Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral discuté aux États-Unis

Une présentation plus honnête que dans la plupart des médias français

Alain Soral est un intellectuel, auteur et réalisateur franco-suisse influent. Ses convictions peuvent être réunies sous l’étiquette de « troisième voie française », une sorte d’échappatoire pour ceux qui rejettent les positions politiques traditionnelles de gauche et de droite. Des mouvements équivalents ont émergé un peu partout en Europe depuis quelques décennies.

 

Les grandes lignes de l’idéologie de Soral incluent le nationalisme, la souveraineté politique, le conservatisme sociétal ainsi que l’opposition au mondialisme, à l’immigration, au féminisme, aux banksters et à une politique étrangère interventionniste et belliqueuse. Le mot d’ordre de cette troisième voie est la « réconciliation » entre la gauche du travail et la droite des valeurs – une politique économique qui valorise le travail individuel et une politique sociale agencée autour du nationalisme et du traditionalisme.

 

 

Jeunesse

Alain Soral est né en 1958 dans le sud-est de la France. Il a d’abord été scolarisé dans une école privée catholique réputée avant d’intégrer la prestigieuse École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, fondée en 1648. Il a ensuite suivi les cours de Cornelius Castoriadis, célèbre penseur, philosophe et économiste du XXe siècle.

 

Castoriadis

 

Castoriadis promeut une société autonome consciente de son autonomie et de son indépendance et pense qu’elle doit justifier ses lois et ses actions gouvernementales. Historiquement, cela a souvent été le cas dans des régimes de monarchies absolues en invoquant la religion et Dieu, le monarque ayant alors un lien direct avec le Tout-Puissant (ce que Dieu a commandé, nous devons l’instituer par la loi).

Les sociétés capitalistes modernes justifient leur légitimité par une tautologie circulaire ; en prétendant que le capitalisme est logique et juste, tout ce qu’elles jugent profitable est par conséquent logique et juste. Une société autonome et équitable devrait continuellement remettre en question ses lois tout en y adhérant, en les respectant et en les faisant respecter.

Castoriadis a décrit la société moderne comme une lutte entre l’imaginaire créatif et l’imaginaire capitaliste :

La répétition de formes vides, du conformisme, de l’apathie, de l’irresponsabilité et du cynisme en même temps que l’emprise croissante de l’imaginaire capitaliste de l’expansion illimitée d’une "maîtrise rationnelle"…

 

Parcours post-universitaire

 

Soral est féru de lecture et a étudié tout le spectre politique. Il était dragueur de rue lorsque la pratique n’était encore que peu connue. Il est devenu maître dans l’art d’attirer de jeunes citadines narcissiques et superficielles et a, selon ses dires, accumulé des centaines de conquêtes. Il a publié un livre sur la drague en 1996. Ses expériences avec ces femmes l’ont mené à développer de fortes convictions antiféministes.

Il a également un fort dégoût des bobos français – les bourgeois-bohème, des jeunes aisés, diplômés, narcissiques et hédonistes attirés par la mode et les tendances : de riches hipsters en moins rétro et plus fashion.

Motivé par son dégoût des bobos et par sa camaraderie avec les ouvriers, il a rejoint le Parti communiste français. Avec le Front national, celui-ci était l’un des quelques opposants à la création de l’Union européenne. Soral a étudié les œuvres de Marx et autres marxistes avant de quitter le parti pour rejoindre celui d’extrême droite, le Front national, où il rédigeait les discours de Marine Le Pen. Il a souligné qu’à la fois les communistes et les membres du Front national étaient fortement nationalistes. En effet, beaucoup d’ouvriers ont quitté le Parti communiste pour rejoindre le Fn à la même période.

 

 

Il est très opposé au féminisme et aux communautarismes (les gays, les féministes, les islamistes ou autres groupes multiculturels raciaux). Après les mauvais résultats du Front national aux élections présidentielles de 2007, il crée Égalité & Réconciliation, cherchant à consolider des idées de gauche et de droite qui prônent le nationalisme et le patriarcat et s’opposent au communautarisme, à l’immigration et au sionisme. E&R est un site d’informations alternatives présentant quelques ressemblances avec le mouvement américain alt-right, pro-nationaliste et critique de la culture moderne et du féminisme. Soral explique qu’il s’agit de la réconciliation de « la gauche du travail et la droite des valeurs ».

Alain Soral est un boxeur et entraîneur depuis 2004. Il enregistre des vidéos dans lesquelles il dédie une section spéciale au « con du mois ». Ses travaux et son site sont très populaires malgré les violentes attaques contre lui dans les médias mainstream.

 

Résumé de ses positions

 

Très peu d’informations sont disponibles en anglais sur Soral, et même les sous-titres de ses nombreuses vidéos sont difficiles à trouver. Je n’ai que des notions très primaires de français, je me rapporte donc à des sources secondaires et à des traductions. Voici ses principales positions :

 

Antiféminisme

Il ne voit pas les féministes comme des combattantes pour le travail des femmes (celles-ci ont toujours travaillé) mais comme des activistes anti-famille et anti-mère. La vraie lutte se situe entre riches et pauvres et non entre hommes et femmes qui sont naturellement attirés l’un vers l’autre. Il s’en est pris à des magazines féminins qu’il accuse de modifier la conscience sociale et de reléguer les femmes au statut d’objets. Il met en avant le perfectionnement de soi et la virilité chez l’homme.

 

Anticapitalisme et anti-consumérisme [1]

Il s’oppose à la consommation et au consumérisme superflus. Il plaide pour une économie libérée des banksters et prône la fin du maternalisme excessif de l’État. Il s’oppose également à la société du désir ainsi qu’au culte de la célébrité.

 

Anti-impérialisme

Il s’oppose à l’empire mondialiste ainsi qu’à l’impérialisme américain qui s’efforce de diffuser ses vues culturelles, idéologiques, économiques et sociales sur toute la planète et à détruire les États-nations.

 

Antisionisme

Il s’est attaqué au lobby juif et à ses interventions dans la politique française. Il a fait des déclarations critiques sur les juifs pour avoir été ostracisés dans les sociétés à travers le monde et l’histoire, ce qui lui a valu un embargo médiatique immédiat. Il fait la distinction entre les Français juifs et le sionisme, dans la mesure où les sionistes ont des intérêts opposés à ceux de la France et donc des Français juifs.

 

Anti-communautarisme

Il préfère le nationalisme au communautarisme, qu’il appelle « un poison ». Il s’oppose aux communautarismes ethnique, racial, sexuel, islamiste ou féministe, irréconciliables avec les standards moraux et nationaux. Il s’oppose également à la société efféminée, gay et transsexuelle, et se désole du manque de modèles masculins forts. Il fait une distinction nette entre l’homosexualité et la communauté gay qui promeut les drag queens, les fêtes, les défilés vulgaires et l’hyper sexualisation.

 

Anti-vulgarité

Il s’oppose à la vulgarité dans la langue, la mode et les discours, surtout chez les femmes. Il a dit préférer voir une femme porter le voile musulman plutôt que de voir son string. Il critique le blasphème et la vulgarité : il est partisan de la morale et de la pudeur.

 

Islam

Il est d’avis que la « menace islamique » est une menace artificielle et manipulatrice ; les sociétés islamiques primitives ne sont pas une menace réelle pour les États occidentaux modernes. Il estime que les intérêts mondialistes capitalistes manipulent la région pour détruire la culture antimondialiste et antiféministe de l’islam et favoriser l’hostilité entre les groupes sociaux afin de créer, in fine, un choc des civilisations ou une guerre mondiale qui mèneraient à une prise en main mondialiste totale et au pillage des nations du Moyen-Orient. Il affirme également que les valeurs de l’islam modéré sont parfaitement compatibles avec celles des catholiques modérés français.

 

Opposition à la culture moderne et aux médias mainstream

Il s’oppose au déclin de la culture et des valeurs occidentales et déplore le piteux état des médias classiques qui l’ont désigné comme paria.

 

La néo-masculinité

 

Beaucoup des hommes qui partagent ces mêmes opinions sont désabusés par la politique de gauche aux États-Unis. La troisième voie combine les idées de droite sur la nation, la morale et la loi et celles de gauche sur les questions sociales et économiques. Je suis d’avis que si la gauche et la droite vous détestent, c’est que vous êtes sur la bonne voie. Les idées de Soral résonnent fortement avec la néo-masculinité. Elles sont stimulantes et intéressantes et méritent sans hésitation qu’on s’y consacre davantage.

Un résumé de l’œuvre et des positions de Soral est disponible ici.

- Traduction E&R -

Notes

[1] Le terme « consumérisme » signifie, au sens strict, la défense des consommateurs. L’auteur l’emploie ici dans le sens, incorrect mais largement répandu, d’une consommation frénétique. (NDLR)

Retrouvez Alain Soral en version originale chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1641792
    le 12/01/2017 par Django
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    Quel résumé ! On ne peux faire plus clair et concis.


  • #1641794
    le 12/01/2017 par dixi
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    Une présentation plus honnête que dans la plupart des médias français.

    L’honnêteté chez les médias Français ,ça existe ?

    Excusez les opposants d’Alain Soral ,mais je suis tout à fait en phase avec ses idées, et j’aime beaucoup le tee shirt concernant Guillon.

     

    • #1641823
      le 12/01/2017 par Georges 4bitbol
      Alain Soral discuté aux États-Unis

      Seule faute de goût dans cette bio honnête et synthétique. La femme de guillon doit bénéficier du " pardon et de l’oubli".


    • #1641835
      le 12/01/2017 par L’étrangère
      Alain Soral discuté aux États-Unis

      Extraordinaire ! Cela parait fou, mais les journalistes Américains sont moins atlantistes que les nôtres ! Le problème de la France, c’est son sécularisme, c’est par cette brèche que s’est incrusté le sionisme dans toutes les strates de notre société. La France n’est plus elle-même, elle ne survivra peut être pas à cette intrusion étrangère.

      La France est aujourd’hui le pays où l’on empêche des intellectuels de s’ exprimer. Le logiciel français est contaminé, il ne supporte plus la contradiction alors qu’avant le débat était Roi dans notre tradition. Et il n’est pas rare de voir qu’à petit niveau aussi le peuple est prompt à censurer, ou se censure lui-même, le but ultime étant de faire taire avec véhémence ceux et celles qui pensent différemment.

      Il n’y a plus de débat en France, juste de la violence, entre les mensonges, la censure et les insultes. Faut dire qu’avec nos journalistes lamentables, on a été à bonne école !

      Quelle misère !


    • #1641874
      le 12/01/2017 par Encre
      Alain Soral discuté aux États-Unis

      >Cela parait fou, mais les journalistes Américains sont moins atlantistes que les nôtres !
      Excusez moi ? C’est totalement faux. La source ,ROK, n’est pas media mainstream du tout. C’est un site de niche bien loin des conglomérats médiatiques.
      Les médias américains absolument misérables, le cimetière de l’intégrité et de l’honnêteté, la dernière élection en fait preuve.
      Ce serait comme dire qu’E&R représente les journalistes français, et non BFMTV ou Libération.


    • #1641879
      le 12/01/2017 par L’humanité insurgée
      Alain Soral discuté aux États-Unis

      @L’etrangère

      Contrairement à ce que laisse penser le sous-titre de l’atricle, il ne s’agit pas de journalistes mainstream, mais bien de dissidents américains de tendance plutôt anti feministes (red pill).


    • #1641989
      le 12/01/2017 par L’étrangère
      Alain Soral discuté aux États-Unis

      Ok.....

      J’me disais aussi !

      Ceci dit, nos journalistes Français issus du mainstream feraient bien de regarder ce qu’il se passe dans les autres pays. J’ai l’impression que la France est championne du monde dans la rétention d’information, ce qui est une forme de désinformation, et une incitation au non-débat. L’Amerique, l’Angleterrre et même l’Italie ( que je connais un peu) ne semblent pas s’adonner à cette pratique de rétention. Enfin bon, j’ai juste l’impression que nous avons les journalistes les plus nuls du monde.

      Au moment où je vous écris, un non-débat soporifique et désolant pour la primaire de gauche. Des journalistes absents, anesthésiés et amorphes posent des non-questions à des politiciens coupables d’avoir précipité le suicide de la France. Pas un journaliste présent sur le plateau pour dire la vérité dur le bilan lamentable de la clique du PS. La France est devenue ultra-sioniste, taiseuse, gênée, elle a perdu sa légendaire gouaille pendant que les autres pays semblent vouloir s’extirper de ce fléau.


  • #1641798
    le 12/01/2017 par révi-sioniste
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    Ca doit leur piquer entre les fesses au crif et plus haut,à Jérusalem de voir ça.

     

  • #1641802
    le 12/01/2017 par Pouet
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    Pour faire plaisir à nos zélites, il serait amusant qu’après avoir reçu une invitation de Vladimir, il en reçoive une de Donald.

    J’aimerais voir la tronche de nos journalopes...

     

  • #1641811
    le 12/01/2017 par Mathieu V
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    Article à mettre en avant, assurément ! Enfin une analyse objective ! Dommage qu’elle ne soit pas française, mais nous n’allons pas cracher dans la soupe !


  • #1641834
    le 12/01/2017 par francky
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    Je vais me faire un plaisir malin d’envoyer cette analyse à tous mes contacts.... Ohhhh que je vais me marrer de voir la tronche de certain qui croyait que A Soral etait interdit dans le monde entier.... Ah les "cons"...


  • #1641854
    le 12/01/2017 par monterosso
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    Si Guillon avait, ne serait-ce qu’une once d’humour vrai, il se baladerait avec un tee-shirt marqué : "Moi aussi"... !

     

  • #1641856
    le 12/01/2017 par Lecteur
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    J’y crois à cette troisième voie.....la voie du peuple.....le seul parti
    politique qu’ils ont empêché d’exister et pour cause.... ?

    Le peuple n’intéresse pas plus la gauche que la droite , le 1er
    préfère se servir largement avant eux , c’est ce qui s’appelle
    le capitalisme d’état dictatorial comme il a existé en Russie communiste ,
    puis pour la droite le capitalisme individuel sans cadre où les puissants
    écrasent les plus faibles .

    Les deux ont été exploités et ni l’un , ni l’autre n’ont apporté le bien-être
    au plus grand nombre .


  • #1641885
    le 12/01/2017 par dsfsdfds
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    Returnofkings n’est pas un site de média grand public, c’est un site anti féministe et traditionnel, donc évidemment plus honnête vis a vis d’Alain Soral.


  • #1641892
    le 12/01/2017 par Bobgarga
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    On se calme, il ne s’agit pas du tout d’un média "mainstream"...
    Allez faire un tour sur leur site !
    "White identity, Interests, and Culture"
    http://www.theoccidentalobserver.ne...

     

    • #1642164
      le 13/01/2017 par Emmanuelle
      Alain Soral discuté aux États-Unis

      Du calme, Camarade !
      1. Ton ″mainstream″ est une machine infernale qui ment et terrorise, un assommoir fourre-tout abrutissant et aliénant.
      2. Loin de ce ″mainstream-là″, point de cocorico ?
      Bien au contraire, c’est un pur bonheur intellectuel de découvrir ou de redécouvrir M. Soral avec les très bons articles de deux médias alternatifs américains qui valorisent : la vie authentique, le don de soi, l’identité masculine (des vrais hommes), l’hétérosexualité, la famille, la culture occidentale, l’homme blanc (assidûment harcelé, accablé et infériorisé).
      3. Ton lien de The Occidental Observer n’est pas la source de l’article traduit par E&R (Return Of Kings).


    • #1643250
      le 14/01/2017 par kasiar
      Alain Soral discuté aux États-Unis

      C’est sur que c’est pas sur CNN ou Fox News qu’on aura ce genre d’analyse, eux qui ont promu Killary pour les élections.
      Quoique vu que c’est Trump le nouveau leader, il partage tout de même les analyses de Alain Soral, ce qui permettrait de le présenter sous un jour positif dans les médias


  • #1641923
    le 12/01/2017 par un passant
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    En effet ça change de la présentation habituelle où on nous présente Alain SORAL comme étant en gros un méchant néonazi cannibale.


  • #1642052
    le 13/01/2017 par goy pride
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    Excellente synthèse !



    Castoriadis promeut une société autonome consciente de son autonomie



    C’est quand même malheureux qu’en cette époque prétendument de liberté et de démocratie nous en soyons à promouvoir ce qui était la norme dans ces époques reculées prétendument obscures et tyranniques ! En effet au moyen-âge par exemple les hommes étaient organisées (y compris les serfs attachés à une terre !) en communes, guildes, corporations de métiers parfaitement autonomes, s’auto-administrant sans l’intervention d’un pouvoir central...en vérité la centralisation du pouvoir et son interventionnisme croissant dans chaque recoin de la vie humaine (économie, santé, justice...) avec pour conséquence une infantilisation et aliénation des sociétés humaines les individus perdent de leur autonomie est une caractéristique typique de la modernité ! D’ailleurs aujourd’hui plus un pays est économiquement et politiquement arriéré plus les populations sont autonomes, prennent en main la gestion de leur propre survie. Et c’est pour cette raison que dans n’importe quelle dictature du tiers-monde paisible (ne connaissant pas de guerre civile, famine...) les hommes sont plus heureux et psychologiquement plus équilibrés quand dans un de ces prétendus paradis démocratiques ! Dans un village d’éleveurs de chèvres et de petits paysans du Sahel vous ne trouverez pas un seul dépressif !
    Pour comprendre cela il faut lire l’Entraide, un facteur de l’évolution de Kropotkine...


  • #1642165
    le 13/01/2017 par awrassi
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    "Return of the kings" est un site "néo-masculiniste créé par un Américain d’origine irano-arménienne ... Faudrait surtout penser à traduire toute la collection Kontre Kulture en anglais et la mettre sur le marché. Là, ce serait enfin efficace !


  • #1642550
    le 13/01/2017 par missfragadelle
    Alain Soral discuté aux États-Unis

    Enfin un article en Anglais,mon cousin pro-trump aux USA attend cela avec impatience !!!


Commentaires suivants