autres ?... " Mort de rire ! Et s’il n’y avait que ça encore !
      " Je trouve d’ailleurs que vous êtes trop à cheval sur la forme et pas du tout sur le fond.. Sur le fond je crois même que vous voyagez à dos de bourricot.. "
      Certains ne sont à cheval ni sur l’un ni sur l’autre, ce qui commence à faire beaucoup :-) Sinon, je voyage en effet sur votre dos depuis un moment et, entre mes fous rires et vos ruades insensées, c’est clair que ça secoue.
      Et je finirai sur une note sérieuse après ce moment ô combien joyeux, en vous invitant à vraiment reposer vos yeux en plus du reste.


  • Bonjour à tous,
    Un petit message en réaction à deux/trois interventions de camarades que j’ai pu lire ici. J’habite une commune très proche d’Aulnay, dans un quartier où le petit Théo a déjà été aperçu à plusieurs reprises. On est loin ici du schéma de la racaille habituelle. Le gars est juste un footeux, à bon niveau, qui n’a jamais été, ni de près ni de loin, mêlé à une quelconque affaire judiciaire. Si nos forces de l’ordre doivent être à tout prix respectés, protégés et dotés de réels moyens dans nombre de ces quartiers, notamment pour y stopper le trafic rampant (les 3000 ayant d’ailleurs été supplanté à Aulnay par la cité du Gros Saule) , il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse qui consiste à tout passer aux forces de l’ordre sous prétexte qu’ils font un taf extrêmement rude dans des conditions indignes. S’il est facile de voir à qui profite la surmédiatisation de cette affaire et l’objectif de chaos civile qu’elle sous-tend, il faut ici être sacrément borné pour voir dans cette sodomie à la matraque (je n’aime pas le qualificatif de viol) le résultat d’un simple accident d’un flic qui aurait mal visé. Il y a ici simplement un flic qui a littéralement craqué et qui a fauté. Et cette faute mérite sanction. Car oui il y a des flics qui merdent, et ce n’est pas prôner la guerre civile que d’énoncer cela. Bien sûr, il existe des raisons évidentes à ces comportements parfois fautifs de nos forces de l’ordre (sentiment d’insécurité constant, logique d’affrontement perpétuel dans laquelle sont les gars d’en face) mais ces comportements existent.
    L’ultra majorité des policiers de nos quartiers sont des types admirables doté d’un réel sang-froid. Ceux-là doivent être soutenus, protégés et applaudis.

    Mais de grâce, camarades, ne tombons pas dans l’excès inverse que ces vermines qui ne cherchent qu’à nous diviser. Si le gros du travail de réconciliation doit venir de nous, jeune de banlieues d’origine immigrée à la culture politique extrêmement pauvre après 40 années de lavage de cerveau intensif du PS et des associations anti-racistes, il faut que vous aussi sachiez faire la part des choses lorsque l’un des représentants de nos braves corps constitués effectue une faute manifeste. Même si je comprend tout à fait à quel point cette surmédiatisation peut vous paraître obscène surtout comparé au silence qui accompagne chaque jour des agressions de policiers ou de jeunes blancs (silence qui n’est pas de notre ressort). Restons unis.

     


    • On est loin ici du schéma de la racaille habituelle. Le gars est juste un footeux, à bon niveau, qui n’a jamais été, ni de près ni de loin, mêlé à une quelconque affaire judiciaire.




      Le gars a agressé physiquement un policier ! C’est objectivement une racaille. Rien que le tutoiement du policier, c’est signé.

      Quant à la faute présumée du policier, elle n’a pas été prouvée. Il y a en France quelque chose qui s’appelle la présomption d’innocence. Et pour l’instant, l’enquête démonte la version de Théo. Aussi bien, il avait déjà l’arrière-train défoncé avant de sauter sur le policier. On ne sait pas.


    • @ Le Pen, vite.

      L’enquête est conduite pas un magistrat instructeur saisi à l’occasion d’un réquisitoire introductif d’instance (information judiciaire) pris à l’initiative du parquet de Bobigny,

      L’IGPN a été saisi par l’autorité administrative d’état, à savoir le Ministre de l’intérieur, dans le cadre des affaires relatives à des comportements incompatibles à la déontologie ou susceptibles de qualification pénale.

      Les conclusions du rapport de l’IGPS n’engagent nullement l’autorité judiciaire.
      Le ministère de l’intérieur a déjà adopté des sanctions administratives à l’endroit des fonctionnaires de police impliqués, notamment en les suspendant de leur fonction, à titre de mesure conservatoire.

      S’agissant de l’autorité judiciaire, le juge du siège en charge du dossier a mis en examen les quatre fonctionnaires sur lesquels des charges de violences, coups et blessures volontaires et viol ont été retenues : tous ont été mis en examen pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique et la qualification de viol a été retenue contre l’un d’eux.

      Je vous suggère un peu de retenu car vous vous emballez imprudemment sur un terrain qui ne vous est pas familier et comme s’il s’agissait pour vous d’un sujet vital.



    • Je vous suggère un peu de retenu car vous vous emballez imprudemment sur un terrain qui ne vous est pas familier et comme s’il s’agissait pour vous d’un sujet vital.




      Je m’en tiens aux faits (Théo a agressé un policier) et au droit (la présomption d’innocence du policier), et je dis que l’on n’en sais pas plus et donc que l’on ne peut pas accuser le policier de quoi que ce soit à l’heure actuelle. Je vois mal comment je pourrais faire preuve de plus de retenue !
      Ce sont ceux qui affirment sans preuve qu’il y a eu viol qui manquent de retenue et qui font de ce fait divers un scandale d’État.


    • Errata : @ Le Pen, vite.

      L’enquête est conduite par un magistrat instructeur...
      L’IGPN a été saisie par l’autorité administrative d’état, ...


    • Errata : L’enquête est conduite par un magistrat instructeur...
      L’IGPN a été saisie par l’autorité administrative d’état...
      Je vous suggère un peu de retenue....


    • ce message est tout de même assez modéré et réaliste mais je découvre aujourd’hui que pas mal de gens qui transitent autour de Theo seraient impliques dans une affaire financiére de deniers publics pour plusieurs centaines de milliers d’euros d’aides aux quartiers difficiles !!!!!!!!mon dieu quelle belle France depuis les politiques ,sportifs artistes qui courent apporter des soutiens à Théo en fustigeant la police sans attendre les résultats d’une enquete qui pourrait e^tre surprenante bien cordialement à vous tous


  • C’est cela, oui...Et la matraque, il se l’est lui-même enfoncée je présume...Que dis-je, elle est entrée par l’opération du Saint-Esprit, c’est sûrement ça !

     

    • Oui c’est ça et cette fameuse matraque fait également 10 cm de diamètre, c’est bien connu ...
      Et puis les 4 policiers étaient comme par hasard ce jour-là tous des tarés du bulbe, des psychopathes, tous complices d’un viol sur un jeune homme avec lequel ils se sont battu ...
      Quel saint dites donc ! Une vraie "victime".
      Il s’est fait marave parce qu’il a refusé d’obtempérer c’est tout.
      Les forces de l’ordre remettent de l’ordre. Ça se tient ..


  • Il suffit de mal tomber sur le cul justement pour qu’une des deux fesses s’éloigne un peu trop de l’autre pour créer une déchirure anale. C’est arrivé à une copine à la sortie d’un toboggan aquatique et ça fait effectivement mal à cet endroit-là.
    Très loin du policier insérant volontairement sa matraque dans le cul de cette racaille.
    Vous imaginez un seul instant un flic faire ça franchement ? Ça ne colle pas avec le déroulement de l’intervention.
    Il s’est débattu violemment, s’est battu avec les policiers (ça en dit déjà long) et est mal retombé quand il a pris des coups de matraque dans les jambes.
    Et on vient nous parler de viol, limite en réunion puisque les policiers étaient 4. C’est n’importe quoi. Ça voudrait dire que les 4 flics étaient consentants à cet instant précis. Donc que l’équipe était comme par hasard composée de 4 violeurs et 4 déséquilibrés ce jour-là. Et la marmotte .......


  • Les dépositaires du pouvoir en France savent parfaitement comment entretenir le désordre. Ils ne rendent pas la justice et alimentent les frustrations des populations et de la police. Lorsque des policiers commettent une violence, un viol ou un crime, ils sont couverts . Lorsque des policiers sont agressés :



    Bobigny : il attaque des policiers au couteau et ressort libre du tribunal



    Tout le monde est fâché avec tout le monde. À qui profite cette situation ?


  • Le fait de se substituer à la justice et de communiquer des informations, quelle qu’elles soient, sur une affaire non jugée devrait constituer un délit permettant de punir tout individu, média ou association qui s’en rendrait coupable.

    Il faudrait mettre en prison de nombreux responsables d’associations, journalistes, et émeutiers, responsables du chaos et du vacarme, histoire de bien leur enfoncer, dans le crâne cette fois-ci, le respect de l’ordre et des institutions de ce pays.

    Les parents, honte à eux, des racailles de banlieues qui empoisonnent la vie entière de ce pays, devraient également être sanctionnés aussi sévèrement que possible.

    L’immigration à bas niveau socio-culturel soit être stoppée, le droit du sol supprimé, le regroupement familial aussi.

    La peine de mort doit être rétablie, nous devons donner plus de droits à la police, construire des prisons, expulser plus de gens et les sanctionner financièrement.

    L’ordre doit également être imposé par toute la force policière nécessaire, dans ces quartiers aux portes desquels le pays semble s’arrêter.


Commentaires suivants