Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

“Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent”

Pas facile d’être chrétien par les temps qui courent

J’aime la France. Nous aimons la France, notre patrie, dans ses souffrances, avec ses espérances, avec, mais aussi malgré, ses défaillances (cf. méditation du 24 mars 2015) qui sont aussi les nôtres.

 

Les récents attentats ne peuvent donc pas ne pas nous affecter. M’affecter. Surtout quand, vivant à Paris, il y a une probabilité assez grande pour que nous ayons rencontré un ami ou un ami d’ami, voire un parent qui a subi ces atrocités. Je pense au témoignage de cet ami dont le gendre était au Petit Cambodge, a vu à quelques mètres ces assassins froidement déterminés à tuer et fut sauvé par miracle (au sens propre).

Comment alors ne pas ressentir peur, colère, voire haine ? Un autre ami catholique m’a envoyé un texto où il disait combien, à l’annonce des événements innommables, une profonde colère l’a d’abord submergé, avant que les larmes ne coulent, révélant une tristesse encore plus abyssale.

De tels actes invitent à une réflexion lucide et courageuse : pourquoi ces hommes ont-ils agi ainsi ? Pourquoi se sont-ils attaqués à notre cher pays ? Quelle action (et pas seulement réaction) politique et religieuse, nationale et internationale, est-elle juste pour nous protéger, nous défendre et faire triompher la paix ? Etc.

Plus encore, ces actes posent aux disciples du Christ cette question : qu’aurait-il fait à ma place ? Qu’a-t-il fait ? Jésus a parlé, a agi et continue d’agir et parler.

Il nous a laissé sa Parole : « Aimez vos ennemis ». Mais il vaut la peine de la replacer dans son contexte immédiat pour en faire saillir la nouveauté âpre, scandaleuse : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent  » (Mt 5,43-44). Notre réflexe, qui est parfois une réaction de survie, est de tracer une ligne infranchissable entre nos amis et nos ennemis. Le Sauveur ne nous demande pas de nier qu’ils soient nos ennemis, puisqu’il les appelle bien ainsi : «  Aimez vos ennemis  » (ou bien « méchants  » et « injustes  » : v. 45). Mais il nous prescrit d’imiter son Père en faisant «  lever son soleil  » de bonté « sur les méchants et sur les bons », en faisant « descendre la pluie » de la grâce pardonnante «  sur les justes et sur les injustes ». Dans les premiers temps de l’Église, les chrétiens étaient fortement convaincus que la nouveauté du Christ se reflétait immédiatement dans la nouveauté, non pas seulement ni d’abord de leur conviction, mais de leur action : haïr ses ennemis, « les païens n’en font-ils pas autant ?  » (v. 47).

Lire la suite de l’article sur laneuvaine.fr

Chrétiens dans la tourmente, avec la foi pour bouclier, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Voila pourquoi le christianisme est la seule véritable religion du père.
    Le Judaisme et l’islam enseignent d’aimer ses frères en religion et d’haïr les goys/kouffars, quand à l’inverse le Christ apporte un message révolutionnaire d’amour, de pardon et de tolérance.

    Quoi qu’on en dise, les messages des différents prophètes (fils de Dieu pour le Christ) se retrouvent aujourd’hui dans le comportement des fidèles. Certains tuent pour accéder au Paradis et au statut de martyre, d’autres se referment sur eux pour préserver leur race de l’impureté, quand les chrétiens prient pour le salut de leurs ennemis sans se défendre face aux insultes, humiliations, meurtres et exécutions.

     

    • Sans entrer dans la polémique, est ce dire que Poutine qui lachent des bombes en syrie, et les protestants américains qui ont ravager le monde, ou meme Jeanne d’Arc qui frapper de son épée les anglais, étaient de "mauvais" chrétien. La parole du Christ (sur lui la paix et les salutations) est belle , mais faut vous mettre d’accord, le Christ parler t-il d amour entre individus, et non entre forces politiques , dans ce cas la la force est autorisé par exemple pour repousser une invasion dans ce cas la, arreter avec votre "l islam prone la violence" car l islam elle aussi prone le pardon en societé entre humains mais autorise la force pour defendre son village, son pays, sa famille ou bien selon vous le Christ condamne TOUTE violence, et dans ce cas la, condamnez aussi Poutine et Jeanne d’Arc. J’essaye de vous montrer que derriere ce "aimez vos ennemis" est souvent mal utilisé parfois pour dire que l’islam est une religion guerriere.


    • #1339273
      le 07/12/2015 par Chevalier Lefebvriste...
      “Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent”

      Demain 8 décembre la fête de l’Immaculée Conception à ne pas oublier !
      Que Dieu te protège !


    • Exact !
      D’ailleurs Jésus est mort pour ses ennemis et non pas pour ceux qui le suivent déjà.
      Voilà la différence fondamentale.


    • #1339547

      Chevalier Lefebvriste.
      "Demain 8 décembre la fête de l’Immaculée Conception à ne pas oublier ! "

      Erreur de traduction de (Saint) Jérôme en rapport avec la mariologie (il en a fait d’autres, mais persister ce n’est pas innocent), c’est justement dans le récit de l’Annonciation dans Luc au chapitre 1 quand l’ange Gabriel vient vers Marie et qu’il s’adresse à elle et lui dit : "je te salue toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi." c’est-à-dire littéralement en grec "qui est l’objet d’une grace de la part de Dieu". On traduit donc "tu viens d’être l’objet d’une grace particulière de la part de Dieu". Et Jérôme a traduit "gracia plena" c’est-à-dire "pleine de grâce", là, cette traduction change tout ! Dans le texte grec, la grâce que Marie a n’est pas d’elle-même, elle la reçoit comme un don gratuit de Dieu, mais la manière dont traduit Jérôme c’est "tu es pleine de grâce par nature", ce n’est pas quelque chose qui t’est donné de Dieu, mais de par ta nature même tu es pleine de grâce, et cela sous-entend deux choses :1) l’immaculée conception, Marie a été concue sans péché. Voilà une base stricturaire dans la pensée catholique pour l’immaculée conception. 2) c’est l’idée de "Marie distributrice des grâces". Si Marie est pleine de grâce elle les distribue. C’est toute la base de la mariologie qui repose sur deux textes (celui de Genèse 3 et la postérité qui ecrasera la tête du dragon, c’est Jésus et non Marie) et celui de l’Annonciation, dans les deux cas c’est une erreur gravissime de traduction qui s’est perpétuée pendant des siècles. Car un seul est né sans tache, sans péché et c’est Jésus bien entendu. Il y a quelques erreurs de traduction dans la vulgate, et les conséquences sont bien entendues très graves. C’est une des raisons pour laquelle le concile de trente a décidé que la bible canonique, la bible officielle était la vulgate, et a rejeté jusqu’au concile de vatican II le texte massorétique hébreu et grec (pour le Nouveau Testament). Après avec vatican II et les progrès des sciences bibliques, ce dernier a été obligé de mettre un peu d’eau dans son vin et reconnaitre que les textes qui étaient inspirés n’étaient pas les traductions mais les originaux. Mais les dogmes ont été depuis ce temps là élaborés et quand un dogme a été élaboré dans l’Eglise catholique on ne revient plus dessus et l’erreur reste ainsi.


    • #1339564

      oups ! "celui de Genèse 3 et la postérité qui ecrasera la tête du serpent, c’est Jésus et non Marie"

      La femme qui écrase la tête du serpent dit la théologie catholique, c’est la descendante d’Ève, c’est donc Marie qui écrase la tête du serpent (voir les nombreuses représentations dans l’iconographie catholique), c’est une faute de traduction que fait (Saint) Jérôme. C’est aussi Marie qui a le talon bléssé ? (percé en hébreux) dans Genèse 3:15.

      Autre chose : "La femme et le dragon" dans l’Apocalypse de Jean. La femme n’est pas Marie mais Israel."une femme enveloppé du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne sur sa tête". Les 12 étoiles représentent les 12 tribus d’Israel. "Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit : J’ai eu encore un songe ! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi." (Genèse 37:9)


    • #1339602

      oups "Voilà une base scripturaire dans la pensée catholique pour l’immaculée conception"


    • Attention a ne pas faire d’amalgame,ni d’être sujet au stéréotypes faciles (et qui hélas sont en vogue maintenant ,car c’est voulu par une élite pourri et décadente que je ne nommerais pas) ,ni l’islam et le judaïsme n’enseigne la violence et le mépris a l’égard des autres religions.
      En ce temps troubles il faut avoir un solide sang-froid pour résister a leurs provocations quotidienne, car leurs armes qu’ils utilisent sont nos émotions et il veulent nous enlèvent nos facultés a différencier le bien et le mal ce qui fait la nature d’un homme et nos faire rassembler a des moutons écervelées .
      amicalement un musulman français.


    • #1339679

      Pour la petite histoire. (Saint) Jérôme a commencé à apprendre l’hébreu avec des rabbins, ensuite il a étudié en faisant travailler ses textes par ses maîtres rabbins. On peut dire qu’il a fait un travail extrêmement intéressant, sérieux, pour le Nouveau Testament il a travaillé sur le grec, mais il savait qu’un certain nombre d’Évangiles étaient traduits en hébreu, et de son temps il était encore possible d’avoir accès aux originaux en hébreu du Nouveau Testament, et Jérôme mentionne le fait qu’il a consulté notamment des versions hébraïques de l’Évangile de Matthieu qui malheureusement ont disparu aujourd’hui. Et là justement la traduction des Évangiles en latin est très intéressante parce que dans la mesure ou elle fut traduite en hébreu, ça nous permet de retrouver l’originale qu’a utilisée Jérôme, mais sa traduction n’est pas parfaite bien entendu. Une des plus grosses erreur que Jérôme à faite, dont celles en rapport avec la mariologie, c’est quand il a traduit le moment où Moïse descend de la montagne du Sinaï et que "son visage rayonnait (Exode 34), l’hébreu littéralement dit , il y avait des "kèrènn" (des rayons), le visage de Moïse rayonnait, mais "kèrènn"signifie aussi " cornes", et Jérôme (alors qu’il a traduit des choses bien plus difficiles), a traduit par "le visage de Moïse avait des cornes". C’est la raison pour laquelle Michel Ange quand il a sculpté son fameux Moïse qui se trouve à Rome, a ajouté deux petites cornes sur la tête de la statue. Michel Ange a repris la description qu’en faisait Jérôme dans sa version latine. Comme quoi, même Jérome n’était pas infaillible.


    • #1339804
      le 07/12/2015 par Chevalier Lefebvriste...
      “Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent”

      @ Godefroi de Javron
      Tes cours ne m’intéressent point, pas plus que tes conseils, tes remarques non plus, tu serais toi plus théologiens que nos abbés d’Écône, tu en serais plus qu’eux, qui ont fait le séminaire et dont la vie, n’est qu’instruction, foi, catéchisme, théologie, séminaire ,retraite ,conférence, réunion, baptême, messe et tout le toutim ?
      (tu connais certainement des prêtres modernistes, qui baillent devant la télé ou qui font du shopping ou discutaillent dans des réunions tupperware, etc... )
      La est toute la différence entre toi et moi, mon Église (Catholique Romaine, FSSPX) nos abbés me disent, c’est ainsi et je les écoute , car jusqu’ici ils m’ont apporté que joie, plénitude, sagesse, piété et connaissance, etc...(ainsi qu’à mes enfants et à ma famille)
      Quand j’ai eu un doute il m’ont prouvé preuves textes à l’appui combien je me trompais...
      Il y a une hiérarchie et ce que tu fais est une hérésie, une apostasie , seul nos abbés, nos prieurs, nos Mgr, peuvent nous expliquer
      Et remettre en doute est un péché
      Si on a pas le bagage théologique
      Alors, moi aussi je lis les textes, les conciles, les grands de la Sainte Église Catholique Romaine, mais jamais je ne remettrais en doute ce qu’ils m’apprennent !
      Si j’avais voulu faire ainsi, j’aurais été protestants ou d’une autres secte ou même moderniste (ainsi j’aurai pu être prêtres, gay et franc-mac) mais je suis Catholique Romain, fidèle et comme vous dites si bien (commentateur) un bon petit soldat et s’en est une fierté, pour moi !
      Voilà ce qu’il se passe quand tout le monde donne son petit avis (à la Morgan priest)
      Mille excuses, mais A.Soral a bien parlé de cela, l’ordre et la discipline (à propos des petits chef de la dissidence, non ?)
      C’est bien le problème aujourd’hui, votre modernisme, votre protestantisme, votre manque de foi, d’ordre et de discipline, vous égare !
      L’Église Catholique Romaine est mon phare, mon repaire, mon guide, mais aussi mon bouclier, mon glaive, mon destrier, elle est mon cœur, ma joie, mes peines
      Elle est toute ma vie, en Elle j’ai trouvé refuge et protection, jamais je ne la trahirais, je lui dois tout et je lui confis ce que j’ai de plus cher, mon sang, ma vie et mes enfants !
      Alors garde tes conseil il me semble déjà te l’avoir dit donc c’est peine perdu mais je lis tes remarques !
      Que Dieu te protège et t’éclaire de sa seule vérité et te dirige vers sa Sainte Église Catholique seule et unique...(FSSPX)
      Bien à toi l’ami !


    • #1339889

      @Chevalier Lefebvriste...

      Pour ta gouverne je suis un chrétien et non un religieux, je ne fais parti d’aucune dénomination, d’aucune religion, ni d’aucun batiment d’église. Le bâtiment et la dénomination d’église ont été sacralisés par la majorité de la chrétienté ignorant leurs origines païennes (voir Constantin). Le Seigneur vient chercher une Église sans tâche, ni ride ; Il est par conséquent urgent que les véritables enfants de Dieu qui sont encore prisonniers de ces systèmes humains ouvrent les yeux et obéissent à la parole authentique de Dieu et non à des soutanes blanches ou noires ! Le Seigneur Jésus-Christ n’est pas venu instaurer une nouvelle religion sur la terre, il en existait déjà, les pharisiens, les sadducéens etc..(qui ressemblent étrangement aux religieux d’aujourd’hui). Il y avait plein de religions en ce temps là, mais il est venu pour établir une nouvelle vie ! Et cette nouvelle vie commence par la naissance par l’Esprit de Dieu, par une nouvelle naissance ! "En vérité , en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu." (Jean 3:3).
      Idolâtrie, adoration, dulie, hyperdulie ?? J’en perds mon latin !
      Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi.
      Tu ne te feras pas de sculpture sacrée ni de représentation de ce qui est en haut dans le ciel, en bas sur la terre et dans l’eau plus bas que la terre.
      Tu ne te prosterneras pas devant elles et tu ne les serviras pas, car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux.
      (Exode ).
      Le slogan de l’Eglise catholique romaine c’est "le temps des miracles est passé !" La présence du Saint-Esprit ne peut pas être dans ce types d’église et pourtant seule la présence du Saint-Esprit (dans les coeurs) garantie la vie éternelle. Ils ont tout matérialisé ! Les catholiques ont dis "le Saint-Esprit est représenté par l’eau", alors ils ont mis de l’eau bénite, "le Saint-Esprit est représenté par de l’huile", alors ils on mis les saintes huiles, "le Saint-Esprit c’est aussi la lumière", alors ils ont allumés des lampes dans les Eglises, "le Saint-Esprit c’est la bonne odeur du Seigneur", alors il ont mis de l’encens etc. Toutes ces choses sont des "substitue" du Saint-Esprit ! Sans parler du faux baptème par aspersion (pourtant Jésus a donné l’exemple), baptème des bébés, le purgatoire etc.. Bref, lis tu la bible ? Que le Saint-Esprit t’ouvre les yeux !


    • #1339960

      "C’est bien le problème aujourd’hui, votre modernisme, votre protestantisme, votre manque de foi, d’ordre et de discipline, vous égare !"

      Notre manque de foi ? notre moderniste ? Je n’avais pas vu ce passage. Sais tu que je me réfère exclusivement aux Evangiles des apôtres de Christ, aux épîtres, à toute la bible sans exception, aux Saintes-Ecritures et à la saine doctrine. Mes frères en Christ sont de véritables chrétiens, spirituels, remplis du Saint-Esprit. Nos Eglises sont des Eglises de maison, pauvres, sans argent contrairement à vos Eglises dénominationelles. Nous pratiquons la collecte exclusivement pour nos frères et soeurs qui sont dans le besoin, et non la dîme pour enrichir des hommes et des Eglises de Laodicée (Apo 3:14). Tu parles de discipline ? Je suis un disciple de Christ et non un disciple des hommes. Je n’obéis pas aux fausses doctrines, mais à la Parole de Dieu.

      L’urgence est de sortir de toutes ces dénominations, et de revenir aux sources, c’est à dire aux églises de maisons, aux églises primitives. "Saluez les frères qui sont à Laodicée, et Nymphas, et l’Eglise qui est dans sa maison." (Colossiens 4). "Saluez aussi l’Eglise qui est dans leur maison. " (Romains 16). Dieu n’habite pas dans des maisons faites de mains d’hommes, mais IL habite dans nos coeurs (notre esprit) "ne savez vous pas que vous êtes le temple de Dieu"(1Cor3). Soyez quand-même bénis !


  • Aimer nos ennemis ? Je dirais les respecter, mais qu’en est-il quand ils s’en prennent ouvertement aux nôtres ?
    Quant à l’Islam et au Coran, c’est le père Herni Boulad qui en parle le mieux. Il les connait mieux que nous tous réunis. Il semblerait que l’Islam ne soit pas compatible avec la démocratie. Certains penseurs souhaitent le réformer mais ils se font censurer par les plus radicaux. Quant à nos musulmans modérés, je trouve qu’ils devraient plus se faire entendre. Les choses doivent évoluer avec eux.
    https://www.youtube.com/watch?v=GBa...

     

    • #1339348

      Merci Bryan pour le lien.
      Je viens d’écouter Le Père Boulad, c’est clair, net, logique, dit avec humanité, c’était en 2012 la suite des événements lui donne raison.

      Pour prolonger ta question, j’en pose une autre : si nos proches sont en danger, qui est le plus chrétien celui qui laisse faire ou celui qui porte assistance et protection ?
      Pour moi, il y a aussi un absolutisme chrétien conceptuel, déraisonnant, masochiste et xénophile qui devrait être réfléchi ?


    • J’essais souvent dans mes commentaires de citer Henry boulad qui apparement n’est pas connu du grand public ni de la dissidence.
      Cet homme résume en 10 minutes ce que j’essaye de faire comprendre a un bon nombre de gens mais sans trouver les mots ni le ton comme le fait ce pretre.
      Je précise que ma famille a vécu 60 ans en terre d’islam et que le pére boulad n’est pas le seul a connaitre ce sujet ; la plupart de pieds noirs ansi que des populations lybannaise chretiennes, ou arméniennes , voir européenne du sud (enfin tout ce qui ont vécu avec ou au contact de l’islam , ont toujour tenu ce discour malheuresement pas assez entendu. . . )
      En tout cas ça fait plaisir de voir que vous le mentionnez.


    • Aimer son prochain, c’est vouloir son bien, pas nécessairement lui faire des bisous.

      On aime ses ennemis principalement en priant pour leur conversion, car le salut de l’âme est le plus grand des biens.

      D’autre part, il est toujours utile de rappeler que le morale catholique reconnait la légitime défense.


  • Vive le Christ roi, le seul chemin possible.

     

  • L’amour est certes le plus performant des "perce-armure" quand bien même celle-ci serait faite de la haine la plus dense qui soit.

    Cependant, il s’agit d’un "perce-armure" à retardement... Et comme les instincts de l’Homme lui dictent surtout de faire ce qui est susceptible de sauver / prolonger sa vie ici bas, le problème demeure entier.

    Avant de parler d’amour à ce stade, il faut avoir vaincu la peur et ses avatars... Plus facile à dire qu’à faire, même pour les plus forts d’entre nous.

     

  • Haïr son ennemi , n’est pas chrétien , mais le combattre : oui ! ( qu’a fait notre Seigneur ? )

     

    • #1339795

      Jésus a combattu avec sa Parole, l’épée à double tranchant : "Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du coeur." (Hébreux 4:12)


    • Vous avez bien raison c est comme boxer, je perd , je gagne mais je me bat sans haine, c est mon ennemi alors je le couche et une fois a terre je ne l accable pas, je le soigne voir je l instruis voila la vision du Christ,oui ont peut prier pour ses ennemis en nettoyant son fusil pour sauver ses enfants, sauf chez les bobos peut être, prier pour que ça aille mieux pour tous et que nos enfants et les leurs ne souffrent plus, Bonne chance


  • J’ai regardé les commentaires sur le site de l’article... c’est dingue, à l’exception de quelques uns, ils me font l’effet d’un troupeau de moutons prêts pour l’abattoir. Ils se cachent derrière ces principes à la noix (tends l’autre joue, aime tes ennemis) et prétendent faire de la non-violence une force car en réalité ils sont incapables d’agir autrement. La faiblesse engendre l’agressivité et ça ne m’étonne pas que les chrétiens ne soient plus qu’une poignée au Moyen-Orient. Que cette religion mortifère disparaisse d’Europe aussi, mais qu’elle n’entraîne pas le continent et ses peuples dans son suicide

     

  • Être disciple du Christ suppose avoir accompli la Loi, c’est à dire maîtrisé son psychisme ou ses instincts de survie et de domination. Et avoir compris que ce monde est gouverné par le mensonge, qu’il inculque le mensonge et qu’il l’exploite en chacun d’entre nous.

    C’est seulement après avoir défait le monde qu’on peut suivre le Christ, ou plutôt le laisser grandir en nous, parce qu’il faut bien avouer que c’est au-dessus des capacités de l’homme naturel que de donner sa vie pour ses amis, de laisser ce monde aux menteurs et aux voleurs qui le gouvernent.
    Être chrétien c’est aussi savoir pourquoi on meurt, et savoir que la mort n’est rien d’autre qu’un changement d’Etre.

    C’est évidemment une erreur que d’attribuer un "isme" à un état d’évolution spirituelle qui ne peut être qu’individuel et au grand jamais une civilisation toute entière, ou un gouvernement.
    Notre civilisation est fondée sur la loi de Moïse, sur le droit canon romain, sur les rites judéo-greco-romains et quelques croyances magiques provenant des diverses cultures païennes.

    Jésus-Christ, ce n’est rien de tout cela. Rien de magique, mais du concret dans chaque action, chaque pensée et chaque parole personnelle, le chemin difficile du domptage du vieil homme instinctif en Nouvel Homme spirituel.

    La transformation du plomb de l’animalité humaine en or pur de l’Esprit. (comme disaient les alchimistes)


  • " On pardonne toujours trop " (Céline) .

     

    • #1339790

      oui, et ou se trouve Céline aujourd’hui ?

      "Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses." Matthieu 6

      D’après ces paroles, Céline se trouve dans le sejour des morts (l’enfer), enfin, Dieu est Seul juge.


  • Etre chrétien c’est etre actif et non passif.
    La plupart des gens ici sont incapables de comprendre le nouveau testament et ses subtilités, votre cerveau est trop formaté par le mode de pensée anglo-saxon et le language texto. Il faut savoir lire entre les lignes.
    Il est dit : aime ton ennemis. Ça ne veut pas dire "laisse toi faire comme une merde", on peut combattre son ennemis tout en l’aimant, comme on peut donner une fessée a son fils tout en l’aimant.
    De même que tendre l’autre joue, ça ne veut pas dire "si un homme te frappe, laisse le te defoncer". Tendre l’autre joue c’est le contraire de courrir comme un lâche, c’est faire face a l’adversaire et lui montrer qu’on a encore de quoi encaisser, cela n’interdit pas de le frapper en retour. Tendre l’autre joue c’est le contraire de la vengeance, froide mesquine et injuste, c’est briser la chaine de vengeance qui ligote ce monde.

     

  • On ne parle pas du fait qu’il ait chassé les "prostituées de l’argent" qui défilaient du Temple. Il faut arrêter de ne prendre que ce qui va dans le sens d’une "thèse" dans la Bible.
    Maintenant comment faire pour ne pas avoir encore des attentats pareils :
    peut-être que BIEN comprendre les situations géopolitiques serait un premier pas.
    Peut-être que décider de faire avancer la paix pour tous serait un premier pas.


  • #1339730

    Dieu n’est pas intéréssé par la pratique religieuse, mais bien plus par la pratique de ses deux commandements. "Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même."

    Sans ces commandements (et la nouvelle naissance Jean 3) nul ne verra le royaume de Dieu


  • #1339899

    faute "Toutes ces choses sont des "substituts" du Saint-Esprit !

     

    • à Godefroi de Javron,

      Les substi-tuent tout autant que la lettre :)

      Comme l’explique très bien le discours du Grand Inquisiteur à Jésus dans "les Frères Karamazov" : Puisque Jésus n’a pas voulu exploiter le besoin de mystères, de miracles et d’autorité, l’Eglise s’en est chargé... Les gens ne veulent pas de la liberté du Christ, ils préfèrent croire aux paroles et aux rites magiques, pourvu qu’ils aient du pain...
      Mais ces béquilles tomberont aussi, comme est tombé le Temple de Jérusalem


  • C’est quand meme très naif ...

    "pourquoi ces hommes ont-ils agi ainsi ? "

    Parce qu’ils ont été payés ....

    Au delà des questions de petit nenfant... y a les questions d’adulte.
    - Pourquoi a-t-on payé ces terroristes,
    - C’est qui "on" ?
    - etc.

    - Pourquoi n’entendons-nous jamais ces terroristes (ils peuvent répondre à certaines de ces questions.... réponses peut-etre différentes de celles de Valls).


  • Un conseil à mes frères chrétiens sortez du dogme chrétien que l’on vous impose en France, oubliez tout clergé inutile qui se place en intermédiaire entre la créature et le créateur , redevenez croyant en un monothéisme pur.
    Si vois êtes sincère envers dieu prenez le chemin de la connaissance, apprenez la langue du christ et étudiez la bible dans sa langue originale et là vous apprendrez d’où viens le christ et qui il était réellement.
    Pourquoi vous contentez vous d’avoir de multiples versions des évangiles falsifiées par ceux qui financeaient la traduction.allez mes frère moins de presse le paradis à un prix qu’il faut payer.
    Le christ venait de Palestine honorez son héritage. ...

     

    • L’Evangile n’est pas falsifié. Apportez les preuves de ce que vous avancez ; qui, quand, quoi et comment.
      Les chrétiens honorent plus que quiconque le Christ, considéré comme le Fils de Dieu et non un simple prophète.


  • Commentaires suivants