Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alliot-Marie : "Paris n’acceptera pas" que l’Iran déstabilise le Proche-Orient

La France "n’acceptera pas" que l’Iran déstabilise le Proche-Orient, a déclaré jeudi soir à Tel-Aviv la chef de la diplomatie française, Michèle Alliot-Marie, à la veille de la reprise de discussions multilatérales sur le dossier du nucléaire iranien.

La France "n’acceptera pas que le régime iranien déstabilise la région. Elle sera intraitable avec ceux qui menacent l’existence d’Israël", a assuré Alliot-Marie lors d’un discours devant la communauté française à l’ambassade de France en Palestine occupée par Israël, au premier jour d’une tournée régionale.

"La France ne permettra qu’il se dote de l’arme nucléaire", a-t-elle ajouté au sujet de l’Iran, assurant à l’auditoire qu’elle sait "les inquiétudes que suscite" ce pays.

Dans une interview publiée ce vendredi par le quotidien israélien Haaretz, elle a qualifié toute acquisition de l’arme nucléaire par l’Iran de "menace majeure". "Notre détermination à l’empêcher et à faire respecter les résolutions du Conseil de sécurité et de l’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA) est totale", a ajouté la ministre.

Elle a cependant souligné que la "porte du dialogue reste bien sûr ouverte". "L’Iran sait ce qu’il doit faire pour entamer une négociation sérieuse. Mais il doit aussi comprendre que l’accroissement de la pression internationale est inexorable s’il ne change pas d’attitude".

Les représentants du groupe des Six (ou 5+1 : Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie) et de l’Iran doivent participer ce vendredi à Istanbul à de nouvelles discussions sur le nucléaire iranien.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Madame Alliot-Marie devrait prendre connaissance des paroles tenus par l’ancien chef du Mossad, Meir Dagan lors de ses adieux à ses agents à l’âge de 65 ans et dont Le Monde se faisait l’écho. Il annonçait que l’Iran n’aura pas l’arme nucléaire avant 2015. Il évoquait "les difficultés techniques" qu’aurait l’Iran pour atteindre la capacité nucléaire. Il savait de quoi il parlait puisqu le Mossad aidé par les américains, les britanniques et probablement les français ont utilisé : assassinats et disparition de scientifiques iraniens, sabotage d’avions et de laboratoires nucléaires, importants dégats constatés sur les centrifugeuses chargées de produire l’uranium enrichi par le virus informatique Stuxnet, etc...

    Lu dans Rivarol du 21 janvier


  • mme Alliot-Marie la France n acceptera pas que vous destabilisiez le proche-orient en proposant "le savoir-faire" repressif de la france aux dictateurs !


  • C’est l’éternelle histoire de la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf. Franchement, qui prend encore la France au sérieux dans ce monde ? Les menaces françaises font presque pitié. Lorsqu’on a pas les moyens de ses ambitions, vaut mieux se taire ? Les véritables acteurs du nucléaire iranien sont les États Unis, la Chine et la Russie. La sur communication sarkozyste n’y changera rien !