Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Appel à témoin

Appel à témoin

 

Alain Soral a initié une procédure contre Aglaë Fradois, représentant du Ministère public. Cette procédure ne fait que commencer.

 

Vous étiez présent le 14 mars 2018 à Paris, devant la 17ème chambre correctionnelle, pour le procès des Cancrelats et de l’Échiquier.

Vous vous souvenez de ce qu’a dit Dame Fradois ce jour-là. Vous pouvez nous faire parvenir votre témoignage, nous le transmettrons au Conseil supérieur de la magistrature, puisqu’il réclame des preuves.

 

Le courrier du Conseil supérieur de la magistrature :

 

La plainte d’Alain Soral :

 


 

Premier témoignage :

 

Bonjour,

Je réponds à l’appel à témoin lancé sur votre site concernant la plainte envers la procureure Aglaë Fradois pour son comportement outrancier au procès de l’Échiquier et des Cancrelats le 14 mars dernier. Ma présence peut d’ailleurs être prouvée car Vincent Lapierre m’a interviewé ce jour-là. J’ai par ailleurs sous-entendu que la procureure faisait ce qu’il fallait pour « prendre du galon » en faisant un geste qui pourrait être qualifié d’obscène.

Voici mon témoignage que vous pouvez transmettre au Conseil supérieur de la magistrature :

Aglaë Fradois a tout d’abord fait pression pour empêcher Alain Soral et ses témoins d’utiliser des notes afin d’étayer leurs arguments pour défendre leur interprétation des dessins, sans nous donner aucune raison pour cela, comme s’ils devaient avoir tout appris par cœur. En plus de parler sur un ton extrêmement véhément, pour ne pas dire enragé, elle n’a fait que ressasser qu’Alain Soral était un antisémite, qu’il appelait à la haine et qu’il convenait de l’envoyer en prison pour ces raisons. Faute d’argument probant, elle fait des procès d’intentions en disant que les juifs y sont représentés comme des cafards, ce qui est faux, car il y avait également Emmanuel Macron représenté comme tel, or ce dernier n’est pas juif. Oubli ou malhonnêteté ? Je penche plutôt pour la seconde car ce qui suit est encore pire : elle nous dit que « les cafards sont des nuisibles et qu’il faut donc les exterminer ». Elle ose déclarer qu’Alain Soral appelle à l’extermination des juifs ! Argument (ou allégation devrais-je dire) qui sera repris plusieurs fois par les avocats des plaignants et par le soi-disant spécialiste de la caricature qui disait qu’Alain Soral était le nouveau Julius Streicher, haut-cadre nazi, et qu’il devait finir de la même façon que lui. Pour ceux qui savent, Streicher a été pendu suite au procès de Nuremberg. Appel au meurtre caractérisé qui ne semble pas déranger madame Fradois. Elle a également voulu empêcher la diffusion de la vidéo qui rassemblait les projets d’extrémistes juifs qui déclarent la main sur le cœur que les non-juifs doivent être leurs esclaves et que ceux qui refuseront de les servir devront mourir. Celle-ci a quand même été diffusée et elle a dit que la défense n’avait aucun argument (un comble !), a qualifié cette vidéo de « pot-pourri rempli de tout et n’importe quoi auquel on ne comprenait rien », prenant sans doute son cas pour une généralité. Je tiens à préciser que j’ai son âge et que malgré mon faible niveau d’études j’ai tout compris, donc je ne crois ni à un problème d’intellect ou de génération.

Voilà ce que j’ai retenu de cette journée. Vous pouvez me répondre par mail ou m’appeler sur mon portable au 0XXXXXXXXX en cas de besoin.

Bien cordialement.

 


 

Alain Soral en première ligne pour défendre l’insoumission française,
rendez-vous sur sa page de financement participatif pour le soutenir :

(cliquer sur l’image)

Le procès du 14 mars 2018, sur E&R :

Voir aussi, sur E&R :

Alain Soral contre les mensonges de l’Empire, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1994818
    le 28/06/2018 par Syzygy
    Appel à témoin

    Pourquoi n’est-ce pas Me VIGIER qui a rédigé la plainte ? D’autre part, l’expérience prouve que ces entités sont tout sauf objectives. C’est comme si on faisait juger un pédophile par des pédophiles. Le Barreau de Paris, le CNGTC, le CNHJ etc... ne sont que de la poudre aux yeux. Bon courage Alain !!!


  • #1994831
    le 28/06/2018 par Nabu
    Appel à témoin

    Très bonne initiative Mr Soral. Vous avez mon soutien moral le plus sincère et total.
    Il faudrait multiplier ces initiatives. À chaque passage à la 17ème, il faut relever la collusion de ces magistrats corrompus et porter l’affaire devant la juridiction "compétente", comme vous venez de le faire.
    Les caméras sont, injustement, interdites au sein des tribunaux mais qu’en est-il des dictaphones ? Ou encore mieux, ne peut-on pas charger (embauché(e) pour l’occasion) un(e) sténographe, par exemple, pour "minuter" les débats ?
    En tout cas, courage à vous ! Ne lâchez rien, nous sommes légion derrière vous !

     

    • #1995019
      le 28/06/2018 par Syndicat du Peuple
      Appel à témoin

      dictaphones ou micro-caméras...


    • #1995663
      le 29/06/2018 par solmed
      Appel à témoin

      @ Nabu
      Mieux encore peut-être, est-il imaginable et admis d’engager un huissier, pour une affaire en jugement au tribunal, sachant qu’il est déjà assermenté ?


  • #1994854
    le 28/06/2018 par jvidepi
    Appel à témoin

    Éclairez-moi. Aux USA et au Canada, les procès et les procédures judiciaires sont tous enregistré sur bandes (c’est d’ailleurs pour cette raison que quand un magistrat pose une question, on doit répondre à voix haute et non par un hochement de tête...je l’ai vécu). En outre, les parties peuvent, sur demande avoir accès aux bandes ou du moi aux minutes du procès. Il m’apparaît inconcevable que la France en soit encore à la bonne vieille sténo en 2018.

     

    • #1994880
      le 28/06/2018 par Francois Desvignes
      Appel à témoin

      steno : tout de suite des gros mots.

      Vous rêvez.

      En France la procédure est faite pour des paysans illettrés qui, en temps de paix, iront peupler les colonies et, en temps de guerre, fourniront les rangs de l’armée pour remplacer les morts.

      y a même pas besoin de minutes pour cela : juste d’une condamnation à peine motivée (c’est la durée d e la peine qui désigne la colonie ou le régiment)


  • #1994859
    le 28/06/2018 par zorg
    Appel à témoin

    J’ai eu à faire au CSM, institution qui donne tout son sens au proverbe chinois : "le poisson pourrit par la tête" ou à l’apophtegme d’Alain qui se termine par "les pires gouverneront"

    Sauf erreur de ma part, leur décision est irrévocable et c’est d’emblée qu’il fallait leur envoyer un dossier complet.

    A la moindre opportunité de vous débouter, ils sautent dessus. Même si vous ne faites aucune erreur et que votre dossier est béton, ils vous feront comprendre qu’ils n’acceptent pas que les simples justiciables puissent les saisir directement (ils se sont battus à mort contre cette possibilité introduite sous Sarko) en vous répondant un truc délibérément incohérent si nécessaire...

    Bon courage

     

    • #1995086
      le 28/06/2018 par LOL
      Appel à témoin

      Pas d’accord. Dans le descriptif du dossier à présenter, il n’est nullement fait mention "de pièces à l’appui". En conclusion, le CNM pouvait les demander mais surement pas le débouter pour des papiers manquants non préalablement requis.


  • #1994868
    le 28/06/2018 par Sedetiam
    Appel à témoin

    De sorte à ce que les « pouvoirs » (lobbies compris) soient - réellement - bien séparés, cest bien en ce sens qu’il faut pousser quelques députations à déposer des projets de lois visant à ce que les procès soient filmés, et comme dans certaines contrées dites démocratiques et qui nous la vendent à coup de bombes, et au nom de droits de l’homme, lui aussi, parfois, fourgué à coup d’opérations spéciales.

    La question qui me vient se pose dans l’existence (ou non) de notes ou minutes du greffe durant ce procès, transcription à laquelle, nos lascars récalcitrants devraient avoir accès sans autre forme de témoignages complémentaires : si ce n’est pour la confirmer.


  • #1994898
    le 28/06/2018 par Francois Desvignes
    Appel à témoin

    Bon

    Eh bien, vous êtes bon pour en replacer une motivée avec des pièces à l’appui.

    Demander à votre avocat de témoigner : un témoignage suffit parfois....

    Si vous m’écrivez le témoignage, je veux bien le signer !

    (je voudrais pas qu’il y ait des erreurs)

    Mais non, vous avez pas compris : on s’en tape de l’issue de la procédure disciplinaire.

    Ce qu’on veut c’est désacraliser le juge, le terroriser, mettre sa carrière en puzzle.

    Qu’au seul prononcé de nos noms, ils aient la colique.

    Comme cela, les prochaines fois, ils seront polis.

    On s’aimera et on sera d’accord sur tout : le procès est une erreur malheureuse d’aiguillage...

    C’est la femme de ménage qui ne sait pas lire qui a sorti le dossier de la poubelle pour le remettre sur le bureau du juge.

    C’est ballot tout de même.

    On est plus servi ! C’est une honte !

     

    • #1995026
      le 28/06/2018 par France occupée
      Appel à témoin

      Comme dit Rad Bradbury dans son best-seller Fahrenheit 451 pour l’un de ses personnages :

      "Plus vaste est le marché, Montag, moins vous tenez aux controverses, souvenez-vous de çà !"

      Soral défend une certaine idée de la société, de la justice sociale, de ses valeurs... mais l’Empire a de moins en moins envie de s’emmerder avec çà, et de faire sans nous !


  • #1994969
    le 28/06/2018 par France31
    Appel à témoin

    Et si on atteste sur l’honneur, ils demanderont un témoin du témoignage. Au foot il y a la vidéo pourquoi pas sans un prétoire ? Parce que ! Ah bon... En même temps le diable n’aime que l’obscurité !


  • #1995007
    le 28/06/2018 par fontes
    Appel à témoin

    Même pas 3 mois après son ouverture le nouveau Palais de justice est en feu.
    Plus ça va plus je crois dans le Seigneur.


  • #1995066
    le 28/06/2018 par MontjoieStDenis
    Appel à témoin

    Au football ils emploient la vidéo pour éviter toute erreur d’arbitrage.. Aux us les procès peuvent être filmés.. La 17ème Chambre ferait exception à ces règles garantissant la bonne application du droit ?! Y aurait-il des choses confidentielles à cacher à l’opinion publique et à nos concitoyens ? Force est de constater que..


  • #1995184
    le 28/06/2018 par bidule
    Appel à témoin

    Je rappelle juste que l’ordonnance du 22 décembre 1958 portant loi organique relative au statut des magistrats, n’a pas été signée ni promulguée par Monsieur René COTY, Président de la République de l’époque, et qu’en application de l’article 1er du Code Civil, cette ordonnance est dépourvue de toute valeur juridique.
    http://de-gaulle.info/lois-bidons.shtml

    Si Maitre Viguier veut bien confirmer


  • #1995655
    le 29/06/2018 par Ben77
    Appel à témoin

    Il existe des témoins, c’est évident.
    Temoigneront-ils ?
    Les audiences pour les procès de Faurisson, Soral, Ryssen et d’autres ont lieu dans des salles minuscules, remplies d’assoces pénibles professionnelles de la pleurniche.
    De fait, il ne pourrait rester, au sein de l’enceinte judicieusement choisie, dans le camp des résistants, qu’Alain SORAL et son avocat. Ceci rendant faible la probabilité d’apporter des témoignages concordants.


  • #1995714
    le 29/06/2018 par jean Bon
    Appel à témoin

    secret de polichinelle en France la magistrature est quasi noyautée par la caste-étatique des Francs-Macs ! cela ne va pas s’en dire que Mr Soral aura sans doute en face de lui un procureur , un juge et aller savoir le président qui sont en réalité frères 3points !


  • #1995747
    le 29/06/2018 par quidam populus
    Appel à témoin

    Pour certains interviews avec les média indélicats du système, AS prenait la peine de doubler leurs enregistrements, ceci à des fins d’analyse, de pédagogie ou de preuves...

    Certes la vidéo n’est pour le moment pas autorisée, à dessein bien compris des propriétaires du pouvoir de Justesse, lequel a été rendu par ces derniers, totalement régalien, quasiment en premier et dernier ressort, i.e. ayant été substitué petit à petit, au gré de l’avancée des lois liberticides, aux pouvoirs traditionnels et constitutionnels, faisant de la ripoublique celle des juges, et au nom du DRÔAAT de l’homme, désormais, des abus permanents en tant que nouveaux principes décomplexés, i.e. éhontés...

    Dans cette affaire, la question est : est-il légal d’enregistrer sous une autre forme que vidéo (discrètement ou non) les débats d’un procès ? Que dit la jurisprudence actuelle sur le sujet ?

    Cela m’évoque, notamment, l’affaire du Maître d’Hôtel de la rombière-pompe-à-fric des puissants (fric ne servant pas que pour la politique mais "des" politiques de loges, à l’opposé de l’intérêt commun de l’idéal républicain tel qu’affiché).

    http://www.leparisien.fr/bordeaux-3...

    Pourquoi, quand cela arrange nos Elites, des éléments probants sont considérés comme valides, exploitant les zones grises juridiques, lesquelles sont mouvantes "selon que vous serez puissants ou misérables..." dixit Victor Hugo.

    Le misérable, c’est encore davantage maintenant, le peuple spolié en justice et équité de traitement, et quand certains courageux en son sein s’organisent et se rebiffent, tel AS, on ne peut que constater toute l’étendue, le mépris, la morgue et l’iniquité étalée par nos puissants.

    Oui, il va falloir monter encore d’un cran le niveau des moyens d’opposition à cette chienlit anti-peuple, jusqu’à la délivrance de ce dernier... laquelle finira par survenir tant nous descendons (trop) bas et (trop ?) vite aujourd’hui.

     

    • #1996761
      le 01/07/2018 par Patriote
      Appel à témoin

      Il est je pense impossible de déterminer l’emplacement d’un micro à partir de son enregistrement et d’avantage encore de prouver que celui qui le portait en était conscient.

      Je suggère d’enregistrer systématiquement tous les procès d’ AS, ces enregistrements seront certainement précieux à minima à la libération pour choisir entre tondeuse et petit carton. Comme toutes les vidéos ...


Commentaires suivants