Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral sur le mariage homo

Interview sur RMC le 7 mai 2004

 

Retrouvez chez Kontre Kulture, les réflexions d’Alain Soral sur le communautarisme :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #249891
    le 29/10/2012 par Leave
    Alain Soral sur le mariage homo

    Mais c’est quoi ce délire....

    Mariage homosexuel ? Et puis quoi encore. Le monde est vraiment entré dans une période de décadence inouïe.


  • #249892
    le 29/10/2012 par Free
    Alain Soral sur le mariage homo

    "Ça cache les vrais débats"... mais ça reste une vraie question.


  • #249929
    le 29/10/2012 par Georges H.
    Alain Soral sur le mariage homo

    Pour ma part je suis contre le mariage des sodomites pour une seule et bonne raison ; c’est à dire que le mariage est l’institution qui permet de protéger la famille et les enfants au sein de la société, cela fait partie de la politique nataliste d’une nation ; autant dire que les homosexuels n’ont rien à y faire puisqu’ils ne peuvent pas procréer.

    Après, on nous susurre que le mariage est la reconnaissance de l’Amour, or c’est une hérésie, l’Etat n’a rien à faire dans les chambres à coucher et n’a pas à s’immiscer ou même à reconnaitre les actes d’Amour, c’est une grosse connerie pour doux rêveur et autres tentouses sentimentalistes.
    Quant aux fameux arguments concernant l’égalité pour tous, et bien je répondrais que les homosexuels sont égaux puisqu’ils ont aussi accès au mariage avec une personne du sexe opposé... si cela ne leur convient pas, qu’ils aillent au diable !

    Le drame dans toute cette histoire, et c’est là que je rejoins AS, c’est que ces sujets sociétaux sont là pour cacher les vrais problèmes de chômage et de précarité du logement dus à une mondialisation plus qu’inquiétante ; bientôt on nous servira le droit de vote des étrangers, l’euthanasie, les problèmes de bioéthique et toutes les fadaises à la mode que les progressistes nous remettent sur la table régulièrement...

    Pour finir, je tiens à dire que je connais personnellement plusieurs homosexuels qui seraient prêts à troquer leur droit au mariage pour un emploi stable bien payé et un logement décent, CQFD !

     

    • #249983
      le 29/10/2012 par nabulio
      Alain Soral sur le mariage homo

      Le mariage était avant tout un privilège de classe qui servait à nouer des alliances politiques entre nobles. Le bas peuple n’ayant aucun pouvoir politique n’y avait pas droit. Il faut donc reconnaitre que la définition contemporaine du mariage est elle-même très différente de celle des temps passés. Par ailleurs, si l’on réduit le mariage à une institution de procréation il s’ensuit logiquement qu’il faudrait soumettre les couples à un test de fertilité ; or cela serait ridicule.

      Ensuite, l’argument qui prétend que les Homos sont égaux, car ils ont aussi accès au mariage, mais seulement avec un membre du sexe opposé, est simplement absurde. C’est comme si l’on disait qu’une femme destinée à un mari qu’elle n’a pas choisit et sur un pied d’égalité avec celle qui a consenti d’épouser le sien.


    • #250088
      le 29/10/2012 par Tortue
      Alain Soral sur le mariage homo

      "Le mariage était avant tout un privilège de classe qui servait à nouer des alliances politiques entre nobles. Le bas peuple n’ayant aucun pouvoir politique n’y avait pas droit."

      Heu ?!?

      D’où te vient cette idée que le mariage était réservé aux nobles ?

      Le mariage existait dans le peuple, et pour les mêmes raisons que les mariages des nobles : agrandir le patrimoine familial, rapprocher des familles, avoir une descendance légitime, et sacrement religieux.


    • #250159
      le 29/10/2012 par Un Américain
      Alain Soral sur le mariage homo

      "Après, on nous susurre que le mariage est la reconnaissance de l’Amour"

      En effet, il faut rappeler aux gens que la cérémonie du mariage ne demande pas aux futurs mariés s’ils s’aiment, ni même s’ils sont bien hétérosexuels. Le fait de s’aimer ou d’être hétérosexuel n’est même pas explicitement écrit dans les conditions légales de la validité du mariage. L’Amour n’est défini nulle part dans le code civile, ni dans les lois civiles et pénales, c’est un concept qui n’existe nulle part en droit, et l’État n’a pas à le définir, à la reconnaître, ou à en faire une condition pour quoi que ce soit.

      Concernant toutes les "résistances" que cite Alain Marshall, justement, le but était de lancer ce débat pour cacher des problèmes graves, mais de ne surtout pas le "résoudre" parce qu’il aurait certainement eu une bien meilleure utilité (vu les passions qu’il déchaîne) à un moment autrement plus grave... comme celui que nous vivons actuellement. Il est aussi possible d’ailleurs que cette fois-ci non plus ça ne passera pas, pour le ressortir encore un peu plus tard, mais j’y crois pas, là on a atteint le fond.


    • #250291
      le 29/10/2012 par Georges H.
      Alain Soral sur le mariage homo

      @ nabulio

      "Le mariage était avant tout un privilège de classe qui servait à nouer des alliances politiques entre nobles. Le bas peuple n’ayant aucun pouvoir politique n’y avait pas droit."

      Faudrait que tu arrêtes de fumer la moquette mon petit pote car le mariage est intégré dans la liste des 7 sacrements de l’Église catholique depuis 1215 avec le IVe concile du Latran.

      "Par ailleurs, si l’on réduit le mariage à une institution de procréation il s’ensuit logiquement qu’il faudrait soumettre les couples à un test de fertilité"

      Pur raisonnement de fiotasse... l’homme et la femme à leur mariage sont présumés fertiles, et si ce n’est pas le cas, ils ont accès à l’adoption. Pas besoin d’être devin pour comprendre que l’union de 2 homosexuels ne peut en aucun cas être présumée fertile.
      Déjà qu’il n’y a pas assez d’enfants pour les couples hétérosexuels désirant adopter, cette idée de l’adoption par les couples sodos va créer un véritable marché underground des enfants qui viendront de je ne sais où pour satisfaire les petits caprices de ces nouveaux consommateurs d’humains.

      "Ensuite, l’argument qui prétend que les Homos sont égaux, car ils ont aussi accès au mariage, mais seulement avec un membre du sexe opposé, est simplement absurde. C’est comme si l’on disait qu’une femme destinée à un mari qu’elle n’a pas choisit et sur un pied d’égalité avec celle qui a consenti d’épouser le sien."

      Encore un argument d’amazone insatisfaite... le mariage entre une femme qui choisit son mari ou qui est destinée à son mari a strictement la même valeur juridique et morale, ne vous en déplaise. Encore une fois, le mariage n’est pas une reconnaissance d’Amour, vous confondez tout... il faut arrêter de tout voir avec les lorgnettes modernes du désir que vous confondez allègrement avec l’Amour et que vous liez avec un simplisme effrayant au mariage, c’est justement cette idée qui mène au carnage du divorce de masse qui s’est installé dans nos sociétés depuis trop longtemps déjà !


  • #249932
    le 29/10/2012 par Substance2004
    Alain Soral sur le mariage homo

    Très chers camarades,

    Quand nous évoquons le mariage homo, on pense aussi au "droit à l’enfant" des coulpes homosexuels.

    Pour les homos, impossible de faire un enfant avec leur partenaires ! Reste donc l’adoption.

    Or, en tant que célibataire hétéro et sachant que des célibataires peuvent adopter, je me suis posé la question "comment adopter en tant que célibataire ?". Je me suis donc renseigné...

    Les démarches sont les mêmes pour les couples mariés :
    1. Contacter le conseil général service adoption pour la prochaine réunion d’information pour les postulants et s’y inscrire : on vous y explique la procédure et on vous remet un dossier à remplir. Ce dossier regroupe les civilités d’usage, un questionnaire (composition de votre famille, pourquoi vous voulez adopter...etc), un certificat médical rédigé par un médecin agréé...

    2. Le dossier envoyé : convocation pour 2 à 4 entretien (certains chez vous) avec des travailleurs sociaux : psychologue ou psychiatre et assistante sociale

    3. Rédaction des rapports des travailleurs, lecture de ces rapports par vous-même et vérification de l’exactitude des renseignements

    4. Commission d’agrément pour l’agrément ... L’agrément obtenu, passage soit par un organisme agréé à l’adoption (OAA), soit démarche individuelle.

    Toutes les précisions ici : http://www.droitsenfant.com/loi_ado...

    Or, dans toutes ces démarches si je suis homo, suis-je automatiquement disqualifié ?

    NON !

    Ces deux articles montrent aujourd’hui qu’au niveau pénal, un homosexuel peut adopter un enfant :

    http://www.liberation.fr/societe/01...

    http://www.liberation.fr/societe/01...

    On le voit, la Cour européenne des droits de l’homme est dans le coup pour faire avancer le shmilblick.

    Il faut savoir et rappeler haut et fort que quand une décision est prise dans une affaire de justice, cette même décision a de grandes chances d’être évoquée et utilisée dans une affaire similaire... L’adoption homo est donc possible... Reste le problème du mariage, c’est à dire du cadre civil.

    En fait, le mariage homo n’est qu’une étape pour la généralisation de l’adoption. L’enfant impossible à avoir est bel est bien le produit d’un désir tout comme on désire une voiture.

    Je vous laisse imaginer le grand chambardement que ça va faire dans les lois !

    Une honte !

     

    • #250863
      le 30/10/2012 par Marie
      Alain Soral sur le mariage homo

      Je plussoie ! J’espère seulement qu’ils ne vont pas nous saouler en images, à chaque fois qu’un couple de pd se mariera. Perso, j’ai déjà du mal en les voyant s’embrasser en pleine bouche, si en plus, on doit se coltiner les cérémonies avec le smack final, au secours....................... ! LOL !


  • #249940
    le 29/10/2012 par cyril
    Alain Soral sur le mariage homo

    Exactement mon avis, je l’avais déjà donné sur un autre post mais les modérateurs (que je blâme pas) ont du mal me comprendre .

    Ce sujet nous divise on le voit bien. Ce qui fait de lui un super "sujet miroir" qui nous empêche de penser aux problèmes économiques tjrs croissant. Que les gays en besoin de mariage se marient ou pas ne changera fondamentalement rien aux problèmes de chômage ou des territoires occupés à Gaza.

    Un autre exemple de "sujet miroir".. Le démantèlement de la cellule islamiste le même jour que Le vote du TSCG ..09/10/12 Regardez le JT de TF1 du jour ça fait peur .

    http://tempsreel.nouvelobs.com/poli...

    http://www.lepoint.fr/societe/cellu...

    http://videos.tf1.fr/jt-20h/le-20-h...

    Ne tombez pas dans les pièges que Soral se démène à démontrer. Que vous soyez pour ou contre soyez conscient que ce n’est pas le problème majeur et que toute énergie dépensée dans ce combat aurait pu être bien plus bénéfique si elle eu été dépensé ailleurs

    Voilà en espérant être publié cette fois-ci ne serait-ce pour qu’on me montre que j’ai tord ou que j’ai mal compris les propos de Soral.


  • #249945
    le 29/10/2012 par le bleuet
    Alain Soral sur le mariage homo

    oulah !!

    j’ose espérer que soral a
    changé depuis !

     

    • #249955
      le 29/10/2012 par Titus
      Alain Soral sur le mariage homo

      Il a dit ce qu’il fallait dire, à ce moment-là, pour démonter le discours manichéen et victimaire du lobby gay. On ne lui demandait pas de disserter pendant quatre heures sur le sujet, mais de répondre en deux minutes. Il a réussi en si peu de temps à désamorcer complètement l’argument victimaire, à placer des analyses sociologiques pertinentes. Respect !


    • #249961
      le 29/10/2012 par Markollivier
      Alain Soral sur le mariage homo

      J’ose espérer que tu vas vite changer !!


  • #249957
    le 29/10/2012 par Oh Gaby
    Alain Soral sur le mariage homo

    La position d’Alain est claire, mais je doutes quand même qu’il ai quelques 8 années plus tard la même ouverture d’esprit. D’autant que derrière la question épouvantail du mariage gay, il y a des questions bien plus inquiétantes et dangereuses.

    Franchement, vous pensez réellement qu’interdire le mariage gay changerais quoique ce soit à l’idéologie ambiante ? Rappelez moi depuis combien d’années maintenant ont nous impose cette stupide animation appelée la "gay pride" (terme anglais, et pratique répandue dans toutes les capitales du monde sous domination).

    Moi ce que me rend dingue c’est de me projeter dans l’avenir. En tout cas pas le miens, car pour moi c’est déjà plié, mais ceux de tout les bouts de choux de ma famille. Sachant qu’ils les attaquent dès le berceaux avec leur idéologie mortifère que ça me fait froid dans le dos. Et en connaissance de cause, car pas plus malin que la moyenne, j’ai du m’extraire de mon propre conditionnement, et le travail n’est pas fini j’en suis sur.

    L’incitation à la bisexualité ces dernières années où certains femmes connues ont bien servie à pervertir les esprits, je ne citerais que les baiser avec langue de Madonna, Britney Spears et toute cette clique de putes.

    Bref, au lieu de s’attarder sur cette question périphérique, il faudrait que les intervenants mettent les pieds dans le plat et poser le débat sur la suite qui sera donnée à l’ouverture de cette brèche. L’adoption, la procréation avec manipulation génétique, etc ... Mais le plus important de tout, car c’est largement plus fondamental que le bien être des pédés ou lesbos, c’est la question des enfants.

    Notre civilisation n’est pas assez sage pour s’octroyer le droit de pulvériser des fondamentaux de nos sociétés pour le plaisir charnel ou matériel de quelques individus qui ne l’oublions jamais étaient considéré par l’état Français comme "un fléau social" (l’homosexualité) jusque dans les années 60.

    Considérer nos prédécesseurs comme des intolérants alors que nous vivons une époque où nous laissons détricoter tout les acquis précédents de luttes acharnées par ces mêmes personnes !

    Mais le monde est devenu fou, tout fonctionne à l’envers et je crains qu’on ne voit pas encore le bout du tunnel. Le pire reste à venir.

    Donc amis homos qui liraient ceci. Assumez vos actes, et si un jour, dans quelques décennies, les peuples se retournent contre vous il ne faudra pas venir pleurer. Mais il faudra assumer vos choix et leurs conséquences.


  • #249964
    le 29/10/2012 par Erdoval
    Alain Soral sur le mariage homo

    Le mariage pour tous, puisque c’est désormais l’expression consacrée pour désigner le projet d’extension de ce droit aux couples homosexuels. Comme Alain Sorel je n’ai aucune objection à ce projet dont on ne parle que trop. Au point d’ailleurs que le PS, qui dispose d’une majorité absolue au parlement pour faire passer sans difficulté une réforme sociétale inscrite dans les engagements du président Hollande, semble s’ingénier à faire en sorte que le soutien sociologique (plus de 60% des français étaient pour il n’y a pas si longtemps) devienne maintenant un sujet de clivage politique que n’approuverait même pas une partie des électeurs ayant voté pour Hollande. L’art de s’ingénier à faire en sorte de ne pas mettre en oeuvre son programme politique alors qu’on dispose de moyens politiques exceptionnels. Comme si tout ce programme et ces engagements n’avaient eu qu’un seul objectif : se différencier de la droite pour prendre le pouvoir et continuer la même politique. N’est-ce pas la démonstration que les élections ne sont pas ou plus un moyen de gouvernement par et pour le peuple mais un moyen pour les clans de l’oligarchie politicienne d’utiliser le peuple pour désigner celui qui le mettra le plus profondément possible !


  • #249986
    le 29/10/2012 par pierre
    Alain Soral sur le mariage homo

    Un PACS amélioré pour les homosexuels aurait été largement suffisant, le mariage étant aussi lié à la religion, celle-ci prône l’union de deux personnes de sexe opposé pour fonder une famille. L’accès au mariage de deux personnes du même sexe dévalorise les fondements de cette institution et détruit les structures sociales.


  • #249997
    le 29/10/2012 par pascal
    Alain Soral sur le mariage homo

    Bonjour,
    je suis par nature contre. Mais la question qu’on devrait se poser c’est quel est l’ argument pour le oui.

     

    • #250497
      le 30/10/2012 par le trou dans le bouquin
      Alain Soral sur le mariage homo

      L’argument pour le "oui" c’est, comme le dit Soral, on en a rien à foutre. Demain il y aura des mariage homo, et le prochain débat ce sera : "un homme en robe de marié, normal pas normal ?" Voilà c’est ridicule mais ça les occupent, ils auront un nouveau cheval de bataille, ridicule et dont personne s’occupera vraiment.

      Comme un chevalier sans armure se montrant sur le champ de bataille chevauchant un écureuil avec une épée en bois et qui a pour but seul de traversé... Ca en fera rire quelques uns, au final il traversera, aboyant fièrement sa victoire que personne n’a considéré comme une bataille.

      On nous fait tout un flan pour le mariage homo, alors que certaine lois passent durant les vacances pour que personne regarde.


  • #250031
    le 29/10/2012 par Jérémie
    Alain Soral sur le mariage homo

    Le mariage est un symbole religieux, donc ce débat est ni plus ni moins qu’une attaque pour dévoyer cet acte spirituel.

    Pourquoi les homos tiennent tant à profiter de ce symbole ?
    Pour se la raconter en société avec une simple étiquette ? C’est puéril.

    Et puis il existe déjà le PACS pour l’égalité citoyenne bon sang ! Ce sont des hypocrites les défenseurs du mariage gay.
    Qu’est -ce que ça va changer dans leur vie ? Rien du tout ! Ils ne se sentiront pas moins anormal, même en créant une aberrante et pseudo matrice familiale.

    Mais si ces gens restent butés, alors donnons leur quand même ce droit et attendons simplement qu’ils viennent encore pleurer parce qu’ils se sentent toujours aussi mal dans leur peau, et ainsi avec cet échec on pourra encore mieux leur jeter à la gueule leur stupide idéal progressiste.

     

    • #250261
      le 29/10/2012 par Nassim
      Alain Soral sur le mariage homo

      Je crois qu’il s’agit du mariage civil, en mairie. Mais cela ne m’étonnerait pas qu’après avoir obtenu officiellement ce droit, ils demandent aussi à l’église de bénir leur union.


  • #250044
    le 29/10/2012 par LESNULS
    Alain Soral sur le mariage homo

    En ce qui me concerne , je suis contre le mariage homo, et par ailleurs j’en ai strictement rien à foutre !! de tout ce tapage qui se fait autour, ça devient extr^mement lourd, tout ces gens qui réclament des droits pour un oui ou pour un non ! le pire c’est de demander le droit à l’enfant, mais l’enfant, son droit de choisir ?! personne n’en tiens compte !! faudrait voir à ne pas confondre droit, et caprice ! doubler d’un égoisme !!


  • #250066
    le 29/10/2012 par Guillaume
    Alain Soral sur le mariage homo

    Diviser pour mieux régner ?


  • #250082
    le 29/10/2012 par Vincent
    Alain Soral sur le mariage homo

    "l’homosexualité existe alors que la polygamie n’existe pas"

    FAUX ! La polygamie existe.


  • #250138
    le 29/10/2012 par Byb
    Alain Soral sur le mariage homo

    Tu m étonnes qu il se soit fait dégager des gg !!! Sur le fond il a la bonne analyse mais la forme est un peu dure surtout pour de la radio grand public


  • #250149
    le 29/10/2012 par gohu
    Alain Soral sur le mariage homo

    Mon avis, c’est que le mariage, c’est à la mode.. mais que pour les homosexuels !
    Quand j’entends les hétéros, eux, ils n’y croient plus vraiment. Un comble !


  • #250285
    le 29/10/2012 par Tremah
    Alain Soral sur le mariage homo

    Il faudrait déjà se demander si les hétérosexuels ont eu besoin des homosexuels pour détruire le mariage et le transformer en farce. A mon avis, non.
    Le mariage homosexuel n’est que le révélateur et, si j’ose dire, la "touche finale", d’un renoncement déjà largement passé dans les moeurs des hétérosexuels. Si le mariage est devenu un produit de consommation pour petit couple et un "statut" ce n’est pas par la faute des pédés... Leur réaction est plutôt prévisible et rationnelle dans le contexte d’une société qui a collectivement renoncé aux valeurs (et aux contraintes) non marchandes, et dont l’idéal d’égalité se traduit désormais sur le plan strict de l’accès à la consommation.
    Curieusement, les gens qui se marient, trompent, divorcent, se remarient, qui font n’importe quoi et bafouent la morale comme la religion, eux, ne se posent jamais aucune question.

    La même chose pourrait être dite à propos des constructions de mosquées qui scandalisent tellement les identitaires et les "cathos tradis" d’internet. Curieusement, on ne voit personne à l’église le dimanche, quant aux moins de trente ans... et cependant si on se fiait à l’activité des "catholiques" sur internet, qui ont lu Bloy, et qui se réclament à tout bout de champ de la "Tradition", on arriverait à la conclusion rassurante mais romantique que le pays réel est encore chrétien et grouille de catholiques fervents... ce qui n’est pas la réalité.
    De nombreuses paroisses périclitent tout simplement dans nos villages que les "fdesouche" aiment afficher en carte postale. A croire que la plupart d’entre eux vivent en ville et se reconstituent une identité française partiellement fantasmée.

    Personnellement, je ne militerai pas pour la défense et l’entretien coûteux d’un patrimoine qui a vocation à devenir un décor pour les touristes, de la même manière que le mariage est devenu une marotte pour les gays et les progressistes.

    La culture, comme la nature, a horreur du vide. A la vérité, les musulmans viennent remplir le vide laissé par les chrétiens qui n’ont plus la foi et qui ne supportent plus le mode de vie simple et communautaire qui est la base de toute vie religieuse. Idem, les gays se saisissent d’une institution devenue parodique, par la faute des hétéros. Qu’ils se marient et divorcent tant qu’ils veulent.

    Marre des pleureuses et des irresponsables.

    Hypocrite, ôte d’abord la poutre de ton œil ; et alors tu verras clair pour ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère.

     

    • #250353
      le 30/10/2012 par Smog
      Alain Soral sur le mariage homo

      Bonjour, Tremah.

      Je trouve votre commentaire fort pertinent, pour avoir vu autour de moi les "liens sacrés du mariage" se défaire avec une facilité déconcertante, et parfois chez des couples qui semblaient d’une solidité à toute épreuve.

      Toutefois, si le tapage médiatique fait autour du mariage homosexuel présente un caractère de diversion politique évident, j’en viens à la seule objection essentielle que j’ai à faire à ce projet : l’intérêt de l’enfant.

      Puisque bien entendu, l’adoption d’un ou plusieurs enfant(s), ou leur procréation assistée, est la prochaine étape.

      On aura beau me rabâcher que certains parents sont négligents, voire pervers, je ne vois pas en quoi cette minorité peut servir d’argument à l’adoption d’enfants par des couples homosexuels.

      Pour autant que je sache, la structuration d’un enfant se fait par les modèles parentaux masculin et féminin.

      Cà ne peut pas toujours se réaliser au mieux (perte d’un des parents, parent défaillant, familles monoparentales, attaques contre les valeurs viriles traditionnelles, etc...), mais çà reste une base évidente pour mes neurones démodés - mes neurones n’ont même pas de sac à main, c’est vous dire.

      Ce point essentiel mis à part, les adultes, quant à eux, peuvent s’exploser le cul ou se brouter le gazon, accumuler les conneries et en payer les conséquences, eux et eux seuls, je m’en fous.

      Cordialement,

      Smog.


  • #250338
    le 29/10/2012 par mosnix
    Alain Soral sur le mariage homo

    bonsoir,
    Je ne comprends plus rien ...
    En France,il y a des couples hétéro qui vivent ensemble sans être mariés et qui ont des enfants....il y a des couples hétéro mariés qui ne peuvent pas avoir d’enfants et il y a des couples homos qui veulent se marier....
    On dirait que les français ont l’esprit de contradiction ou bien ils aiment bien jouer à qui perd gagne.... !


  • #250424
    le 30/10/2012 par Godefroi de Javron
    Alain Soral sur le mariage homo

    tu veux vivre normalement ? Et bein tu ferme ta gueule et tu fais comme beaucoup d’homos qui cherchent à vivrent ... normalement


  • #250901
    le 30/10/2012 par fab
    Alain Soral sur le mariage homo

    ca me fait penser a la periode de la liberation de la femme qui a obtenu un peu le statut social de l’homme pour bosser comme un mec, ce qui a detruit la cellule familliale dans un sens, le mariage gay detruira certainement autre chose, mais quoi precisement ? l’histoire nous le dira d’ici quelques annees. En lisant un commentaire assez interressant sur le fait qu’ils pourraient ensuite demander le mariage a l’eglise, ca detruire les valeurs chretiennes dans leurs totalite. Le travail sera fini en France..


  • #251036
    le 30/10/2012 par Seber
    Alain Soral sur le mariage homo

    Pour une fois, j’ai une grosse objection concernant ce sujet. Je ne suis pas du tout d’accord pour considérer ce PROBLEME (à résoudre donc) comme secondaire.
    Certes, il sert de moyen d’animation médiatique, mais comme tous les sujets d’ailleurs, qui s’occultent les uns les autres successivement pour donner l’illusion du mouvement (24 sujets par seconde).
    Mais :
    1) Il concerne le phénomène du communautarisme et des lobbies.
    2) Sujets qui par ailleurs mettent en lumière l’individualisme, l’égoïste et une mentalité libérale libertaire.
    3) Il attaque un des piliers des religions. C’est évidemment voulu, le pretexte de l’égalité étant -dans ce cas OUI- le sujet secondaire qui masque les rapports de force !
    4) Il attaque les fondements de notre civilisation, y compris celles qui nous ont précédé. Il s’agit d’un cas unique et sans précédent.
    5) Masquée par un discours maçonnique, il s’agit en réalité d’une démarche profondément anti-humaniste si on prend l’humanisme dans le sens "noble".
    6) Je n’ai pas de courage à oser mettre ma main à couper que la population ne s’en fiche pas du tout, au contraire. Désolé pour certains, mais ils se fichent pas mal et d’avantage du conflit Israëlo-Palestinien.
    7) En fin de compte, tout étant lié par ailleurs, j’ai envie de dire qu’il ne faut rien lâcher à ses ennemis. Dans une autre optique stratégique, si on lâche le morceau, c’est pour mieux les pousser dans le piège qu’ils se tendent sans le savoir. Méthode cynique.
    8 et fin) Si la sexualité est un sujet secondaire alors qu’est-ce qui fait tourner le monde à part l’argent, les deux étant liés ? On peut tout aussi bien dire qu’on peut s’en passer, non ?


  • #251266
    le 31/10/2012 par Stuart
    Alain Soral sur le mariage homo

    Eh beh... vive l’égalité et la réconciliation sur ce site.

    Quels sont les arguments en faveur du "oui" ?
    - "On s’en tape" que quelques uns tiennent absolument à se marier alors que le divorce est un problème sociétal bien plus important de nos jours ;
    - Reconnaissance légale du couple homo et de sa capacité à créer un foyer : une REALITE. Vous semblez omettre qu’il existerait déjà quelques milliers de familles homoparentales en France "hors la loi". On peut être choqué par cela, il n’empêche que c’est un fait... et que l’on peut trouver des témoignages positifs de quelques uns de ces gamins-là et pas seulement en France. Ces familles existent et vivent pas si mal que ça, si ce n’est qu’elles n’ont aucun cadre juridique en France qui puisse les protéger en cas de séparation ou mort d’un des conjoints. Alors ou on donne la chasse à ces familles par exemple en emprisonnant tous ces parents homos irresponsables, ou on comble ce vide juridique pour (c’est un comble !) l’intérêt de l’enfant justement.
    - Déjà remarqué précédemment, l’adoption par un homo célibataire est déjà possible. Mais pour un couple, non. C’est tout simplement de l’hypocrisie. Ou on les empêche complètement d’adopter ou on l’accepte. C’est cette demi-mesure actuelle qui est de la fiotasserie !
    - Il n’est absolument pas démontré qu’un enfant élevé par un couple de femmes ou d’hommes finissent psychotiques ou mal lunés. J’en ai pour preuve concrète une famille homoparentale qui vit dans le quartier et autres témoignages à travers des documentaires. Prêcher que l’homoparentalité conduit naturellement à perturber un gamin, ça relève de la pure idéologie. Ils sont où les faits ?
    - On parle de "caprice" mais un enfant qui est manifestement désiré par un couple homo, c’est quand même pas si mal en soi lorsqu’on se rend compte à quel point ça peut faire du dégât pour un bambin qui arrive "par accident" au sein d’un couple (ou d’une mère seule si l’homme la laisse tomber) qui ne voulaient pas ou plus d’enfants...

    La question du mariage homo n’est que la partie visible de l’iceberg. Et si on parlait de tous ces jeunes qui ne croient plus au mariage, tous ces couples qui divorcent, les familles recomposées (terrible ou pas si terrible que ça ?), notre société de consommation qui nous pousse à jeter ce qui est cassé plutôt que d’essayer de réparer (je parle des relations humaines, peu importe le type de sexualité) etc.

     

    • #251651
      le 31/10/2012 par Seber
      Alain Soral sur le mariage homo

      Ben oui, réconcilions aussi avec les sionistes, les francs-maçons etc. et organisons une grande partouse de "réconciliation".
      Résoudre les problèmes divorce / désaffection du mariage en faisant la promotion du mariage-gay, il faut être sacrément tordu !


  • #251931
    le 01/11/2012 par Mehdi
    Alain Soral sur le mariage homo

    Fuck les PD et les Lesbiennes car c’est des putains de dégénéré(e)s,une fois qu’ils auront eu le droit au mariage,il demanderont le droit d’adopter un enfant bref ce n’est pas de la liberté ça,mais de la débauche !


  • #252215
    le 01/11/2012 par Mohamed
    Alain Soral sur le mariage homo

    Noel sa-mère ferai mieux de s’occuper des réels problemes actuel en France,chomage/crise economique/chute de l’Euro/Banques etc... au lieu de nous enfoncer dans la débauche de ces pervers sexuel(le)s que sont ces dégénéré(e)s d’homo-sodomites et lesbiennes brouteuses de minous !


  • #252657
    le 02/11/2012 par Okepi_Malin
    Alain Soral sur le mariage homo

    @Medhi & Mohamed

    Je pense qu’on peut être contre l’homosexualité (c’est mon cas) sans être insultant ou vulgaire.
    Ca n’élève pas le débat et surtout ça décrédibilise vos opinions.


Afficher les commentaires suivants