Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral - Entretien mélomane

Enregistré à Montréal le 2 octobre 2012

Alain Soral, c’est aussi la mode, la drague, la boxe...
À découvrir chez Kontre Kulture :

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

480 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #377102
    le 06/04/2013 par mk
    Alain Soral - Entretien mélomane

    c’était pas possible sans ZAPPA !

     

    • #377885
      le 07/04/2013 par dragan
      Alain Soral - Entretien mélomane

      bonjour alain soral,écoute du" steve vai" ça va te faire du bien,génération 90 talent certifier.
      en même temps écoute "dream theater "des génies du rock progressif :).
      tu va rajeunir....alain.


    • #377981
      le 07/04/2013 par mk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      vaï sans zappa c’est comme mac laughtlin sans miles davis XD


    • #378182
      le 07/04/2013 par Paul Brousse
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Que d’amateurs de Dream Theater !!!
      Ca fait plaisir...
      Comme quoi le bon goût musical va de pair avec le bon goût tout court.


    • #378243
      le 08/04/2013 par flamenco
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Soral

      un peu de flamenco pour vous :

      Vicente amigo :
      http://www.youtube.com/watch?v=t0tT...

      Je vous invite à explorer sa musique en profondeur...Le plus grand guitariste de Flamenco de tout les teps


    • #383243
      le 14/04/2013 par Duende
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @flamenco

      pas d’accord du tout sur le fond, ni sur le principe de venir là où les gens n’y connaissent rien pour balancer de telles prétentions... V.A. est extraordinaire certes, surtout en studio, par contre pour l’avoir vu en concert il ne dégage pas grand chose.

      Incomparable avec Tomatito entre autres.
      Des artistes flamenco qui me parlent plus : El Viejin, feu Moraito, son fils Diego del Morao, Tomatito, El Nino Miguel, Paco Cepero...

      Ok Vicente amigo est plus abordable par le néophyte, mais son art se classe presque plus dans la variété que dans le flamenco, ce qui n’est pas un jugement de valeur négatif mais un fait à souligner,

      Amicalement


  • #377106
    le 06/04/2013 par stangrof
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Du bon rock qui tache ! Queens Of The Stone Age - No One Knows

    http://www.youtube.com/watch?v=s88r...


  • #377111
    le 06/04/2013 par shoegazin
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Rien après 1973 ?

    Le post-punk ? Joy Division ?

     

    • #377162
      le 06/04/2013 par prof crasseux
      Alain Soral - Entretien mélomane

      mais si, faut regarder toute la video, Devo, Sex Pistols, Ramones, pas le Clash (à juste titre), mais pas Joy Division, pas The Smiths, ce qui m’étonne un peu.


    • #377180
      le 06/04/2013 par Belgo
      Alain Soral - Entretien mélomane

      J’ai également attendu jusqu’à la fin qu’Alain Soral évoque Joy division. J’imagine que c’est un oubli, Alain Soral ne peut qu’aimer joy divison !


    • #377296
      le 07/04/2013 par MO
      Alain Soral - Entretien mélomane

      De mémoire (je sais ça sent la groupie ça lol,) il cite Joy Division dans l’entretien du mois de octobre 2010 !!
      Sinon je suis quand même content qu’il parle du génie brésilien, par contre moi je suis également fan du mouvement années 40 je crois et svts, de la musique cubaine notamment Buena Vista Social Club !!


    • #377370
      le 07/04/2013 par Mohamed
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Yan, effectivement, courte séquence extrêmement courte Joy Division, avec la mort de Yan...

      Il oublie toute la musique électronique (pour rebondir sur Joy Division) avec New Order...

      M’enfin en gros, oui il brasse parfaitement bien l’épopée musicale. Même si je suis très loin d’aimer la Pop qu’il prône.


    • #377422
      le 07/04/2013 par Gotfried
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Joy Division, bien sûr... Je ne sais pas comment Soral a oublié de les mentionner.

      Plus petit groupe, plus intime, mais dans la même veine, Durutti Column a produit un album qui n’a aucun semblable : LC. Il y a dans ce disque une atmosphère complètement éthérée, à mi-chemin entre la mélancolie amoureuse, le deuil, le rêve... On dirait la restitution musicale subtile du journal intime d’une âme. Quelques titres :
      Never Known
      Sketch for Dawn I

      Mais surtout ce titre, écrit en hommage et en mémoire de Ian Curtis, le leader de Joy Division, parti trop tôt :
      The Missing Boy

      C’est un album auquel il faut s’abandonner, pour être pénétré par son atmosphère si particulière. La subtilité des émotions que chaque piste suscite successivement a quelque chose de l’orfèvrerie musicale, sous des dehors d’une extrême modestie.


    • #380219
      le 09/04/2013 par brumel
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Salut, pour les amateurs de Joy Division et de New Order.
      Des francais le groupe Nova Nova et le légendaire Bassiste Peter Hook (Joy Division et de New Order) viennent de sortir un morceau et une video .c’est pop c’est frais et bien foutu et francais :)

      http://youtu.be/eJexnWF0EDM.


  • #377115
    le 06/04/2013 par Patrick
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Une très belle mélodie qui parlera aussi à Alain S. :-)

    http://youtu.be/fWWfbcf1xgY

     

  • #377121
    le 06/04/2013 par Le Patriote
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Heureux d’apprendre qu’Alain est mélomane et qu’il apprécie la hi-fi (la véritable). Quelque part il ne pouvait en être autrement.

    J’attendais l’avis d’Alain sur Radiohead, sûr qu’il allait en parler étant donné qu’il est très attiré par la Pop. Même si j’étais quasiment certain qu’il en dirait du bien (seule la mauvaise foi pousse à ne pas reconnaitre leurs talents incroyables même si certains n’apprécient pas leur univers).

    Comme je ne peux pas visionner la vidéo dans son intégralité et que je ne sais pas s’il en parlera, je lui conseille de visiter le site Qobuz. Il y trouvera des perles en formats Studio Masters http://www.qobuz.com/qualite/Studio...

    L’écoute est exceptionnelle si tant est que l’on possède le matériel nécessaire pour en profiter. Il y trouvera les albums de quelques-uns de ses artistes préférés.

     

    • #377220
      le 06/04/2013 par Rachid91
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Effectivement, j’ai pensé à Qobuz pour la qualité CD


    • #377949
      le 07/04/2013 par neilY
      Alain Soral - Entretien mélomane

      "Radiohead, sûr qu’il allait en parler étant donné qu’il est très attiré par la Pop. Même si j’étais quasiment certain qu’il en dirait du bien (seule la mauvaise foi pousse à ne pas reconnaitre leurs talents incroyables même si certains n’apprécient pas leur univers)."
      Alors on est quelques uns a etre de mauvaise foi !
      C’est fort, tu n’as meme pas besoin d’argumenter...


    • #378270
      le 08/04/2013 par triff
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Oh oui ! Qobuz font un super travail, bien plus qualitatif que Deezer.


  • #377124
    le 06/04/2013 par patriote62
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Excellent moi en ce moment je me réécoute la période blues de Fleetwood mac


  • #377125
    le 06/04/2013 par H.M.
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Bon, eh bien, c’est l’occasion pour chacun de déballer ses goûts musicaux.
    Alors que je peux comprendre que l’on préfère 1963/1973, pour moi l’âge d’or, c’est plutôt 1966/1976. Mes artistes pop préférés ne sont pas ceux que cite AS, même si je connais et reconnais la qualité de Robert Wyatt ( Rock Bottom, effectivement ), des Kinks, de Magma ou de Can. Les autres qu’il cite me laissent plus ou moins indifférent même si je connais évidemment l’oeuvre de Zappa ou Beefheart .
    Pour moi, le plus grand est un musicien américain qui s’appelle Todd Rundgren, en particulier tout le début des années 70 ( mais j’aime toutes ses périodes ). C’est non seulement un génie mais aussi un héros personnel pour sa créativité et son indépendance plus ou moins maladive.
    Les autres génies seraient Les Beatles, Nick Drake ( anglais ), Laura Nyro ( américaine, 4 premiers albums ), Stevie Wonder ( début des années 70 ), Queen ( 4 premiers albums ), Polnareff ou Gainsbourg ( à petites doses ).
    Autrement, Sparks ( début des années 70 ), The Damned, The Stranglers, Stereolab, Jason Falkner, Stanislas ( 2 grands albums pop ) et des trucs plus obscurs ( Left Banke, Millenium, Montage, etc ).


  • #377131
    le 06/04/2013 par Vicken
    Alain Soral - Entretien mélomane

    C’est intéressant d’entendre Alain parler de musique, il a une meilleur culture que le commun des mortel et il a l’air de bien connaitre la musique de son époque. Pour le Metal par contre c’est vrai qu’il souffre de ses clichés et ce n’est pas uniquement qu’un univers de motards alcooliques, qui je peux le comprendre est très énervant…, mais c’est très large comme univers et nous avons aussi la chance d’avoir une très bonne scène française. Au passage ce n’est pas parce qu’une musique repique ou s’inspire un peu d’un autre style qu’elle est forcément mauvaise, d’ailleurs la musique c’est éternellement des influences d’influences. Et aussi ce n’est pas parce que l’on écoute pas un style de musique ou une époque que c’est forcément de mauvais goût ou "de la merde". Si l’on devait forcément écouter et aimer tout ce qui est dit "de bon goût" il faudrait bien 5 vies. Bref, voilà je pense que tel Mathias Cardet et ses amis qui viennent du milieu du rap et qui sont les mieux placés pour nous en parler, il faudrait, pourquoi pas, nous trouver des personnes capables de nous réaliser des conférences sur le thème de "métal & religion" par exemple, sujet très intéressant à trifouiller au passage.

     

    • #377218
      le 06/04/2013 par patriote62
      Alain Soral - Entretien mélomane

      J’adore le métal maintenant métal et religion ... ça me parait compliqué. Je suis catholique et j’écoute du Marylin Manson (pitié pas le bucher) , pompage de Bowie mélangé à de l’Indus mais le mec exploite un bon filon commercial et sent bien une certaine hypocrisie américaine et tape parfois juste dans certains messages. L’imagerie et le discours de The Golden Age of grotesque reflètent bien l’époque actuelle d’une société qui nous vend du spectacle à outrance , des jeux divers et variés mais qui bientôt n’aura plus de pain et nous amènera une chute très violente.


    • #377408
      le 07/04/2013 par Gotfried
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Vicken

      Tu noteras que Soral ne parle même pas vraiment de métal, mais de "hard rock". Il est resté bloqué au moment où il a décroché de la musique que sa jeunesse lui a fait découvrir et apprécier. Il parle d’heavy metal, mais sans même mentionner Iron Maiden ou Judas Priest, mais ne manque pas les saltimbanques de Kiss. Par contre, Lemmy, s’il veut se détacher de l’image "musique militaire allemande des années 40", c’est pas forcément le top :
      http://www.youtube.com/watch?v=Y--Q...

      Je connais mal Judas Priest, voire pas du tout, mais Iron Maiden est loin d’être un groupe pour prolo buveur de bière inculte (c’est à peu près le tableau assez méprisant que Soral dresse des fans de heavy). Beaucoup de références à l’histoire (thèmes classiques et nationaux/patriotiques), à la littérature, résultat d’une éducation britannique classique, mise en avant des valeurs viriles, notamment guerrières et militaires, un style relativement sobre, énergique, pas du tout dans la surenchère de vitesse contrairement à ce que Soral semble croire (pour ça il y a le black metal et surtout le death metal, lui qui a une formation de batteur va apprendre ce que c’est alors de battre vite ; citation de Romain Goulon, alias Orifiist, dans un master class de double pédale : "A partir de 240BPM, il est préférable d’utiliser les deux pieds", capable de tenir un blast une heure sans transpirer, c’est pas mon genre de musique, mais techniquement c’est à chialer).

      Allez, une petite vidéo d’une chanson d’Iron Maiden, avec le "clip" qui va bien, mêlant les superbes collants en spandex multicolore de Bruce Dickinson et des extraits d’un vieux film rendant hommage à la charge héroïque qu’un régiment de lanciers anglais :
      http://www.youtube.com/watch?v=4uq6...

      Dans un autre style, Metallica a fait des albums pas mal. Mais là encore, il faut rentrer dans cette esthétique très différente du son pop. Une chanson d’eux que j’aime bien : Sanitarium
      http://www.youtube.com/watch?v=V6Df...


    • #377792
      le 07/04/2013 par Tremah
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Je connaissais la plupart des groupes et artistes cités par Soral. Cette culture n’a rien d’exceptionnel. Quand j’étais au lycée dans les années 90, on était toute une bande à écouter du Hendrix, du Cream, voire des trucs plus pointus (King Crimson). Il y avait vraiment le besoin de s’approprier toute une époque qu’on aurait voulu vivre, car on rejetait tous les codes contemporains : les grungies, qui étaient tous ridicules avec leurs tshirt "Kurt Cobain 1967-1994" mais aussi les alternatifs, qui étaient trop politisés dans le mauvais sens du terme. Et les hardos, bien sûr.

      J’admets avec le recul que tout cela était bien futile, mais il faut bien que jeunesse se passe. Disons que ça faisait partie du bagage culturel de toute personne de bon goût né entre les années 50 et fin 70...


    • #377882
      le 07/04/2013 par Vicken
      Alain Soral - Entretien mélomane

      À ce sujet il y a un livre qui n’est pas inintéressant qui s’appelle "L’âge du métal" et qui a été écrit par Robert Culat un prêtre catholique fan de métal. Il fait une étude sociologique sur cette musique et ceux qui l’écoutent et il dresse un point de vu qui par essence n’est pas anodin et c’est très intéressant à lire. Voilà je dis ça pour ceux que ça intéresse. Il va bientôt sortir un nouveau livre sur Opeth si ce n’est déjà fait.

      Salut la compagnie !


  • #377133
    le 06/04/2013 par BzH
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Cette vidéo devrait figurer sur la page d’ accueil ... « Dis-moi qui tu aimes, je te dirai qui tu es. » Alain soral démontre (encore) son éclectisme et son universalisme, mais cette fois à travers ses goûts musicaux cultissimes . J’ ai découvert quelques perles à posséder d’ urgence ! Le " petit merdeux " de 24 ans que je suis réécoutera tout ça en prenant quelques notes ! Merci du partage de connaissance et de cette véritable quintessence de son qui sort des tripes .


  • #377136
    le 06/04/2013 par max
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Al Di Meola a quand même pondu un sacré album "Elegant Gypsy" (1977) dans lequel son duo avec Paco De Lucia est tout simplement magique "Mediterranean Sundance" - http://www.youtube.com/watch?v=hhcc... - Le live "Tour de Force" est quand même un sacré album. Les rafales tout en étouffé c’est sa marque de fabrique, mais il sort de superbe phrase par ailleurs - très inspirées.

    Il est aussi à écouter dans la formation Return To Forever avec Chick Corea, Stanley Clarck et Lenny White. En live avec The Headhunters de Herbie Hancock à Chicago en 1974 ici : http://www.youtube.com/watch?v=v8rI...

    Mais c’est clair que le Friday Night In San Francisco c’est quand même plus tard, on est déjà en 1981. C’est un live pompeux mais c’est un très bon songbook pour tout guitariste qui veut bosser sa virtuosité - à part ça rien de bien intéressant.

    Mais bon, rien à voir avec la vraie musique espagnole. Un bon vieux Sabicas "Arabian Dance" c’est quand même l’art de la guitare classique dans toute sa splendeur : http://www.youtube.com/watch?v=f2VR...

    Je me reconnais bien dans les choix d’Alain, rien d’étonnant en fin de compte, même si je ne connais pas tout ce qu’il présente. Une chose qui est certaine c’est qu’il a totalement raison sur la période 63-73.

     

    • #377176
      le 06/04/2013 par Spitkhov
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Bonjour,

      Une correction de puriste : Sabicas est un guitariste de flamenco, non de classique. C’est même un des fondateurs du flamenco moderne avec Montoya et Ricardo.

      Je chipote...


    • #377246
      le 06/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Oui tu chipotte ;) Je parle de guitare classique, ou guitare à corde de nylon et non pas du style dit "musique classique". Car Arabian Dance est un festival de technique avec cet instrument qu’il maîtrise avec art et brio. Dans un genre plus classique dans le sens musique classique à couleur hispanique on parlera plutôt de Francisco Tárrega pour lequel j’ai une profonde admiration : http://imslp.org/wiki/Category:T%C3...

      Un peu normal, j’ai passé toute mon enfance entre la France et l’Espagne. Ça laisse des traces :)


    • #377428
      le 07/04/2013 par Gotfried
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Merci pour ce post. Je connais mal la musique espagnole, mais il y a cela une bonne raison :
      c’est une musique qui fait peur.
      Dans la moindre note, on sent que se joue la vie ou la mort d’une âme en feu. C’est une musique tendue comme la lame d’une rapière, comme un homme seul face à une armée et qui contemple l’éternité. C’est une musique de sang et de feu, brillante, furieuse mais contenue, superbe, intouchable, magnifique.

      Je connaissais déjà l’adagio du concierto d’Aranjuez, terriblement poignant interprété par Naricso Yepes, mais avec ce morceau de Paco de Lucia en particulier, j’explore un peu plus ce continent inconnu et terrible.


    • #377533
      le 07/04/2013 par Franco-serbe
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Un réel merci pour cette découverte (pour moi) qu’est Sabicas.
      Je suis plutôt axé sur le metal (dans tous ses genres : Death, grind, prog-rock/metal, heavy, sludge, etc...) mais suis ouvert à tout styles (jazz, classique, blues, flamenco, etc...) et n’ayant pas une culture extrême dans le genre, je ne connaissais pas Sabicas.
      Et là je dois avouer que je suis soufflé ! Un peu comme lorsque j’ai découvert à 18-19 ans sur Jazz 6 (le bon vieux temps) Al Di Méola. Merci encore !
      Je m’en vais écouter toute la discographie. Un régal !!!


    • #377637
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Gotfried

      Pour Paco de Lucia écoute le Entre Dos Aguas (Entre Deux Eaux) qu’on voit brièvement dans la vidéo c’est un véritable chef d’oeuvre : http://www.youtube.com/watch?v=2oyh...

      @Franco-Serbe

      Ravis de te faire découvrir ce musicien. Moi aussi ce fut une claque quand je l’ai découvert, c’est pour ça que dès que j’ai l’occasion je poste le lien de cette vidéo. Ça fait toujours mouche ;)


    • #377766
      le 07/04/2013 par Spitkhov
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @ max

      Malgré sa notoriété et les mérites personnels du guitariste, j’affirme que cette vidéo est un bon exemple de dégradation spectaculaire-marchande du flamenco. Voilà ce qui passait à la télévision espagnole à la même époque :

      https://www.youtube.com/watch?v=XBL...

      Je pense que n’importe quel esprit éveillé musicalement peut remarquer la différence, initié ou pas.


    • #377848
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Spitkhov

      Magnifique. Je ne vois pas trop en quoi Sabicas dégrade quoi que ce soit, c’est le thème Arabian Dance qui est écrit ainsi. Mais bon, je fait confiance à un expert pour ma part je suis juste amateur et tout ce qui me fait vibrer je prend sans réfléchir. En tout cas, pas déçu d’avoir reçu ta vidéo, j’adore.


    • #377902
      le 07/04/2013 par Spitkhov
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @ max

      Je parlais plus haut du fameux "Entre dos aguas". Rien à redire sur Sabicas, c’est un fondateur.


    • #377938
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Spitkhov

      A bon. Confusion alors :) Oui c’est certainement très commercial, mais bon je ne me limite pas à ces considérations.


  • #377137
    le 06/04/2013 par Davie
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Stones... Alain va-t-il les voir a Hyde Park en Juillet ??


  • #377148
    le 06/04/2013 par Protis
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Alain Soral se trompe quand il dit qu’il n’y a que 2 types de musiques : "la bonne et la mauvaise" , la vérité c’est qu’il y a : "celle qu’on aime et celle qu’on aime pas" ; être musicien c’est être un Chaman dans la société moderne , les aficionados de flamenco parlent de "duende" lorsque le point de trans aparait , les rockeurs avec leurs guitares électriques parlent de ’feeling" lorsque la fusion émerge soudainement alors qu’on a pourtant fait les mêmes notes au même moment mais que avant rien n’aparaissait ...

     

    • #377157
      le 06/04/2013 par mk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      question de point de vue, objectivement il y a la bonne et la mauvaise, subjectivement il a celle que j’aime et celle que je n’aime pas.


    • #377159
      le 06/04/2013 par Demonanar
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ouais, enfin bon...Le subjectivisme, ça va deux minutes. Quand t’écoutes Carmen Maria Vega, que t’aimes ou pas, ça reste de la merde.


    • #377163
      le 06/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ça sent le musicien qui a joué en groupe ça ;)


    • #377238
      le 06/04/2013 par HambreS (HS)
      Alain Soral - Entretien mélomane

      salut

      @Protis
      ["la bonne et la mauvaise"]

      Ne parle-t-il point de la musique qui vient vraiment de l’envie de partager
      et celle de la société de (con)sommation propagandiste malhonnête et
      irrespectueuse qui n’à aucune âme.

      Voici 2 artistes ( dont j’aimerais un avis sur la qualité
      de la musique svp :) merci d’avance :

      - Jean Pax Mefret ( certaine de ses chansons sont dure à trouver
      sur le net , serais-ce un bon signe ? )

      et Etienne Daho

      ( je ne sais pas si vous les aimer ... )

      - La musique "classique" ne vous intéresse guère M.Soral ?

      Le baroque Français du XVIIe siècle
      (sans faire du chauvinisme )

      ( J.P Rameaux , J.B Lully , M.A Charpentier ... )

      (HS)


    • #377339
      le 07/04/2013 par pseudonyme
      Alain Soral - Entretien mélomane

      C’est vrai, cette histoire de bonne et de mauvaise musique ça n’existe pas, c’est notamment un reste d’idéologie religieuse qui en est responsable et aussi cette tendance qu’on les humains à assumer que leurs goûts font autorité.

      Pour ma part je dis aux lecteurs des commentaires : n’écoutez pas Alain et allez donc vérifier par vous même ce que valent Shakti ou Al Di Meola (d’ailleurs ironie de la chose la vidéo passe du Return To Forever dont Di Meola était l’une des stars).

      Song With A View
      https://www.youtube.com/watch?v=nCK... (... ce solo final est juste indescriptible)
      Orient Blue
      https://www.youtube.com/watch?v=dIf...
      Beijing Demons
      https://www.youtube.com/watch?v=R72...
      Kiss My Axe
      https://www.youtube.com/watch?v=CDt... (morceau qui envoi sévère tout en étant très fin)

      J’imagine que cela peut déstabiliser à la première écoute car ce qui caractérise ce que fait Al Di Meola c’est des mélodies changeantes et imprévisibles, associé à des rythmes tout aussi originaux et sophistiqués. Al Di Meola ce n’est pas que de la branlette technique mais aussi un grand créatif qui n’hésite pas à repousser les frontières parce que son ego est au moins aussi enflé que celui d’Alain !

      Notons que ses interprétations d’autre compositeurs sont tout aussi extraordinaires :
      https://www.youtube.com/watch?v=Lvi... Oblivion(Piazzola)
      https://www.youtube.com/watch?v=94Q... La Catedral (Barios)

      Pour Shakti :
      https://www.youtube.com/watch?v=cPt...
      https://www.youtube.com/watch?v=KGX...
      https://www.youtube.com/watch?v=s6O...
      https://www.youtube.com/watch?v=U3t...

      Notons que Zakir Hussain n’a pas attendu McLaughlin pour jouer les tabla aussi vite qu’il le fait...

      Et une dernière de McLaughlin parce que c’est l’un des plus beaux morceaux que je connaisse :
      https://www.youtube.com/watch?v=vEp... Brise de Coeur (La version sur l’album "Mediterranean Concerto" me parait encore meilleure)


    • #377405
      le 07/04/2013 par Air_Climatisé
      Alain Soral - Entretien mélomane

      J’aime bien ton commentaire sur la musique qu’on aime ou pas. Je l’ai toujours senti de la sorte.

      Par exemple, j’entends parfois parler du jazz avec passion, les larmes aux yeux quasiment. Je respecte ca. Mais pour moi, écouter du jazz est un moment de grande angoisse et de désespoir. Tout mon corps se crispe en grande tension. C’est une torture. Surtout les histoires de trompette à la Miles Davis.


    • #377621
      le 07/04/2013 par Protis
      Alain Soral - Entretien mélomane

      une musique peut être "mauvaise" pour quelqu’un mais pour un autre elle peut lui plaire et forcément être "bonne" , je suis musicien amateur (guitare flamenco et basse rock) je sais trés bien que si je joue du flamenco à un qui n’y capte rien il va dire que c’est de la "mauvaise musique" et si j’en joue devant un immigré Espagnol ça va le transporter et pour lui ça sera de la "bonne musique" , c’est pour ça que je relie la pratique musicale au chamanisme .


    • #377867
      le 07/04/2013 par Jazzman
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Bonjour à tous, je suis musicien professionnel, c’est à dire que je gagne ma vie en jouant de la musique.
      Pour moi il n’y a pas de bonne ou de mauvaise musique, je dirais plutôt que c’est une histoire de démarche. Déjà on apprend à écouter et apprécier quelque chose ; tout n’est pas accessible de prime abord.
      Exemple personnel je suis jazzman et j’ai dû apprendre à écouter Coltrane qui n’est pas accessible de la première écoute. Autre exemple ; je déteste la merde que nous présente Britney Spears mais cependant il m’est arrivé de devoir jouer " Toxic" et je reconnais que ce titre est très bien réalisé. . La musique on
      Apprend à l’écouter et c’est pour ça que l’on nous sert de la soupe avec 2 accords car maintenant tout est fait pour que l’on retienne des sous mélodies à 2 balles et qu’elles nous restent bien ancrées dans la tête.
      C’est bien dommage cela fait partie de l’appauvrissement global de nos esprits. C’est comme lire ; c’est en lisant que l’on peut accéder à un langage plus complexe, on peut pas démarrer par "le pendule de foucaut" de umberto eco.
      Sinon ceci est mon premier post et je tiens à remercier l’équipe d’E&R; Alain Soral pour tout ce qu’il nous donne et toute l’honnêteté intellectuelle de sa démarche de réconciliation et tous les camarades qui postent régulièrement et avec qui j’apprends un peu plus chaque jour. Un grand MERCI.
      La bonne journée à tous.


    • #377923
      le 07/04/2013 par Protis
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @jazzman ; tu as trés bien résumé merci à toi , en fait c’est connu , lorsqu’on est musicien on entend plus la musique de la même façon , on cherche immédiatement à décortiquer les arrangements à la volée même sur des musiques anodines sans interêt au 1er abord mais le rôle du musicien c’est de déclencher l’émotion chez celui ou celle qui l’écoute pareil le chaman qui doit par ses manipulations et autres danses zarbi détacher le cerveau de la fixation qu’il fait sur la maladie incurable avec des médicaments (maladies psycho ou physiques) , y a qu’à voir Bowie ou encore KISS mais ils sont pas les seuls à se maquiller et user de jeux de lumières et autres fumigènes scéniques c’est comme le chaman quand il revet ses habits de scérémonie ses osselets et tout ça quoi .


  • #377149
    le 06/04/2013 par Franciye
    Alain Soral - Entretien mélomane

    J’ai regretté que dans les français n’ait pas été cité Bashung, pour "fantaisie militaire" par exemple.

     

    • #377230
      le 06/04/2013 par Holden
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Effectivement... Et même pour "L’imprudence". Bashung qui était un grand fan de Wyatt, de Ferré. Ca s’entend sur cet album, à mon avis :

      http://www.deezer.com/fr/album/239822


    • #377252
      le 06/04/2013 par Jeff
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Tout à fait camarade ! Bon, ça me rassure je ne suis pas le seul à constater cet oubli sans doute.

      Le problème avec Bashung, c’est qu’il a été récupéré par une partie de la génération bobo (M et autres zigotos gauchistes) sur la fin de sa carrière... A part ça, grand Monsieur de la chanson française, chaque album est un univers concept à explorer


    • #377267
      le 06/04/2013 par karimbaud
      Alain Soral - Entretien mélomane

      bashung, sheller, lavilliers... ?


    • #377430
      le 07/04/2013 par JohnNada
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Jeff

      Idem pour Thiéfaine, grand artiste, que malheureusement quelques faux poètes s&ans talent se sont bien trop appropriés...
      Pour Bashung, Fantaisie militaire est un vrai chef d’œuvre (La nuit je mens, Aucun express).
      Chatterton est également un album génialissime avec Marc Ribot (Zorn, Waits) à la guitare.


  • #377150
    le 06/04/2013 par Nicolas
    Alain Soral - Entretien mélomane

    C’est vrai que d’aimer un seul style musical montre que c’est plus politique que musical.


  • #377153
    le 06/04/2013 par Le Patriote
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Bon finalement je me suis tapé la vidéo complète et j’aimerais faire une précision : Radiohead continue, au contraire, à éditer des vinyles et ce à chacune de ses sorties. Le groupe a effectué la meilleure vente de vinyle avec son dernier album en date. Ils font régulièrement la promotion des disquaires indépendants en sortant, comme l’année dernière, des éditions vinyles très limitées de certains titres indisponibles ailleurs.


  • #377161
    le 06/04/2013 par zcomme
    Alain Soral - Entretien mélomane

    citer CAN !!! trop rare, mec Examen réussi Alain ! ;))

     

  • #377165
    le 06/04/2013 par Terence Mckenna
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Rien ne vaut un bon vieux ragtime : j’ai réalisé un arrangement pour guitare seul de "the entertainer" suite à une vidéo de dieudo, n’hésitez pas à aller écouter si vous avez le temps cela me ferait plaisir http://www.youtube.com/watch?v=ijIv...

    Renseignez-vous sur la musique de la renaissance (1400-1600), c’est fantastique, les compositeurs franco-flamands étaient les meilleurs de l’époque. N’oubliez pas que la musique, à un certain degré, n’est que mathématique, il faut en pratiquer pour le comprendre, et j’espère que vous connaissez aussi ce plaisir si particulier (cela reste un jeu).

     

    • #377254
      le 06/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Belle maîtrise et bonne technique dommage qu’on ne voit rien sur tes vidéos trop sombres. Belle maîtrise des descentes chromatiques sur The Ragtime Dance ;) Tu te fait plaisir et ça se sent. C’est marrant mais ta gratte sonne limite comme un dobro ?


    • #377304
      le 07/04/2013 par Paul Brousse
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ca me fait penser à du Marcel Dadi... au regretté Marcel Dadi

      (j’ai un doute maintenant sur l’orthographe de son nom de famille... car un collègue de boulot s’appelle Maurice Dadhi, les turfistes doivent connaître, les autres non)


    • #377410
      le 07/04/2013 par Aleksi
      Alain Soral - Entretien mélomane

      ca c’est du bon dadi...


    • #377613
      le 07/04/2013 par Terence Mckenna
      Alain Soral - Entretien mélomane

      merci à vous !

      Effectivement j’ai appris le picking par marcel dadi, et ce mec à été influencé par le ragtime, mais cette vidéo n’a rien a voir avec lui, c’est moi qui arrangé le morceau tout seul, que vous me croyez ou non :-)


    • #377620
      le 07/04/2013 par Terence Mckenna
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Pardon, je suis gêné et ridicule, effectivement saturday night shuffle est arrangé de Dadi, je croyais que vous parliez deTthe Ragtime dance ou maple leaf rag ! Sorry !


    • #377852
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      c’est moi qui arrangé le morceau tout seul, que vous me croyez ou non :-)

      Pas de soucis, avec la technique que tu as tu est forcément capable d’arranger ;)


    • #378162
      le 07/04/2013 par Walk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Excellent ! Ça doit pas être évident à arranger, en plus de la technique main droite.


  • #377166
    le 06/04/2013 par lapis lazuli
    Alain Soral - Entretien mélomane

    je suis resté bloqué sur thiéfaine et iggy pop, le reste pour moi est inécoutable, a part quelques musiques africaine, par contre quand certains écrivent de soral " il a une meilleur culture que le commun des mortel..." ça va quand même, on va pas faire de soral une nouvelle religion, moi ça me mettrais mal a l’aise, musicalement je parle.

     

    • #377376
      le 07/04/2013 par manouche
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Je suis d’accord ! C’est fou tout de même. Alain Soral a ses goûts et je dois dire que je ne les partage pas du tout. Ce qui ne fait pas de moi, je crois et je l’espère, une personne aux goûts médiocres....Je trouve même que ces goûts ne sont pas si éclectiques que ça ni universels : c’est de la musique confinée à l’occident, et plus encore anglo-saxonne. D’autant que les morceaux et artistes ne ressemblent au final en les écoutant se suivre dans la bande...

      Attention à vouloir se démarquer en cherchant les pièces musicales à dénicher, on tombe aussi sur de la mauvaise musique, inexpressive aussi.

      Pour ma part, j’aime de tout : alors pourquoi ne pas écouter de la funk, de la samba, du reggae, du rap (old school par exemple)de la musique orientale, des chants hindous et j’en passe ?

      Je préfère quant à moi, la musique afro aux Etats Unis pour des raisons qui ont traits à la voix, au rythme, à la créativité et à ses inombrables innovations (en passant par le jazz, le blues, la funk...). C’est une autre histoire bien sûr.


  • #377168
    le 06/04/2013 par Adlen Kassab
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour Radiohead c’est absolument le seul groupe de rock encore créatif ...

     

    • #377360
      le 07/04/2013 par Ad Honores
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Dans le mainstream, tu veux dire... Autrement, et plus ou moins dans la même veine, y a Porcupine Tree, Ayreon, Ritchie Kotzen. Notre époque nous donne des artistes formidables aussi, simplement ils ne sont pas diffusés, c’est tout. Mais ils existent. Il suffit de chercher.


    • #377373
      le 07/04/2013 par Mohamed
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Tu peux pas dire ça. Radiohead c’est au dessus, c’est clair pour ceux qui ont de la culture musicale. Mais y a Muse aussi... alors on peut pas tout aimer de Muse oké.

      Je dirais aussi dans une certaine mesure, Joe Satriani, c’est plutôt rock expérimental... mais c’est créatif.


    • #377522
      le 07/04/2013 par Le Patriote
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Radiohead mainstream... c’est l’un des derniers groupes au monde à ne pas l’être. Il n’y a qu’une seule définition du mainstream et ce groupe n’y correspond pas du tout. Ils en sont l’exact opposé ; seuls les médias et certains fans sont responsables de cette étiquette qu’ils déplorent.

      Je ne parle même pas du second groupe de Thom Yorke où là, on se rapproche même de l’undergound, ce que Yorke a toujours souhaité être au fond. Il est "amusant" de voir qu’il réalise son rêve assez tard d’ailleurs.


    • #377822
      le 07/04/2013 par Tremah
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Pour moi Radiohead a été surévalué à partir de la fin des années 90. Je n’ai jamais tout à fait réussi à encaisser le virage électro/greeny/arty qui en a fait le groupe fétiche de la presse spécialisée, de canal + et, il faut bien l’admettre, des bobos bossant dans la communikaychion et des fans d’Apple.

      C’est à cette époque que Thom York a commencé à rejeter tout ce qu’ils avaient fait avant, les concerts, les "fans", le rock, la célébrité, etc... j’ai commencé à le trouver poseur et un poil hypocrite avec ses leçons d’écologie, sans même parler du marketing qui est devenu systématique (mais subtil) à partir de kid A/Amnesiac. A chaque nouvel album il y a un buzz sur ce que va faire ou inventer Radiohead, un peu comme pour les produits Apple introduits par des grandes messes médiatiques.

      Radiohead c’est devenu beaucoup plus commercial que ce que l’on veut bien dire. A la rigueur je préfère les groupes qui assument le côté commercial et capitaliste du rock, sans chichis ni prétentions excessives.

      Un Freddie Mercury qui arrosait le public avec du champagne et qui n’hésitait pas à balancer des vérités ironiques comme "ma musique c’est de la pop jetable, à écouter et à oublier, comme les rasoirs" était en réalité bien plus subversif que tous ces artistes "rebelle" à l’attitude bien composée. D’ailleurs, il est mort jeune, comme tous ceux qui sont allés au bout de la "logique" du rock et qui ont accepté le pacte faustien.

      Pour revenir à Radiohead, Je les ai vus en concert en 95, ça jouait gras, hanté et lourd, Thom York avait un lyrisme et une puissance vocale incroyable... quelques années plus tard, leurs concerts ressemblaient davantage à des messes écolo/new-age avec un public d’étudiants et de csp+ écoutant bien sagement Thom York psalmodier ses textes dans un silence sépulcral... faut aimer !


    • #378063
      le 07/04/2013 par scalix
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Liste non exhaustive :

      Actuel :

      Steve Wilson(Porcupine Tree), Warren Haynes (Gov’t Mule), Derek Trucks Band, Black Country Communion

      Vintage :

      Deep Purple,King Crimson,The Yardbirds ,ZZ top AVANT 1980, Zappa, The Cars,The Fixx , Jeff Beck ,Little Feat, Spliff(groupe allemand )

      Les sex pistols sont un boy’s band monté de toutes pièces par le producteur Malcom Mc Laren qui tenait à l’époque une boutique de fringes punk,et il a choisi les 1er traine savattes qui trainaient la.
      C’est la merde... (pas pris une ride...mort de rire)


    • #379452
      le 08/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      C’est la merde... (pas pris une ride...mort de rire)

      Tu te trompes, et comme l’a bien précisé Alain tout le monde sait que ne sont pas les membres des Sex Pistols qui sont derrière l’album Nevermind The Bollocks, mais des musicos studio pour la plupart des tracks et overdubs. Cet album est très bon et loin d’être un gros pavé de merde contrairement à ce qu’on pourrait penser. Et à réécouter aujourd’hui, comme tout bon disque, c’est loin d’être kitsch c’est uniquement ça qu’il dit. Ne lui prêtez pas des propos qu’il n’a pas tenu, c’est le minimum quand on donne dans le sarcasme.


  • #377170
    le 06/04/2013 par Jerome
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour les années 90, ne surtout pas oublier les Black Crowes. Qui dominent pour moi les Smashing Pumpkins, Guns et tout le monde ...


  • #377171
    le 06/04/2013 par derf
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour la comparaison avec Jimi Hendrix il y a Stevie Ray vaughan, ça version de woodoo chile qu’il joue pour rendre hommage à Hendrix est excellente.

    http://www.youtube.com/watch?v=WbTy...

    plus riviera paradise de Stevie Ray vaughan cette fois qui est geniale comme le reste de ce qu’il a fait (pote de clapton)
    http://www.youtube.com/watch?v=YFSw...

     

  • #377173

    Très bon entretien qui nous permet de connaître un autre AS. Ceci dit, comme il le dit d’ailleurs lui même, AS est passé à côté de pas mal de choses après 1978 ! Je ne parlerais pas des Sex Pistols, qui est pour moi le summum du pseudo groupe... Tant sur le plan musical que de l’authenticité. Quid du Punk US de la fin des 60’s, à part Iggy Pop déjà cité (New York Dolls, T Rex etc... ) ?
    Après 78, il y a eu des groupes majeurs -dans cette époque profondément nihiliste et synthétique, certes- : Joy Division, The Cure, The Smiths, qui ne sont pas des resucées de groupes déjà existants et qui ont pondus d’excellents albums.
    Puis les 90’s, avec cette vague de groupes (des dizaines et autant d’albums qui resteront) qui ont certes régurgités les 60’s, mais avec quel talent ! Kurt Cobain en tête et à juste titre. Quiconque s’est penché sur l’efficacité imparable de ses mélodies (comme le dit AS avec les Beatles) et dit ne pas aimer est un petit bourgeois nabien...
    En ce qui concerne l’originalité actuelle il faut chercher du côté de Tool, de Biffy Clyro, Nine Inch Nails...

     

    • #377306
      le 07/04/2013 par Oscar
      Alain Soral - Entretien mélomane

      J’aime bien ta liste. J’ajouterai jesus and Mary chain (le Velvet des annees 80/90), Stone roses, magnetic fields, tricky, portishead, boards of Canada, smashing pumpkins, rage against the machine, my bloody Valentine, grandaddy et Johnny cash au sommet jusqu’à sa mort. David Bowie et Johnny Cash ont d’ailleurs beaucoup travaille avec les groupes des annees 90 dont ils ont souvent repris les chansons. Les deux ont par ailleurs très bons gouts dans leurs reprises et collaborations. Bowie avait déjà commence avec Lou reed et iggy pop dans les annees 70 et a continue dans les annees 90 avec placebo, nine inch nails, arcade fire, tricky, grandaddy, smashing pumpkins, the pixies,...


    • #377350
      le 07/04/2013 par Bruno
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Tout à fait d’accord sur Joy Division, Cure (un peu moins) et The Smiths. j’ajoute absolument les Stone Roses.
      De nos jours, Sigur Ros, Arcade Fire. J’aime beaucoup Beach House aussi. C’est un peu guimauve, mais il y a un bon sens pop. Coté français, j’avoue être touché par Florent Marchet et Emilie Simon.


    • #377501
      le 07/04/2013 par Meltbelt
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Bruno : beach house en effet c’est magnifique ! La chanteuse est la nièce d’un compositeur français d’ailleurs !


  • #377174
    le 06/04/2013 par mk
    Alain Soral - Entretien mélomane

    donc on en est là !
    et mon Dieu que c’est vraie , c’est simplement de tout beauté
    Richard Strauss - Ariadne auf Naxos Op.60 - OPERA

    https://www.youtube.com/watch?v=yvn...
    _


  • #377186
    le 06/04/2013 par theurgie.com
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Ah, une belle facette du Président :-) Et qui me confirme sur certains points : on ne peut définitivement pas être "mauvais" en aimant Magma et Hendrix... J’aurais pourtant apprécié de voir figurer le groupe Ange dans cette longue description. Au niveau positif s’entend. De même que le très regretté Rory Gallagher.
    J’ai bien aimé aussi ce rappel à propos des pochettes de 33 tours : je me souviens que beaucoup étaient réalisées par une société londonienne (dont le nom m’échappe) et qui étaient de purs chefs-d’oeuvres ! Ceci ajouté (parfois) au disque en lui-même et la journée ne pouvait qu’être lumineuse.


  • #377189
    le 06/04/2013 par Bogdanov
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je recommanderai juste Dream Theater.

     

    • #377634
      le 07/04/2013 par Walk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Moi aussi ! ;)
      Un mélange réussi de ce qu’AS appelle la pop symphonique (le prog pour les connaisseurs) et du Metal. Un groupe qui a su gagner son public et sa notoriété quasiment grâce au bouche à oreille et à la réelle virtuosité de chacun des musiciens :
      http://www.youtube.com/watch?v=tM0Y...

      Quand AS parle de surenchère au niveau du nombre de pistes, je ne peux que conseiller Devin Townsend qui a donné ses lettres de noblesse à cette exercice en le poussant à son paroxysme, juste génial :
      http://www.youtube.com/watch?v=YRYb...


    • #377726
      le 07/04/2013 par HambreS (HS)
      Alain Soral - Entretien mélomane

      salut

      ... et Vangelis ( l’apocalypse des animaux )

      Magnifique ...


    • #377873
      le 07/04/2013 par Paul Brousse
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Je vois qu’il y en a qui connaissent... C’est littéralement jouissif. Tout est parfait dans Dream Theater.

      Après y’a d’autres groupes très intéressants :
      - Symphony X
      - Angra
      notamment.


    • #377930
      le 07/04/2013 par Walk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @ Paul Brousse
      Les groupes de metal prog qui se démarquent ne sont pas légion et pour moi les deux que tu cites avec Dream Theater forment le trio de tête.
      Un groupe est cependant resté un peu dans l’ombre, Shadow Gallery, notamment l’album Tyranny, et c’est bien dommage.


    • #377972
      le 07/04/2013 par Paul Brousse
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ben ça fait 13 ans que je suis "casé" avec désormais deux enfants et je ne suis donc plus ce qui se passe. Les trois groupes que je cite sont ceux que je préférais... et que j’écoute encore la plupart du temps.

      Plus jeune, j’ai commencé avec ZZ Top (de 9 ans à 18 ans) puis j’ai découvert Europe (bon, c’est pas le top mais c’est loin d’être mauvais) puis en fac, un pote m’a fait découvrir le métal avec notamment Marty Friedman, Megadeth et le reste a suivi... Malmsteen, Dream Theater, Pantera, Death, etc... les solistes Vai, Lane, Taffola, Kotzen, Saraceno, etc... la liste est interminable.


    • #377987
      le 07/04/2013 par Paul Brousse
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Et merci. Je vais voir ça sur youtube... (d’ailleurs en écrivant ce message, j’écoute New World Order tiré de l’album que tu cites... on se change pas !) pour me faire une idée et c’est assez plaisant.
      Y’a quelques groupes que j’ai découverts y’a pas si longtemps en cherchant des renseignements sur ce qu’ils appellent "métal chrétien" car ce qui m’a toujours gêné (et pas empêché d’écouter... que dis-je d’écouter, de m’imprégner...) dans le métal, c’est le folkore anti-chrétien et sataniste. Je ne suis pas un religieux mais ça me dérange de blasphémer en connaissance de cause.


    • #378060
      le 07/04/2013 par Walk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @ Paul Brousse
      Y a pas si longtemps que ça, j’ai découvert un groupe justement de metal chrérien vraiment bon : Red
      L’album Until We Have Faces est vraiment puissant et très bien écrit, je te le conseille !


    • #378072
      le 07/04/2013 par Walk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Et oui, le titre "new world order", me plait bien aussi ! :)
      J’ai pas traduit les paroles mais ça m’a l’air d’aller dans le bon sens (comme la pochette de l’album, avec une carte du monde qui brule autour d’un sigle qui ressemble au dollar !)


  • #377191
    le 06/04/2013 par Old man
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Paco de Lucia est au flamenco ce que Mac Lesggy est à la science !

    Sabicas est le vrai roi du Flamenco !

     

    • #377629
      le 07/04/2013 par Spitkhov
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ne confondez pas les quelques tubes mainstream (l’infâme "entre dos aguas") avec l’apport monumental apporté par de Lucia (prononcer Loussia, pas Loutchia) au toque flamenco. Ecoutez ses enregistrements des 70’s (avec Fosforito par exemple) pour vous en convaincre.


    • #377989
      le 07/04/2013 par neilY
      Alain Soral - Entretien mélomane

      "Paco de Lucia est au flamenco ce que Mac Lesggy est à la science !
      Sabicas est le vrai roi du Flamenco !"

      Sabicas qui affirmait que paco etait son successeur.
      D’un pure point de vu technique paco est au dessus, d’un point de vu melodique paco a ratisse plus large mais a excelle dans le flamenco traditionnel...
      Bref, juste un commentaire pour se mettre en avant, pas tres constructif ni tres honnete mais si au moins cela pouvait faire connaitre sabicas a certains ca valait le coup...


    • #378076
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Spitkhov

      l’infâme "entre dos aguas"

      Je comprends mieux maintenant ;) Disons que pour des non avisés au flamenco et surtout aux différentes variations (régions) qu’il existe, c’est un tube tout oreille. Toi tu est un puriste. Maintenant si Paco peut aider des gens à s’intéresser au flamenco c’est pas si inutile que ça en fin de compte.


    • #378674
      le 08/04/2013 par Tchek
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Paco De Lucia est un monstre du Flamenco, ainsi que son successeur Vicente Amigo.

      L’imposteur du Flamenco pour moi est Manitas de Plata. Aucun sens du compas (la base du Flamenco, la plupart des morceaux se font en 12 temps) et Manitas est l’inspirateur des Gypsy Kings les rois... de la Rumba (faux style Flamenco pour touristes, en 4 temps)


  • #377199
    le 06/04/2013 par Zitoun
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Oui mais se défoncer c’est tricher.


  • #377201
    le 06/04/2013 par Sosokill
    Alain Soral - Entretien mélomane

    J’aimerai bien connaitre son avis sur la période 70-80 , les débuts du heavy metal :(


  • #377204
    le 06/04/2013 par Oscar
    Alain Soral - Entretien mélomane

    AS met au défi de lui faire découvrir de la bonne musique apres 1973. Il oublie de mentionner le Velvet underground ( lou reed ecrit tres bien) dans les annees 60 dans le rock et Parker et Monk dans le jazz. Je lui propose d’écouter apres 1973 :
    - the Jesus and Mary chain
    - nine inch nails
    - my bloody valentine
    - the magnetic fields
    - the Stone roses
    - the smashing pumpkins
    - portishead
    - tricky
    - boards of cCanada
    - grandaddy
    - mouse on mars
    - d une manière generale tous les groupes avec qui David Bowie (passionne par les 90) a travaille.
    - les reprises de Johnny cash ( de nine inch nails, ...)
    - arcade fire, the brianjonestown massacre, black rebel motorcycle club, ...

     

    • #377462
      le 07/04/2013 par Holden
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Et les Pixies...
      Et Pavement...
      Et les White Stripes...

      Et "Jon Spencer Blues Explosion" (Album ACME, a écouter en urgence)...

      Ceci dit, je suis assez d’accord avec Soral : Tout ça, c’est très bon, mais ça reste de la réinterprétation réussie de ce qui s’est fait bien avant. J’aurais une tranche plus large que lui, je dirais entre 1955 et 1980. Tout s’est fait dans cette période, et tout ce qui vient après n’est que recyclage plus ou moins bien réussi.


    • #377581
      le 07/04/2013 par Phil
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Pour moi Boards of Canada est le plus grand groupe post 90. Ils rentreront dans l’histoire de la musique. Merci de l’avoir cité. Il y a d’autres groupes "IDM" qui sortent du lot : Autechre, Aphex Twin, Squarepusher, Ulrich Schnauss, The Flashbulb et d’autres, même si je préfère la musique atmosphérique des BoC.


    • #377760
      le 07/04/2013 par Oscar
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ça dépend, on ne peut pas dire que nine inch nails ou my bloody valentine ne soit pas radicalement nouveau même s’il y a des précurseurs. Il faut rappeler aussi que la plupart des groupes comme les rolling stones n’ont fait que copier les bluesmen. Un groupe comme beach House aujourd’hui est sublime. Au royaume-uni, ils ont une meilleure culture pop qu’en Françe et le plus grand album de pop d’apres les votes est ’the Stone roses’, devant les Beatles et les Stones. Apres, AS ne connait pas tout non plus. Il ne cite par exemple pas le Velvet underground, ce qui est pour moi la faute de gout a ne pas faire en rock, qui est généralement reconnu par les critiques ( lester bangs, Nick Kent, Yves Adrien,...) comme le plis grand groupe de rock. Il ne cite pas non plus Phil Spector et le motown. Et les textes du Velvet sont au- dessus a mon avis de Brel, ferre,... Les groupes dans la tradition du Velvet (jesus and Mary chain, black rebel motocycle club,...) n’inovent. pas mais sont géniaux quoi que jesus and Mary chain innove avec le shoegaze. L’innovation de ces dernieres decennies se situe plutot dans la musique electronique de boards of canada, mouse on mars,...mais c’est vrai que 66/73 est l’âge d’or, dans le pop rock et en parallèle dans la litterature de science fiction ( Dick, ballard, burroughs, simack, Smith, King, Pynchon, silverberg,...). Donc je ne suis pas d’accord non plus quand il dit que la culture pop a produit seulement de la musique. De mon point de vue, mis a part Celine, Ellroy et Cormac Mc Carthy, les plus grand ecrivains de la seconde moitié du XX eme siècle sont des ecrivains classes en science fiction. Je précise pour les puristes que je n’aime pas cette litterature faute de ne pas connaitre autre chose et que je suis aussi un grand lecteur de bloy, dostoievski, schopenhauer, Celine,... Pour la chanson française, je m’y connais peu mais Bashung, thiefaine, vasca, bertin, manset, darc, Christophe, miossec, dan ar braz, stivell,...Ça me semble pas mal.


    • #378086
      le 07/04/2013 par L.D
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Liste excellente.

      Ce n’est pas assez souvent qu’on parle de Nine Inch Nails. Trent Reznor est pourtant un génie de la musique. Toutes les qualités qu’AS attribue à Robert Wyatt sont chez Nine Inch Nails : génie de production, de technique, de profondeur... Tant la musique est riche, on découvre sans cesse des éléments sonores qui nous avaient échappés jusque là. Des albums comme The Fragile ou The Downward Spiral ont marqué ma jeunesse et m’impressionnent encore avec intensité.

      Pour répondre à d’autres, il faut arrêter avec Radiohead... De l’aveu même de Thom Yorke, ils ont tout pris à Aphex Twin et à Sigur Rós, qui sont de vrais génies musicaux des deux dernières décennies. Radiohead est de la bonne musique extrêmement surestimée. Malgré la qualité du dernier album (que je range aux côtés de Kid/Amnesiac), Yorke est ridiculement prétentieux.


    • #378208
      le 08/04/2013 par Oscar
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Je considère aussi trent reznor comme un génie dont la musique ne ressemble a aucune autre. J’ai oublie aussi en rock Nick Cave. Un des trois boss pour moi avec Lou Reed et Johnny Cash dans le rock pop. Apres l’innovation se situe plus dans la musique électronique ou la musique de film depuis les annees 90. D’ailleurs reznor fait surtout de la musique de film maintenant a ce qu’il me semble (David Lynch, David ficher,...). Clint Mansell a d’ailleurs écrit de la bonne musique pour ’requiem for a dream’ de Aronofsky. Quand au rap, il me semble qu’il y a eu une brève période en 93/97 avec des choses un peu originales mais je me suis vite lasse du rap. Ensuite, c’est aussi un problème de sensibilité. J’aime bien par exemple le jazz, le blues et le rock mais les musiques latines me laissent généralement indifférent. En rock mes gouts vont plus vers le Velvet et ses successeurs (jesus and Mary chain,...). En classique, j’écoute souvent Mozart et peu Bach ou Beethoven. Il y a quant même une question de tempérament dans les gouts en plus de l’initiation.


  • #377206
    le 06/04/2013 par patriote62
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Le seul français moderne que j’apprécis c’est lui : https://www.youtube.com/watch?v=LNA... et finalement c’est de la copie en effet la synthèse de Noir Désir et Léo Ferré mais voilà ce morceau me fait vibrer.
    J’aurais bien aimé avoir son avis sur Suède , pour moi un groupe de pop classique mais qui dégage un truc particulier .
    La diversité de ses goûts fait plaisir , je suis un peu pareil en somme même trop quand je parle de rock j’ai coutume de dire que j’écoute de tout des Beatles à Napalm Death .


  • #377207
    le 06/04/2013 par LG
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Merci pour ce savoir musical multidirectionnel et hyperbolique, mais pourquoi avoir fait l’impasse sur Jimmie Lunceford et Paul Hindemith ?


  • #377208
    le 06/04/2013 par Zazard
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Aie "rien après Debussy"... mettons ça sur le compte d’un certain abus de langage ; Ravel et Stravinsky ont fini d’exploiter les limites des règles de notre musique en vrai. J’espère qu’on pourra voir au moins le début d’une nouvelle "grande musique" ! J’ai pu écouter quelques compositeurs contemporains, les tendances se précisent peu à peu, même si c’est difficile d’en parler sur le moment.

     

    • #377565
      le 07/04/2013 par HOO
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Plus près de nous il faut tout de même citer Ligeti, Reich, Romitelli ou Gérard Grisey en France (" Les Espaces Acoustiques" est un vrai chef d’oeuvre, à écouter absolument).


    • #378191
      le 08/04/2013 par Alexandre
      Alain Soral - Entretien mélomane

      merci de mettre un peu d’intelligence dans ces commentaires ...


    • #381862
      le 12/04/2013 par MelarModelo
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Il faut surtout citer Olivier Messiaen (1908-1992), sans doute le compositeur le plus important et le plus respecté du XXe siècle. Messiaen était français, catholique convaincu ; sa musique, moderne, complexe, souvent d’une beauté extatique, reste encore audible pour le commun des mortels. Pourtant ceux-ci ignorent pratiquement son existence, alors qu’ils ont entendu parler de Boulez, le théoricien et le politique, qui par son arrogance et son sectarisme a fait beaucoup de mal à l’image de la musique contemporaine.
      Bref, revenons à Messiaen dont l’oeuvre nous rappelle que le génie musical français ne s’arrête pas à Couperin, Berlioz ou Debussy :
      http://www.youtube.com/watch?v=x0__...
      http://www.youtube.com/watch?v=1mbv...
      http://www.youtube.com/watch?v=SkwB... (extrait du Quatuor pour la fin du Temps, chef-d’oeuvre absolu composé et créé en captivité dans un stalag durant l’hiver 1941)
      http://www.youtube.com/watch?featur...


  • #377209
    le 06/04/2013 par Holden
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Excellent !!! Grand fan de la pop anglo-saxonne des années 60, ça fait plaisir que Soral partage cette passion !

    Sinon, c’est vrai que Gainsbourg restera un grand malin de la chanson française. Qui a su garder dans l’ombre ses arrangeurs et co-compositeur. La batterie de "Requiem pour un con", c’est Michel Colombier, comme "Bonnie & Clyde". Et "Melody Nelson" a entièrement été composé par Jean-Claude Vannier. Reste que c’est un type qui a su marier les sons anglo-saxons avec la langue française, avec une culture littéraire et poétique française incontestable.

    Dylan a écrit quelques belles chansons, mais effectivement, je n’ai jamais supporté sa voix. Bon, "Hurricane", "Blowin in the wind", "All along the watchtower" ou "I want you", c’est quand même agréable à écouter...

    Je suis un peu revenu d’Iggy Pop par contre. Bien sûr, les 3 albums des Stooges, et ses albums en solo produits par Bowie sont excellents... Mais je trouve que depuis une vingtaine d’année, il a trop commercialisé sa légende. Que le mec qui a écrit "Search and Destroy" se retrouve à faire une pub pour SFR avec le frère de Gad Elmaleh, ça fout les boules !


  • #377211
    le 06/04/2013 par Lux
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Le talent , la class, la bonne humeur

    Chuck Berry http://www.youtube.com/watch?v=d1oy...

    Je le sais d’avance , vous souriez !!!


  • #377217
    le 06/04/2013 par kalimero enturbanné
    Alain Soral - Entretien mélomane

    houais,la zik c est une grosse béquille,ce que j aime c est peut etre un milliard de tube.libertango de grace jones.bohemiane rapsody.tout est dans l oreille.comme la bouffe c est la langue.le batteur de police frole la prefection.les stones c est toute mon ado,mais plus sympathie for devil,quand j ai compris le sens.


  • #377228
    le 06/04/2013 par Lucien
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Dans les grands chanteurs (en réalité plutôt poètes de génie) de variété française "engagée", il manque peut-être : en plus du trio magique Brel/Ferré/Brassens : le quatrième grand de la période d’après-guerre, celui qui sera parti en dernier... Jean Ferrat !

    Et le dernier talentueux de ce type, l’ultime de cette liste, le post-68ard : Renaud !

    Je me souviens de textes de Soral sur eux dans ses abécédaires. Ce serait intéressant d’avoir son avis sur ce deux là aujourd’hui...

     

  • #377234
    le 06/04/2013 par Résistance
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Même en matière de musique il a beaucoup de culture. Je me sens un peu con des fois quand je l’écoute. Heureusement il y en a qui me permettent de me croire un peu intelligent : par ex j’ai vu à la télé récemment, à un jeu télé de Laurence Brocolini, un gars dire "tu comprends, on peut aller sur le Soleil comme on peut aller sur la Lune... à condition que ce soit la nuit" !! Véridique.


  • #377240
    le 06/04/2013 par Julien82
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Hem...hard-rock pour les prolos...dans les 70’s peut-être...de nos jours les adeptes sont plutôt des fils de la classe moyenne supérieure,et ça n’a franchement jamais été commercial...on était trois voire quatre dans tout le lycée à mon époque...
    Ensuite,toutes mes excuses mais par exemple le "ride the lightning" de metallica,comme le "in the nightside eclipse" d’emperor,le niveau est loin d’être "faible" !
    Mais bon,Alain l’a dit,il n’est pas spécialiste de ce style,comme moi perso je ne connais rien au jazz.


  • #377242
    le 06/04/2013 par patriote62
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Puisque l’on parle années 90 , evidemment j’adore radiohead mais je vais citer quelques trucs qui m’ont marqués et me marquent encore

    https://www.youtube.com/watch?v=wEW...

    https://www.youtube.com/watch?v=D-u... : Ce groupe dégageait une sacrée émotion et quand on sait comment le chanteur a fini ... Le grunge a produit des trucs pas mal quand même .

    Le musique c’est de la copie sans doute https://www.youtube.com/watch?v=wmi... le Punk remis au goût du jour .

    https://www.youtube.com/watch?v=J2y... La vague de Manchester ne me fut pas désagréable inventif ou pas j’en sais rien mais y avait des choses à prendre avec les Happy Mondays , Stone Roses , Primal Scream et toute cette vague anglaise.

     

    • #377433
      le 07/04/2013 par Gotfried
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Oh, Suede !
      J’aime bien ce groupe ! Leur son très britannique, la voix claire du chanteur, un coté joyeux, vivant, en même temps un peu décalé. J’ai téléchargé pas mal d’album d’eux, ils sont tous bien sympa à écouter.


  • #377248
    le 06/04/2013 par chris de beaumesdevenise
    Alain Soral - Entretien mélomane

    entretien intéressant :)
    Cela dit on a vraiment pas les mêmes goûts musicaux ...
    Je n’enverrai donc pas de carton d’invitation pour une soirée house-tek :D
    Comme on dit "les goûts et les couleurs ..." ;)


  • #377251
    le 06/04/2013 par polm
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Philippe Léotard !

    ancien combattant : http://www.musicme.com/#/Philippe-L...

    un blues : http://www.musicme.com/Philippe-Leo...

    Oi Tzigane : http://www.youtube.com/watch?v=nSid...

    et renaud aussi. oh bonne mère il oublie renaud !...

    et la musique orientale, il y a des beautés aussi, et c’est très bon pour l’égalité et la réconciliation non ?

    en tout cas merci pour cette très bonne petite vidéo !


  • #377256
    le 06/04/2013 par Stephane
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Fin en 73 ? Bah merde, et "Dark side of the moon" ?...

    A ajouter : le courant progressif fin 60 jusqu’à mi/fin 70 (incluant bien sûr Yes et Genesis ;-))

    Et de la musique grand public bien sentie aussi : Supertramp, Queen, Police, etc.

    Et bien sûr le courant Hard Rock qui commence avec Black Sabbat / Led Zep / Deep Purple, continue dans les années 70 (AC/DC par exemple) et évolue dans les années 80 (Heavy Métal) avec de très très bonnes choses, et finit par mourir quelque part dans le début des années 90.

    En gros ça fait 20 ans qu’il n’existe plus rien que de la redite (comme dirait Christian Vander) ou de la merde (comme dirait Alain Soral).
    A quelques rares exceptions dont fait partie un groupe génial et méconnu (c’est souvent lié) : Ozric Tentacles (mélange subtil et intelligent de synthés, bruitages et assise basse/batterie acoustique. Exemple).

     

    • #377271
      le 06/04/2013 par karimbaud
      Alain Soral - Entretien mélomane

      et Camel...sinon oui aussi supertramp et hodgson en solo ("in the eye of the storm"), Santana ("oneness")..etc..


    • #377300
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Deep Purple oh que oui - les vrais précurseurs du style et un formidable groupe de virtuoses qui savaient jouer live un instrumental de 35mn sans que ça traine en longeur - https://www.youtube.com/watch?v=8Tv... - tout un art. Ou moins connu dans le même style fin 60’s - Vanilla Fudge. Ils feront des reprises bien psyché genre : http://www.youtube.com/watch?v=LdLR...


    • #377320
      le 07/04/2013 par Demonanar
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Shine On You Crazy Diamond, aussi.


    • #377361
      le 07/04/2013 par zcomme
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ozric tentacles n’est que de la redite naze et mal faite sous trip de tout ce qu’avait déjà exploré CAN depuis 10 ans ; désolé c’est sans appel !


    • #377372
      le 07/04/2013 par Maceo
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Benh Dark side of the moon est sorti en73 est c’est comme le chant du signe...la deniere phrase du disque etant "but the sun is eclipsed by the moon..." la messe est dite et la sequence decrite par Soral s’ acheve...mais bon, on c’est bien que c’est un puriste.


  • #377259
    le 06/04/2013 par Thib
    Alain Soral - Entretien mélomane

    La guitare électrique est le seul instrument que je trouve insupportable...
    Par conséquent... Il est impossible pour moi d’aimer l’extrême majorité des musiques de nos parents (j’ai 20 ans), et pourtant je déplore ce fait.


  • #377260
    le 06/04/2013 par saisai33
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Brassens pour les textes et la malice
    Brel pour l’interprétation et la puissance
    Gainsbourg pour la mélodie (même s’il pompe pas mal sur les classiques)

    Tout est dit


  • #377265
    le 06/04/2013 par sonofpriam
    Alain Soral - Entretien mélomane

    C’est quoi la musique a 13minute49sec ?

     

    • #378094
      le 07/04/2013 par Carredas
      Alain Soral - Entretien mélomane

      The Doors, l’album (1967)
      Titre : Break on Through (To The Other Side)
      Morceau bref et très rythmé qui ouvre l’album. C’est du lourd.
      L’album se clôture avec The End, titre cultissime de 11:35 qui ouvre le film Apocalypse Now. C’est du très lourd.
      Je recommande toute la discographie de ce groupe et de se documenter sur Jim Morrison, un homme cultivé s’intéressant à la philosophie et la poésie entre autre. D’une maturité précoce, très intelligent et torturé, il a brûlé la vie par les deux bouts. Son extrême sensibilité a du finir d’avoir raison de lui dans ce monde violent où l’homme est un loup pour l’homme.
      Les autres membres du groupe ne sont pas en reste est forme un cocktail explosif. Plusieurs écoutes nécessaire pour appréhender, l’ensemble a parfaitement vieilli.


  • #377266
    le 06/04/2013 par kirikou
    Alain Soral - Entretien mélomane

    à 39min55s je me suis dit tiens c’est bizarre cette musique me rappelle quelque chose ; ensuite j’ai fini par me rappeler et ça ressemble à un morceau de l’OST de final fantasy 7 mais je trouve pas lequel


  • #377273
    le 06/04/2013 par Paul Brousse
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Enfin !
    Enfin j’ai trouvé un point où je ne suis pas en totale osmose avec Alain Soral !

    Je suis d’accord lorsqu’il dit que le hard rock c’est "pauvre"... mais c’est bon.
    Par contre, le métal est ce qui se fait de mieux musicalement actuellement et je suis absolument certain que si Mozart (qui incarne LA musique) était un contemporain, il serait un "métalleux".
    Evidemment y’a beaucoup de merde dans la masse produite, même si cette merde exige une véritable virtuosité (contrairement à la pop...) mais il y a également du génie et je n’exagère pas. Un groupe comme Dream Theater ne peut être comparé à ce qui se faisait dans les années 60-70 et ce ne sont pas des prolos qui ne produisent pas une musique de prolos. C’est à la fois complexe et délicieux, pas à la portée de toutes les oreilles mais quand on accroche, c’est comme si l’on dialoguait directement avec le divin. Je n’ai pas et je n’ai jamais eu les cheveux longs, ni des vestes en jean à patches. J’ai toujours eu plus un style de jazzeux dans ma jeunesse (en gros de classique...).
    Mais je peux le comprendre : c’est de la nostalgie. C’était mieux à son époque. Et c’est faux. C’était mieux AVANT son époque et c’est mieux aujourd’hui. Je pense personnellement qu’il n’y a rien de plus naze musicalement que les années 60 (sauf exceptions rares...) : c’est pauvre et laid.
    La liste de ce qui se fait de très bon actuellement est trop longue mais voilà quelques liens qui me viennent à l’esprit :
    https://www.youtube.com/watch?v=aSU... (quelques musiciens de Dream Theater : 17 min d’érection !)
    https://www.youtube.com/watch?v=7in... (Marty Friedman... pas très catholique mais on s’en fout)
    https://www.youtube.com/watch?v=MZu... (adaptation de la sonate au clair de lune 3e mouvement par un italien que je ne connaissais pas : certes c’est une reprise mais s’il n’y a pas le génie créatif, il y a la virtuosité)
    https://www.youtube.com/watch?v=jgK... (du Dream Theater)

    Alain Soral peut penser que c’est de la merde, ça ne me fera pas changer d’avis ni sur le fait qu’il se trompe, ni sur le fait que c’est la seule chose sur laquelle il se trompe...

     

    • #377407
      le 07/04/2013 par esthète
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Dream theater ce sont de gros techniciens de leurs instruments, ils maitrisent les codes de la musique, mais la vache c’est horriblement froid !!
      Et je ne pense pas que le métal soit actuellement le genre musical dans lequel se trouve ce qu’il y a de meilleur aujourd’hui, à mon avis mozart aurait préféré ça ! :

      http://www.youtube.com/watch?v=z5nB...


    • #377768
      le 07/04/2013 par Walk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Dream Theater c’est le principe du son studio. Certains vont trouver ça froid mais c’est avant tout un exercice de style d’allier complexité d’écriture, perfection d’exécution et production de qualité.
      Je trouve que Dream Theater réussi très bien cela c’est peut être pour ça que j’apprécie moins leurs concerts en DVD car justement il peut y avoir certaines imperfections.
      C’est marrant d’entendre AS parler de pop symphonique pour qualifier le rock prog (Genesis, Yes, Jethro Tull,...).


    • #377869
      le 07/04/2013 par Tremah
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ouais... Dream Theater je les ai vus plusieurs fois en concert, je connais assez bien, effectivement le public n’a rien à voir avec le public de metal classique.
      Ce sont des Californiens libéraux issus de bonne famille, des virtuoses instrumentaux tous sortis d’école prestigieuse, et ce côté transparaît beaucoup dans leur musique. Trop, peut-être. Parfois ça sonne vraiment comme de la musique conçus par des techniciens, pour des techniciens.

      Ceci dit je réécoute avec plaisir de temps en temps leur album "Images and Words" qui contient quelques pépites mélodiques qui transcendent justement la technique individuelle des musiciens.


  • #377274
    le 07/04/2013 par Simon
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Un autre point de vue sur les origines de la musique rock pour compléter :
    http://ithaca.1447.pagesperso-orang...

    Cordialement


  • #377280
    le 07/04/2013 par Jeff
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je savais que le Big Boss ne pouvait avoir que du bon goût, cela va de soi.

    Toutefois, concernant le hard rock, c’est un peu vite éclipsé. Ce courant est tellement ancien (fin 60’s jusqu’à aujourd’hui) et recouvre tellement de styles qu’il serait vain de disserter ici de toute son histoire.

    Il faut savoir qu’il est né officiellement pile dans la fameuse période 63/73 et je suis étonné qu’Alain n’ait pas plus de considération pour ce vaste mouvement qui a officiellement débuté avec les Beatles "helter skelter" 68, les Pink Floyd "the nile song" 69, les Doors "Break on Through" 67... Entre autres, et non pas avec Led Zeppelin qui, on le sait aujourd’hui, a plagié l’essentiel de son répertoire dans le blues américain en le remettant à la sauce électrique... Quant à Black Sabbath, c’est bien plus tard (à partir de 70/71).

    Il y a aussi 2 écoles bien distinctes à travers l’histoire de ce mouvement : l’une de l’ex-empire britannique (Judas Priest, Iron Maiden... mais aussi AC/DC Autralie) et l’autre purement américaine (Metallica, Motley Crue, Ministry...)
    + quelques européens souvent allemands (Scorpions, Accept)

    Il ne faut pas tout mettre dans le même panier... "Quand mêêême !"

    Mais bon, chacun sa culture musicale, chacun ses propres découvertes en fonction de son époque et de ses expériences acoustiques !


  • #377281
    le 07/04/2013 par Dimitri
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Dire qu’il n’y a rien après 73 est dur quand même.
    Joy Division en effet, TalkTalk aussi (Laughing Stock est l’un des meilleurs albums de pop de tous les temps), My Bloody Valentine pour les années 90 avec Sonic Youth et leur album Daydream Nation... Sinon aujourd’hui subsistent Radiohead certe, mais de nombreux jeunes artistes se révèlent excellents comme le trompettiste Christian Scott...


  • #377289
    le 07/04/2013 par Samy
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Prince mieux que Madonna heureusement Alain ! Prince est un génie musical !


  • #377290
    le 07/04/2013 par gangan
    Alain Soral - Entretien mélomane

    je suis un petit con de 29 ans mais rien sur le reggae et le grégorien c’est moche ;)


  • #377298
    le 07/04/2013 par Christian
    Alain Soral - Entretien mélomane

    J’aimerais bien savoir ce que Soral, ou d’autres sur le forum, pensent du Michael Jackson des années ’80 en tant qu’artiste musicien.

     

    • #377632
      le 07/04/2013 par esthète
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Michael Jackson est un grand interprète s’agissant du chant, il a un groove assez inimitable.... mais ses compositions sont assez sirupeuses et convenues. Sans quincy jones aux manettes, michael n’est pas grand chose tout seul. Ensuite il est le précurseur de la musique-image avec ses clips superproduits, ce qui n’est pas une bonne chose du tout puisque c’est le début de la fin au niveau grand public.
      Dans les années 70 Weather Report vend 300.000 albums de Heavy Weather et c’est du jazz/fusion, ce qui est inimaginable après Michael Jackson, même si la responsabilité ne peut lui être imputée totalement.

      Pour finir, il a été comparé à Prince, ce qui est une vaste blague lorsqu’on connaît bien le petit génie qu’est Prince, même si il a fait des saloperies, il y a sur toute sa carrière des morceaux extraordinaires. Et c’est un instrumentiste, compositeur et un chanteur bien plus riche que ne l’était michael jackson.

      Voilà.


  • #377301
    le 07/04/2013 par Simone Choule
    Alain Soral - Entretien mélomane

    purée je suis dans les mêmes tendances que Soral pourtant j’ai 20 ans de moins....ça se soigne ?
    Bien vu la séquence 63-73, on peut faire aussi un parallèle avec le cinéma mondial.
    Merci pour la séquence Krautrock et Strauss pour l’opéra !


  • #377303
    le 07/04/2013 par julien
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Toujours impressionnant de constater le niveau de culture d’Alain.Ravi aussi de partager certains gouts musicaux avec lui.

    Pour rendre hommage au peuple le plus colonisé de la planète :
    http://www.youtube.com/watch?v=llr2...

    Et un pour mon plaisir de partager :
    http://www.youtube.com/watch?v=eEnP...


  • #377305
    le 07/04/2013 par Panda
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour le coup j’ai 20 ans et j’ai vraiment les même goût musicaux que lui, autant dans la musique française(Brel, Brassens,...) que anglo-saxonne(Miles Davis, Coltrane, Hendrix, ...).

    Quand il dit qu’a force d’écouter de la pop ou du rock on en vient naturellement à écouter du jazz pour allez au dessus, puis de la musique classique, c’est exactement ce qu’il m’est arrivé, plus sa va et plus je remonte dans le temps au niveaux musical (comme cinématographique d’ailleurs).

    Sinon il a quand même quelque groupe aujourd’hui, comme Beirut, The Brian jonestown Massacre, Black Lips ou en France : Yann Tiersen est pas mal , après c’est sûr que ça vaut peut être pas ce qui a déjà était fait par le passé, mais bon...

    Il aussi oublié selon moi certain artiste comme Charles Mingus, Dave Brubeck, Chet Baker, The Velvet Underground, The Eyes, 13th Floor Elevators, Spacemen 3.

    Par contre, je suis pas d’accord sur les Asiatiques, ils ont produits de très bonne musiques, après il faut bien connaitre leurs cultures sinon c’est difficile de pouvoir d’apprécier.


  • #377308
    le 07/04/2013 par CDV
    Alain Soral - Entretien mélomane

    J’y rajouterais Nirvana et Muse, pas tout ok... avec Radiohead qui tourne en rond depuis kid A à mon humble avis.
    Avec cette minute "culturelle" on se rend compte que ce n’est pas un hasard si on se retrouve sur ER...
    Sinon ça me donne envie de replonger dans tous ces classiques merci !

     

    • #377457
      le 07/04/2013 par Humus
      Alain Soral - Entretien mélomane

      AAAAh, MERCI ! Nirvana et son génie Kurt Cobain !! Un renouveau fin 80’s début 90, de l’authentique... Bleach, Incesticide, In Utero : du bonheur ! Sans parler de Nevermind, qui est L’album, avec sa pochette mythique.


    • #377668
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Humus

      Clien d’oeil Cobainien dans In Utero : Serve The Servants - que je me passe quand j’en ai marre du système. C’est à dire souvent en ce moment ;)


    • #377907
      le 07/04/2013 par Chiassident
      Alain Soral - Entretien mélomane

      "Radiohead qui tourne en rond depuis Kid A"...
      Ils arrêtent pas de réinventer la musique, depuis Kid A, surtout ! "The Kings of Limbs" de Radiohead et "The Eraser" de Thom Yorke sont des chefs-d’œuvre que je décrirais de la même manière que le fait Soral à propos de "Rock Bottom" : des nouveautés à chaque écoute.


  • #377311
    le 07/04/2013 par la musique est un univers infini à l’image des états d’ame (...)
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Comme expression de mon amitié pour Alain Soral pour ses engagements, ses analyses , ses discours sincères de vérités , meme si çà en déplait à certains , et ses ménagements, ses gentilleses , ses défences des simples musulmans où qu’ils soient , et après mes remerciements pour ses retours sur la conscience fondamentale je ne peux peux que lui offrir à écouter une expression de gentillesse , d’amabilité , de fraternité qui émane du virtuose egyptien Riad Sunbati ( Rahimahou’llah pour son don artistique unique ) qu’il suffit d’écouter sans meme preter attention , tellement l’expression a de la profondeur humaine tout simplement et qui révèle le talent arabo-musulman d’une expression musicale différente et bien particulière

     

  • #377312
    le 07/04/2013 par shadowplay
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Sur le ton général de la vidéo, je suis assez d’accord, surtout sur le passage sur les années 70 même si cité creedence clearwater revival pour la séquence 68 – 73 n’auraient surement pas étaient de trop (le garage us également surtout les sonics ou les count five même si, il est vrai qu’il y eu énormément de déchets aussi) citer Neu pour le Kraut rock n’aurait pas était de trop non plus. Pour ce qu’il dit sur la fin des 70’s la par contre … comment peut-on oublier joy division et citer devo (même si q : are we not men ? a : we are devo est très bon ) joy est surement le groupe qui a la plus apporté en influence c’est 30 dernières années (dans le rock anglo saxon) , tout en produisant une musique génial hors du temps sorte de funk blanc non dansant et aride (1000 fois mieux que les américains de talking heads a la même époque) , un art visuel totalement européen grâce au travail de Peter Saville , bref tout en étant un groupe de prolétaires loin du landernau arty londonien (clash en tête) ils inventeront un univers total en l’espace de seulement deux magnifique albums. A la même époque on peut également citer Wire , public image ltd ,a certain ratio , durutti column ou bien père ubu et mission of burma en Amérique .Bref ceci n’est surement qu’un oubli … par contre dire que Shane Mac Gowan (chanteur des Pogues) est un minable publiciste (penchez vous sur Red roses for me ,Rhum sodomy and the lash ou if i should fall from grace with god) et citer Pete Doherty une dizaines de minutes plus tard (crétin a chapeau et au regard de vache morte) n’ayant produit que de la soupe a gorets pré-pubère et n’existant que par la publicité sur sa toxicomanie supposé , là c’est quand même un peu fort … surement le fait d’écouter de la musique sur i phone …

     

    • #377539
      le 07/04/2013 par vallisclausa
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Effectivement CCR parait un peu incontournable pour cette période, bien que je soupçonne qu’Alain n’en ai pas parlé à la fois parce que, comme il dit, difficile de faire une liste exhaustive, et peut être aussi pour leur côté gaucho, n’est-ce pas.

      Avec le talent de Fogerty tant à la guitare qu’au chant

      Suzie Q, I put a spell on you, I heard it through the grapewine, tombstone shadow et bien d’autres...

      Fogerty est un virtuose qui n’en fait pas des caisses, un vrai jeu sur l’intensité, la sensibilité, l’humilité, agrémenté d’un peu d’LSD, c’est la période.
      Ce que j’aime particulièrement chez eux, c’est leur côté authentique, je n’ai pas la prétention de tout connaître, ils ont peut être pompés ailleurs, mais quand tu écoutes un titre comme Jambalaya ( et sa guitare très cuivrée, là la prod, chapeau ) ou Keep on Chooglin’ ( le solo à l’harmonica, outch ! ), t’as l’impression d’être dans un Grill en Louisiane dans les années 60 à boire des bières, puis tu passes sur Suzie Q et t’entres dans la Californie décadente de 69, celle dont parle magnifiquement bien le personnage Raoul Duke dans Fear and loathing in Las Vegas.

      Le bassiste de ce groupe est aussi très bon, on parle souvent des who pour maquer le tournant de l’importance du bassiste dans les groupes " rock ", mais chez CCR le coup est déjà prit bien avant.

      En règle générale, je n’aime pas trop la musique chantée, quand je l’aime c’est qu’elle m’apprend sur l’authenticité du pays d’origine, c’est ma moman, qui a l’age d’Alain qui m’a fait découvrir ces musiques qui ont bercé mon enfance.

      Enfin, moi, jeune homme, je dis chapeau bas à ce groupe, c’est lui qui me donne envie de faire un tour dans le sud des états-unis. J’invite tous ceux qui aiment voyager quand ils écoutent de la musique à jeter une oreille à CCR.

      Merci d’avoir mis le focus sur ce groupe !


    • #377735
      le 07/04/2013 par Tiocfaidh ár lá
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Entièrement d’accord sur les Pogues : j’ai jamais vu MacGowan dans des pubs pour SFR comme Iggy Pop. A l’inverse ils se faisaient ponctuellement interdire de radio pour leur chansons pro IRA (Streets of Sorrow/Birmingham Six, Rainbow Man,...) ce qui est très commercial bien évidemment...
      Pareil pour Neil Young qui malgré son talent fut un des précurseurs de ces artistes donneur de leçons (Alabama, Southern Man) et qui nous valent aujourd’hui du Yannick Noah (le raccourci est aussi facile que celui qui associe les Pogues à Madonna ...) A ce propos le groupe Lynyrd Skynyrd l’avait gentiment remis à sa place à l’époque.
      Non vraiment je préfère les entretiens du mois.


  • #377315
    le 07/04/2013 par Helena Rios
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je suis née en 1978 et pourtant j’ai les mêmes goûts musicaux qu’Alain.
    J’ai été bercé dans le rock grâce à ma mère et surtout mon oncle (né également le 2 octobre ;-) comme par hasard)
    À part lorsque j’effectuais des études d’Art, je ne rencontre pas de nouvelles personnes de ma génération qui aime la pop des années 70.
    Je le partage donc avec des personnes de la génération d’Alain mais il y en a peu, faute de goûts musicaux ;-))
    Ca me fait plaisir en tout cas, en même temps je ne suis pas étonnée de lui


  • #377316
    le 07/04/2013 par ju
    Alain Soral - Entretien mélomane

    en 1 h 30 , y’a du trés bon et il est evident que l’on ne peut pas citer tous les trés bons.
    en france j’ais tjrs été scotché , émerveillé par françois de roubaix ,qui nous a quitté en 76 ,mais qui a laissé une trés belle oeuvre .
    http://www.youtube.com/watch?v=7CRW...

    pour moi ,le roi du "bidouillage sonore" ,mélant accoustique et electro (un précurseur) .
    http://www.youtube.com/watch?featur...


  • #377319
    le 07/04/2013 par Gabin
    Alain Soral - Entretien mélomane

    C’est une vidéo que j’attendais depuis longtemps. Étant moi même musicien amateur, guitariste depuis neuf ans, je constate que j’ai beaucoup de goûts en communs avec lui.

    Assez d’accord sur ce qu’il dit sur la virtuosité à outrance qui tue la musique. L’exemple Mclaughlin peut être étendu aux shredders du Hard Rock (Yngwie Malmsteen, Steve Vai, Joe Satriani) où le niveau masturbatoire atteint des sommets inégalés.
    Pour le Hard Rock, je pense effectivement qu’Alain Soral est peut être trop cérébral pour apprécier. C’est très visuel et caricatural comme musique. Cela dit un bon Overkill, Paranoïd ou Let There Be Rock ça fait du bien par là où ça passe. Mais il est clair qu’en terme de richesse harmonique on est loin des Beatles et du Jazz.

    J’ai aussi une préférence pour Neil Young par rapport à Dylan. J’ai jamais pu me faire à la voix de ce dernier. Mais il y a un côté moralisateur chez Young qui peut agacer à la fin. Je parle de certains textes engagés politiquement où il prétend dénoncer et tombe par moment dans la caricature. Mais musicalement il est clair qu’il est bluffant de voir qu’il sait créer des mélodies désarmantes de simplicités mais qui demeurent intemporelles.

    Alain semble préférer les albums studios aux albums Live. C’est vrai que l’album studio c’est un produit fini, une matière sculptée avec soin pour l’auditeur. Cela dit derrière les grands albums il y a aussi des hommes dans l’ombre. Je ne suis pas certains que les Beatles auraient laissé quelques traces dans l’Histoire, si il n’y avait pas eu George Martin aux manettes. De même pour Hendrix avec Eddie Kramer, Chas Chandler et les trouvailles sonores de Roger Mayer.

    Je pense au contraire que le marqueur du musicien talentueux se trouve sur scène. Bon certains font du copier collé des albums studio mais d’autres se transcendent vraiment. L’idée de la scène étant de ne pas reproduire son disque sur scène. Sinon autant rester à la maison et écouter le disque sur sa platine. Hendrix est un de ceux qui se transcendait et qui était capable de proposer des versions de ses titres différentes d’un soir à l’autre, se mettant sans cesse en danger et jonglant avec les soucis techniques.

    Pour ce qui est de sa perception des concerts, je pense que l’on tombe dans cet aspect "meeting politique" quand on quitte les clubs pour les stades. Je préfère nettement le New Morning avec la proximité avec l’artiste que d’être parqué dans un carré or à 90 euros à Bercy.

     

    • #377810
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Gabin

      T’est vache avec Joe Satriani que perso je classe à part. C’est un cas particulier chez les shredders et franchement quand on aime bien la guitare électrique faut avouer que Surfing With The Alien est un album incontournable. Pour les autres c’est des psychopathes j’admet :) Steve Vai les yeux écartillés tel un allumé, mâchoire déboîtée tellement il a la bouche ouverte et puis le style, bof.

      Malmsteen n’en parle même pas, lui a du fricoter avec du démon pour en arriver là :) Ses multiples tendinites le calmeront jamais son jeu pourtant tout n’est pas forcément nul dans ce qu’il fait - Rising Force sont premier album solo est intéressant par moment. C’est juste le plus gros égocentrique des guitaristes que je connaisse, lui c’est le maître absolue et même sans parler la langue regardez cette vidéo (surtout la partie en plein air) : https://www.youtube.com/watch?v=Rwh...


    • #378006
      le 07/04/2013 par Walk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Malmsteen, malgré son look et ses Ferrari, à quand même bien défriché le terrain en ce qui concerne le rock néo-classique. Mais c’est vrai que le personnage ne transpire pas l’humilité, c’est le moins qu’on puisse dire.


  • #377321
    le 07/04/2013 par Totor le latin
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Alain Soral nous dit que si l’impérialisme et l’arrogance du monde occidental devaient être justifiés ce serait par un seul domaine, la musique... c’est un peu réducteur je trouve. Si l’on faisait le bilan culturel et civilisationnel de l’humanité dans des champs aussi divers que l’architecture, la poésie, la littérature, les arts plastiques, la musique, l’astronomie, la physique, les sciences naturelles, les mathématiques, la philosophie, la spiritualité, la poésie, la médecine, les techniques appliquées etc. ; bref toutes les disciplines cérébrales, sensitives, techno-scientifiques, organisationnelles, on reconnaîtrait aisément que la civilisation européenne est responsable d’environ 80% des acquis de l’humanité entre l’antiquité et le XX° siècle...

     

    • #377438
      le 07/04/2013 par chercheur
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Totor le latin :

      L’architecture occidentale est sublime dans les châteaux et cathédrales, la peinture aussi, mais va en Inde et tu verras des choses très approchantes. (même si perso, je place les cathédrales au-dessus de tout).

      La poésie, c’est discutable et très difficilement comparable, mais la prose, ok pour l’occident au-dessus. Mais les arts plastiques sont aussi beaux ailleurs, souvent.

      Les sciences sont la supériorité de l’occident, ça d’accord. C’est le vrai domaine où on met tout le monde KO direct. ;-) (le Japon copie, sur nos bases).

      La musique hindoue est bien plus élevée spirituellement que la nôtre, mais pour voir ça, il faut élever son âme, s’occuper des pauvres, faire un chemin spirituel, arriver à maturité, et l’évidence parait. (seul Bach rivalise avec eux à égalité, et Mozart dans son Requiem, sinon pour tout le reste, on est dans les décors).

      Là où tu te trompes lourdement, c’est sur 2 points :

      - la philosophie occidentale, excuse-moi, mais c’est du turbinage de mental, de la masturbation intellectuelle sans utilité dans laquelle les gars ne sont pas du tout des sages, ne réalisent pas la sagesse en pratique, mais sortent de leurs beaux discours théoriques pour aller ensuite rouler à tombeau ouvert dans les rues de Paris, dans leurs BM ou Porsches. (quand ils ne poussent pas à la guerre en irak ou en libye, comme BHL, Glucksman ou Finkielkraut).
      Et les autres soit disant "grands philosophes", Kant ou Nietzsche etc, et tous les matérialistes, ne connaissent pas le domaine transcendant et spirituel de l’homme, donc sont des nazes parfaits, pour moi.
      à coté de ça, l’Inde et la Chine sont très supérieurs, et de loin, ya pas photo.

      - la spiritualité.
      Alors là, j’espère que tu plaisantes, car on est des nuls astronomiques et stratosphériques à coté de la Chine, et surtout comparé à l’Inde. L’occident n’a à peu près rien compris à la religion ou la spiritualité (qu’elle a pompé souvent ailleurs, Christ, etc), on n’a fait que de l’intellect le plus souvent, et c’est pour ça qu’on a fait des inquisitions et tout le tremblement criminel.
      En Inde et en Chine, le spirituel est placé au coeur, et est beaucoup plus développé, ils connaissent la circulation des énergies du corps, le yoga, c’est philosophiquement tellement supérieur à nous qu’on ne peut même pas faire une comparaison. Ici, si on parle de Qi ou de Prana (énergie vitale), les gars ne ressentent rien, rigolent, et n’y croient. C’est bébé cadum contre les Maitres.


    • #377855
      le 07/04/2013 par kiri
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Pendant que tu y es, dis que l’Occident à crée l’Univers ! Incroyable d’entendre de telles inepties, à croire que rien n’aurait existé sans l’Occident. Il te suffira de te pencher sur les périodes historiques phares pour que tu réalises ton appréciation biaisée et occidentalo-centré. L’Occident ne serait pas l’Occident sans l’apport considérable des autres civilisations au combien riches et sophistiquées qui lui ont précédées. Elle récupère pour contruire et édifier la suite : et puis, même la science n’aurait pas été cette science actuelle sans faire la part des découvertes antérieures issues des autres continents, et qui continuent à féconder l’Occident ; l’Antiquité en Occident c’est quoi au regard des autres productions civilisationnelles ? Inouïe, d’entendre encore ce refrain aujourd’hui en boucle...Du nombrilisme pure. Si l’on ne prend que la dernière en date, la civilisation arabo-musulmane, qui a été particulièrement riche en productions scientifiques : l’Occident lui doit beaucoup, mais il ya aussi l’Egypte antique, les Perses, les Incas, les Mayas....à n’en pas douter, non pas à rougir au vu de leur connaissances dans divers domaines, et une architecture tout aussi sublime qu’élaborée...des connaissances qui vont jusqu’à mettre à mal les scientifiques occidentaux eux-mêmes quand on songe qu’en matière de savoir, ils étaients très avancés au point même où ces mêmes scientifiques ne s’expliquent toujours pas les prouesses scientifiques de ces civilisations de second rang... Eh bien dis donc, revois ta copie....

      Par contre, l’Occident pour ce qui est d’avoir détruit la civilisation amérindienne, et celle d’Afrique, au nom du " de son universalisme et de son savoir inégalé, je suppose ?, tout en pillant les richesses qui se retrouvent dans ses musées et ornent ses bibliothèques....ah bah, ça oui, savent faire aussi.


    • #378295
      le 08/04/2013 par Popopodi
      Alain Soral - Entretien mélomane

      "l’architecture, la poésie, la littérature, les arts plastiques, la musique, l’astronomie, la physique, les sciences naturelles, les mathématiques, la philosophie, la spiritualité, la poésie, la médecine, les techniques appliquées etc. ;"

      Les premières dans tous ces domaines sont apparues il y a plus de 5000 ans à Sumer.


  • #377325
    le 07/04/2013 par Max
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Merci pour les titres a la fin merci pour la vidéo merci a monsieur soral il est vraiment brillant et a la fois très attachant et drole un mec comme pas deux quoi ...
    peut être un petit raccourcie sur les nouvelles musique metal/electro ect .. peut etre plus profondes qu’il ni parait même si sa reste hermétique et c’est vrai que il y a surement un rapport sociologie/ gouts musicaux mais je suis un jeune con donc il a peut etre encore raison pour moi on peut encore innover et être dans le transport de l ame "toutes proportions garder"

    Sebastien Tellier - My Poseidon

    Du deja vu :
    The Black Keys - Hard Row
    Battleme & The Forest Rangers - Lights

    Gris "La Dryade" Il Était une Forêt

    Attention Tres tres hermétique
    BURZUM - Key to the gate
    Gorgoroth - Funeral Procession

     

  • #377326
    le 07/04/2013 par bobo
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Un seul mec pour moi a reussi a traverser les annees 90 et 2000 sans vendre son ame au diable, même s’il s’est occupe de lancer la carriere de ce pantin de Marylin Manson, c’est Trent Reznor, Cerveau du groupe de pop industriel NINE INCH NAILS. il etait deja en avance des 89 avec Pretty hate machine, ensuite l’enorme succes de Downward spiral, un album concept, puis ensuite The fragile en 99, double album concept enormissime, avec un travail ahurissant sur les ambiances. Hurt a d’ailleurs ete repris par Johnny Cash. Reznor etait signe chez Interscope via son label Nothing. Il a ensuite ete degage du label en 2007 parce qu’il ne voulait pas baisser son froc et se conformer au marketing d’Interscope dirige d’une main de fer par ce bon vieux Jimmy Iovine. L’album Year Zero, sorti en 2007, c’est encore une nouvelle etape franchie dans l’experimentation. Et par la suite il a glisse une grosse quenelle a Interscope en publiant via son site, a l’instar de Radiohead , un album instrumental de 39 titres divises en 4 volumes qui s’appelle Ghosts. Il a ainsi gagne 2 ou 3 millions de dollars, sans passer par une major, mais il avait deja une enorme fanbase. Et le travail sonore, ahurissant. exemple datant de l’album the fragile. Bon ca reste du rock bruitiste voir industriel mais ca deboite. http://www.youtube.com/watch?v=TaI2...

     

    • #377677
      le 07/04/2013 par East
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ça fait plaisir de croiser un autre "fan" inconditionnel de Trent Reznor ^^.

      J’ajouterais au passage que tu as oublié de mentionner son album "The Slip" sortit en 2008 après les quatre albums instrumentaux de "Ghosts", qu’il a aussi mis à disposition de son public sans obligation de débourser un sous pour le télécharger, laissant cela à la sensibilité de l’auditeur.

      Finalement, peut être y avait il bien un fond de sincérité dans la chanson "Head Like a Hole" de son premier album ^^.


    • #378003
      le 07/04/2013 par Baal
      Alain Soral - Entretien mélomane

      D’accord, avec toi, j’adore Year Zero, sur le futur dystopique. Il faut savoir que Trent a formé un groupe aussi bon avec sa femme philippine, et que NIN va reprendre les tournées cet automne.


    • #379420
      le 08/04/2013 par juju d’ananas
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Salut,
      petite précision sur NIN (que j’adore aussi), il faut "quand même"(copyright Valls) reconnaitre que Reznor s’est inspiré (surtout pour le coté indus) de Skinny Puppy,formés en 82, qui eux même s’étaient inspiré de Einstürzende Neubauten (1980, premier groupe "indus").
      Quand j’ai découvert Skinny Puppy, j’étais persuadé d’écouter du NIN , c’est flagrant .
      Cela dit ça n’enlève rien au génie de Trent.
      Autre groupe "métal" excellent : Tool , cette musique est unique, transcendantale oserais-je dire,le batteur (Danny Carey)est monstrueux de technique.

      C’est marrant de parler musique sur e&r, ça change !


  • #377330
    le 07/04/2013 par Henri XI un peu
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Tiens, comme par hasard je lis les commentaires en écoutant le meilleur album du CLASH : "Sandinista".
    Midnight Strummer’s dreams


  • #377344
    le 07/04/2013 par bernardHinault
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Un homme qui apprécie Robert Wyatt et Radiohead ne peut pas être foncièrement mauvais.

    Dans la famille Buckley, il y a aussi le fils Jeff.
    Plus confidentiel, les deux derniers albums sublimes de Talk Talk qui sont les seuls que j’écoute régulièrement depuis 20 ans.


  • #377345
    le 07/04/2013 par Bruno
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Mr Soral, après 1973, avez-vous écouté Joy Division (passer 10min sur le punk, donner le nom de Coldwave et ne pas citer Joy Division...), The Smiths, The Stone Roses (le premier album surpasse tous ceux des Beatles, avec en plus un groove inégalé), Belle & Sebastian, Sigur Ros (Tom Yorke a jeté ses composition le jour où il est tombé sur Agaetis Byrjun) et Arcade Fire (peut-être un des meilleurs groupes de pop en live de tous les temps) ?
    J’en n’ai pas cité 36, donc je pense que ces 5 noms, outre Radiohead, méritent leur place dans une discotèque. J’ajouterai le premier album d’MGMT aussi, insolemment bon.
    D’accord avec vous pour dire que beaucoup de choses de Dylan sont mauvaises. Les Beach Boys aussi sont inégaux, sauf sur Pet Sounds où ils ont fait mieux que tout le monde.
    Content que vous citiez Nick Drake, un génie !


  • #377346
    le 07/04/2013 par Meltbelt
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Et la musique électronique il en parle ? (Je n’ai pas tout regardé désolé) parce que parler de Radiohead sans dériver sur l’électronique c’est ne pas connaître radiohead...ni la musique d’ailleurs... De philippe glass à Daft punk non plus ?


  • #377348
    le 07/04/2013 par mika
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je ne suis pas d’accord, la musique qui parle de drogue, de baise ne m’intéresent pas : pour moi cela ne peut m’émouvoir. La musique, c’est aussi un message, autrement autant enlevé le chanteur qui ne sert à rien ! Les paroles ont autant de forces que l’instrumental. Pour ce qui est de la musique qui parle donc de violence, de drogue...on en a un paquet aujourd’hui avec toute la vulgarité qui va avec, à l’image de nos sociétés au final décandentes.

    Alors, oui, la musique il y en a pour tous les goûts, et pour toutes les périodes y compris, mais plus aujourd’hui. Nous avions encore hier, M. Jackson, qui quoi qu’on en dise, est un véritable génie qui savait ce que la musique est, et qui a innové en ce sens en y apportant une touche bien personnelle et créative, à tous les points de vue aussi bien chorégraphiques, vestimentaires (personnalité à part), que musicale ( voix, et genre). Après, on aime ou pas, mais à ses débuts, c’est époustouflant, y compris les Jacksons, et là vous découvrez un génie parmi d’autres, mais qui aura marqué à coup sûr les années 70/80.

    Après, en ce qui me concerne j’ai commencé avec le jazz (Duke Ellington est ma référence), le blues, du rock, et puis je suis restée coincée à la funk (des pépites qu’on découvre, et musicalement tu chiales quand tu vois la daube produite aujourd’hui). J’aime la musique qui bouge, donc je ne me reconnais pas pas du tout dans les choix musicaux de Soral (j’aime la samba, la musique africaine à percussions, la salsa, la bossa nova, mais aussi toutes les pépites que je découvre ça et là, dans tous les genres de musique). Y compris le rap, mais le vieux rap, donc à ses débuts, où les morceaux sont d’une qualité bien supérieure...le passé est évidemment au combien riche et la qualité rien à dire...snifff (Aretha Flanklin, Louis Amstrong, Sarah Vauban, Ella fitzerald, James Brown, Bob Marley, The Clash (si si...), Stevy Wonder, Tom Jobim, Frank Sinatra, Miles Davis, Diana Ross, Queen... trop long). En réalité, je préfère la musique afro-américaine et la liste est très longue, : les voix puissantes, le sens du rythme, créativité, et origine des genres musicaux contemporains où ils sont pionniers en la matière à une époque où ces genres naissants n’étaien pas exempts de ségrégation et de racisme à leur égard (y compris pour un Miles Davis). Mais chacun ses goûts, et cela montre qu’en matière de musique, ce sont des choix personnels et des sensibilités.... Mozart, quant à lui, est l’indétrônable, et je ne pourrais pas écouter Bachs de peur de déprimer et de me jeter par le fenêtre (pour moi c’est de la musique pour mélancolique-dépressif un peu comme Baudelaire dont la poésie est de cette trempe-là, il suffit de regarder le portrait de Baudelaire, son regard de mélancolique -dépressif m’a marqué). Un point de vue , certes, mais voilà...

     

    • #377789
      le 07/04/2013 par esperanza
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Bachs ? Connais pas. Si c’est "Bach" : musique dépressive ? Contresens total .. Bach est plein de joie (je ne parle pas des Passions qui évidemment obéissent à une dramaturgie...)
      Ecoutez toutes ses cantates..
      Ecoutez son concerto pour 4 pianos, et regardez cette video magnifique dont les couleurs blanc, noir, fauve, font penser à un tableau de Nicolas de Staël : la joie éclatante de ceux qui ont le bonheur de le jouer ensemble, tous interprètes super stars, qui communient humblement dans le même orchestre...
      https://www.youtube.com/watch?v=tJ4...

      Le 2e mouvement en particulier est la musique la plus consolante qui soit.

      Rien à voir entre l’univers de Bach et celui de Baudelaire ; chez Bach tout est élan, sublimation et verticalité...


    • #378097
      le 07/04/2013 par paing
      Alain Soral - Entretien mélomane
    • #378963
      le 08/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Pour reprendre un commentaire de la page qui, à juste titre, fait le rapprochement entre musique et géométrie. On peut dire au sujet de Bach que celui-ci maîtrisais le nombre d’or à la perfection. Certaines pièces de Bach sont si géométriques qu’elle peuvent s’écouter invariablement dans un sens ou dans un autre. Les propriétés rythmiques et harmoniques sont conservées ! Et rien de sataniste là dedans, du grand Art !


  • #377349
    le 07/04/2013 par zefs
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Bon alors concernant le Friday Night Live de Meola/Paco/MCLau.. on peut pas dire que Paco surclasse les deux autres... je suis d’accord concernant McLaughlin, il est en retrait, il semble s’acharner a detruire son education, un peu a tort et a travers..., mais Aldi Meola est d’une precision et justesse incroyable, c’est le chef...

    Pour info je crois que Paco decouvrait l’improvisation, venant de l’ecole très stricte du flamenco "classique". Il se tapait des maux de tête carabiné lors de la tournée de devoir accoucher d’impro. Je ne le critique cependant pas, pour moi c’est un Dieu... mais sur ce trio non. Et Aldi Meola a ecrit quand meme de belles pieces, comme Mediterranean Sundance, on ne peut pas lui reprocher d’etre que virtuose, meme si il a eut fait un peu de fusion plomplom...

    Sinon il ya de très bonne chose dans cet entretien.
    Meme si ca sent le bouche trou en lieu et place d’entretien du "bimois" :|


  • #377352
    le 07/04/2013 par Didyme
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Chacun défend son bout de vérité, c’est mal barré pour la réconciliation de ce côté là :) Pour moi, bonne, mauvaise, peu importe, ça veut rien dire, il est question de plaisir et d’émotion. Et ça, ça dépend aussi du contexte, pas uniquement de ce qu’on a dans les oreilles. Du plaisir, j’en ai sans doute pris autant à faire le con sur Cloclo (pas à jeun, faut pas déconner) que sur Brassens ou les posthumes de Johnny Cash, par exemple. Ce sont des compagnons de route, il y en a qui sont doués pour la déconne, le défoulement, d’autres que j’ai plaisir à écouter tout simplement, avec qui j’aime partager mes joies, mes peines, certains que je croise une fois par hasard sans chercher à les retrouver... c’est juste bon de les avoir à nos côtés, non ?
    Putain, plus consensuel que moi, tu meurs. Aaargh, je vais aller finir d’agoniser plus loin, avec un bon vieux Creedence. Ou les Pogues (parce que le père Soral dit -aussi- quelques conneries, des fois).


  • #377353
    le 07/04/2013 par laurent
    Alain Soral - Entretien mélomane

    j’apporte ma contribution, je suis née en 85 et je peux donc parler de la musique des années 90 jusqu’à nos jours. Alain Soral avec tout le respect que je lui doit est d’une autre génération et je comprend qu’il ne se soit pas intéressé a la musique de ma génération essentiellement électronique. C’est bien pourtant bien dans ce domaine qu’il y a eu un renouveau et ou l’on peut dénicher un age d’or comparable a la pop des années 70. Pour ne pas m’appesantir je vous laisse écouter 2 morceaux qui m’ont marqué et auxquels j’ai pensé durant la vidéo et qui plairont a Alain Soral, si son oreille quinquagénaire a su garder de sa superbe ;) ...qui aime bien châtie bien.

    Aphex Twin - Windowlicker : www.youtube.com/watch ?v=krv2...

    Fuck Buttons - Surf Solar : www.youtube.com/watch ?v=5hQX...
    (beaucoup plus difficile d’accès, ce morceau requiert une initiation a la musique électronique mais je n’ai pour l’instant pas trouvé d’équivalent en terme de "monté" et de puissance musicale, que ça soit dans la musique classique ou moderne)

    prenez mangez en tous, bonne écoute, et merci pour cette vidéo qui permet de compléter sa culture musicale pour les personnes de ma génération

     

    • #377424
      le 07/04/2013 par JohnNada
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Encore plus difficile d’accès mais clairement talentueux, Venetian Snares (bon ça peut faire mal aux oreilles)

      http://www.youtube.com/watch?v=2PBe...


    • #377953
      le 07/04/2013 par tremah
      Alain Soral - Entretien mélomane

      difficile d’accès ???

      vous parlez de manière métaphorique j’imagine, car c’est très simple au niveau musical

      pour moi ça sonne comme de la musique new age pour un public plus jeune, mais je ne suis pas un expert en electro et en "montée" (bien que je sois pas beaucoup plus âgé que vous)

      Mais quand je veux monter moi j’écoute ça... King Crimson - The night watch

      http://www.youtube.com/watch?v=xkyh...


    • #378045
      le 07/04/2013 par laurent
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @tremah

      oui difficile d’accés s’entend : si tu n’as pas déja quelques références electro ces artistes sont introuvables. Pas mainstream.

      Merci pour le morceau de King Crimson, cependant ya pas photo avec le Surf Solar que j’ai posté plus haut en terme d’envol !

      Je voulais juste rajouter, et je pense que l’on est nombreux dans ce cas, que si je ne raffole pas du son pop et rock de l’age d’or décrit par Soral, c’est parce que j’ai beaucoup de mal a apprécier la guitare électrique. Au début je trouvais cet instrument insupportable, j’arrive aujourd’hui a écouter quelques morceaux qui en contiennent, mais ça reste difficile. Pour d’autre génération j’imagine que le synthétiseur produira le même effet...


  • #377357
    le 07/04/2013 par Les Dieux Ont Soif
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour les amateurs de Robert Wyatt qui poussent jusqu’à quelques moments de Radiohead, les deux derniers albums de Talk Talk (Spirit of Eden 1988 & Laughing Stock 1991) et l’unique album solo de Mark Hollis (1998), qui sont copieusement oubliés, sont d’une beauté inouïe.


  • #377358
    le 07/04/2013 par stonecold
    Alain Soral - Entretien mélomane

    A mon avis Soral a une vision caricatural du métal, il pourrait changer d’avis s’il écoute un peu du Metallica, c’est vraiment différent ce qu’il décrit, que ça soit au niveau vestimentaire ou au niveau de l’attitude. Et puis je trouve qu’il y a beaucoup de créativité dans la musique de Metallica, pas que du bruit ou de la rapidité dans le jeu de guitare.

    Sinon pour le reste, on voit que Soral a une bonne culture musicale et surtout du gout.


  • #377359
    le 07/04/2013 par lecteur soralien
    Alain Soral - Entretien mélomane

    je trouve que Mr. Soral est un peu sévère avec le Heavey. pour moi Lemmy reste un excellent parolier (dans plusieurs chansons) et certaines mélodies de MotorHead sont simplement inoubliables.


  • #377362
    le 07/04/2013 par esthète
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Avec tout le respect que je vous dois M.Soral, lorsque vous parlez de Miles Davis et des musiciens qu’il révéla mais qui seraient la plupart du temps mauvais sans lui, c’est du grand n’importe quoi. En effet, Miles a révélé quasiment tout les grands jazzmen de chaque décennie de 1950 à 1980, certains n’ont pas été géniaux mais la majeure partie d’entre eux si !
    Je commence par Mclaughlin, ok pour Mahavishnu, mais Shakti c’est terriblement bon !
    D’accord avec vous pour Cobham et Tony Williams... Pour Keith Jarret, je comprends si on écoute ses compositions, par contre lorsqu’il joue des standarts en trio, c’est fabuleux.

    Et les autres ? Une petite liste par instrument (je ne cite que les plus grands) :

    - PIANO : Joe Zawinul (Le sorcier des claviers ! Weather report et Zawinul syndicate), Chick Corea (immense carrière très éclectique), Bill Evans (incroyable mélodiste), Herbie Hancock (avec les Headhunters il a fait sans doute le meilleur jazz/funk de l’histoire)... Tous de grands compositeurs, interprètes et improvisateurs.

    Zawinul Syndicate :http://www.youtube.com/watch?v=U7_v...
    Chick Corea : http://www.youtube.com/watch?v=I-Go...
    Bill Evans : http://www.youtube.com/watch?v=FTlK... (compo : michel legrand)
    Herbie Hancock : http://www.youtube.com/watch?v=m0c3...

    SAXO : John Coltrane (évidemment !), Wayne Shorter (grand compositeur, leader et soliste), Dave Liebman, Kenny Garrett.

    Wayne Shorter avec Pastorius, solo magnifique : http://www.youtube.com/watch?v=AybU...

    GUITARE : Mike Stern, John MacLaughlin, John Scofield.

    BASSE : Paul Chambers, Ron Carter, Marcus Miller, Dave Holland.

    BATTERIE/PERCUS : Tony Williams, Don Alias, Airto Moreira, Jack Dejohnette, Al Foster

    ...Bref, faut pas dire n’importe quoi non plus en citant deux/trois noms pour en faire une généralité.

     

    • #377890
      le 07/04/2013 par Jazzman
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Tout à fait d’accord avec ce post ; miles ( je suis moi même trompettiste) a eu l’intelligence de s’ entourer des "meilleurs" quasiment de chaque génération de jazzmen et dans sa bio quand il monte le second quintet avec hancock shorter and co il dit lui même qu’il doit travailler de nouveau car les "jeunes" qu’il a engagé le forcent à progresser.
      Miles est un génie pour avoir réunit à chaque époque les tops musiciens et pour les avoir fait se dépasser ensemble. . Sur les derniers lives comme le live in paris en 90 il ne joue presque pas. C’est juste un merveilleux catalyseur et concepteur de groupe.
      Ps" : j’invite aussi Alain à écouter Keith Jarret en trio reprendre les standards c’est juste merveilleux.
      Ps 2 : les amateurs de pop sachez que tout viens du jazz qui lui même est issu du classique je vous invite à aller au bout de votre démarche et de voir les liens qui unissent ces musiques.
      Bien à vous.


    • #381741
      le 11/04/2013 par patrick (divorcé)
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Jazzman

      Dire que le jazz viens du classique c’est vraiment très grossier ! Le jazz est premièrement une musique composite, qui provient en partie du blues, lui même issu de la polka. Il prend aussi son inspiration (je parle des années 50-60) dans la musique malienne, elle aussi proche du blues. Si le jazz "classique" new orleans utilise des formes plutôt classique, tonale, par cela je comprend ce que tu veux dire, Miles Davis a joué énormément en mode modal, ce qui assez différents de la musique dites classique traditionnelles.

      Amicalement


  • #377364
    le 07/04/2013 par Sylvio Manouel
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour ce qui est de l’après 73 Je vous suggère une écoute attentive de :
    The Residents, Aphex Twin, Fela Anikulapo Kuti, Coil et The Microphones.
    Sinon pour James Brown, moi aussi j’ai été déçu, mais regardez des concerts de 63 à 73, c’est époustouflant.

     

    • #377426
      le 07/04/2013 par JohnNada
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Oh oui, The Residents ! Grandiose, à classer avec Mike Patton et Primus. Du très bon.
      Fela Kuti, geniallissime également, un personnage complexe, politique, à creuser.


  • #377369
    le 07/04/2013 par esperanza
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Très bien merci beaucoup pour ce partage, mais ce dénigrement des Pogues est injuste. Qu’on aime pas leur musique c’est subjectif https://www.youtube.com/watch?v=DrB...
    , mais dire que c’est un produit marketing, injuste !
    D’ailleurs rien sur la musique irlandaise, qui a tellement inspiré la pop ?

    Musique française post-Debussy : Poulenc http://www.youtube.com/watch?v=24Ms... écouter ce mvt 2 de la sonate pour clarinette et piano, sa dernière oeuvre..
    , Messian

    Je suis impressionnée qu’Alain Soral "avoue" être ancien héroïnomane...courageux. Pourquoi ne pas parler du sujet de la drogue dans un entretien ? Pour ma part je suis exaspérée (parce que je vois des jeunes devenir des zombies, ou même mourir..) par le laxisme de la politique française en la matière (car contrairement à ce que dit la gauche la France n’est pas répressive ; allez en Suède si vous voulez voir une politique vraiment répressive ! et qui marche... ) et son détournement vers la lutte anti-sida et le "consommer propre" .. mais je serais intéressée d’avoir son point de vue , et généralement d’autres points de vue non idéologiques ou motivés par l’argent (le business de la prétendue "lutte anti-drogue" fait vivre plein de gens) , mais nourris pas l’expérience, sur le sujet.

     

    • #377540
      le 07/04/2013 par esperanza
      Alain Soral - Entretien mélomane

      PaR l’expérience, pardon.

      En tous cas la video + les commentaires, ça ouvre plein d’horizons musicaux, c’est génial pour les assoiffés de musique . Merci.


  • #377374
    le 07/04/2013 par Substance2004
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Alain,

    Je n’ai pas eu le temps de beaucoup d’écouter tout cet entretien mais en tout cas je remercie ceux qui ont pris l’initiative de le faire tant je souhaitais cet entretien (et certainement beaucoup plus qu’une vidéo du mois, il faut savoir être autonome).


  • #377377
    le 07/04/2013 par skawiwen
    Alain Soral - Entretien mélomane

    bah on est tombé dans la même marmite , et tout a fait d’accord avec nos gouts communs , l’art vulgaire se reconnait toujours , moi qui le croyait scotché sur le mouvement punk 75-77 , quelques oublis dans sa discothèque Bashung en France , Gong , The Residents , Lou Reed , ou Jefferson Airplane , les premiers ZZ top ou Great full dead , on peut pas penser à tous.


  • #377379
    le 07/04/2013 par Gyro
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Interview très interessante, me fait penser aux quelques entretiens ou alain parlait de cinéma : d’ailleurs une interview d’une heure trente sur ce sujet vu son expérience de réalisateur et ses gouts cinématographiques serait à n’en pas douter très instructive !


  • #377380
    le 07/04/2013 par McCoy Tyner
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Le rock c’est quand même la bonne escroquerie musicale du 20ème siècle.

    Tu regardes le jazz et la musique du monde qui ont été produits à la même époque, y’a pas photo. Même le rap et l’électro ont plus apporté à la musique.

    Le rock tolère difficilement les accords un tant soit peu enrichis, et ça c’est chiant. Son côté pop génère trop de "chansons" mal chantées ; et le côté instru c’est la fête à la guitare électrique saturée, certes sympa, mais vomitive une fois que t’as passé 25 ans (Jimi Hendrix est loiiinnn d’être le meilleur guitariste de tout les temps).

    Exceptions : Pink Floyd et Led Zep, mais même eux c’est dur de revenir une fois que t’as taté le jazz de Coltrane en profondeur...

    PS : Ce qu’a fait John McLaughlin avec le groupe Shakti est un niveau au dessus de sa période Miles Davis !

     

    • #377611
      le 07/04/2013 par skawiwen
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Avec Shakti , il reste un honorable accompagnateur mais jamais leader , je retient surtout L.Shankar et Zakir Hussain c’est divin , mais il a eu le mérite de bien le faire , d’autres se sont tellement planté dans ce genre fusion Indes Occident.


    • #377656
      le 07/04/2013 par esthète
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Tout à fait d’accord avec vous McCoy Tyner, même si vous n’êtes pas mon pianiste préféré car votre manière d’accompagner le 3/4 à base de noires pointées systématiquement est chiant à la longue ! ;-)

      Moi j’aime pas trop Coltrane, et j’écoutais ça en boucle à 7-8 ans, c’est trop long en général et trop défouloir psychanalytique à mon goût, mais il y a des morceaux fabuleux. C’est sans doute ballads que je préfère bizarrement.

      Sur Hendrix, totalement d’accord avec vous ! C’est loin, mais alors très loin d’être le meilleur guitariste de l’histoire. Je peux prendre un exemple qui lui était plus ou moins contemporain : Baden Powell, le guitariste brésilien qui est à la fois un héritier de la guitare classique et de la culture afro, avec une profondeur mystique et authentique mille fois supérieure à ce que n’a jamais fait jimi hendrix. Une façon de se placer rythmiquement unique et des compositions et arrangements puissants et surprenants.

      Pour ceux que ça intéresse, vous écoutez l’album Os Afro Sambas en entier et vous me dîtes ce que vous en pensez :
      Le morceau d’ouverture de l’album :
      http://www.youtube.com/watch?v=_uAh...

      Et totalement d’accord sur la disto qui est pour moi devenue de plus en plus une nuisance au cours de mon parcours musical, à utiliser avec modération, écoutez juste ce qu’on peut faire avec une basse électrique fretless lorsqu’on sait se servir de ses doigts et que l’on a vraiment du génie.
      Portait of Tracy de Pastorius :http://www.youtube.com/watch?v=nsZ_...

      Et là où Soral dit une grosse bêtise concernant les musiciens de jazz, c’est qu’ils savaient dans leur grande majorité écrire la musique et évidemment la lire, Dizzy, Miles, Coltrane, Mingus, Shorter, Hancock, Duke Ellington...etc
      Et quand Miles a voulu collaborer avec Hendrix, il lui a envoyé une partition mais celui-ci ne sachant pas lire la musique ça n’a pas été possible. Il était certes très doué, Jimi, mais c’était quand même très limité harmoniquement et mélodiquement, prenez Purple Haze, c’est très bourrin comme manière de jouer le rythme et les accords sont très pauvres. Certains ont même dit qu’il avait son accord dont il serait l’inventeur, ce fameux accord Mi7#9 qu’il joue à la 7ème case... La bonne blague ! C’est une vérité pour les enfants, comme le père noël.


    • #377859
      le 07/04/2013 par Walk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Le rock une escroquerie musicale ? C’est un peu excessif je trouve...
      Rien que la diversité des styles (pop, prog, hard rock, metal,...) et les sous-styles montrent qu’il y a quand même là une belle diversité, aussi bien dans l’approche que dans le son.
      Les jazzmen ne sont pas les seuls musiciens sur Terre et j’ai même tendance à préférer les jazzmen qui se démarquent de la traditionnelle reprise de standards du Real Book et qui arrivent à imposer leur style dans le monde très conservateur et élitiste du jazz (Steve Coleman, Zawinul, Bill Frisell, etc...).
      Un morceau couplet/refrain est un exercice musical comme un autre et peut se révéler très périlleux si l’on ne veut pas sonner comme de la variété.
      Au contraire de Soral, j’apprécie pas mal Mahavishnu Orchestra notamment à cause de Billy Cobham qui apporte une bonne dynamique à l’ensemble un peu fou mais maitrisé.
      J’ai vu 2 fois Shakti en concert et c’est un peu monotone à la longue (phrases hachées de Mclaughlin, tabla toujours à fond, etc...)


    • #377931
      le 07/04/2013 par Tremah
      Alain Soral - Entretien mélomane


      Sur Hendrix, totalement d’accord avec vous ! C’est loin, mais alors très loin d’être le meilleur guitariste de l’histoire.

      Hendrix est un musicien autodidacte qui est mort alors qu’il n’avait fait probablement qu’effleurer son potentiel (il avait l’intention de passer deux ou trois ans en école de musique pour apprendre la "vraie" musique, le rock le lassait terriblement et il avait l’impression d’avoir fait le tour avec ses trois premiers albums).
      Ceci dit ces comparaisons sont vaines quand on replace sa musique dans le contexte du blues (musique à trois accords) en sachant qu’Hendrix jouait presque exclusivement sur la pentatonique mineure.
      Par contre dire que le rythme est "bourrin" chez Hendrix, là mon pote...

      http://www.youtube.com/watch?v=9rVo...

      Prise live. Placement parfait, pas une seule note à rajouter ou à enlever en 6 mn et après tu te demanderas pourquoi Miles tenait malgré tout Hendrix en si haute estime.

      Et quand Miles a voulu collaborer avec Hendrix, il lui a envoyé une partition mais celui-ci ne sachant pas lire la musique ça n’a pas été possible. Il était certes très doué, Jimi, mais c’était quand même très limité harmoniquement et mélodiquement, prenez Purple Haze, c’est très bourrin comme manière de jouer le rythme et les accords sont très pauvres. Certains ont même dit qu’il avait son accord dont il serait l’inventeur, ce fameux accord Mi7#9 qu’il joue à la 7ème case... La bonne blague ! C’est une vérité pour les enfants, comme le père noël.

      Hendrix, j’ai connu quelques malins qui souriaient en me disant que c’était juste trois plans blues sur le "fameux" accord de Mi7#9, par contre quand tu les vois jouer les plans en question avec un gros balai dans le cul, c’est déjà une autre histoire !
      Le riff de purple haze est simple en apparence mais c’est une vraie misère à faire sonner. La plupart des gens qui jouent ce riff ont l’air de jouer du bal musette... plom plom plom plom... plom plom plom plom.

      A mon avis c’est là que réside le génie d’Hendrix, il a une manière de jouer qui est tout simplement inimitable.

      Quant à Miles, ça ne s’est pas passé comme ça. Hendrix était conscient de ses limites et avait un complexe vis à vis des jazzmen. Je crois qu’il ne s’estimait pas prêt.

      « La disparition de Jimi m’a bouleversé. Il était si jeune et avait un tel avenir. »
      (Miles Davis)


    • #377971
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Tremah

      S’il ne fallait placer qu’un titre pour décrire le placement rythmique d’Hendrix c’est bien Driving South. Bien vu camarade. C’est dans ce morceaux qu’on sent tout son baguage rythm’n’blues avant d’attaquer une carrière solo rock. On peut dire que c’est du hard’n’blues :)


    • #378040
      le 07/04/2013 par Gabin
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Merci Tremah pour cette remise en perspective d’Hendrix.
      J’ai du mal à comprendre que l’on reproche au célèbre gaucher d’avoir été un musicien autodidacte sans aucune notion de solfège. Ça a l’air d’emmerder beaucoup de monde que certains talents émergent sans être passé par le conservatoire. Si les musiciens qui n’ont pas fait le conservatoire n’ont pas droit de citer alors il faut virer des pans de musique entier. Plus de blues, de country, de Folk etc...
      Avec Hendrix on est bien dans cette notion d’artisanat dont parle Alain Soral. Avec un bagage théorique musical plus poussé c’est clair que ça lui aurait permis d’évoluer, mais aurait-il été aussi créatif ?
      Carlos Santana connait le solfège mais il n’a jamais pondu un instrumental aussi fantastique que "Pali Gap" à mon sens.
      Puis résumer Hendrix au Rock c’est passer sous silence ses racines blues, par ailleurs le sillon qu’il avait creusé dans le blues a laissé tout ses contemporains sur le carreau (voir le complexe que nourrissait Buddy Guy vis à vis d’Hendrix). Il faudra attendre Stevie Ray Vaughan pour voir l’héritage hendrixien intégrer le blues.
      Puis la comparaison avec des génies de la guitare acoustique ne rime à rien. Car n’importe qui ayant taquiné un peu de guitare se rend vite compte que l’on n’aborde pas l’acoustique et l’électrique de la même façon.

      Ségovia par exemple était un génie à sa manière, mais je ne partage pas son point de vue que l’électrification sonnait le glas de la guitare. Hendrix n’est en rien responsable du fait que ceux qui ont tenté de l’imiter n’aient retenu que la distorsion, la surenchère de décibels et les gimmicks scéniques outrancier du festival de Monterey.

      Après écoute du lien ci-dessous je pense qu’il est impossible de dire que la musique d’Hendrix est pauvre harmoniquement :

      http://www.youtube.com/watch?v=o591...


    • #379303
      le 08/04/2013 par esthète
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Gabin

      C’est ça que vous appelez une harmonie riche ? Visiblement vous vous méprenez sévèrement sur le terme harmonie.

      Et non je ne reproche pas aux musiciens de ne pas avoir fait le conservatoire, au contraire, j’ai moi-même appris tout seul le solfège, l’harmonie...etc en jouant avec des gens de divers horizons. Je dis juste qu’à un moment faire cette démarche d’élargir ses connaissances et d’ouvrir ses oreilles à de nouvelles couleurs apporte énormément, et que la plupart des grands musiciens savent le faire. Même des musiciens africains complètement autodidactes au départ finissent par aller dans ce sens, parce que ça enrichie le vocabulaire. On peut avoir un très bon sens poétique naturel mais connaître l’étymologie et la grammaire, ça aide beaucoup à se dépasser. Juste des outils, mais bien utiles, indispensables en fait, mais pas essentiel en effet.

      Mais hendrix, qui est un très bon guitariste dans son genre, et à mon sens très surestimé. Encore une fois l’exemple que l’on m’a donné (southern drive) pour réfuter ce que j’appelle une approche rythmique lourdingue est encore une démonstration que vous ne percevez pas ce que j’entends quand je dis ça.


    • #380464
      le 10/04/2013 par Roberto
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Esthète,
      stp explique-nous à nous autres pauvres idiots ce qu’est l’harmonie. Apparemment tu sembles connaître tous les accords de guitare, tous les modes et maitrise toutes les gammes avec tes petits doigts. ;-)

      Comparer Hendrix et Powell c’est comme comparer des baskets montantes et des running shoes. Aucun intérêt.
      Au final seule l’authenticité et la spontanétité compte en musique. Et dans ces domaines difficile de faire mieux que Hendrix question guitare électrique.

      Ecoute les lives parce que c’est là que s’exprime sa créativité (1 Fender, 3 pédales d’effet et 3 amplis Marshall), son talent d’improvisateur avec de vrais prises de risque et un matos défaillant (guitare tenant pas l’accord, amplis qui lâchent, pas de retour).

      Des morceaux comme Machine Gun, Hey Baby, Hear My Train Comin’ sur la période 69-70...suffisent pour voir l’énergie, la finesse, le sens du rythme, le sens du live, le show.

      Parce que c’est bien beau les solistes virtuose branleur de manches (les shredders : Malsteem, Satriani, Vai, Petrucci et autres chevelus en manque d’inspiration) mais la guitare à l’origine était un instrument d’accompagnement et donc de rythmique et là l’autodidacte de Seattle il en connaissait un rayon (parait qu’il a galéré dans le chitlin’ circuit Rythm’n Blues entre 62 et 66).

      Quasiment un des seuls guitaristes dont les compositions sont repris par des orchestres symphoniques et des artistes de jazz.

      De Clapton (le maudit) à Pete Townshend, de Jeff Beck à Miles Davis (présent à son enterrement), de Freddy Mercury à SRV (désolé les gars, un putain de bluesman OK, une très bonne copie mais c’est pas l’original, chanteur et compositeur moyen), de Gil Evans à Prince, de Funkadelic Parliament (Eddie Hazel RIP) à Ice T...bref y’en a une flanqué de musiciens qui ont pris une claque quand il a explosé fin 66 à Londres, pondu 4 petits albums en 3 ans pour se barrer à 27 ans.

      Alors nous bassiner avec la technique et étaler sa science alors qu’il s’agit de musique, ça vire à qui pissera le plus loin. "On aime ou on n’aime pas". Il y a ce qu’on appelle des incontournables. Hendrix a beaucoup apporté à la musique "pop" et à la gratte. Y’a qu’à voir l’évolution du matos, les techniques d’enregistrement (premier artiste à posséder son propre studio), le feedback (jouer avec et non contre).

      Désolé pour le ton mais ce genre de discours prétentieux me gonfle (Drivin’ South et non Southern Drive hum).
      Pour info JH aura fait 12 ans de guitare.


    • #380614
      le 10/04/2013 par Barry Mills
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Trémah et Max
      Drivin’ South est un de mes titres préférés d’Hendrix, chopé en bootleg, et effectivement, la technique, c’est la base, de la même façon qu’on sait tous marcher, mettre un pied devant l’autre, mais qu’on ne marche pas tous de la même façon. On ne fait pas de la musique pour établir des records... Hendrix m’a apporté du plaisir, comme à tout un tas d’autres personnes, pour tout un tas de raisons, il a fait vivre une tradition, c’est déjà pas mal...


  • #377382
    le 07/04/2013 par frilmo
    Alain Soral - Entretien mélomane

    A un moment alain soral,parle de la pochette des beattles "sergent peppers".
    Sur la pochette de l’album Sergent Peppers des Beatles, ALEISTER CROWLEY est le 2me en partant de la gauche,CROWLEY,figure occulte apprécié par ses derniers.
    Je l’entend souvent parler de satanisme des élites politiques,que pense t-il de cette proximité des beattles et d’autres dans le milieux du show biz pour cette chose occulte,ou alors pense-t-il que ce n’est pas important de le souligner ?

     

    • #377609
      le 07/04/2013 par mk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      l’album de can-tago mago y fait reference aussi , la music etant par essence une pratique magique faut t’attendre a ce que les sources d’inspiration soit esotérique.
      Diabolus in musica =)


    • #377635
      le 07/04/2013 par Fidelion
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Oui les beattles ne sont pas les seuls ’fans’ de Crowley, Led zepp’ également (surtout Page apparemment : https://www.youtube.com/watch?v=Lwp...), Ozzy Ozbourne aussi (cf la chanson hommage Mr Crowley...)


    • #377878
      le 07/04/2013 par Walk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Un courant entier se revendique du satanisme, le black metal, je vois pas trop ce qui pose problème.
      L’esthétique y est intéressante et c’est avant tout de cela qu’il est question pour la musique.
      Il y a aussi un réel travail visuel au niveau des pochettes et la musique est aux antipodes de la variété qu’on nous sert abondamment.


  • #377387
    le 07/04/2013 par Enguerrand Dubh
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Alors que nous ne sommes pas du tout de la même génération, je constate que j’ai à peu près les mêmes analyses sur la musique qu’Alain Soral, sur Neil Young/Dylan, le Mahavishnu orchestra, Bowie, l’accélération des retours de modes, le sample, la différence entre les textes anglais et français, Gainsbourg, la pochette de disque, les concerts par rapport au disques.

    Content qu’il parle de Robert Crumb, des Stooges, des Ramones, Devo, de Charles Trenet.

    Dommage qu’il ne parle pas de rockabilly, de Johnny Cash (même s’il touche deux mots sur la country et qu’on voit une photo) de Rory Gallagher, de Stevie Ray Vaughan, de Joy Division, du MC5 (même si John Sinclair a plombé ça en truc gauchiste) de Renaud, de Noir désir, de Rage against the machine, de Fishbone, des premiers Red hot chili peppers, d’Eric McFadden et que quand il parle de Nougaro, il ne fasse pas le lien avec Dave Brubeck alors que l’exemple cité le permettait

    Pour les années 90, dommage qu’il ne parle pas de Jeff Buckley, du grunge, du stoner, mais c’est peut-être une question de génération. Il y a aussi At the drive in.

    En même temps, la vidéo ne fait qu’une heure et demi, il est impossible d’être exhaustif dans cette durée.

    Il est un peu sévère avec Alvin Lee, les Clash, Motorhead, le Heavy metal et le New-Orleans qui est le point de départ pour le jazz (Jerry Roll Morton pour commencer, voir Gottshalk qui fait le lien avec la musique classique).

    Un peu surpris par son goût pour le jazz-fusion et Magma tout en critiquant le jazz-rock, parce que en général, les gens que j’ai pu rencontrer qui aimaient l’un aimaient l’autre.

     

    • #377685
      le 07/04/2013 par Gabin
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Content de voir quelqu’un qui cite le génial Rory Gallagher. J’ai cru comprendre dans cette vidéo qu’en musique le positionnement politique d’un artiste ne l’intéresse pas et que seule la musique l’intéresse. Rory Gallagher ne s’est jamais engagé politiquement mais dans ses actes je le trouve assez proche de la vision d’E&R. Fervent catholique irlandais, il ne s’est jamais soumis au music business en refusant notamment de sortir des singles. C’est essentiellement par le bouche à oreille et quelques articles dans les magazines qu’il s’est fait un nom. Et il a acquis une dimension populaire assez incroyable partout où il est passé. Il est entre autre un des rares musiciens à ne pas avoir fuit l’Irlande du Nord lorsqu’il y avait des troubles dans les années 70. Ses concerts réussissant l’exploit de réunir catholiques et protestants le temps d’un soir sans qu’aucun incident grave ne survienne.
      Il a par ailleurs payer le prix de son insoumission aux maisons de disques en tombant dans un relatif anonymat jusqu’à sa mort en 1995.
      Musicalement ce n’est certainement pas le plus grand génie musical de sa génération, cela dit il était un des rares à avoir une telle maitrise de son instrument. Capable de jouer du blues, Jazz, Rockabilly, Ragtime, Folk, musique celtique, Hard Rock. Encore aujourd’hui il suscite l’admiration de nombreux musiciens.

      http://www.youtube.com/watch?v=mNMO...

      Vu que Alain cite Cream, je pense qu’il doit aussi connaître le power trio Taste qui est la réponse irlandaise au trio de Clapton, Bruce et Ginger Baker :

      http://www.youtube.com/watch?v=N0_N...


    • #378085
      le 07/04/2013 par Enguerrand Dubh
      Alain Soral - Entretien mélomane

      J’ai oublié Primus dans le registre hard funk psychédélique


  • #377389
    le 07/04/2013 par CLem
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Très bonne initiative cette entretien qui est vraiment enrichissant, de quoi faire taire tous ceux qui osent le nommer comme "cerveau malade".
    J’espère voir ce même principe concernant son côté cinéphile.


  • #377392
    le 07/04/2013 par nonsens
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Les types de la miroiterie sont des punks vestimentaires ?


  • #377401
    le 07/04/2013 par godsmack50
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Sur Pink Floyd ...meddle ...atom heart mother ...ect jsuis pas d’accord !!! mais Soral à quand meme une sacrée culture musical il faut l’avouer . Apres tout est aussi une question de gout . Parcontre niveau jazz lui qui aime aussi les melodies là j’ai du mal !!!

     

    • #377893
      le 07/04/2013 par Jazzman
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Tu entends par là qu’il n’y a pas de mélodies dans le jazz ??


    • #379310
      le 08/04/2013 par esthète
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Jazzman

      Non, c’est pire que ça ! Il entend par là qu’il n’entend pas de mélodies dans le jazz !

      Il est temps d’investir dans de l’audispray....


  • #377403
    le 07/04/2013 par esthète
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour A.S. l’âge d’or de la musique disons "non-classique" va en gros de 1950 à 1975, je partage ce point de vue, mais pas un mot sur la musique brésilienne alors que c’est sans doute un des pays les plus riches au monde dans la diversité musicale, dans la rencontre entre la musique africaine et occidentale !

    Jobim, Vinicius de Moraes, Baden Powell, Chico buarque, Joao Bosco, Luiz Gonzaga...etc...etc

    Moi perso la pop et le rock, même si je reconnais à tous ceux qu’il cite un grand talent mélodique, m’ ennuient profondément à cause de leur lourdeur rythmique, car dans ces musiques ce sont toujours les temps forts (1 et 3 sur du 4/4) qui sont appuyés, en gros je dirais que ce sont des musiques qui ne groovent pas, qui ne dansent. D’ailleurs, ce qui est drôle avec les français (j’en suis un ! mais j’ai eu une éducation musicale jazz et musiques du monde) c’est qu’ils ne comprennent absolument rien aux rythmiques latines et africaines en général.
    Vous leur jouez une samba sur une guitare, ils sont pour 95% d’entre eux incapables de trouver le premier temps, ou alors ils te jouent ça avec une pesanteur digne d’un éléphant obèse.
    Le rock, en général, m’ennuie pour ça, ça groove pas une cacahuète, c’est très plat rythmiquement, très marche, poum tchak poum tchak, comme si les mecs avait appris le rythme en regardant un ouvrier de maçonnerie.

    Tenez, un groupe formé et dirigé par Mike Patton qui n’a fait que trois albums mais qui est un véritable ovni musical dans les trente dernières années, MR BUNGLE.

    Sinon allez écouter ça, le pianiste n’a que 22 ans au moment de l’enregistrement du trio jazz (c’est parfois un peu immature), mais c’est un franco-brésilien qui chante, joue de la guitare, du piano, des percussions, de la batterie, de l’accordéon...et d’autres instruments !
    Il n’y a pas grand chose sur sa chaîne youtube pour le moment mais il y en aura plus après... Ce mec compose depuis qu’il a 10 ans, il a un très bon sens de la mélodie, que ce soit en jazz, en reggae, musique brésilienne.. :

    http://www.youtube.com/user/manoudabahia

     

    • #377808
      le 07/04/2013 par laurent
      Alain Soral - Entretien mélomane

      merci pour ces références de la musique brésilienne, j’ai toujours voulu m’y intéresser mais par manque de temps et de sources je n’ai jamais fait réellement l’effort. N’hésitez pas à développer ça m’intéresse, si vous connaissez un ouvrage réference ou une page web, je prend.

      laurent


    • #378088
      le 07/04/2013 par esthète
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Laurent

      Avec plaisir mon cher ! Je développe, c’est un grand plaisir pour moi de vous faire découvrir cette musique brésilienne qui a changé ma vision de la musique, elle m’a bien plus ouvert les oreilles mélodiquement, harmoniquement et rythmiquement que ne l’a jamais fait le jazz, qui j’adore quand même puisque j’ai grandi en en écoutant.
      La musique brésilienne est d’une richesse insoupçonnée, elle véhicule souvent l’image réductrice de bossa sirupeuse (qui souvent ne sont même pas des vraies bossas jouées par des brésiliens) ou du carnaval et ses danseuses dénudées, et c’est aussi navrant que rageant vue sa richesse incroyable.

      J’y vais je vous donne quelques références, je vais essayer d’être une peu synthétique car je n’aurai jamais la place de tout référencé et de vous donner des détails....

      En gros vous avez plein de styles différents mais qui ont tous un point commun, c’est-à-dire une manière de jouer le rythme très particulière que le batteur Peter Erskine décrit assez bien : le rythme occidental c’est comme une balle bien ronde qui roule de façon régulière, tout est égal à l’intérieur du cycle, toutes les croches se valent. En revanche avec le rythme brésilien on voit plutôt un oeuf qui roule, le premier temps est le même mais à l’intérieur du cycle il se passe qui est impossible à écrire, une façon de jouer les croches avec une sorte de ralentendo/accelerando permanent. Et puis se sont plutôt les temps faibles et les levées qui sont mises en valeur, c’est une musque qu’il faut "penser large", à la blanche plutôt qu’à la noire. Bon, trève de blablatage musicologique, je vous donne des références.

      Tout d’abord, les différents genres :

      LA SAMBA : à l’origine jouée uniquement avec percussions sur lesquelles on chante ou pas, originaire du NORDESTE africain du Brésil, par exemple Salvador de Bahia.
      LA BOSSA : Une sorte de samba ralentie, plus intimiste et plus subtile harmoniquement, née de la nécessité de jouer discrètement dans les appartements à rio pour pas déranger les voisins.
      LE FORRO : Musique populaire du Nordeste également, l’équivalent de notre musette. On peut y rattacher le XOTE (sorte de reggae avant l’heure) ainsi que le BAIÃO, dans l’idée de ne pas faire de classification trop pointilleuse et inutile.
      LE CHORO : C’est un peu comme du classique pour résumer, souvent des pièces de guitare ou de cavaquinho instrumentales, mais avec le rythme brésilen.

      Bon j’ai plus de place, désolé je continuerai demain promis


    • #378331
      le 08/04/2013 par dudu
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Comme pour Soral ma période musicale préférée est la fin des années 60 et le début des années 70 (avec notamment les groupes issus de Canterbury dont Soft Machine en tête de proue), mais j’ai plus tard retrouvé cette même fraîcheur et folie mélodique dans la musique brésilienne, d’abord dans le mouvement tropicaliste (Os Mutantes, Caetano Veloso, Gilberto Gil, Tom Zé, Gal Costa ...sous les arrangements délirants de Rogério Duprat), mais aussi dans la musique plus populaire d’un Jorge Ben ou d’un Chico Buarque. C’est un bain de jouvence dans lequel je me replonge souvent, et qui est tout aussi riche et légitime que le rouleau compresseur anglo-saxon.


    • #378972
      le 08/04/2013 par laurent
      Alain Soral - Entretien mélomane

      merci les mecs !!


    • #379320
      le 08/04/2013 par esthète
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Dudu

      Tout aussi légitime en effet ! Mais surtout beaucoup plus riche en fait ! Dans 3 morceaux de jobim, il y a déjà plus de richesse mélodique, harmonique et rythmique que sur toute la carrière de Bowie par exemple.

      Y a un truc qui est quand même assez drôle : je ne connais pas un seul musicien de jazz, de musiques du monde en général, qui écoute avec plaisir plus d’un album entier de rock/pop sans se lasser ! A votre avis pourquoi ? Tout en sachant que les premiers sont capables de faire ce que font les seconds, alors que l’inverse n’est pas vrai.

      Car le rock/pop, c’est une musique assez appauvri à bien des égards, à de rares exceptions près : accords appauvris, rythmiques appauvries, mélodies jolies et naturelles quand c’est bien fait mais quand même assez simple au final.


    • #379324
      le 08/04/2013 par esthète
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Dudu

      Dans le genre déjanté génial au Brésil vous avez Hermeto Pascoal, Miles avait dit de lui que c’était le musicien le plus impressionnant qu’il ai jamais rencontré....


    • #379645
      le 09/04/2013 par dudu
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Merci pour les conseils... Jobim j’ai qques albums et compiles, mais pour Hermeto Pascoal je crois n’avoir jamais écouté. Un album en particulier, peut-être ?


  • #377409
    le 07/04/2013 par Manuel
    Alain Soral - Entretien mélomane

    La pêche ! Moi avec ça j’ai ma dose, si M. Soral veut pas livrer d’entretien de mars je chialerai même pas –quoiqu’il serait dommage de laisser Tariq Ramadan sans réponse... Ça donne envie de se mettre à boser en écoutant de ces trucs, en fait je vais me mettre à la traduction de Comprendre l’Empire en espagnol, si ça se trouve je l’aurai finie avant que quelqu’un d’autre ne l’ait eue faite. Vu l’ambience ici en Espagne ça pourrait même faire du bruit malgré les passages franco-français et aider corriger des clivages faux ou stériles. Merci !


  • #377411
    le 07/04/2013 par Jacques
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Un peu trop radical sur certaines choses, quand même. Commencer par dire que Yes est de la merde, c’est dur...

    Et quid de la musique électronique expérimentale, Aphex Twin, Warp Records, l’IDM anglaise ? C’est un autre pan fascinant de la musique qu’il n’a peut être pas encore exploré. La musique classique New Age aussi (Moondog, Steve Reich, Philip Glass...) est absente aussi.

    Mais merci pour cet entretien extrêmement intéressant ! À quand 1h30 sur la peinture, le cinéma ou la mode ?

     

  • #377412
    le 07/04/2013 par Jonathan
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je suis d’accord avec Soral sur beaucoup de points mais donner un avis objectif sur une chose comme la musique est toujours très délicat car cela dépendra toujours de la sensibilité de chacun.
    Ce qu’il a ressenti en écoutant certains artistes de Jazz ou même de Pop, d’autres l’ont ressenti en écoutant des chose très différentes, l’essentiel est de différencier la vraie musique (tout genre confondu) faite avec une certaine intégrité, du vomi commercial (actuel ou passé) dont le seul but pour les "artistes" opportunistes one-shot, est de surfer sur la vague du moment pour s’en mettre plein les poches avant de disparaître du paysage musical à tout jamais...et qui souvent d’ailleurs ne sont que des interprètes et non des compositeurs.
    Moi par exemple je suis plutôt branché Metal, et plus précisément d’un sous genre appelé le Black Metal qui est un style qui contrairement à ce que dit Soral lorsqu’il parle de Heavy-Metal, ne se limite pas à la bière, un look de naze et à la moto, mais qui est un style de musique très complet qui demande une certaine intégrité et capacité de composition (et qui se produit encore sous le format K7 et vinyle), moi même j’en fais tout seul chez moi et maîtrise tous les instruments, enregistre mes propres galettes et partage du mieux que je peux ma musique.
    Maintenant il est certain que c’est un genre qui ne s’adresse pas à tout le monde et je ne peux pas jeter la pierre à un type de 60ans par exemple qui aurait des aprioris sur cette musique, je peux comprendre mais ce que je veux dire c’est qu’encore à l’heure actuelle, il y a des mecs qui ont le souci du détail et du travail bien fait en musique, et dans des genres divers et variés...justement, les pionniers sont pour la plupart morts et enterrés, tout vrai musicien reconnait le talent qu’avaient ces gens mais après c’est une question de goût, par exemple Hendrix était un bon zicos mais j’ai toujours trouvé sa musique plate car dans la musique je recherche d’autre chose, par exemple dans un genre très axé sur les guitares, je préfère de loin le Jazz manouche (sans doute de par ma culture), m’enfin, après ce n’est pas comparable mais tout ça pour dire que les avis qu’on peut donner sur la musique sont toujours très subjectifs et dépend de la sensibilité de chacun, d’autant que ce que l’ont perçoit comme étant de la bonne musique, celle qui va nous faire se dresser les poils se présente à nous d’elle même et souvent malgré nous, on ne le choisit pas vraiment...


  • #377414
    le 07/04/2013 par Bélisaire
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Juste un avis, de la part d’un musicien, enfin musicien...

    Essayez de vous intéresser à Prokofiev monsieur Soral, ça pourrait peut être vous intéresser.
    Le 2ème concerto pour piano ou les sonates de guerre, surtout la 6ème.
    Vous oubliez peut être Queen, qui sauve, un peu, les années 80.

    Respectueusement.

     

    • #377605
      le 07/04/2013 par H.M.
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Queen, je reconnais le génie, en particulier celui de Mercury, mais essentiellement les 4 premiers. Après ils ne veulent plus trop "se casser la nénette" et joue la facilité, quand bien même ils le font avec talent.


  • #377415
    le 07/04/2013 par Gotfried
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Une chose qu’il est capital de comprendre avec la musique, c’est que c’est une forme de système qui ne dit pas son nom. Tout comme dans la littérature il y a des mots, dans la philosophie des concepts, dans la musique il y a des clefs d’écoute. Quand Soral dit de certains groupes ou certains style que "c’est de la merde", à n’en pas douter il le pense sincèrement, mais à n’en pas douter ceux qui sont fans de ces groupes pensent sincèrement que c’est bien, et qu’au contraire certains groupes ou styles que Soral apprécie sont de la merde.

    Pourquoi cette différence ? Serait-ce, comme il le dit avec cette touche de condescendance, qu’il est trop "intello", ou qu’il a trop bon goût ? Ou ne serait-ce pas simplement qu’une musique qu’on aime pas (ou qu’on méprise), toute considération extra-musicale mise à part (racisme, élitisme, "populisme", etc), c’est une musique dans laquelle on ne voit pas ce qu’il y a à écouter ? J’entends par là qu’on ne retrouve pas ce qui fait que les musiques que l’on aime nous plaisent.

    Personnellement, tout ce que j’ai pu entendre de Chopin a sonné à mes oreilles comme de la musique d’ascenseur pour bourgeois, comparé à la propreté mathématique et la grandeur germanique des 5e,6e et 9e symphonies de Beethoven. En est-il ainsi ? Bien sûr que non. C’est que je perçois ce qui fait la qualité de Beethoven, mais pas ce qui fait la qualité de Chopin : c’est littéralement que je ne sais pas ce que je dois y écouter. Et quand Soral croît reconnaître une de ses références personnelles dans ce qu’on lui fait écouter de nouveau, c’est une manifestation de ce phénomène là. Dans son trousseau de clefs d’écoute, il en trouve une qui semble correspondre à cette serrure encore inconnue, mais elle n’ouvre pas la porte, et il conclut à la défectuosité d’une mauvaise copie.

    Face à toutes ces portes qu’on ne sait pas ouvrir, et puisqu’on ne manque pas de musique à écouter, il est facile de tomber dans le mépris et l’arrogance pour ces musiques qu’on aime pas. On peut alors essayer de construire un discours pseudo-rationnel autour de ça, mais c’est un faux-semblant. La musique est bien au delà de la communication verbale, elle peut potentiellement toucher n’importe quelle partie de notre être, surtout celles dont on ignore l’existence. Selon les personnes, certains "canaux" sont plus réceptifs que d’autres, et quand une musique les actives agréablement ça génère une préférence, ainsi qu’un réflexe de défense contre celles qui ne les activent pas.

     

    • #378178
      le 07/04/2013 par Walk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ton analyse est très pertinente !


    • #381633
      le 11/04/2013 par patrick (divorcé)
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Le soucis c’est de comparer Bach, Ravel, Chopin, Brahms, etc... ce sont des périodes très différentes, avec des attentes différentes, et la musicologie nous as appris que l’oreille humaine évolue et un accords de 7e de dominante par exemple était très difficilement concevable au 17e, et aujourd’hui ils sont rentrés dans les oreilles si bien que personne ne les remarques plus.

      Je ne dis pas par là que toutes les musiques dites savantes se valent, mais que la complexité d’un Ravel ou d’un Debussy ne sont pas comparables à l’écriture de Chopin. D’ailleurs Chopin a été censuré par ses éditeurs de toutes les notes un peu dissonante, pour ne pas froisser le public, et ses manuscrits de travail sont souvent beaucoup plus riche. Comme dirait l’autre "Il faut le savoir".

      Bonne soirée


  • #377416
    le 07/04/2013 par cinadon
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je me permets de parler du seul style musical que A.Soral a omis (volontairement ?) de mentionner dans ce bon entretien mélomane. Et le reggae alors nom de Dieu !! Même pas un mot, ni en bien ni en mal ! Il doit vraiment détester le bougre !
    Il y a pourtant de vrais groupes dans les années 60 très "roots" et authentiques ! Et pour aller directement à la source : le calypso, le mento et le ska qui sentent bon les caraïbes !!
    Le early reggae qui va de pair avec le mouvement prolétaire skinhead des années 60 en Angleterre est très intéressant aussi !
    Même actuellement niveau reggae le groupe groundation est très qualitatif, ça vaut le coup d’oreille !
    https://www.youtube.com/watch?v=7q_...

     

  • #377421
    le 07/04/2013 par JohnNada
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Très intéressante vidéo, Soral parlant de Magma, Beefheart et Zappa qui l’eût cru !

    En revanche, dénigrer Tom Waits et glorifier Arno me semble contradictoire, sachant que le second à largement pompé le premier (sans même forcément s’en cacher).
    Génie souvent mal connu, Tom Waits à d’ailleurs été repris par nombre d’artistes cités par Soral (Tim Buckley, The Ramones, Arno).

    On est loin chez Waits du produit marketing, c’est plutôt un artiste à contre courant qui à eu du mal à se faire produire dans la musique aseptisée du milieu/fin des 70’s, possédant un univers riche, assez proche d’un Bukowski et ayant accouché d’une production hétéroclite assez personnelle et expérimentale (sur la fin).
    À noter également des textes très bien écrits, drôle et sarcastiques (chose rare dans la production US).

    On est loin à mes yeux du produit marketing ficelé.

    Pas d’accord également sur la critique du concert à la fin de la vidéo. Evidemment le côté fanboy/girls donne de l’urticaire, mais parfois on assiste à de véritables moments de grâce.

    Un exemple : http://www.youtube.com/watch?v=mH5Z...

     

    • #377572
      le 07/04/2013 par Goldknödel
      Alain Soral - Entretien mélomane

      De mon côté, le point que j’ai trouvé contradictoire, c’est qu’en entendant Janis Joplin, je me suis dit "Tiens on dirait du James Brown". Puis, juste derrière ça, il dit "James Brown, c’est de la merde".


  • #377423
    le 07/04/2013 par chercheur
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Bon, je partage bien des choses avec Soral, je suis de sa génération, mais soudainement, il dit 1 ou 2 trucs assez incompréhensibles pour moi (sur le jazz).
    1er truc : années 80, 90, 2000 = pure daube. Rap, pop, techno, etc ne valent rien pour moi non plus et je suis d’accord avec lui, c’est limite musique de dégénérés. "ça mériterait le goulag et la déportation, et même un bombardement allié", d’accord avec lui à 1.05 h, mdrrr ;-)) ça correspond à l’époque de merde, oui, à Goldman sacchs, c’est sûr ;-)
    En classique, Bach, plus grand artiste de l’histoire de l’humanité pour moi tous arts confondus, Debussy, Chopin, Ravel, bien d’accord. il oublie Mozart et les autres, mais il y en a tant...
    Brassens, Brel, Ferré, Gainsbourg, Piaf, Dutronc, Trenet, Nougaro, ok, rien à redire, et c’est très supérieur en paroles aux débilités anglo-saxonnes de toutes époques, c’est vrai.
    Le flamenco, Paco de Lucia, très beau, c’est vrai aussi, et toute la guitare espagnole, et il a oublié le sublime Brésil !
    Pour le Jazz, je partage aussi son sentiment. Miles Davis est le plus grand artiste moderne que j’ai entendu en concert. Très impressionnant.
    Mais comment peut-il dire que John Mac Laughlin, Al di Meola, Billy Cobham sont mauvais s’ils sont séparés de Miles ? S’ils sont mauvais, ok, mais alors que dire des groupes punk et rocks de seconde zone qu’il cite ?? Dire que Devo (1978) est génial, est très surprenant, car c’est très pauvre musicalement, très débile, à déporter aussi pour moi, carrément. ;-)
    Et je trouve le jazz rock bien plus riche musicalement que pas mal de groupes rocks et pop qu’il cite. Pourtant, j’aime le rock, et il a oublié Pink Floyd d’ailleurs...
    Quant à la musique de l’Inde, il a raison je trouve, c’est la plus riche du monde avec le classique occidental, et beaucoup de musique arabe au oud sont plus riches que le rock, sans comparaison, c’est de la musique spirituel de l’âme, comme en Inde, ça vole haut, même si l’Inde est plus riche que la musique arabe, chinoise, japonaise...
    J’adore sa conclusion : "si l’occident a dominé le monde sur une chose, c’est en musique."
    Par contre, dire que c’est grâce à Richard Strauss, non non doucement les basses, c’est subjectif mais je suis pas ok avec ça ;-) Richard Strauss, Wagner, sont très inférieurs à Mozart, et tous sont des tous petits bébés minuscules à coté du gigantesque, unique, céleste et Divin Jean-Sébastien Bach.....


  • #377429
    le 07/04/2013 par Hippolythe
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Aaaah je crois que les commentaires ici sont bien plus intéressant que la vidéo car soral passe complètement à coté de ce qui se fait maintenant, du rock et du metal.

    Je ne suis pas près d’avoir tout lu et tout testé ici..

    Mais je suis surpris que personne ne parle de Godspeed you ! black emperor : http://www.youtube.com/watch?v=4vRr...


  • #377431
    le 07/04/2013 par patrice sanchez
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je croyais que le rock était une création de la cia pour abrutir la jeunesse avec la drogue allant de pair !
    Personnellement il n’y a qu’une musique dont je ne peux me passer d"écouter, le jazz, si réjouissante et variée et en l"occurrence j’ai trouvé un peu légers et péremptoires vos commentaires !


  • #377432
    le 07/04/2013 par Beny
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour l’anecdote, Brel lui-même n’était pas convaincu par les paroles d’Amsterdam.

    La mélodie et l’interprétation compensent largement !


  • #377434
    le 07/04/2013 par Régis
    Alain Soral - Entretien mélomane

    De toute façon la musique a été et est un des principaux vecteurs de domination pour l’Empire.


  • #377435
    le 07/04/2013 par goran75
    Alain Soral - Entretien mélomane

    et non hendrix n’est pas blanc ....
    labsus ??


  • #377441
    le 07/04/2013 par Gotfried
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je vois que les discussions vont bon train, chacun défendant assez justement et avec beaucoup de modération la musique qu’il aime (encore qu’il n’y ait eu personne pour défendre le rap... allez savoir pourquoi). Mais je vois que Soral a un mépris assez radical pour Genesis et les Moody Blues, et étant un fan de ces deux groupes (sur des périodes données), je ne peux que m’élever à mon tour

    Je connais moins bien les "derniers" album des Moody Blues, par contre, il n’y a pas photo, les derniers album de Genesis sont de la soupe complètement insipide, formatée pour la radio de masse des années 80 (album globalement gonflant, mais un ou deux tubes qui permettent de vivre jusqu’à la sortie de l’album suivant). Cette précision faite, entrons dans le vif du sujet.

    Je ne peux pas croire que Soral ait réellement écouté des albums de Genesis comme Foxtrot, Nursery Crime, Selling England by the Pound, ou encore The Lamb Lies Down on Broadway. Tous ces albums sont des espaces de création musicale extrêmement riche, absolument pas "vulgaire" ou merdique, surtout comparé aux Beatles (qui se sont quand même cantonné à la ritournelle plutôt légère). Je ne dis pas que les musiciens sont excellents, mais leur créativité musicale est vraiment ahurissante. Le titre le plus représentatif de leur créativité fait hélas presque toute une face de vinyle, mais envoie Bohemian Rhapsody KO dans les cordes. Peter Gabriel avait mis en place tout un jeu scénique qui donne encore une dimension supplémentaire au morceau :
    Supper’s Ready

    Les Moody Blues, c’est un peu différent. Il ne faut pas vraiment écouter ce qu’ils ont fait, mais ce à quoi ils ont visé, et dont ils n’avaient pas forcément les moyens (talent). Je parle surtout de Days of Future Passed, et On the Threshold of a Dream. Ils peuvent n’avoir l’air de rien, mais une rapide analyse de la succession des chansons révèle une structure initiatique cachée. Dans DoFP : analogie moments de la journée/périodes de la vie. Dans OtToaD : intro, les 7 jours de la semaine (monde matériel), transition, mise en condition (rêve=transe), découverte du monde spirituel, "voyage", conclusion. Ce sont donc des concepts albums d’une teneur unique dans tout l’univers de la musique du XXe siècle, et ils sont à écouter dans cette optique (paroles aussi).
    Triptyque final de OtToaD

    On peut ne pas aimer, mais en aucun cas ce n’est de la merde.


  • #377442
    le 07/04/2013 par goy pride
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je ne suis pas un mélomane et je me souviens que durant mon adolescence je me sentais un peu con lors des conversations de mes camarades de classe sur tel ou tel chanteur, tel ou tel groupe dont je n’avais jamais entendu parlé. N’écoutant pas la radio et ne regardant pas la télé je me demandais d’où venait leur connaissance sur le sujet. C’est au hasard d’une conversation que j’appris l’existence d’émissions musicales radio ou télé diffusées. Il n’y a bien que Soral qui est capable de rendre intéressant à mes oreilles une causerie sur la musique alors qu’il le fait de manière candide non "conspirationniste", c’est à dire en s’attachant uniquement à l’aspect purement musical indépendamment de sa fonction occulte subversive, de son rôle de corruption de la jeunesse en véhiculant une idéologie nihiliste, subjectiviste, sataniste...l’histoire du rock et de la pop n’est pas différente de celle du rap, les mecs rigolos d’une certaines communauté derrière la mise en avant de certains personnages et groupes, le génie et la qualité musicale ne doit pas faire oublier cela.


  • #377443
    le 07/04/2013 par Jason
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Tres tres chouette entretien, le but etait de partager ses gouts et j’ai fait qques belles decouvertes.

    Pour les 70 :
    Qques injustices a mon avis : Yes, Genesis (avec Gabriel au chant), Jethro Tull. Il est vrai que comme le veut la legende sans Syd Barett, certainement pas de Floyd, mais sans la carriere de Pink Floyd, notamment leurs excellents Animals , Echoes et Dark Side of the Moon, qui parlerait encore de Syd Barrett aujourd’hui ?

    Manque les premiers Elton John, Police, Queen, Eric Burdon, & many more.

    Au risque de faire hurler certains, il a par contre bien fait d’ignorer U2 :-)

    Alain Soral dit que ds les 90 on a rien fait de mieux ni original en rock. Si j’abonde ds son sens pour les branleurs d’Oasis, je le trouve injuste envers Blur. Il ne parle pas du fils de Tim, Jeff lui aussi parti trop tot. Il oublie toute la vague grunge de Seattle (Nirvana, Pearljam, Soundgarden) qui pour reprendre son expression sur le punk vient "chasser a coup de pompes les vulgaires". Suit la vague Californienne Red Hot, Offspring (les premiers sont tout bon), Green Day (ok c devenu de la daube ensuite). Il a beau pas aimer le rock politique, Rage Against the Machine reste un des groupes majeurs de l’histoire du rock. Pas mal de choses interessantes en metal aussi : Korn, Deftones, etc. Tout ces groupes, qu’on aime ou pas, ont fait de la musique de qualite et originale (en tout cas sur leurs premiers disques).

    Comme il le dit, ces appreciations personnelles, c’est entre autre une question de generation. Ds 10 ans ce sera surement moi le ringard qd mon fils me fera ecouter ses groupes fetiches. Mais Soral a raison, le temps ne triche pas, et on verra ce qui reste.

    Musique Francaise : assez d’accord avec tt ce qu’il dit. J’aurais qd meme parle avec nuances de Le Forestier, Goldmann et Cabrel, tous 3 bons melodistes et assez belle plume. Pas d’accord non plus sur Telephone.

    Encore merci pour ce partage de pt de vue riche en reference en tout cas !


  • #377445
    le 07/04/2013 par Beny
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Soral se contredit en commençant par critiquer les paroles d’Amsterdam pour finalement dire que ce texte est puissant et expliquer sa reprise par Bowie.


  • #377446
    le 07/04/2013 par Beny
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pas un mot sur la soul !

    Sam Cooke, Marvin Gaye, Stevie Wonder, Bill Withers...

     

  • #377447
    le 07/04/2013 par Godefroi de Javron
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je conseille à Alain Soral d’écouter Yngwie Malmsteen. Un prodige de la guitare rock, métal, musique classique http://www.youtube.com/watch?v=-6as... car très inspiré par elle et même du flamenco : http://www.youtube.com/watch?v=QoeO.... Rapide et précis. Seul guitariste actuel à jouer du Jimi Hendrix à la perfection : http://www.youtube.com/watch?v=T4CT...

    Yngwie Malmsteen - Mozart 40th Symphony : http://www.youtube.com/watch?v=grJZ...

     

    • #377682
      le 07/04/2013 par Rory
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Non, Malmsteen joue comme un bourrin, son jeu est une continuelle masturbation : toujours plus vite, toujours plus fort. Pour d’excellents guitariste rock incorporant des éléments classiques, il faut écouter Uli Jon roth dans les 5 premiers albums de scorpions, et Randy Rhoads dans les2 premiers d’Ozzy Osbourne


    • #377891
      le 07/04/2013 par Tremah
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Malmsteen, ça passe quand il s’auto-parodie, sinon...

      "seul guitariste à jouer du Jimi Hendrix à la perfection"

      la reprise de Voodoo Child est à vomir par terre ... regarde celle de SRV ou celle-ci par Lucky Peterson (un bluesman qui "envoie" en concert)

      http://www.youtube.com/watch?v=upzT...

      pour jouer du hendrix sans se ramasser il faut avoir un feeling blues, ce qui n’est pas vraiment le cas des trois "shredders" sur cette vidéo, à l’exception peut-être de Satriani


    • #378214
      le 08/04/2013 par Godefroi de Javron
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Yngwie Malmsteen est un excellent guitariste point barre. Après les goûts et les couleurs. John Petrucci guitariste de Dream Theater et très bon aussi. Et que dire du batteur Mike Portnoy du même groupe, un tueur ! Chez Dream Theater on y trouve aussi le Bach du groupe métal Jordan Rudess. "Notes on a Dream" de J.Rudess, Une véritable leçon de piano.


    • #380363
      le 09/04/2013 par speed triple
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Sublime technicien ,mais je préfère largement SATRIANI , il est moins démonstratif et sa musique et plus raffinée


  • #377451
    le 07/04/2013 par anonyme
    Alain Soral - Entretien mélomane

    " Je mets au défi quiconque de me montrer des trucs des années 80, 90, 2000, qui soient mieux ou plus inventifs que des trucs des années 60-70, dans la musique pour jeune, pop, rock, et qui ne soit pas de l’imitation, du resucé […] "

    Sans hiérarchiser, le groupe Einstürzende Neubauten permet de découvrir de nombreux paysages.

    Par exemple, la chanson intitulée Nagorny Karabach (Alles Wieder Offen, 2007) :
    http://www.youtube.com/watch?v=hd-6...

    Amitiés


  • #377455
    le 07/04/2013 par Rafael
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Alain Soral , mélomane....mmououi ....Pas inintéressant , loin de là ... je préfère pourtant ses analyses de géo-politique actuelle ,dont nous avons grand besoin en ce moment "critique" ...


  • #377464
    le 07/04/2013 par david01
    Alain Soral - Entretien mélomane

    ne me demander pas pourquoi mais la finalité ma fait pense a ceci

    http://www.dailymotion.com/video/xu...

    en rendant a César ce qui est a César a dieu ce qui est a dieu rendons le message qui fut a l’auteur.

    Même si nous savons que ce sont les sangsues de la finance qui se gave le plus tant sur l’auteur que le consommateur.


  • #377466
    le 07/04/2013 par Holden
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je partage aussi l’avis de Soral sur la "chanson engagée". C’est vrai qu’en France, ça va souvent donner des trucs un peu lourdingue, à la Trust ou Noir Désir, débardeurs, grandes gueules, et antifascisme cul-cul.

    Dans la pop anglaise, depuis 50 ans, il a cette tradition typiquement british de l’ironie, du second degré, de l’humour, qui fait qu’une chanson pop peut être fait pour danser, pour se distraire, mais aussi, pour faire passer un message vaguement politique ou social...

    Par exemple, quand le groupe Pulp parle des classes sociales aisées, c’est pour s’en moquer, mais sans grands discours pompeux à la Bertrand Cantat des années 90 :

    http://www.youtube.com/watch?v=yuTM...

    Typiquement, on sait pas faire ça en France. Une chanson doit être "légère" ou "sérieuse" chez nous... La pop anglaise a toujours su parler des prolos et des classes moyennes sans en faire des caisses dans le pompeux et le sérieux. Et les Clash sont morts quand ils ont fini par se prendre trop au sérieux, à trop jouer des donneurs de leçon gauchistes...

    A part ça, le grand traducteur de Brel dans la pop anglaise, ce n’est pas Bowie, c’est Scott Walker :

    http://www.youtube.com/watch?v=XBkK...

    David Bowie lui a tout piqué !!!

     

    • #377914
      le 07/04/2013 par el vago
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ah Scott Walker, merci de citer ce génie trop méconnu ! Ce type qui a tout compris à la musique, est le plus européen des chanteurs américains, tout dans la finesse et l’humilité, au passage il est aussi le seul chanteur qui ait réussi a faire de l’ombre aux beatles avec les walkers brothers, comme vous le dites, c’est effectivement lui qui à travers ses différentes reprises a popularisé Jacques Brel à l’étranger.
      Si vous aimez la basse, il faut écouter the old man’s back again de Scott 4, la ligne de basse n’est clairement pas de ce monde : http://www.youtube.com/watch?v=jMUk...

      Et c’est effectivement la plus grande influence de David Bowie, il suffit d’écouter cet hommage de Scott walker à David bowie pour ses 50 ans (le son est de mauvaise qualité, mais permet tout de même d’apprécier l’émotion d’un bowie sur le cul qui a du mal a s’en remettre ) : http://www.youtube.com/watch?v=fF1Y...


  • #377467
    le 07/04/2013 par M.V.
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Quand M. Soral a cité Neil Young, j’ai tout de suite pensé à "Sweet Home Alabama" de l’excellentissime "Lynyrd Skynyrd" qui était une réponse sudiste à "Alabama" et "Southern man" de Young.

    Je vous conseille d’ailleurs leur premier album : (pronounced ’lĕh-’nérd ’skin-’nérd) (1973)

    Avec tous les incontournables du groupe : Free Bird, Tuesday’s Gone, Gimme Three Steps ou encore ce qui est pour moi la meilleure Simple man.

    http://www.youtube.com/watch?v=sMmT...


  • #377468
    le 07/04/2013 par Holden
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Ce que j’adore, dans cette vidéo, c’est qu’elle va en faire chier un paquet !!!

    Ceux qui affirment que la musique, la pop, le rock, c’est l’oeuvre de Satan et qu’il faut mépriser cette culture là... (on en a lu ici !!)

    Et j’aimerais bien voir la gueule du chroniqueur de base des Zinrocks, quand il verra que Soral est capable de citer le sample qui a servi au 1er titre du 1er album de Massive Attack...

    Ca, en fait, l’air de rien, sur un sujet aussi léger, c’est pour le coup de la quenelle de 650 !!!! ;)

     

    • #377508
      le 07/04/2013 par boby
      Alain Soral - Entretien mélomane

      c’est le cas,
      le fait que Mr soral apprécie la musique pop/rock n’enlève en rien son caractère satanique


    • #377527
      le 07/04/2013 par Holden
      Alain Soral - Entretien mélomane

      C’est "satanique", ça ?

      http://www.youtube.com/watch?v=-LOg...

      http://www.youtube.com/watch?v=JzcZ...

      http://www.youtube.com/watch?v=IrW7...

      http://www.youtube.com/watch?v=P-Q9...

      http://www.youtube.com/watch?v=dWlL...

      Je n’entends que de belles mélodies, de beaux arrangements, de belles voix... Peut-être la beauté du diable, alors...


    • #377627
      le 07/04/2013 par mk
      Alain Soral - Entretien mélomane

      bien sûr que la musique rock cache quelque martingal manipulatrice XD faut pas etre un innocent idiot dans la vie ^^
      la musique et un art puissant manipulant l’auditeur sa phisiologie et sa psychologie, capable d’invoquer sentiments et pensé profonde.
      Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique.
      [Platon]
      trop d’ignorance de la par des gens dans la conception meme de la musique pour que l’on puisse attendre d’eux de se defendre face au imposture et a l’esbrouffe.
      Trop de rapport entre la géometrie et la musique par exemple ainsi vous rappelerez vous qui est le maitre G par exellence ;)


    • #378001
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Holden

      Superbe playlist. Que du très lourd. Ce que est génial avec les Beatles c’est que leur vidéos parfois frisent le ridicule mais un ridicule maîtrisé. Contrairement aux groupes actuels où tout est calculé au millimètre, les vrais génies ont de l’auto-dérision.

      Et pour ceux qui avalent tout sans réfléchir. La fameuse photo avec les Beatles faisant des 666 et des cornutos c’est un photo-montage qui circule depuis longue date. Concernant Crowley qui apparaît parmi des dizaines d’autres personnages qui les avaient marqué, si vous appelez ça un hommage au diable ou à son émissaire alors il vous en faut peux.

      Concernant la chanson Image c’est cul cul, et la niaiserie des paroles peut prêter à milles interprétations. On peut y voir tout ce qu’on veut même le pire. Une chose qui est sure c’est qu’ils ont été initiés et qu’ils ont côtoyés l’industrie musicale et tout ce qu’elle trimbale de personnage malsain.

      Si vous commenciez par dire l’industrie musicale moderne (post-50’s) est satanique, ça serait mieux que de dire que la musique est satanique, ou que tel ou tel musicien est sataniste. Dans ce cas, j’ai un million d’exemple même sur des chansons populaires pour te dire que ce sont des messages subliminaux subversifs.

      Exemple. Julie Pietrie - Eve Lève toi. Elle chante

      Eve lève toi tes enfants ont grandis.

      Eve symbole de la femme, tes mômes sont grands maintenant, plus besoin de te faire chier avec ton homme. Divorce.

      C’est pas plus tiré par les cheveux de l’analyse de LLP sur l’anti-religiosité du titre Imagine, où Lennon demande à l’auditeur de s’imaginer un monde sans religion. Après chacun vie sa vie comme il veut, mais moi un monde aussi-pourri sans musique. Jamais. On connait les extrémistes qui voudrait tout interdit avec le discernement qu’on leur connait !


  • #377472
    le 07/04/2013 par Did
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Vidéo intéréssante mais de là à dire que la supériorité de l’occident sur la reste du monde se justifie du point de vue musical je trouve ça un peu trop ethnocentré comme raisonnement et en fait plutôt bête.
    Le gout musical c’est completement subjectif et comme l’a dit lui-même soral, on apprécie la musique en fonction aussi de nos origines et de notre époque donc dire que la musique de l’occident est supérieur c’est un peu basique comme réflexion.

    Personnellement j’écoute pas mal de Blues, un peu de Jazz, musique classique, mélange classique-moderne (musique épic), j’aime aussi les musique métisses type Bo district 9 (sud africaine+classique occidental), certaines musiques japonaises/ost de films,de la chanson française (renaud) mais aussi du hip-hop à mes heures ou du rock/pop/accoustic guitare sans être specialiste. Comme tout le monde j’ai une sensibilité musicale qui se justifie par mes origines (africaine/française) et une culture et personnalité qui m’a conduit à écouter un peu de tout (je suis monteur vidéo donc à travers le cinema et la série TV/animé, on fait vite le tour du monde en terme de musique).

    Enfin entretien intéressant tout de même, ça m’a permis de découvrir encore quelques zics sympa mais j’trouve la conclusion un peu triste désolé.

     

    • #377802
      le 07/04/2013 par JAsmin Indien
      Alain Soral - Entretien mélomane

      un maitre de l’émotion et du chant juste, Monsieur Henri Salvador
      Jardin d’Hiver (Chambre Avec Vue - 2000)
      http://www.youtube.com/watch?v=gFkU...
      merci à sa bonté et son amour. que dieu fleurisse son âme


    • #378167
      le 07/04/2013 par miyagi
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Attention, Soral parle d’un mélange technique noyé à des influences modernes et un ensemble sureprésenté.

      Il n’est pas question d’affirmer ou d’établir une comparaison mais d’évoquer une sureprésentation plus ou moins résussi par les marchands de l’argent.


  • #377474
    le 07/04/2013 par Crodoff
    Alain Soral - Entretien mélomane

    On aurait bien aimé tout de même une petite allusion au coté sataniste de tout ça, de l’Alister Crowley sur la pochette des Beatles, ou de Led Zepellin etc...

    Je me permet un conseil de découverte musical d’un groupe majeur bien après la période cité : Sixteen horsepower, un groupe frissonnant, une voix chamanique, un ensemble qui prend les tripes.

    Un morceau ici : http://www.youtube.com/watch?v=bs1g...

     

    • #377576
      le 07/04/2013 par mille Sabords !
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Marrant ! il joue avec un concertina dit "Chemnitzer" Patek (4voix) http://concertinamusic.com/patek-co..., instrument d’origine allemande d’où est sorti aussi le beaucoup plus connu bandoneon argentin pour le tango.
      Il est assez étonnant de voir un groupe de rock jouer de cet instrument plutot traditionnel, à la sonorité marquée. Je restaure et je vends ces instruments si particuliers normalement prévus pour jouer de la musique traditionnelle, polkas, valses, mazurkas http://www.youtube.com/watch?v=reaB..., mais qui peuvent aussi jouer du classique, du jazz (selon le type d’accordage et la registration) et dont l’age d’or fut des années 1900 aux années 1950 max.
      Bon sur la video, il ne se foule pas beaucoup avec le concertina...


    • #377655
      le 07/04/2013 par STEF de MARS
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Excellent morceau !
      Merci.
      Mélange insolite et décapant d’un concertina en rythme ternaire façon bourrée du moyen-âge, avec une guitare électrique en slide façon Gilmour dans une saturation bien grasse, basse chaude, voix élégiaque...
      Cocktail atmosphérique réussi, savoureux et qui prend aux tripes.
      Comme quoi, avec simplement deux accords, on peut faire un truc génial.


    • #378186
      le 08/04/2013 par el vago
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Merci de citer les 16 HP, Alain dit qu’il n’aime pas aller voir les concerts et plutot écouter les albums. Je suis d’accord, je fonctionne pareil car le son, la voix, les arrangements sont souvent bien meilleurs, mais s’il y a bien un groupe qu’il fallait voir en concert dans les 90, c’était les 16 horsepower pour le charisme de son chanteur et le coté électrisant des concerts.

      Le groupe est hélas défunt, mais il a ressuscité depuis sous une autre forme : Wovenhand qui est encore bien meilleur que le premier cru, plus rock, plus profond, plus sombre, plus chrétien. En tout cas on ne sort pas indemne d’un tel concert, plus laudatif, plus intense que ce groupe, ne cherchez pas, ça n’existe pas :

      http://www.youtube.com/watch?v=e6B1...

      http://www.youtube.com/watch?v=2e3v...


  • #377475
    le 07/04/2013 par Eyan
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Très intéressant. Je sens néanmoins que cette vidéo va plus intéresser les générations 70-80. Bien que la musique soit un effet de mode, ce qui compte ce n’est pas la "qualité" de la musique, mais l’effet qu’elle a sur la société. Est-ce qu’elle fonctionne ? Est-ce qu’elle fait danser ? Mais aussi, est-ce qu’elle vends.

    Certes dans les médias de masse la qualité a baissé, mais il y a encore toujours de bon musiciens de nos jours, si pas plus car les styles se diversifient de plus en plus grâce à la technologie.


  • #377479
    le 07/04/2013 par Sebde
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Et les rapports entre le satanisme et le rock tout le monde s’en fiche ? Il est pourtant facile d’ avoir une idée de combien ont pactisé pour faire carrière et obtenir talent et gloire ! Sex, drogues rock’n’roll...Comment se plaindre d’etre dans une société dégénérée sans dénoncer cette mascarade, surtout après la récente mise à nu du rap. Mais la faiblesse humaine est telle qu’il est bien difficile de bruler ce que l’on a aimé, j’en sais quelque chose.

     

    • #377551
      le 07/04/2013 par Jeff
      Alain Soral - Entretien mélomane

      "Et les rapports entre le satanisme et le rock tout le monde s’en fiche ?"

      En fait, il y a beaucoup de légendes urbaines à ce sujet et il existe plusieurs reportages et enquêtes assez sérieuses trouvables sur le net et traitant de la question.

      Concernant les Beatles, le côté mystico-satanique était à la fois un argument marketing à l’époque et comme l’a expliqué Mac Cartney mais hélas et surtout en rapport avec la tuerie de Charles Manson suite à "helter skelter". La chanson n’est pas satanique mais a été interprétée comme telle par un dégénéré de hippy drogué qui a appelé au meurtre suite à cette chanson.

      Concernant Judas Priest et l’affaire "Do It", il a été montré clairement que ces allégations "sataniques" étaient en fait le fruit de l’Amérique blanche puritaine conservatrice protestante qui voulait étendre son influence sur l’Amérique profonde.

      Pour tout le reste (paroles de chansons, tenues vestimentaires, mises en scènes gore...) tout cela fait partie du marketing rock/hard-rock depuis toujours. Déjà à l’époque des Stones, de Black Sabbath jusqu’au derniers groupes de métal actuels. C’est du folklore et c’est ce qui participe au succès de certaines tendances de groupes rock.

      Si tu veux mon avis, les tendances sataniques se retrouvent d’avantage dans le rap et la "world music" actuelle en général (Lady Gaga et autres sommités de la débilité) qui abrutissent les dernières générations, celle de nos enfants. Et là, ça va être difficilement récupérable. En plus, c’est de la merde au niveau musical, alors laisse tomber les légendes urbaines d’antan et sois attentif à ce qui se passe en direct sous nos yeux...


    • #377595
      le 07/04/2013 par Holden
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Dés les années 60, il y avait des rumeurs comme quoi si on passait les 33 tours des Rolling Stones à l’envers, on entendait des messages satanistes... J’imagine le nombre de gamins de l’époque qui ont rayés leurs disques pour vérifier si c’était vrai !!! :D

      Tout ça a une explication. Quand le rock est apparu aux USA avec Elvis et ses contemporains, les milieux conservateurs américains ont été outrés de voir des blancs chanter "une musique de nègre". Certains ont alors parlé de musique du diable, de musique satanique. Le poids de la religion étant très fort aux USA et en Angleterre à cette époque, les jeunes ont vu le rock comme un moyen d’émancipation, de sortir du carcan traditionnel. Bien sûr, cette émancipation a été aussi voulu par le business, par le capitalisme, par le "marché", et on a vendu de la rébellion aux jeunes. On en revient toujours au même : émancipation, libération, libertarisme, libéralisme, marché, buisiness, domination culturelle anglo-saxonne... On a bien compris le processus, on n’est pas dupe...

      Ca n’empêche que les Beatles ont écrit de belles chansons. Qu’ils étaient talentueux, créatifs et inventifs.


    • #377709
      le 07/04/2013 par Tremah
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Le "satanisme" dans le rock, c’est à 95% du carton-pâte, de l’esthétique et du marketing, l’outrance revendiquée désamorçant souvent la charge satanique, surtout dans le heavy-metal qui flirte ouvertement avec l’auto-parodie. Il faut rapprocher ça du grotesque et des "diableries" qui ont toujours existé depuis le Moyen-Age. Le pacte faustien n’a pas été inventé par le rock non plus.

      Et puis pourquoi vouloir à tout prix "brûler ce qu’on a aimé" ? Les prêches des savonarole et autres puritains fanatiques portent à la fascination pour le mal et aux dérèglements qu’elles prétendent condamner (cf pornographie dans la société américaine).


  • #377490
    le 07/04/2013 par Holden
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Comme le dit Soral, c’est très générationnel, la "pop music" (au sens large). J’ai découvert Nirvana en 1991, à 15 ans, et j’avais l’impression que Kurt Cobain inventait le rock à lui tout seul. Puis j’ai découvert les Beatles, les Who, les Stooges, Led Zeppelin, les Ramones, les Pixies, Sonic Youth, et j’ai réalisé que Kurt Cobain n’avait strictement rien inventé. Il n’empêche que j’écoute toujours "Smell like teen spirit" avec un immense plaisir, parce que ça me rappelle mes 15 ans... La musique, c’est un truc d’ado. A 15/20 ans, on prend ça très au sérieux, puis, par la suite, on perd de sa naïveté, et ça reste juste des bons souvenirs, de la nostalgie...

    Sinon, en France, il y en a un que j’aime bien, c’est Dominique A. Il n’a pas une image très positive, il est parfois vu comme l’archétype du chanteur pour bobo intello, et hélas pour lui, un type comme ce crétin de Cali se réclame de son influence. Pourtant, Dominique A fait des choses magnifiques, par exemple je ne me lasse pas de cette chanson :

    http://www.youtube.com/watch?v=-RjK...

     

    • #377619
      le 07/04/2013 par esthète
      Alain Soral - Entretien mélomane

      "la musique c’est un truc d’ado"...... Bah dis donc, vous avez pas peur de dire des conneries ! Vous trouvez que Stravinsky c’est un truc d’ado par exemple ?
      Ca reste un truc d’ado si on se limite à l’écouter d’une façon purement nostalgique et naïve justement, il est vrai que le rock/pop avec les limites musicales que sont les siennes n’a pas vocation à aller très loin dans l’exploration de l’âme et des sens. Mais je vous conseille d’élargir votre champ d’écoute et vous verrez que la musique n’est pas un "truc d’ado", au contraire.
      Allez écouter Ravi Shankar vous parler de musique par exemple :

      http://www.youtube.com/watch?v=8anr...

      Il y a des passages en allemand mais la majeure partie est sous-titrée en français...


    • #377803
      le 07/04/2013 par Holden
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Je parlais de la "pop music" évidemment, de la "musique de jeunes" telle qu’elle existe depuis environ 60 ans, dans toutes ses variantes...

      Je ne parlais pas de Bach, Mozart ou Chopin !!!


  • #377493
    le 07/04/2013 par Torcos92
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je vais surement me faire malmener, mais j’aurais bien aimé que Soral donne son avis sur noir désir (même si il a partiellement répondu avec les groupes "engagés"), et nous disent si il a échangé quelques mots avec le général des bobos, Cantat. Ils n’ont que 6 ans de différence.
    Quand j’avais 13 ans, 666.667 club c’était le saint graal pour moi, bon après j’ai compris les paroles et j’ai changé d’avis, mais bizarrement je garde une sympathie et une admiration malsaine pour noir désir.
    Autre sujet, il y a pire que le sample aujourd’hui, une chanson qui sort peut être copiée et chantée par un autre un mois après. On va si loin que le faux peut remplacer l’original rapidement même si il est encore plus mauvais.
    Pour moi ca participe a l’inversion des valeurs même a cette petite échelle qu’est la radio, c’est exactement l’analogie des traders avec les samples.

     

    • #377506
      le 07/04/2013 par Holden
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Il y a du bon et du très mauvais chez Noir Désir. Le bon, c’est que Cantat a une vraie culture littéraire et poétique. Le moins bon, c’est que parfois, il voulait se la jouer "grand poète" sans bien sûr arriver à la cheville de ses modèles. Il pouvait être ridicule en citant Lautréamont en prenant des pauses à la Jim Morrisson... Cantat voulait à la fois être dans la tradition de la poésie française, dans la "chanson engagée", et s’inscrire dans la culture pop-rock anglo-saxonne. Il y est un peu parvenu avec l’album "Tostaky". Mais ça reste souvent assez laborieux, malgré quelques éclairs, parfois, dans un riff de Serge Tayssot-Gay ou dans une formule poétique de Cantat.

      Je me souviens aussi que Cantat avait soutenu la cause palestinienne, ce qui est relativement rare dans le show-biz français... C’est à mettre à son crédit. Mais au final, on ne peut oublier que ce type est sans doute un sale con, narcissique, manipulateur et violent, et j’en suis même venu à douter aussi bien de la sincérité de ses engagements que de celle de sa musique...


    • #377535
      le 07/04/2013 par Holden
      Alain Soral - Entretien mélomane

      A propos de Noir Désir, cet article :

      http://www.liberation.fr/culture/01...

      Bertrand Cantat en 2002 : « Non, on n’irait pas jouer en Israël. Dans les territoires occupés, avec les Palestiniens, oui. »


    • #377754
      le 07/04/2013 par Tremah
      Alain Soral - Entretien mélomane

      J’aimais bien certaines chansons de Noir Désir jusqu’au jour où j’ai eu la mauvaise idée d’aller les voir en concert entre les deux tours de la présidentielle en 2002...

      Déjà en première partie il y avait un guitariste "conceptuel" qui jouait avec une éponge, ou un ustensile du genre... bref le truc éculé qui ne peut exister qu’en France.

      Ensuite : une heure et demi de meeting politique, de condescendance incroyable et de chansons entrecoupées d’appels à voter Chirac et à sauver la démocratie. Ca s’est empiré quand des membres des têtes raides les ont rejoint sur scène, là ça a été l’orgie antifasciste, je reverrais sans doute jamais un truc pareil (heureusement).

      Au bout d’une grosse demi-heure de musique (en enlevant tous les "entractes" politiques où chaque membre du groupe nous expliquait que le FN c’est pas bien) ils ont coupé le courant et commencé à jouer en configuration acoustique - sans sono ! - dans un zénith bondé... j’étais au fond de la salle j’entendais vaguement le frottement métallique des cordes de guitare sous les hurlements des pouffiasses et des ados extatiques entassés devant la scène et qui couvraient totalement la voix de Cantat - oui, il chantait sans micro - trop contents de vivre un moment "roots" et de reprendre des slogans antifas.
      Le concert s’est conclu de manière prévisible sur une Marseillaise totalement déstructurée et parodique, saluée par des beuglements et des cris de singe.

      Quand tu vois le Star Spangled Banner d’Hendrix à côté, tu pleures. Pas un mot, pas une déclaration à la con qui sera oubliée dès le lendemain, mais le type te rejoue toute l’histoire du pays sur sa guitare.

      Cantat s’est vautré toute la soirée dans le politiquement correct le plus débile, appelant à voter Chirac, à "tuer le cochon" et dire "stop au fascisme", etc. Mais médiocre, vraiment.

      Ce jour-là j’ai perdu tout respect pour Noir Dés, non seulement en tant que personnages publiques mais aussi en tant que musiciens. Pour avoir vécu un peu la vie de saltimbanque à une époque, j’y voyais vraiment une traîtrise à l’esprit du métier, aux codes acceptés et partagés par tous les artistes de scène depuis les troubadours : le spectacle, avant tout.

      C’est à cette période que j’ai commencé aussi à naître politiquement et à me distancier idéologiquement de la gauche. Quelques mois plus tard enflait la pseudo-polémique des "nouveaux réactionnaires" qui amenait les Soral, Zemmour et quelques autres dans le débat public...


    • #377979
      le 07/04/2013 par torcos92
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Holden oui il semble être "pro palestinien" d’ou ma curiosité, même si je suppute que Soral a une opinion très très basse du personnage.

      @Tremah, ton témoignage est effrayant mais il ne me surprend pas, t’as vraiment pas eu de bol, 2002 c’était la période d’hystérie chez les gauchistes. Les merdias ont mis une telle pression, que je me souviens avoir eu des remords après avoir voté Lepen lol, j’étais encore jeune et malléable a cette époque.


  • #377503
    le 07/04/2013 par Gigi
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Très intéressant, excessif et drôle parfois - à la Soral quoi - ici en tant que sociologue de la zique, mais surtout en tant qu’amateur. Très attiré, tenté par l’écoute de Robert Wyatt, que je ne connais pas encore. Né en 1961, j’ai chanté entre mes 10 et 15 dans la chorale de la maîtrise du S.-C. de Montmartre, rue Saint-Vincent, qui n’existe plus je crois ; j’y étais alto, soliste aussi. Ce type d’expérience forme le goût musical et ouvre les oreilles à toutes bonnes musiques. Merci à mes parents. M. Soral, il y a aussi du beau et du bon du côté de la Chine et du Japon, faut être cohérent... Oui, Tim Buckley est magnifique. N’ayant pas votre culture pop-séquence 63-73, des choses donc à découvrir pour ma pomme. Si l’on aime Mississippi John Hurt ou Skip James, antérieurs à John Lee, faut-il pour autant s’en justifier et en avoir mauvaise conscience pour des raisons de classes ? La musique comme repos du concept, comme vous le dites, l’idée est belle ; alors, justement, faisons taire toutes justifications pour jouir simplement de la beauté d’où qu’elle vienne.


  • #377524
    le 07/04/2013 par LeTsain
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Il y a aussi de la bonne musique italienne des 70, notamment avec Rino Gaetano et l’excellentissime "Ma il cielo è sempre più blu" (mais le ciel est toujours plus bleu), donnez moi votre avis ;)
    http://www.youtube.com/watch?v=XB3T...


  • #377542
    le 07/04/2013 par Acte patriote
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Quand je regarde la génération d’Alain Soral, né en 58 et dont je fais aussi partie en n’ayant débarqué qu’en 61, je comprend pourquoi on gêne les post68tards (ou posts73zards) sombrés dans le gogobobogaucho et la déculturation sioniste : à force d’avoir tout eu à disposition pour vivre avec son temps et parmi les derniers vestiges du populaire français, notre réaction a été de mùrir en restant jeunes et libres ! Nous ne vieillissons pas et nous tenons le coup ! Notre inconscient s’est nourri de l’illusion d’une éternelle jeunesse mais la maturité nous porte spontanément au réflexe révolutionnaire de protéger les générations futures de la déshumanisation programmée :: :


  • #377549
    le 07/04/2013 par Eric
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Parmi les chanteurs français, il en est un que je place au-dessus de Brel, Ferré et Brassens : Jean Vasca (né en 1940). ll est, pour moi, l’égal des plus grands poètes français de tous les temps. D’un point de vue musical, il a abordé plusieurs genres : chanson poétique, rock alternatif, rock psychédélique, musique concrète, funk.

    J’ai découvert ce génie grâce à la collection de CD "Poètes et Chansons".

     

    • #377825
      le 07/04/2013 par Bruno
      Alain Soral - Entretien mélomane

      J’ai mis 10min à retrouver votre commentaire. Je ne suis pas du tout de cette génération, j’essaie de trouver un génie oublié français un peu comme Nick Drake, alors je suis allé écouter Jean Vasca, et effectivement il y a des trucs sublimes ! Merci !


  • #377567
    le 07/04/2013 par Spitkhov
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour tous les intéressés, un bel exemple de l’âge d’or du flamenco, où les artistes étaient déjà largement professionnalisés, sans perdre leur authenticité pour autant : Fernanda de Utrera pour un bel exemple du cante de Moron :

    http://www.youtube.com/watch?v=WaN_...

    De cette période, les grands : Antonio Mairena, Nino de Almaden, Manuel Agujetas, Beni de Cadiz, Chocolate, Terremoto de Jerez... Pour écouter du bon flamenco d’aujourd’hui, se tourner vers Jose Valencia, certains Miguel Poveda, Jesus Mendez, El Granaino...

    Bien à vous


  • #377580
    le 07/04/2013 par Dadi
    Alain Soral - Entretien mélomane

    L’histoire musical contre la théorie du choc des civilisations :

    un exemple musical parmi d’autre : ♫ Recuerdos de la Alhambra / Narciso Yepes
    http://www.youtube.com/watch?v=EQGB...

    La musique arabo-andalouse , aussi appelée al-ala ou al-andaloussi au Maroc, al moussiqa al andaloussia, gharnati, san’â ou malouf en Algérie, malouf en Tunisie et en Libye est un genre musical profane, classique ou savant, du Maghreb, distinct de la musique arabe classique pratiquée au Moyen-Orient (ou Machrek) et en Égypte.Elle est l’héritière de la musique chrétienne pratiquée en Espagne et au Portugal avant la Reconquista, de la musique afro-berbère du Maghreb et de la tradition musicale arabe transmise au IXe siècle de Bagdad.

    merci à E&R

     

    • #377610
      le 07/04/2013 par Protis
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Je ne pense pas qu’il y avait de musique spécialement "Chrétienne" dans l’Espagne sous occupation Islamique , il y avait la musique tout court pratiqué par les gens et forcément 8 siècles de présence maure ça teinte une musique autochtone (même si les gens ne sont pas musulmans) et pour preuve ça a donné naissance à une nouvelle musique populaire à 12 temps qui ne portait pas de nom à ses débuts mais qui plus tard grace aux Gitans se fit connaitre sous l’appellation de "flamenco" , également le luth maure inspira fortement la lutherie Espagnole et au final , un luthier du nom de "Antonio De Torres" créa la 1ère guitare classique à 6 cordes telle que nous la connaissons aujourd’hui , parfaitement adaptée à la musique du pays : le flamenco . Le flamenco étant le résultat de plusieurs siècles de métissage culturel musical , des Grecs en passant par les arabes , les gens du pays et les derniers à avoir apporté leur pierre à l’édifice sont les Gitans . La musique étant une expression universelle , il n’y avait pas dans l’Espagne Islamique de responsable religieux Musulman ou même Chrétien qui interdisait les gens de s’inspirer d’un style particulier c’est pour ça que je ne suis pas d’accord avec le terme que tu as employé de "musique Chrétienne" à moins que tu ne voulais dire autre chose (musique occidentale ?) . Cordialement .


    • #377652
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Recuerdos de la Alhambra écrit comme une étude par Francisco Tarrega interprété par Narciso Yepes ;)

      Toujours bon de le rappeler ;)


    • #378049
      le 07/04/2013 par Dadi
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Protis ,

      Musique occidentale , oui , c’est cela , merci.

      cordialement.


    • #378081
      le 07/04/2013 par Mansur
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @ Protis, même si il y a parfois de fortes similitudes entre la musique médiévale hispano-arabe et la musique espagnole chrétienne, ça reste quand même différent dans l’ensemble. La musique de Las Cantigas de Santa Maria ou du Llibre Vermell de Montserrat se rapproche bien souvent beaucoup plus de la musique du reste de l’Occident chrétien d’alors que de la musique hispano-arabe.


  • #377591
    le 07/04/2013 par Erwan
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Très très intéressant !

    Merci beaucoup Mr Soral ;)

    Ceci dit, on a tendance a oublier que tous les groupes, les albums etc sont encadrés par NOOOMBRE de techniciens son, de mixers, d’arrangeurs.. Evidemment a part les vieux de la vielle du blues et compagnie. Il est clair qu’il y’a 30 ans c’était moins criant qu’aujourd’hui, mais il ne faut quand même pas oublier que un album, un son de groupe, c’est au moins 10 personnes... Sur Keith Jarrett je suis moins d’accord avec Alain, pour moi, en solo, c’est effectivement le metissage de la "musique savante" et du jazz, avec une connaissance du contrepoint de l’harmonie et le groove et la liberté de la musique plus moderne... Après le personnage est détestable et ses manières tout autant ;)

     

    • #377676
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @Erwan

      Techniciens et matériel aussi. On néglige le fait que dans les années 60’s c’est l’âge d’or des amplificateurs à lampes et des pédales analogiques (genre le Maestro Echoplex de Gibson ou l’Univibe d’Univox). La dégradation du marché des lampes au profit des transistors n’a pas aidé à ce que ça s’améliore. Encore une preuve que modernité ne rime pas avec qualité, subtilité, chaleur et richesse harmonique.

      Et puis tout les instruments de cette époque sont magiques, combien de tubes à la couleur du piano Rhodes Mark III ou de l’orgue Hammond B3 ou même un vieux Continental de Vox (chez les Doors en autres). Tout ces instruments même s’ils existaient déjà avant la période 63-73 aident quand même à forger le son dit "Vintage" de nos jours.


    • #377800
      le 07/04/2013 par Tremah
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Détrompe-toi, les ingés son qui ont capté Robert Johnson et quelques autres dans les années 10 et 20 ont réalisé des prouesses pour l’époque. C’est le paradoxe du delta blues d’ailleurs, car sans l’intérêt, ambigu et quasi anthropologique des blancs pour cette musique (certains "ingés son" étaient en réalité des universitaires) on en aurait pour ainsi dire conservé aucune trace.


    • #377868
      le 07/04/2013 par Erwan
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Oui aussi d’accord pour le matériel évidemment.

      Ce que je voulais dire par la (et c’est super criant aujourd’hui, y’a qu’a voir Lady Gaga, ou la prod sonore est incroyablement sophistiquée, mais ou la musique en elle même est TOTALEMENT inexistante (a mon gout) ), c’est que on aime la musique (le rock, la pop et tout ça) surtout pour "leur son", les Beatles on tel son, les Stones en ont un autre. Ce que je veux dire c’est qu’il y’a rarement des chansons de "pop, rock et autres" ou l’auditeur ressent un frisson lors d’un changement d’accord, ou bien lorsque qu’un instrument émerge de la masse sonore et souligne quelque chose. Ce que je veux dire c’est que la prouesse est dans la globalité : Le son, le mix, le mastering. Le contenu finalement est minime musicalement parlant : harmoniquement très faible déjà, et en terme d’arrangement (sauf quand ils font appel a d’autres). Je ne dis pas que c’est complètement naze, au contraire, puisque j’écoute aussi ce type de musiques, mais ce n’est pas "Cet artiste est Génial", c’est cet artiste, accompagné de cet arrangeur, de cet ingénieur du son, de cet orchestrateur etc.

      Voilà, c’est tout :D

      Idem d’ailleurs pour la musique de film (je travaille dans le milieu), c’est incroyable le NOMBRE de personnes autour d’un "compositeur", qui en réalité ne fait que siffler la mélodie, et ou ses dizaines d’orchestrateurs en font quelque chose qui se tient...

      Un des grands dont je reconnais l’intelligence de sa musique, je pense que c’est Michael Jackson (accompagné de ses arrangeurs divers et variés), pour moi du début a la fin, c’est "de toute façon mieux que ce qu’on entend d’habitude" :D


  • #377597
    le 07/04/2013 par pascal
    Alain Soral - Entretien mélomane

    puisque Alain Soral cite Paco de Lucia voici un autre tres grand guitarista Espagnol Paco ceperro originaire lui aussi de la province de cadix pour ceux qui aiment le Flamenco.
    http://youtu.be/tg5o5zpbqt4


  • #377615
    le 07/04/2013 par Alain54
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Que l’on fasse l’impasse sur le rock progressiste en ignorant volontairement des groupes comme : Genesis, Yes, Pink Floyd, ELP et tant d’autres pourquoi pas, chacun se goûts. Je n’ai jamais été fan du free-jazz mais je sais que les musiciens de ce genre musical sont phénoménaux, à même titre que ceux du rock progressiste. Maintenant dire que Rick Wakeman qui est un fabuleux claviériste est vulgaire… c’est pousser le bouchon un peu loin. Il faut tout de même se souvenir que Wakeman s’est produit (entre autre) avec l’orchestre symphonique de Londres en février 1975 (Journey to the center of the earth) pour un type vulgaire c’est une prestation impressionnante !

     

    • #377739
      le 07/04/2013 par Josselin
      Alain Soral - Entretien mélomane

      J’ai cherché parmi les commentaires si on mentionnerait une fois le rock progressif, il aura fallu attendre.

      Soral n’est pas non plus un expert en musique, il est amateur d’art, possède une culture solide, mais en effet dire que Wakeman ( même si je préfère Emerson enfin on va pas faire le concours de qui a la plus longue ) est vulgaire c’est relativement osé, surtout étant donné son travail pour Yes.

      Je me permettrais un bémol sur ton commentaire, relayer Generis au même rang que Yes, ELP ou bien King Crimson que tu n’as pas cité, est assez osé, Genesis n’a de progressif que de nom et je peux comprendre que Soral le critique.

      Pour faire un peu découvrir ces grands groupes progressifs, quelques liens :

      Pour Yes : http://www.youtube.com/watch?v=XC-F...

      Pour King Crimson : http://www.youtube.com/watch?v=n0kM...

      Pour ELP : ( Qui aurait pu ’appeler HELP si Hendrix n’était pas mort avant, ce qui est quelque part tant mieux car son influence musicale aurait ruiné l’harmonie du groupe ) : http://www.youtube.com/watch?v=yIFB...


    • #377779
      le 07/04/2013 par Tremah
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Attention à ne pas confondre le rock progressif et le rock "progressiste" ;-)

      Il y a eu un rejet quasiment unanime du rock progressif devenu pompeux et boursoufflé au milieu des années 70. Tu m’excuseras mais King Crimson ça vole très au-dessus des groupes que tu as cités... écoute le morceau "starless and bible black", Pink Floyd et Yes n’ont rien produit de ce niveau.
      D’ailleurs les meilleurs disques de progressif ont été faits par des groupes qui ont emprunté certains codes du genre sans entrer dans les délires autistes et lourdingues à base de synthé et d’imagerie new age (ex : les premiers albums de Queen).


    • #377807
      le 07/04/2013 par jeanvaljean
      Alain Soral - Entretien mélomane

      on dit pas plutôt "rock progressif" ? mais je suis d’accord qu’il y a dans cette musique du très bon. je connais bien Genesis de l’époque de Peter Gabriel et Steve Hacket et Mike Olfield (mais pour lui difficile de le cataloguer dans un style précis, on appelait sa musique rock progressif dans les années 70)


  • #377624
    le 07/04/2013 par Rory
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Il n’a pas cité rory gallagher, magnifique guitariste Irlandais qui était un monument d’authenticité et de passion. Ecoutez absolument son live Irish Tour :

    https://www.youtube.com/watch?v=fkl...

    http://www.youtube.com/watch?v=y7As...


  • #377638
    le 07/04/2013 par pierrevilo
    Alain Soral - Entretien mélomane

    mais c’est un etre humain finalement ce alain soral, il me ressemble dis donc !


  • #377640
    le 07/04/2013 par tomasank
    Alain Soral - Entretien mélomane

    au sujet de Miles Davis et ses musiciens il y a quand même eu pour mclaughlin le groupe skati , Chick Corea : return to forever , Joe Zawinul : weather report Herbie hancock :head hunter tous ça après qui est jouer avec miles . avec tous le respect que j’ ai pour Soral je modérerais un peu ce propos


  • #377665
    le 07/04/2013 par Goldknödel
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Il est vrai qu’il y a eu des grands groupes qui se sont crées dans les années 1960-1970, ce qui n’arrive plus actuellement, mais il y en a quand même eu après ça. On ne peut pas passer à côté de Depeche Mode, une sacrée équipe à l’histoire tumultueuse qui n’a pas particulièrement choisi le chemin de la "merde en barquette" (exception faite peut-être du premier album, mais c’est un autre contexte), qui a progressivement évolué comme ils l’entendaient sans baisser leurs frocs pour atteindre leur apogée vers 1987, 1988 (Music For The Masses, 101) puis la détonation avec Violator en 1990.

    J’ai été agréablement surpris de la parenthèse "electro" avec Kraftwerk que j’ai écouté en profondeur il y a trois ans seulement. Même s’ils ne sont plus "hyperactifs" et que l’équipe a pas mal changé entre temps, ils sont toujours là actuellement. Leur premier, "Autobahn" remonte à 1974.

    Malgré seulement cinq albums en vingt ans (il paraît que le sixième est prévu cette année), The Prodigy (avec le cerveau de Liam Howlett) a frappé des grands coups avec chaque album, hormis le quatrième (Always Outnumbered, Never Outgunned). D’accord, il y a une part d’échantillonnage mais je trouve ce type d’une incroyable créativité. Il n’y a pas deux albums qui se ressemblent. Pour ceux que le sujet interpelle, vous trouverez sur YouTube des reconstructions (fidèles aux originaux à trois cheveux près) de "Voodoo People" et "Smack My Bitch Up" par Jim Pavlov.

    J’aime beaucoup aussi les Beatles mais après leur période "rock yéyé à l’eau de rose", même s’il y en a quelques unes que mes oreilles apprécient. "Taxman" est d’ailleurs un que je range parmi les excellents. C’est peut-être la meilleure de Harrison. Un beau coup de gueule alors qu’on leur ponctionnait 19/20 de ce qu’ils empochaient. (Let me tell you how it will be ; There’s one for you, nineteen for me).

    Puisque j’en suis au Beatles… C’est en écoutant "Revolution 9" que je me suis demandé s’ils ne seraient pas à la base de la musique électronique : Revolution 9 —> Tangerine Dream —> Philipp Glass —> Kraftwerk —> ...

    J’ai entendu tout ce que je pense dans la dernière partie. Le vinyle, de par son format avait tout ce qu’il fallait pour bien présenter un produit sonore. Une belle "cover" sur 30cm en jète plus à la vue que sur 12cm, tant chez soi que derrière la vitrine commerce. Et, du coup, "bosser" sur la cover avait plus de sens. …Et c’est plus facile pour les roulades. ;)

    (Au cas où, je suis une cuvée 1978.)


  • #377719
    le 07/04/2013 par Hejiratboy
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Bien peu d’artistes féminines citées ! Et quand elles le sont, il s’agit davantage d’interprètes hors pair (Piaf, Billie Holiday, Janis Joplin...) que de vraies "auteuses-compositrices" (Joni Mitchell, pour ne pas la nommer ... mais aussi toutes les Kate Bush, Björk, etc.). Un petit effort tout de même :)

    http://www.youtube.com/watch?v=Jnpy...

    Joni Mitchell à propos de la dérive américaine et la féminisation de la société (à partir de 4’20") :
    http://www.youtube.com/watch?v=n3g-...

     

  • #377737
    le 07/04/2013 par Gilou
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Très intéressant. Grand merci à Alain. Ça va me permettre de me recycler musicalement et me mettre un peu au jazz. Dommage que vous n’aimiez pas Genesis, c’est quand un même un grand groupe : "Selling England by the Pound" ou "The Lamb Lies Down on Broadway", de vrais chefs d’œuvre musicalement.

    Sinon en chanson française, Renaud était un grand, surtout par ses textes (pas cité)

    Sinon en rock, je vous conseille tous MARILLION, groupe anglais, injustement méconnu. Ça sonne peut-être "un peu comme" mais c’est très beau mélodiquement.

    Essayez : "Man of A Thousand Faces" : http://www.youtube.com/watch?v=ACRR...

    "The Invisible Man" : http://www.youtube.com/watch?v=gajT...

    "Afraid of Sunlight" : http://www.youtube.com/watch?v=NFi_...

    Leur dernier album "Sounds that can’t be made" est très bon avec une chanson sur

    GAZA  !!! : http://www.youtube.com/watch?v=Z5VK...

    Bonne écoute !!


  • #377771
    le 07/04/2013 par Garfaz
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Juste une précision, à 51:30 concernant Wendy Carlos et la bo d’orange mécanique, comme Soral le présente ça peut laisser penser que c’est elle qui l’a composé... C’est juste un arrangement au synthé, l’originale étant Music for the funeral of Queen Mary d’Henry Purcell... composé presque 300 ans avant.


  • #377784
    le 07/04/2013 par esthète
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour en rajouter une petite couche, dire que la créativité musicale en occident s’arrêterait en 1973, est très erroné, je rappelle que le premier album éponyme de Jaco Pastorius sort en 1976... et ce mec a juste révolutionné complètement la manière de jouer de la basse électrique et son rôle dans la musique..
    Je pense que AS parle du jazz et jazz/fusion sans avoir une véritable culture approfondie sur le sujet, et les musiques hors occident sont quasiment absente de son panel d’analyse (brésil, maghreb, orient, afrique, inde...), ce qui rend celle-ci incomplète et biaisée.

    Pour revenir à Pastorius, quand j’entends ou lis des gens dire que McCartney ou Flea seraient à classer parmi les grands bassistes de l’histoire, ça me fait doucement rire...
    Ron Carter, Eddie Gomez, John Pattitucci, Marcus Miller, Ney Conceção, Paul Jackson, Sonny Thompson, Anthony Jackson, Richard Bona, Etienne Mbappé, Michel Alibo...etc et vous changez de galaxie !

     

    • #377846
      le 07/04/2013 par Tremah
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Ah putain la basse de Pasto sur "Teen Town", "Elegant People" ou "Havona" !

      Par contre comme tu dis Pasto est un instrumentiste de génie qui a révolutionné la technique instrumentale, mais il faut être honnête il n’a pas réinventé la musique et aujourd’hui peu de gens le connaissent en dehors des bassistes et des fans de fusion.

      Soral parle surtout du jazz rock verbeux à guitare, qui est effectivement assez vite gonflant... je n’ai jamais aimé mc laughlin et le côté "débraillé" du Mahavishnu Orchestra, qui tire sur le rock, sans jamais vraiment en être.

      Wheather Report et la "vraie" fusion restent en général dans un idiome jazz et swing, avec un travail phénoménal sur les ambiances et la texture du son.


    • #377905
      le 07/04/2013 par Jazzman
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Et pour avoir joué avec mbape je le confirme ça c’est du lourd ! !
      On est fait pour s’ entendre esthete du moins musicalement ! ! ; ))


  • #377805
    le 07/04/2013 par Rasjo
    Alain Soral - Entretien mélomane

    UN de mes premier grand emoi musicale fut BOom boom de john lee hooker ce qui m a donner l envie de faire de la musique quand j avais Douze ans assez d accord avec l ensemble de l intrevue sauf pour les stones et beatles (faut vraiment etre bete pour pas aimer ces 2 groupes dixit alain ) mais j en tiens pas rigueur c son interview(c est a dire que je peux comprendre qu on puisse aimer mais je trouve justement trop chercher surfait) mais ou est le REGGAE je parle des bases de cette musique qui est le descendant du blues et pour citer Marley qui faisait plus d entree que les stones a la fin de sa vie est dont les arrangement vocaux des I-trees choriste des bob and wailers avait des bases classique sans parler du rhytme ou de la melodie est de la voix de l homme ,de l engagement du melange rock reggae ou encore les chants traditionnel avec le nyabinghi mais il est vrai que comme toujours y a du bon et du surfait mais c est quand meme un grand oubli en soi sinon Bravo pour l engagement c est la premiere fois que je post .


  • #377812
    le 07/04/2013 par micka
    Alain Soral - Entretien mélomane

    J’ai eu des frissons en voyant le Voodoo Child et J.Lee Hooker


  • #377818
    le 07/04/2013 par laurent
    Alain Soral - Entretien mélomane

    j’ai lu les commentaire et on en a oublié au moins un !!

    Django Reinhardt : www.youtube.com/watch ?v=uTlo...

    en terme de virtuose ya quequchoz

     ;)

     

    • #377841
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Non d’une pipe, honte sur nous tous !

      Lui c’était un extra-terrestre. Même très jeune au banjo (avant son accident) il avait déjà tout compris, c’est dingue.


    • #377909
      le 07/04/2013 par Tchek
      Alain Soral - Entretien mélomane

      J’y pensais toute la vidéo... Django Reinhardt, surtout que lui a vraiment défini une partie de la musique française moderne. Les gens du monde entier, quand ils entendent Django, ils pensent "France", ce qui est très rare, surtout que c’est un des meilleurs guitaristes de l’histoire.


  • #377821
    le 07/04/2013 par sid
    Alain Soral - Entretien mélomane

    A 95% d’accord, mais les gouts et les couleurs.....


  • #377829
    le 07/04/2013 par Ciao merci
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Ludiques moments de partage ... la musique c le repos du concept ... entendu !!
    Cependant pour etre tout a fait ’’ pedagogique ’’ Soral devra analyser l’ingenieurie mondialiste a l’origine de la pop musique et du flower power .... ( Adouls Huxley idole des hippies promouvant le LSD ... Woodstock un veritable merdier .. l’ assassinat de John Lennon... ) ceci pour donner qlcs pistes ... Les paroles de Sympathy for the Devil des Stones est edifiante sur le sujet .


  • #377833
    le 07/04/2013 par Rasjo
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pete doherty s il te plait faut pas déconner j ai vu un concert de ce produit ce n est meme pas musicale il chante faux ne sais pas jouer de la gratte et c est l archétype du faux rebèl qui s exprime avec de la fausse émotion et du déchirement intérieur et c est vraiment de la merde qui revendique et qui invite les jeunes à la drogue la vrai j entend comme stones qui même si c était de l artisanat au début sont des produits banquiers les stones n ont jamais été inquiéter par la politique j entend réellement pas comme Marley et sont entourage se sont fait tirer dessus par la cia

     

  • #377876
    le 07/04/2013 par Teelo
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Bon sujet.
    Oui pour la supériorité de la musique "occidentale" ...Faustienne !
    Suprématie allant de pair avec la maîtrise et l’usage immodéré de la poudre et du canon.
    Simple illustration, J. Hendrix https://www.youtube.com/watch?v=eNg...


  • #377901
    le 07/04/2013 par medhi
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Parfaitement d’accord avec Soral en général, sauf un tout petit détail qui m’a surpris....
    En l’écoutant dire que les Sex Pistols n’ont pas pris une ride, j’ai bondi de ma chaise ! Pour ma part, ce groupe est totalement inécoutable aujourd’hui, même leur chanteur John Lyndon s’en est rendu compte et a formé, plus tard, Public Image Ltd.
    Je vous conseille tous d’écouter l’album Metal Box du groupe, un mélange entre punk et krautrock, avec des lignes de basses de Jah Wobble dignent du meilleur reggae.

     

    • #377935
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      En l’écoutant dire que les Sex Pistols n’ont pas pris une ride, j’ai bondi de ma chaise !

      Il dit que l’album "Nevermind The Bollocks" n’a pas pris une ride, nuance.


  • #377908
    le 07/04/2013 par Jazzman
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Sinon je lance une idée comme ça. .
    Moi je suis musicien pro et je me dis que ça pourrait être carrément sympa d’organiser un festival E&R ou on pourrait tous se retrouver et écouter ensemble su bon son. Avec le bon repas et le bon vin et la bonne bière qui vont avec. Perso je joue jazz et salsa principalement.
    À bon entendeur !
    Bien à vous.


  • #377910
    le 07/04/2013 par olissime
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Etrange tout de même qu’un type comme Soral fasse l’impasse totale sur Manset...


  • #377916
    le 07/04/2013 par Goy
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Et Django Reinhardt ??
    On ne peux pas parler musique sans nommer Django...
    Il synthétise la musique traditionnelle avec la musique contemporaine des années 30, un mélange parfait entre la musique nomade, le jazz et le classique.
    Il est à l’origine de la création de la guitare moderne (amplifiée ou pas) qui fait aujourd’hui la renommée de la lutherie Française dans le monde : Favino, Castéluccia, Di Mauro...
    Pour comparer, si Django Reinhardt est le Louis-Ferdinand Céline de la musique, alors Jimi Hendrix pourrait être un Marc Levy. J’exagère carte mais à peine...

     

    • #377975
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Comparer Django a Jimi et surtout Jimi à Levy n’a aucun sens. Hendrix est mort à 27 ans, sa carrière n’a durée que 3 ans avec l’Expérience. On ne peut que spéculer sur ce qu’il aurait fait plus tard, mais rien de comparable et chacun a bien évidemment sa place dans l’histoire.

      Comparer Django à Jimi revient à comparer notre époque aux années 30, ce qui n’a non plus pas beaucoup de sens. Alors si tu n’aimes pas Hendrix tu peux le dire, mais garde tes comparatifs histoire de ne pas frustrer ceux qui l’apprécient dans un esprit d’échange positif sur le thème abordé par Alain ;)


    • #378135
      le 07/04/2013 par lmanu59
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Hendrix était un extraterrestre. L’idée de le comparer à Marc Levy ne peut venir que d’un cerveau médiocre, pour ne pas dire plus.


  • #377921
    le 07/04/2013 par Tchek
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Miles Davis, Can, le Krautrock, Radiohead, Jimi Hendrix... Vraiment surpris qu’il aie les mêmes goûts que moi.

    Mais bon il zappe inexplicablement Joy Division, Kurt Cobain, The Smiths et Django Reinhardt.

    Aussi, le Flamenco Gypsy, tout n’est pas génial. Beaucoup de ce qu’on appelle "Flamenco", c’est juste de la Rumba et il dit que Paco de Lucia est "bon", alors que c’est juste un des plus grands guitaristes de tout les temps.

     

  • #377924
    le 07/04/2013 par ufoland
    Alain Soral - Entretien mélomane

    @Gilou

    D’accord avec toi pour le groupe Genesis. Une grande référence !


  • #377959
    le 07/04/2013 par Hejiratboy
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Et Leonard Cohen dans tout ça ?........ :0

     

  • #377986
    le 07/04/2013 par Expectatif
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Ce qu’il y a de bien avec Soral c’est qu’on soit d’accord ou pas avec lui, on en retire toujours quelque chose de constructif, soit sur le fond - comment il appréhende la musique -, soit sur la forme - discourir sur la musique pendant 90 minutes sans (trop) tomber dans l’intellectualisme ou le péremptoire.

    Vivement qu’on puisse l’entendre aussi longuement sur divers sujets auxquels il aura eu à se frotter durant sa vie : le cinéma pour commencer, puis la mode et que sais-je encore de sa culture artistique ?

    Merci à Soral.


  • #377988
    le 07/04/2013 par Antoine
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Alain,ne va pas sur Deezer,c’est payant si tu veux pas de pubs,c’est de merde a coté de Groove Shark,sur lequel je suis maintenant.
    Je t’attends la-bas c’est aussi valable pour la plèbe des commentateurs ! lol
    A bientôt les loulous !

     

  • #378010
    le 07/04/2013 par neilY
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Quelques fautes de gout ! Oasis, Radiohead, sex pistols, rolling stones, le flamenco chante mais realiser que neil young est au dessus bob dylan c’est deja pas mal !

     

    • #378078
      le 07/04/2013 par max
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Quelques fautes de gout ! Oasis, Radiohead, sex pistols,

      Avant de juger le gout des autres (ce qui est d’ailleurs très subjectif), il faudrait peut être écouter attentivement ce que les gens disent. Oasis ne fait pas parti de la sélection des groupes appréciés par Soral, il dit le contraire ;)


    • #378140
      le 07/04/2013 par Hugo
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Pourquoi, tu vas nous expliquer qu’Oasis est plus puissant que les Stones ?


    • #378370
      le 08/04/2013 par neilY
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Parler du rock anglais en mettant les stones et les beatles en avant sans meme evoquer led zep c’est peche ! Led zep est bien au dessus des stones techniquement et meme melodiquement. Seul les vieux qui ont un attachement personnel a ces deux groupes les mettent en avant. Les stones ont juste le merite d’etre arrive les premiers mais c’est assez limite.
      Le flamenco chante peut parfois etre tres desagreable et la vrai force du flamenco est bien la guitare, surement ce qui se fait de mieux a la 6 cordes.
      En tant que batteur, il dit lui meme qu’il est mauvais en piano, il a une vision tres technique de la musique et occulte de ce fait tout les mauvais cotes de la musique des annees 60-70. Ce qu’il reproche a al dimeola et mc laughlin on peut le reprocher a certains de ces groupe fetiche. Zappa a fait passe parfois l’experimentation avant la melodie et la musique pure... Ca explique assez clairment ses positions sur oasis et radiohead. Radio head a la forme est un univers assez attrayant mais manque cruelement de fond. Oasis est a l’oppose car la forme est discutable mais le fond est bien plus attrayant !
      Pour en finir avec les beatles : le publique des beatles est compose a 95 pour cent de gonzess prepubere ou tout juste pubere et c’est le pire publique qu’un groupe peut avoir... C’est exactement le meme publique que les spice girls, 2be3 et robbie wiliams... Bref c’est de la merde.
      Au final c’est assez coherent pour un batteur qui idealise la periode 60-70 et occulte un peu le reste. Dans cette logique la musique asiatique tres melodieuse et moins experimentale que les autres est passe sous silence, il aurait pu evoquer bob marley qui est lui aussi une des references au niveau composition de la musique Pop.


  • #378030
    le 07/04/2013 par Aurel
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Y’a encore des choses bien qui se créent aujourd’hui si on cherche bien !
    http://www.youtube.com/watch?v=8LeQ...

    Les islandais sont très très fort dans la musique planante....

     

    • #378231
      le 08/04/2013 par QuoVadis
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Merci pour cet ovni, un mélange de U2, Placebo, Pink Floyd, en fait ça ressemble à... rien... de ce qu’on connaît, c’est brut, neuf, foisonnant, je dirais un brin céleste, aux antipodes du rock et du heavy metal. On ressort un peu déstabilisé et chancelant par ces vikings et leur armada impressionnante d’instruments, le chanteur qui ressemble à un elfe vous susurre à l’oreille du glük incompréhensible mais la mélodie est incomparable. Faut aimer, moi j’ai. Sur ce, je vais me zoner, je retourne dans la métagalaxie. Klaus Nomi dans la stratosphère !


  • #378048
    le 07/04/2013 par le peuple simple est aussi musicien
    Alain Soral - Entretien mélomane

    De grands artistes émergent du peuple de tous les jours comme ce groupe spontané de Cuba ; quelles ames de musiciens enchanteurs tout simplement pour nous offrir une audition qui enchante de la part de : http://www.youtube.com/watch?v=S5dT...
    La musique aussi tisse des liens d’amitié durable Merci Alain SOral aussi pour ces moments de détente de l’esprit .

     

    • #378117
      le 07/04/2013 par alexis
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Franchement là, y’en a qui dépasse toutes les bornes dans leurs commentaires... Le mec donne une leçon de bon gout, avec subjectivité certes (mais on le connait le père Soral, hein ?). Et vous faites les mesquins dans le style "eh il a pas citer mon groupe préféré", pour certains... Mais ferme la a tout jamais !!! Je le savais capable de m’intereser question musique, mais là c’est une grosse baffe !!! Il cite des génies et que ça ! OK c’est les siens et moi aussi j’adore smiths et cure, mais si vous ne postez que des trucs genre "pourquoi il n’a pas cité machin", vous etes dans la division, pas dans le dialogue, vos commentaires sont pour certains lapidaires, style vengence, y’a pas mes chouchous !!!! quelle betise....Ecoutez, analysés... c’est pas le concours de miss France, c’est l’avis de quelqu’un sur un art... et qui a très bon gout par ailleurs !!!
      Merci Alain, comme toujours (t’as reconnu le grand Jacques, c’est bien)
      longue vie a tous


    • #378225
      le 08/04/2013 par perplexe que je suis de ces interprétations en resentiments (...)
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Droit de Réponse ,Merci !

      ’’ Et vous faites les mesquins dans le style "eh il a pas citer mon groupe préféré", pour certains... Mais ferme la a tout jamais  !!! "
      .. Cher compagnon , je suis moi meme ou j’ai été musicien amateur ; et je n’ai point fait le mesquin mais j’ai apporté ma partitipation au mouvement E&R dans le sens de l’émancipation de virtuoses musiciens qui émanent ou émergent du plus simple peuple à cuba l’un était cireur de chaussures , l’autre marchand et l’autre sans profession qui sont arrivés à esquisser simplement leur expression de joie ou de tristesse dans la forme de la musique .
      "pourquoi il n’a pas cité machin", ....mais c’est pas l’intention !pas du tout !! j’ai simplement participer à ce festival façon Soral pour apporter une reflexion sur la culture populaire dans d’autres pays qui qui prend la forme de l’expression musicale c’est tout !
      ""vos commentaires sont pour certains lapidaires, style vengence, y’a pas mes chouchous !!!! quelle betise....""
      vous etes très suceptibles je vois et très sensibles aux commentaires en tout cas , mes commentaires sont simplement fugitifs je le reconnait mais pour le moindre il y a un échange culturel , échange de reflexion, ouverture du panorama artistique ,Quand à parler vengeance je me permet de vous interdire d’interpréter par cette expression mon commentaire car en ma foi c’est de la solidarité que j’apporte et pas de vengence Dieu m’en garde


  • #378074
    le 07/04/2013 par Julien
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Effectivement Joy Division est le monolithe incontournable de la période "post punk" (qui à y réfléchir n’a pas grand chose de "post" - puisqu’on peut passer directement de Can, Brian Eno ... à Joy Div). J’invite d’ailleurs les amateurs à réécouter les 1ers Eno, grand génie pop lui aussi (c’est bien meilleur que Bowie)
    Après, c’est aussi une question de génération et il y a une dimension affective inévitable, mais il y a des choses aussi grandes dans les années 90, et jusqu’à aujourd’hui (après 90 il faut se tourner vers l’électronique, comme autechre ou des choses plus expérimentales).

    Enfin je veux conseiller un groupe à Alain car l’une des rares formations rock à ma connaissance qui allie une grand créativité musicale à une démarche et un contenu politique : le groupe hollandais the EX. Il faut passer vite sur leurs débuts punk et écouter leurs chefs d’oeuvres des années 90 (avec le viloncelliste Tom Cora notamment...).

     

  • #378082
    le 07/04/2013 par Mansur
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Rien ne vaut la musique médiévale (Las Cantigas de Santa Maria, Le Manuscrit du Roy, noubats hispano-arabes, le Graduel d’Aliénor de Bretagne, etc.).
    A vrai dire j’ai désormais du mal à écouter de la musique qui n’a pas au moins 400 ans.


  • #378098
    le 07/04/2013 par Cahouete
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Oublié Van Morrison avec Astral Weeks ? Un mot sur La Callas et Oum Kalsoum ? Sinon du très bon, j’acquiesce.


  • #378107
    le 07/04/2013 par Rek1
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Et Benny Goodman ? :D


  • #378124
    le 07/04/2013 par Roland Dormans
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Fine oreille, Monsieur Soral ! Vous n’êtes pas dure de la feuille, incontestablement. Et pas question de chicaner sur l’un ou l’autre nom. Votre analyse historique et critique est très convaincante.
    La plus grande réalisation spirituelle de l’Occident est la musique et peut-être un des moyens les plus prometteurs de réconciliation... Mais toutes les régions et religions du monde n’y sont pas également sensibles et certaines sont plus que très réticentes... C’est un euphémisme !
    J’entends déjà certains commentaires : "La musique, combien de divisions ?"
    N’hésitez pas, répondez joyeusement : "Le diable divise, la musique réunit."


  • #378128
    le 07/04/2013 par petermurphy
    Alain Soral - Entretien mélomane

    moi je suis un prolo et mes références d’ados et d’aujourd’hui c’est entre autres
    mad sin, johnny cash pour le rock psycho
    Metallica, slayer, septic flesh pour le métal
    bauhaus, joy division pour le punk dit gothique ou batcave
    pour l’electro c’est depeche mode, Laibach, rammstein, hocico
    en france c ’est bashung, nougaro, thiefaine, indochine (depuis l’album paradize), bb brunes, je trouve alain soral un peu sévère avec téléphone, leur début était pas mal
    la pop c’est michael jackson (surement le pire pour alain soral)
    je suis plutôt beatles, surement à cause de mes parents
    je préfère muse plutôt que Radiohead

    pour moi la musique est une chose très animal, très instinctif
    jamais je ne cherche à réfléchir avec la musique, j’aime ou pas
    je rejoins soral sur le fait que le sens des mots n’est pas nécessaire, la politique dans le rock c’est souvent moins bon (berrurier noir, clash).

    voir motorhead au premier rang de la fosse d’un concert, c’est une sensation qui vient du ventre pas de la tête, je suis d’accord sur le look ridicule dans le métal.
    dans le métal il y a eu une compétition du plus rapide, le plus technique, mais nous sommes passé à autre chose depuis longtemps, heureusement

    dans l ensemble, il est plus difficile de trouvé un bon album qu’il y’a 30 ans


  • #378136
    le 07/04/2013 par thedude57
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Alain a oublié Johnny Winter, qu’il a cité déjà une fois.


  • #378143
    le 07/04/2013 par Nico
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Que pensez vous de Tool vous autres ?

     

    • #378210
      le 08/04/2013 par Harvey
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Salut Nico,

      J’apprécie particulièrement Lateralus, c’est un album que je réécoute régulièrement. Le batteur est assez impressionnant, notamment sur ce morceau :

      http://www.youtube.com/watch?v=RelR...

      Cela dit, je préfère presque A Perfect Circle. Il y a quelque chose d’un peu étouffant avec Tool. On a parfois l’impression que chaque musicien fait sa performance dans son coin, c’est trop dense et du coup, il est difficile pour Maynard James Keenan de placer un chant qui s’intègre vraiment avec le reste. Il y a quelque chose de trop mécanique, je dirai.

      Mais ça reste du très bon !

      Cordialement !

      PS : merci à Alain Soral pour cet entretien, je ne m’attendais pas à l’entendre faire l’éloge de Radiohead (Yorke pouvant être un peu agaçant, parfois, semi-fiottasse si j’ose dire). J’aime beaucoup ce qu’ils ont fait jusqu’à Hail To The Thief. Les deux derniers albums en date ne manquent pas de qualités, mais je trouve qu’il n’y a plus rien d’excitant, ça ronronne.


    • #378345
      le 08/04/2013 par atomicfoetus
      Alain Soral - Entretien mélomane

      vu en 92 bof, le chanteur avait pas l’air trop tranquille... ,ça tape un peu mais rien de tres novateur.....que sont ils devenus ?


  • #378148
    le 07/04/2013 par Philémon LaQueue
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je m’insurge et je m’indigne de constater une omission impardonnable de la part de Monsieur Soral.
    Je veux bien sûr parler de ce chanteur noir français jalousé par tous ses pairs, à savoir Monsieur Dieudonné M’Bala M’Bala.

    Restons beaux joueurs et saluons le bon goût de l’archevêque de Bordeaux.


  • #378163
    le 07/04/2013 par olivier
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je suis vieux jeu, mais....Mozart est le meilleur, Bach le plus grand, Beethoven le plus talentueux, Vivaldi le plus divin sans parler de Schubert, Bizet, Couperin, Rameau, Dvorak, Schumann, Sibelius......c’est à eux que l’on peut mesurer la splendeur de notre civilisation européenne. La conclusion d’ Alain Soral est bien à propos.


  • #378169
    le 07/04/2013 par jacques
    Alain Soral - Entretien mélomane

    C’est la première fois qu’une vidéo d’Alain Soral me déçoit profondément.
    Dans l’amalgame musical qu’il présente, une grande partie des "artistes" sont des produits de l’industrie musicale, le pôle culturel de cet empire que Soral dénonce. Cela me semble incompatible avec l’adjectif "mélomane" utilisé dans le titre. La culture et la tradition catholique française dont Soral se réclame semblent s’anéantir face à cette domination absolue de l’empire musical anglo-saxon. Pas un mot sur la vraie musique française, le majestueux et religieux 18e siècle, les subtilités impressionistes de Debussy ou pour la petite histoire Jean-Jacques Rousseau, ce génie littéraire mais aussi musical.


  • #378172
    le 07/04/2013 par Hache
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Mais non ! (enfin je suis d’accord avec quasiment tout le reste hein)
    Yes c’est génial avant les années 80 ! Si on aime Hendrix et Zappa alors Yes je vous le conseille ! (après à partir des années fin 70 et 80 c’est horrible je vous l’accorde)


  • #378173
    le 07/04/2013 par Max
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Tim Buckley !! Vraiment une voix hors du commun.
    Allez, pour le plaisir > http://www.youtube.com/watch?v=Xmaj...

    Nick Drake aussi.. juste magnifique > http://www.youtube.com/watch?v=idca...

    Alors oui, quand on s’amuse à faire une liste on s’expose fatalement à des oublis.. quelque part ce n’est pas bien grave vu que les commentaires ici sont tout aussi intéressants pour la plupart !
    En musique française plus récente je pense à Mano Solo, Alain Bashung.. Après si on passe sur le son année 80 des arrangements j’ai envie de dire qu’il y a du bon chez Balavoine et Berger..


  • #378195
    le 08/04/2013 par Marie59
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Juste une question : c’est quoi ce retour aux vinyles ? Chez nous, mon mari a ressorti sa Thorens et ses 33 tours ont envahi le salon, pas très esthétique... Mais il me dit qu’il n’y a rien de tel que ce bon vieux son grésillant...(?) J’aurais du mettre ma menace à exécution... lors d’une dispute, j’avais eu la lumineuse idée de faire fondre sa collection si précieuse (pour une bonne partie des disques cités par Soral) Trop tard, de la cave, ils sont tous passé au salon, le problème c’est qu’il en a au moins deux mille... difficile de les planquer...


  • #378219
    le 08/04/2013 par tchuss
    Alain Soral - Entretien mélomane

    C’est vrai que ça déchire CAN

    http://www.youtube.com/watch?v=e_51...


  • #378239
    le 08/04/2013 par AL1
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Et Voilà ! ! ! On met allégrement le "Yes" et le "Genesis" d’avant 80’ dans le même panier ! Les critiques disaient à l’époque que : "Genesis c’est la musique de Yes avec les costumes de Bowie" ... faut qu’on m’explique ! c’est parce que c’est connoté Progressif c’est ça ? Et Wyatt c’est pas du prog. ?

    Le "The Lamb..." de Genesis est un excellent album. Et je ne comprends pas le problème avec YES ... les premiers albums sont excellents.

    Comment peut-on apprécier Wendy Carlos ou même Kraftwerk et balayer d’un revers de main YES ou Genesis ???


  • #378250
    le 08/04/2013 par Hejiratboy
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour ceux qui ne le savent pas, Robert Wyatt a fait partie du groupe The Soft Machine dans les 60’s, puis de The Matching Mole (Machine Molle>p>

    http://www.youtube.com/watch?v=B6T9...
    http://www.youtube.com/watch?v=bfVV...


  • #378251
    le 08/04/2013 par Thinnegan
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Une chouette découverte qui prouve que les p’tits djeunz en ont aussi dans le slip quand il s’agit de faire de la bonne musique. Simplement, ils n’ont plus accès aux majors de distribution et se retrouvent sur des labels indépendants ou s’auto-produisent simplement, ce qui leur garantit la liberté artistique au détriment de la notoriété. On écoute et on savoure :
    http://grooveshark.com/# !/album/Whe...


  • #378266
    le 08/04/2013 par kaizokudude
    Alain Soral - Entretien mélomane

    C’est comme ça que ça se prononce Mclaughlin.
    http://www.youtube.com/watch?v=SX21...


  • #378267
    le 08/04/2013 par Imbassadin
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Excellente vidéo, oui le patron a une bonne oreille. Juste un bémol sur les Pink Floyd qui restent une de mes plus grandes références, rien n’a vieilli chez eux tant qu’ils jouent/composent en formation (ce qui pose la limite à The Wall). Shine on you est juste magique pour toute la partie instrumentale.

    Sinon et c’est la raison pour laquelle j’écris, concernant la musique française nous avons aujourd’hui deux domaines d’excellence.

    D’abord ce que l’on appelle la ’nouvelle scène française’, des groupes se réclamant de Brel et Brassens utilisant des textes de qualité sur de belles mélodies souvent d’inspiration manouches et jouées à l’accordéon, qui ne passent pas dans les médias mais qui remplissent les salles de concert et les festivals. En vrac :

    La Rue Kétanou
    Les Ogres de Barback
    Debout sur le zinc
    La Tordue
    Java
    N&SK
    Babylon circus

    Des artistes qui font vivre la langue en produisant des chansons de qualité. Le seul bémol de ces groupes serait peut-être un engagement politique souvent naïf porté vers l’extrême-gauche facile et mondialiste, je ne crois pas que ce soient de fervents lecteurs d’E&R.

    Notre second domaine d’excellence est l’electro avec la fameuse french touch, portée par trois groupes de référence et reconnus mondialement.

    Air
    Daft punk
    Justice

    Et en passant dans le rap, pour ceux qui ne la connaissent pas, Keny Arkana, une artiste qui m’a bluffé à la fois pour sa qualité technique que pour ses convictions, sa révolte et son intelligence.

    Keny Arkana - Victoria

    De la même artiste La rage et V pour vérité devraient vous plaire.


  • #378274
    le 08/04/2013 par echarpeur
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Alors je dois être un des rares à écouter du métal, mais je trouve qu’il y a des trucs pas inintéressant comme Blind Guardian, un groupe de heavy metal(pour faire vite). Ce qui est intéressant avec eux, c’est qu’ils ne font que s’inspirer de la mythologie et de littératures d’héroïque fantasy(seigneur des anneaux, la roue du temps, la quête du Graal) et ça dépote franchement, surtout avec un orchestre philharmonique https://www.youtube.com/watch?v=CNn....
    Apres dans le métal il y a pas mal de choses à jeter et comme c’est surtout une affaire de sensibilité je doute que des groupes comme Ensiferum https://www.youtube.com/watch?v=s6n..., Rhaposy of fire https://www.youtube.com/watch?v=Zw0... trouvent de bons écho ici(ne parlons même pas de Dissection https://www.youtube.com/watch?v=_Xn...)
    Apres il y aussi Agalloch, un genre de groupe de métal folk au rythme très lent, avec un coté poétique je trouve https://www.youtube.com/watch?v=PuP....

     

    • #378454
      le 08/04/2013 par Julien82
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Dissection,fantastique.Mais ce n’est tout simplement pas de l’époque d’Alain.Et puis le côté quelque peu ’satanique’en rebutera plus d’un ici...


  • #378276
    le 08/04/2013 par Simone Choule
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Aux commentateurs qui commentent : La pop n’est pas que le rock, c’est aussi des chansons...les chansons existaient sous Henri IV. Soral ne fait qu’afficher ses goûts, pas déclarer une nouvelle bible, prenez ce qu’il y a à prendre...Ceci dit, beaucoup de commentaires apportent des perles ! Et non : le sujet n’est pas le funk, le disco ou la ballade irlandaise...
    Pour Walter "Wendy Carlos" elle a fait que des reprises certes, mais avec une audace qui a marqué : "Switched on Bach" reste un truc improbable...au début on dirait un viol des oreilles mais ça carbure sévère (puis Bach est derrière chaque note...)
    Je conseille aussi pour compléter ce qui traine sur Syd Barret d’écouter l’album (rare) des "London Years" des Pink Floyd : on en reprendrait du LSD.
    Le Krautrock est un topique incontournable de l’experimentation musicale : Neu !, L.A. Dusserldorf ou bien Bauhaus (ou le premier groupe de Stéphane Eicher : Grauzone) tout cela est du très savoureux...
    Aujourd’hui pour la nouveauté Sigur Ros invente des trucs, ou en Pop l’album de Air "10 000 hertz legend" est complètement psychédélique mais pas dans le rétro 60’s, vraiment de manière nouvelle (ils se sont enfermés dans la musique d’ascenseur depuis).
    Eric Truffaz, en Jazz il faut relever ses premiers albums qui envoyaient quelque chose de différend mais s’est un peu perdu depuis. Personne ne parle des Beasty Boys ?
    Pour ce qui déménage en Electro pure envoyez le bois avec Prodigy l’album the fat of the land : un must indémodable. Sinon Iannis Xénakis est compositeur assez étonnant (Tipper à découvrir, plein d’audace).
    Ne pas oublier Philip Glass c’est un immense compositeur de musique contemporaine classique minimaliste. Il est utilisé dans 25 Bandes originales de films mais reste un artiste majeur.
    Je conseille à monsieur Soral s’il souhaite voyager son esprit vers la musique japonaise
    de mettre tous ses jetons dans Tōru Takemitsu.

     

    • #380806
      le 10/04/2013 par AL1
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Si on analyse bien le discours d’Alain Soral ... Je pense qu’il doit être très hostile aux musiques minimalistes contemporaines ... Phil Glass compris ! c’est un pur produit américain, bien qu’il se réclame d’un certain héritage oriental (Ravi Shankar) mais je serais curieux d’avoir son avis sur le Grandiose "Concerto pour Violon" ou "concerto pour Piano" ... le "Concerto pour Violoncelle" est fort impressionnant aussi ... Il a l’air ouvert à Terry Riley ... mais je ne sais pas si John Cage ou Steve Reich trouverons grâce à ses yeux (oreilles ! pardon ! )


  • #378277
    le 08/04/2013 par nokprd
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Tiens tiens, Alain Soral s"amuse" sur Deezer, plateforme musicale montée par Daniel Marhely et Jonathan Benassaya, deux membres de la communauté organisée.. Ah décidément, ils sont vraiment trop forts !


  • #378280
    le 08/04/2013 par borgya
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Moi du haut de mes 23 ans je n’ai connus que la musique actuel. Cependant je pense pas que la génération d’artistes musicaux actuel soit si mauvais que ce que tout le monde s’amuse à dire.
    Il y a encore de la qualité dans la pop/rock (radiohead, metronomy, mike patton) et surtout dans la musique électronique en général (Mr oizo, Amon tobin, sebastiAn, the Prodigy, birdy nam nam) . Je ne dis pas que c’est mieux que les musiques des années 60-70, mais je pense qu’il y a une grosse "nostalgie de l’age d’or" de la part de la génération des années 60.


  • #378282
    le 08/04/2013 par Godefroi de Javron
    Alain Soral - Entretien mélomane

    J’ai des points communs avec A.Soral, je suis aussi très varié (et non variétés beurk !!), je m’intéresse depuis 35 ans à tous les genres musicaux.

    Jazz : Herbie Hancock - Miles Davis - Count Basie - Billie Holiday qui était bien meilleure qu’une Ella Fitzgerald .

    Blues : Muddy Waters - John Lee Hooker et sa guitare crasseuse - Albert King - Luther Allison..

    Rock ’n’ Roll : Little Richard - Bo Diddley..

    Rock : Rolling Stones - Les Woo ..

    Metal/sympho : Dream Theater (vu une fois sur scène) - Nightwish

    Rhythm and blues et Soul : James Brown. ALORS ! J’ai tous ces albums, je l’ai vu 10 fois sur scène pendant 20 ans, je peux dire que, contrairement aux propos d’Alain Soral, J. Brown était une bête de scène avec un orchestre impeccable, des cuivres et un groove à vous couper le souffle et à vous déchirer les trippes. D’ailleurs Prince a totalement repris son style (avec des nuances) et même son saxophoniste de 40 ans Maceo Parker. "Sex Machine" et ses classiques n’étaient pas pour autant les plus remarquables. Mais sur scène.. J. Brown est aussi le père du Funk et donc à influencé la musique moderne tout comme Robert Johnson a influencé le Rock ’n’ Roll .

    Musique classique : Pachelbel, Bach, Vivaldi ..

    et bien sur nos grands poètes français : Brassens, Léo Ferré ..

    Et je me mets à la bio-musique. Il faut bien que mon eau et mes plantes en profitent aussi :)

    Je suis d’accord avec A.Soral, la musique LA VRAIE ! Pas toutes ces merdes commerciales qu’on ose encore appeler "musique" ou "stars de la musique" est morte depuis fin des années 70.
    La musique à eu aussi ses Trente Glorieuses


  • #378317
    le 08/04/2013 par Blitz
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Salut Alain !

    Je peut te proposer un "style" de musique que peut-etre tu ne connais pas, c’est une musique assez récente (5 ou 7 ans environ) surtout connue chez les "jeunes", à tel point qu’elle n’a pas de nom bien défini, c’est un dérivé de la "house" que certains l’appellent la "minimal".

    C’est une musique assez étrange, psychédélique et qui a une certaine vitesse, comme si tu était en avion au dessus des nuages. Comme pour la plupart de mes amis, c’est une musique qui m’a vraiment permis de décompresser des cours stupides et de l’aliénation de la téloche, du rien à foutre.

    Pour commencer par un artiste Français qui est connu de ma génération : Joris Delacroix
    http://www.youtube.com/watch?v=DTFx...
    http://www.youtube.com/watch?v=4S_m...

    Chez les allemands, Stephan Bodzin est assez connu
    http://www.youtube.com/watch?v=gCZL...

    Sinon, Extrawelt
    http://www.youtube.com/watch?v=sdl7...

    Voila, merci pour cette vidéo intéressante, tu n’a pas parlé de Michael Jackson il me semble ;-)

    Bonne continuation !

     

    • #378979
      le 08/04/2013 par laurent
      Alain Soral - Entretien mélomane

      excellent ! le premier morceau de Delacroix me fait penser a un autre morceau de deep house connu mais j’arrive pas a le retrouver. Evidement avec tous les remix oon s’y perd...
      Je ne saurais que conseiller a tout le monde de se plonger dans la musique electro de qualité qui a connu un age d’or récent.


    • #379297
      le 08/04/2013 par Jubjub
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Bonjour Blitz.

      Je suis amateur de techno aussi et je vois de quoi tu veux parler. Oui le style en question est populaire parmi les jeunes, ce qui n’est pas forcément bon signe d’ailleurs. J’ai vu toute cette "minimale" arriver en soirée, avec les "marmots" comme on les appelait. C’est la que les soirées sont devenues chiantes à mourir, et j’ai décroché. Aujourd’hui y’a du mieux, ce style meurt enfin peu à peu. Bref tout ca pour dire qu’en techno il y a 1000 fois plus intéressant, et en "minimal" tout avait déjà été dit bien avant (Detroit : One Circle, par The Vision par exemple, sorti en 96).

      Sinon pour rebondir sur ce qu’a dit Alain sur la techno et Kraftwerk, oui tout était déjà dans Kraftwerk...sauf le funk ! Les mecs qui ont inventé la techno étaient nourris à Funkadelik et au son Motown.


  • #378354
    le 08/04/2013 par Olivier_8
    Alain Soral - Entretien mélomane

    La musique, c’est tout sauf le "repos du concept" :

    - C’est au contraire l’envol du concept vers Dieu, une fois qu’il a fait la preuve de sa possibilité harmonique et contrapuntique, c-à-d de sa mise en mouvement.

    - C’est donc la manifestation à la fois concrète et divine du concept.

     

    • #381816
      le 12/04/2013 par MelarModelo
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Exactement ! Cela dit je pense qu’Alain pensait surtout à la musique populaire en disant ça, qui reste avant tout de l’écoute plaisir, et c’est très bien comme ça.
      Avec la grande musique, on rentre dans le domaine de la sidération : l’intellect est à la fois paralysé et élevé devant la capacité de certains humains (Bach, Mozart, Beethoven en premier lieu) à façonner des œuvres sensibles qui rentrent en résonance avec les grands principes universels (cf. Kepler). Le génie, c’est ça. Ça ne rend pas forcément les gens meilleurs, mais ça prouve au moins que le meilleur existe, qu’il y a quelque chose au-dessus de nous.
      http://www.youtube.com/watch?v=DBJP...


  • #378357
    le 08/04/2013 par Antoine
    Alain Soral - Entretien mélomane

    ET muse c’est de la merde peu-ÊTRE ? ;)
    Remarque ces derniers temps..

     

  • #378474
    le 08/04/2013 par Zoku
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Un ptit morceau de Can en ouverture de vidéo, monsieur a du goût ! ;)


  • #378500
    le 08/04/2013 par Behelit
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Excellente vidéo ! Au passage, l’extrait montré pour le "flamenco gitan" est tiré du très beau film "Latcho Drom" de Tony Gatlif.


  • #378532
    le 08/04/2013 par Confiseur
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Mr soral,
    vous prenez des risques à répondre aux interviews spontanément et sans note.
    Je soutiens votre combat mais ma conscience ne manque jamais de m’indiquer vos incohérences.
    Pour n’en citer qu’une :
    - vous déclarez : "je n’aime pas la musique politisée parceque ça fait toujours trés con, en général quand les mecs mettent de la politique dans la musique ça fait de la mauvaise musique. C’est pour ça que j’aime bien les rollings stones ça parle de gonzesses, baise, drogue...Voilà, la politique c’est la politique et la musique c’est la musique.".

    C’est égallement mon avis, mais de ce point de vue je ne comprend pas pourquoi vous promouvez le rappeur Kimto Vasquez et considerez qu’il fait de la bonne musique.

    J’ai l’impresison que ce que vous aimez dans les paroles de chassons pops est aussi ce que vous détestez dans celles du rap et vice versa (sauf si ils sont droitiste apparement).

    J’ai peur que des incohérences puissent venir décridibiliser votre discours et je pense que compte tenu de votre statut vous devriez vous efforcer à vous rendre irreprochable de ce point de vue là.

    Cordialement.

     

  • #378543
    le 08/04/2013 par Ciaomerci
    Alain Soral - Entretien mélomane

    A propos de supports ; on est passe du vinyl au CD , bien avant de l’ampli a lampes aux transistors . Aujourd’hui le pire etant la technologie de compression de basses diffusees par air pulse ... basses frequences .. aberration acoustique inssuportable ou la ligne de basses est inaudible..et ne parlons pas des palpitations cardiaques engendrees par ces infrasons qui polluent l’espace ....

     

    • #379625
      le 09/04/2013 par speed triple
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Il y a de tout sur le marché ,le top matos de maintenant et meilleur que les ampli /preamp et les enceintes des années 60/70 .
      L’audio est le parent pauvre car la majorité des gens se moquent de la qualité sonore .
      Le SACD est sorti en 1999 il est largement supérieur au CD mais est très confidentiel .
      Le BLU RAY audio tué dans l’ oeuf .
      Il est vrai que une top platine vinyle déménage ,et le CD fait pâle figure.
      Seul le SACD peut concurrencer le vinyle ,mais pour trouver des SACD mis à part le classique c’est le désert.
      L’audio sera toujours le parent pauvre de la vidéo ,c’est la fascination de l’image .


  • #378612
    le 08/04/2013 par cyril
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Certes, lou Reed est un sacre branleur mais le Velvet, quand même !!!
    http://www.youtube.com/watch?v=DZ5n...

    Effectivement, petite bourde quant aux Pogues et oubli notable de Joy Division...mais pour le reste c’est une bien bonne sélection !!!...J’aurai bien aimé qu’il parle de Noir Désir coté Francais...en particulier le dernier album :
    http://www.youtube.com/watch?v=31-J...

    Merci a tous ceux qui ont partagés des liens...beau réservoir de découvertes en perspective !

     

    • #379290
      le 08/04/2013 par damien
      Alain Soral - Entretien mélomane

      il a donné son avis sur noir désir dans "Chute", je ne me rappel plus exactement mais il dit qu’il n’est pas fan des paroles (quand on est habitué à Brassens...)


  • #378672
    le 08/04/2013 par Ahmed
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Qu’avez vous M. Soral à reprocher aux étudiants en dentisterie ?!

    Plus sérieusement, mon commentaire ne sera pas une critique mais un simple rajout. Je m’y connais plus en blues africain (malien et touareg) et je le trouve plus riche que le blues américain. Illustration :

    http://www.youtube.com/watch?v=6sdM...


  • #378695
    le 08/04/2013 par jeromi.tamix
    Alain Soral - Entretien mélomane

    interview sympa
    par contre, il est sociologiquement faux de déclarer que le hard-rock et le metal sont de la musique de prolo, j’avais lu une étude qui montrait que justement, les spectateurs de festival de metal ont un niveau d’éducation (diplome) au dessus de la moyenne. je bosse au CERN, et je constate qu’il y a bcp de fans de métal ici, bcp plus que d’ordinaire. d’ailleurs le club musique du CERN est bourré de groupes de metal et hard-rock

     

    • #379232
      le 08/04/2013 par GregMTHZ
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Exact, le Metal est la forme de rock qui se rapproche le plus de la musique classique : ce sont des morceaux bien construits, généralement écrits pour le groupe par un de ses membres avant qu’il ne soit répété et joué, comme la musique classique est composé par une personne, écrite, avant d’être répétée et jouée par un orchestre. Rien à voir avec l’improvisation, le jazz, le punk, la chanson, toutes ces musiques qui naissent de l’inspiration d’une personne avec son instrument entre les mains, et qui se construisent au fil des répétitions, avant de trouver leur forme achevée.

      Notez bien : je ne juge pas une méthode supérieure à l’autre, je ne dis pas que la musique écrite avant d’être jouée serait plus noble que celle qui est jouée avant d’être écrite (si elle l’est un jour) ; seulement que l’approche de composition du Metal est la même qu’en musique classique, et très différente des autres formes de rock ou de jazz (à part le "straight jazz").

      Et c’est dans les concerts de Metal que j’ai croisé le plus de gens cultivés, instruits, responsables, intelligents, intéressants... Rien à voir avec les clochards à chiens des concerts de punk, l’ambiance coincée et frigide des concerts symphoniques, ou les bobos jazzeux des caves parisiennes à 12 euros la conso. C’est caricatural, je sais, mais complètement faux...


    • #379435
      le 08/04/2013 par Komar B.
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Oui mais ce que dit Soral était valable dans les années 70/80, c’était essentiellement écouté par des prolos. J’ai 40 balais et j’ai passé mon enfance et mon adolescence à écouter du heavy, j’étais un "hardos" comme on disait à l’époque et mes parents était ouvriers tout les deux. Il y avait certes dans mon entourage des "fils de bourgeois" ou de cadre sup mais ils étaient minoritaires, les choses ont éffectivement bien changées comme tu le soulignes, le métal est dorénavant écouté par des gens issus de la classe moyenne voire supérieure dans des pourcentages qui n’ont plus rien à voir avec le passé. Les anciens groupes qui ont survécus sont désormais des super-stars multimillionaires (IRON MAIDEN, METALLICA...) et les prolos plutôt d’origine Européenne des années 80 (je suis rital) sont maintenant plus d’origine Maghrébine ou Africaine et le métal n’est pas leur culture.


  • #378729
    le 08/04/2013 par toto
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Très bonne analyse musicale, on remarque que Soral à une bonne oreille…
    Suis moi-même mélomane, musicien depuis l’âge de 6 ans (j’en ai 35),
    suis fan de vinyls et dj…
    Soral emploie souvent le mot de génie, tout à fait d’accord sur Syd Barrett, Hendrix…
    souvent des artistes de carrière courtes mais exceptionnelles, ou le génie s’approche de la folie, souvent consommateurs de LSD, peut-on établir une corrélation entre drogues et musiques, et manipulation des masses, comme on diabolisait la musique techno au départ par exemple, ce serait pousser le sujet sur un plan plus sociologique … ?
    Précurseurs, pionniers, avant-gardistes souvent incompris au départ, puis finalement reconnus avec le temps, alors que d’autres ne font que de la pâle copie ou du plagiat comme certains écrivains.
    On peut citer dans les années 90 jusqu’à aujourd’hui Aphex-twin (http://fr.wikipedia.org/wiki/Aphex_Twin), pour relever le défi
    ou Jeff Mills, qui sont de réels précurseurs dans la musique electronique.
    Aussi sur le côté punk, Soral ne cite pas Nirvana/Kurt Cobain, qui s’est aussi inscrit dans l’anthologie avec le "grunge", mais bon on peut pas tous les citer…


  • #378802
    le 08/04/2013 par Komar B.
    Alain Soral - Entretien mélomane

    ça peut paraître péremptoire mais c’est pourtant la vérité : MAGMA est le plus grand groupe de tout les temps, rien ne s’en approche. Respecté par les plus grands et ceci dans le monde entier, c’est le seul groupe "Français" (en fait "Franco-Kobaien") et je pèse mes mots, à avoir des fans et à se produire sur la planète entière, le seul et qu’on ne me parle pas de ce tocard de Manu Chao et de sa soupe. C’est bien simple, on peut mettre MAGMA au niveau d’un FRANK ZAPPA, c’est vous dire l’importance et la qualité de ce groupe "Français"... Un homme qui aime MAGMA ne peut pas être tout à fait mauvais, en tout cas il est forcément mon ami.


  • #378841
    le 08/04/2013 par satèn
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Bien vu Mr Soral pour CAN, il y avait aussi un peu dans la même veine les Silver Apples.
    Je trouve que les années 90 ont vu naître des pépites comme Aphex twin ou Boards Of Canada (influences majeures pour Radiohead).
    Sinon en ce moment il y a quelques artistes qui arrivent encore produire de bonnes choses, je pense à James Blake : http://www.youtube.com/watch?v=4QSb...
    Ou à un groupe comme Battles : http://www.youtube.com/watch?v=MDTs...

     

    • #379634
      le 09/04/2013 par AK
      Alain Soral - Entretien mélomane

      aphex twin est un pur génie la dessus rien a dire ! (par contre james blake je trouve ça vraiment prétentieux et surestimé)


    • #380053
      le 09/04/2013 par sartè
      Alain Soral - Entretien mélomane

      C’est vrai que la musique de James Blake est un peu prétentieuse et "branchouille" mais il a le mérite de faire quelque chose de très singulier et original tout en étant facile d’accès.
      Mais oui, une bonne partie de ses auditeurs tiennent des blogs à la con et portent des t-shirts fluos ou des chemises à carreaux..


  • #378878
    le 08/04/2013 par Thierry
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Le mouvement grunge a aussi des amené des trucs dans les 90’s, en s’inspirant à la fois du folk et du hard sans occulter la dimension évanescente de certaines tentatives rock des doors ou du glam. Ca donne tout de même des pépites comme Pearl Jam - mention spéciale pour VITALOGY, ou encore mieux, MAD SEASON - un album crossover mais quel album ; la chanson artificial red est sublime ). Sans occulter (hé oui, désolé mais ce n’est pas à mettre aux chiottes) Nirvana, Three Fish, Soundgarden. En poussant l’alternatif vers des expérimentations de plus en plus "cinématographique", le rock progressif a lui aussi des morceaux de bravoure : d’accord avec un des commentaires ci-dessous, DreamTheater ou Steve Vai, c’est parfois un peu "savant", mais il ya des bijoux. Sans oublier un de leur inspirateur, mr Satriani... Côté trip-hop, alternatif c’est vrai que Bjork est un ovni mais une des tentatives les plus brillantes des 90’s. Enfin voilà moi j’ai grandi ado dans ces années là, donc c’est pas mal de continuer la boucle. D’accord évidemment avec le putain de génie de Radiohead.

    Très bonne vidéo sinon. Merci AS !


  • #378971
    le 08/04/2013 par OMATIC
    Alain Soral - Entretien mélomane

    On pense toujours que la musique qu’on a découvert quand on était jeune est la meilleure et la plus absolue. De la même manière, quelque soit son âge, on pense toujours être plus dans le coup que les plus vieux et avoir meilleurs goût que les plus jeune...


  • #378975
    le 08/04/2013 par Nesh
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Ah, Alain, méconnaissance, méconnaissance... Le Hard Rock, c’est beaucoup plus que des tee-shirt, des motos et des amplis. Je prends un groupe comme Deep Purple, qui a toujours su évoluer. Ils sortent un album cet année, et nulle doute qu’il sera énorme, comme les deux trois précédents. Ian GIllan, le chanteur, est un véritable auteur, contrairement Robert Plant, par exemple. Et ce n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres.
    Pour ce qui est des musiques traditionnelles, tu oublies les Balkans, la musique bulgare, notamment, avec ses mesures asymétriques — superbe. Je pense aussi à la subtilité de certaines musiques arabes — en Syrie, par exemple, on joue avec les douzièmes de ton (et je parle de musique composée, pas d’improvisations). Evidemment, en occident, on n’a pas forcément l’oreille pour apprécier ce genre de chose. A+

     

    • #379777
      le 09/04/2013 par Babar
      Alain Soral - Entretien mélomane

      En musique traditionnelle il y a aussi les musiques celtes et notamment la musique irlandaise (The Chieftains, The Dubliners...) qui sont tout à fait occidentales géographiquement mais aussi anti modernes.... La musique irlandaise est selon moi une occidentalisation sans modernisation... Et une bonne raison de ne pas (ne plus ?) avoir honte d’être d’Occident... Ça tombe bien c’est celle que je préfère^^...


  • #379363
    le 08/04/2013 par JC1987
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Sympa cette interview,ça change. je suis surpris de partager pas mal de chose avec AS niveau musique et pourtant je n’ai que 30 ans.
    A une différence près c’est que je suis très orienté Hard Rock 70’s Led zep, Deep Purple, Black Sabbath et que j’aime bien Yes. Content qu’il apprécie aussi Led Zep qui reste mon groupe adoré.

    Du coup ça m’a aussi donné envie d’explorer un groupe comme Can que je ne connaissais que de nom.


  • #379396
    le 08/04/2013 par GregMTHZ
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Incroyable ! 388 commentaires citant un nombre hallucinant de supers musiciens souvent méconnus à tort, et y en a pas un pour citer Archive ! Je répare ça tout de suite !


  • #379448
    le 08/04/2013 par speed triple
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Même si la très grande majorité des groupes mythiques furent fondés dans les années 60 ,il ne faut pas jeter la fin des années 70 voir début 80 à la poubelle.
    Des musiciens ou groupes comme VANGELIS , DIRE STRAITS ,MIKE OLDFIELD ,SUPERTRAMP, ALAN’S PARSON’S PROJECT ,YES,. etc etc.
    Il y a toujours de bon musiciens , mais c’est sûr on est très loin des années 60/ 70.
    Un groupe comme DEAD CAN DANCE fondé en 1981 mérite d’ être écouté .
    La musique c’est subjectif ,mais il est vrai que les années 60/70 sont les meilleurs et de loin


  • #379504
    le 08/04/2013 par Vosgien Volant
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je suis musicien et je dois avouer qu’il a bon goût.
    Par contre en rock, dans les année 80/90 il y a Primus qui a beaucoup innové, je ne trouve pas de précédent aussi bien dans le jeu de basse du charismatique charpentier/pêcheur Les Claypool, que dans leur musique.

    "Wynona’s Big Brown Beaver" : https://www.youtube.com/watch?v=aYD...

    "https://www.youtube.com/watch?v=aYD..." : https://www.youtube.com/watch?v=4BZ...

    "Jerry was a race car driver" : https://www.youtube.com/watch?v=LBQ...


  • #379531
    le 08/04/2013 par Swaziland Rotofil
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Intéressante comme vidéo, il fallait y penser.

    Alain reproche à la musique pop anglo-saxonne d’avoir des textes trop simplistes. Alors, oui, c’est vrai dans sa grande majorité, ça vole pas très haut. Mais, en matière de textes complexes et très poétiques/mélancoliques, il y a ceux de Peter Sinfield de King Crimson (qui d’ailleurs, était le poète du groupe, il n’était pas instrumentiste, à l’exception de quelques zigouigouis de VCS3 sur l’album "Islands").

    Voir pour s’en convaincre les textes de "In The Court Of The Crimson King" ou de la longue suite "Lizard" avec son bolero et son côté free totalement déjanté. Ça vous réconcilie avec la langue anglaise.

    Et King Crimson, c’était pas comme Yes ou Genesis. C’était beaucoup moins sirupeux et beaucoup plus torturé. Voire trop d’ailleurs.


  • #379549
    le 08/04/2013 par al
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Personne n’a cité Mike Patton.

     

    • #379916
      le 09/04/2013 par Komar B.
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Mike Patton ("c’est pas ma marque préfèrée") est un putain de génie créatif, écoutez donc l’album "Disco volante" de Mr Bungle, un des disques les plus riches et les plus interessants qu’il soit possible d’écouter.

      Personne n’a cité the MINUTEMEN non plus (grave lacune à combler au plus vite pour ceux qui ne connaitrait pas et ils sont nombreux), groupe aussi culte et respecté que méconnu.

      Attention à ne surtout pas oublier les PIXIES, probablement le groupe le plus important de ces 20 dernières années.


  • #379553
    le 08/04/2013 par Bardamu
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Bonjour,

    Afficher un tel mépris pour le Hard-Rock me semble inutilement prétentieux pour deux raisons principales :

    - on retrouve beaucoup de patriotes chez les amateurs du genre parce qu’à l’instar du Rap, il y demeure un peu de cette virilité qui a tendance à disparaître en ces temps de partouze idéologique pour tous. Moquer ces gens est contreproductif ! En outre, j’en connais beaucoup qui sont tout sauf des prolos au sens ou ce mot est employé dans le contexte de l’entretien.

    - s’il y a bien un genre qui ne peut être qualifié de musicalement "faiblard" c’est celui-là, qu’on l’aime ou qu’on le déteste là n’est pas la question : il vaut mieux admettre qu’on n’y connais rien plutôt que de raconter n’importe quoi : Randy Rhodes faiblard ? Tommi Iommi faiblard ? Van Halen faiblard ? Brian Robertson faiblard ? Nono faiblard ? Gen Hoglan faiblard ? Nile faiblard ? Marillion faiblard ? Believer faiblard ? Mekong Delta faiblard ? Thin Lizzy faiblard ? Angus Young faiblard ? Satriani faiblard ? Billy Sheehan faiblard ? Kirk Hammett faiblard ? Billy Gibbons faiblard ? Etc.

    Il ne faut pas confondre jouer fort et jouer mal !

    On croirait entendre les bourgeoises de Gôôôche de mon lycée il y a vingt cinq ans : elles critiquaient le Hard-Rock dans les mêmes termes !

    En outre, quand on entend les beugleries infâmes de Janis Joplin, on se dit que Dio et Ozzy Osbourne chantent parfaitement !

    Cela dit, et cela n’a rien à voir : SOUTIEN TOTAL APRES L’AGRESSION DONT AS A FAIT L’OBJET DERNIEREMENT !!

    Ciao.

     

  • #379565
    le 08/04/2013 par Hejiratboy
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Personne n’a parlé de DEAD CAN DANCE ?

     

    • #380322
      le 09/04/2013 par marco
      Alain Soral - Entretien mélomane

      bonjour à tous,
      un peu moins âgé qu’Alain j’ai quasiment eu le même parcourt musical, sauf que moi j’ai embrayé après l’after punk sur des groupes comme Dead Can Dance, And Also The trees, Cocteau Twins etc...
      Alain ne connait peut être pas, ou n’aime pas tout simplement, en tout cas je le félicite pour sa culture musicale, il m’a fait remémoré des groupes de mon enfance que j’avais oublié car je n’ai plus les disques depuis fort longtemps malheureusement.
      Je tenais à féliciter aussi la ou les personnes qui ont fait le montage vidéo qui a du prendre beaucoup de temps, il est superbe.
      @Hejiratboy : merci de cité DCD, ce qui m’a fait intervenir. on est au moins 2 sur E&R a aimer. lol
      A+++


    • #380355
      le 09/04/2013 par speed triple
      Alain Soral - Entretien mélomane

      LISA GERRARD avec sa voix sublime et BRENDAN PERRY dommage qu’ils aient arrêté .
      ANASTASIS de 2012 ne vaut pas la période 84/96
      DCD c’est un univers que l’on aime ou pas , mais on ne peut pas dire que c’est de la daube


    • #380550
      le 10/04/2013 par marco
      Alain Soral - Entretien mélomane

      @ Speed Triple : DCD se reforme pour de rare tournée de concerts
      ils seront au zenith de Paris le 30 juin 2013, j’ai acheté ma place à noël 2012 et il n’en restait pas beaucoup.
      je les ai vu à l’olympia dans les années 80-90 (pas la mémoire des dates dsl) et j’ai pleuré sur le rappel, Lisa nous a chanté une berceuse seule sans instrument et pourtant on a tous entendu des instruments, elle a une voix magique. c’était tellement beau et remplie d’amour que j’ai pleuré, le copain qui m’accompagnait avait aussi les larmes au coin de l’oeil. je suis comme Alain, je n’aime pas spécialement les concerts, mais pour DCD, c’est différent, c’est le seul groupe qui m’a fait un tel effet, le concert de ma vie quoi, ça se résumerait par "voir DCD et mourir" en caricaturant un peu. lol
      je vais voir si la deuxième fois est aussi bonne ou pas, peut être serais je déçu, peut être pas.
      suite le 30 juin 2013.
      A+++


  • #379623
    le 09/04/2013 par renouveau idéologique avec un riche accompagnement musical
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Extraordniaire comment la musique sucite de l’engouement parmi les compagnons de E&R ,ce qui rapporte que la sensibilité auditive des partisants E&R fait partie de l’activité intellectuelle d’enchantement de l’esprit de la discidence patriote .


  • #379627
    le 09/04/2013 par Machu Pichut
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Au fil des rencontres, de mon cursus au conservatoire ainsi qu’à la faculté de musique, j’ai pu mettre en exergue quelques références complémentaires de musiciens qui me touchent particulièrement. A la manière Soral, cette liste est complètement indicative, spontanée et peut de ce fait être la première d’une série. Bonne écoute

    Pianistes : Count Basie, Duke Ellington, Oscar Peterson, Thelonious Monk, Herbie Hancock, Chick Corea, Horace Silver, Michel Petrucciani, Monty Alexander, Laurent de Wilde, Hiromi Uehara, Dave Brubeck, Bill Evans, Bud Powell, Matt Savage ...

    Bassistes : Niels-Henning Ørsted Pedersen, Dave holland, Jaco Pastorius, Avishai Cohen, Stanley Clarke, John Patitucci, Marcus Miller, Anthony Jackson, Victor Wooten, Dominique Di Piazza, Esperanza Spalding, Charles Mingus ...

    Batteurs : Louis Belson, Gene Krupa, Buddy Rich, Art Blakey Elvin Jones, Roy Haynes, Steve Gadd, Dave Weckl, Max Roach, Steve Gadd, Dennis Chambers, Vinnie Colaiuta

    Guitaristes : John Scofield , Pat Metheny, Trio Rosenberg, Bireli Lagrene, Sylvain Luc, George Benson, Wes Montgomery, Pat Martino, Frank Gambale, Django Reinhardt ...

    Chanteurs / Chanteuses : Louis Armstrong, Fats Waller, Bobby Mc Ferrin, Richard Bona, Rachel Ferrel, Dee Dee Bridgewater, Nina Simone, Sarah Vaughan, Al Jarreau, Frank Sinatra, Nat King Cole ...

    Saxophonistes : Coleman Hawkins, Lester Young, Dexter Gordon, Charlie Parker, Sidney Bechet, Sonny Rollins, fela kuti, James Carter, julien lourau, Michael Brecker, Chris Potter, Bob Mintzer, Joshua Redman, Stefano Di Battista, Steve Coleman, Kenny Garrett, Wayne Shorter, Cannonball Adderley, Paquito D’ Rivera, Gerry Mulligan ...

    Trompettistes : Chet Baker, Clark Terry, Clifford Brown, Dizzy Gillespie, Arturo Sandoval, Wynton Marsalis, Roy Hargrove, Freddie Hubbard, Lee Morgan ...

    Trombonistes : J.J. Johnson, Glenn Ferris, Robin Eubanks, Nils Landgren, Glenn Miller ; flutistes : Herbie Mann, Dave Valentin ; Percussionnistes : Tito Puente, R Barreto ; vibraphone : Lionel Hampton, Gary Burton

    ... à suivre ...

    PS : Sampler n’est pas créer mais on peut créer avec des samples : Cf. Giovanni Sample
    PS’ : Le papa / papa est plus difficile à réaliser mais il a l’avantage d’être pour tous ...

     

  • #379660
    le 09/04/2013 par Nemesis34
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour enlever gratuitement la limitation des 5 heures sur Deezer, maj du script (04/13) :

    voir ici www.tech2tech.fr/astuces/deezer-en-illimite-et-gratuitement

    Amitiés Dissidentes,
    Nemesis34


  • #379708
    le 09/04/2013 par GONZILLA
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Ah merci mon petit soral ! C’est drôle je suis en train de faire le même parcours....je suis obligé de retourné à la musique classique et dans le passé pour trouver de vrais artistes ! Mais c’est très bien de remettre des vidéos comme celle la qui nous montre bien que l’ami soral n’est pas un vieux fou ! En plus il n’a oublié quasiment personne dans les meilleurs et je suis rassuré je n’écoute pas de la merde et je dois avoir du goût alors :)
    Plein de bisous à E et R continuez comme ça


  • #379755
    le 09/04/2013 par Anthem
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Tous les "entretiens du mois" contiennent du hard et du heavy metal dans les montages ;)


  • #379763
    le 09/04/2013 par Joolz
    Alain Soral - Entretien mélomane

    un truc sur les publicitaires... ce n’est pas qu’ils soient en retard sur la musique c’est simplement qu’ils que les seuls qui peuvent s’acheter une voiture neuve sont les consommateurs de ton age et qu’ils utilisent des musiques qui font références pour cette cible.

    en tout cas, c’était juste par soucis d’honnêté intellectuelle mais sache que tu me régales chaque mois.


  • #379915
    le 09/04/2013 par Jubjub
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Franchement, merci Alain d’avoir parlé de "rock bottom", j’en reviens pas que ce soit si peu connu et pourtant largement adulé. Je viens de l’écouter, et j’ai pris une claque. Que c’est beau !


  • #379989
    le 09/04/2013 par Bernard Campishs
    Alain Soral - Entretien mélomane

    2-3 REFEXIONS :

    Très risqué de la part de Soral de se lancer dans une analyse musicale et la validation de ses propres goûts. Un sujet où tout le monde aurait son mot à dire. Risqué mais intéressant. Et donc, bravo !

    1. « Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. »
    de Platon - Extrait du La République (on peut abrutir des foules et des peuples avec une musique plate).

    2. Entrée de la musique en bourse dans la première moitié des année 90’. Cela s’entend dès lors sur ce qui se diffuse en FM.

    3. "Plus on connaît, plus on aime" Léonard de Vinci (1452-1519) (peu importe qu’il ait été franc maçon). Cela permet de comprendre le besoin de formatage des majors (toutes les mêmes musiques, mêmes accords, mêmes rythmiques). ReFaire aimer ce que les gens aiment déjà. Cela explique aussi le matraquage par playlists et hitparades interposés. Ce matraquage existait déjà en 63-73. Mais à une autre échelle.

    4. En conséquence, les goûts du peuple cela se formate : mes goûts, vos goûts. Aussi valable pour la période 1963-1973. Mais, comme déjà dit, à moins grande échelle qu’à partir de l’entrée en bourse de la musique à la moitié des année 1990’.

    5. Et Sting ? Pas un mot sur lui ? Digne successeur des Beatles, de Mozart avec intégration du jazz ? Toujours accompagné des meilleurs musiciens…

    6. Questions subsidiaire :
    Qu’est-ce que la note magique ? Y’en a-t-il une dans la discographie des Rolling Stones ? Y’en a-t-il une chez Iggy Pop ? La note magique est-elle compatible avec le blouson en cuir et les lunettes noires de la virilité ? Une légère allusion à Pink Floyd, rien sur Supertramp, rien sur Peter Gabriel, rien sur le premier album de Tracy Chapman, rien sur Suzanne Vega, rien sur Youssouf Islam (Cat Steven), etc…

    7. Pour ma part : je vois un avant et un après « entrée en bourse » de la musique majorisée (le 11 septembre de la musique). Et maintenant, outre les idoles célébrées par les merdias, je cherche mes idoles isolées sur internet, sans public, sans succès mais avec un talent et une authenticité de vie. Et il y en a plein. Suffit d’aller sur presque feu myspace. Ou actuellement soundcloud, ou autre,… Ils sont inconnus et pauvres et dans la tombe d’un pauvre on ne trouvera jamais rien. Mais c’est pas ça qui me fera arrêter de les aimer ni de vivre ma vie de musicien.

     

    • #380483
      le 10/04/2013 par Steph
      Alain Soral - Entretien mélomane

      D’après moi, il faut remonter bien avant la moitié des années 90 pour voir une dégénérescence profonde de la musique occidentale. Avec Elvis Presley, c’était déjà des majors de l’industrie du disque qui s’appropriaient le génie de la musique noire américaine, pourtant déjà empreint de satanisme dans certaines branches du blues . Puis les phénomènes d’hystéries collectives ont commencé dès les années 60 pour ne faire que s’empirer. On atteint des sommets aujourd’hui avec la Laide GAGA et compagnie. C’est assez réducteur que de ne voir que le côté "entrée en bourse" . Il y a une volonté délibérée, à tous les niveaux, et au moins depuis 50 ans, de faire écouter au public une musique qui les abrutit et les éloigne de Dieu.
      Je réponds à votre commentaire car vous dites que vous êtes à la recherche d’idoles sur internet : je vous plains


  • #380048
    le 09/04/2013 par patriote62
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Pour la personne qui veut un avis sur Daho pour ma part j’adore , au début de la pop très 80 et électronique (avec son compère Arnold Turboust connu pour son tube Adélaïde) et ensuite le virage vers une musique à guitare avec son album de 88. On me surnommait Daho car il parait que j’ai une voix aussi grave mdr . Pour pousivre avec le coté Daho je conseillerais d’écouter Lescop mix entre Ian Curtis et Daho , et Dernière Volonté une sorte de Daho gothique chantant des textes inspirés par Drieu de La Rochelle.


  • #380112
    le 09/04/2013 par esperanza
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Et personne n’a mentionné Vladimir Vissotsky, le "Brel russe", dont la mémoire est tellement vénérée et chérie en Russie ? Il a fait quelques chansons en français dont celle-ci ... :

    http://www.youtube.com/watch?v=qz2u...

    "Sommeillant, je vois la nuit des crimes lourds où l’on saigne
    Pauvre moi, pauvre de moi, l’outre est pleine à craquer
    Au matin, comme il est âcre, le goût du vin maudit
    Va, dépense tout mon crédit, car j’aurai soif aujourd’hui

    Rien ne va, plus rien ne va, pour vivre comme un homme droit
    Rien ne va plus, rien ne va, pour vivre comme un homme doit

    Dans tous le cabarets sans fond où je m’enterre chaque nuit
    Je suis l’empereur des bouffons, le frère de n’importe qui
    Je vais vomir mon repentir au pied du tabernacle
    Mais comment prier dans la fumée et l’encens des diacres ?
    etc..."

    Vive l’amitié franco-russe ! Vive la Russie !


  • #380118
    le 09/04/2013 par Zoku
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Henry Rollins, ex-chanteur de Black Flag (groupe qui est bien plus intéressant pour aborder la question du punk que l’éternelle opposition Sex Pistols contre les Clash) nous parle de la scène électronique, et remet pas mal de gens à leur place :

    https://www.youtube.com/watch?v=AyR...

    C’est en anglais, mais j’avais vu une version sous-titrée en français à une époque. Son speech sur U2 vaut aussi le détour, il les aime pas... Mais il est pote avec Iggy !


  • #380183
    le 09/04/2013 par patriote62
    Alain Soral - Entretien mélomane

    http://www.youtube.com/watch?v=Wdua... La musique Cap-verdienne voilà une musique que je conseille de découvrir , je trouve ça intéressant.


  • #380249
    le 09/04/2013 par Bardamu
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Il faut quand même noter que Gary Glitter (cité fugacement dans la vidéo) a été chopé en Thaïlande il y a quelques années (2005 ? 2006 ?) en train de se taper des gosses et exfiltré en Grande Bretagne suite à cela je crois. Manifestement il n’en était pas à son coup d’essai...


  • #380575
    le 10/04/2013 par patoche
    Alain Soral - Entretien mélomane

    il me semble qu’Alain a omis de parler de léonard Cohen, dont le génie littéraire et musicale me semble indéniable. Etrange d’accorder du crédit à ARNO et Higelin (chanteurs de pacotille), sans évoquer "Mano Solo" le seul qui soit de la lignée de Brel Brassens et ferré.Son œuvre magistrale est très méconnue surtout ses 3 derniers albums puisqu’il s’est séparé des Majors pour s’autoproduire.


  • #380598
    le 10/04/2013 par Berk
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Euh ?! Rien de bon en rock après 70 ? Mais ou est donc passé Satriani ? Pour n’en citer qu’un ....

    Signé un grand amateur de Chopin

     

  • #380740
    le 10/04/2013 par ReZz
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Bonjour, et deja tout mon soutient a Mr Soral.. Son combat fait qu’il y a des risques c’est une certitude. Mais la justice triomphera je l’espere. Ensuite la video du mois est vraiment, mais vraiment longue a venir quand meme.. Beaucoup de perspnnes l’attendent. En esperant que dans quelques jours elle soit en ligne. Merci a l’équipe E&R

     

    • #381031
      le 10/04/2013 par davidbonjovi
      Alain Soral - Entretien mélomane

      oula toi tu vas te faire fracasser par le boxeur...deja qu’il a pété la gueule au batards de la ligue des juifticiers cette semaine...moi jveux pas me faire defoncer alors je dis vaut mieux regarder confession d’un dragueur le fils dutronc y est vraiement bien...

      d’ou le rebondissement sur le sujet qui est moi aussi j’aime jacques dutronc...

      et sinon j’aime tout le hard rock des annees 80 alors je pense que la je vais fermer ma gueule...


  • #380820
    le 10/04/2013 par BTD
    Alain Soral - Entretien mélomane

    A quand l’entretien cinéphile ?


  • #381034
    le 10/04/2013 par speed triple
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Quand on voit que le vinyle est toujours le meilleur support(pour trouver des SACD il faut se lever de bon heure ),on comprend que les gens consomment la musique comme du COCA.
    Plus de 90% des SACD Sont de la musique classique ,parce que les gens qui aiment la musique classique l’écoutent sur du bon matos .
    Entre la 6éme et la 9éme symphonies de BEETHOVEN on ne peut pas humainement écouter du Patrick BRUEL a moins de faire parti de la communauté .
    J’essaie désespérément de trouver des SACD de LED ZEP MAGMA PINK FLOYD ( il y a juste DARK SIDE... et WIHS YOU WERE...) VANGELIS etc etc .
    Toujours le CD 16 bits 44.1 Khz ,fait chier .


  • #381054
    le 10/04/2013 par Bardamu
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Un petit lien vers de la musique faiblarde...
    http://www.youtube.com/watch?v=jmQM...
    Schüss.


  • #381068
    le 10/04/2013 par Bardamu
    Alain Soral - Entretien mélomane
  • #381072
    le 10/04/2013 par Bardamu
    Alain Soral - Entretien mélomane
  • #381118
    le 11/04/2013 par eric
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je pense que vous serez pas d’accord avec moi à E&R mais tant pis ! Je pense que ce début de 21eme siècle aura connu 2 grandes chanteuses digne des années 50, 60, 70 c’est : Amy Winehouse et Adèle : toutes les 2 ont une "ame" qu on ressent quand on les écoute : loin du formatage généralisé actuel.

     

    • #381934
      le 12/04/2013 par joseph
      Alain Soral - Entretien mélomane

      ce sont les exceptions qui confirment la règle ! il est indéniable que le niveau général a chuté- et lourdement : depuis la fin des années 70, il y a peu de bons chanteurs ( sauf les anglo-saxons), et les français sont très mauvais...en musique, c’est encore pire !!!


  • #381149
    le 11/04/2013 par Un quebecois
    Alain Soral - Entretien mélomane

    La meilleure musique est celle qui fait bouger le bassin, comme par exemple :

    http://www.youtube.com/watch?v=sbgs...

    La danse et la musique sont indissociable. La musique sur laquelle on ne peut danser n’a, à mes yeux, aucune raison d’être.

     

    • #381359
      le 11/04/2013 par Lirandel
      Alain Soral - Entretien mélomane

      Video très intéressante qui fait du bien et permet un peu de s’échapper des contingences du moment.
      D’ailleurs on s’amuse à attendre s’il va sortir le nom de l’artiste
      qui nous tient à coeur---….
      pour ma part c’est dans la boite .

      Juste un petit étonnement en ce qui concerne le punk .
      Jacques Dutronc est considérer par certains comme l’inventeur du punk
      ce que j’ai toujours pensé.
      " The damned " et notamment leur dernier album " so who’s paranoid " 2008 démontre que ce groupe parti d’un punk des plus simple est arrivé à une alchimie rare avec une constance jamais démentie.

      Pour ma part , la médiocrité des musique actuelles est accentuée par le format MP3
      qui aura tué l’expérience musicale de cette décennie.
      D’ailleurs Monsieur Soral parle de Deezer qui permet d’avoir
      des format CD en téléchargement. C’est juste.

      Le site QOBUZ ( français) permet lui d’avoir du 24 Bits jusqu’à
      192khz, il annonce la mort du MP3 avant la fin de l’année.
      C’est une vraie révolution qui s’annonce..
      Pour l’album "Atom heart mother" des Pink Floyd que j’ai acheté dans le commerce je crois que c’est sans espoir. Même remasterisé ( écoutable sur QOBUZ) le son est minable. Cet album n’a pas eu une production à la
      hauteur du monument.

      Bien évidement , avoir un ampli à lampe peut s’avérer
      judicieux sur bien des points.
      La clarté et sans égale, mais il suffit parfois d’avoir un bon
      ampli des années 70 pour écouter des albums des années 70.

      Quels sont les appareils que l’on voit derrière monsieur Soral ?
      Mystère….


  • #381324
    le 11/04/2013 par niaphron
    Alain Soral - Entretien mélomane

    j ai passé la video a mes potes melomanes vynilophil qui sont en admiration devant Robert Wyatt, qui n aiment que les 1ers Led Zep, et qui adorent Captain Beefheart et DEvo, mais qui restent persuadés que Alain Soral est un neo nazi..
    Je jubile en imaginant leur tronche quand ils vont voir qu il ecoutait RObert Wyatt 30 ans avant eux.
    J ai adoré cette video, ca m a recadré un peu sur une periode que j ai pas connu. et l esprit de synthese est toujours là, efficace et sensible... Et Je me suis pris une claque en decouvrant Carla BLey et Paul Haines.. Aie ! Et dans l energie ca m a fait penser un peu a un groupe de Jazz experimental qui s appelle Fire Orchestra qui melange du Kraut aussi dans leur base rythmique.. c est puissant , c est là :

    http://www.youtube.com/watch?v=NqoB...

    Merci


  • #381327
    le 11/04/2013 par Karakaka
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Massive Attack, c’est quand même bien plus que du sampling bien con, il y a pas mal d’instrus ajoutés, de chant aussi, puis un live avec musiciens (et pas seulement les DJ), ça vaut le détour !


  • #381391
    le 11/04/2013 par Milo
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Sampler et en faire quelque chose qui n’a rien à voir et que le compositeur original ne reconnaîtrait pas c’est de la création, rejouer le même riff que Jimmy hendricks ou autres avec une note qui change ou voir pas du tout c’est du pompage, ne pas confondre sampler et pomper ou copier ou sinon j’ ours met au défis de reconnaître ce que je sample après l’avoir trituré. Un gars comme Gotye a compris ça depuis longtemps et il fait de la pop, son dernier morceau y a du sample mais c’est découpé trituré donc méconnaissable c’est juste de la matière et pas une boucle qui se répète

     

  • #382161
    le 12/04/2013 par joseph
    Alain Soral - Entretien mélomane

    a voir aussi : sixto rodriguez, un génie de detroit dans les années 70, il y a aussi un très beau documentaire sur lui ;

    http://www.allocine.fr/film/fichefi...


  • #382242
    le 12/04/2013 par mars31
    Alain Soral - Entretien mélomane

    C est clair que Motorhead c est bourrin et faiblard musicalement niveau metal les maitres c est SLAYER a mon avis du moins jusqu a South of heaven ; mais pas pour les ames sensibles :)
    http://www.youtube.com/watch?v=hFlc...


  • #382262
    le 12/04/2013 par mars31
    Alain Soral - Entretien mélomane

    http://www.youtube.com/watch?v=o1Fn...
    Punk allemand si t arrives pas a t reveiller le matin :)
    Ah oui pti cadeau camarades..... si tu tapes "pwn" juste avant youtube dans la barre d adresse de tes chansons t auras un pti cadeau en prime ;)


  • #382384
    le 12/04/2013 par mars31
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Alain Soral qui ecoute Neil Young ça je kiffe !! y en a qui vont halluciner !!!! sinon dans le genre bien cool y a ça ! : JJ CALE ; Troubadour
    http://www.youtube.com/watch?v=lvyL...


  • #383155
    le 14/04/2013 par Bardamu
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Allez, encore un p’tit truc faiblard avant d’aller se pieuter !
    http://www.youtube.com/watch?v=6c7d...
    Bonne nuit à toutes et à tous !


  • #383316
    le 14/04/2013 par Cernunnos
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Bonjour,
    Voici un petit son techniquement pas trop mauvais, on sent que les mecs se débrouillent mais bon ça vole pas haut, c’est un petit peu faiblard quoi, je dois sans doute être trop intelligent ou trop fort ou les deux pour apprécier :
    http://www.youtube.com/watch?v=U5iO...
    Chuck Norrisement.


  • #383625
    le 14/04/2013 par MathieuFrance
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Excellente vidéo, A.Soral a une très bonne oreille musical je confirme. Ses références en pop-rock et en chanson française sont aussi les miennes. Pour le rock des années 1970 il aurait aussi pu citer Velvet underground qui est un groupe majeur de cette époque (http://www.youtube.com/watch?v=FJUp...). Pour la chanson français il me semble que des artistes comme Barbara, Ferra, Bashung ou encore Cabrel mériteraient également d’être classé parmi ces artistes avec des textes de qualité.
    Il passe un peu trop rapidement sur les 30 dernières années, tout n’est pas à jeté. Dans les années 1980 il y a plein de groupes de qualité avec leur identité propre comme Joy Division, the Cure ou encore Pixies à la fin des années 80. C’est vrai que les années 1990 sont un peu plus pauvres, à part Nirvana et Radiohead il n’y a pas grand chose sauf si bien sur on aime le rap, ce qui ne semble pas être le cas d’A.Soral qui n’aborde même pas le sujet. Daft Punk aussi a sortit deux albums très novateurs à la fin des années 1990. Pour la dernière décennie en fouillant bien on peut trouver des choses d’assez bonne qualité (Interpol, Editors...). En un peu plus commercial il faut admettre que le premier album des Strokes et celui de MGMT sont deux immenses albums. Comme il le mentionne à juste titre Peter Doherty est aussi un très bon artiste, bien qu’il soit surtout connu pour ses multiples frasques il a un style musical assez poétique qui dénote (look : http://www.youtube.com/watch?v=Adl5... )


  • #385494
    le 17/04/2013 par rachdingue
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Très sympa ce genre d’entretien, même si c’est difficile d’écouter quelqu’un parler musique sans pouvoir intervenir, surtout quand on est mélomane soi-même.

    Pas eu le temps de visionner tout l’entretien, est-ce qu’Alain Soral mentionne Prince ?

    Vu qu’il dit s’arrêter à 1973, j’en doute mais en matière de Génie, peu sont à son niveau.


  • #389485
    le 23/04/2013 par filledansle métro
    Alain Soral - Entretien mélomane

    C’est pas "Zzarmusch" mais Jarmusch...


  • #393617
    le 28/04/2013 par mundele
    Alain Soral - Entretien mélomane

    Je me suis souvent demandé quelle musique écoutait Alain Soral. J’ai été surpris par son intérêt et sa connaissance pointue des musiques anglo-saxonne des années 60-70 et de sa passion pour le grand Miles. Je suis moi aussi né en 1958, année qui a vu naître Prince, Mikael Jackson et Madonna (bof !) J’ai redécouvert grâce à son entretien et à la magie d’internet des groupes comme CAN, Captain Beefheart, Magma et des gens comme Robert Wyatt et Kevin Coyne. Je partage assez sa vision du jazz-rock de l’époque et du rock actuel. Par contre je ne suis pas d’accord avec Soral par rapport au magazine « Rock and Folk » car sans cette lecture je n’aurais jamais connu ces musiques depuis mon petit coin du Jura suisse. J’ai eu la chance par la suite de vivre quelques mois à Londres en 1978 une période intéressante car j’y ai découvert le reggae, le punk et la new wave naissante. Je suis également un peu déçu par sa vision un peu « européocentrée » de la musique et qu’il ne fasse aucune mention de l’apport des musiques africaines.


Afficher les commentaires suivants