Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alexandre Loukachenko, "dernier dictateur d’Europe" ou homme de paix ?

À vous de juger !

Présentation d’Alexandre Loukachenko, président de la Biélorussie, par la chaîne germanophone Medien Klagemauer TV, suivie de son discours prononcé à la tribune des Nations unies en septembre 2015 :

 

Voir aussi, sur E&R :

S’inspirer des chefs d’États non-alignés
avec la boutique E&R et Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1298777

    De toute évidence, c’est un homme de paix qui n’a jamais fait le moindre mal à un Patriote ou à un Chrétien.

    Total soutien !

     

  • Comme vous je ne connaissais pas la Biélorussie, mais sa m’a donné envie d’y aller !
    (Pour ceux qui reconnaitrons la référence)

     

  • Ce président est un grand dictateur, il parle de la paix, de respect des droits, de la sauvegarde des vies humaines, du mal qu’est l’ONU etc… Ce genre de discours sont les discours de violence dans notre monde d’aujourd’hui. G.W. Busch disait " Si vous n’est pas avec nous, vous êtes notre ennemi".

     

  • Un homme d’Etat avec plein de bon sens. Ce qu’il a dit à un moment m’a fait penser à ce que mon père m’a dit une fois : à l’époque de l’union soviétique, au moins les USA se tenait plus tranquille que maintenant, certes ils avaient déjà cette mentalité de cow boy mais ils se retenaient et cela a résolu ou prévenu beaucoup de conflits dans le monde.


  • Mr Alexandre Loukachenko, que je ne connais pas ,mais qui a eu des paroles de paix et de bon sens à la tribune des Nations unies est loin d’être un dictateur .qui peu dire le contraire ? mis à part quelques hurluberlus démoniaques dont je n’oserais faire la liste et qui malheureusement nous gouvernent .
    En tous cas si le comportement de certains gouvernants atlantistes était ainsi ,on se trouverait pas dans cette merde.


  • Quand tu compares les discours de cette assemblée (certes, aussi fantôche soit-elle dans les faits), si tu es un brin soit peu intellectuellement honnête, tu ne peux pas ne pas te dire qu’il y a quand même un sérieux problème venant de "chez nous" (l’Oxydant).

    Sachons le reconnaître (à l’inverse d’autres..) et agir en conséquence !


  • Je suis allé au Belarus environ 15 fois ces 10 dernieres années, et y ai des amis et de la famille.
    Il faut pas tomber dans l’angélisme. Le Belarus est très loin de la démocratie. La télé est complétement pro-loukashenko et les gens des campagnes ne voient que ca. Bien sur ca change avec l’arrivée d’internet, mais il n’y pas pas d’opposition depuis son arrivée au pouvoir il y a 20 ans. Les candidats serieux sont complétement discriminés par des médias. Les manifestations anti-régime d’après les élections sont matées violemment. Pour ces dernières élections, les autre candidats ont tous une réputation de blaireaux sans expérience. Il faut dire que dès qu’un politique, par ex un ministre, commence à être connu, il est mis sur la touche par Lukashenko pour ne pas lui faire de l’ombre.
    J’ai des amis qui ont été mis en garde à vue parce qu’ils ont manifesté il y a qq années. Du coup ils n’osent même plus manifester maintenant. Les votes sont bidonnés par plein d’astuces à la con, par ex les entreprises ou universites, etc, ont la possibilité de ramasser les votes des gens la veille de la date officielle. Bien sur, ces entreprises ont peur d’avoir un score pas assez grand pour Lukashenko. Personne n’est dupe la-bas quand ils voient le résultat des élections.
    Alors ok, ce n’est pas un pays directement esclave des états-unis. Mais c’est la crise, un prof gagne a peine 200 euros, les loyers sont à 200 euros dans la capitale, les gens galèrent énormément. Dans ma famille, une grand-mère de 80 ans travaille encore parce que sa retraite est trop faible. Il n’y a pas de chomage officiel, parce qu’une personne au chomage peut être envoyée à balayer la rue et n’a pas le droit de refuser, sinon elle est rayée de la liste des chomeurs. Les gens galèrent, font des petits boulots du genre acheter des robinets à l’usine pour les revendre aux marchés (je parle de gens de ma famille). L’inflation est énorme, les banques prêtent à 30%. La force policière, la peur de se rebeller, le patriotisme assez fort, la fierté d’être anti-américain (tout en révant d’y aller, d’avoir une greencard et en se gavant de films hollywoodien), la passivité politique des populations issues des pays communistes font qu’il n’a pas de révolte. Mais franchement, ca ne peut pas durer encore 20 ans, le pays est dans la merde, son président est bidon et totalitaire dans sa facon de garder le pouvoir.

     

    • La Biolorussie est un état social , je comprend que ça te démange.
      Bon on va mettre deux liens pour ceux qui veulent avoir une idée objective du pays
      Sinon on va tourner manichéen.
      De méridien zero.
      https://www.youtube.com/watch?v=j_W...
      https://www.youtube.com/watch?v=VQ5...


    • Merci pour ce commentaire


    • Tu veux quoi ? Une démocratie à l américaine ? Sans ce "Mangeur d’enfants" ce "Tueur d’extra-terrestres", tu auras la même situation que celle en cours en Ukraine. Demande à tes amis gauchistes qui ont passé une nuit en garde à vue, ce qu ils préfèrent. Au niveau des salaires, je te rassure, ils gagneront pas plus, même s’ils se prostituent pour les States.


    • Evite de dire autant de connerie en justifiant tes visites dans ce pays que tu ne connais même pas. Je te défis de me montrer les visa que tu as obtenu de ce pays. Continue à t’instruire par les chaines de télé française et tu verras le monde à l’envers.


    • Pour ma conscience et ma fierté nationale, je préfèrerais avoir un dictateur qui nous maltraite un peu mais fout la paix au monde, plutôt que ce cocon doré qui nous rend à la fois hautains, râleurs, individualistes, et ignorants du mal qu’on fait en notre nom.


    • Un populiste social....qui ne veut pas se laisser soumettre , quelle horreur !! ce n’est pas
      étonnant qu’il se fait traiter de dictateur , de nos jours les populistes se font traiter de nazis
      en Europe .

      En tous les cas ce Mr Louchencho était visionnaire et clairvoyant , même s’il a des difficultés
      sans doute occasionnée par la non collaboration voulue par les autres coalisés qui s’opposent
      à lui , il est encore mieux libre et indépendant des mafieux qui veulent gouverner le monde .

      J’espère pour les Biélorusse qu’ils vont pouvoir tenir le cap face aux mafieux encore longtemps .


    • Merci de ton temoignage, toi qui connais la situation sur place ou du moins une partie, et à tous ceux qui te critiquent, je suis moi même lucide sur la propagande occidentale, cependant il s’ agit de l’être sur la propagande russe et ses alliés, ce que vous n’êtes pas, mais surtout au lieu de vous enrichir de son expérience, vous la denoncer sans rien connaître et faites preuve d’autant d’aveuglement que les soumis a la pensée dominante de nôtre pays, croyez vous réellement que la propagande en Biélorussie est moins importante que chez nous, cessez de vous croire maître de la géopolitique, ou pleinement conscient de la situation mondiale, ignorants que nous sommes , acceptez votre ignorance, pensez vous sincèrement que la Biélorussie est un modele de démocratie, peut être la Tchetchénie aussi ? Voilà un petit message afin de calmer tous les sois disants specilaistes de la géopolitique ou de la Biélorussie


    • Ton témoignage sent le « Trolling » a plein nez,Loukashenko est un habile administrateur et tous les Biélorusses avec les lesquelles j’ai eu l’opportunité de parler m’ont dit qu’ils aiment et ils respectent leurs président, C’est un homme plein de bon sens qui a évité a son pays les privatisations sauvages de l’ère post-soviétiques qui ont eu des résultat dramatiques en Russie,en Ukraine et ailleurs...


    • On ne peut pas tout avoir : c’est soit la "démocratie" (bourgeoise) et l’esclavage, soit la liberté de dire merde à l’Empire ! Les peuples ont le choix entre l’individualisme (le romantisme) et le collectivisme (la réalité de la nature) ... Choisis.


    • @jeromi
      Merci pour ton témoignage, effectivement trop de gens tombent dans des réflexions binaire, tout est soit noir soit blanc.
      Désolée a ceux qui ne comprennent pas ce témoignage qui est bien réel mais ce n’est pas parce que un type est anti-américain que c’est automatiquement un homme bien et un ange.
      Je trouve vraiment désolant cette façon partisane de voir les choses. Sa prouve que même dans les milieux dissidents, énormément de personnes ont encore du chemin a faire en terme de réflexion et de vision de la réalité.


  • Le bon sens serait un collectivisme soft bien compris, un panachage Marx / Proudhon, une part d’individualisme est utile à la collectivité.
    Le capitalisme actuel, est en phase pourrissement, sauf pour les 1%, non pas tant parce qu’il devient de plus en plus féroce (Le labo du libéralisme c’est le Chili de Pinochet) ceci explique cela.
    Mais il faut surmonter dans un climat far-west, deux grandes limites, la limite écologique (la terre poubelle) et la diminution de survaleur.
    Les gains de productivité accru, diminuent la valeur GLOBALE, ce qui oblige le capitalisme d’irrévocablement détruire le tissus social, pour recréer des niches ici ou là.
    Les effets sont identiques en Chine également, comme tout pays capitaliste elle doit aller vers the market, pour continuer et ne pas sombrer.
    Pour le China way on life, c’est terminé, cela est survenu très rapidement après seulement 9 ans de croissance, pour un pays de plus d’ 1 milliard d’h.
    Il ne faut jamais oublier, que l’URSS n’était pas à proprement parler un pays communiste, puisque le communisme c’est abolition de l’état et de l’argent et des classes sociales.
    Mais un capitalisme d’état, les moyen de production entre les mains d’apparatchiks.
    C’est pourquoi la chute du mur c’est la chute d’un système capitaliste, d’ailleurs la crise n’a pas manquée de surgir à l’ouest.
    Un système à la Bélaruss, peut éviter bien des catastrophes qui planent au dessus de nos petites têtes.


  • Connaissant ce pays, n’écouter pas les merdias ce n’est pas le vilain petit tyran qui interdit tout a son peuple, les biélorusses sont très heureux dans ce pays, la criminalité est très basse et l’écologie est de premier plan. Biensur ils se méfient des européens mais bon a leur place je ferais pareil...LA seule dictature vraiment horrible ce trouve a Israel


  • Je connais très bien la Biélorussie pour y être allé de nombreuses fois et pour y avoir été marié là-bas.

    C’est loin d’être un paradis mais c’est encore plus loin d’être un enfer.

    La population y est adorable (à part les fonctionnaires) surtout si on la compare aux Russes et aux Ukrainiens (j’y ai habité des années, je sais de quoi je parle également).

    Lukashenko, je ne sais pas vraiment s’il est aimé ou pas. En fait, les gens que je connais le considèrent comme un pantin sur un siège éjectable dont le bouton se trouve à Moscou. Ils ont une sorte de compassion hilare quand ils en parlent en privé... C’est plus rare que les gens en parlent en public ; sans doute un reliquat de pudeur soviétique.

    J’aime Minsk. C’est une ville qui a été reconstruite avec élégance au sortir de la guerre de 40. Les rues sont larges et propres. Il y a d’excellents lieux de vie comme les restaurants et les bars. C’est loin de la splendeur sale de Kiev ou de la douceur raffinée de Vilnius mais c’est agréable d’y vivre.

    Après ce constat lyrique, il faut quand même parler des réalités :

    - comme dans tous les pays, il y a un fossé social presque insurmontable entre la classe populaire et la classe moyenne haute. Si les endroits réservés financièrement à la classe supérieure sont agréables, il n’en est pas de même des endroits pour la classe pauvre. Je parle en cela des hôpitaux, des services sociaux, des magasins etc...
    - Les Biélorusses ont eu à subir des ponctions massives sur leur compte en banque un peu à la manière de ce qui fut pratiqué à Chypre. Résultat, ils thésaurisent en devises chez eux.
    - Les Biélorusses sont en permanence sous le stress d’une crise financière. Leur monnaie s’effondre progressivement, lentement mais sûrement. Il n’y a presque plus de devises fortes dans le pays et les Biélorusses n’ont presque plus moyen de protéger leur maigre capital.
    - Les taxes à l’importation sont ahurissantes. Le paquet de pattes Barilla est à 10 euros ou presque. Et je ne parle même pas du prix des produits danone importés.
    - Mais le plus dur reste le "blocus" extérieur. L’obtention d’un visa Schengen est un sésame synonyme de liberté mais son obtention rime avec ignominie. C’est un parcours du combattant qui finit par une insulte la plupart du temps.

    Bref, j’aime Lukashenko, le dernier monarque réel européen. Son successeur, Kolia, est son fils bâtard... on se croirait sous les Mérovingiens.

     

  • Un grand bonhomme de valeur comme Poutine ! Respect.


  • Mr Alexandre Loukachenko nous montre une fois de plus qu’un pays se porte mieux avec un dirigeant fort et charismatique qui défend les intérêts de son peuple par rapport à nos pseudo démocraties sous la tutelle de la coalition américano sioniste qui elle fait tout pour supprimer ce genre de dirigeants et répandent avec leur politique hégémonique de la souffrance dans le monde entier.

     

  • Afficher les commentaires suivants