Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ameline, 100 migrants dans son jardin : suicide occidental ou charité louable ?

C’est la gauchiste du mois. Autrefois il y avait le con du mois mais c’était un peu négatif et ça pouvait donner lieu à des procès, même si Bardot a gagné celui que Fogiel lui a intenté quand elle a traité l’animateur gay de « petit con ». Aujourd’hui Fogiel vante la GPA sur Twitter mais le sujet du jour, c’est Ameline.

 

 

Si la vidéo Facebook s’affiche mal comme souvent avec la multinationale de surveillance et de censure US, si par exemple Ameline et son boys band sont décapités, ce qui crée un inconfort de lecture, vous pouvez apprécier l’expérience de groupe ici. Mais le son se suffit à lui même, et la plupart des clandos se cachent.

 

Ameline a réussi un exploit : à elle seule, avec son jardin, sa générosité et son argent, elle a recréé une petite jungle de Calais en Belgique. On sait bien que le terme jungle est péjoratif, voire raciste, mais pour les gauchistes il suffit de ne pas être noir pour être raciste, la preuve avec les dingos de l’UNEF :

 

 

Ceux qui ont déjà visité un camp de clandestins ou un camp de Roms savent qu’une vraie jungle est nettement plus propre : la forêt équatoriale est autonettoyante. Les sans-papiers de Calais, eux, ne faisaient pas le ménage, ce sont les bénévoles qui se tapaient le sale boulot. On a même vu des lycéens envoyés par leur établissement y faire œuvre humanitaire ! Bonjour le symbole...

Cela dit, les gens ne sont pas volontairement sales : s’ils n’ont pas accès à l’eau potable, aux douches et aux WC, ce qu’on appelle poétiquement les sanitaires, la vie devient rapidement très triviale. L’hygiène corporelle est un marqueur de l’intégration sociale : plus un homme s’éloigne de la civilisation, plus il sentira mauvais, plus il sera rejeté par le troupeau, plus il se négligera. On ne compte évidemment pas les expériences volontaires d’éloignement social que pratiquent les aventuriers du type Mike Horn ou Sylvain Tesson.

Pourtant, les camps de Roms ne sont pas aussi dégradés qu’on le croit.

 

 

On apprécie les statistiques précises de la dame gauchiste – en général les droitistes ne s’occupent pas trop de la misère – qui détaille les emplois du camp :

« Il y a 11 personnes qui ont un CDI, ou un CDD d’ailleurs mais bon qui travaillent officiellement, puis après les autres y en a beaucoup qui se débrouillent, donc c’est la manche, c’est la ferraille, c’est du travail au noir, c’est de la débrouille. »

Que d’euphémismes pour la tchourave, ce mot issu du sanskrit (caura) ! La manche, la récup et la fauche sont en réalité les trois principales activités des roms valides en France, et encore, un invalide peut faire la manche.

On a shooté sur un parking près d’une faculté deux camionnettes bourrées d’enfants roms, qui squattent sans être inquiétés. Dans chaque véhicule dorment une bonne douzaine de petits, et petit ça commence dès 3 ans, petits surveillés par des adultes louches, si l’on peut se permettre cette redondance.

 

 

Des passants se sont demandé si les enfants étaient prostitués, mais cela ne semble pas réaliste, même si dans les années 80-90 Dutroux et ses amis faisaient des allers et retours en Tchécoslovaquie et en Roumanie pour acheter du môme local, pour ensuite passer à de l’enfant belge, plus prisé des gros acheteurs...

Plus probablement sont-ils « achetés » à des familles roumaines ou bulgares qui croulent sous les mômes, puis emmenés mendier ou passer par les soupiraux des pavillons français pour ouvrir les lourdes de l’intérieur. Pas très politiquement correct mais la vérité n’est pas très politiquement correcte.
Au Burkina, pays roi de l’esclavage des enfants, on produit des « autoentrepreneurs » hauts comme trois mangues qui sont dispatchés dans les familles locales et les pays limitrophes. Le gosse est esclave jusqu’à la mort, il sert sa famille d’accueil dans tous les sens du terme. Merde alors, de l’esclavage sans vilains Blancs !

 

 

D’après nos connaissances de terrain, quand les Français se lamentent sur ces mères avec enfants qui font la manche sur les trottoirs de nos villes, ils se trompent : ce ne sont pas toujours des mères avec leurs enfants. Du coup l’instinct maternel de protection ne joue pas. Malignes, les têtes de réseaux qui se payent des châteaux gerbants au pays !

Mais revenons à Ameline, la Cédric Herrou belge. Elle applique le logiciel mondialiste et se retrouve avec des ennuis pleins les bras, ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire contre la misère. Cependant il y a misère et misère : celle qu’on a chez nous, produite par les politiques libérales, et celle qu’on importe. S’occuper de la misère importée c’est comme tenter de vider l’océan avec une passoire.

« On a besoin de dons parce que mon salaire y passe »

Ameline n’est pas représentative de ses concitoyens mais depuis la signature française du pacte de Marrakech, qui nous engage malgré les fake news lénifiantes du Monde, le Système est en train de fabriquer de l’Ameline en série pour absorber la dose de migrants qui nous est prescrite. L’objectif est clair : ameliniser les peuples européens.
Les autorités européistes fabriquent des jungles, ces trous noirs de civilisation. Dieudonné a raison de vouloir retourner dans sa forêt.

Analyses non conventionnelles du pacte de Marrakech, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

117 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J vois plus ce que l’on peut encore commenter à force de voir des choses de plus en plus surréalistes...Plus de mots, juste envie de mettre les voiles. Quand c est trop, c est trop.

     

  • Ou les muqueuses plus gourmandes que le ventre ?

     

  • J’avais lu sur le Net (mais impossible à retrouver, évidemment) qu’une étude gouvernementale avait pour objectif, compte tenu des événements aujourd’hui observés en Algérie, de « promouvoir l’accueil d’Algériens quittant leur Pays par les Algériens installés en France ». Bref, trouver des « Ameline » parmi nos concitoyens franco-maghrébins. Ça viendra et on verra.
    Ne croyez pas que je me moque, je suis en accord avec les journalistes d’El Watan qui ont dit, pour le schéma inverse, et concernant une ré-migration, qu’ils ne voulaient pas de nos racailles franco-maghrébines « que nous avons construit ».
    Pour sûr, et là je fais de l’humour noir, la fameuse solidarité Algérienne, souvent mise en évidence chez nous, sera exemplaire.
    Salut !
    ps : Pour revenir à l’installation chez elle de ces « Africains et assimilés », Je me dis aussi qu’Ameline devrait s’appeler Amelime, je ne crois pas au seuls plats de nouilles distribués.

     

    • Je précise pour le lecteur extérieur (Donc, non pas pour nos frères Franco-maghrébins d’E&R qui auront compris, ni pour les maghrébins « de souche » qui œuvrent pour leur pays) que l’acidité de mon propos vise la « racaille » qui déferlera (cf Cuba à une époque) et viendra s’ajouter à celle « ambiante ».


    • "je ne crois pas au seuls plats de nouilles distribués."

      Justement, la nouille, c’est elle.


    • Je ne pense pas que les Franco-algériens de plus longue date accueilleraient avec joie les nouveaux venus. Les Maghrébins et descendants sont très individualistes, méprisants et se jalousent beaucoup. Les Franco-maghrébins méprisent les blédards et se méprisent aussi entre eux selon leur niveau socio-économique et leur réussite générale. Une petite caillera Franco-maghrébine verrait d’un mauvais œil la concurrence que pourrait lui faire un blédard et un Franco-maghrébin ayant un bon statut socio-économique essayera de bien se distinguer de son congénère des cités.

      Il faut bien appréhender les motivations liées à l’immigration pour pouvoir y répondre, s’il y a invasion, ce n’est pas celles plus anciennes et classiques où une masse politique unifiée déferlait, mais c’est plutôt celle de la somme des individus motivés par des considérations personnelles . Certains objecteront que le résultat est le même. Il l’est certainement dans le basculement démographique général mais pas dans ses conséquences politiques.


  • Ces femmes de type Ameline/mudshark, qui manifestent un intérêt démesuré pour les africains au détriment des européens, sont un véritable fléau.
    Il y a un vrai travail d’analyse psychosociologique à faire sur ce phénomène, les travers de notre époque exploitant certains fondamentaux de la Femme, le tout mis sciemment en place par les élites pour finir d’achever le mâle blanc.
    Ayant à plusieurs reprises eu affaire à ce genre d’individu hautement déséquilibré, je me suis amusé à retourner la situation en reprenant les arguments de Soral, lors de sa conférence avec Marion Sigaut sur la libération sexuelle, quand il évoquait le tourisme sexuelle des bourgeoises blanches à St Domingue.
    C’est à dire que l’on peut très bien expliquer ce soit-disant anti-racisme et cette quête d’exotisme par un racisme qui ne dit pas son nom, une animalisation même du mâle africain, dans l’esprit de la femme blanche qui y verrait presque une expérience de type zoophile qui serait plus intense, qui emmerderait bien papa et qui la sortirait de son ennui du blanc occidental ramolli et féminisé.
    La fascination et l’obsession qu’elles affichent parfois pour le noir peut vraiment être assimilé à du racisme anti-blanc donc de l’ethno-masochisme.
    La zoophile psychotique ethno-suicidaire qui justifie son racisme et sa perversion sexuelle par de l’anti-racisme et de l’ouverture d’esprit.

     

    • Plus simple que ça : Plus aucun personne ne veut les baiser en Europe. Et encore moins des jeunes. C’est de la prostitution déguisé par l’esprit de ces dames sous un tas de mièvrerie antiracistes "le goût de l’exotisme"etc...
      Les hommes ont d’ailleurs étaient précurseurs n’oublions pas le goût immodéré très à la mode dans les années 2000 pour la super vie en Thailande.
      Au fond il ne s’agissait que de baise paye avec des filles jeunes et très accessible, bref la même misère exploitée degueulasse.


    • "cette quête d’exotisme par un racisme qui ne dit pas son nom, une animalisation même du mâle africain"

      Ok pourquoi pas.

      "La fascination et l’obsession qu’elles affichent parfois pour le noir peut vraiment être assimilé à du racisme anti-blanc donc de l’ethno-masochisme"

      Donc elle serait doublement raciste ? Ou comment dire tout et son contraire dans un même pavé dont la teneur en névrose n’a rien à envier à cette demoiselle.

      Même si ce n’est pas ma tasse de thé un coup de Freud te serait peut-être salutaire.

      Plaisanteries à part, la France a depuis 40 ans le même nombre de clandestins et d’immigrés légaux.

      C’est le traitement médiatique qui a changé, la fréquence de l’information et le pétage de plomb des Français historiques, dû j’imagine à une paupérisation sociale et culturelle.


    • Masochisme ou narcissisme.... Elle se trouve plus blanche (blonde) devant une personne noire...


    • @ Avion à réaction

      Tu as raison, je me suis fais la même réflexion en me relisant après coup, que c’est en réalité un double racisme et qu’il faut élaborer là-dessus.
      Ce n’est pas une contradiction et ton accusation de névrose à mon sujet me paraît déplacée ou il faudrait développer de ton côté.
      Elles haïssent le sous-homme blanc féminisé urbain moderne, et pour palier à ce manque de virilité et détruire ce qu’elles considèrent comme délétère pour la survie de l’humanité elle vont vers ce qu’elles considèrent profondément comme un être primitif, plus viril, voire bestiale. Elles sont satisfaites individuellement pour le plaisir et la Nature les fait tendre vers cela pour une progéniture plus vigoureuse sexuellement et plus apte à survivre.
      Soit le mépris du blanc comme hyper-civilisé mais sous-sexué, et vice-versa pour les noirs.
      Ce n’est pas de la contradiction, cela s’appelle de la dialectique, et tu devrais m’aider à mettre cela en lumière au lieu de m’insulter.
      Freud je connais, c’est une bille, même s’il a posé quelques bases, le patron c’est Jung.
      Ne me fais pas trop la leçon, j’ai un petit peu réfléchi déjà.


    • Analyses très intéressantes des 3 commentateurs @Robin @Carlin et @Nadir, il y a de la vérité et de la complémentarité dans les 3 commentaires. J’avais moi même dis dans d’anciens commentaires qu’il y avait quelque chose de malsain, de raciste et une animalisation dans la fascination sexuelle que peuvent exercer les jeunes noirs (musclés) auprès de certaines femmes (d’âge mûr généralement). Je rejoins aussi les arguments sur la misère sexuelle, le fantasme et le narcissisme. Notre cagole philosophe "pure white machin" donne vraiment du grain à moudre à vos arguments.


    • @ Avion à réaction
      Je ne sais pas si c’est Robin qui dit "tout et son contraire" ou s’il prête, même subrepticement et inconsciemment, aux femmes le fait d’avoir un raisonnement et une psychologie de ce type.
      Certains reprochent aux femmes de dire, de vouloir et de raisonner "tout et son contraire" .


    • Ah sur "Démocratie Participative" les commentaires doivent être moins "policés" !


  • #2182787

    Ah tous ces jeunes hommes exotiques et plein de sève expliquent bien des charités !

     

    • Si seulement !
      Vous croyez raisonnablement qu’une femme attirée par l’exotisme et une certaine forme d’animalité aurait besoin d’accueillir des dizaines de gens ?

      Un seul suffirait, peut être 2,3 voir 5 personnes... histoire de bénéficier du plus grand choix, mais au delà ça n’explique plus rien.


    • Enfin un peu de bon sens, merci Louise.
      peut être un peu trop de jeunes mâles frustrés sexuellement qui fantasment la sexualité féminine.
      D’ailleurs si cette jeune fille s’était amusé à avoir des aventures dans ce contexte, elle aurait vite été violée en tournante. et ça c’est pas un fantasme de femme frustré sexuellement.
      cela dit cette idée de masochisme ethnique est un concept intéressant (pour la fille qui préfère coucher avec des noirs ET pour les pauvres types qui en font une généralité comportementale de la femme blanche contemporaine)


    • @Paramesh et Louise
      S’il est évident qu’elle ne fait pas ça pour bénéficier des faveurs sexuelles de la multitude de jeunes mâles qu’elle accueille, il y a, d’après mon jugement en tout cas, obligatoirement une histoire de cœur et de manque d’affection derrière son comportement. Ses actions charitables pourraient être une thérapie de substitution, un peu comme le font les dames qui veulent sauver le monde lorsqu’elles n’ont pas d’enfants.... Ou un peu comme on le fait en commentant.


    • #2183573

      Cessez de déformer mes propos. Je parle ici d un cas particulier. Frottez vous un peu à l humain plutôt que de le théoriser. Imaginez que ces milliers de migrants soient des migrantes.
      C est bon ça tilte ?


  • Amélie n’est pas une gauchiste mais une chrétienne admirable. Elle n’a pas, ici du moins, un discours de gauchiste mais elle part au plus urgent puisqu’elle n’a rien perdu de son humanité. Restera aux marchands du mondialisme de se présenter à leur créateur.

     

    • Esprit chrétien détourné par le double conditionnement gaucho-globaliste qui travaille pour l’extinction des peuples ; mais ne dit-on pas que "l’enfer est pavé de bonnes intentions" ? Admirable crétine ; sincère, disponible, dévouée, voire sacrificielle, courageuse, naïve et modeste, pleine d’humilité, épuisée, merveilleux fétiche du système insensible à ses souffrances mais qu’il pourrait exhiber en exemple.


    • Une chrétienne admirable n’oublierai pas qu’en matière de charité il faut commencer par les siens. Ce qu’elle met en oeuvre ici n’est que l’entretien du déracinement et de son feu de haine pour ses compatriotes, couvé secrètement sous des cendres de fausse générosité.


    • @yasmine / C’est ce que j’ai voulu noter plus bas , mais votre style est nettement plus " efficace " que le mien . ( bravo )


    • elle va les convertir ????

      lol no comment


    • # Yasmmine et Igor

      Les fameuses vertus chrétiennes devenues folles.

      Je suis bien d’accord avec vous, sur le plan général elle est donnée en exemple par les mondialistes et sert une cause bien moins louable qu’elle ne l’imagine. Mais à l’échelle de son jardin je trouve son attitude admirable, j’en serais bien incapable et je trouve qu’elle n’a pas le discours habituel des gauchistes. Bien sûr son geste manque de recul politique, mais elle partage son manteau comme Saint Martin sans autre question sur la personne qui reçoit le don.


  • Les plus à plaindre... ses parents !
    Quoique, parfois, les chiens ne font pas des chats...


  • "Dieudonné a raison de vouloir retourner dans sa forêt."

    J’ai rien à voir avec la forêt mais quand je vois des choses pareil ça me donne vraiment envie d’y aller moi aussi...

    Tu m’étonnes qu’elle est fatiguée, faut les satisfaire tous clandestins à elle toute seule !(Et je parles pas d’argent..)


  • Contrairement à la fourmi, Ameline est très prêteuse, c’est là son moindre défaut.......
    100 migrants d’un coup, au prochain salon de l’érotisme, elle va faire fureur !!!!!
    Elle n’y arrive plus et veut qu’on fasse un don. Je lui adresse donc un don, ma plus belle quenelle.

     

  • nourri un loup il devient docile, nourrit 2 loups ils se chamaillent, nourrit 4 loups, c’est la meute,... Oublien de les nourrit pendant 3 jours, ils viendront t attaquer.


  • Ils ne travaillent pas ils ont du temps pour faire plein de gosses pour toucher ensuite des allocations


  • Tant que des personnes soucieuses de la population du pays avant l’économie ne sont pas au pouvoir, ça continuera.
    C’est assez facile de stopper l’immigration politiquement.


  • J’imagine parfois une tribu africaine composée à 100% de noirs et qui, peu à peu, se retrouverait avec 5% de blancs en son sein, puis 15%, puis 35 %, puis 55 %, puis 75% etc. Les noirs se poseraient probablement de sérieuses questions. Je ne les imagine pas en train de se dire « c’est merveilleux, c’est une richesse, c’est l’évolution normale des choses etc ».
    J’aime toutes les races et elles ont toutes le droit d’exister et la race blanche aussi en a le droit et le devoir.


  • "100 migrants dans son jardin".

    Sans migrants dans mon jardin, ça me convient beaucoup plus, même si on va m’accuser de ne pas être très charitable.......

     

  • c’est souvent des femmes, un peu délaissées , qui pensent que ces hommes seront mieux que les européens avec elles + le buzz et être mis en lumière


  • Pourquoi Ameline fait- elle cette discrimination : " ce sont des hommes pas des bêtes " la compassion n’a pas ces frontières quand elle est réelle... tristes automatismes !

     

  • En tant que national-socialiste stalino-bolchévique misopolitiquisé, je suis transcarrefouriel. Mais ma misopolitiquisation fait de moi une personne plus bonoremarquée qu’une personne fascisto extractée et c’est à cause du normalisme qui crée une cacoégalisarisation entre les personnes misopolitiquisées.

    Adeline est trop misopolitiquisante, elle cacorégularise. Aussi elle doit gardurer les migrants stato-mouvants qui la bonoremarquent privilégiatoirement dans son safe-space jardinal.

    Josadophe Haken-Krest, de l’EntreNSSBM+

     

    • #2183173

      Merci vous m’avez fait rire ! C’est quand même incroyable ces créatures militantes de l’UNEF qui brassent du vent et qui pensent révolutionner leur monde avec leurs éléments de langage à 2 balles.


    • Haha excellent !
      Petite correction quand même, en disant "elle" vous avez genrifie une personne originelle non-genrée neutre qui aurait du choisir sa genrification naturelle, qui peut d’ailleurs être transversale*. "Ille" est un assez bon qualificatif pour l’instant..

      *(le transversalisme est un courant progressiste où l’on peut choisir son genre selon les humeurs et le "feeling" du moment. Par exemple :porter un pantalon classique genré "homme" le lundi et porter une mini-jupe sexy le mardi par beau temps).


  • Effectivement c’est une Cedric Hérou au féminin.
    La différence est qu’un Cedric Hérou ne sera jamais pointé du doigt par les femmes comme représentatif de tous les hommes de France.
    A contrario les commentaires type mgtow font passer cette femme comme l’essence de la femme européenne...
    Je peux vous dire que des Ameline je n’en vois pas, les seuls promigrants sont 3 vieilles soixante-huitardes qui sont le reflet des nombreux vieux cegetistes du coin. Qui sont dur avec leurs enfants les traitant d’incapables s’ils sont au chômage, mais deviennent fous si on leur dit de pas aider les migrants plutôt que les leurs.
    Le gauchisme aggravé marche quand même sur des gens naïfs et à l’air pas très fut fut pour être gentil.


  • Ce qui est bien avec ces amatrices de charcuterie exotique et pimentée (HIV, HC3, etc...) c’est qu’elles finissent toujours par avoir plus grands yeux que grands ventres... Quelle joie de la voir se lamenter sur la peste qu’elle contribue sciemment à répandre ! Vas-y Ameline, il en manque encore 100 chez toi, il y a encore de la place dans ton lit !


  • A lire les commentaires, je m’interroge sur les vertus chrétiennes... Du discours aux actes, le fossé est béant !

     

    • Ils ont simplement compris le piège béant dans lequel chaque français sera confronté. L’intention est louable, certes, mais là c’est jungle party ! Qu’elle aille plutôt toquer à la porte du maire ou même de Macaron 1er avec ces 100 migrants, serait ce là peut être plus efficace et adéquate..


    • @om
      Sauf que "Charité bien ordonnée commence par soi-même (c’est-à-dire les siens)"...
      Dans l’ordre chrétien : tu aides les tiens, puis tu aide tes voisins, puis tu aide les villageois d’à-côté, etc...
      Alors, naïf, provocateur ?


    • Om, Disons qu’on a déjà donné. Mais peut-être êtes-vous concerné(e) entant que bénéficiaire ? (En général les donneurs de leçons aux Chrétiens...).
      D’autres peuples moins Chrétiens et plus en rapport avec leur foi et coutumes peuvent aussi les accueillir.


    • Pas de provocation, non : le texte, stricto sensu : "Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable."



    • Pas de provocation, non : le texte, stricto sensu : "Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable."



      Où est écrit que l’on doit aider à se faire remplacer là dedans en fait ? Que l’on doit aider le capital à faire son sale boulot d’immigration ?


    • Om
      Vous soulevez un problème complexe.
      Est-ce uniquement l’intention qui compte ?
      Imaginez qu’un migrant viole une de ses voisines, pour faire simple.
      Du point de vue de cette voisine, son acte charitable est une catastrophe pour elle.

      Personnellement, je pense que l’acte de charité pour qu’il soit "validé" doit tenir aussi compte des qualifications de celui qui la reçoit.
      Donner à un meurtrier ou à un sage pour caricaturer ne peut pas être du même niveau.


    • #2183694
      le 22/04/2019 par Marco Polo c’était il y a un millénaire
      Ameline, 100 migrants dans son jardin : suicide occidental ou charité (...)

      Disons que le concept d’hospitalité, de voyageurs, du respect du voyageur envers l’hôte qui l’accueille et réciproquement a évolué depuis le Ier siècle avant J-C. Disons que beaucoup de gens n’aurait pas forcément de problème à accueillir Balthazar, mais Moussa rend un peu plus réticent, surtout quand ils prévoient de débarquer avec ses frères cousins et tout le reste de la smala....


    • Marco Polo, vous abondez dans mon sens. Du discours aux actes, il y a plus qu’un pas à franchir. Encore faut-il assumer cet individualisme teinté d’égoisme.


  • combien d’entre nous auraient fait pareil ? probablement aucun. beaucoup se seraient éloignées de ces peronnes ou auraient donné un euro pour ne plus y penser.. au moins on peut affirmer que ca part d’un bon sentiment (empathie, charité).. sauf si c’est montée (nième "expérience sociale"..) à priori ce n’est pas le cas.

    - est ce que ca résout le problème de ces migrants ? non. ils vivent entassés comme des cons dans des conditions à peine plus vivables que dans leurs pays.

    - est ce que ca apporte quelque chose à cette jeune fille ou sa famille ? non. ils perdent l’usage de leur jardin, un budget quotidien (nourir 100 personnes !) et courent un risque physique (aprés tout on ne sait rien de ces gens).

    - est ce que ca apporte quelque chose à la France ? non. c’est une charge inutile et couteuse dans un pays déjà en crise. des gens qui ne parlent pas Français et qui n’ont aucune qualification leurs permettant de vivre en France (autrement ils seraient venus légalement).

    la vérité est qu’on ne peut pas éteindre un batiment en feu en soufflant dessus, combien meme on aurait les meilleurs intentions. il faut mettre ne oeuvre des politiques étrangères qui garantissent un minimum de vie décente pour ces gens et une stabilité dans leurs pays pour qu’ils puissent y rester et adopter une politique migratoire juste et stricte (le Canada et l’Australie le font bien) .. ca passe par arreter de soutenir les renversements et les déstabilisations au nom des "droits de l’homme" et de respecter la loi internationale + traiter les filières de migration illégales comme les filières de drogue (prison ferme, plusieurs années) + faire des accords de remigration avec les pays du sud pour y renvoyer ceux qui arrivent clandestinement (truc tout con : tu arrives clandestinement, on te chope => pas de visa pendant 7 ans..).

    ces mesures sont très faciles à mettre en oeuvre (sans publicité ni tam tam idéologique), en 3 ans le problème sera réglé.. sauf qu’il faut de la volonté et des couilles pour le faire.

     


    • non. ils vivent entassés comme des cons dans des conditions à peine plus vivables que dans leurs pays.




      çà c’est ce qu’on veut nous faire croire, l’immense majorité de ces migrants n’avaient peut être pas une vie facile dans leur pays, mais rien à voir avec la merde dans laquelle ils vivent ici. (culturellement et humainement). ils ne tiennent que par un espoir que l’on entretient artificiellement.

      pour le reste de votre commentaire,( l’empathie et les solutions) mille fois d’accord avec vous.


  • Cette femme a du courage elle ratrape les conneries de BHL, et elle ose dire quelque chose qui est inacceptable mais qui est vrais, "se son des humains !!",

    j’ai toujours dit "arrêtez l’ingérence chez eux et il arrêterons de venir,
    arrêtez de soutenir les dictateurs laïc chez eux et il arrêterons de venir,
    arrêtez les guerres chez eux et il arrêterons de venir,

    c’est pas sorcier a comprendre...

     

    • "ce sont des humains"
      Qui a prétendu que ce ne sont pas des humains ? C’est un faux argument gauchiste car mensonger, une énième manipulation dégoûtante... en accusant le quidam de dire que, somme toute, les migrants seraient des animaux.
      Personne ne dit cela. Ce que disent ceux de bon sens c’est tout simplement : les français pauvres sont aussi humains que les migrants !

      Étant aussi humains ils n’ont pas à passer après ou à être aidés à la marge, pendant que le migrant devrait recevoir toutes les attentions. Et, de fait, le français pauvre, lui, est chez lui.

      Le bon sens à quitté beaucoup d’esprits et ils ne savent plus déceler les manipulations de Satan !


    • Oui. à ce titre l’exemple de la Syrie est édifiant.. il n’y avait pas de problème avec les Syriens en Europe, ni d’immigration massive de cette population (pays ou il faisaitt bon vivre).. jusqu’à ce que BHL et sa clique commencent leur campagne médiatique et que la Fabius et Hollande décident de fournir des armes à des terroristes.. créant ainsi une situation humanitaire catastrophique et préparant le terrain à l’invasion migratoire sous couvert d’humanisme (en Europe évidemment.. zéro immigration vers des pays riches du coin comme Israel, le Qatar ou l’Arabie saoudite.. pourtant plus proche culturellement.).

      finalement les présidents terminent leurs mandats et prennent une retraite dorée au frais d’un contribuable qu’ils ont contribué à appauvrir et à diminuer fortement sa qualité de vie.

      c’est fou comme ces politiques n’ont pas le souci de leur pays ou leur propres citoyens. ca me dépasse.


  • Qu est-ce que c’est que ces racisés ? Par rapport à qui ou quoi ?
    Moi je ne connais que les gens qui s’assument et les victimes.

    Certains sont justes ce qu’ils sont, bon gré mal gré, et d’autres les éternelles victimes des circonstances et de la marche du monde.

    Je vois mal un individu bien construit psychologiquement venir m’expliquer qu’il est "racisé" ,et que donc...

    N’importe quel vaudou ou culture musicale, syncrétisme,fierté personnelle.... tiendra beaucoup mieux lieux d’identité que la " raciasisation "’ des racisés.


  • L’exemple parfait de l’adage qui dit que « l’enfer est pavé de bonnes intentions ».


  • Voilà un exemple type dont les mondialistes se délectent : perte total des repaires ( nation , souveraineté du peuple , dévoiement de la charité , .etc ... ) , les manifestations des lobotomisations des cerveaux, à l’œuvre !
    Les autochtones devenus progressivement esclaves de la pensée unique , avec certes le concours des ASOS adhoc , de l’école , du pouvoir politique et social ambiant , bref ... le système savoure progressivement ses avancées !
    La marche vers la dictature qui prône ( évidemment ) le contraire , est inévitable !


  • La bible ne dit pas que le bon samaritain était reparti ,sur la route,ramasser tout les éclopés qu’il rencontrait pour finir par fonder,avec plus de 1000 ans l’avance,un ordre hospitalier... !!!

    Il s’est occupé de SON prochain...Pas de battre des records pour le livre du même nom !


  • Cette personne n est pas un responsable public et agit à titre privé comme une irrésponsable totale pour elle ! sa mère et son entourage proche et voisinage
    Elle ne sait absolument rien des antécédents médicaux ! psychiatriques et pénaux de cette tribu ! la presse quand elle veut bien informer nous dit comment ce genre de bienfaiteur termine ... violée et égorgée ...
    En effet son ignorance crasse ne lui permet pas de savoir que ces gens répondent à des logique tribales et distinguent le fait social du fait tribal
    Quant aux décideurs publics ! dignes de ce nom qui n existent plus en France depuis De Gaulle ! ils doivent s imposer la distinction entre la morale privée et publique
    La morale publique doit toujours primer sur ses sentiments personnels au nom de la France et du bon fonctionnement des institution
    Un vrai dirigeant respectable les ferait remonter dans un bateau pour les renvoyer dans le pays émetteur et ce systématiquement
    Des élus qui continuent d importer des populations africaines dont nous n avaons aucunement besoin dans un pays qui compte 10 millions de pauvres et 8 à 9 millions de chomeurs est criminel !!!
    lorsqu ils sont aidés en + par des habitants malades au sens psychiatrique et suicidaires alors de grands malheurs pour notre pays et l Europe vont bientot se déclencher ... si ça n a pas déjà débuté au regard du saccage de tous nos lieux sacrés et catholiques ... + de 1100 actes anti catholiques en 2018


  • On ne voit pas de migrants becher, planter dans son jardin. Elle prépare la bouffe, fait sans doute les courses. Elle a fourni des tentes. Quid de palettes pour construire des cabanes par eux même ? La belle vie quoi avec Ameline et sa maman ! En plus, elle y laisse 2 ans de salaires perso, semble crevée, épuisée, découragée. Pour quel résultat ? D’autres arrivent. En plus, elle réalise ENFIN le réel reprenant le dessus qu’elle ne pourra en accueillir d’autres ouf se disent les voisins ! Qu’elle tel à Soros, Attali, et le faux-pape François pour leur demander une médaille ...quelle naïveté ! T’avais pas de SDF, de chômeur français avant arrivée migrants à aider ? Prêter le jardin à cultiver ? T’avais comme une dissonance cognitive et un rejet de soi ?

     

    • Enki,
      J’ai lu le post de JL. Question de point de vue... Pour ma part je ne suis ni affligé ni affecté par votre commentaire, au contraire. Je ne tombe pas dans le syndrome de l’assisté si cher à nombre de gens qui ne font rien pour ces malheureux mais qui décrient. Comme ces Musulmans qui donnent une piécette et c’est tout, mais qui y vont de leurs remarques aux Chrétiens...
      Quand des camps d’accueils payés par les communautés non de souche ouvriront, je verrai à m’extasier.


    • Allez-y JL enchaînez, faites comme elle. Pavez donc de bonnes intentions votre quotidien, mais je vous le dit vous moissonerez des fruits pourris.


  • Cette fille me donne la larme à l’oeil. Quel coeur !

     

  • Elle est toute mignonne et naïve cette petite brebis d’Émeline prête à être avalée toute crue par la Grande Bouche du Loup “”Migrant”.. Le Chaperon Rouge existe.. cette histoire n’effraie pas que les Enfants.


  • ce sont les voisins, qui doivent être contents…..

     

  • #2183028
    le 21/04/2019 par Aide un migrant et fermes ta gueule
    Ameline, 100 migrants dans son jardin : suicide occidental ou charité (...)

    Est-ce que les migrants sont aussi partageur, lui donnent-ils la moitié de leurs aides, la moitié de leur quête quand ils font la manche, l’aident-ils pour nettoyer ses vitres ?
    Ca serait intéressant de connaitre l’échange


  • il faut les aider mais dans leur pays chère madame et pas en France !

    Ce que vous faites ne sert à rien et ne sert au final que les gouvernements qui détruisent le pays de ses migrants pour mieux se servir d’eux ensuite. Nous envahir et programmer ainsi une guerre civile prochaine en France voilà leur programme.
    Le remplacement de la race blanche chrétienne c’est cela leur objectif.

    Estimez vous heureuse de ne pas avoir été violée, vous avez eu de la chance, beaucoup de chance. Demandez donc aux allemandes ce qu’elles en pensent des migrants et la vie qu’elles mènent depuis qu’ils sont dans leurs rues.


  • Ses ancêtres ont cultivés la terre et bâtit la civilisation, elle cultive des africains et des afghans dans son jardin et bâtit un bidonville !
    C’est sa le progrès !


  • « Plantes un arbre dans ton jardin, il te nourrira. Plantes-y un homme, il t’en chassera ! » Proverbe arabe.


  • On lui souhaite bonne chance, quand même....


  • Payeront-ils tous ces monstre en col blancs dans leur bureaux qui forcent des gens à trahir leur civilisation pour ne pas trahir leur conscience ?

    Les (i)responsable politique mettent les gens dans des situations impossibles.
    Bravo Emeline pour ton bon coeur et ton courage. Mais quelle mauvais combat, quelle participation à l’invasion.


  • #2183179

    Si le mâle français n’était pas aussi compliqué, susceptible, raisonneur, dandyfié et dévirilisé, cette brave ingénue n’aurait jamais ressenti le besoin impérieux de laisser ces hommes pénétrer son jardin et visiter son arrière-cour : la brute ethnique qui a conservé son instinct viril exerce une fascination hypnotique sur la Française que 50 ans de castration féministe et de mystification égalitariste ont privé d’hommes. Cette charité dévoyée n’est que le redéploiement par le don du cœur de l’énergie sexuelle réprimée par le corps. Elle accueille chez elle ce qu’elle ne trouve plus à accueillir en elle. C’est de votre faute, messieurs.

     

    • Faut peut-être pas délirer non plus, vous devez pas connaître beaucoup d’hommes au final. Rien que dans ma campagne, de la brutasse j’en connais et il y en a un peu partout, tout dépend des catégories sociales fréquentées.
      Sinon le coup de la brute ethnique, je pense que même Jules Ferry aurais été choqué...
      Quant à la fin du commentaire... faudrait éviter de parler de ses fantasmes en public, c’est presque gênant...
      Le problème est légèrement plus complexe que ça.


    • #2183345
      le 22/04/2019 par L’homme, la femme ces inconnus !!!!!!!
      Ameline, 100 migrants dans son jardin : suicide occidental ou charité (...)

      @ProtégeonslaPalestine
      c’est pas complètement vrai, puisque c’est juste un fantasme, une vision a court terme, je vis en milieu rural et nous sommes des hommes rude, beaucoup de jeune que je vois au bistrot ou chez des clients, des amis, au travail, veulent des hommes dociles, qu’elles peuvent manipuler facilement, aisément, mais pour un coup d’un soir ,une partie de jambes en l’air, là, elles cherchent un homme fort, viril, macho, et du coup les femmes (pas toutes mais une grande partie) ont, elles aussi (comme les hommes) perdue ce sens de la fidélité, de la vie de couple , de fonder un projet de toute une vie, c’est du superficiel, du butinage, du court terme
      Et les hommes, comme les femmes, ne voient plus long terme, un credit, une vie à bâtir un foyer, une situation, des enfants
      C’est juste amusement, sortie, vacances
      Être un couple c’est pas toujours rose, il n’y a pas que des bons jours, il y’a les coups dur, les échecs, les ratés, les accidents de la vie, et ça faut être capable de l’encaisser à deux
      S’aimer quand tout va bien c’est facile (et encore aujourd’hui c’est même pas sûr), mais s’aimer, affronter , une faillite, un échec, un accident de la vie à deux c’est autre chose
      Les femmes, mais les hommes aujourd’hui sont trop volatile, ils vivent dans un rêve, une carte postale, de cocotiers et de belles plages, c’est pas ça la vie, ni l’amour , aimer c’est aimer dans le beau comme dans le pire, il faut accepter qu’il puisse y avoir des périodes de pain dur et sans avoir de doute ou de suspicion sur son époux ou épouse
      Et ça c’est très dur aujourd’hui je constate chez les jeunes
      J’ai la cinquantaine, je suis marié avec la même femme depuis longtemps on a des enfants et on constate, combien on a changé de paradigme en quelques décennies
      Aujourd’hui l’homme droit, travailleur, le mâle viril, n’a plus le vent en poupe s’il n’a pas le portefeuille qui va avec, combien j’ai d’amis paysans seul, divorcés, dont les épouses les ont quitté parce-que juste la vie est trop rude, parce-que la gadoue c’est moins glamour que les trottoirs de la grand-ville
      C’est plus profond que ça camarade , je pense
      Crdlt


    • C’est plus profond parce que l’Esprit divin s’est retiré des uns et des unes lesquels ne sont pas unis en eux mêmes mais dispersés et soumis à tous les vents donc aussi aux tempêtes ! Qu’à cela ne tienne ! Vous ne voulez plus du PÈRE, du Masculin de l’ETRE, vous n’accederez pas aux concepts à savoir la Conception virginale renouvelée quotidiennement. Refusant le Créateur, c’est repousser aussi le père, et le mâle blanc ou la Parole des vrais Anciens peu importe sa "couleur" de plus de 50 ans et son expérience. Son enracinement est pourtant profond. Il évite d’être agité comme un roseau soumis à tous vents. Les moines savent ces choses ...


    • #2183524

      "c’est de votre faute messieurs"

      ya du vrai làdedans
      cette femme fait ce qu’elle sait faire, elle fait la maman.
      Et ses frères, ses amis, ses cousins, est-ce qu’ils font ce qu’ils ont à faire (la guerre) ?
      Non ?

       

    • Sans juger l’intégralité morale (et complexe) de cette jeune femme dont j’ignore les volontés premières et profondes, au niveau conscient et inconscient, il n’empêche que les images que nous venons de voir sont assez inquiétantes symboliquement...

      On pourrait croire à priori que c’est de la charité par rapport à son discours. Mais ce que je vois, en conséquence, et indépendamment de la volonté apparente de cette personne, c’est une jeune blanche et blonde peroxydée à piercing, vêtue d’un blouson en cuir et d’une mini-jupe, accueillant des jeunes hommes "migrants" originaires de pays en guerre, atterris dans son jardin, en nous rappelant que ces "arrivants" ne sont pas des "bêtes", qu’ils sont "comme nous", tout en intégrant dans sa symbolique interne assez gauchiste, qu’ils sont bons à priori puisque "non blancs". C’est ce genre de personne qui traite ses semblables "blancs" récalcitrants de racistes et de fachos... Sur ce sujet, revisionnez le film "Dupont Lajoie" ! J’y perçois une réaction pathologique d’un ethno-masochisme...

      S’ajoute à ça, à mon sens, un fantasme, inconscient ou nié, assez malsain de la jeune blanche s’emmerdant dans son village, en cherchant à incarner un symbole de désir pour ces nouveaux arrivants ! Voilà ce que je me prends dans la gueule en voyant cette vidéo ! Indépendamment de l’action de cette personne, si cette tendance tend à se développer, il me semble que c’est de très mauvaise augure !

      Rappelez-vous de Cologne ! Et si demain, nous avons un "Cologne à la française", les mecs comme Zemmour et Goldnadel n’ont plus qu’à se frotter les mains !

      Pour parler comme Alain Soral, il faut régler la question sociale et la question raciale de manière intelligente, et prôner une réconciliation française intégrale avec ceux qui accepteront cette main "tendue mais ferme" ! Il en va de la survie de nous tous, blancs, noirs, arabes, mais d’abord français ! Protection de nos frontières et réapprentissage des valeurs de notre pays !

      En voyant les gouvernements successifs élus par une majorité de gens séduits par des mots, il ne nous reste que la pédagogie populaire... Longue vie à ER !


    • Cette femme est victime d’une pitié dangereuse, en effet elle cède à une émotion subite sans jamais penser que cela pourrait déboucher sur une situation bien plus catastrophique que si elle n’avait pas cédé à cette pulsion de pitié et s’était montrée plus ferme et réfléchie au début de l’histoire !

      Je conseille pour cela la lecture du roman " La Pitié Dangereuse " de Stefan Zweig qui raconte bien ce processus de pitié dangereuse ( même si le roman ne parle pas du sujet des migrants bien entendu ) qui amène celui qui y cède à une plus grande désolation que s’il n’avait pas succombé à cette émotion première.

      Adolescent ce roman m’avait fait comprendre que les médias abusaient de cette pitié dangereuse pour faire accepter aux gens une immigration de masse en se complaisant à montrer tous les miséreux du monde afin de faire culpabiliser et faire accepter cette même immigration sans les pousser à réfléchir une seconde aux conséquences tragiques que tout cela finirait un jour par provoquer dans nos pays européens...

      Bien à vous

       

    • La fille en question, quoi qu’on pense de l’immigration ( et pour ma part, je pense que ça suffit, ça a fait suffisamment de mal comme ça ), est beaucoup plus respectable que tous ces gens qui sont pour sur le principe, mais pas dans leur jardin ni dans leur rue... Genre socialiste. Gauche bien pensante. Je sais, j’en connais des comme ça. D’accord ( qu’est-ce que je suis généreux ! ), mais loin de chez moi ( je ne veux pas avoir à souffrir de ma générosité... ). Elle, visiblement, elle a choisi de vivre en accord avec ses principes. Je ne suis pas d’accord avec elle, je pense qu’elle a tort, mais je lui tire mon chapeau et j’espère qu’elle n’aura pas à regretter son authentique générosité. Et aussi qu’elle comprendra tout ce qu’il y a de manipulation ignoble et d’idéologie frelatée dans les déplacements de population auxquels on assiste.

       

      • Bien d’accord avec toi.
        Et elle a aussi les pieds bien sur terre, puisqu’elle dit sans complexe ce qu’il se passe, le légal et l’illégal, détaille son investissement humain et financier, et surtout comprend pragmatiquement quand les limites sont atteintes.

        Je dirais que c’est un vrai "bon samaritain" au départ (souci des enfants en bas-âge et mères enceintes ; et elle est aide-soignante).
        Je n’ai pas entendu de propagande idéologique mondialiste ou européiste, mais simplement un sens de l’hospitalité traditionnel, ancestral, mais dévoyé par tous les tard-arrivés.

        C’est une personne de la classe moyenne, probablement très altruiste et qui essaie de vivre en accord avec ses convictions, ce qui ne devrait pas trop choquer les gens ici.
        Qui va lui jeter la première pierre marquée : "Sale agent du mondialisme !!!" (ou pire) ?
        Franchement pas moi.


    • Pas de panique, tout est prévu, Le Grand Remplacement des Européens passe par leur lavage de cerveau. Allez lisez.moi tout ceci, ça vaut la peine. Bonne lecture ;-)

      https://lesobservateurs.ch/2019/04/...

      Après ça, dormez tranquille, on s’occupe de vous.


    • Encore une blonde qui a le fantasme du gros zizi. Il y a tant de sans abris blancs dans la détresse. Mais visiblement cela ne lui pose pas de problèmes.


    • La vertu qui affaiblit, la vertu qui aggrave tous les problèmes, la vertu qui cache le monde, la vertu morbide qui vide un peuple de sa sève, la vertu jusqu’à la mort.

      Dieu me pardonne, je n’ai jamais rien lu de plus juste et harmonieux que les Évangiles mais je pense assez souvent que seule une ’barbarisation’ marginale nous sauvera de ce misérabilisme qui n’aide personne, vertu de bonne femme.

      La justice n’est pas le sacrifice systématique et le bien n’est pas dans la surface des choses. Cette gentille cruche adhère sans doute à l’idéologie qui fabrique ces gens qui l’épuisent.

      Il nous faut un patriarcat blanc et ’veineux’ : un peu de Raison dans ce monde de mouchoirs parfumés baignés de larmes bienveillantes.


    • Charité inconsciente.

      La vertu cardinale du catholicisme, c’est la charité.

      Mais cette charité n’est plus sous le contrôle de catholiques ; ce contrôle leur a été pris des mains par la communauté des Inuits.
      Et depuis, cette communauté bien organisée se sert de cette charité pour faire progresser le SIDA qu’elle inflige aux peuples d’Occident.

      Le but de SOS racisme, c’est de tuer l’Occident.

      Pour l’instant, ça marche au poil.

      La seule façon de s’en sortir c’est de cracher à la gueule du politiquement correct.


    • La vertu qui affaiblit, la vertu qui cache le monde, la vertu qui vide un peuple de sa sève, la vertu jusqu’à la mort.
      Dieu me pardonne, je n’ai jamais rien lu de plus juste et harmonieux que les Évangiles, mais je pense qu’une certaine ’barbarisation’ marginale de nos sociétés peut nous sauver de cette mièvrerie, vertu de bonne femme.

      Il nous faut un patriarcat de chez nous, selon notre nature, un patriarcat blanc et veineux, avec une bonne dose de Raison pour nous guérir de ces mouchoirs parfumés trempés de larmes bienveillantes. Toutes les cruches migrophiles n’attendent probablement que ça et les clandos pourront vivre sur la terre de leurs pères ou lieu d’aider à détruire celle des nôtres.


    • La dimension sexuelle dans la crise migratoire crève les yeux.

      Si ces immigrés clandestins étaient essentiellement des jeunes femmes blondes au lieu de jeunes hommes noirs, elles seraient toutes les bienvenues en Europe et c’est avec une levée de boucliers que les femmes les auraient accueillies.

      Ayant dit cela, je pense que les gens qui prônent l’accueil ont perdu la raison. Leur seul leitmotiv c’est : ce sont des hommes comme les autres. Ce n’est pas vrai. Ce sont des hommes avec une croyance, une culture, une langue et un rapport au monde différent, et ils ne sont pas une vingtaine mais des centaines de millions.


    • Le nom c’est conformisme médiatique , le médiat c’est a dire le virtuel tel que les écrans télés , par définition s’interpose entre la personne et la réalité , le but est d’escroquer en faisant croire que le virtuel est une réalité et la réalité n’est pas la réalité , le tout multiplié par plusieurs millions de pigeons ( désolé pour certain mais c’est la dure réalité ) , qui s’en se rendre compte vont plumer a leur tour les autres , ici c’est le cas , qui a toujours cru depuis toute petite a la réalité virtuelle a l’histoire des gentils petits lapins attaqués par les méchants loups .


    • Ameline, 100 migrants dans son PETIT jardin SECRET : suicide occidental ou charité louable ?


    • "Ameline", c’est la dernière production de Jacquie et Michel ?


    • "Ils sont venus frapper à ma porte..... des bébés ....des femmes enceintes...."
      C’est un montage.


    • Merci pour l’article. J’allais aussi ouvrir une maison avec jardin pour aider.
      Au moins je vois les erreurs à ne pas faire dans ce genre d’initiative.


    • J’espère ne pas la voir dans un futur fait divers sordide...


    • Vous aurez remarqué qu’il n’y a pas de PÈRE, ni de mari à la maison ! Je suggère les conclusions que chacun ici doit en tirer.

       

    • Vous aurez remarqué qu’il n’y a pas de père donc de l’Esprit du PÈRE, ni de mari donc l’Esprit de Marie dans cette maison en France chez ces particulières maman solo et jeune femme ! Livrées à leurs seules émotions, pitié pour combler une vacuité morale sous couvert de bonnes intentions charitables. Toutes ces générations n’ont plus de repères, situation préconisée par le système !


    • Mes grands parents mettaient des nains dans leur jardin. Les nouvelles générations mettent des migrants. C’est un concept.


    • L’erreur d’Ameliine : elle a oublié de former politiquement ceux qu’elle aide, de sorte qu’ils/elles refusent de se faire exploiter et au final préfèrent rentrer chez eux plutôt que d’être des pions dans on ne sait quelle machinations diaboliques. C’est dommage que tu n’aies pas entendu parler de délivrance : les délivrer et te délivrer aussi ferait mieux avancer les choses.
      Je vais essayer de la contacter pour lui expliquer en personne.

       

    • Ces gens qui pratiquent l’humanisme morbide sont la cause de notre destruction et sont collabos malgré eux.


    • "Je fais quoi maintenant"... ? Ben tu te débrouilles. La charité c’est bien, mais il faut faire des choix. Personnellement, si un gars qui crève la dalle vient sonner à ma porte, je lui donne de quoi se restaurer. S’ils sont 10, ben non, parce que j’ai une famille et qu’elle passera toujours avant quiconque si je ne peux pas me permettre de faire profiter de mon salaire davantage de personnes. Je les enverrais à la mairie... On paie suffisamment d’impôts et de taxes au nom de la solidarité, et les CCAS sont faits pour ça. Maintenant s’ils sont trop nombreux par rapport à ce que le pays a à leur offrir, il serait peut-être intelligent de faire en sorte de limiter un peu les entrées... Mais bon, je sais, c’est fasciste comme idée à ce qu’il paraît.

      Les Ameline ne se rendent pas compte du mal qu’elles font. A ce niveau là, c’est carrément de l’inconscience. Imaginez que chaque français ouvre sa porte comme elle à 100 migrants, l’appel d’air... Et nos jardins, de devenir des poubelles, à l’image de ce qu’est devenu le sien, où les logés-nourris gratos ne sont visiblement pas soucieux de préserver un semblant de rangement et de propreté...


    • "En tant que femme transgenre racisée je suis intersectionnelle. Mais ma racisation fait de moi une personne plus privilégiée qu’une personne afro descente et c’est à cause du colorisme qui crée un privilège entre les personnes racisées." Clémence Zamora-Cruz

      Molière peut dormir en paix : la relève de ses Précieuses ridicules est assurée.


    • comme la dit sarko""" il faut metisser la france"""


    • C’est à dire que les Belges n’ont pas leur Gad pour plagier Coluche et les ramener à la réalité :
      Ainsi s’exprimait l’humoriste controversé des années 80 :
      « La misère du monde n’est pas de dimension humaine.
      Y’en a TROP d’misère !

      Alors on s’occupe de la notre, et pis quand on n’en a pas j’dois dire qu’on n’a pas à s’en occuper.
      Hein ? Un mec qui aurait pas d’misère et qui s’occuperait d’misères ça s’rait vraiment un con.
      Ca s’appellerait "utiliser son intelligence à ses dépens". Franchement...
      Alors Dieu il a qu’à s’occuper, dans c’cas là moi j’crois en Dieu, si on m’emmerde avecc la guerre, j’crois en Dieu !
      C’est Dieu qui s’occupe de tout.
      Ah, moi, je sais pas, euh, il est pas là, en c’moment, Dieu...
      J’m’excuse, hein, ça m’aurait fait plaisir !
      Il aurait pu nous défendre, il aurait dit deux mots, il vous aurait répondu lui-même, mais il est pas, là. »

      On espère que la fosse sceptique d’Amélie aura tenu le coup : car il n’y a rien de pire que cette logistique-là dans la gestion des groupes : la bouffe, c’est presque dérisoire à côté ; ce n’est pas pour rien que les diplômes de génie civil et des ponts et chaussées sont parmi les plus balaises du monde. Connasse !

      Le comique dont on parle ci-dessus aura fait don de sa notoriété et des réseaux qui l’accompagnent, de celles de « ses » potes Enfoirés qui en récupèrent la gloriole, d’un bénévolat à la petite semaine, des quelques millions glanés ici et là, d’une partie des stocks "tampons" de l’Europe pour filer deux casse-dalle à quatre paumés du coin : et encore, l’exercice comptable n’est pas équilibré. Et la blondasse inconnue au bataillon qui pense s’en sortir seule avec son salaire « de misère ». Comment j’ai dit ? Ah oui : connasse ! Humanitaire, mais connasse.


Commentaires suivants