Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Antisémitisme ou liberté d’expression à la télé québécoise ?

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

119 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce mec a été à bonne école.


  • C’est tellement bon que ça parait irréel.....


  • Oulala.
    Ils vont se faire taper sur les doigts par Céline Dion.

     

  • Le Québec ferait donc parti de l’axe du mal ?? Bombardons ce pays fasciste au plus vite !!
    non, sans rire, on va s’installer là-bas camarades ?

     

    • Vous allez un peu vite en besogne ! J’ai vécu 6 mois au Québec et je peux vous dire que ce sont des américains (USA) ultra-consumériste et matérialiste qui parlent français. Tout ceux que j’ai rencontré son pro américain et anti arabes. J’imagine qu’on laisse parler des mecs comme ça pour faire taire la contestation ou pour nous faire croire que la liberté d’expression existe.


    • À Paul : on a les fréquentations qu’on mérite. (De la part d’un Québécois.)


    • et genre en France il n’y a pas une majorité d’ultra-consumériste et matérialiste... Alors pourquoi Sarko est au pouvoir ?!
      Dépenser plus, pour Consommer plus !


    • J’en ai un peu marre que tout le monde idéalise le Québec en y faisant une sorte de paradis de la liberté d’expression et de l’intelligence critique. Tout les pays occidentaux sont pareils (y compris la France) : des peuples abrutis sans aucune capacité de raisonnement logique et complètement imprégnés par la culture de la consommation.

      Donc tout ça pour dire qu’il n’y aucune raison que les québecois échappe à ce genre de conditionnement (et j’ai cru, à une époque, naïvement que c’était le cas).


    • Je vis depuis plus de 10 ans au Quebec et je confirme certains points de Paul. Il y a de temps en temps un fou du roi sorti de nulle part qu’on laisse parler. Mis a part ceci, les débats ne dépassent jamais le niveau de pâquerettes ici, donc personne ne dénonce quoi que ce soit c’est d’ailleurs la raison pour laquelle le Quebec est ultra corrompu.


  • Quenelle au sirop d’érable !


  • L’aut’ là, David Ouellette, il est pas content ? Il titre : "Quelque chose de pourri à V-télé ?".
    .
    Bah, nan, David, là, c’est ta pourriture à toi qui prend l’eau. Si tu es contre ce que disent ces personnes c’est que tu es pour l’Apartheid en Palestine occupée, pour le génocide palestinien par les assassins voleurs de terre, c’est aussi que tu te penses au-dessus du goy à qui tu ne daignes pas octroyer la liberté d’expression. Bref, c’est donc toi qui a quelque chose de pourri en toi.
    .
    Merci pour les images, David, je ne connaissais pas ces beaux résistants du beau Canada. C’est un belle auto-quenelle que tu t’es introduit, là.
    .
    Si tu pense qu’il y a quelque chose de pourri parce que, bientôt, les chialeries et les extorsions de fonds vont prendre définitivement fin, alors OUI, David Ouelletteberg, OUI, il y a quelque chose de super beau qui se passe : la libération !
    .
    Shoannanas, doubidou, doubida...Youpi !!
    .
    PS : Après cette belle auto-quenelle, David, tu peux remballer ton titre "pourri" et commencer à faire des exercices de réparation de fissures anales parce que tu vas en avoir besoin à l’avenir.
    .
    PS 2 : Chapeau bas aux intervenants outre-Atlantique ; respects au Quenellier-MASTER, le grand, le magnifique...DIEUDO !


  • tabernacle ce type là, les a plus grosse que couillu le caribou bravo a lui

     

  • La.... euh... j’avou que je suis sur le cul. Mais c’est qui leurs gouvernement la bas ? un chavez quebecquois ?? lol

     

    • Non au contraire, un ultra fédéraliste juif qui s’appel John James Charest proche de la Bn’aï Brith qui vend les richesses naturelles du Québec à moindre coût au privé. (Comme à Paul Desmarais qui est son père spirituel qui est d’ailleurs aussi le père spirituel de Sarkozy)

      En gros, John James Charest n’est absolument pas comparable à Chavez c’est même une insulte envers Chavez.

      PS : Question du jour. Pourquoi les Québécois connaissent la politique Française et qu’inversement ce n’est majoritairement pas le cas ? (et je reste gentil)


  • chose impensable en France ! Bravo à lui et à sa collègue !


  • Le contraste avec la liberté d’expression en france est saisissant,par contre le gars qui met tous les juifs dans le même panier n’est pas très subtil,tout le monde devrait maintenant comprendre que "pro israéliens" ou "sionistes",ne veut pas dire "intégralité des personnes de confession juive".


  • Le Québec ou le nouveau village gaulois qui résiste encore et toujours a l’envahisseur ...

     

  • Le Québec est le dernier territoire Français libre...

     

    • Plus antisémite que français, je ne savais pas que ça existait...

      2 + 2 = 4. Ben oui, il faut bien le rappeler, car pour Big-Brother ça fait 5 (enfin pour l’instant !)


    • Vive le Québec libre !


    • Pas tout a fait. Il y a des gens qui se font fait taper sur la gueule pour ca. Entre autre un certain Michel Lauzon, 911allo sur Youtube qui a reçu des menaces sérieuses. Le mec est un peu dérangé mais sa cause est noble. Un politicien Amir Khadir (Iranien d’origine) s’est aussi fait emmerder apres avoir lancer un boycott contre un magasin de godasses qui importait d’Israel. Et dans mon quartier, un certain Pierre Lacerte que j’ai eu l’occasion de rencontrer afin de glisser une quenelle a la communaute Hassidique (qui construit des synagogues illegales dans notre quartier) a lui aussi eu des emmerdes, se retrouvant en proces avec ces derniers. Il tient un site sur le quartier Outremont de Montreal, ou les Juifs Hassidiques vivent comme ils vivent en Israel (ghettos, pratique religieuse ou ils contruisent des cabanes sur les balcons, font passer des autobus pour ramasser des gens pour aller a New York alors que certaines rues sont interdites aux vehicules lourds, ils contruisent des synagogues dans des apartements sans permis de construire etc..etc..) Monsieur Lacerte tient un site : http://accommodementsoutremont.blog...


    • territoire Français ? Vous sortez de quelle planète vous ? Ils ne sont plus du tout français, ne parlent plus français
      et n’en ont aucune envie d’ailleurs.


    • AH AH AH VENEZ EXPlORER LE TERRITOIRE vous allez changer d’avis. Tout le monde surveille tout le monde, les flics se prennent pour des cow-boys...c’est une horreur ! Tout est interdit pire qu’en France !


    • Tatiebaba délire. Les CRS de France sont franchement pires que les constables québécois. Quand à l’histoire que tous s’épient, c’est dans votre imagination.

      Les Québécois sont effectivement de descendance française et n’ont pas un français plus mauvais que celui de la France.

      Ah, ces chers "donneurs de leçons" français que l’ensemble de la planète détestent.


    • REPONSE A Charles TREMBLAY Le 8 février à 04:29

      Arrêtons là ces enfantillages, j’ai mon opinion qui ne vous convient pas mais qui n’est pas plus fausse que la votre....D’ailleurs votre dernière phrase le prouve...
      Il est facile de faire craquer votre vernis cher Charles ...."ces français donneurs de leçons que tout le monde déteste"....qu’est ce que je disais ? Vous être très drôle avec votre balourdise.

      Je vous fais remarquer que vous êtes ici sur un site français et que vous commencez sérieusement à nous enquiquiner donc si je ne peux absolument pas quitter le Québec tant que ma maison n’est pas vendue, vous vous pouvez facilement quitter ce site empli de "français donneurs de leçons que tout le monde déteste" selon vos propres paroles. ALORS BON VENT, ADIOS, ARRIVEDERCI, GOOD BY, TSCHUSS, MAIS FOUTEZ LE CAMP !!!


  • Le type qui ne mâche pas ses mots s’appelle : STEPHANE GENDRON, il est maire d’une ville au Québec, Huntington.
    .
    Chapeau bas !


  • BRAVO !!! AU CANADA la liberté est bien meilleur que dans la république bananière de France !!!!

    Si ce mec était à la télé francaise, il aurait été viré par le CRIF


  • On m’a dit que les Québécois se considéraient comme les vrai français. Au moins leur csa local n’est pas payé par le lobby qui n’existe pas, c’est toujours ça de bon à prendre.

     

  • le facebook de ce messieur ......
    Bonjour à tous. Déjà 5000 membres sur ma page. Je vous invite donc à cette page sans limite pour poursuivre nos échanges et préparer le Québec de demain !
    http://fr-fr.facebook.com/pages/St%...


  • C’est ce même monsieur qui avait dit "merde" en direct à des juges "pro-pédophile" sur un procès, Stéphane Gendron avait pété une durite en direct, c’était monumental
    Et dire, que ce monsieur est franc-maçon, comme quoi, parfois...

     

    • Franc-maçon en Amérique n’a pas du tout le même sens qu’en Europe. N’importe qui peut devenir maçon en Amérique


    • Ah oui ? Stéphane Gendron serait franc-maçon ?
      Pourrait-on avoir s’il te plait, plus de détails sur ce détail, Alicia ? J’habite au Québec et je connais Gendron depuis un certain temps à travers les médias bien entendu et j’avoue que je suis un peu surpris par ce propos.
      Merci.


    • Sur Dailymotion il parle de Stéphane Gendon le francs tireurs,d’où peut être ta confusion avec Franc maçon.En tout cas je conseille a ce monsieur d’éviter de mettre les pieds en France,ils sont capable de rétablir la peine de mort rien que pour lui ou au minimum de ré-ouvrir le bagne de Cayenne.Je vois que la petite chanson de dieudo à un certain succès outre-atlantique.


    • La franc-maçonnerie ici au québec est ce que j’appels (la front-maçonnerie) un clus social qui dédramatise la "vraie" organisation ... ca permet de dire "nous ne sommes pas si caché que ça, c’est ouvert à tous) ... ;) ... Quennelle du Qc ... :)


  • Même en France, quand on est un goy et que l’on interroge le monde autour de soi, de 14 à 60 ans, on s’aperçoit qu’un ras-le-bol général de cette petite communauté arrogante, privilégiée et sur-représentée est bien présent...

    Quand on tire trop sur la corde, elle casse...

     

    • Je m’en rend compte aussi, c’est vraiment palpable chez les moutons, bien qu’en société il est toujours mal vu de parler ouvertement de ce sujet dès qu’on entre dans les détails de l’escroquerie du lobby sioniste, les gens sont toujours terrorisés par l’occupant, dès qu’on prononce le mot « juif » ça leur rappelle les heures sombres de notre histoire...


  • Cela ne serait pas une video a mettre sur votre site ?
    http://www.youtube.com/watch?v=-xAs...

     

  • Le Canada est une province américaine... Ceci étant le gars est couillu et il faut bien reconnaître que Dieudo interdit en France est invité à des festivals là bas.

     

    • D’accord avec toi Claude ...

      En même temps, constater qu’au Québec, si politiquement correct et où l’extravagance " droit-de-l’hommiste " atteint souvent des sommets, la parole se libère à ce point est bien le signe le plus criant de l’exaspération générale !


    • Le Canada peut-être, mais absolument pas le Québec étant donné le combat de libération nationale. Il faut aussi dire que le Québec n’a jamais ratifié la constitution Canadienne de 1982, le Canada impose donc illégalement sa constitution à une nation étrangère la nation Québécoise.

      La grande différence entre le Canada et les USA ? La reine Élisabeth II est toujours la reine du Canada et les Canadiens lui portent toujours allégeance pas les USA, culturellement parlant les États-Uniens et les Canadiens ont la même culture. (Pas les Québécois)


  • Que fait notre ami Dantec ? Il habite bien encore au Québec, non ?

     

    • Je me rappelle de la grosse connerie d’Ardisson qui dit à Dantec de retour en France : "Alors Maurice, qu’est-ce que ça fait de revenir dans cet Occident décadent que vous avez quitté ?"
      Ce type n’a jamais mis les pieds au Québec, c’est pas possible...


  • Attention camarades d’ E&R, prenez garde et ne vous réjouissez pas si vite !

    S’ils s’y mettent à leur tour là-bas et aussi violemment , Maurice Cohen-G-Dantec va revenir !!!

    Patry

     

  • Je connais ce mec personnellement. C’est un sacré personnage, la dernière fois que j’étais dans son bureau, il y avait un énorme drapeau palestinien accroché derrière lui, quelle rigolade.
    Celà dit, il faut pas se leurrer, il fait figure d’"original" au Québec et on le laisse un peu raconter ses trucs avec un sourire en coin, le Canada étant clairement pro-israëlien surtout depuis Harper. Celà dit, même avec ce côté fantasque, il est vrai qu’en France il y a longtemps qu’il aurait été liquidé socialement, politiquement voire même pire. En Amérique, malgré la puissance des lobbies qui n’existent pas, le débat est possible, la critique est possible alors que règnent la dictature et le terrorisme d’opinion en France.


  • je suis francais, je vis au quebec,

    peut etre, c est vrai qu’il y a plus de franc parlé, que ca soit a la télé ou au quotidien.

    mais ce qui est de la consommation, impossible au quebec de faire les courses dans un super marché sans financer israel !!! car 75% des produits sont KASHER !!!!!!

    pour preuve cette video
    http://www.youtube.com/watch?v=uTAN...

     

    • Julien, je vis aussi au Quebec étant Français. Je vais faire un rapport complet sur les produits cacheres dans les supermarchés. J’ai deja commence une petite enquête. C’est un sujet tabou. Personne ne répond a savoir pourquoi les produits sont cacheres. Meme les marques Françaises comme Perrier s’ajuste au tir...


  • Nous avons droit ici à un petit montage vidéo de David Ouellette, un fanatique sioniste actif au Québec. Il se démarque toujours par la grande malhonnêteté de ses propos et ses découpages qui vont toujours dans le sens qu’il veut favoriser. Ceci dit, si on regarde les votes pour/contre de ses capsules, les votes qui désapprouvent ses vidéos sont toujours largement supérieures à celles qui l’approuvent.

    Quand à celui que vous voyez ici s’en prendre à Israël, c’est le maire Stéphane Gendron d’Huntington, qui s’était fait connaître originellement par une décision de sa mairie pour imposer un couvre-feu aux jeunes qui trainent dans les rues tard le soir. Dès ce moment, il fut coopté par les mass-médias québécois pour venir y jouer les trublions, un peu comme Soral à l’époque où il était invité chez Ardisson. Les mass-médias voulaient en faire un porte-parole "de droite" (selon la signification québécoise de la "droite") mais voilà, l’anti-sionisme est rapidement devenu le cheval de bataille du monsieur, au grand dam des médias qui l’ont toléré un "p’tit bout de temps" mais qui ont commencé graduellement à le mettre de côté (les médias importants québécois sont tous inconditionnellement sionistes, un peu comme dans le reste de "l’Occident"). Gendron est devenu depuis le pire ennemi de Benoît Dutrizac, ce dernier étant le plus grand promoteur de la haine contre les musulmans au Québec (et donc l’un des meilleurs alliés des sionistes dans ce coin du monde).

    Il est à noter qu’il y a une importante communauté musulmane à Huntington dont Gendron se fait le défenseur face aux attaques médiatiques anti-Islam. Les connards à la Dutrizac affirment que c’est précisément pour l’intérêt de sa petite agglomération que Gendron défend les musulmans mais ce n’est que de l’attaque ad hominem, ce dernier s’informant (aux bonnes sources) régulièrement sur ce qui se passe au Moyen-Orient.

    Pour finir, notons que la grande majorité des indépendantistes québécois sont pro-palestiniens. Il y a bien quelques sionistes qui se disent "souverainistes" (comme Joseph Facal ou Mathieu Bock-Côté) mais ceux-ci sont soit des imbéciles, soit des carriéristes/arrivistes, soit des infiltrés comme le décrit Ploncard d’Assac. Les "purs et durs" de l’indépendance savent que les Juifs sionistes canadian sont leurs plus féroces ennemis, ces derniers n’hésitant pas à faire de la reductio ad hitlerum de tout québécois défendant sa nation (voyez ce qu’ils disent du chanoire Lionel-Groulx).

     

    • La différence, c’est que ça fait perpèt que Soral n’existe plus dans les médias ; Gendron a toujours le tapis rouge déroulé pour venir raconter ses bêtises.


    • C’est vrai que Gendron n’a pas complètement disparu du monde médiatique québécois comme Soral a disparu du monde médiatique français. Mais si je ne trompe pas, Gendron n’a plus sa chronique dans le Journal de Montréal et il en est réduit au canal V, qui est à quelque part entre le mass-média et la télévision communautaire. S’il y a eu un petit engouement Gendron quand les médias l’ont "découvert", au final, on ne lui a pas laissé une place semblable à celle d’un Richard Martineau, d’un Patrick Lagacé ou même d’un Benoît Dutrizac ou d’un Éric Duhaime (ex-salarié de la CIA par l’intermédiaire du NED en Iraq).

      Sans compter que Gendron ne dit pas que des conneries, la preuve est qu’il est un des rares au Québec à défendre l’Islam et s’en prendre au sionisme, comme on peut le constater avec ce montage de David Ouellette (merci David !).


    • Tu veux plaisanter j’espère ? Tu l’as vu où toi "l’importante communauté musulmane à Huntingdon" ???!! Y en a pas un seul ! A part une jeune et jolie conseillère municipale de père tunisien, je vois pas...
      Et dire que les indépendantistes québecois sont pro palestiniens, là encore quelle blague !!! Ces gens ne supportent rien de ce qui n’est pas québecois surtout si c’est pas blanc-blanc.


    • @ FD : Je suis nationaliste Québécois membre de plusieurs mouvements indépendantistes depuis plusieurs années maintenant, je suis un antisioniste actif au Québec très proche des causes Libyenne Ivoirienne Congolaise Palestinienne Syrienne et j’en passe. Je connais sans doute plus d’une centaine d’indépendantistes qui ont des valeurs et croyances politique similaires aux miennes dans leur militantisme et activisme, majoritairement les indépendantistes Québécois sont pros Palestiniens et viscéralement antisionistes (les sionistes d’Amérique du nord sont ultras fédéralistes, j’te fais un dessin ?) sauf pour les proches de Pauline. (Comme sont mari qui est très proche de la B’nai Brith et tout les traîtres du PQ qui s’alignent derrière Paupau proches du comité Québec-Israël ou David Ouellette était justement le directeur des communications, mais bon nous parlions du mouvement indépendantiste et non pas du mouvement carriériste lèche cul d’Ottawa et compagnie.)

      J’ai quand même trouvé drôle ta pseudo tentative de vouloir faire passer les militants indépendantistes pour un ramassis de xénophobes, tu es proche de l’UCL ou la clac ou tu es un RASH pour dire des âneries pareil ?

      « Ces gens ne supportent rien de ce qui n’est pas québecois surtout si c’est pas blanc-blanc. » D’un pathétisme.

      @Charles Tremblay : Aux dernières nouvelles Éric Duhaime est toujours directeur du NDI (National Democratic Institute) de facto il n’est pas un ex-salarié de la CIA.


    • @FD :

      Je reconnais que je ne suis jamais allé à Huntington et que ma source de mon affirmation est... Benoît Dutrizac et et son acolyte Alain Pronkin. Il est bien possible que je me sois fait avoir. Cependant, si vous vous étiez contenté de me prendre uniquement sur ce point, vous m’auriez eu, vous m’auriez pris "les culottes à terre", sans aucune possibilité de réplique de ma part. Mais voilà, vous avez voulu trop en rajouter et cela s’est retourné contre vous...

      Oui, les "vrai de vrai" de l’indépendance du Québec sont d’une majorité écrasante pro-palestiniens. Autrement, quel non-sens que de vouloir se faire reconnaître comme nation et ne pas rendre la pareille à une autre nation qui elle est dans une situation 10 fois pire.

      Également, les authentiques de l’indépendance québécoise (que je distingue des "souverainistes" qui pour moi, travaillent pour l’Empire) sont très accueillants avec les étrangers. Tout comme la France populaire qui n’est pas ce terrible pays raciste que veut nous présenter les mass-médias, le Québec nationaliste non-plus. Alors vous m’excuserez de la jouer un peu personnelle et grossière mon cher FD mais votre histoire d’indépendantistes qui "ne supportent rien de ce qui n’est pas québecois surtout si c’est pas blanc-blanc", vous pouvez vous la mettre où je pense. Elle est fausse et diffamatoire.

      Comme je l’ai déjà écrit, tout est lié et tout se tient d’une pièce. Par conséquent, de ma position au Québec, si je veux rejoindre le combat anti-impérialiste avec Alain Soral, Dieudonné, Llp et les autres, la meilleure chose à faire pour leur rendre service est de travailler activement à l’indépendance de ma nation, faire en sorte que les Québécois ajoutent leur voix à "la révolte des nations contre la gouvernance globale". C’est pourquoi pour moi comme pour les indépendantistes sincères, vouloir l’État du Québec et être sioniste/néolibéral en même temps, ce n’est pas possible. C’est un oxymore. Ceux qui prétendent le contraire sont soit des imbéciles qui n’ont rien compris, soit des carriéristes/opportunistes/arrivistes, soit des tentatives d’infiltration du mouvement indépendantiste.

      Au risque de passer pour réellement "conspirationniste", je crois qu’un jour l’Empire tentera de nous faire un coup à la "MK-Ultra" ou autre écoeuranterie du même genre. J’espère me tromper mais je ne peux faire comme si cette possibilité n’existait pas, sous prétexte que "ça fait peur".

      Ainsi, Éric Duhaime est TOUJOURS salarié de la CIA...


    • Moi je comprend pas pourquoi vous vous fiez sur "la défense de l’Islam" comme un critere pour dire si Gendron est bon ou pas. Je vous rapelle que le Québec c’est pas la france, on n’a aucun rapport avec les musulmans mais aucun. J’ai rien contre les musulmans mais je n’en ai jamais rencontré. Pourquoi ca rentre dans le débat le fait d’etre pro-palestinien ? Je suis sympathique a toute les causes d’émancipation des peuple. Mais au lieu de manifester pour ca, on devrait regarder notre situation pis se bouger le cul pour NOUS criss la derniere fois remonte a 1837 ! Pis faut se reveiller la, l’indépendance ce fera jamais par les voies démocratiques, Les British nous ont toujours méprisés pis nous ont voler le dernier réferendum. Ce qui est sur c’est qu’il vas falloir botter le cul du Bloc pis du PQ parce que c’est des gauchistes avant tout, pensez vous qu’ils saurait quoi faire eux autre avec un nouveau Pays ?? Faut qu’on aie dans les régions parler de l’indépendance la vraie, pas l’esti de projet du PQ. Montréal a été envahi par l’immigration pis ces gens la nous respectent pas pour la plupart. Soit ils sont allophone soit ils apprenent l’anglais. Tout le monde sait que tu peu etre né et mourir sur l’ile de Montréal sans avoir a dire un traitre mot de Francais...


  • On peut être fier de nos frères québecquois !
    C’est pas comme ces anglo-saxons soumis à la botte du sionisme international.


  • Un autre commentaire de ma part, cette fois sur la question de la Franc-Maçonnerie au Québec. Contrairement à ce que peuvent en dire certains, il n’est pas si facile d’entrer en F-M dans ce coin du monde. Je mets au défi quelqu’un de la classe moyenne de devenir membre et de montrer en grade au Temple de la rue Sherbrooke coin Guy à Montréal. Sans un gros compte en banque, une situation sociale plus que favorable et une allégeance inconditionnellement fédéraliste canadian, vous n’irez pas très loin, je vous le garantie (sauf si vous êtes un infiltré dans le mouvement indépendantiste, comme je le soupçonne pour des gens comme Joseph Facal, Lucien Bouchard ou Mathieu Bock-Côté).

    Rappelons, comme le fait Jean-René Marcel Sauvé, que le Canada est un pays entièrement franc-maçonnique. Fondé par la Compagnie (privé) de la Baie d’Hudson, sa capitale Ottawa est une création des loges F.-M. orangistes anglaises et nord-irlandaises afin que l’oligarchie financière de Bay Street à Toronto (la Wall Street canadian) garde le contrôle sur l’ensemble du territoire. Et depuis, la haute-finance juive sioniste a pris le contrôle de Bay Street, d’où l’allégeance inconditionnellement pro-sioniste et la politique extérieure agressive de Stephen Harper. Et bien sûr, ce n’est pas le premier quidam qui peut adhérer à ces loges ouvertement mondialistes. Sur cet aspect, je suggère la lecture des livres "Le Québec, carrefour des empires" (2007) et "Défense territoriale pour la nation et l’État du Québec" (2011) de M. Sauvé, tous deux publiés aux Éditions du Québécois (malheureusement non-distribué en France).

    Certes, il y a au Québec toutes sortes de petites obédiences et loges maçonniques mais elles n’entretiennent que peu ou pas de liens avec les grosses loges comme celle des Orangistes ou celle des Loyalistes. C’est surtout des gens (beaucoup d’Haïtiens) qui ont des intérêts occultistes qui se font des loges entre eux, sensiblement comme un club de rencontres. Les Orangistes et autres du même acabit vous diront que ce n’est même pas de la Franc-Maçonnerie. Tout au plus, les tenants des grandes loges mondialistes se cacheront derrière ces petites loges pour prétendre que la F.-M. est ouverte à tous mais vous aurez compris qu’il s’agit ici d’enfumage.

     

    • Tu parles de la franc-maçonnerie anglo !

      La franc-maçonnerie québécoise franco vient du GO de France et elle a été longtemps francophile et souverainiste québécois ! René Lévesque, grand manitou de la souveraineté donnait des conférences dans des loges maçonniques francophones au Québec !

      Voir le site complotquebec.blogspot.com pour plus de détails, c’est notre expert amateur en complots franc-maçonniques au Québec.

      Mais on est hors sujet ici à parler de FM... Le sujet ici c’est Gendron, la liberté d’expression, Israël et les juifs.


    • À Druide

      C’est vrai que dans mon propos, je traitais essentiellement de la Franc-Maçonnerie british d’Amérique du Nord. Quand à ce que j’ai dit des petites loges, elle provient surtout de mon expérience de travail à la librairie québécoise qui offrait le plus gros choix de littérature maçonnique, la Librairie Nouvel-Âge de la rue Saint-Denis à Montréal. Pourquoi j’ai parlé ici de la F.-M. ? Simplement pour répondre à quelqu’un qui a affirmé dans ce forum qu’en Amérique, n’importe qui pouvait devenir maçon et autre qui affirmait que la F.-M. au Québec est "un club social pour dédramatiser la vraie organisation". C’est vrai que cela semble un peu éloigné de la thématique principale de Gendron, du sionisme et de la liberté d’expression mais quand on y pense, tout est lié et tout se tient d’une pièce.

      C’est vrai qu’il y a une obédience F.-M. issue du G.O. de France et qu’elle "a été longtemps francophile et souverainiste québécois !". Cependant, je fais une distinction entre l’indépendantisme et le souverainisme québécois. L’un est la véritable aspiration de la nation québécoise d’être reconnu dans le concert des nations, au même titre que la France ou le Viet-Nam. L’autre est un mirage politique pour exacerber les émotions et empêcher l’action concrète de la première. Pierre Bourgault a raconté qu’un jour, René Lévesque lui a dit : "Vous, vous voulez la vraie indépendance. Oubliez ça, vous ne l’aurez jamais !". Voilà bien la différence entre indépendantisme et souverainisme. Et quand on y pense, les nations ne naissent pas par référendum de démocratie parlementaire. Elles naissent quand leur peuple a collectivement et géographiquement acquis assez de maturité pour s’exprimer par elle-même et se faire respecter.

      À ce compte-là, je ne suis pas surpris qu’une loge émanant du Grand Orient de France ait favorisé le souverainisme au Québec. Voilà là un bel enfumage pour les Québécois aspirant réellement et sincèrement à leur indépendance. Position confortable où on dit "oui, oui, on veut que le Québec s’épanouisse" mais sans changer radicalement la situation actuelle profitable aux oligarchies impliquées.

      Encore une fois, sur ces questions, je recommande la lecture des ouvrages du géographe, ancien militaire et services de renseignement Jean-René Marcel Sauvé. J’irais même jusqu’à dire qu’ils doivent être obligatoirement lu par tout Québécois qui aspire sincèrement à la survie et l’épanouissement de sa nation. C’est lui qui a le mieux cerné la situation.


    • Charles tremblay, un nom bien québécois, heureux de te voir sur E&R .... je suis un parisien qui vit avec son pere quebecois, à joliette.
      j’aime beaucoup ce que tu dis. je connais peu les mécanismes profonds de la politique québécoise, sont difficile à discerner. suis moi même indépendantiste, et ai un frère purement Québécois. à qui je prête des sentiments "anti-sémite". entre guillemet car il parlait, y a 10 ans déjà, de la "mafia juive" dans le circuit de l alimentation au québec.
      Beaucoup d’intervenant indépendantistes ont, à mes yeux, une vision de la géopolitique limitée. et surement pour de "bonnes raisons", le Quebec est allié de l’OTAN, donc beaucoup de questions sont culturellement tabous.

      un Quebec indépendant est, en soi, une révolution sociale internationale. car les valeurs de la plupart des indépendantistes que j’ai croisé, sont universalistes.
      j’aimerai beaucoup entrer en contacte avec toi, ou d’autres indépendantistes de ma région. tu peux me joindre sur fabwaterlot/hotmail/com.


    • AH bin un compatriote Joliettain ! Je pensais etre le seul de Joliette a connaitre E&R !


  • Il manque dans cette vidéo la plus récente perle de Stéphane Gendron : "un pays comme ça [Israël] ne mérite pas d’exister".
    Celle-ci a fait mis le lobby juif canadien en état d’alerte...
    http://www.youtube.com/watch?v=ZhWCfZfSHw8


  • Encore un commentaire, cette fois pour répondre à Paul qui parle de "tous les Québécois".

    Paul peut penser ce qu’il veut, mais Piero San Giorgio ne va pas dans le même sens que lui. Dans l’entrevue qu’il a accordé aux "Fils de la Liberté", San Giorgio trouvait au contraire que le consumérisme n’a pas fait les même ravages ici qu’on peut trouver en Europe ou aux États-Unis. Il reconnaissait qu’on était quand même très avancé sur ce point, mais il voyait une lueur d’espoir du fait que nous n’étions pas encore des "États-Uniens qui parlent français". Ce qui m’amène à abonder dans le même sens que géom qui a répondu à Paul : "on a les fréquentations qu’on mérite". Sans compter que 6 mois pour connaître une nation, avouons-le, c’est bien peu. En général, les Français qui portent ce genre de jugement sur les Québécois sont, ô surprise !, des bobos parisiens et quand vous entendez un Québécois dire "maudit Français", c’est toujours à propos d’un bobo de ce genre qui est venu à l’ouest de l’Atlantique faire son snob. Anyway, Paul serait bien surpris de constater le nombre important de Québécois qui connaissent Alain Soral et Égalité et Réconciliation.

    C’est vrai qu’il y a un bon nombre de Québécois qui chi... sur les Arabes. Il y a d’abord le matraquage médiatique sioniste mais surtout, ces Québécois qui n’aiment pas les Arabes n’aiment pas les Juifs non-plus. Ils vous diront "qu’ils gardent leurs chicanes chez eux" ou encore "les Juifs et les Arabes, c’est la même gang". Que voulez-vous, au Québec comme en France, tous ne sont pas de grands détenteurs de la Culture.

    De fait, je soupçonne que le "tous les Québécois" qu’a rencontré Paul soient surtout des baby-boomers des banlieues, comme Laval, Longueuil, Saint-Eustache, etc. Ceux-là, biens installés dans leurs bungalows isolés les uns des autres et bouffis de leurs privilèges d’être dans une classe moyenne aisée, sont souvent ignares et ne prennent pas le temps de se renseigner autrement que par les conneries débités par Radio-Canada ou Québécor (je le sais, je suis moi-même issu de ce milieu). Ils correspondent exactement à la description de Paul. Mais voilà, ces boomers banlieusards ne représentent pas l’ensemble des Québécois et même dans cette classe, il y a des exceptions (pas assez à mon gout mais ça, c’est une autre histoire).

     

    • Salut Charles,

      Tu écris : " ../.. un Québécois dire "maudit Français", c’est toujours à propos d’un bobo de ce genre ../.. "

      En réalité, le terme s’utilise encore de manière très et trop générale, même s’il y a eu un net progrès depuis une quinzaine d’années... Mais avant, excuse-moi !

      " Je me souviens ... " :)

      Patry


    • Je reconnais que mon emploi "toujours" est un peu trop radical mais enfin, je pense qu’on comprend ce que je cherche à dire.

      Ah oui, "je me souviens...". Je l’avais oublié celle-là. Mais non, je ne voulais pas m’en rappeler car la phrase complète est "Je me souviens... la belle province". Belle affirmation de colonisé !


    • la parole de M. SAN GIORGIO n’est pas d’évangile....Il répond à une question, et comme habituellement on se montre courtois envers qui nous invite il ne veut pas vexer son interlocuteur. Mais je serais très curieuse de connaître le degré de connaissance de la société québecoise de M. SAN GIORGIO....Combien d’heures combien de jours a t il passé au Québec ? Moi il m’a tout de même fallu une petite année pour faire mon triste constat et revoir ma première vision de ce pays.....


  • Ses propos sont tolérés au Québec parce qu’ici la question juive suscite beaucoup moins d’intérêt et de passion. En clair, on a d’autres chats à fouetter.

    N’oubliez jamais que le Québec n’est pas le Canada. C’est une nation à part entière. D’ailleurs le parti Conservateur n’y a pratiquement aucun appui ou représentation (hormis quelques chaînes radios infiltrées mais c’est une autre histoire)

     

    • C’est aussi comme ca que je vois le Québec, dont le Premier Ministre est encore plus indépendant vis-à-vis d’Ottawa que ne l’est le Président français vis-à-vis de Bruxelles ...

      Je parle d’un point de vue législatif, car sur le plan de l’indépendance idéologique et politique, le Premier Ministre Québecois est bien plus indépendant vis-à-vis de Wall Street et des States en général que l’actuel Président français !

      Et si le combat identitaire des Québecois est admirable ( loi 101, notion de "Peuple distinct" ... ) je reste cependant rebuté par sa société ultra-féminisée où tout comportement moindrement viril est ressenti comme quasi-criminel ou en tout cas comme " pathologique " tant la théorie des Genres semble y avoir été inventée ...

      Mais, là aussi, les choses ont peut-être évolué ...

      Patry


    • @ Patry

      Tu as entièrement raison. Le Québec est une médaille à deux visages (résistance de jure mais soumission de facto). Néanmoins, il y aura toujours l’espoir d’un changement.

      Salutation à nos cousins français
      Longue vie à É&R
      Vive le Québec libre


    • Le peuple québécois tend effectivement à manquer de virilité.

      En général (si on compare au stereotype français), ches les hommes autant que les femmes :
      - l’intellectualisme y est mal vu (souvent ça sera vu comme prétentieux ou comme un trait "français de France")
      - les débats d’idées ou sur la politiques pouvant donner lieu à des chicanes ou des "tensions" sont évités ou refoulés
      - bons vivants
      - accueillants et gentils (trop gentils m’ont dit certains français)

      C’est ce qui a permis au doc Mailloux de dire que les hommes québécois sont "moumounisés" (moumoune = faible constitution, peureux, tapette)...ou notre ancien premier ministre Bourassa : les québécois sont des mangeux de hot-dog.

      MAIS un québécois intelligent qui parvient à se reviriliser aura probablement un avantage que bien des français n’auront pas d’emblée.
      La "peur de déranger" peut se transformer en un sain souci de l’autre, en une finesse dans le discours et le dialogue, une certaine congénialité...ce qui est un plus lorsque l’on veut apaiser les tensions, réconcilier, rejoindre des gens qui au départ ne sont pas sur la même ligne que vous.
      L’ouverture sur autrui peut donner une plus grande ouverture d’esprit sur le plan des idées, on risque d’être moins dogmatique.


    • Raphael, n’oublie pas que ce manque de virilité bel et bien présent n’existe que depuis la Revolution Tranquille... C’est pas un probleme unique au Québécois, les francais ont le meme probleme.

      Le manque de virilité c’est quelque chose d’inviduel. Tu parles comme si on avait cette "maladie" a la naissance. Tu conviendras avec moi que c’est une question d’éducation parentale en grande partie. Le fait est que le schéma familial au Québec est tordu avec le rejet hysterique des valeurs catholiques et la société de consommation en général qui dévalorise le role de mere. Je me sens pas féménisé pentoute, pis ma blonde me le ferait remarquer... c’est les hommes politiques, les médias, la publicité et la mode qui le sont. Si tu adheres a ca, alors tu es féméniser mais c’est a cause que tu t’es abandonné corps et ame a la société de consommation, donc en fait tu merite de rester féméniser...
      L’occident tout court est comme ca.
      Il nous appartient en tant qu’individu de résister a ca. Depuis que j’ai pus de TV ca vas mieux.


    • C. St-George
      Il me semble que la révolution tranquille n’explique pas toutes les caractéristiques que j’ai mentionnées. J’ai l’impression que tu plaques les changements de mentalité en France (68, etc) sur le cas du Québec.
      Sans être très calé en histoire du Québec, quelque chose me dit qu’il y a des spécificités au peuple québécois, qui font que le Québec de l’avant révolution tranquille est quand même assez différent de la France d’avant 68...


    • A Raphael

      Tu as raison, tes 4 points du debut ( anti-intellectuallisme, bon vivants etc) ne découlent pas de la Revolution Tranquille selon moi. Cependant, lorsque tu mentionne la dévirilisation de l’homme québécois ainsi que la peur de déranger, tout cela me semble aussi présent en France qu’au Québec. C’est symptomatique de l’idéologie de Mai 68 et de la Révolution Tranquille. Si je plaque les changements de mentalité, c’est parce que ceux ci sont pratiquement les memes. Je pense que tout ce qui fut véhiculé comme idéologie via ces 2 évenements visait la standardisation des mentalités afin qu’aucune morale ne s’oppose au monde libéral. Peut importe le pays, le but était le meme. Je regarde le résultat global, et la niaiserie collective semble aussi importante ici qu’en France.


    • avez-vous des partis d’extrême-gauche ? si c’est non, c’est une chance. si c’est oui, alors c’est synonyme de conservateur...VU de France, on a l’impression que l’air est plus respirable chez vous : en france, le politiquement correct est de mise dans tous les journaux, toutes les radios et toutes les télés, impossible d’y échapper..


  • #86380

    Vive le Québec ! vive ce magnifique peuple français !

     

    • Attention, il n´y rien qui se vérifie plus la bas que cet adage radoté par mon prof de management avant mon départ pour le Québec :

      "les Québécois ne sont pas francais ce sont des nord américains qui parlent francais.."


    • "VIVE ce magnifique peuple français" ??????? J ’hallucine !! Quel peuple français ? La plupart des québeccois se fout complètement de la France, et les autres détestent les français.....
      Le mythe du "cousin", du gentil bon vivant est encore plus, si c’est possible, mensonger que le réchauffement climatique....Le gentil bon vivant est en réalité un hypocrite consommateur. Oui je sais il existe des exceptions.
      Le nombre de menteurs hypocrites haineux au KM2 est bien pire qu’en France. Oui je sais mon propos n’est pas "politiquement correct". Mais tout ce ramassis de conneries prodigués sur la Québec me pousse à aller un peu fort (à peine) dans l’autre sens.
      Et je ne suis pas une bobo de Paris. ni de Laval. J’avais un rêve ....une société humaine avec des gens réellement sympathiques avec des valeurs d’honnêtes gens, et j’ai découvert la réalité....WOUAW !!!!
      Bienvenue au Québec ! "Je me souviens ...." de quoi au fait ? ....Ah oui la France nous a abandonnée on la hait, les Anglais nous on envahit, on les hait, mon voisin a une plus belle voiture que moi, je le hais.....Mais chuut je le dis seulement en petit comité....."entre nous autres"
      Cela fait plus de trois ans que je vis au milieu de cela.


    • Si vous vivez un tel enfer au Québec, Tatiebaba, pourquoi ne retournez-vous pas chez vous ? Après tout, l’ensemble de vos récriminations sont des condamnations sans appel, que des défauts sans qualités, en plus d’un bon nombre d’affirmations carrément fausses ou mensongères. Alors n’hésitez pas, la vie est trop courte pour la gaspiller ainsi. Retournez chez vous et on sera tous contents, vous comme moi.


    • mon message précédent du 8 02 environ 16 h chez vous, à charles tremblay, était aussi une réponse à son message du 8 février à 04:24 lui-même message en réponse à anonyme. On finit par s’y perdre un peu dans ces pavés.


  • pour repondre à la question, je dirai les deux : la liberté d’expression d’un antisemite !


  • Je vis au Québec. Il est temps de remettre les pendules à l’heure.

    L’État des choses ici est absolument lamentable sur le point de vue idéologique : droits-de-l’hommisme délirant, focalisation maladive sur le droit inaliénable de jouissance anale de la moyenne bourgeoisie sodomite, tapettisation totale des hommes, frustration de la gent féminine au discours violent, aux réactions violentes et au ressenti général désastreux face à sa situation, etc. etc. Communautarisme de séparation extrêmement fort, tant les "immigrés" (qui ne représentent pas un problème dans cette province trois fois plus grande que la France et 10 fois moins peuplée) ne savent pas à quoi s’intégrer, les Québécois ayant une haine de leur véritable culture et se revendiquant de la world culture et de la culture du bien post-WWII des plus classiques, culture de la soumission et de la destruction du sens par excellence.

    La volonté d’indépendance par rapport au Canada s’inscrit STRICTEMENT dans une rancoeur et une névrose face à la victoire British au milieu du 18e siècle, RIEN D’AUTRE. Le souverainisme québécois ne propose aucune perspective d’avenir concrète, et c’est pour cela qu’il est très peu soutenu sur le plan factuel (et aussi parce que les gens vivent bien malgré une soumission idéologiques qui les ronge - ou alors ils vivent bien PARCE QU’ils sont idéologiquement complètement soumis) : c’est des guignols qu’on laisse parler pour animer un peu la vie politique et laisser croire qu’il existe une pluralité des projets.

    La question juive n’existe que dans le cadre des "accomodements raisonnables" (concessions communautaires) et va de paire avec la question musulmane ; l’antisémitisme n’est donc pas un thème central, étant donné l’histoire du Québec. Dans une perspective globale "d’intelligence", les pires aphorismes sont déblatérés dès qu’un sujet sérieux est abordé : c’est dans cette perspective qu’il faut inscrire les propos de ce Stéphane Gendron, guignol s’il en est. On lui laisse dire des bêtises pour combler l’espace et faire croire que cette question est bel et bien traitée et que le point de vue de l’opposition a bel et bien été donné, alors qu’on a tout simplement laissé parler un ANTISÉMITE des plus classiques, et pour cela il suffit d’écouter son discours : son problème n’est pas le sionisme, le judaïsme, le judéité inventée ou l’État d’Israël, mais bel et bien LES JUIFS. Ça n’a rien à voir avec le discours d’Alain Soral, cent fois plus subtile et fin sur le sujet.

     

    • "La volonté d’indépendance par rapport au Canada s’inscrit STRICTEMENT dans une rancoeur et une névrose face à la victoire British au milieu du 18e siècle, RIEN D’AUTRE".

      Cette affirmation est complètement grotesque. Il n’y a jamais eu de victoire british sur les habitants de la Nouvelle-France. La bataille des plaines d’Abraham n’a pas été perdue par les Français, même que l’année suivante, les Français ont gagné contre les Anglais à Sainte-Foy. Si la Nouvelle-France est entrée dans le giron de l’empire british, c’est par cession territoriale du Roi de France à celui d’Angleterre. Pas une défaite, une cession territoriale décidée à Paris. Il faudrait qu’Anonyme connaisse mieux son histoire plutôt que de prétendre "remettre les pendules à l’heure". Je lui suggère de lire l’ouvrage de René Boulanger La bataille de la mémoire, paru aux Éditions du Québécois en 2007 ou encore le premier chapitre du livre Défense territoriale pour la nation et l’État du Québec de Jean-René Marcel Sauvé (Du Québécois 2011), justement intitulé "Pour en finir avec la bataille des plaines d’Abraham".

      "Le souverainisme québécois ne propose aucune perspective d’avenir concrète". Évidemment, puisque le "souverainisme" proposé par le Parti Québécois a pour but de détourner les aspirations légitimes à l’indépendance de la nation pour rester dans un statu quo profitable aux gens de ce parti. Quand à "il est très peu soutenu sur le plan factuel", malgré la prétention d’objectivité, ceci est l’opinion d’Anonyme et rien de plus. Moi au contraire, je peux vous dire que des Québécois qui aspirent à l’indépendance réelle de leur nation, il y en a beaucoup "sur le plan factuel". Autrement, pour donner deux exemples, la Société Saint-Jean-Baptiste aurait disparue depuis longtemps et les Éditions du Québécois n’en serait pas rendu à leur cinquantième titre paru. C’est vrai que moi-aussi, ce n’est que mon opinion, mais moi je la signe avec mon nom, je ne me cache pas derrière l’anonymité et je ne mets pas des mots en majuscules juste pour faire dans l’argument d’autorité creux (comme "STRICTEMENT" et "RIEN D’AUTRE").

      Bref, ce n’est pas parce qu’on prétend vivre au Québec qu’on peut prétendre bien connaître la situation politique de ce coin du monde. Après tout, même en France, il y a des gens qui y vivent et qui sont ignares de la situation politique de leur pays.


    • Je poursuis dans ma dénonciation des propos grotesques de ce type qui se cache derrière l’anonymité.

      "focalisation maladive sur le droit inaliénable de jouissance anale de la moyenne bourgeoisie sodomite". Cette affirmation agressive ne veut rien dire, si ce n’est peut-être un intérêt de son auteur pour la scatophilie. Incapable de justifier son propos avec des exemples et des faits, il s’imagine peut-être que ce manque pourrait être compensé par de l’abus verbal.

      "Communautarisme de séparation extrêmement fort". Voilà encore une exagération. Oui, il y a du replis communautaire de la nation québécoise, mais cette dernière reste très accueillante avec les immigrés (tout comme en France, au final). Pour ce qui est du territoire "trois fois plus grande que la France et 10 fois moins peuplée", l’anonyme devrait savoir que 80% du territoire québécois est tout simplement inhabitable. Montagnes de roches extrêmement dures et climat arctique ou sub-arctique, voilà de quoi se compose le "Nouveau-Québec" qui recouvre lui-seul les trois-quarts de la province. Vous ne l’aviez jamais vu dans vos cours de géographie, glorieux anonyme ? Il n’y a que la vallée du Saint-Laurent est les rives de la rivière Saguenay qui soient vivables. Sauf si vous voulez vivre à la façon amérindienne pure et dure mais ça, c’est pas fait pour tout le monde (Les Innus du Nitassinan eux-même ne veulent plus y revenir).

      Encore une allégation fausse de l’héroïque "anonyme", une prétendu haine des Québécois pour leur "véritable" culture. Désolé pour vous, mais les grands de la chanson québécoise comme Plume Latraverse ou Paul Piché sont toujours très populaires. De même, les nouveaux venus comme Les Cowboy Fringants et Mes Aïeux font salle comble partout au Québec. Les belles histoires des pays d’en haut restent la série télévisée la plus populaire de l’histoire du Québec et les nouvelles générations continuent de s’y intéresser (ils y voient bien que ce sont leurs racines). De même, on assiste toujours à des "levé de boucliers" quand un promoteur immobilier se propose de transformer une église ou un couvent en logements de luxe pour équivalent québécois du bobo parisien. Sans compter que la ville de Québec est la seule en Amérique du Nord qui cherche ouvertement à conserver son allure "vieille Europe". Et ceci n’est que quelques exemples de l’attachement québécois à sa "véritable" culture.

      Incohérence de "l’anonyme" : "Communautarisme de séparation extrèmement fort" mais "World Culture"


    • Anonyme, je serais tenté de te demander quel type de raisons t’incite à rester là-bas ...
      Ton analyse de la société québecoise, quoique très excessive sur la forme, n’est pas dénuée de fondement,bien que je pense que le Québec arrêtera bien un jour de vomir son indigestion catholique pour en revenir à de plus nobles repères, mais réduire le combat identitaire et/ou séparatiste en ce qui le concerne à un règlement de compte originel avec les Anglais et leur "face carrée" n’est absolument pas objectif .

      Les Québecois ont été victimes d’une ségrégation ethnico-religieuse intolérable jusqu’à un passé récent et ont toujours été dans l’obligation de se battre, parfois les armes à la main ( rappelle-toi par exemple de St Bruno ou St Hilaire ), pour arracher à Ottawa,miettes par miettes, les concessions leur permettant notamment de s’exprimer encore aujourd’hui en français, ou encore, de jouir d’une autonomie politique que nous autres ici n’avons même plus compte-tenu du poids insupportable de Bruxelles ...

      Le Français que tu es sans-doute, doit bien savoir par sa propre Histoire que l’on ne doit rien attendre de la bienveillance des sujets de Sa Majesté pour obtenir quoique ce soit de leur part en matière politique !
      Alors, compte-tenu des forces en présence au Canada, tu dois bien admettre que le Québec se soit battu, comme un lion et sans cesse, pour y arriver et que son idéal dépassait amplement le stade d’une frustration vieille de 250 ans ...
      D’ailleurs, le nombre admirable de personnes ayant voté " oui " au référendum de 1993 ( sauf erreur ) montre bien lui aussi qu’il y avait derrière l’idée d’indépendance un projet cohérent ayant séduit une majorité de Québecois à mon sens, puisque l’on sait bien qui étaient majoritairement ceux du camps du "Non"...

      C’est en tout cas l’opinion que j’en ai .

      Patry


    • Je suis totalement d’accord avec Anonyme , je suis un français vivant au Québec depuis 2002 et je trouve qu’il ne faut pas tomber dans le piège de l’idéalisation du Québec.Je m’explique,oui la liberté d’expression est plus importante ici par rapport à la France et en effet la défense du français est un noble combat.Par contre il faut savoir que derrière cet aspect idyllique le Québec est une société ultra-libérale et communautariste bien pire qu’en France à savoir que la publicité est omniprésente,le crédit est la norme pour effectuer des achats même les plus plus courant, la société est hyper-féminisée, les quartiers sont peuplés en fonction de l’origine(grec,italien,haïtien,anglais,chinois,juif,québecois etc..) ,sans compter la prolifération des différents groupes censés représenter lesdites communautés(modèle anglo-saxon) bref il faut vraiment ne pas connaitre le Québec ou être un indépendantiste québécois hystérique comme un certain monsieur qui a commenté sur le forum pour affirmer le contraire.De plus les Québécois ont une haine viscérale de tout ce qui attrait aux religions notamment catholique et musulmane,les valeurs traditionnels ont disparu(libertinage à outrance,banalisation des club de danseuses nues, des escortes ou prostituées,homosexualité omniprésente etc..). Les idées issues de mai 68 sont ancrées dans la société québécoise depuis leur "révolution tranquille" des années 70.Au dernière élection fédérale les québécois oui n’ont pas voté pour le parti conservateur qui est à la tête du Canada mais dans une majorité écrasante ils ont voté pour un parti gauchiste et libertaire à savoir le Nouveau parti démocratique .Les débats à la télévision québécoise sont encore plus faible qu’en France et ils reprennent souvent les reportages des chaines française.Stéphane Gendron celui qui intervient dans la vidéo oui est courageux mais ce n ’est pas du tout une référence.En effet il a un discours totalement caricatural sans nuance sur tout les sujet qu’il aborde.Il faut aussi savoir que les québécois aiment particulièrement critiquer les français et se comparer avantageusement à nous notamment en matière de tolérance bien sur. De plus si vous trouvez que le discours victimaire est insupportable sachez que c’ est une spécialité également québécoise surtout des indépendantistes qui se victimisent sans arrêt.Bref le Québec n’ est en rien un modèle pour la France au contraire ce sont avant tout des nord-américains parlant français et très mal en passant.


    • Double dragon,

      " ./.. ce sont avant tout des nord-américains parlant français ../. " est un constat plutôt logique ...
      C’est vrai qu’ils sont globalement assez inscrits dans l’ "american way of life", mais le contraire serait absolument impossible !

      Pour ce qui est des moeurs, tu aurais d’ailleurs pu ajouter à ta liste les "danseurs" que l’on voit aussi partout, cette idéologie ambiante gaucho-libertaire et le rejet des principales religions Du Livre est à mettre sur le compte de l’omniprésence du clergé catholique dans tous les domaines de la société jusqu’aux années 1970 ...
      Il a même fallu attendre encore un peu pour que le prénom obligatoire des garçons ne soit plus Joseph et celui des filles Marie ... A l’époque, le prénom d’usage était le second dans la liste !

      C’est pour ça que je parlais de "vomir son indigestion catholique" ...
      Je pense (et j’espère en tout cas) que tout ce qui s’est passé depuis lors et qui continue malheureusement d’après toi, n’est que l’expression transitoire de cette révolution sociétale et que le Québec en reviendra bien un jour .

      En ce qui regarde les quartiers communautaires, on en voit aussi ici de plus en plus dans les grandes villes, même si nous sommes de l’autre bord de l’Atlantique, et, je pense que c’est bien la même chose là-bas, car Montréal n’est pas Québec, ni Chicoutimi et même pas Trois-Rivieres ou Drumondville qui sont elles à mi-chemin ...

      Et puisque chacun ici doit semble-t’il arguer de son expérience du Québec, je dois alors dire que je suis natif de Rosemont, qui n’est pas précisemment un quartier "gay" de Montréal et que je me suis engagé il y a 25 ans à la Légion étrangère au Fort de Nogent .

      Je suis d’ailleurs devenu pleinement français et ne suis retourné là-bas qu’un an avant de revenir, exaspéré ...
      J’ajoute que mon passeport canadien n’est plus valide depuis belle lurette mais que pour autant, je reste assez informé de la situation là-bas, y ayant toujours ma famille .

      Patry


    • @Double Dragon (qui joue peut-être un peu trop au Nintendo !)

      Vous connaissez le Québec parce que vous y vivez depuis 2002... Et bien moi j’y vis depuis 1976. Il vous faudra davantage que cet argument d’autorité pour avoir l’air crédible.

      "indépendantiste québécois hystérique" : voilà un abus verbal qui ne vous honore pas, mon cher "Double Dragon", bien caché derrière votre pseudo. C’est vrai qu’il y a des quartiers à Montréal où les communautés ethniques se regroupent : la "petite Italie", les Haïtiens à Montréal-Nord, les Arabes le long du boulevard Jean-Talon, les Juifs dans le West Island et Outremont, les Indiens et les Arméniens dans l’ouest de la ville, etc. Sans compter le quartier "gay" sur la rue Sainte-Catherine entre Saint-Denis et Papineau. Mais honnêtement, ce n’est pas la même chose dans les villes de France ? À Paris, Lyon ou Marseille, les Arabes se mélangent-ils allègrement avec les "de souche" ? Les Viet-Namiens ne se regroupent pas entre eux ? Il n’y a aucun "Chinatown" à Paris ? Le "Marais" n’est pas le "quartier gay" de cette même ville ? Allons donc, cette "hétérogénéité" que vous reprochez aux "Québécois qui ne se mélangent pas", on le retrouve également dans les grandes villes de France et même dans toutes les agglomérations importantes de l’Occident. Pourquoi en faire le reproche spécifiquement aux Québécois et traiter "d’hystérique" celui qui n’est pas catégorique comme vous ? Ce propos vide de sens donne davantage l’impression que vous voulez vous en prendre aux Québécois pour des raisons toutes personnelles. Ne serait-ce pas plutôt une réaction contre votre impression que "les québécois aiment particulièrement critiquer les français". À ce compte-là, je pourrais bien vous rétorquer que "les Français (surtout le bobo parisien) aiment particulièrement critiquer les Québécois". Si ce coin du monde est si terrible pour vous, vous savez ce qu’il vous reste à faire...

      Pour ce qui est de la religion et des "valeurs traditionnelles", vous exagérez. Il y a effectivement un "haut-le-coeur" de la population québécoise envers sa religion catholique, comme l’a rappelé Patry, et cela s’explique assez bien quand on regarde ce qu’était le Québec des années 1870-1966. Mais même si elle ne pratique plus vraiment, les Québécois restent attachés à leur religion catholique et ce malgré les abus du clergé dans la période que je viens de citer.

      Il ne faut pas idéaliser le Québec ? Il ne faut jamais idéaliser qui que ce soit !


    • Toujours pour continuer avec ce "brave" Double Dragon qui traite les autres "d’hystériques" mais qui n’ose même pas signer son propos.

      "le discours victimaire est une spécialité également québécoise surtout des indépendantistes qui se victimisent sans arrêt". Vous êtes victime de notre victimisation ?

      Mon cher Double Dragon, c’est que vous aussi vous confondez "indépendantiste" et "souverainiste". Le premier travaille consciencieusement à l’avènement de son État tandis que le second pleurniche et joue effectivement à la victime. Comme je l’ai déjà écrit, le second est un emballement émotif pour éviter la réalisation du projet du premier, consciemment entretenu par l’oligarchie, les politiciens et les mass-médias. Personnellement, je regrette les propos du style "il faut se séparer du reste du Canada parce que les Anglais ont pas été gentils avec nous", "si on se sépare, on ne se fera plus avoir" et autres fadaises du genre. Ceci sont des motifs et non des arguments et ce n’est pas avec des motifs qu’on obtient la reconnaissance d’un statut de nation et d’État. Mais vous êtes bien mal placé M. Double Dragon pour parler de "discours de victimisation". Je ne compte plus le nombre de Français que j’ai entendu tenir ce même genre de discours : "les Québécois ne nous aiment pas", "les Québécois sont racistes avec nous", "ils nous empêchent de travailler chez eux", "ils nous méprisent parce qu’on a de la culture et qu’on parle bien", etc.

      "Homosexualité omniprésente". Mais il faut sortir du quartier gay de Montréal, mon cher "Double Dragon". Dans le reste du territoire, votre affirmation est complètement fausse, peu importe vos prétendues observations. Je sais qu’il y a une mode chez les Français qui viennent au Québec pour nous rabaisser en disant qu’on est "hyper-féminisé", que l’homme québécois se "tapettetise" et autres conneries du même acabit (même Zemmour n’a pas pu résister d’y faire allusion dans son "Premier sexe"). Mais chaque fois que j’entend un Français faire ce genre de remarque, lorsqu’on y regarde de plus près, on s’aperçoit que ces propos sont bien souvent tenues pour des raisons tout autres, du genre Parisien bobo qui se croit être un tombeur et qui se fait remettre à sa place par une Québécoise ou encore le "donneur de leçons" français hyper-râleur que les autres ne peuvent plus supporter, etc.

      Les Québécois parlent très mal le français ? Visiblement, je l’écris mieux que vous. Je sais à quoi sert la division en paragraphes.


    • Je suis un immigrant (Québécois indépendantiste de confession musulmane) vivant au Québec depuis 1992 et je suis complètement d’accord avec Mr. Charles Tremblay.
      Les Québécois forment une nation distincte en Amérique du nord et possèdent une vaste culture littéraire, musicale, sportive etc…

      Je pense en autre à Maurice Richard The rocket qui a probablement été la source de la révolution tranquille, en réveillant tout un peuple sans dire un mot…

      Les québécois nous ont accueilli chez eux, la moindre des politesses est de les aider dans leur combat, même si on ne comprend rien à leur revendications. (Message non subtile à la tête-de-nœud Anonyme)


    • Hey Double-Dragon faudrait peut-etre que tu te rende compte que le Québec c’est pas Montréal pentoute. Pis en passant trouve moi juste UN argument valide et logique qui prouve que le Québec est plus libéral que la France. Tu viens ici et tu est asser arrogant pour cerner notre profil collectif ? Tu vis ou dis moi ? Soit tu te tient avec des imbéciles soit tu exagere. J’ai passé mes 20 ans d’existance ici et toi ? La France est le pays de nos aieux mais ca ne te rend pas Québécois.
      Tu denonce la forte présence des communautés y compris des homosexuels tout en parlant de libertinage (c’est vrai que la France ou plutot ses élites ont beaucoup de lecons a donner la dessus...) mais en quoi cela differe de la situation a Paris dis moi ? Tu te base sur rien d’autre que ton arrogance de nouveau venu qui pensaient trouver l’europe en amérique grace au Québec. Apprends a connaitre d’autre régions du Québec autre que Montréal et tu vas voir que aucun d’eux n’a de village gay ou de Chinatown. Si tu n’est pas un cosmopolite essaye de voir du pays, peut-etre que ton analyse qu’on devine le fruit d’une assimilation ratée en sera changer. Tu manque tellement de nuance que tu devient insultant en insinuant qu’on est plus gays et esclave du marché que la France. De quoi tu peut te vanter serieusement... de votre liberté d’expression ? de SOS racisme ? Du traitement abject qu’on subi en France et pas ailleurs des gens comme Faurisson ou Lepen ? De votre président meme pas Francais qui couvre les francais de ridicule ? (Bien sur c’est juste les Québécois qui votent comme des cons)... Vous aviez la chance d’élire un vrai Francais patriote mu par l’amour de la patrie et pas nous, donc garde tes commentaire sur le vote d’ici ! Allez bye pis essaye de lire sur notre histoire PRÉ-révolution tranquille (car L’histoire du Québec n’existe qu’avant cet événement et si tu comprend pas ca tu comprend pas l’esprit qui habite les VRAIS mais non-relayés indépendantistes, et croit moi, c’est pas la gaugauche du plateau mont-royal). Tu vas voir qu’avec l’europe meme la France vas passer d’un pays qui fut capable Jadis d’un rayonnement et d’un prestige unique a une vulgaire province avec rien de spécial. Comme le Québec. Tu vas peut-etre alors comprendre c’est quoi le véritable indépendantisme, et pourquoi le PQ et le Bloc sont Des institutions du statut quo, avec un role précis pour éviter tout regain de patriotisme qui pourrait etre enfin une autre raison que le hockey pour descendre dans la rue.


    • à Double Dragon

      Au Québec, les séries télé ont souvent leur gay de service, et la critique de la militance homosexuelle passe à peu près toujours pour "homophobie"

      Donc il existe effectivement une bien-pensance pro-homosexualité au Québec
      Mais c’est quand même moins criant qu’en France il me semble
      (Le maire de Montréal est peut-être MOU....mais il n’est pas GAY comme Delanoé !)


    • Les trois premières lignes de ce commentaire s’appliqueraient parfaitement à la situation française.
      La France est un pays avant-gardiste en ce qui concerne la banalisation de la doctrine luciférienne d’inversion des valeurs et la dévirilisation des hommes. En ce qui concerne la dévirilisation cela a été entrepris au moyen de la "haine de soi". Dès l’enfance on culpabilise l’enfant par rapport à sa culture originelle (pays de fachos collabos et colonialistes, de beaufs ringards machos...), par l’émulation du physique méditerranéen par opposition au type nordique insipide...bien entendu ce conditionnement à la honte de soi, au rejet de son phénotype raciale est fait de manière subtile par des procédés de suggestions et non pas directement.

      Les "souchiens" qui ont réussi à échapper à ce conditionnement sont tellement hors norme que les gens les associent à des catégories pouvant expliquer leur "anomalie". Pour l’anecdote j’ai été associé aux catégories "flic", "gitan", "Portugais", "moyen-oriental"...mais jamais "français" ! Un de mes frangins châtain clair aux yeux bleus-verts a eux le droit à un "T’es Kabyle toi ?" En d’autre terme un mâle français se comportant normalement, c’est à dire avec naturel, aisance et virilité suscite l’interrogation et vous exclue de la catégorie "français". Et accrochez-vous les amis car je vais vous une révélation qui vous faire tomber sur le cul ! Ceci n’est pas seulement valide dans un contexte français mais j’ai découvert à 15000 km de la France les gens se posent les mêmes questions !!! Je vis en Asie et à au moins 3 reprises quand les gens apprennent ce que je fais de ma vie (j’installe une "exploitation" agricole) réagissent en disant des choses du genre "Je suis étonné, je pensais que les Français étaient raffinés, romantiques..." sous-entendant que les Français sont trop raffinés (comprendre "tapettes") pour manier une pelle, une pioche, une tronçonneuse... !
      La situation est extrêmement grave !


    • tellement d’accord avec double dragon.


    • Toi aussi, Tatiebaba, tu approuves les propos du "Double Dragon" qui ne sont qu’attaques gratuites et sans fondements contre les Québécois ? Une prétendue critique justifiée qui n’est au final que du propos de salissage ? Pathétique.


    • réponse à charles tremblay
      Ce n’est pas parce que l’on critique le québecois, que l’on est hystérique, et que l’on tient des propos injustifiés et sans fondement. Apparemment Double Dragon et moi-même ainsi que quelques autres sur ce site (excusez moi je n’ai pas les noms sous l’index présentement) ont vécu le même genre d’expériences et nous sommes aussi dignes de confiance que vous, même si nous ne sommes pas québécois....on dirait qu’une majorité de québecois souffre du même syndrome que la communauté qui n’existe pas..... Respectez un avis différent merci. Ou plutôt merci de démontrer par votre réponse que mes affirmations sont justifiées. En lisant votre réponse on n’obtient aucun fait venant étayer votre opinion, mais un refus de la parole de l’autre, un simple déni de réalité. Et comme je l’ai indiqué dans un précédent message, si je suis encore au Québec c’est uniquement parceque le marché immobilier ralenti ne me permet pas de vendre ma maison. Dès que ce sera fait je quitterai ce pays détestable.
      Bonne journée M. C. TREMBLAY.


  • Pour les zioniztez, est antisémite :
    - Celui qui critique la politique d’israhell
    - Celui qui critique la mainmise des juifs sur les médias et d’autres secteurs
    - Celui qui critique le "shoah business", c’est-à-dire l’industrie de "l’holocauste", le chantage à la pleurniche, etc.
    - Celui qui critique les lobbys juifs (aipac, crif, etc.)
    - Celui qui ose dire que ces lobbys existent
    - Et même celui qui ne soutient pas de manière inconditionnelle et fanatique israel, les juifs, leurs délires, leurs tours de passe-passe, leurs crimes

    Tout cela ne concerne bien évidemment que les goys puisque les juifs font ce qu’ils veulent, sauf publiquement.

    J’avais naîvement cru que le mot inventé, à tort, "antisémite" était entendu au sens de "judéophobe", c’est-à-dire : qui extermine factuellement des juifs pour le seul motif qu’il sont juifs ou qui fait l’apologie de ce genre d’exterminations.
    Décidément, c’est fou comme les mots changent vite de sens.


  • Je suis Québécois et meme si Gendron a raison dans cette video ca reste un démagogue comme toutes les grandes-geules Québécoises. C’est pas lui qui pronait l’apprentissage de l’anglais intensif super tot ? En téka il est bin moins intelligent pis subtil que Soral c’est sur. Ce gars la aime pas mal se donner en "show" comme quand il a bruler son avis de radiation du barreau live a la tv. Serieusement les cousins ya pas de quoi s’émoustiller sur le Québec. Les immigrants Francais au Québec restent pas malheureusement. Y’a encore des Québécois qui ont des préjugés sur les "maudit Francais" mais ca vas pas plus loin que rire de l’accent d’habitude.

    Le probleme c’est qu’avec du monde comme Ardisson qui aimait humilier ses invités Québécois en disant que l’accent etait pitoyable. C’est une vraie lopette de toute facon il voulait pas venir a Montréal de peur d’etre lynché. Heureusement pour lui Montréal est une ville Anglaise et c’est vraiment pas le Vrai Québec. Y’a aussi Sarkozy qui a mielleusement dit dans un discours au Québec qu’il est contre l’indépendance ( a cause de total pis Desmarais). On est loin du discours de Québec du Général DeGaulle. Pour les Francais qui croiserait par hasard un Québécois, lachez cette manie de nous appeler "Canadien" (meme si c’est pas mal intentionné) ! Les canadiens c’est les Wasp. On vous appele pas les européens aha.

     

    • AH BON JE NE SAVAIS PAS QUE LE QUéBEC NE FAISAIT pas partie du Canada et je ne savais pas que seulS les francophones avaient le droit à l’appelllation Québecois ...Que sont les anglophones nés et vivants au Québec ?
      Vous ne nous appelez pas toujours européens mais bon nombre de Québecois connaissent tellement mal la géographie qu’ils mélangent allègrement villes de France et d’Europe, et on m’ a dit récemment que seuls les Français pensaient que la Corse étaient Française....Eh oui les Québecois ont le droit de dire à peu près n’importe quoi mais les Français dès qu’ils l’ouvrent sur le Québec sont des arrogants....c’est ça hein ?


    • Mon cher Tatiebaba, allez vous-même les voir les anglophones nés et vivants au Québec et demandez-leur s’ils se considèrent Québécois ? Vous constaterez assez vite (si vous êtes honnête avec vous-même) que les anglophones du Québec se considèrent d’abord et avant tout comme étant des canadians. Vous comprendrez vite pourquoi je l’écris à l’anglaise plutôt que "canadien".

      Vous êtes exactement le genre de Français qui affirme faire une critique des Québécois mais qui au fond, ne fait que râler parce que ça lui donne un sentiment de supériorité sur les autres. Vous êtes atteint de la maladie du bobo parisien quand il débarque à Montréal.

      Pour une personne comme vous Tatiebaba qui ne voit dans le Québec que la pire des merdes, beaucoup d’autres Français viennent dans notre coin de la planète et apprécient beaucoup l’endroit et son peuple. Mais il est vrai qu’ils n’ont pas la lucidité d’esprit d’un grand sage comme vous, du haut de vos trois petites années ici et de vos déboires financiers.


    • Réponse à l’intouchable (plus haut c’est le soleil....) Monsieur Charles Tremblay qui dit :
      "Mon cher Tatiebaba" : excusez-moi Charles mais je ne suis pas une tante au sens figuré du mot donc vous voudrez bien écrire Ma Chère Tatiebaba,
      "allez vous-même les voir les anglophones nés et vivants au Québec et demandez-leur s’ils se considèrent Québécois " Mon meilleur ami ici est un québécois anglophone et il se considère comme québecois....Vous n’avez pas le monopole, donc je ne comprends pourquoi vous écrivez "canadians"
      "Vous êtes exactement le genre de Français qui affirme faire une critique des Québécois mais qui au fond, ne fait que râler" : ...mais non je fais bien une critique après trois ans de tentative de vie en bonne harmonie avec les franco québecois. Simplement je constate que c’est un peuple névrosé, mal dans sa peau, hypocrite superficiel, excessivement vénal et sans cullture au sens connaissances générales sur le monde et sur lui même, traditions et art de vivre, artisannat, art culinaire....tout ce qui fait l’essence de la vie....ici c’est la niveau ZERO "à tous les jours" comme dirait un québecois.
      "parce que ça lui donne un sentiment de supériorité sur les autres. Vous êtes atteint de la maladie du bobo parisien quand il débarque à Montréal." : ah Charles je vois que vous faites dans le placage de poncifs, auriez vous aimé être psy ? En tout cas c’est raté, je viens de la Creuse profonde et n’est qu’une envie c’est d’y retourner. Quant à mon envie de supériorité dont vous m’affublez il n’existe que dans votre tête québécoise, c’est un trait qui est naturellement dans les têtes québecoises vis à vis des français.
      "Pour une personne comme vous Tatiebaba qui ne voit dans le Québec que la pire des merdes" ;je vous laisse votre vocabulaire Charles...
      "beaucoup d’autres Français viennent dans notre coin de la planète et apprécient beaucoup l’endroit et son peuple" : Charles encore plus en partent après avoir fait le même constat que moi.
      "Mais il est vrai qu’ils n’ont pas la lucidité d’esprit d’un grand sage comme vous, du haut de vos trois petites années ici et de vos déboires financiers" Cher Charles je sais que la lucidité est votre monopole, mais je me contente de donner mon opinion, et effectivement je ne fume pas de pot ... Quant à ce que vous appelez mes "déboires financiers" dès que le marché immobilier québecois sortira de son marasme ils seront résolus et je pourrai oublier cet accent épouvantable.


  • Bon le valeureux Charles Tremblay qui ne se cache pas derrière un pseudo(notons que les "Charles Tremblay" sont légion au Québec sachant que le nom de famille "Tremblay" est peut-être le plus courant)semble être le plus grand défenseur de la nation québécoise.Je remarque que vous ne donnez aucun fait concret pour étayer votre argumentation et vous ne répondez pas sur le fond.Les Québécois n’ont-ils pas une haine contre les religions(peu importe la cause) ?. Le mariage est décrié ,l’homoparentalité a été légalisé,les moeurs y sont légères bref tout cela est-il faux ?Comment se fait-il que les québécois d’origine italienne,grec et tous les autres de descendance européenne vivent-ils encore en communauté depuis tout ce temps(ce qui n’est pas le cas en France car nous avons un modèle qui les a assimilé et seulement l’immigration récente extra-européenne pose problème en ce moment pour différentes raisons) ?Les québécois n’ont-il pas voté en grande majorité pour un parti gauchiste et libertaire au dernière élection ?Les québécois n’ont -ils pas un mode de vie typiquement nord-américain c’est à dire ultra-libérale comme je les décris ?Le féminisme au Québec n’est-il pas omniprésent(ex:réaction hystérique dans les médias québécois pour empêcher Bertrand Cantat de se produire au Québec) ?Les québécois en majorité ne pleurnichent t-ils-pas contre le gouvernement fédéral du Canada(les indépendantistes dont vous parlez sont très marginaux au Québec) ?De plus je pense que vous avez un problème avec les français qui à vous lire sont tous des "bobos parisiens" ou des pleurnichards et d’ailleurs monsieur le québécois que faites vous sur un site de nationalistes français si nous sommes juste des pleurnichards ?Vous me dites que si je ne suis pas content je dois partir bref l’argument simpliste qui consiste à dire que seul les québécois ont le droit d’émettre une critique sur la société québécoise(typique des québécois cette hyper-susceptibilité). Je ne vais quand même pas m’obliger à faire uniquement l’éloge du Québec car j’y vis et qui par ailleurs a aussi de nombreux aspects positifs évidemment mais il fallait rétablir les faits pour éviter que certain croient que la société québécoise est plus vertueuse que la française.En ce qui concerne la qualité de la langue,je ne suis pas en compétition avec vous par contre nous savons que les québécois en général parlent très mal le français et il n’y a que les québécois de mauvaise foi comme vous qui ne peuvent reconnaître l’évidence.

     

    • Double Dragon, tu écris : " ./.. uniquement l’éloge du Québec car j’y vis et qui par ailleurs a aussi de nombreux aspects positifs évidemment ./.. "

      Puisque tu sembles quelqu’un d’entier, ce qui est honorable, et, que tu vas au bout de tes idées quand tu les considères comme avérées, peux-tu, afin d’éviter de se fâcher inutilement avec ce qu’il y a de mieux au Québec , développer plus longuement sur le sujet des nombreux aspects positifs du pays ?

      Patry


    • @Double Dragon

      C’est arrivé à plusieurs reprises sur les sites web qu’on m’ait soupçonné d’utiliser un pseudonyme caché, vu le nombre de Tremblay au Québec. J’ai rencontré personnellement 4 Tremblay ayant le même prénom que moi. Mais quand l’interlocuteur, toujours caché derrière son pseudo, vous fait cette remarque, cela annonce déjà le reste de son "argumentaire".

      Il y a du vrai dans ce que dit M. Double Dragon, mais voilà, il n’a pas pu s’empêcher de faire dans l’attaque ad hominem gratuite pour "étayer" son propos. Qu’il n’approuve pas ce que j’affirme, soit, mais le qualificatif "hystérique" annonce déjà qu’il fait dans la condamnation sans appel. Et cela se poursuit maintenant ; parce que je me suis opposé à sa condamnation de la société québécoise, que je ne l’ai pas entériné aveuglément, je suis qualifié d’être "de mauvaise foi".

      Avec l’attaque ad hominem vient également le procès d’intention. Ainsi, selon ce grand spécialiste de la culture québécoise, je ne serais pas capable de faire la distinction entre le bobo parisien et les autres Français. Pourtant, il n’y a rien dans mes commentaires qui permettent d’aller dans ce sens, si ce n’est l’imagination de "Double Dragon". De plus, je lui lançerais l’argument simpliste du "dégage !" pour l’empêcher de faire sa critique de la société québécoise. Maintenant que nous avons vu le bas niveau argumentaire du monsieur, passons à ses soi-disant faits.

      En apparence, ce qu’avance notre éminent "Québecologue" français semble être des faits "pur et dur". Mais pour beaucoup de ces "faits", ce n’est effectivement qu’en apparence seulement. Les "mariage décrié", "moeurs légères" et "omniprésence féministe" sont des histoires de mass-médias à la Quebecor/Gesca. Il y a une impression d’omniprésence du féminisme parce que ces mass-médias donnent beaucoup de temps de parole à ses représentantes mais dans la réalité, le féminisme n’est pas plus présent ou puissant au Québec qu’en France ou dans le reste de l’Occident.

      Pour ce qui est du "communautarisme québécois", je serais tenté de rétorquer d’abord que nous n’avons aucun équivalent aux cités-banlieues françaises où on entend parler périodiquement d’émeutes violentes. Ensuite, il y a davantage d’espace au Québec qu’en France et par conséquent, les communautés ethniques peuvent y être plus autonomes. Pas besoin d’une assimilation forcée pour éviter les conflits civils larvés à cause d’une trop grande densité de population au mètre carré.

      (suite ci-dessous)


    • Toujours pour ce qui est du prétendu "communautarisme québécois", si le "Double Dragon" était allé plus loin que son entourage et les mass-médias de l’endroit, il aurait bien vu que des immigrés assimilés au modèle québécois, il y en a beaucoup. Bon nombre d’Italiens et de Grecs conservent leur nom d’origine mais parlent français et "sacrent" comme des Québécois. Tous ces Chinois propriétaires de dépanneurs ("supérette" québécoise) qui apprennent tant bien que mal le français plutôt que nous imposer l’anglais qu’ils maîtrisent mieux. L’Abitibi qui a pratiquement été construite par l’immigration polonaise et où nombre de ses habitants québécois portent encore un nom qui finit en "...ski".

      L’assimilation des communautés se vérifient également dans le temps. Les mercenaires allemands engagés par les Britanniques ont fini par rejoindre les gens du pays pour devenir les Jomphe et Wurtèle de la Côte-Nord, les Meilleur (trad. Meyer) des Laurentides et de l’Abitibi. Aussi incroyable que cela puisse paraître aujourd’hui, les Juifs se sont converti au Catholicisme et se sont assimilés également au XIXième siècle (peu de gens le savent mais tous les Québécois qui ont une profession comme nom de famille, par exemple les Marchand et les Boulanger, sont d’origine juive). Sans compter ces Québécois "pure laine" qui ont comme nom de famille O’Sullivan (on se demande d’où ils viennent, ceux-là ?).

      N’en jettez plus, la court est pleine. Les accusations de communautarisme exacerbé des Québécois ne tiennent pas la route. Sauf si "Double Dragon" garde un sentiment personnel de ne pas se sentir intégré.

      Pour ce qui est de l’élection du N.P.D. "gauchiste et libertaire", il ne faut pas exagérer. Il y a d’abord cette différence entre le "gauchisme" à l’est et à l’ouest de l’Atlantique (qui démontre bien l’inutilité de la distinction Gauche-Droite voulue par l’oligarchie) et ensuite, ce parti peut bien se qualifier de "libertaire" s’il le veut (mais il ne le fait pas, ceci est un qualificatif issu de la pensée "double dragonienne"), il n’en reste pas moins qu’il est un parti de fédéralisme canadian qui se range toujours du côté de l’oligarchie et du sionisme quand le moment du choix décisif arrive.

      Sans compter que malgré tout, il reste davantage de probité au N.P.D. qu’à l’U.M.P. de Sarkozy-CIA ou le P.S. de l’obsédé sexuel du Sofitel.

      (Suite et conclusion ci-dessous)


    • Pour la conclusion, je ne vois pas en quoi un Français serait justifié de venir nous parler de "pleurnicherie" québécoise alors que lui-même vient du pays qui a la réputation d’être le plus râleur de l’Occident, sinon du monde entier. Même vos commentaires ne sont que cela, M. Double Dragon, de la "pleurnicherie" et du "râlage". Vous prétendez faire la critique de la société québécoise pour qu’on arrête d’idéaliser le Québec ("pour éviter qu’on croit que le Québec est plus vertueux que la France") mais à faire la lecture attentive de vos propos, on voit bien qu’il ne s’agit que d’une charge tout azimut contre la société dans laquelle vous vous trouvez actuellement. Le Québec n’est pas mieux que la France, c’est vrai, mais il n’est pas pire non-plus. Vous aurez beau vous cacher derrière des phrases de convenance du style "il y a des bons côtés au Québec" mais le fond de votre pensée est limpide : "Le Québec n’est pas aussi vertueux que la France". Exactement cette manie de donner des leçons injustifiées qui amène les Québécois à dire "maudits Français". Et soyons clair : je n’ai écrit nulle part que les Français sont pleurnichards : cela reste dans votre procès d’intentions.

      Les indépendantistes comme moi sont très marginaux ? Si vous n’allez pas plus loin que votre entourage et les mass-médias, vous aurez effectivement cette impression. Mais si vous investiguez un peu plus la question, vous verrez que les indépendantistes comme moi ne sont pas si marginaux que ça. D’ailleurs, je ne suis pas seul de cette tendance politique à vous avoir répondu, C.St-georges aussi. Dans le temps de le dire, vous en avez deux sur le dos. Marginal, l’indépendantisme ? N’est-ce pas lui qui fait couler le Parti Québécois en ce moment ?

      Au final, c’est Patry qui a raison. Si vous aviez développé un peu ce que vous trouvez de positif ici, on aurait pu croire que vous faites une vraie critique de la société québécoise. Mais voilà, le but de votre intervention ici se rapproche davantage de la "campagne de salissage" et "la propagande noire" que d’un propos équilibré. Pire encore, vous venez nous dire que votre condamnation irrévocable est "l’évidence" même. C’est pourquoi il est tout-à-fait justifié de vous dire : "Si c’est si terrible au Québec, faites vos valises !". Si j’étais en France que je me lançais dans le même genre de propos que vous mais contre la société française, on serait bien justifié de me rendre la pareille et me dire "dégage !".


    • Il y en aurait encore beaucoup à dire sur les fadaises avancées par le "Double Dragon" (comme sa prétendue "haine de toutes les religions" des Québécois, qu’il doit assimiler à ce coup monté médiatique des "accomodements raisonnables") mais j’en suis déjà rendu au quatrième commentaire. Je ne m’adresserai donc pas à lui directement mais je vais mettre les choses au clair à propos d’Égalité et Réconciliation. Il est vrai que celui-ci est un regroupement de nationalisme français. Cependant, il a également une dimension "internationaliste". Personnellement, je ne me mêle pas des histoires de politique intérieure française. Le modérateur du site peut en témoigner, je n’écris jamais de commentaire sur les questions du Front National, de Marine LePen, Dupont-Aignan, Asselineau, etc. Par contre, je ne me prive pas quand il s’agit d’enjeux internationaux, d’aspects historiques sensibles comme l’Islam ou la deuxième guerre mondiale, de lecture ésotérique/mystique de la situation contemporaine ou encore ce qui se dit à propos du Québec. Et je pense que si le modérateur devait ne pas apprécier ma présence ici, il me l’aurait fait savoir depuis longtemps. Du moins, j’ose le croire.

      Sans compter qu’Égalité et Réconciliation semble avoir un petit intérêt pour la question de l’indépendantisme au Québec. Après tout, n’a-t-il pas fait une entrevue avec Michel Brûlé, n’a-t-il pas relayé une entrevue avec Michel Chartrand et n’a-t-il pas déjà relayé quelques articles du site indépendantiste vigile.net ?

      Par conséquent, il n’est pas anormal que des Québécois fréquentent et participent à ce site. Je suis bien content qu’il existe et si je devais exagérer contre la France comme certains exagèrent contre le Québec, je pense que je me ferais remettre à l’ordre rapidement, par les autres commentateurs si ce n’est pas par le modérateur.

      Sur ce, je crois que j’ai assez écrit pour l’instant et je vous dit "À la prochaine".


    • (Ce message devait être entre la première partie et la concluion)

      Toujours pour ce qui est du prétendu "communautarisme québécois", si le "Double Dragon" était allé plus loin que son entourage et les mass-médias de l’endroit, il aurait bien vu que des immigrés assimilés au modèle québécois, il y en a beaucoup. Bon nombre d’Italiens et de Grecs conservent leur nom d’origine mais parlent français et "sacrent" comme des Québécois. Tous ces Chinois propriétaires de dépanneurs ("supérette" québécoise) qui apprennent tant bien que mal le français plutôt que nous imposer l’anglais qu’ils maîtrisent mieux. L’Abitibi qui a pratiquement été construite par l’immigration polonaise et où nombre de ses habitants québécois portent encore un nom qui finit en "...ski".

      L’assimilation des communautés se vérifient également dans le temps. Les mercenaires allemands engagés par les Britanniques ont fini par rejoindre les gens du pays pour devenir les Jomphe et Wurtèle de la Côte-Nord, les Meilleur (trad. Meyer) des Laurentides et de l’Abitibi. Aussi incroyable que cela puisse paraître aujourd’hui, les Juifs se sont converti au Catholicisme et se sont assimilés également au XIXième siècle (peu de gens le savent mais tous les Québécois qui ont une profession comme nom de famille, par exemple les Marchand et les Boulanger, sont d’origine juive). Sans compter ces Québécois "pure laine" qui ont comme nom de famille O’Sullivan (on se demande d’où ils viennent, ceux-là ?).

      N’en jettez plus, la cour est pleine. Les accusations de communautarisme exacerbé des Québécois ne tiennent pas la route.

      Pour ce qui est de l’élection du N.P.D. "gauchiste et libertaire", il ne faut pas exagérer. Il y a d’abord cette différence entre le "gauchisme" à l’est et à l’ouest de l’Atlantique (qui démontre bien l’inutilité de la distinction Gauche-Droite voulue par l’oligarchie) et ensuite, ce parti peut bien se qualifier de "libertaire" s’il le veut (mais il ne le fait pas), il n’en reste pas moins qu’il est un parti de fédéralisme canadian qui se range toujours du côté de l’oligarchie et du sionisme quand le moment du choix décisif arrive.


    • À Charles Tremblay...

      ce que tu dis sur l’origine des noms de famille québécois me surprend beaucoup !
      C’est pas que je doute, mais j’aimerais en savoir plus. Ne serait-ce que pour vérifier s’il n’y aurait pas un peu de "haine de moi" dans mon judéo-criticisme...


    • réponse à charles tremblay....19.01
      Faudrait savoir, est ce que le Québec offre plus d’espace vital comme vous le dites ici, ou bien la superficie du pays est composée en majorité d’espace inhabitable comme vous le dites dans une autre réponse à Double Dragon....... ? Votre attitude (que je viens de prendre avec le doigt dans le pot de confiture) est tellement typiquement Québecoise que c’est à en pleurer de rire.....Si on vous dit que quelquechose est blanc vous allez affirmer que cette chose est noire et si on vous dit qu’on la voit noire vous allez rétorquer qu’elle est indubitablement blanche.
      Quand à l’anonymat et le courage de celui qui signe de son nom, ce sont des fanfaronnades qui ne prouvent pas que vous possédiez la vérité très cher.
      Et effectivement les Québecois n’aiment pas les Français, quels qu’ils soient, d’où qu’ils viennent, le fait de ne pas avoir l’accent québecois suffit à nous faire classer dans la boite "arrogant". eT POURQUOI JE RESTE DANS CE PAYS QUE DESORMAIS J’EXECRE ? Parceque le marché immobilier qui s’est cassé la gueule comme dans le reste du monde ne me permet pas de vendre ma maison pour rentrer en France. Seule et unique raison.


    • Si vous vivez l’enfer au Québec, Tatiebaba, c’est que vous vous le faites vous-même votre enfer. Quand on en est réduit à qualifier tout un peuple d’hypocrites et de menteurs, c’est que le problème vient de soi, pas de son entourage.

      Il n’y a pas de contradiction entre mon propos sur l’espace vital et l’impossibilité d’occuper l’ensemble du territoire du Québec. Si vous le percevez ainsi, Tatiebaba, c’est que vous venez ici sur E&R uniquement pour faire une agression contre ma nation et contre moi puisque je défend ma nation contre vos attaques tout azimuts injustifiées. Vous m’avez pris "le doigt dans la confiture" ? Je vous balance le pot au complet au visage, Tatiebaba.

      Quand aux histoires d’immobilier, ce ne sont que des excuses de votre part pour ne pas prendre vos responsabilités en main, Tatiebaba. Si le Québec est si horrible, avec son peuple de menteurs, d’hypocrites, d’analphabètes, ses policiers cow-boys et tout le reste des calamités que vous lui accordez, quittez même si vous perdez financièrement. Ce sera mieux pour vous et pour nous. Sans compter que la France pourra reprendre en son sein ce grand génie de l’Humanité que vous êtes, Tatiebaba.


    • REPONSE A Le 8 février à 04:54 par Charles Tremblay
      Merci infiniment d’avoir démontré dans votre réponse que j’ai raison sur ma vision du québecois type. Je n’ai même plus besoin d’argumenter pour démontrer qoui que ce soit. Ill suffit de vous lire.
      Donc encore infiniment merci CHARLES TREMBLAY qui aura toujours raison même sans se donner la peine donner des arguments. Il écrase l’interlocuteur et pense avoir ainsi démontré qu’il a raison....Je vous laisse à votre poutine très cher.


  • Amusant, il faut appeler la LICRA !
    A ce sujet, une très bonne conférence d’Anne Kling, auteur d’un libre sur le sujet : "La France LICRAtisée !".

    http://www.dailymotion.com/video/xn...


  • je propose que les juifs de "France" mettent des étoiles de rothchild jaune sur leur front, pour que ça évite au gens de tomber dans l’antisémitisme...

     

    • Tous les juifs de France ne sont pas des banquiers, tous les juifs de France ne sont pas sionistes, tous les juifs de France ne sont pas eugénistes, etc ...
      Si il existe un ensemble de famille puissantes (Rotchild puisqu’on les cite) qui sont à l’origine de confession juive et "banquiers" c’est uniquement parce que leur confession contrairement au chrétien de base leur permettait d’être usuriers et de prêter avec intéressement. Les fortunes colossales se sont construites autour de ce monopole.

      Maintenant il ne faut se leurrer, des catho non pratiquants qui ont suivi la tendance à l’époque y’en a eu, et ce n’est parce qu’on est juifs qu’on va être un crevard par excellence ... si les cathos "pratiquants" avait eu le droit d’exploiter l’individu de la sorte, la quenelle c’est eux qui nous l’aurait principalement mise (comme l’histoire démontre le nombre de quenelles que la chrétienté a collé à l’humanité au fil des siècles).

      Y’a aucune étoile de quelque sorte à apposer ou que ce soit, faut arrêter les amalgames d’abrutis et bien comprendre (ça requiert de l’honnêteté), que quelque soit l’origine ou la confession, les crevards sont universels.

      Et concernant le débat Quebec/France, I don’t give a shit. Si il existe encore aujourd’hui un ensemble d’individus qui se sentent l’obligation de se masturber ou de faire caca sur d’autres individus uniquement parce qu’ils sont de l’autre côté du trait de crayon tant pis pour eux.