Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral sur le militantisme violent

Extrait de l’Assemblée générale 2013 d’Egalité & Réconciliation

Sur l’affaire Méric, chez Kontre Kulture :

Retrouvez Alain Soral chez Kontre Kulture :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

Le paiement peut aussi s’effectuer par chèque à l’ordre d’Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

97 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #632323

    Evidemment la "Réconciliation" et la castagne ne vont pas ensemble .

     

    • #632883

      c est clair toto même si la guerre metaphorique des duels de mots est parfois mise à l epreuve par la guerre dualiste des corps tout en gardant cet esprit de "Reconciliation" par l’ordre divin.
      je pense surtout aux temps du Taoisme dans les affaires politiques et non à ceux d aujourd’hui bien loin des temps des samourais...


  • #632325
    le 16/12/2013 par MrVeeshan
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Bonjour

    Juste une petite question , il me semble ( si je ne dis pas de conneries ) qu’il fut un temps ou les vidéos de l’AG étaient accessibles , il semble que cela ne soit plus le cas ; sont elles dorénavant réservées au membres de l’association ??

     

  • #632335

    J’étais même pas au courant ! C’était où ?

    Vivement l’intégrale.

    Merci pour l’extrait.


  • #632348
    le 16/12/2013 par moi même
    Alain Soral sur le militantisme violent

    C’est vrai que c’est tentant un bon coup de pieds au cul des ces abrutis de menteurs et manipulateurs mais ça serait pire que mieux tant leurs niveaux de débilité est élevé.

    Laissons leurs la violence... Il ne maitrise que cela !

    Pour nous, une Quenelle, un bras d’honneur. Faites votre choix !

     

    • #632498
      le 16/12/2013 par anonyme
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Oui tu as bien raison.

      C’est une très bonne stratégie que de vouloir "remplacer" (dans le bon sens !) les loges maçonniques via réseau constants et maillage territorial seulement vu le rythme de destruction accéléré du pays auquel on assiste, je ne sais pas si on tiendra encore longtemps : l’échéance finale semble très proche.

      Sans parler de la censure du net qui s’augmente, avec google et les autres qui pourront "ignorer" tel ou tel contenu a l’avenir ------> c’est là tout le problème, le plus gros problème auquel nous devont faire face, pas demain, aujourd’hui.


    • #632713
      le 17/12/2013 par Mitch Bucchanon
      Alain Soral sur le militantisme violent

      @moi même

      Hélas, mille fois hélas, le combat et la violence sont le SEUL moyen de changer réellement les choses (système social, financier, économique etc....).

      Même si 60 millions de Français, demain, se mettent à faire la photo de la quenelle mais continuent à aller bosser et payer leurs impôts, en quoi le système sera t’il ennuyé ? On assistera à des changements mineurs, oui, mais le fond du problème ne changera pas.

      Vouloir changer les choses par le rire est une totale utopie (même si j’ai beaucoup de respect pour le talent et le courage de Dieudonné). Les types qui nous gouvernent ne lâcheront JAMAIS jamais jamais le morceau, à moins d’être physiquement réellement en danger......Mais, bizarrement, peu de gens ici semblent avoir compris cette évidence....

       

    • #632864

      @Mitch Bucchanon j’adhère à 100% à ton post

      Je suis à base non violent et le boss a raison de rappeler que nous ne devons pas nous comporter comme des sauvages, ne serait-ce que pour montrer l’exemple et tenter la réconciliation au sens le plus large du terme.

      Après, l’Histoire nous montre, y compris en ce moment même, partout sur le globe, que la violence fait partie intégrante de l’Histoire de l’humanité. Nous ne pouvons pas nous comporter comme des bisounours éternellement face aux violences de ceux qui feront tout pour nous anéantir. Je pense que chaque dissident influent à son rôle à jouer (Dieudo pour le côté humoristique, Monsieur Soral pour la réflexion par la culture et la tentative de réconciliation)

      Mais je considère que Serge Ayoub, Ryssen ou Ozon ont autant d’importance dans la réflexion même si leur message est parfois plus radical pour ne pas dire plus musclé. D’ailleurs, les frictions avec les uns et les autres en ce moment n’augure rien de bon car comment pouvons-nous réconcilier 60 millions de français si les penseurs dissidents influents se tirent eux-mêmes dans les pattes ?

      J’adhère au message de Monsieur Soral même si pour moi il n’a pas encore franchi la réflexion au delà de ses propres convictions et refuse peut-être de voir la gravité de la situation et les conséquences qui sont déjà et qui seront inévitablement violentes si on reste dans le schéma "peace and love/ wait and see". Moi aussi j’ai cru à ce concept mais avec l’âge, il faut se rendre à l’implacable évidence : l’Histoire sera faite par quelques uns qui auront été plus couillus que les autres (et donc souvent plus violents)


    • #633381
      le 17/12/2013 par Mitch Bucchanon
      Alain Soral sur le militantisme violent

      @Jeff

      On peut même aller plus loin et dire que la violence est naturelle et fait partie intégrante de l’humanité.

      Cette stupide mentalité pacifiste et humaniste ("j’aime tout le monde, je doit aider les pauvres petits africains etc"..) est quelque chose de très récent.

      On ne doit jamais oublier que l’homme fait partie de la nature, qu’il n’est qu’un pion (certes intelligent) sur l’échiquier, qu’un élément parmi d’autre dans la grande chaîne de la vie.....Et la nature, c’est la lutte pour la survie, c’est le combat, c’est le lieu où le fort doit triompher du faible (et je suis loin de me considérer comme un fort). Ce qui est valable pour les animaux l’est aussi pour les êtres humains.

      C’est une évidence que la plupart des gens en Occident semblent avoir oublié. Les droits de l’homme, l’égalité, le pacifisme etc....sont une aberration.

      L’homme est soumis à des forces qui le dépasse. Il veut être plus fort que la nature.....mais la nature lui fera payer cher son arrogance un jour ou l’autre.


  • #632363
    le 16/12/2013 par Daniel
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Je n’ai pu trouver sur internet les vidéos des assemblées générales de E&R que pour 2008 et 2010. Les autres, comme celle dont vient cet extrait, sont-elles visibles quelque part ? Merci


  • #632420
    le 16/12/2013 par le raph
    Alain Soral sur le militantisme violent

    tout à fait d’accord. laisser la violence à nos ennemis ne fait que montrer leur hystérie et la faiblesse de leur pensée. même si je reconnais que parfois il faut vraiment prendre sur soi.

     

    • #632473
      le 16/12/2013 par Am israHell Heil
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Oui, c’est le pacifisme de Ghandi. Le pacifisme est adequat dans les situations ou tu as une audience. Ghandi etait pour la violence lorsque le spectacle de l’agression de ses enemis a son encontre devant la face du monde n’etait plus disponible. Voir les conceptions de Ghandi, Mandela et bien d’autres percus comme "pacifistes" dans leurs ecrits.


    • #632595

      Oui avis partagé

      Seul souci est la pression intense sur les membres a venir, chomage forcé pour les partisans indirects (pompiers etc..) et c’est sans parler de la destruction du pays qui va bon train, s’accélère clairement etc..

      difficile situation que nous vivons, la pire des situations ?


    • #632640
      le 17/12/2013 par GeronimoLaden
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Qu’est ce que tu veux que je te dise il a encore une fois raison et c’est pas du zemour ! Oui je suis Belge et alors ?! lol


  • #632421
    le 16/12/2013 par Jean Sigu
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Bravo !
    Le moindre prétexte suffirait au pouvoir pour prononcer la dissolution d’E&R.

     

  • #632439
    le 16/12/2013 par lkjzhduitopiuazenzad
    Alain Soral sur le militantisme violent

    "La non-violence est la loi de notre espèce tout comme la violence est la loi de l’animal."

    Gandhi

     

    • #632569
      le 17/12/2013 par Godefroi de Javron
      Alain Soral sur le militantisme violent

      "L’homme tue sans faim et sans soif, l’animal c’est le contraire".

      Moi


    • #632792
      le 17/12/2013 par LearningFish
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Pas très inspiré Gandhi pour le coup, car c’est plutôt le contraire qui semble vrai, malheureusement...


    • #634257
      le 18/12/2013 par Mitch Bucchanon
      Alain Soral sur le militantisme violent

      @lkzjh...

      Pourquoi, à ton avis, Gandhi est-il tant loué et vanté par les médias (aux ordres), encore aujourd’hui, longtemps après sa mort ?....Justement parce qu’il était non violent !

      Le danger n°1 pour le pouvoir est que la masse se révolte de façon violente.

      Et ce que Gandhi oublie de dire dans sa phrase, c’est que l’homme est aussi un animal !...Et personnellement, je n’hésiterai pas à sauver la vie d’un tigre ou d’un bel ours blanc plutôt que celle d’un BHL, d’un Fabius ou d’un voyou lambda.

      Il faut arrêter de systématiquement rabaisser les animaux et cesser de se croire très supérieurs à eux...


  • #632449

    Même si nous ne sommes pas violents il y a des imbéciles comme Julien Salingue qui trouveront le moyen de dire le contraire....
    Bon à la limite lui avait une bonne raison de mentir. ^^
    Ca prouve au moins que l’intelligence déstabilise beaucoup plus que la violence.


  • #632460
    le 16/12/2013 par buenos
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Très bon !

    Vivement la vidéo complète (si c’est prévue bien sur)


  • #632464
    le 16/12/2013 par Un type qui passe !
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Je suis pas un pro-violence, mais je pense que, sans violence, rien ne changera jamais, il est là le problème. C’est mon avis, j’espère me tromper.

     

    • #632631

      Les choses changent toujours avec la violence, mais elle finissent toujours par aboutir la ou elles avaient commence. Apres tout, c’est ca ,’ la revolution’, un cycle sans fin, ou le debut correspond a la fin et inversement. Comme la resolution d’un probleme est davantage dependante de la perception que l’on a de ce probleme que le probleme lui-meme, le choses ne pourront durablement changer que lorsque la conscience de tous et un chacun changera veritablement. Quand suffisamment de gens seront suffisamment eduques et cultives, les manioulations de masse seront plus difficiles voir impossibles . La prochaine revolution, c’est celle de la conscience. Merci a E&R pour son travail en ce sens.


    • #632756

      La politique fonctionne par rapports de force. De la même maniere que la Russie s’impose aujourd’hui par sa puissance économique et militaire sans pour autant faire la guerre ou prendre des vies. C’est pareil dans le petit monde francais. Alors que le rapport de force s’inverse, qu’ E et R grandit et que les gens rejoignent le mouvement et prennent conscience, les politicards et la caste médiatique qui les accompagne perd en poids et se défait. Pas besoin de mettre un coup de pied au cul d’un journaliste lache, il partira en courant quand il aura senti le vent tourner. Et tous les indicateurs le montrent, ils le sentent tourner. Même au ministere de l’interieur qui declare la guerre a la dissidence. Face a ça, ne tombons pas dans le piege de l’affrontement, laissons les se decredibiliser, chaque jour un peu plus...

      Il faut etre conscient de ses faiblesses mais il faut aussi etre conscient de ses forces. Depuis l’interview "de la politique" faite a Alain Soral, il a fait du chemin. Aujourd’hui il suffit de regarder la perte de vitesse du gouvernement et du systeme et la montee en puissance de la dissidence sur un echelon temps assez long, pour pouvoir penser positif.


    • #632768
      le 17/12/2013 par chouardien
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Oui vous vous trompez totalement effectivement.
      Le système EST déjà violence, à nous le peuple pour lutter contre cette violence quotidienne, de créer des entités dissidentes dans divers domaines pour donner un nouveau souffle au génie français, et ainsi proposer un "nouveau modèle", une alternative spirituelle et de qualité, à toute cette merde décadente...
      Sinon la violence n’est que le réflexe des petits trolls antifa ou décérébrés dont la fonction animale a pris le dessus sur l’esprit, bref c’est une preuve d’immaturité et d’ignorance, et qui peut être sans retour, c’est pas comme à la télé, il n’y a pas de héros, et celui qui meurt ne ressuscite pas à la fin sur une happy end...
      La solution soralienne est donc la plus sensée, tout le monde l’aura compris, d’ailleurs au vu de l’audimat de ses vidéos et de celles d’autres, on voit que la dissidence fédère, contrairement au Système qui divise PAR la violence justement, qu’elle soit économique ou spirituelle.
      Ceux qui ont déclenché les guerres et les révolutions ont presque toujours eu comme raison de vouloir imposer leur vision au détriment de la majorité, par la violence, mais quand c’est le peuple qui devient violent, il s’en prend généralement plein la gueule et çà ne débouche sur rien, suffit de contempler l’histoire...
      Donc mieux vaut contrôler ses pulsions, réfléchir posément, se rassembler et construire ensemble, plutôt que de balancer des cailloux sur des CRS par exemple, parce que çà n’ira jamais plus loin que çà !


    • #632798
      le 17/12/2013 par frederic
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Je suis d’accord. Tout ce que nous faisons c’est du blabla et le résultat n’est qu’aucun changement n’intervient pour le moment. A part les quelques milliers, allez dizaine de milliers que nous sommes, à être vraiment conscient du problème, les autres sont toujours lobotomisés.

      Mon frère, a part râler contre Hollande, continue de pratiquer la politique de l’autruche en refusant de voir le fond du problème. Pour lui il y a la crise et juste un incapable aux commandes, c’est tout ! Et c’est le cas de la majorité des gens.

      Ils continuent de croire ce que la presse occidentale alignée raconte. Il est pour eux hors de question de remettre en cause leur univers. C’est un travail très difficile.

      Ce que j’attends d’ AS, c’est une démarche intelligente pour convaincre les Zombies ne serait-ce qu’en prêtant une oreille attentive à la vrai dissidence. Hors même cela ils s’y refusent, tellement ils sont lobotomisés et confortablement installés dans leurs convictions et dans leur petit monde de bizounours. Comme si ils avaient peur de se salir. On sent pourtant une certaines appréhension, comme si ils avaient peur d’être brutalement réveillé durant un agréable rêve érotique !

      La vérité leur fait peur et pourtant inconsciemment ils la connaissent. Continuer de croire au système, leur permet de continuer de rêver, de penser que le rêve sera prolongé aussi longtemps qu’ils font semblant d’y croire. Ainsi quand tout s’effondrera et qu’ils seront présentés la haut, ils pourront dire "ah mais je ne savais pas, c’est pas de ma faute", alors qu’ils ont participé à cette mascarade hypocrite.


    • #633352
      le 17/12/2013 par vision de vie
      Alain Soral sur le militantisme violent

      OUI, la révolution de notre temps ç’est çelle de l’éveil des consiençes.


  • #632469
    le 16/12/2013 par Durandal
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Rappel nécessaire au vu de certains commentaires récurent sur les vidéo de manifs depuis peu.


  • #632478
    le 16/12/2013 par Romain Gac
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Je comprends tout à fait. Je ne suis pas porté moi même sur la violence. Mais bon faut bien se dire que si on veut que ça change dans ce pays (et je ne parle pas du rôle d’E&R) ça ne se fera pas sans. Il y a eu pas mal de soulèvements pacifistes tout au long de l’histoire de France ou ça a finit par le pouvoir qui tire sur le peuple ou ça finit bien... Parce que le pouvoir réel (franc maçon ou non.) les soutient. C’est pas du tout pour aller contre l’avis du président je comprends à peu près où il veut en venir.

     

    • #632634
      le 17/12/2013 par Jean Sigu
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Sans parler de la question de l’efficacité, la violence ne conduirait qu’à une chose certaine et immédiate : la dissolution d’E&R ! Le pouvoir n’attend que ça.


  • #632480
    le 16/12/2013 par Rachid Paris
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Excellent Alain. La lutte doit être intellectuelle voir humoristique (Dieudo : la haiiiine ;))

    Merci encore d’élever le niveau et les consciences.


  • #632515

    Bravo Alain pour ces propos. Petite remarque. Rien n’interdit, bien au contraire, de pratiquer pour soi un sport de combat. Savoir se défendre physiquement permet d’être moins vulnérable aux attaques verbales agressives car on ne se sent pas en danger. Dieudo n’aurait pas la sérénité qui est la sienne s’il n’avait pas cette force physique qui le place à l’abri des provocations...

     

  • #632544
    le 17/12/2013 par picadello
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Ah ben mince alors ! A 58 ans j’étais motivé pour un retour de jeunesse. Mais je fais mes extensions de bras tous les matins , histoire d’avoir une quenelle présentable.


  • #632558

    Ce serait chouette de l’avoir en entier cette assemblée. Le son est nickel en plus !

     

    • #632892
      le 17/12/2013 par Gerard John Schaefer
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Ca a surtout été un rappel de ce qu’est E&R, assez utile, puisque lorsque je suis entré, au même moment un excité sortait en menaçant de poursuites...
      Alain a pris le temps d’expliquer, à la lumière de cet exemple...
      La salle était plus que pleine, il y avait des gens debout, une ambiance attentive, éveillée, amusée, respectueuse, fraternelle.

      Je me souviens très bien de ce moment à propos de Serge, des "bras croisés"-lol- effectivement, l’exposé était sérieux, sur le ton de la plaisanterie, concis, précis, juste, ce que confirme l’extrait vidéo.

      Une petite info très concrète concerne le site internet, qui devrait avoir une configuration plus fonctionnelle en début d’année.
      J’en profite pour la souhaiter bonne à tous ! et toutes !


  • #632566
    le 17/12/2013 par Jugurtha
    Alain Soral sur le militantisme violent

    oui, vivement l’intégrale.


  • #632567
    le 17/12/2013 par aucombat
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Bon ok il faut éduquer d’abord, faire passer le message, éveiller les consciences, etc, etc ... Mais ça deviens de plus en plus dur de rester calme quand même, non ? Chaque jour l’oligarchie sioniste nous en met une dans les dents, je suis à la limite d’aller vivre dans une grotte ou une cabane perdu au milieu de nul part pour ne plus avoir à supporter tout leurs non-sens et leurs mensonges ... Au secours !

     

    • #632921

      Sans faire de la psychologie à 2 balles, taper sur un individu n’enlèvera rien à ta souffrance... Les choses simples à faire pour ne pas tomber dans la dépression c’est de s’entourer de gens sains et d’essayer de vivre dans un monde sain.

      La réinformation peut avoir ce coté brutal chez l’individu qui prend conscience de la violence du système. Mais ça devrait plutot nous encourager à prendre des décisions conscientes anti système, individuelles et collectives, mais évidemment démarrer par l’individuel est le plus facile. Ne pas s’endetter, ne pas tomber dans la surconsommation, acheter sa baguette chez le boulanger du coin. Pas besoin de bruler des voitures ou de taper sur jacques attali.


  • #632585

    Mr Soral ; qui en dehors d’un âne pourrait croire que votre association inciterait à la violence ? C’est tout l’inverse elle appelle au véritable et limpide dialogue. Malgré mon niveau d’étude officielle plutôt modeste, pour ma part, ce que j’ai compris consiste en silence à tout vérifier en cherchant autant que possible les documents historiques pour ensuite après étude se faire son opinion, puis sans un mot plus haut que l’autre mais en toute conscience, choisir avec espérance pour son pays et la population qui souhaite y vivre harmonieusement son bulletin de vote. Ne vaut-il pas mieux enfin savoir un peu que croire beaucoup ?


  • #632589
    le 17/12/2013 par Babar69000
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Mr Soral bonsoir , tout a l ’heure j’était sur un logiciel de tchat "paltalk" ou ahmed moualek avait ouvert un salon pour vous dénigrer vous et Dieudonné . Je vous avoue qu’en l’écoutant parler ca n’a fait que renforcer mes convictions et mon soutien inconditionel a Dieudo et E R . Cordialement .


  • #632603

    Pour ma part je trouve les démonstrations de force pseudo-virile avec t-shirts trop petits ridicules...
    C’est la grande force d’ER d’éviter cette erreur


  • #632604

    Combat de rue inutile et pour un "putch" comme si c’était le genre de chose qu’on clamerait haut et fort...

    De toute façon la meilleur stratégie c’est de voter FN et E&R le fait bien comprendre.


  • #632616

    Sortir du Système c’est violent. On ne vous le permettra pas. Vous ferez-vous violence pour ne pas vous laisser broyer ?


  • #632633

    Bonjour, bonsoir, sur internet tout le monde s’en fout ;) ...pourrais t’on avoir le lien de la vidéo en entier si c’est possible ? à moins quelle ne soit pas encore sortie....merci d’avance


  • #632658
    le 17/12/2013 par boubix
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Merci à ER et alain soral de rappeler que leur démarche est avant tout non violente.
    et je pense nécessaire de le rappeler à chaque intervention (que ce soit en vidéo du mois ou en interview...)
    bon courage pour la suite...


  • #632686
    le 17/12/2013 par Stupefix
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Tout à fait d’accord avec Soral. La réconciliation à la baston ça ne peut mener qu’au totalitarisme.
    Quand je lis les commentaires sur E&R, je suis toujours impressionné par le nombre de gens qui disent venir de la gauche gauchiste et avoir ouvert les yeux grâce à E&R. C’est mon cas. Maintenant je sais que je n’arriverai pas à revenir en arrière.
    Cela prouve que ça marche. Et cela fait très peur au régime.
    Il faut continuer.


  • #632696
    le 17/12/2013 par goy pride
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Il ne s’agit pas d’être contre la violence par principe mais par pragmatisme, ce qui est d’ailleurs la position de Soral qui n’en doutons pas doit parfois lutter contre l’envie de fracasser la gueule de certains ! La violence a dans certaines circonstances bien particulières son rôle à jouer, mais dans la plupart des cas elle est non seulement inutile mais aussi et surtout contre-productive.
    Il est vrai quand on est viril on n’a souvent l’envie d’en découdre, on est submergé de pulsions héroïques...mais une autre forme de virilité c’est aussi être capable de dominer ses pulsions ! Il faut beaucoup plus de couilles à rester impassible face à des crachats et coups dans la gueule comme ces catholiques argentins confrontés à des militants LGBT que de céder à l’envie de fracasser des crânes de dégénérés !

     

    • #633047
      le 17/12/2013 par paramesh
      Alain Soral sur le militantisme violent

      entièrement d’accord avec toi goy pride, la non violence peut très bien être une forme d’action politique, et non uniquement une conviction philosophique genre bouddhiste ou Jaïn (je dirais même théoriquement chrétienne parce qu’historiquement c’est moins clair.
      il faut savoir que si les Indiens ont suivi Gandhi (qui était Jaïn) dans la non violence politique pour acceder à l’indépendance, les mouvements indépendantistes Hindous avaient quand même bien prévenu Gandhi qu’ils tentaient le coup mais que si ça ne marchait pas, on passerait à la bonne vieille violence.


    • #633636
      le 17/12/2013 par Durandal
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Bien résumé, entièrement d’accord. Comme l’a souvent souligné monsieur Soral c’est bien souvent ceux qui sont peu habitués aux situations conflictuelles violentes et qui n’ont pas l’expérience des coups qui prônent ouvertement les solutions violentes en politique (et envoient les cons au casse-pipe par la même). Alors aux adeptes de jeux vidéos et aux rebelles poussifs du cortex, n’oubliez pas que quand il y a coup donné, il y a coup rendu, qu’en vrai "dans la vraie vie" ça fait très mal tout ça. Tout le monde à envie de casser des gueules au moins une foi de temps en temps mais l’important c’est de connaitre les tenants et aboutissants d’une situation. Lorsqu’on se retrouve en situation d’aller à l’affrontement physique il est bon de se poser des question simple : Pourquoi ? (Cette cause/situation vaut elle vraiment les conséquence à venir ?)
      Comment ? (Qui m’a mis l’arme dans la mains ? Jusqu’où suis-je prêt à aller ?)
      Pour qui ? (A qui profitera vraiment mon acte ?)
      Et de finir sur un adage populaire : Les cimetières sont plein de héros (qui auraient fait de bons héros vivants).


  • #632711
    le 17/12/2013 par vision de vie
    Alain Soral sur le militantisme violent

    En cette période "d’agitations" autour de la quenelle de Dieudonné et de tentatives de renverser la dissidençe,il est de bon ton de rappeler les objectifs et la démarche ER.


  • #632712
    le 17/12/2013 par Larsen
    Alain Soral sur le militantisme violent

    La violence est surtout la prerogative du systeme et elle se manifeste sous bien des formes differentes.
    Attention en ces periodes de fetes ou traditionellement les francais "ont la tete ailleurs" (on se demande ou ?) a ce que le systeme ne tente pas une saloperie contre ce site, son inspirateur, ou contre un humoriste resistant, largement calomnie par tous les medias depuis plusieurs jours et jusqu au plus au niveau de l etat
    Un accident de la route, une fermeture arbitraire, une manipulation quelquonque est si vite arrive...
    La perversite d un systeme affaibli et blesse (y compris dans son orgueil) n a pas de limites.
    Non violence, rime aussi avec prudence et vigilence...


  • #632724
    le 17/12/2013 par vaevictis
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Combattre le système, tout faire pour qu’il chute, tout cela passe par un réveil des consciences, une meilleure connaissance des choses, une grille de lecture des evenements parfaitement correcte. Mais le recours à la violence serait une erreur ? C’est fort possible et c’est actuellement un mauvais calcul d’user de méthodes très viriles mais cependant il ne fait guère de doute que ce recours ultime sera très certainement inévitable aussi...Car on ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs. Surtout dans un pays comme la France dont l’Histoire est pleine de cette violence, souvent meurtrière par ailleurs. Alors que chacun se prépare pour défendre sa famille et sauver ce qui peut encore être sauvé de notre pays pour le faire renaître.

     

    • #633121
      le 17/12/2013 par Julien
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Il est inutile et suicidaire de faire usage de la violence face a un enemi plus fort et surtout preparé à retourner cette violence contre son initiateur.
      M. Soral nous prouve encore une fois la legitimité de sa parole et de son combat en ne mettant pas ses militants en .danger


  • #632748

    S’ils veulent dissoudre ER, ils ne se gêneront pas. Un prétexte à l’"Aube Dorée" et c’est fait.

    Moi j’attends les élections (même si on gagne, elles seront annulées), et de temps en temps je signe une pét’. Ca m’ouvre bien le c.. pour prendre la quenelle d’Etat.

    Souvenez-vous de février 1934 : Il n’y avait qu’à prendre le pouvoir et les chefs (des traîtres) n’ont pas fait avancer les troupes. Et des Anciens Combattants encore !


  • #632767

    Vivement l’intégrale !


  • #632773

    Pourtant la révolution Bolivarienne a été très violente... Je comprend qu’il ne souhaite pas de violence gratuite et incontrôlée, mais a un moment donné faut des gens qui n’ont pas peur de crever pour faire la révolution, de toute façon a la fin les vrais pauvres se font toujours niquer... c’est un autre combat qu’il nous faut, du genre s’organiser pour faire payer le pizo aux riches. Révolution Bolivarienne pour les rêveurs, révolution Sicilienne pour ceux qui ont vraiment faim !


  • #632776
    le 17/12/2013 par erdoval
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Ce rappel est très opportun au moment où les provocations à la violence devraient se multiplier : l’affaire de la librairie Facta est un bon exemple signé par les mêmes qui ont maculé la tête de la dame (dont j’ai oublié le nom) au métro Saint Paul, déjà avec de la peinture rouge.


  • #632783
    le 17/12/2013 par fylyp82
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Quel contratste avec "Pousse-au-crime Ier", j’ai nommé Trou-duc Merluchon, qui clamait, alors que le corps sans vie du petit Méric était encore tiède, qu’il état compréhensible que des petits jeunes privilégient la violence contre l’extrieme droite. D’ailleurs, il aurait été de bon ton que E&R repasse cet extrait en complément du rappel de l’intervention de M. Soral.


  • #632791
    le 17/12/2013 par France Libre
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Je suis d’accord, c’est chrétien de pardonner et de tendre l’autre joue, mais en attendant on l’a bien prof... !
    A force de faire ça, c’est eux qui tienne le manche maintenant et c’est eux qui agressent les écrivains et les humoristes
    Quand vous entendez le représentant du CRIF faire et critiquer la politique étrangère de la France et rentrer à l’Elysée sans sonner
    On est làaa, je commence à m’énerver grave

     

    • #635639

      Il y a des traductions qui disent "pardonner et tourner la tête". Ce qui n’est pas pareil. Et dans la Bible il y a aussi "dent pour dent". Vous retenez ce que vous voulez ! Mais un chrétien n’est pas une lavette ! Nous ne sommes pas des socialistes !!! Ou des valets de cloportes !!!
      Lisez donc la Bible, c’est par passages bien horrible comme livre, c’est plus gore que "Freddy la Tronçonneuse".


  • #632804
    le 17/12/2013 par 100kara
    Alain Soral sur le militantisme violent

    « complément d’enquête » prépare un documentaire sur la quenelle de dieudo... biz à tous

     

    • #633093
      le 17/12/2013 par Francis
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Je viens de voir la bande annonce, je venais prévenir ici même mais tu as déjà fait le boulot ;)
      Jeudi soir à 22h20 sur Tel-Aviv 2 Télévision, la déferlante contre tout les insoumis et dissidents ne fait que commencer. Le retour de NosHeuresLesPlusSombres est de retour, et les victimes d’hier seront les bourreaux de demains...

      ...préparons nous à une Shoah-inversé anti-Goyims sans précédant !


    • #633226

      Houla ! ça va être du lourd. Je vois d’ici la version bien pendante gaucho universaliste France2... Je me permet un petit résumé avant l’heure : "antisémite bla bla bla humoriste contreversé blablabla salut nazi inversé blablabla"
      Voilà, ça évitera de perdre 1 heure de sa vie pour mater la Tv

      ps : J’aurais juste cru que ce seraient les 2 cougars d’envoyé spécial qui auraient eu cette tâche ingrate de faire de la propagande sur la quenelle (histoire de mieux nous enfumer avec leur accoutrement de catin)^^


  • #632820
    le 17/12/2013 par Nicolas Tesla
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Quelque chose de plus efficace que la violence pure et dure :
    Atlas Shrugged (La grève d’Atlas).
    L’Agorisme, le black...
    Couler le système dans son ensemble et taper la ou ça fait mal (le portefeuille).


  • #632826

    Seergggeee !!!! je t’ai déjà dit de ne pas prendre les tee shirts de ton petit frère !
    les tiens sont dans l’armoire a l’extrème droite .... :-)
    bon blague a part ; la violence en bande organisée NON ;
    la légitime défense a titre individuelle et proportionnelle a l’agression OUI.
    et encore ..avec méfiance ...

    courage ESTEBAN .


  • #632830
    le 17/12/2013 par mikhail70
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Très bien. Des paroles de Sagesse...
    Changez les choses avec la violence... mouais... Bien sûr, y’a les situations d’urgence (c’est la partie survie, en cas de crise, on sauve les meubles, on fait comme on peut) et il y a le plus long terme...
    Lors de la seconde guerre mondiale ; il a bien fallu des affrontements pour libérer la France d’une invasion extérieure, des résistants ont pris le maquis etc... Chacun à fait ce qu’il a pu j’imagine...
    Mais d’un autre côté, si on pense à la Révolution russe (guerre civile probablement et même très certainement attisée -et plus que cela - de l’extérieure)... Certes ce pays avait besoin de réformes... Mais le résultat a été des millions de victimes, avec un joug bien plus terrible que le précédent...
    Et puis avec la violence, il y a toujours un retour de bâton... C’est presque une loi physique, naturelle... La justice ne vient pas forcement d’elle-même... Cependant, E&R dispose d’autres armes... le courage de dire non, en restant debout, la plume (tant qu’on ne supprime pas tous les livres ;-( ), la parole, l’humour, les recherches... Et tout cela fait son chemin... Et bien...


  • #632845
    le 17/12/2013 par awrassi
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Tu as raison Alain ; la violence doit être une arme défensive au maximum. La connaissance et le dialogue sont les armes de la tolérance et de la fraternité ...


  • #632865
    le 17/12/2013 par krissy59
    Alain Soral sur le militantisme violent

    A mon sens la violence physique, et même verbale, discrédite toujours.
    Or, ce que je n’aimerais pas, c’est que tout ce qui se dit ici ne soit pas pris au sérieux, soit tourné en dérision, ou pire soit méprisé, à cause de la violence et du mauvais comportement de quelques-uns.
    Rien n’est plus facile et tentant que de mettre une gifle à quelqu’un qui n’attend que cela de nous, et pourtant rien n’est plus noble et enrichissant que d’avoir trouvé la force de ne pas lui offrir le plaisir de manifester notre faiblesse en lui donnant.
    Une personne qui exprime son opinion en gardant son calme a, je pense, plus de chance d’être entendue que celle qui le fera en vociférant et en menaçant de son poing.
    L’intelligence se mesure à notre capacité de résistance face à nos adversaires…

     

    • #633585
      le 17/12/2013 par Pax al
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Excellent !
      Attention aux provocations...
      Eviter le piège triangulaire : Victime-Persécuteur-Sauveur
      Garder sa posture : Assertif oui ; agressif non
      Dieudonné a été très clair sur la révolte pacifique de la quenelle aussi.
      Il est compréhensif que certains tombent dans la colère à cause d’une si grande injustice mais c’est une émotion qui nous dessert, merci aux plus mâtures de garder la raison des plus sensibles.
      François, la sens-tu....


  • #632888
    le 17/12/2013 par leprince
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Détricotes les concepts fumeux de la physique, y a quelque chose à faire toi qui manie bien les concepts, fais démentir que les soraliens sont des gens aigris et revenchards , montre-leur au contraire qu’ils sont à la fois combatifs et qu’ils ont le sourire et qu’ils n’ont pas pour seul mode d’expression l’ironie, car si la violence est un piège qu’on t’a tendu, l’ironie est aussi un état d’esprit dans lequel on essaie de vous enfermer. cordialement.


  • #632960

    Bravo pour ce message clair !! La violence n’amènera rien, et surtout pas la victoire. Seul le combat posé, celui des mots, de l’intelligence, de la subtilité, du coeur, de la réconciliation portera ses fruits. Cela implique un gros travail SPIRITUEL pour chacun. Cela ne signifie pas trahir le fond, pas du tout. Par contre la forme est ultra-important. Il suffit que vous montriez vos gros bras pour que tout le fond de votre discours soit décrédibilisé.

    En fait la violence, me semble-t-il, peut sembler tentante pour mettre fin immédiatement à une situation injuste. Mais c’est un piège, car elle ne fait qu’alimenter la dualité, et confirmer la violence de l’adversaire, qui "a commencé" (c’est ce que lui imagine sincèrement aussi...). Par exemple le pirate qui a balancé nos coordonnées, on aurait envie d’aller chez lui et de lui foutre une bonne raclée... Mais ce serait immédiatement exploité par les médias qui nous transformerait en agresseur. Du côté des sionistes, cela leur donnerait des prétextes et des justifications à une violence entre plus grande à notre encontre. Pourquoi les USA ont passé leur temps à faire des attentats sous faux-drapeau pour justifier leurs guerres ? Pour mettre en scène la violence de leurs adversaires et justifier leur propre violence...

    Je sais que cela peut sembler injuste pour beaucoup de devoir ne pas répondre à la violence par la violence, et je comprends ça 1000 fois. Mais il faut vraiment faire un travail SPIRITUEL pour chacun d’entre nous pour aller au-delà de ça. Regardez Soral réussit lui. Dieudonné lui répond par l’humour. On peut tous répondre de manière intelligente. Par exemple, en réponse à la violence, produisez une critique écrite super argumentée et documentée, avec vidéo, images, etc. Ou menez un combat judiciaire sérieux et puissant. Soyons intelligents, tranquilles, calmes, subtils, et soutenons-nous entre nous. Il faut comprendre que l’adversaire est sincère dans sa violence et sa bêtise. Donc lui renvoyer de la violence ne fait qu’alimenter sa folie...

    Bref, en cette période ou le piratage du site Dieudonné donne envie de foutre des claques, ce rappel d’apaisement est bienvenu.

     

    • #634118
      le 18/12/2013 par Lindia-song
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Juste une petite question : avez vous vu où on en est, après le "travail spirituel" de tout un peuple chrétien, durant des siècles, tout droit debout, derrière ses Jeanne d’Arc et ses Saint-Louis et chantant ses cantiques à perdre haleîne, au son rythmé par les cloches de ses cent mille églîses ?! Comme disait le Général de Gaulle "les fonctionnaires, c’est fait pour fonctionner", et bien laissons le "travail spirituel" aux moînes et autres curés....Le problème, c’est qu’il n’y en a presque plus. Oui, nous sommes entourés de gros gros problèmes, et contradictions inimaginables. Comment en sortirons-nous ? Là est la question ? L’Histoire vacille, dans quel sens le rouleau compresseur va-t-il avancer ? Je crois que nos petites "subtilités" ne feront rien mais alors strictement rien à l’affaire !


  • #632981

    Il ne faut pas oublier dans ce combat pour la vérité et la justice que nous menons, que nous devons compter sur les masses. A nous seuls nous ne pourrons rien. Seuls la sensibilisation des masses petit à petit, nous apportera la légitimité du plus grand nombre. Et alors nos idées arriveront naturellement au pouvoir, en douceur.

    Ceux qui veulent aller plus vite que la musique ne peuvent que s’en remettre à la violence, c’est logique. Mais ça ne mènera à rien, cela sera une occasion en or pour le régime pour nous interdire. Et alors notre beau combat sera tué dans l’oeuf. C’est CLAIR et NET !

    Donc laissons aux masses le boulot d’éveil qu’elles doivent faire. Ne serait-ce qu’en cessant d’obéir, en votant plus intelligemment, etc. C’est pas drôle d’attendre que des moutons fermés daignent s’éveiller, je sais. Mais c’est ainsi... Il faut savoir ouvrir son coeur (je le dis sans émotion) pour comprendre les autres, quels qu’ils soient...

    Regardez comment Jésus à fait ? Il n’a pas utilisé de violence... Et son exemple est toujours vivant 2000 après... Comme quoi, malgré les apparences, il a réussit ! Et au bout du compte, ses idées pourraient bien arriver au pouvoir dés demain...

    On peut voir notre mission comme une mission divine, d’aide à ceux qui ne sont pas encore éveillés. En attendant on accepte de prendre quelques coups pas trop durs, sans riposter par la violence, mais par une arme plus forte encore : l’intelligence, la subtilité ! Il faut juste savoir canaliser cette énergie de révolte, dans une création positive !!!

    Et en attendant les beaux jours, n’oublions pas qu’il suffit d’être entre nous, entre gens qui se comprennent, pour que tout aille mieux. ça sert à ça les réseaux !


  • #632997
    le 17/12/2013 par karimbaud
    Alain Soral sur le militantisme violent

    rappel salutaire !...il s’agit de plus en plus de trouver un subtil équilibre entre la non-violence et la conscientisation du peuple qui nous sont chères, et cette idée de respect des patriotes qu’il faudra pourtant faire passer à nos élites corrompues.


  • #633070
    le 17/12/2013 par Ressistant/collabo de demain
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Voilà toutes les raisons pour lesquelles je ne suis pas chez E&R ! Je pense qu’Alain Soral a tellement raison sur tout, qu’il faut bien qu’il se trompe sur quelque chose ; et je pense que c’est sur ce point qu’il se trompe !

    Il faut laisser les gens qui nous gouvernent nous traiter de fachos, même quand ce n’est pas vrai ! Il faut arrêter de baisser son frok comme l’a fait Philippot dans la dernière vidéo que vous avez mis en ligne, où on lui fait dire que le France cosmopolite "c’est beau", car cette situation est sans fin. Tant qu’on juge notre action par rapport à leur morale on reste dans leur piège et on avance pas !

    J’ai bien conscience que je suis jeune, et j’entends bien la critique de Soral, mais je pense honnêtement que de rester dans la pédagogie comme vous le faîtes ne nous ferra jamais avancer !

    Lisez donc les bouquins que vous vendez ! Gustave Le Bon montre bien qu’en gros le peuple ne comprendra jamais rien ! C’est une hérésie de penser qu’un jour il existera un peuple cultivé qui ne se laissera ni manipulé ou ni instrumentalisé ! C’est peine perdue !

    Jamais les français dans leur intégralité ne comprendront la complexité de votre analyse !

    Un peuple instruit ça existe pas ! Si par contre vous lui donnez des bouc-emissaires contre qui se battre : juifs, arabes, là ils se bateront ! mais ne vous attendez pas à entendre un discours bien strucuré comme le votre dans la bouche d’un révolutionnaire !

    Alors arrêtons la blablotte et prenons le glaive !

    Peut importe si les français se trompent de combat - qu’ils tapent sur les arabes au lieu des juifs - tant que ça les fait se regrouper et que ça leur fait prendre conscience qu’ils sont héritier d’une histoire, qu’ils appartiennent à un même peuple, et qu’ils se doivent de le défendre ; une analyse plus poussé de la réalité viendra après !

    Ce que je veux dire c’est que votre analyse est trop complexe pour que les gens vous suivent par millions ! Ils leur faut des choses simples à comprendre ! Et malheureusement il y a plus de chances que demain les Français se laissent tenter par un discours du genre bloc identitaire/front national anti-islam, car il est beaucoup plus facile à comprendre, plutôt que par le discours complexe d’E&R, totalement véridique par ailleurs, mais qui demande des explications beaucoup trop compliqué pour que le peuple les suivent !

     

    • #633690
      le 17/12/2013 par Durandal
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Tu te rends compte du contre sens de ton message ? Tu dis en gros que la populace est une masse informe et négligeable et qu’il faut la diriger à coup d’étrille vers une cible qu’elle qu’elle soit, du moment que cela sers ta lecture du réveil national. Tes armes et ta logique sont celles de l’oligarchie que dénonce monsieur Soral. Ton pseudo était donc bien choisie. J’ajoute que tu n’a rien à foutre sur E&R. Tu nous enjoins de lire l’histoire et tu a toi même évacué le dernier chapitre. J’ai vue en rêve ce à quoi nous mène cette engrenage auquel tu souhaite participer allègrement et crois moi tu regrettera tes propos, plus tôt que tard. Retourne te masturber le bulbe sur le Grand soir dans ton monde sans cœur et sans esprit, petit hystérique. Quel valeur un nationaliste a-t-il, s’il se propose de sacrifier ce qui compose l’essence même de son espoir réuni en une nation, le peuple.


    • #633707
      le 17/12/2013 par arkhamian
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Ben écoute, demande aux Yougoslaves, par exemple, ce qu’ils ont gagné à prendre le glaive il y a 20 ans...
      De toutes façons le but d’ER n’est pas d’instruire absolument tout le monde, mais le plus de personnes possibles, ce qui permettra, peut-être, d’éviter une guerre civile et de préparer les cadres de la reconstruction de la France (qui est déjà nécessaire). Le but d’ER n’est pas de gouverner mais de former des êtres humains libres. Le but est de résister à l’abrutissement pour un maximum de gens. Le but est de se battre avec honneur et finesse, pas d’obtenir la victoire à tout prix. Libre à toi donc de casser de qui tu veux, de considérer le combat perdu, mais s’il te plaît ne te réclame pas de ER si tu le fais.


    • #633885
      le 17/12/2013 par agarthi
      Alain Soral sur le militantisme violent

      Je suis d’accord avec resistant comme disait Malcolm X "il faut utiliser tous les moyens nécessaires".
      Le peuple se soumet à l’autorité et il n’y a pas d’autorité sans pouvoir donc il faut d’abord renverser le pouvoir et le prendre.
      René Guénon disait en substance que le changement ne s’ opère pas par le bas c’est à dire pas par le peuple contrairement à ce que le dogme démocratique veut nous imposer comme une vérité révélé.

      Mais par contre frapper sur n importe qui pour s’unir c’est pas très sérieux il s’agit pas de se défouler.


    • #633987
      le 18/12/2013 par bobobo33
      Alain Soral sur le militantisme violent

      pour ceux qui veulent de la violence mais qui on le temps le plus simple et de voter hollande encore et encore et de devenir un "militant PS " ’(extrêmement zélé de la pensé gauchiste exacerbé ( dite exactement l inverse d AS ) . révolution garantie au bout du chemin ! Le PS est un partit révolutionnaire par ricochet


    • #634434
      le 18/12/2013 par paramesh
      Alain Soral sur le militantisme violent

      le glaive c’est du passé, si tu veux de l’efficace : tape au portefeuille : refus de payer quoi que ce soit à l’état,
      En moins de 6 mois il n’y a plus d’état. (l’état emprunte chaque mois sur les marchés pour payer ses fonctionnaires, or il ne peut emprunter que parce qu’il arrive encore à payer les intérêts de sa dette avec nos impôts). ça c’est malin et ça t’évitera de te blesser (un glaive c’est coupant)


    • #637728

      "Gustave Le Bon montre bien qu’en gros le peuple ne comprendra jamais rien"

      Si vous parlez de sa psychologie des foules

      , vous feriez bien de le relire, vite, ne serait-ce que le titre !

      Peut-être que votre oeil perçoit psychologie des peuples, je ne sais pas, mais dans ce cas faut consulter et prendre rendez-vous chez l’ophtalmo.

      Vous êtes l’exemple typique du jeune qui se repose sur ses lectures pour se voir livrer toutes faites ses idées sans prendre la peine de les soumettre au jugement critique. Désolé pour cette leçon de morale et de probité intellectuelle - un peu niaise, j’en conviens - mais un penseur sert, non pas à penser avec lui (la même chose), mais de penser à partir de sa pensée qui doit servir davantage de tremplin que de fauteuil confortable pour supporter ce dont on est incapable de penser/juger par soi-même.


  • #633179
    le 17/12/2013 par Jasmin Indien
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Avec le dépôt de marque de la quenelle par Dieudonné-Montagne et l’annonce publique d’abandon du geste par Alain Soral, la dissidence s’installe (durablement ?) au pied du Wall sans descendre dans la street.
    L’éternel présent du réel.


  • #633263
    le 17/12/2013 par daniel albert
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Pour les révolutionnaires en canapé et les boutonneux qui se la jouent révoltés du Bounty : je suis contre le fait de diffuser notre AG en entier sur le net, il n’y a aucune raison à celà ! On pourra commencer à en discuter quand le CRIjF , la Licra et la LDJ le feront...that’s all men !


  • #633309
    le 17/12/2013 par Caltech
    Alain Soral sur le militantisme violent

    La violence n’est qu’une histoire de rapport de force, genre le pot de terre contre le pot de fer. Pour l’instant nous sommes le pot de terre mais historiquement la violence est inévitable.
    Gandhi a pu utiliser la non violence parce qu’ils étaient des centaines de millions d’Indiens a être non violents et parce qu’ils n’avaient pas en face d’eux de vrais SS...

    Petit exemple : si un chat se trouve dans un grenier avec mille rats, il esquivera la chasse et le conflit mais si vous avez mille chats et un rat, je plains le pauvre rat...
    (Bon, ça marche pas toujours mon truc car il existe sur cette terre un peuple peu nombreux qui fait trembler tout le monde, suivez mon regard...)

    Quand le rapport de force s’équilibrera voire s’inversera (comme la courbe du chômage sous François), je crois que beaucoup parmi nous se feront plaisir en chassant toute cette clique perverse à grands coups de pieds aux fesses et plumes et goudron en sus.
    Ce qu’il ne faut surtout pas faire ce sont des martyrs, des victimes car c’est ce qu’attend l’Empire pour nous faire goûter de son bras armé. Ils vont certainement nous chasser, fermer nos sites, nous faire mille tracasseries mais si nous sommes dissous là nous nous reconstruirons ailleurs avec d’autres moyens. Le système ne tombera que par ses propres erreurs et par toutes les erreurs de stratégie contre-productive qu’il fera (par exemple faire de l’antiracisme à toutes les sauces ou produire de nombreux téléfilms sur la souffrance et la persécution de qui vous savez).
    On ne peut pas tuer une idée juste en marche.

     

    • #634446
      le 18/12/2013 par ns un monde de bisounounours
      Alain Soral sur le militantisme violent

      relis ton histoire , il y a même des films d’archives qui montrent les SS britanniques tuer à coup de bâton des milliers de pauvres diables lors de la marche pour le sel (pas au fusil, au bâton, c’est quand même plus gore). la répression a été féroce, maintenant oui on est dans un monde de bisounounours, mais pas à cette époque (la révolte des cippayes etc) les britanniques ont inventé les camps de concentration pendant la guerre des Boers, n’oublions surtout pas que ce sont les précurseurs des nazis racialistes


  • #633413

    C’est clair, c’est net, c’est précis.
    Ici nous agissons au grand jour. Nous tâchons de rendre aux français un peu de "l’estime de soi" perdu et nous combattons les communautarismes.
    Il est ou le problème ?


  • #633689
    le 17/12/2013 par Gloups
    Alain Soral sur le militantisme violent

    La violence en politique est une question de stratégie. E&R s’est clairement positionné par rapport à cette question, c’est son choix, c’est son droit. Il ne faudrait pas pour autant réduire la violence politique à une question de petits excités voulant jouer les mâles et rêvant du "puputsch".
    D’ailleurs je crois qu’on espère tous ici un changement de pouvoir, un "puputsch" en somme. La question est comment amener ce changement de pouvoir. Certains affirment que ce sera par le rire et le logos, d’autres pensent qu’à un moment, face à un pouvoir bien installé et dominant, il faudra combattre.
    L’heure n’est pas au combat physique, mais la violence ne doit pas être non plus rejeté par principe sous peine de se priver de certaines opportunités tactiques.

    Il est faux de dire que le soulèvement est juste un fantasme de branleur derrière son écran. L’histoire nous montre qu’à certaines périodes, des hommes se sont levés et ont pris les armes pour combattre. Je vous conseil l’excellent livre d’Ernst Von Salomon, Les Réprouvés qui parle de cette jeunesse allemande de l’après première guerre mondiale. Les corps francs, les combats dans le "Baltikum", les violences politiques de tout bords dans la nouvelle république de Weimar. Non ce n’est pas notre époque c’est clair, j’en suis bien conscient, mais la violence et la politique ne sont pas réductible à une simple question de "petit frustré" non plus. Je conseil d’ailleurs la lecture du numéro 44 de la Nouvelle Revue de l’Histoire qui traite de la question de "Violence et Politique".

    Ne raisonnons pas sur des clichés et des pensées toutes faites ; violence = pas bien. La violence est un outil, tout dépend s’il est utile ou non. Actuellement, oui ce serait une erreur. Mais la politique n’est pas et ne sera jamais une affaire de morale.


  • #634121
    le 18/12/2013 par Massachiel
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Le totalitarisme de marché est beaucoup trop fort (pouvoir économique et policier) et beaucoup trop souple (contrôle médiatique et idéologique) pour que nous puissions lui faire face directement par la violence ou la haine. Néanmoins, ce grand colosse souffre d’une limite que nous devons exploiter : il est spirituellement faible. La culture et les valeurs qu’il véhicule sont d’une faiblesse affligeante, et beaucoup de nos compatriotes commencent à en entrevoir le néant, même si ces derniers sont terrifiés à l’idée de s’en émanciper. Par l’intelligence, la probité, l’humour, les réseaux de solidarité et la diffusion d’un message de réconciliation, nous arriverons à lui faire perdre son sang-froid, le contraignant à enlever son masque. Je pense que si nous tenons bon, le système s’effondrera de ses propres contradictions et de ses nombreuses tares. Faisons face avec courage, libérons par la conscience le plus grand nombre, et nous pourrons réfléchir sérieusement à mettre en place une autre société. Nous sommes assurément en guerre, et cette grande guerre est spirituelle.


  • #634316
    le 18/12/2013 par Pax al
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Je rappelle fréquemment le piège du triangle :
    Victime - Persécuteur - Sauveur
    Pensez que c’est là dedans que tous les groupes communautaires œuvrent et que, bien entendu, c’est là qu’ils entraînent les autres. La manipulation est bien là.
    La bonne posture est : être assertif, l’affirmation simple de la position, sortir de la manipulation où s’enchaînent en boucle les rôles de victime, persécuteur et sauveur.


  • #634495
    le 18/12/2013 par paramesh
    Alain Soral sur le militantisme violent

    de toutes façons le système n’a pas besoin d’être physiquement violent pour nous dominer, il lui suffit de le faire économiquement et idéologiquement. ce qui revient à dire que la violence ne résoudra rien. c’est un système économique qui nous domine économiquement, mais il ne tient que par notre acceptation de ses règles : (on met notre argent dans ses banques et on paye ce qu’on nous demande). faire tomber ce système et surtout faire disparaître tout ce qui lui permettrait de se refaire, c’est couper à la racine : la monnaie, le flouze, l’oseille.
    pas besoin de violence, juste de la désobéissance civile. et le système est ainsi fait qu’il suffit qu’un des dominos se casse la gueule pour que tout s’écroule : l’état Français en faillite, impossibilité puis refus de payer sa dette, ce sont le système bancaire Français puis Européen qui sautent, c’est l’Europe qui saute, c’est le dollar qui saute. vous en voulez plus ? vous en aurez.
    c’est ça à l’heure actuelle la seule parade efficace et en plus non violente. un état moderne surendetté peut vivre sans problèmes sans armée, sans sécu, sans services publics, mais il ne survit pas 6 mois sans argent frais.


  • #637605
    le 20/12/2013 par MagnaVeritas
    Alain Soral sur le militantisme violent

    Disons plutôt que ceux qui font preuve de violence pour la cause devront ne pas se réclamer de ER.


Afficher les commentaires suivants