Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Appel de l’abbé de Cacqueray à la réconciliation nationale

Conférence de clôture donnée le 5 juillet 2014 par l’abbé Régis de Cacqueray, supérieur du district de France de la Fraternité sacerdotale saint Pie X, au colloque organisé par Civitas :

 

Voir aussi, sur E&R :

Se procurer l’ouvrage d’Henri Delassus chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

167 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Discours très émouvant, plein de sagesse, je suis touchée d’entendre cet appel de l’abbé de Cacqueray à la réconciliation nationale...
    il n’y a pas d’autre issue et c’est ce que notre bien aimé Mr Soral a compris depuis bien longtemps et qui grâce à lui les consciences s’éveillent de plus en plus, un combat qui est entendu et qui porte fruit. La France est forte et se relèvera par sa foi et sa détermination.
    Vive la France LIBRE et surtout une égalité et une réconciliation (E&R) merci à vous.

     

    • #892793

      La réconciliation n’est pas un appel à l’irénisme bisounours qui est une fausse charité, une charité inversée, une mièvrerie crypto haineuse.

      La Réconciliation pour l’Union pour le Combat !

      Nous avons besoin de nous reconcilier pour nous unir.
      Et de nous unir pour le combat.

      Le Combat !

      Le catholicisme de combat est un pléonasme
      Comme Français catholique est une redondance

      Tout catholique combat faute de quoi il trahit
      Tout Français est catholique, au moins de coeur, faute de quoi il déserte.


  • Si je ne m’abuse, cela ressemble à une tentative de s’accaparer le Pouvoir après la Révolution qui est en marche (et pas grâce à eux, les cathos planqués).
    C’est leur droit de se proposer comme alternative, mais étant minoritaire et discrédité dans ce pays, comme ailleurs, j’ai du mal à croire que ça puisse passer.

    En 1792 la France n’a définitivement plus voulu de son roi. Et c’est l’ancien régime le vrai responsable de la chienlit actuelle, de par son comportement satanique, l’aristocratie a ouvert la voie à une bourgeoisie satanique.
    Selon moi la ripoublique maçonnique n’est que le prolongement de l’ancien régime (aristocratie = oligarchie ; et mythes religieux pour légitimer ce régime), apportant ainsi des forces nouvelles à l’exploitation de la France.

     

    • Qui ça eux "les cathos planqués" ???? Certainement pas ceux de cette communauté en tout cas... Pour le reste cultives toi un peu en lisant les livres de Marion Sigault tu comprendras que l ancien regime etait plutot "un rempart" à la franc maçonnerie....


    • la France est née du Catholicisme mon amis...(Clovis)


    • Pas d’idées négatives avant d’avoir commencé !!!
      De toutes façons nous n’avons pas le choix , De Gaule a bien réussi a faire une réconciliation nationale en initiant le Conseil National de la Résistance ,CNT
      Je n’ai pas encore entendu les athées , dans ce débat où sont-ils : ils sont "groggy" , ou atterrés par le constat de cette chienlit ! il va bien falloir qu’ils sortent de leur torpeur !


    • Dex, tu devrais revoir un peu l’histoire, surtout autour de la période de la raie-volution. Lire ou écouter Marion Sigaut pourrais être un bon début. Je ne te répondrais pas sur les cathos étant donné que ce n’est que ton opinion et pas un fait.


    • C’est bien au final vous êtes d’accord avec leur version de l’église catholique et de l’ancien régime.


    • francky
      - Qui sont les premiers FM en France ? (et ne me parlez pas de cette FM opérative qui est un mythe afin de légitimer l’apparition soudaine d’un dispositif)
      Ce sont des clercs et des aristocrates qui l’ont introduit et encré partout.
      - Ils étaient où les cathos il y a encore 5-10 ans ? Avec tous leurs moyens : notoriété, locaux, logistique, réseaux internationaux, ect.
      Où sont les fruits de leur travail pédagogique pour éveiller les consciences, aussi bien élitaires que populaires ?
      Ils sont inexistants, donc ils sortent du bois maintenant afin de voler les fruits à d’autres.

      Disamm
      Avant le royaume (construction politique) il y un substrat gallo-romain (réalité charnelle), mon ami.
      Supplanter n’est pas créer (mais en tant que catho ou FM tu crois peut être le contraire ?).

      Tumie
      Tu le situes où exactement le général De Gaulle ?
      Il n’est pas un catho pratiquant, sinon il aurait opté pour le retour de la monarchie, ce qui ne serait pas très différent d’aujourd’hui quand on jette un œil sur nos voisins...
      Il a cru que la République était la meilleure solution. Malheureusement il était le seul dans ce pays à le croire (si on y croit pas, ça ne fonctionne pas, donc avec une peuple de veaux et des élites achetées par le parti de l’étranger, c’est sûr qu’une fois le général évincé du Pouvoir, le pays est mal barré).


    • Hum hum, sans vouloir vous offenser, cela sent quand même fort le recrachage tout cru du matraquage scolaire ripoublicain. Combattre le régime actuel en lui empruntant ses mensonges et ses lieux communs, c’est assez peu efficace.



      En 1792 la France n’a définitivement plus voulu de son roi.




      Ah bon ? (La ville de Paris n’est pas la France. Les Parisiens ont toujours été différents.)
      - Et moi qui croyais que la révolution anti-française avait été dirigée depuis les loges qui avaient fomenté un complot contre la monarchie et l’Eglise (François-Henri de Virieu, après avoir assisté à une réunion de maçons en 1782, et plusieurs autres, avant même 1789)
      - Et moi qui croyais qu’on avait refusé aux Français le référendum sur le régime, parce qu’on savait bien que le Roi s’en sortirait avec un score digne de certains pays africains aujourd’hui (et ce sans même avoir besoin de faire du bourrage d’urnes).



      Et c’est l’ancien régime le vrai responsable de la chienlit actuelle, de par son comportement satanique, l’aristocratie a ouvert la voie à une bourgeoisie satanique.




      C’est vrai, l’Ancien Régime, abattu depuis 225 ans cette année, continue à être responsable de la situation actuelle, après plus de cent cinquante ans de république cumulée. Heureusement qu’il n’est plus là, hein, sinon qu’est-ce que ça serait ! J’imagine même pas à quel point vous devez en vouloir aux Mérovingiens pour le pédériage qui est passé comme une lettre à la poste à l’assemblée anti-française.
      [Attention, la phrase précédente contient de l’ironie. Sauras-tu la retrouver ?]

      Vous ne comprenez pas qu’on ne monte pas un régime politique stable, avec tout son cortège d’institutions, en quelques années. Il a fallu plusieurs siècles pour arriver à la monarchie capétienne, et un millénaire depuis Clovis pour arriver à la monarchie absolue. Si vous rêvez d’un régime simplement autoritaire, on a essayé l’Empire (à chaque fois ça a foiré après une défaite militaire, donc c’est un régime instable). Et les dictatures de droite au XXème siècle n’ont également pas tenu, idem pour les dictatures communistes. Ce sont des régimes par essence instables. La France a un régime naturel, elle n’a pas besoin d’expérimenter plein de régimes différents pour savoir que ce qui l’a construite est la monarchie catholique, et ce qui l’a détruite est la raie publique. Ces gens veulent la fin de la France, ils ne se cachent pas pour le dire et ils sont grassement payés pour par les banques.


    • Çà fait toujours peur aux franc-maçons ce fameux retour en arrière, à l’ancien régime !! Mais l’Abbé propose mieux, et il montre ici son ouverture d’esprit : la réconciliation qui, pour être nationale, doit rassembler un maximum de personnes, donc englober les croyants ET les non-croyants, et représenter au mieux cette fameuse communauté universelle des honnêtes gens attachés à un pays, par-delà tribalisme sectaire, communautarisme, clans politiques et autres chapelles religieuses.


    • Dex

      1.’’construction politique’’ garde se terme pour les républicains(FM), la France est une construction spirituel Historiquement, que tu le veuilles ou non !

      2.je ne crache pas sur ceux qui ont donnaient leurs vies à l’occurrence ’’les cathos’’ pour avoir fait de ce pays uns des plus beaux du monde ! ( "les cathos planquées", le combat est spirituel pour nous,il n’est plus physique. (le planqué c’est toi pour l’instant). amicalement


    • #892442

      @ à l’attention de Dex

      1- tu confonds Noblesse et Royauté, mais c’est pas grave ça peut se comprendre, quand tu écris " la France n’a plus voulu de son Roi définitivement " je te rappellerai simplement qu’elle n’a plus voulu de sa Noblesse et en rien son Roi, et que ça n’a pas été de manière définitive puisqu’il y a eu la restauration puis la monarchie de Juillet. Et la maçonnerie opérative a bien existé au delà de la spéculative, un seul exemple résiduel les compagnons du devoir.
      2- " Radio Courtoisie, la radio libre du pays réel et de la Francophonie ... " " Dans le froid et la famine ... " + FSSPX
      + JMLP & consors
      3- Substrat " Gallo-ROMAIN " ; tu me fais penser au sketch de skippy, celui qui veut toujours aller plus arrière, mais tu apprendras et je veux bien te nommer quelques lectures qu’il n’y a aucun " substrat " " -romain " " charnel " en France, puisque même en Narbonnaise, il n’y a pas eu d’immigration Romaine mais plutôt une aristocratie dirigeante.

      Voilà, ceci étant dit, je t’invite à ne pas faire ton moualek, à penser que la dissidence Française existe depuis 5 ans et vient des banlieues, mais d’apprendre que d’autres avant faisaient déjà le travail.


    • Lisez les "origines de la France contemporaines" d’Hippolyte Taine Tome 1 - 2 - 3 , bientôt réédité patr Kontre Kulture, ça sera plus simple pour avoir toutes les réponses à vos questions concernant la chute de la monarchie et la révolution. Hippolyte Taine n’est pas pas partisan, ni de la monarchie ni de la révolution, on comprend d’une certaine manière que c’était inéluctable, que ce sont les élites et les nobles qui ont donné les armes avec la philosophie dont tout ce beau monde se gloser dans les salons à la mode, la liberté, l’égalité... avec ça le début du positivisme, du matérialisme, Le socialisme de Jean-Jacques, les bons sentiments, le bon sauvage etc... Quand ces notions magnifiques ont descendu les étages de la société jusqu’à atteindre le peuple et les bas-fonds surtout, cela a explosé comme un baril de poudre. Ces aristocrates sans emploi du fait du prince, Louis XIV notamment entretenant cet état-major en vacances depuis bientôt trois siècles, les privilèges etc et pourtant ils étaient prêts, le roi lui même a cédé sur tout . Il aurait mieux value. Mille fois mieux value. La table renversée, l’anarchie totale pendant 10 années , les outrances, la cacophonie, la violence terrible... Enfin c’est fait, mais du passé certes désormais ne faisons plus table rase. Nous avons à réfléchir et tirer les conclusions qui s’imposent. Le discours de l’abbé, j’y étais est d’une force ! ... Merci à E&R de relayer. C’est sûr que cette convergence s’opère entre les milieux les plus catholiques et les musulmans en France, c’est le miracle et le chemin pour se frayer un chemin vers un renversement du pouvoir. J’en suis sûre et certaine. Vive Dieu et Vive la France


    • Quand tu auras subis 1/10 des brimades (pour être gentil) que les catho on subit dans ce pays depuis bien longtemps on fera ou tu en seras et si tu seras capable de tenir de tel discours.
      Mais vu ta façon de résumer les choses je doute, que même sans les brimades, tu puisses avoir son courage, sa ligne de conduite et sa détermination.

      La France le pays du Sacré Coeur est encore à majorité catholique et après des décennies idéologique pour vider ses églises, voilà que doucement mais surement, les fidèles y retournent.

      Assure toi de ne pas être un produit de cette bourgeoisie satanique avant de cracher sur les croyants et leurs bergers, qui on malgré les brebis galeuses des hautes sphères de leur ordre, toujours été avec le peuple de France.

      Je ne regarde pas les musulmans en restant focus sur les extrémistes, on peut tout a fait faire pareil avec les catho et il même grand temps de le faire.


  • "dissidence" "vive la france"
    Tout est dit.


  • Merci mon père. Merci d’être là. Merci de tenir bon.
    Nous sommes là. Nous arrivons à votre suite...


  • C’est autre chose que jean-françois Copé...

     

  • Mes respects Mr l’abbé Régis de Cacqueray, formidable discours. Catholique et théologien du weekend, je veux juste faire une parenthèse : je trouve qu’une partie du discours est totalement inutile, injuste et contraire à la réalité, on a besoin de se serrer les coudes, lorsque vous parliez indirectement de l’islam comme doctrine fataliste qui relie tout au destin ! C’est faux, leur doctrine explique que l’homme a entièrement un libre arbitre mais la finalité (destin, le futur) est connu d’ores et déjà par Dieu, ceci est confirmé sur le terrain, ceux qui sont prêt à mourir parfois un peu bêtement, les morts (martyrs) ainsi que ceux qui résistent au front face à ce désordre et au phosphore blanc, c’est pas nous catho fatalistes, on utilise à tord et travers le ’ il faut tendre l’autre joue’ ... sinon le reste je trouve ça impeccable.

    Le juste.


  • Excellente analyse !


  • Ben il a bon dos aussi l’islam..."l’influence toujours grandissante des doctrines fatalistes de l’islam"..ah bon ?
    L’influence de l’islam sur la société française reste à démontrer, "ses doctrines fatalistes" en particulier et plus encore, démontrer ces doctrines elles mêmes, sans compter que mettre l’islam dans la liste des fléaux qui expliquent l’état de la France est quelque peu grotesque. Elles paraissent à l’abbé d’une évidence qui va sans dire mais faudrait quand même savoir à nous reprocher les deux extrêmes opposés jihad/passivité ; ordonner le bien et combattre le mal est l’essence même de l’islam. Les notions de destinée vs liberté sont plus subtil que cela, sinon faudra nous expliquer le caractère prophétique de l’apocalypse ou comment jésus lui même savait qu’il allait être renié par trois fois par pierre, puisque vous clamez qu’il n’y à aucune fatalité ;mais peut être que l’islam ne peut avoir ces subtilités..ou que vous ne voulez pas les considérer. L’abbé est caricatural et insultant ces notions sont d’autant plus subtils qu’elles se rapportent à l’espace temps DANS l’éternité et il y à ce qu’il faut pour redonner courage force et joie dans l’enseignement de jésus sans pour autant vous rabaissez à des explications dont la piètre qualité n’appartient qu’à leur auteur.
    Vous dégradez votre propre foi quand vous porter un regard aussi pauvre sur celle des autres.

     

    • Je ne voudrais pas te choquer toto, mais un vrai Catholique considère l’islam comme une fausse religion, sinon il serait musulman et non Catholique. Cela semble plutôt logique non ?


    • Lorsque le Sheikh Imran Hosein se permet dans ses discours de critiquer le dogme du christianisme, tu ne vois pas ensuite les catholiques venir dégueuler leur frustrations dans les commentaires... Nous attendons aussi de la part des musulmans le même genre de courtoisie.

      La politesse ne marche en effet pas en sens unique et nos amis musulmans doivent se souvenir que les discours de certains de leurs imams ne nous plaisent pas du tout lorsqu’ils évoquent notre religion.
      Est-ce qu’on vous fait chier avec ça ?... La réponse est NON.

      Si tu veux la réconciliation alors à la suite du discours d’un prêtre intelligent tu fais comme les catholiques à la suite du discours d’un imam de qualité : Tu t’écrases !
      Elle exige en effet des efforts de la part de chacun ici... Et pas toujours des mêmes.


    • C’est le probleme des croyances, la plupart sont fausses...


    • Saint Paul à dit en gros que tout autres religions qui viendrai après le christianisme n’en serai point, car il n’y a qu’une seul religion c’est la Révelation du Christ. "Au début était le verbe", alors explique moi pourquoi faut-il parler dans dans la langue Arabe pour être Musulman, et vivre sa "foi" ? "enseignez à toutes les Nations..." l’enseignement du Christ, cela supposai qu’il fallait la transmettre dans la langue des autochtones. Alors biensur qu’il y a des version du Coran en Français, mais moi, ce que j’ai vu de mes propres yeux dans une mosqué, c’est que les prières se font dans la langue Arabe. ( je n’était pas encore baptisé à l’époque) Un homme est venu vers moi, heureux certe de ma démarche, et m’à demandé si je parlait l’Arabe. C’est ce qui m’à fait tourné les talons et cherché l’enseignement du Christ. Je ne met pas en doute la sincérité des Musulmans dans leur "foi", mais vu sous cet angle, il est clair, que devoir s’adpter à une langue étrangère, alors que ma démarche venai aussi de mon amour pour la Patri de France, était l’inverse de ce que je sentai dans ma foi naissante. La France est Catholique, et nous appelons les Musulmans à ce reconvertir, et aussi être en phase avec notre beau pays à qui ils doivent tout. Si Farrida se reconvertissai, cela aurrai un impact énorme, car elle le dit elle-même dans se combat "où sont les musulmans ?" Ils ne son pas là, car ils ne sont pas, à juste titre, en phase avec la France, ne serai-ce que par le language de leur "foi" qui les ramènent à leur Pays d’où ils sont originaire. Ils sont perdus et manipulés. Il n’y aura jamais d’Islam en France, comme il n’y a pas d’Islam en France. Voir les travaux de Salim Laibi. Et pour ma part, je sais que le Prophète de l’Islam est une grande et importante personnalité, mais il n’est pas le fils de Dieu fait homme pour nous sauvez. Et mon chère Toto, tu sera bien sage de mettre une majuscule en citant le nom du seigneur Jesus Christ.


    • Je connais mal l’Islman mais ca me fataliste me semble être un bon adjectif quand je vois le comportant des arabes et des maghrebins. Pour vous tout est impur, tout est haram. Vous n’avez jamais été et vous êtes toujours incapable de construire quoi que ce soit. Les seuls belles choses terre d’Islam sont les restes des anciennes cultures/civilisations qui n’ont pas été détruit par les musulmans. Les seuls pays musulmans riches sont les petro-monarchie, et c’est les occidentaux qui ont appris à exploiter ces ressources.

      Ce qu’il faut comprendre aussi c’est que pour un catholique, et à plus forte raison des prêtres traditionalistes, si on n’est pas chrétien on est dans le faux et on se damne. "Qui croiera et sera baptisé sera sauvé" disait Jésus Christ, il a aussi dit "je suis le chemin, la vérité et la vie". Hors du Christ point de salut ! Notre devoir en tant que Chrétien c’est de convertir pour sauver les âmes, être dans l’Islam pour un Chretien, c’est se damner. C’est même la raison d’être du prêtre que de sauver les âmes. Donc toutes doctrines qui se developpent et qui tient éloigné du catholicisme est un danger. Je tiens aussi à rapeler le sort des chrétiens tout les pays musulmans, c’est rarement glorieux ou réjouissant pour nous autres chrétiens.


    • Vous voulez nous convertir !? dont acte, venez donc rivaliser sur le terrain de la foi parce que vos insultes & mépris ne valorise certainement pas la votre.

      - @Daniel Q ; ça à l’air "logique"..pour vous, pourtant rien n’implique un renoncement à sa foi parce qu’on reconnait des formes différentes de cette même foi. L’islam combat le mal et les oppresseurs, pas la chrétienté contrairement à ..

      - @Talion ; je vois pas ce que la politesse vient faire là dedans ; je ne viens pas "dégueuler", contrairement à toi qui à du te retenir longtemps...Avec politesse vous désacraliser notre religion et on est censé acquiescé avec un sourire d’approbation !?..et vous remercier de l’effort et du temps fournit à nous dévaloriser aussi, non !? Si vous avez des choses à redire sur imran hosein faites le donc savoir, il n’est pas infaillible et la contribution à la correction est saine.

      - @clovis, l’interêt de la langue arabe est d’être au plus prêt des paroles saintes réveleés dans cette langue et l’études de celles ci (on en voit encore tout l’interêt face aux condamnations légères comme ici), rien à voir avec la valorisation d’une éthnie sur une autre.

      @nico effectivement, tu "connais mal" l’islam, pourquoi donc nous exposer ton ignorance ?



    • Lorsque le Sheikh Imran Hosein se permet dans ses discours de critiquer le dogme du christianisme, tu ne vois pas ensuite les catholiques venir dégueuler leur frustrations dans les commentaires...



      Cela s’explique peut être par le fait que le cheikh dit la vérité (ou au moins ne sort pas de grosses boulettes) contrairement a cet abbé. De toute façon a chaque fois qu’ils font des sorties sur l’islam 9 fois sur 10 c’est pour dire des sottises (j’ai en tête la rencontre organisré par Fils de France entre Oubrou et un prêtre chrétien). Mais bon on les aimes bien quand même ; que Dieu les guide.

      ps : je ne vois pas ou il y a degeulage dans les commentaires... l’auteur de ce com se tien très bien (et il a une belle plume et est très éloquent qui plus est)


    • @toto, j’ai du mal a comprendre qu’elle est la partie du message que vous n’arrivez pas a intégrer.
      "Je ne voudrais pas te choquer toto, mais un vrai Catholique considère l’islam comme une fausse religion, sinon il serait musulman et non Catholique. Cela semble plutôt logique non ?"

      C’est pas juste logique, c’est rationnel, indiscutable, c’est pas une question de qui le dit, c’est une vérité basique, quelqu’un qui croit au coran ne peut pas être catholique, c’est un fait. Pour compléter : La religion Catholique ne fait pas mystère qu’il existe parmi ses dogmes : "Hors du Christ point de Salut". La validité de la multitude de voies n’est ni judaïque (du moins le judaïsme depuis YAHWEH), ni chrétienne, c’est une des "nouvelles vérités révélés" qui viennent du coran, vérifiez.
      Si nous ne comprenons pas l’islam, je puis vous retourner que nous avons l’excuse qu’il y en ai autant que de musulmans et aucun qui soit reconnu unanimement, tandis qu’a l’inverse chez les Catholiques il n’y as qu’une voie, aisément trouvable à quiconque la cherche.

      Vu que vous êtes un érudit en islam, je vous propose de travailler sur un document qui vise à vous évangéliser. Il ne contient ni insulte ni mépris, et attend d’être réfuté.
      http://bibliothequedecombat.files.w...

      Le salut de son âme est un choix. Que la Paix soit avec vous !


    • #892689

      D’accord avec toi Toto... Tu t’es montré plein de respect envers la foi catholique et ses dogmes, mais il y en a qui ne l’entendent pas de cette oreille (ces réconciliateurs menaçant toujours de ne pas l’accorder...). En effet, l’abbé peut dire et penser ce qu’il veut... n’empêches qu’il n’est pas un spécialiste de l’Islam et qu’en terme de théologie sa parole est ouvert au jugement.
      Il y a bien ce "moukhtoub/destiné" qui par le passé à été associer avec les maghrébin pendant la colonisation française. Il faudra admettre que l’orientalisme, la vision fantasmé de l’orient à polluer notre perception...
      La science des hadiths est une méthodologie pour attribuer la véracité de récits prophétiques, différencier le faux du vrai. Sans entrer dans les détails, la chaine de transmission des narrateurs est passés sous examen rigoureux et un système, un processe est établi pour hierachisés les textes. Les arabes ont été novateurs en astronomie, alchimie, médecine, mathématique, etc... Mais sachez que la science des hadiths fut aussi en matière de processe (check-list) une énorme avancée... Malgré cela ont a l’expression du téléphone arabe qui est absolument l’opposé de ce que la culture arabe à apporté à nos civilisation par rapport à une chaine de transmission d’information... un example qui en dit beaucoup.
      Autre chose, si le musulman dit INSH’ALLAH (si il plait à Dieu) avant d’effectuer une action avant de s’engager c’est bien pour se donner de l’espoir (la fameuse FOI ? ça vous parles ?) et se mettre dans les meilleur conditions. Insh’Allah = fatalisme chez le post-chrétien...
      Sous la ripoublik et l’occupation française le colon surtout si il était franc-maçon aimait voir un certains fatalisme chez le paysan algérien (il semblerais ?) et ceci jusqu’à qu’il devienne un fellaga. Le Inshallah signe de fatalisme chez l’indigène de la républik et les bondieuseries, superstitions supposées de nos culs terreux, culs bénis de campagne ?
      Les sabots plein de boue, de bouses la croyance catholique de nos ancêtres était moquer en ripoublik : une source d’obscurantisme (fatalisme). L’Abbé répète une idée toute faite qu’il ne tire pas d’une étude sérieuse de l’Islam... en tant que religieux qui se penche sur les écritures il n’honore pas sa foi en ayant une théorie réellement grotesque (pas du tout vérifier) sur la foi des autres. La critique et mise au point de Toto est donc justifié.


    • Le 12 juillet à 15:00 par Talion

      Entièrement d’accord avec votre commentaire.
      On commence à en avoir assez de toute cette pleurnicherie sur des broutilles...
      Que devrait on dire nous...


    • @nico

      Tu connais mal l’Islam, renseigne toi ce que la "science islamique" à rapporté au monde, que ce soit la médecine, les mathématiques, l’astronomie, etc ...

      Si pour toi, racailles = Islam, éteins ta tv, tu te fais embobiner par des Ruth Elkrief & co, car la réalité est tout autre.

      Tapes sur Youtube "De l’orient à l’occident", un excellent documentaire sur Arte concernant les civilisations et le mélange des cultures, et surtout ce qu’à apporté l’Islam en Europe dans plusieurs domaines.


    • Faut pas abuser non plus, c’est pas n’importe quoi ce qu’il dit. Et @ khurassan, on ne déonce pas de faux problème, surtout pas les vrais catholiques. Mis à part le fait qu’on soit pas d’accord sur la vérité, il y a des problèmes de dogme qui font qu’on pourra pas faire une société unie. Déjà il y a la pré-déstination, qui pousse au fatalisme et au laisser aller par rapport à ses vertues (ça pousse à l’idéologie halal/haram que beaucoup appliquent, je peux faire le mal tant que je fais ma part de bien).

      Mais le réel problème c’est que l’Islam est une religion communautariste, de fait. En plus d’apprendre l’arabe, on considère celui qui ne pratique pas notre religion comme impur. On considère les autres comme des infidèles qu’il faut convertir, soumettre, ou bien tuer (même si tu le fais pas personnellement, les hadits le recommandent).Et on punit l’apostasie de mort. C’est à dire que c’est l’inverse d’une religion universelle, et même si tout le monde ne respecte pas ces hadits, ils font de nous des enemis, dans votre vision des choses. Et sans parler de dogme, ce qui importe ce sont les effets. Même culturellement il y a une communauté de religion, qui est différente de celle des catholiques. Culturellement le communautarisme se ressent, même au sein des quartiers le converti fait partie de la famille, pendant que l’autre ne sera jamais traité de la même façon. C’est en sentiment qui a été artificiellement entretenu mais il fonctionne. Un catholique considère un musulman comme son frère, mais pour un musulman c’est pas réciproque. Comment tu veux unir un peuple si une partie considère l’autre comme enemie et hérétique ?

      Bref, y’a toujours une distance et une certaine méfiance, on dirait que c’est toujours l’affrontement. Tu dis que l’Islam n’a rien changé mais beaucoup de jeunes se convertissent, et on dirait que ’vous’ en tirez une certaine fierté. Comme si c’était un concours et que l’orgueil entrait en ligne de compte. Mais ici on parle de vérité, on essaye pas de baiser l’autre. Pourquoi toujours le besoin de se sentir agressé ? Finalement ça fait des masses qui ont des interet différents au sein de la société, c’est en ça que l’Islam agit. Et comme beaucoup sont aveuglés par leur orgueil, il resteront toute leur vie dans la foi de leurs pères. Mais on arrivera pas à se mettre d’accord à long terme si on s’unit pas, on sera toujours manipulés.

      Et Jésus n’était pas qu’un homme alors on ne peut pas lui appliquer le concept de pré-destination...


    • Dans l’Islam, on peut tuer au nom de Dieu.
      Dans le catholicisme, on pardonne au nom de Dieu.

      Où est la vérité ?


    • @Victor
      Effectivement faut pas abuser, je peux comprendre l’effet communautaire de l’islam mais cava !!! là ou à régner l’islam il y ’à JAMAIS eu de mise à mort généralisé ou exterminer les mécréants ou que sais je, on n’à jamais viré les juifs, ni tuer les gens parce que chrétiens, vous êtes devenu malades tous ou quoi ?? Faut il vous rappeler que c’est en europe ce genre de chose ? la terre historique de la "religion d’amour" ? La fille aînée de l’eglise est quand même rien de moins que le pays le plus athé, anti religion au monde ! effectivement faut pas abuser...des médias !...ils vous rendent malades mentaux, ça en devient absurde !!


    • #893374

      Dans l’Islam, on peut tuer au nom de Dieu.
      Dans le catholicisme, on pardonne au nom de Dieu.
      Où est la vérité ?




      Apparemment selon l’interprétation de certains dans catholicisme on à le droit de mentir ?


    • @toto !!! là ou à régner l’islam il y ’à JAMAIS eu de mise à mort généralisé ou exterminer les mécréants ou que sais je, on n’à jamais viré les juifs, ni tuer les gens parce que chrétiens, vous êtes devenu malades tous ou quoi ?? Si vous voulez parler de l’inquisition, c’est un mensonge et de la propagande. renseignez-vous. il y a eu moins de 5000 morts en plus de 600 ans d’inquisition et encore et ensuite Isabelle la catholique pour unifier l’Espagne a demandé aux populations qui n’étaient pas catholique de s’expatrier ou de se convertir. Et pourquoi pas question de loyauté. Les juifs complotaient contre le pouvoir et un état a bien le droit de faire ce qu’il veut. Mohamed cinq interdit bien que sa population se convertisse à une autre religion. pas de son de cloche etc... et au Moyen orient si je ne m’abuse... Bien sinon je vous rappelle les Coptes en Egypte et tous les chrétiens de Syrie, d’Irak ça va bien de nous faire la morale les musulmans ici en France et je ne parle pas de la racaille en bas des immeubles.


    • #893792

      @cavalierblues,
      toi qui a été une bouddhiste extrémiste la plus grande partie de ta vie (c’est toi qui le dit), tu ferais bien de lires les posts avant de répondre. Connaitre aussi bien une religion de l’orient en faire ton mode de vie pendant si longtemps et montrer une ignorance total de l’Islam est surprenant. Il y a au moyen orient et en palestine des chrétiens et des églises donc des cloches qui sonnent... Je n’ai jamais entendus de musulman du quotidien en France réclamé d’avoir des appels à la prière alors pourquoi nous parler de cloche au maroc sous monarchie sioniste ? Le roi est supposé être un homosexuel et son pays un repère de pédophile, que vient faire vos libertés en matière de sons de cloches dans ce pays ouvert à tous les vices et dérives libérales ? L’Islam n’autorise pas les cloches pour le chrétien au maroc mais les bar gay, la prostitution de mineur pour les touristes post-chrétiens restent possible ? Elle a pas bon dos l’Islam ?
      Concernant les brimades des chrétiens en orient ceci est le fait d’agents provocateurs, des siècles de co-existence islamo-chrétiennes heureuses sont la pour en témoigner. Que des juifs en europe aient pu avoir un comportement peu loyal ce qui créa de nombreux pogroms est fort possible. En terre d’Islam, ils étaient bien distinct des autres communautés, ne pratiquaient pas l’usure comme le monopole qu’ils avaient en terre chrétienne, et apparemment cela leur réussissaient car il n’y a jamais eu les pogroms comme en europe. Avant d’accuser spécifiquement les musulmans.. les chrétiens sincère doit se demander pourquoi les chrétiens de palestine souffrent dans l’indifférence générale... les musulmans sont déjà suffisamment accablés à se demander pourquoi les populations musulmanes à travers la planète se font massacrer... et à aucun moment j’ai entendu le musulman accuser le message christique dans ses propres malheur... on reconnait l’arbre à ses fruits.


    • " là ou à régner l’islam il y ’à JAMAIS eu de mise à mort généralisé ou exterminer les mécréants ou que sais je, on n’à jamais viré les juifs, ni tuer les gens parce que chrétiens, vous êtes devenu malades tous ou quoi ?? Faut il vous rappeler que c’est en europe ce genre de chose ? la terre historique de la "religion d’amour" ? "




      Ce qu’il ne faut pas entendre comme ânerie...
      Allez dire ça aux chrétiens d’orient et d’afrique où entre 300 et 600 des leurs (chiffre de la presse classique, chiffre de la presse indépendante, chiffre du Vatican) meurent chaque jours en moyenne là-bas pour leur croyance, depuis des décennies, et pas forcément par des groupes extrémistes financés par je ne sais qui...
      La réconciliation doit se faire à condition de ne pas nier les vérités non plus...

      Quand à la religion d’amour, inutile de la mettre entre parenthèse, elle l’est, la parole du Christ dit tout.


    • @Daniel Q
      Je ne souhaite pas être désagréable avec vous ; je ne suis pas érudit mais il est quand même hors de question de me rabaisser à réfuter de telles inepties (qui je le répète ne vous font pas honneur) et qui ne peuvent reposées QUE sur l’ignorance généralisée et entretenue (par ces méthodes même) de l’islam.
      voilà qui vous fera relativiser ce qui vous paraît être "logique,rationnel, indiscutable". La dichotomie indépassable que vous défendez ne vient QUE de vous, nous n’avons pas ce problème de "chapelle" en islam, dont, par ailleurs, il conviendrait de nous dire laquelle est infaillible et SEULE voie de salut, puisque certaines d’entre elles rejoignent les positions de l’islam sur le christ et le culte.

      ..après tout il est logique que ceux qui abordent le coran avec insanité n’y trouve que ce qu’ils y cherchent...

      @cavalierbleu
      Je passe mon temps à encenser le christ et sa voie, si vous ne l’avez pas remarquer, mes critiques n’ont pour but que de renforcer son message. Je ne fais pas de morale et n’accuse l’église de rien (je parle de "terre historique", c’est une géneralité), vous n’avez pas d’adversaire dans cette pauvre compétition de reproches.


    • @Toto,
      Il y as 2 points différents abordés dans mes posts précédents :

      1er point : un catholique est un catholique et non un musulman. Il croit a sa religion et à ses dogmes qui sont propres a l’Église Catholique. Il ne croit pas au coran. Ce n’est pas discutable, c’est un fait et une définition. Vous n’allez pas venir expliquer aux catholiques ce qu’est un catholique !

      2eme point : dans les échanges ont été abordé les question théologique et la conversion, je vous ai donc mit un lien pour que vous puissiez voir un des documents qui étaient utilisés pour faire réfléchir et se convertir. Si vous ne souhaitez rien en faire, cela n’est pas mon problème, ce n’est que de la documentation partagée.

      Donc, le premier point est « logique, rationnel, indiscutable », mais le deuxième point n’est qu’une matière à discutions. L’un est une description, l’autre un argumentaire, vous saisissez la différence ?

      Je vais quand même répondre sur la confusion sur les chapelles. La chrétienté et le catholicisme ne sont pas la même chose. Traiter des christianismes alors que c’est un prêtre catholique qui s’exprime, (en oubliant que la plus ancienne branche de la chrétienté est l’Église Catholique et que toutes les autres sont des schismatiques et sont postérieures), est un amalgame malhonnête. Pour ce qui est de l’Islam, vu que vous n’avez pas de problèmes de chapelles et qu’il y as harmonie vous pourrez m’expliquer le sens des mots : chiisme, sunnisme, kharidjisme, wahhabisme dont je doit avoir mal saisi le sens...
      Vous n’avez tellement pas de problèmes de chapelles que les guerres(sanglantes) entre vos factions durent encore aujourd’hui, sans parler d’un certain nouveau calife qui semble ne pas faire l’unanimité, bref...


    • @Mika
      Avant que de parler "d’âneries", relisez vous svp..Si vous voulez établir la vérité sur l’islam, merci de nous éviter vos cauchemars hollywoodiens. Ce qui se passe au moyent orient n’est pas la résultante de l’application de l’islam, comme si les musulmans étaient le seul déterminant (vous avez l’histoire califat pour cela) alors que vous balayer d’un "je ne sais qui" les fauteurs de troubles qui ont aussi la force et la malice (tous les coups sont permis, contrairement à l’islam) pour eux (là aussi vous avez l’histoire, européenne pour le coup pour vous éclairer). Avec des arguments aussi grotesques et en dehors de prendre les gens pour des cons , on se demande quel est votre but.


    • @ Daniel Q
      Cette discussion est partie du fait que pour vous, on est chrétien ou musulman, la vérité ne peut être dans les deux. D’abord elle n’appartient à personne mais nous lui appartenons tous, comme disent les soufis, je voulais vous démontrer que le coran ne contredit absolument pas Jésus, ce qui relativise quand même vos positions on ne peut plus fermé, à croire qu’on ne prie même pas le même Dieu, c’est à se demander quelle conception de l’unité vous avez..
      Sur l’islam vous avez raison et c’est même pire que cela, 4 écoles juridiques que pour le sunnisme, un foisonnement de positions illimité mais TOTALE unanimité sur le coran et ses dogmes, sinon c’est tout simplement sortir de l’islam..et ce sans clergé. Les luttes intestines et la compétition intellectuelle en islam pour la qualité de son application n’est devenu lutte fratricide que depuis que les ennemis de l’islam y ont pris part.

      Mais comme vous dites, bref....


    • @Mika
      Avant que de parler "d’âneries", relisez vous svp..Si vous voulez établir la vérité sur l’islam, merci de nous éviter vos cauchemars hollywoodiens. Ce qui se passe au moyent orient n’est pas la résultante de l’application de l’islam, comme si les musulmans étaient le seul déterminant (vous avez l’histoire califat pour cela) alors que vous balayer d’un "je ne sais qui" les fauteurs de troubles qui ont aussi la force et la malice (tous les coups sont permis, contrairement à l’islam) pour eux (là aussi vous avez l’histoire, européenne pour le coup pour vous éclairer). Avec des arguments aussi grotesques et en dehors de prendre les gens pour des cons , on se demande quel est votre but.




      @ toto Bonsoir,
      Si la négation de la vérité est une ânerie pour vous...
      Je n’établis rien sur l’Islam, je relate les faits, en réponse à votre commentaire, qui n’ont rien d’une fiction ; à savoir que des familles se font massacrer pour leurs croyances dans des pays ou l’Islam domine.
      Libre à vous dans déterminer les causes...
      La plupart des massacres qui ont eu lieu dans ces pays depuis des décennies ne sont pas toujours le faits des groupes extrémistes actuels qui eux ont considérablement augmentés le nombres de victimes - déja élevé - ces derniers temps.
      Les Coptes se font massacrer par leurs concitoyens par exemple, bien aidés par la police et l’armée.
      Ou encore les multiples massacres dont ont été victimes les Assyriens.
      Et meme pour ces extrémistes, qu’on aille pas me faire croire qu’il y a une influence de l’empire derrière chacun d’eux, derrière chacune de leur victime c’est trop facile comme porte de secours. En réalité pour beaucoup d’entre eux c’est un prétexte pour s’adonner à leurs instinct les plus sauvages et vous le savez.. Et d’ailleurs chrétiens et musulmans sont victimes de ceux-là.
      Quand à votre dernière phrase, ça ne vaut pas la peine d’y répondre...


    • @Mika
      Vous refusez de considérer les causes et préférez une "vérité" médiatique ???
      Êtes vous allé sur place ? peut être que certains s’hystérisent religieusement puisqu’ils sont nés dans une extrême violence, quand ils ne sont pas mercenaires, drogués ou que sais je, si vous voulez porter cela au crédit de l’islam sans un regard neutre sur la réalité historique des empires musulmans, fait par des non musulmans.. grand bien vous fasse...
      Et si vous ne vous souciez nullement de la pertinence de vos interventions et chercher à répandre vos idées superficielles, je réitère ma question de fin...


  • Discours catholique sensé : système de valeurs, couplage spiritualité - action, croyance et vie réelle, virilité et combat, le catho guerrier, la patrie, l’héritage, lecture sociologique, analyse de l’adversaire : un plaisir.
    Merci à l’abbé Régis de Cacqueray pour le catho de culture. ça complète le formidable travail de Pierre Hillard.


  • Merci E&R !
    L’Abbé de Cacqueray est un homme merveilleux...
    J’ai entamé une correspondance avec lui suite à son sermon (disponible sur le site) au retour du pèlerinage de Chartres à Paris... Il est animé d’une foi et d’une espérance remarquable et il s’inscrit naturellement dans une logique dissidente... C’est un exemple à suivre pour les croyants et les autres, tant son discours humaniste embrasse le coeur de tous les hommes de bonne volonté...
    Ma seul divergence concerne sa position sur l’Islam... J’habite en cité et je suis retourné à l’église grâce à mes frères musulmans...


  • Comme dit Gilad Atzmon, il va se retirer du champ génétique darwinien, comme toute bonne élite catholique qui se respecte.

    C’est un peu dommage pour une doctrine qui au-delà du mystère se réclame de la vérité et du réel. Peut-être qu’elle fût touchée aussi par le dernier crachat d’un dragon absurde à l’agonie, juste au-dessous du genou, à l’endroit du talon.

     

    • Mais peut-être cela est-il aussi nécessaire, non d’un point de vue de l’efficacité à moyen terme (voir Gilad Atzmon), mais de l’efficacité à long terme ? Comme on dit, les voies du Seigneur bla bla bla...


    • Si les prêtres se sacrifient à la gloire de Dieu en sortant du génome humain grand bien leur fasse mais à la longue cela fait un peu aspirateur céleste et machine de mort pour élites intellectuelles, mais pas seulement car au bout du compte, 2000 ans plus tard, cela fait quand même un sacré paquet de suicidés de leur descendance.

      Regardez autour de vous et voyez le résultat, plus beaucoup de Catholiques à la ronde n’est-ce pas ? Il y a un moment où il faut arrêter avec les voies du "seigneur" impénétrables et revenir à la réalité, et le célibat des prêtres est peut-être un acte esthétique édifiant à court terme mais au bout d’un temps et à ce rythme-là il n’y aura bientôt plus du tout de voie du Seigneur à pénétrer faute du matériel humain nécessaire, le reste ayant été séduit ou réquisitionné par les parties adverses.


    • @piet. Vous dites n’importe quoi ! Le célibat des prêtres fait que les nouvelles générations de prêtres ne se renouvellent pas ! Je crois que vous ne connaissez pas très bien cette religion. Il y a certaines choses qui vous ont échappé ... Vous devriez médite un peu sur cette "notion de poumon spirituel", ça vous aiderez peut-être. Ahlala !


  • L’Abbé de Cacqueray ne fait rien de moins que d’appeler les catholiques à La Dernière Bataille !. Rien de moins.

    On voit Farida Belghoul sur la vidéo au premier rang.

    J’ai un message pour elle :

    "Chère Farida, montrez à Mr. l’Abbé que le fatalisme n’a rien de doctrinal en Islam.

    Conseillez-lui de lire - par exemple puisque je je l’ai sous les yeux - le livre "Prédestination et libre arbitre" des Imams al-Bayhaqi et al-Qachâni ou il est bien expliqué que le musulman doit à la fois agir selon ses convictions et croire au Destin.

    Ce qui est réprouvé est de se "révolter contre Dieu" en cas de revers de fortune ou de malheur.

    Que musulmans ou non musulmans attribue le fatalisme à l’Islam est une ignorance ou un mensonge.

     

    • #892554
      le 12/07/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Appel de l’abbé de Cacqueray à la réconciliation nationale

      @ hanane

      Vous exprimez avec beaucoup de justesse une vérité qui dérange, même chez ceux qui se prétendent musulmans. Cependant, le culturel et le religieux sont parfois si intimement liés que l’honnête homme (ignorant dans le cas présent), peut aussi se tromper. Laissez-moi vous faire part d’une anecdote, en terre d’Islam, un de mes collaborateurs a eu un accident de la circulation et son véhicule a terminé sa course dans un restaurant. Lui m’a indiqué que c’était la volonté de Dieu, ce à quoi je lui ai répondu qu’il n’avait qu’à ralentir avant de s’engager dans ce foutu virage ! Cette réalité existe comme le manque d’éducation qui pousse certains à transformer les sublimes paysages du Maghreb en décharge à ciel ouvert ! Je n’ai aucun droit de juger des gens qui sont chez eux mais constate être plus respectueux de leur environnement qu’eux-mêmes. En revanche, et au risque d’être mal compris, je dis que les régions françaises où la concentration de "de branche" est la plus forte, la pollution apparente y est plus grande et, culturellement, je ne peux l’accepter, ce qui est mon droit en France, terre que je désire conserver propre.


    • Destin = Fatalité

      Dans le Coran il est dit que certains sont destinés au paradis, pendant que d’autres iront forcément en enfer. Ca ne fait pas forcément de toi quelqu’un de mauvais, et tu possède toujours ton libre arbitre, mais ça introduit le notion de destin justement. Alors si t’es un homme de ’bonne volonté’ tu fera le bien, mais si t’es mauvais tu pourra te laisser aller à faire un peu le mal, puisque tu as déjà un destin.

      La doctrine catholique dit qu’il n’y a aucun destin ou pré-destination. L’homme a le libre arbitre, capable du pire comme du meilleur, mais son salut se fera pas ses propres actes, au quotidien.


    • #892808

      @HeureuxQCU,
      excuse moi mais c’est des raccourcis il faudrait prendre dans ce pays que tu visite une personne de meme niveau intellectuel, classe social, pour faire une comparaison scientifique au plus juste... Une personne n’acceptant pas ses torts accusera en France la météo, un lapin blanc (de mauvaise augure), la DDE, ou la dispute le matin avec sa femme ; lui accuse à postériori (!) sa destiné (les deux sont-ils dans le fatalisme ?). Surtout que la destiné n’exclus pas les relation de cause à effet, il aurais pu parler de la dispute avec sa femme et de sa destiné sans remettre en question sa conduite...
      Même chose pour les quartiers de pauvres en France, les familles f.desouche sont tout autant précarisés et tout autant mal élevés que les autres et même les primo-arrivants sont peut-être plus propres (moins civilisé étant parfois synonyme d’être moins cons-ommateur).
      De toute façon il y a un savant mélange qui es fait pour parfois interpréter de la résilience comme du fatalisme, de l’abnégation comme du fatalisme... le fatalisme est ce qui empêche d’aller de l’avant, le Insh’Allah de l’indigène à surement toujours été perçu par le post-chrétien comme une béquille, des bondieuseries d’un autre temps... bref on nage dans le cliché, voire le préjugé laïciste inconscient.
      Concernant les immondices dans le tiers monde, m’honorant des impôts locaux je sais que la collecte des déchets ménagers est à la charge des communes autrement dit pour ma poire, ceci à un prix... Je sais qu’il n’y a pas de collecte d’impôts par exemple en algérie. J’ai grandi en france et en angleterre, m’interresant à l’histoire de la télévision je sais que dans ces deux pays des campagnes publicitaires monstres ont contribuer à sensibiliser les gens à ne pas jeter des détritus dans la rue... il y a dix ans, vingt ans, hier encore des gens jette leur paquet de cigarette vide. Peut-etre une exception aujourd’hui mais combien ouvre leur paquet pour fumer leur première tout en jetant au sol le petit plastic d’emballage et le papier d’allu couvrant ? Dans le tier monde hier un fruit pourris se jetais dans l’herbe, aujourd’hui le sac plastic c’est pareil, tout un apprentissage à faire (nous ça à pris des décennies). On devrais regarder les retards, les incohérences, les absurdités chez les autres avec moins d’arrogance. Les gens ont la mémoire courte, je me souvient d’un temps ou les gens jetaient régulièrement des papiers au sol, même aujourd’hui avec des poubelles tout les 10 m.


    • #892966
      le 13/07/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Appel de l’abbé de Cacqueray à la réconciliation nationale

      @ Moi, Peter Sellers

      Quand je précisais que je risquais d’être mal compris... merci, vous me gâtez !
      Eh bien non, je persiste, ni amalgame ni raccourci dans mon propos, simplement la dénonciation d’une misère intellectuelle et morale que se traduit par des actes qu’il serait trop facile de mettre sur le compte de la pauvreté ou de la religion !
      La misère économique de certains pays de l’Est, cela vous parle ? Le niveau de pollution apparente domestique y est (était) bien inférieur à d’autres pays plus riches ? J’ai parlé de manque d’éducation mais trop pressé de vouloir apporter une contradiction à mon propos pour finalement le conforter, vous êtes passé à côté !
      Le maghrébin qui ouvre la vitre de sa BMW à un carrefour pour se délester de tous les reliefs de son "repas" chez McDo est un sale con, point ! Ne venez pas me parler de milieu social ou d’origine, cela n’est en aucun cas une excuse !
      Quand on respecte la terre sur laquelle on vit, les autres, et sa propre personne, on se comporte dignement quel que soit son niveau de revenu.
      En outre, quand je précise ne pas avoir le droit de juger mais constater comment des gens vivent ailleurs, si vous voyez de l’arrogance là-dedans, il me faut vraiment réformer mon expression ou dire l’inverse de ce que je pense pour être compris !


    • Quand j’étais gamine, j’ai eu une expérience magnifique avec des cathos à Alger, avec lesquels ma soeur et moi avons fait un bon bout de chemin en compagnie des Scouts de France.

      Les Abbés Scotto, Dumas, Ducros, que Dieu les couvre de Sa Grâce, respectaient nos croyances au point de faire venir une scout musulmane pour nous parler d’Islam pendant les messes !. Avec eux, j’ai senti la présence du Christ (que je retrouve dans certains lieux et chez certains catholiques aujourd’hui encore) et je reste toujours musulmane et même de plus en plus oserai-je dire !.

      En fin de cycle, les intelligences s’obscurcissent. Personne ne tirera rien de bon à comparer les religions car ce serait mentir contre Dieu.

      Il est normal que celui qui, bien guidé, est dans la certitude de sa foi considère les autres comme fausses. Il faut un minimum de connaissances métaphysiques pour comprendre cela.

      Que chacun s’emploie à parfaire la connaissance de sa religion et surtout à la pratiquer. "Lakum dinukum wa liya din" "A vous votre religion et à nous la nôtre" (Coran, sourate el kafirun).


    • #893096
      le 13/07/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Appel de l’abbé de Cacqueray à la réconciliation nationale

      @ hanane

      Ah, si seulement plus de personnes comme vous osaient sortir de leur silence pour montrer aux imbéciles ce que les errances du passé ont aussi pu produire de bien !
      Votre expression vous honore et si tous les gamins à qui on a appris à détester la culture française faisaient au moins l’effort de la connaître, nous n’en serions pas là. Quel paradoxe ! C’est souvent de l’autre côté de la Méditerranée que l’on trouve la presse francophone qui maîtrise le mieux notre langue ! Merci, l’exemple, c’est vous, c’est Farida ou Camel aussi, n’en déplaise aux "de souche" acculturés... Quand finiront-ils pas comprendre que l’on peut s’offrir le luxe de ne pas être d’accord sur tout avec des personnes qui ont suffisamment d’outils pour débattre et ainsi trouver ensemble un consensus équilibré ?


    • @ heureux qui comme Ulysse ... : vous avez raison à propos de ces gens qui vivent au ban (banlieue) de la société et qui se comportent mal. Ya pas qu’eux qui se comportent mal. Par exemple, ya plein de gens qui parle de m... en plein repas, qui étalent leurs parties intimes à la télé où se profèrent mots et attitudes vulgaires, grossières, etc ... . Et pourtant, c’est admis par tout le monde.

      Notons ici que la verdeur du langage d’Alain Soral (bon là, il s’est assagi) ne nous a pas empêché d’écouter attentivement ce qu’il avait à nous dire.

      Mais d’accord avec vous, le mauvais comportement + le faciès + le nom étranger + la pauvreté + une élocution défectueuse et j’en passe ... ça fait beaucoup.


    • #893308
      le 13/07/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Appel de l’abbé de Cacqueray à la réconciliation nationale

      @ hanane

      Oui, vous avez raison, cela fait beaucoup, trop même, au point de devenir insupportable y compris pour le plus large d’esprit.
      Je ne suis pas de ceux qui sont prêts à accepter pour norme ce qui m’est nuisible ! Ainsi, une nuisance reste une nuisance, qu’elle soit allogène ou exogène, le véritable antiracisme est ici, traiter de manière égale ceux qui nous pourrissent l’existence, qu’ils soient "de souche", "de branche", riches, pauvres, ou même handicapés (les cris d’orfraie ne me feront pas varier d’un iota ma position) et respecter ceux qui acceptent les règles de la concorde, d’où qu’ils viennent ! Les gauchistes et leur humanisme de pacotille pourront pleurer, ce n’est pas en faisant la promotion de la "tolérance" et en pratiquant l’oubli de soi que nous avancerons vers un mieux salutaire pour tous.


    • #893400

      Ne venez pas me parler de milieu social ou d’origine, cela n’est en aucun cas une excuse !




      Je me suis trompé sur vos propos, mais mon intention été justement de pointer du doigt le manque d’éducation et d’instruction civique... chose qui n’a jamais manqué sous régime communiste justement malgré cette pauvreté.


    • #893578
      le 13/07/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Appel de l’abbé de Cacqueray à la réconciliation nationale

      @ Moi, Peter Sellers

      Voyez, en plus nous sommes d’accord ! Il faut impérativement être précis lorsqu’on s’emploie à exprimer un avis, seulement cette exigence doit s’accompagner en retour d’une posture identique, faute de quoi la communication est rompue, ce qui est dommage, vous en conviendrez. Beaucoup de gens s’opposent parce qu’ils interprètent et ne se limitent pas au propos qui est tenu. Combien de fois ai-je dénoncé ici cette attitude contemporaine qui consiste à faire de l’autre son ennemi a priori ? Il est impossible d’avancer sans considérer que l’autre n’a pas obligatoirement de mauvaises intentions cachées (mais peut aussi se tromper), heureusement, votre attitude me prouve que vous n’êtes pas dans cette dynamique.
      Je vous rejoins donc sur les pays de l’ex-bloc soviétique, le niveau de connaissance et de culture générale m’est apparu très élevé quand le Rideau de fer est tombé. Comme je le dis toujours, la science est l’économie du peu et malgré la débauche de moyens des USA, c’est l’URSS qui a remporté LA course. Tout cela est parfaitement logique en fait, par manque de moyens financiers et techniques, les cerveaux de l’Est étaient beaucoup mieux entraînés pour affronter l’inconnu !


    • #894350

      Sans oublier que là-bas qu’ils n’avaient pas la télévision et les séries mythiques telles que Dallas et son univers pitoyable...

      En Angleterre au collège professionnel, la décennie après la chute du mur de l’est, j’ai fort bien connus des jeunes de là-bas (principalement l’ex-tchécoslovaquie). Ceux que je connaissez n’avaient pas eu la télé américaine (déjà mondialiste) mais ils pratiquaient la musique, ils avaient la littérature, le théâtre...
      Déjà à l’époque je m’intéressais au cinéma national des pays du bloc de l’est. Merci pour le rappel concernant la bonne attitude lorsqu’on s’engage dans un dialogue. J’avoue qu’étant constamment dans une position de défense, réagissant surtout aux propos des autres, me trouvant constamment dans la réaction... mon action (trop émotionnelle, spontanée, libre sans les moindres contraintes élémentaires de bienséance) est peut-étre pas la meilleur dans la forme.


  • Magnifique discours et soutient appuyé à Kontre Kulture pour la réédition de Delassus. Je serai curieux de savoir les chiffres de ventes de ce livre. Merci à ER de communiquer cette information.

    A défaut d’aller à la messe demain, écoutez plutôt ce prêtre !

     

  • Beaucoup de choses vrais dans ce que dit cet abbé. Mais là où je ne le suivrai pas et qui entache sa démonstration, c’est comme il crache sur l’islam, le bouddhisme, le judaïsme qu’il ne comprend pas. Quelle arrogance de ne pas reconnaître que les voies de Dieu sont multiples. Quant à la destinée, elle existe aussi dans le "Ainsi soit-il" chrétien et n’est pas en désaccord avec le fait qu’elle se construit avec nous actions et positionnement.
    Là où cet homme dit le vrai, il l’affaiblit par un positionnement sectaire envers ses frères ayant choisi d’autres voies. Quel dommage !

     

    • Bonjour.

      Je suis catholique traditionaliste, tout à fait d’accord avec les propos de l’abbé de Cacqueray et ne me considère pas comme quelqu’un de sectaire.


    • Effectivement, les religions sont moins que plus corrompues par le pouvoir terrestre dans leurs écrits et leurs actes.
      Par exemple l’enfer n’est pas éternel, de plus l’enfer c’est simplement s’éloigner de Dieu, dans notre dimension c’est factuel.


    • La théologie et l’étude sont les bases de ce qui constitue l’Église Catholique. Le bouddhisme, le judaïsme, l’islam, ainsi que bien d’autres ont été étudiés, discutés, ont fait l’objet de livres, ont été des sujets de débats au sein de l’Église ainsi qu’avec des croyants/pratiquants de ces religions/philosophies. Si les positions sont simplifiées dans cette vidéo, c’est que ce n’est pas le sujet. Il est possible de trouver des références détaillant les motivations de ces positions sur internet. Par exemple, il y as ce site, avec enormement d’information catholique et traditionnaliste : http://bibliothequedecombat.wordpre...

      Il ne faut pas confondre les fondements de sa propre croyance avec une Vérité absolue, c’est une des bases d’une réflexion cohérente. La religion Catholique ne fait pas mystère qu’il existe parmi ses dogmes : "Hors du Christ point de Salut". La validité de la multitude de voies n’est ni judaïque (judaïsme depuis YAHWEH), ni chrétienne, c’est une des "nouvelles vérités révélés" qui viennent du coran.

      Le "Ainsi soit il" n’est pas attribuable a la fatalité, il est une prière et une espérance. Ne donnez pas des contre-sens a ce que vous ne connaissez pas.

      Un dernier détail pour terminer, les chrétiens sont frères en Christ et par Christ ; la famille est ouverte, mais ses règles sont fixes.

      Bonne continuation, et que la Paix soit avec toi.


    • Justement, il dit que des âmes ont des parcours improbables.
      Il n’y a rien de sectaire à dire que l’Eglise a la plénitude de la vérité.

      Les catholiques ont déjà le bonheur de connaître Dieu. Les musulmans non, puisque Allah est inconnaissable et seul Allah peut interpréter le coran (s3v7).

      Donc c’est faire acte de charité que d’exhorter nos frères musulmans à s’intéresser à la foi de l’Eglise.

      Quelle joie de connaitre Dieu, notre Père du Ciel !

      Avec la révélation chrétienne c’est fantastique puisque Jésus a dit "Qui m’a vu, a vu le Père" et "Le Père et Moi, Nous sommes Un".
      Voir Jésus, c’est voir Dieu parmi nous, voir comment Il nous aime, comment il fait pour nous aider, pour nous consoler, etc

      Il y a beaucoup d’âmes de bonne volonté chez les bouddhistes, hindouistes, musulmans mais ces âmes ont quand même le droit de connaître l’Amour que Dieu leur porte.


    • Non, il ne s’affaiblit en rien. Et il n’est non plus en rien "arrogant". Ce qu’il prêche est l’essence même de notre foi et le 1er dogme de toute l’église catholique :
      "Il n’est nul salut en dehors de l’église" - "Salus extra ecclesiam non est"


    • @Daniel
      Je ne suis pas dans le contre-sens, il se trouve que je suis aussi chrétien. Le "ainsi soit-il" est aussi vu comme : au final, rien n’est entre nos mains du point de vue de l’absolu. Mais bien entre les mains du plus grand.
      Les livres débattent sur les doctrines depuis des temps immémoriaux. Cela a une valeur certaine et permet de réfléchir. Les mystiques de toutes les religions se reconnaissent parce que leur coeur appartient à la même vérité. À méditer ?


    • @ jojo
      A titre d’exemple et au risque de vous faire bugger, je suis musulman et PLEINEMENT en accord avec la parole sainte du Christ ; "nul ne vient au père que par moi", après avoir étudier profondément et sans à priori l’enseignement de Jésus (comme l’islam nous y exhorte et même oblige), c’est finalement d’une logique implacable et universelle ; dans la sainte unité Dieu n’est pas séparé de son fils, c’est par l’acceptation de soi à travers l’autre (le second commandement d’importance semblable au 1er qui est d’aimer Dieu, le fameux connais toi toi même socratique, puisque c’est l’ultime connaissance, il n’y à rien à connaître au delà), la création de Dieu qu’on acquiert la paix nécessaire afin de laisser le voile être levé. Mais considérer bien..qui est ce "MOI" ? il s’agit de théophanie dont TOUTES les traditions font état du bonheur dont vous parlez justement (voyez les poèmes de rumi, des soufistes à cet égard). Il vous faut comprendre que les musulmans qui s’adressent à vous (peut être pas tous évidemment) et défendent la vérité de leur religion, ne le font pas dans le but d’affaiblir la votre ; bien au contraire vous avez une mission de 1er ordre, on ne se dispute pas la vérité mais les moyens de celle ci ; Il ne peut y avoir commandements à l’amour..religion d’amour ; les commandements ne peuvent concernés QUE les obstacles à l’amour...c’est si dur de s’entendre ?? Jésus à vaincu le monde sans renier sa religion qu’il n’est pas venu abolir...Voudriez vous faire mieux que Lui ?


    • #893431

      Je trouve qu’on passe beaucoup de temps à défendre... à répondre des accusations faites à l’Islam... si ça ne parait pas évident...



      Le "Ainsi soit il" n’est pas attribuable a la fatalité, il est une prière et une espérance. Ne donnez pas des contre-sens a ce que vous ne connaissez pas.




      Ainsi soit-il et Insh’Allah sont pareils pour moi... Al-hamdoulilah et Allélouhia sont également pareils, vous avez le droit de ne pas être d’accord, de donner votre avis et faire connaitre vos pré-jugés sur l’Islam ( vous savez cette religion que vous ne connaissez pas ?).


    • Merci à vous tous pour les échanges.
      Une pensée pour les habitants de la Bande de Gazza, en ce "14 juillet". Je le mets sciemment entre parenthèses.


  • Le socle chrétien et la fierté nationale se sont effrités pour les mêmes raisons et avec les mêmes conséquences.
    Constat sans concession à travers ce discours combatif au sens noble du terme loin du christianisme mièvre ou louche que vendent les médias.


  • Discours d’une acuité rarement égalée , suscitant respect et émotion venant d’un homme de Dieu .
    Et , n’en déplaise à certains : Notre dieu ! qui fît la France , pays où nous vivons tous et à qui nous devons , quoique l’on puisse dire , notre vie ! ou alors si vraiment vous vous sentez si mal acceuillis depuis quelques décennies pour certains , il vous restent le choix de la quitter ! mais de quel droit nous montrer la voie à emprunter ?

    En ce qui concerne les tièdes , les incultes , les révolutionnaires athés , les revoltés basiques déformés par une histoire tronquée volontairement depuis deux siècles par les pouvoirs maçonniques successifs , une Rééducation , une Ré- instruction est nécessaire : nous sommes tous les fils de la France ! fille aînée de l’église , dont les rois( vicaires du christ ) n’étaient que les chefs spirituels mais temporels , puisque la FRANCE appartenait à Dieu .

    Après , on peut gloser pendant des heures sur les bons , les mauvais , les erreurs , les dérives, ou choix iimpertinents de tel ou tel roi de France , à telle époque de l’histoire , mais quand les usurpateurs ont détruit les fondamentaux ( 1789) , le pays n’a eu de cesse de s’abatardir pour en arriver au point où nous sommes .

    PS : lorsque nous sommes dans n’importe quel pays du maghreb , et qu’il nous est signifié qu’aucune cloche d’église catholique , ne retentira car ceci est interdit par l’état et la religion ,
    nous n’avons pas le droit à juste titre de protester ! et ceci est acquis .
    Alors les sermons anti - catho- tradis sur notre sol , des autres adeptes de religions diverses , et des FM qui ont détruit la France ,au nom de la tolérance ( il existait des maisons pour cela ) nous ne pouvons les accepter et avons le devoir de combattre ces attitudes .

    Donc ,oui à la réconciliation nationale , encore faut il en fixer les limites ! ( la main tendue oui , mais pas pour se la faire couper ).

     

    • En lisant ce commentaire,j’en arrive à la conclusion suivante:je ne m’entendrai jamais avec un réligieux éxhalté,limite illuminé.
      Décidément harmonie et intégrisme réligieux ne vont pas ensembles.
      Personnellement,avec la meilleure volonté du monde toute velleité d’entente disparait à l’évocation de cotoyer des etres avec un logiciel pareil.
      Toujours fidèle à une ligne directrice immuable(pour les consultants d’e&r),je reconfirme:dans toute transaction de la plus insignifiante à la plus noble,le fait religieux doit rester aux vestiaires.
      Sur ce je me branche en direct pour écouter le maestro !


    • en tant que musulmane je suis d’accord avec vous il y a du travail dans notre communauté pour leur apprendre à respecter l’identité de la France et respecter nos concitoyens . La France fut catholique aujourdh’ui laïque quoi qu’il en soit il faut rester pudique sur nos convictions religieuses et n’offenser personne . nous n’avons pas vocation à islamiser la France croyez moi . OUI A LA RECONCILIATION NATIONALE VIVE LA BELLE FRANCE


    • Chère Fatima,
      Merci pour votre témoignage, que Dieu vous bénisse.
      Et Vive la France éternelle !


    • #892818

      Toujours pareil... l’appel à la prière du mezzuine vous l’avez entendu en France ? Les musulmans l’ont réclamés ? Quand aux cloches en terre soit disant musulmanes ne cherchez plus elles retentissent au liban, en egypte, en syrie, etc, depuis des siècles, la non présence d’églises locales indigènes au maghreb explique peut-être leur difficile insertion au maghreb ? que le christianisme au maghreb s’apparente à la religion de l’ancien colon est peut être aussi un frein chez certains ? D’ailleurs j’ai toujours cru que les églises en Algérie avaient toujours été utilisées par les quelques européens restés après l’idependance... si ça n’est pas le cas à qui la faute ? n’es-ce pas encore un procès facile fait à l’Islam vu qu’au moyen orient (selon la norme arabe) les cloches sonnent... qu’a Beth-léem (en arabe, à l’origine en syriaque « maison du pain »), les cloches palestiniennes sonnent mais ça n’est pas tous les chrétiens du monde qui semble les entendre : ça c’est une autre histoire, elle bien vrai mais elle ne se raconte pas, allez savoir pourquoi...
      La France a une histoire chrétienne, cela pourrait permettre à beaucoup de chrétiens par héritage de retrouver le chemin de l’église, le bien vivre ensemble ne pourrait qu’en être meilleur à mon humble avis. Mais chez certains ce militantisme identitaire se construisant par rapport à une opposition à l’Islam est si petit qu’on reste parfois perplexe...


  • Par simple curiosité,il y’aurait il un lien entre Regis de Cacqueray et les fréres Horovitz et Blin,lien de courant réligieux j’entends.
    Autrement pourquoi les deux fréres sus nommés ont ils été limogés ?
    Si un camarade catholique pouvait m’éclairer.
    Salutations.

     

    • Je n’ai pas la réponse exacte mais je suis quasiment sûre de la réponse....Le lien est celui du courant traditionnaliste, ce sont des prêtes qui furent ordonnés par des évêques de la fraternité saint pie x si je me trompe pas....des prêtes qui suivent la liturgie d’avant le concile Vatican 2... Maintenant certains prêtes furent écartés et d’autres sont parti de la fraternité saint pie X pour cause de désaccord interne. Ce sont des questions d’obéissance à la fraternité, des questions de volonté d’indépendance pour d’autres, des volontés de se rattaché a Rome depuis la levé des excommunications etc...
      mais le courant est le même c’est dire des prêtes lies a la liturgie traditionnel. Les prêtes lié à la liturgie Vatican 2.... Soit l’église de France actuel n’ont pas vraiment la possibilité ni la capacité de critique quoi que ce soit.... Il font juste de l’angélisme.... Tout est beau, tout est bien.


  • En tant que non-croyant dur (bien au dela des religions, il faut douter de tout aujourd’hui ! :), j’apprecie neanmoins beaucoup la porté politique du nouveau testament (que je considere litteralement comme un coup d’etat ideologique de grand genie, idem pour le Coran). Cela-dit lorsque je converse avec des croyants (l’experience personnelle est anecdotique, vous affolez pas, m’enfin...), il en ressort souvent qu’ils ne la percoivent pas ou peu cette portée politique, seul le caractere sacré et leur sort apres la mort semble les interesser... c’est pas un reproche j’imagine que beaucoup de moyens ont ete consacrés à gommer les angles de lecture politique, mais en tout cas ce monsieur, que je ne connaissais pas, ne me parait pas etre la majorité ideologique des Catholiques de France, et je trouve ca bien dommage. C’est pourquoi je me permet d’en redemander, pas pour me faire convaincre car je suis une peine perdue hehe, mais pour raffiner, ou disons plutot politiser, les croyances de mes amis Catholiques.

     

  • La France est une merveille. Français de souche et de branches, humains de bonne volonté dans la religion ou en dehors, unissons-nous et nous vaincrons. Souvenons-nous que c’est un punk et un clown qui ont ranimé, en le peuple, le combat du vrai...

     

    • Mgr Lefebvre ,dans les années 80 , n’a pas attendu le punk et le clown en question , pour claquer la porte du système ...et entrer en dissidence avec sa hiérarchie , fonder des écoles vraiment libres , des séminaires , bâtir des chapelles , reconstruire des églises , redonner espérance aux français floués par les traîtres à la nation et réanimer la véritable église de toujours , non pas celle qui a fait allégeance depuis Vatican 2 au mondialisme et la FM . Ceci dit le punk et le clown ont eux aussi évolués ! Tant mieux pour eux ....et pour nous .


    • Commentaire magnifique, nous nous égarons ainsi Dieu nous laisse libre d’apprécier ou non la vérité ....


  • Le problème du catholicisme, c’est qu’il faut 1 an pour se convertir... En temps normal, je comprends. Or, nous vivons pas des temps normaux, le temps presse : 1914 - 2014 : la boucle et bouclée. Et après ?

    http://legrandreveil.wordpress.com/...

    (sans rentrer dans une vision conspi’ -> étant donné les événements récents. L’Eglise se doit de s’activer car entre les discours et la réalité ; il y a bel et bien un fossé)

    PS/ J’adhère entièrement à son discours ! Merci à la FSSPX de relever ce qui reste du catholicisme...

     

    • Si vous mourrez avant votre conversion mais que votre démarche est réelle et sérieuse. Vous serez considéré comme catholique par Notre Seigneur Jésus-Christ par un baptême de désire. ;)
      Engagez-vous ! Il y a plein de prêtre tradi partout en France. Je vous laisse chercher sur Google le site de la FSSPX.


    • Le baptême de désir ne vaut pas les rites effectués lors d’un "vrai" baptême où je pense que les démons sont chassés en grande profondeur. Peut-être que je me trompe et si c’est le cas, je m’en excuse d’avance...

      Question : les péchés sont-ils lavés lors d’un baptême de désir ?


  • Couillu l’Abbé ! Une sorte de Soral en soutane cet homme.

     

    • Des comme lui ( bien qu’il soit en France le supérieur de leur fraternité ) , je peux vous assurer qu’ils sont par centaines, avec un franc parlé inégalé , vivant sur la terre de France entr’autres, si vous désirez rencontrer et dialoguer avec l’un d’eux , allez sur le site : LAPORTE LATINE ...ils sont inévitablement présents sur votre département .
      Je les ai approché , tardivement en 95 , mais ce sont d’authentiques dissidents .


  • Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des musulmans. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les musulmans sont ceux qui disent : “Nous sommes chrétiens.” C’est qu’il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu’ils ne s’enflent pas d’orgueil.


  • Encore divisés entre croyants, athées, catholiques, musulmans, juifs, créationnistes, évolutionnistes, gauche et droite...
    Et si on se faisait un "melting pot" d’élite pour tous les citoyens : une grande, belle, forte, généreuse nation qui refuse qu’on la lui fasse à l’envers ?

     

    • Le " melting pot" religieux , te casse pas la tête ! ILS l’ont trouvé , et ATTALI en parle très bien : cela s’appelle le "NOACHISME " , c’est leur cheval de bataille ...la nouvelle trouvaille des élites du mondialisme ...creuse un peu , ...et bienvenue dans LEUR club ! ( le monde des bisounours , la soumission à l’ordre nouveau et au fond du couloir ...l’abattoir ) .


    • #892794

      Religion* identitaire de rejet à travers une fragmentation de la France (nos ancêtres culs terreux n’ont jamais été bien comme il faut, alors…) ; le rapport au divin ça attendra le dernier métro avant la fin, d’ici-là y’a largement le temps. Suffit qu’on parles de bon sens, de pragmatisme, voire de hiérarchisation des priorités pour calmer les plus paranos, voilà qu’on nous soupçonne de faire du noachisme oecuminique d’un coté et de l’autre (les mêmes ?) accuses pierre hillard de faire de la babouchelâtrie...

      *toutes les religions peuvent tomber sous ces travers...


    • #892931
      le 13/07/2014 par MaxdeCannes dépité du nouveau désordre international
      Appel de l’abbé de Cacqueray à la réconciliation nationale

      Je ne suggère pas de recourir à des intermédiaires supplémentaires et au noachisme.
      Je dis seulement que le génie français a forgé une nation de bon aloi et qu’elle continuera. J’ajoute que les clergés, dans n’importe quelle nation, finissent par être comme l’air pour l’oiseau de Kant ou ce que j’en ai compris : impossible de voler dans le ciel sans prendre appui sur l’air, mais ce dernier finit par nous ralentir.

      Je mettrais un peu de philo dans ma "religiosité", et un peu (voire beaucoup) de religion dans ma philo.
      Je pense qu’il est inutile de suggérer la lecture de Spinoza et il ne me sera pas possible de répondre à tous les quolibets^^

      Nota bene : les auditeurs attentifs du Professeur Dortiguier auront remarqué qu’il est convaincu, contrairement à la majorité des universitaires, que Spinoza n’était pas juif. Cela ne me paraît pas avoir d’importance mais comme parfois le Judaïsme et le peuple élu sont un peu chahutés ici...


    • Le dialogue suppose une reconnaissance de bases symboliques communes ; le "bon sens" est intrinsèque aux spiritualités antiques lorsqu’on s’y penche sur ce même plan symbolique et le "noachisme", compris comme l’intégration et l’élévation des facultés pré-humaines, ne doit faire peur à personne. Sa récupération, par contre, comme on a récupéré le symbole de "la terre sacrée", celui du "logos" et tant d’autres, est condamnée par les textes comme par les hommes de foi. La question centrale est, ici comme ailleurs, celle de la récupération conceptuelle, institutionnelle, de ce qui anime la "vie intérieure". Celle-ci, par nature, déborde des cadres de la religion institutionnelle, mais ne pourrait procéder sur ce plan. Cesser de "désigner" les amis, les ennemis, et œuvrer.


    • J’ai bien vu que tu mets "melting pot" entre guillemets et c’est tant mieux. Il ne s’agit pas de tout mélanger, le syncrétisme ne mène à rien.
      Il s’agit de comprendre que pour grandir l’être humain trouve la voie qui lui correspond le mieux, en fonction de sa culture, endroit de naissance géographique, tendances particulières, etc. Et ces voies sont tellement diverses qu’on pourrait dire qu’il y a la voie de... chacun. Bien entendu nous pouvons nous reconnaître de tel ou tel courant et c’est légitime.
      Mais il y a une autre position que le syncrétisme qui est la reconnaissance de la différence, le droit de tout un chacun à être différent. Ceux qui grandissent réellement arrivent tous à cette endroit de respect et d’appréciation du prochain (celui qui est proche).
      Et là l’idée d’une grande et forte nation n’est pas pour me déplaire, comme cela a déjà fort souvent exister dans l’histoire de l’humanité.


    • la religion "unique" voulue par le mondialisme à comme condition sine qua non, la sécularisation des religions, leur dévoiement..bien avancé par ailleurs. Le réflexe opposé n’aidera pas, il ne s’agit pas de syncrétisme mais de reconnaissance mutuelle (qui est un acquis pour l’islam), un dialogue "hors contrôle" est leur plus grande menace


  • Magnifique discours sur le destin , qui remet les choses en place ! Combatif et plein d’espoir.


  • concernant le "fatalisme", ce passage du discours de l’abbé commenté plusieurs fois :
    la bible enseigne que Dieu sait toute choses, connait à l’avance les choix que nous allons faire, il est omniscient.
    mais l’homme n’est pas dans une voie qu’il ne peut changer.
    par exemple : dans la bible, à la sortie d’Égypte, le peuple d’Israël a erré 40 ans dans le désert (à cause de sa désobéissance), mais il aurait pu (et dû) le traverser en quelques semaines (ça c’était la volonté de Dieu pour eux).
    Il ont choisit une voie plutôt qu’une autre par leur libre arbitre, mais Dieu savait (par son omniscience)quel allait être leur choix.
    ce sujet est très mal compris, même par les chrétiens attachés aux textes bibliques.
    la bible parle de prédestination (mais dans ce cas il faut comprendre que Dieu est omniscient et sait le choix que va faire l’homme), et elle parle également du libre arbitre et de la responsabilité de l’homme face à ses choix (là il est question de l’homme dans sa liberté de choisir soit le mal soit le bien). c’est un des exemples qui amènent de nombreuses personnes à affirmer que la bible se contredit, il n’en est rien.
    il ne faut toujours différencier la vision de Dieu et la vision de l’homme. c’est à cause de ça que beaucoup de chrétiens ou autres personnes mélangent tout et ne finissent par ne plus rien comprendre.


  • Pourquoi, chez les catholiques « traditionnalistes », la justesse et la rigueur du discours sur les impostures de la modernité s’accompagnent t elles TOUJOURS d’un replis confessionnel proportionnel qui les rend de plus en plus radicalement hostiles à ce qui n’est pas de leur propre chapelle ? Plus la critique du monde profane est pointue, plus elle s’interdit la moindre convergence avec les autres traditions spirituelles, plus elle perd en « universalité ».

    Quel est cet étrange paradoxe ?

     

    • Hors de l’Eglise point de salut ! C’est justement parce que là dans la Tradition on ne tergiverse pas et on sait ce qu’on dit.


    • "Salus extra ecclesiam non est"


    • #892766

      1/ Je sus a répondu dans le désert à Satan : " va de retro"
      Il n’a pas parlementer.
      il a rejeté.
      On ne parlemente pas avec le mal car alors le compromis serait une compromission.

      2/ C’est en marchant sur les pas du Christ que, partis à 12 illéttrés il y a 2000 ans, nous sommes aujourd’hui la première religion au monde, celle aussi au taux de croissance le plus fort, celle enfin et surtout, la seule, qui a CONQUIS le monde qui tourne à Son heure sous Sa loi : Anno Domine 2014, sous la Loi du Décalogue des onze commandements.

      Parce que, contrairment à ce que vous suggérez, sur la vérité, nous n’avons JAMAIS compromis.
      Non possumus !


    • La convergence avec les autres traditions spirituelles c’est Vatican, ça s’appelle du pan-syncrétisme, ou comme tu veux, mais c’est pas la vérité. La vérité est unique, on ne peut donc pas transiger avec. Par contre il fait une démarche d’ouverture, et appelle à une sorte de ’front de la foi’. Quand t’es catholique tu ne peux pas renier ta foi, mais je vois pas où est le manque de convergence. Ce serait bien de donner au moins un argument, ici on a que des a-prioris très subjectifs.


    • @ Cavalier Bleu, Pio et Desvignes :
      considérer l’ensemble des autres religions ou traditions spirituelles comme sataniques, c’est un peu court comme point de vue. Qui plus est, quand on voit l’allure de l’auditoire en fin de vidéo, on a un peu de mal y voir l’incarnation la plus aboutie de la divinité.

      Cordialement,
      LG


    • #892985
      le 13/07/2014 par L’apocalypse c’est maintenant
      Appel de l’abbé de Cacqueray à la réconciliation nationale

      Croire être seul à détenir la vérité et prétendre convertir le monde entier avant même de le connaître... Tu parles d’un universalisme ! Dans le monde païen, loin d’être parfait, on n’avait pas pour politique systématique de détruire les autels des autres croyants, une manière d’agir très Riposte laïque ; ce même monde païen dans lequel le père Horovitz, par ailleurs pas avare de vérités, nous dit tranquillement que les enfants n’avaient pas d’importance ; chacun est témoin que même chez les bêtes la progéniture a son importance. C’est le paganisme qui fut (est ?) universaliste ; l’histoire toute entière, si l’on accepte de s’en enquérir et de voir au-delà de ses propres schémas, le prouve ; c’est aussi la conclusion à laquelle on vient involontairement en lisant l’empereur Julien, qui convainc plus par son attitude plein de bon sens que par ses arguments dont Cyrille d’Alexandrie ne nous a gratifiés que des plus faibles... Le tribalisme étendue ("universalisme") des religions révélées s’adresse à des gens vraiment très crédules...

      @Francois Desvignes

      Les tentations auxquelles Satan soumit le Christ dans le désert étaient matérialistes. Ce conflit n’est pas l’apanage du Monde chrétien.

      Signé un athée qui cherche encore, et qui contrairement à tous les chanceux qui s’expriment sur ce site, n’a pas encore trouvé...

      PS : prière d’argumenter et de ne pas m’insulter ; vous aurez remarqué que je ne tombe pas dans les traditionnels mensonges sur l’Inquisition, les indiens d’Amérique, etc... Merci.


    • @ François,

      Je crois que "Satan" est surtout à l’intérieur et qu’il nous susurre (ou hurle parfois) bien des choses pour que nous cherchions à le mettre à l’extérieur, chez l’autre. Pendant ce temps, il est bien planqué, au chaud.


    • @ Cavalier Bleu, Pio et François Desvignes,

      Une citation de St Augustin qui tranche assez étrangement d’avec vos propos ainsi qu’avec l’exclusivisme de l’Abbé de Cacqueray [c’est moi qui met en gras] :

      « Quand j’ai ajouté : « C’est de notre temps la religion chrétienne dont la connaissance et la pratique fait la certitude et la sécurité du salut » j’ai eu égard au nom et non à la chose qu’il exprime. Car ce qui se nomme aujourd’hui religion chrétienne, existait dans l’antiquité et dès l’origine du genre humain jusqu’à ce que le Christ s’incarnât, et c’est de lui que la vraie religion qui existait déjà, commença à s’appeler chrétienne. [...] non pas qu’elle n’ait point existé dans les temps antérieurs, mais parce qu’elle a reçu ce nom dans les temps postérieurs. »

      — Augustin, Les rétractations, I, XIII, 3


    • @ Victor

      Le fait que la Vérité soit unique n’implique pas qu’elle ne puisse pas se manifester sous des formes multiples. C’est le propre même de l’Infini de n’être assujetti à aucun limite ou cadre particulier, fusse t il celui d’une religion révélée (je vous renvoie à la citation de Saint Augustin postée un peu plus haut). A moins que vous ne pensiez que Dieu soit catholique, ce qui serait ma foi assez cocasse comme idée. Le pan-syncrétisme dont vous parlez consisterait à dire que les religions sont « interchangeables », ce dont je parle consiste à dire qu’elles sont toutes l’expression relative d’une Vérité unique, ce qui n’est pas du tout la même chose.

      Cordialement,
      LG


    • Il est assez difficile de comprendre les paroles de Saint Augustin quand elles sont incomplètes.

      http://www.abbaye-saint-benoit.ch/s...

      "Quand j’ai ajouté : « C’est de notre temps la religion chrétienne dont la connaissance et la pratique fait la certitude et la sécurité du salut ; » j’ai eu égard au nom et non à la chose qu’il exprime. Car ce qui se nomme aujourd’hui religion chrétienne, existait dans l’antiquité et dès l’origine du genre humain jusqu’à ce que le Christ s’incarnât, et c’est de lui que la vraie religion qui existait déjà, commença à s’appeler chrétienne. En effet lorsque, après sa résurrection et son ascension, les Apôtres se mirent à le prêcher et que beaucoup croyaient déjà, ses disciples commencèrent à être appelés chrétiens à Antioche d’abord, comme il est écrit . C’est pourquoi j’ai dit : « C’est de notre temps la religion chrétienne, » non pas qu’elle n’ait point existé dans les temps antérieurs, mais parce qu’elle a reçu ce nom dans les temps postérieurs."

      C’est moi qui met en gras le passage que vous avez fort allègrement coupé. Étrangement, remit dans son environnement d’origine, le sens du texte est plus évident. Il confirme la continuité de la religion, et explique l’origine du mot « chrétien ».

      Que dit St Augustin ? Que la chrétienté existe depuis toujours mais que son nom as changé après l’avènement du Christ, rien de plus. Comment pouvez vous prétendre que ce passage valide une pluralité de religion valable autour d’une Vérité unique, alors qu’il ne traite que d’une évolution de son nom ?

      Saint Augustin affirme en préambule de ce passage que la religion chrétienne comprise et pratiquée sauve de manière sure et certaine. Ou donc dans ses textes dit il qu’une autre religion sauve ?


    • @ Daniel Q

      Cher ami, permettez-moi cette remarque : si Saint Augustin nomme « vraie religion » ce qui se pratiquait avant l’Incarnation du Sauveur, il est bien évident que ce dont il parle dépasse le cadre de la seule religion « chrétienne » dont l’origine historique - et par conséquent celle de son nom - coïncide bien entendu avec la naissance de… Jésus-Christ.

      Si, à la manière dont vous semblez le comprendre, « la Chrétienté (sic !) existe depuis toujours mais que son nom a changé après l’avènement du Christ », c’est au contraire qu’il n’y aurait eu aucune raison de… lui renouveler son nom ! Et si le nom change, c’est bien entendu parce qu’il sert désigner une nouveau contenant.

      Ce qui existe de tout temps, ce n’est donc pas cette religion chrétienne qui est, comme il le dit : « de notre temps », mais cette « chose » qui se situe par-delà le « nom » qui sert à la désigner (dixit Saint Augustin : « j’ai eu égard au nom et non à la chose qu’il exprime »), à savoir : cette « vraie religion » à laquelle Dieu décide de conférer telle ou telle forme singulière à un moment historique donné.

      Il est vrai que l’exposé de Saint Augustin se termine par un enchaînement d’idées dont l’expression française peut prêter à confusion et c’est peut-être là que le bât blesse dans votre manière de l’interpréter. Il dit : « « C’est de notre temps la religion chrétienne », non pas qu’elle n’ait point existé dans les temps antérieurs, mais parce qu’elle a reçu ce nom dans les temps postérieurs  ».

      Si Saint Augustin veut dire par là que ce qui prend le nom et la forme de « religion chrétienne » à son époque (c’est-à-dire a partir de la naissance de Jésus-Christ) est – en vérité - la même chose que ce qui se pratiquait auparavant, c’est forcément que cette « même chose » se pratiquait… sous une forme et un nom différents et ce sous toutes les latitudes. Sinon, je ne vois pas très bien à quoi ce très saint homme nous inviterait à réfléchir.

      Les religions doivent donc être perçues comme les différents contenants d’un même contenu. Les divergences de formes ne servant qu’à masquer une identité de fond.

      A écouter le discours de l’abbé de Cacqueray, je me dis que certaines personnes ont encore du chemin à faire.

      Cordialement,
      LG


    • @LG

      Reprenons depuis le début, étant donné que les évidences n’en sont pas.

      Qu’est ce que la Torah ? C’est le texte sacré fondateur du judaïsme, et il est la base de leur religion et retrace l’histoire du peuple juif. Que dit la Torah(entre autre) ? Dieu est unique, il est a l’origine de tout, il as un lien spécial avec eux, mais ils fautent souvent et Son courroux est terrible, un Messie vas venir et l’exil/peur/fuite finiras.
      Qu’est ce que c’est que la Bible ? La Torah (ancien testament) et les évangiles (nouveau testament), constitué de la vie du Messie annoncé par la Torah, c’est à dire le Christ.

      Je vous cite :
      Il dit : « « C’est de notre temps la religion chrétienne », non pas qu’elle n’ait point existé dans les temps antérieurs, mais parce qu’elle a reçu ce nom dans les temps postérieurs ».
      Vous tronquez le début de la phrase qui est :  »C’est pourquoi j’ai dit : «  
      Ce petit bout de phrase tronqué laisse entendre que l’explication est donné dans la ligne d’avant, ligne que vous avez coupé dans votre citation, elle aussi. Quel est donc cette phrase ? :
      En effet lorsque, après sa résurrection et son ascension, les Apôtres se mirent à le prêcher et que beaucoup croyaient déjà, ses disciples commencèrent à être appelés chrétiens à Antioche d’abord, comme il est écrit .
      On comprend à la lecture de la phrase que le nom est apparu pour désigner les disciples du Christ, Messie des juifs. Saint Augustin explique très clairement que ce ne sont pas les Chrétiens qui ont changé le nom de leur croyance, mais qu’ils ont accepté le noms qui est apparu. Ce nom permettais de bien différencier ceux qui acceptaient la nouvelle alliance et les juifs qui ne croyaient pas que le Christ fut le Messie qu’ils attendaient.

      La phrase que vous vous obstinez a pointer du doigt ne dit absolument pas ce que vous essayez de lui faire dire. Son sens est limpide quand on as l’honnêteté intellectuelle minimale de la lire dans son contexte complet et que l’on ne la tronque pas.


    • @ Daniel Q

      Bonjour à nouveau, cher ami.

      Ce que vous dites est parfaitement correct en soi. Vous avez tout à fait raison de dire que le Christ et à sa suite les Apôtres et leurs disciples reprirent en charge sans l’altérer ce qui existait déjà auparavant, sous une autre forme, à savoir le Judaïsme. Ce renouvellement de forme n’est donc pas une négation de ce qui précédait, mais au contraire sa juste continuation sous un autre nom. En espérant ne pas avoir trahi votre pensée, je vous rejoins parfaitement sur ce point.

      Mais j’aurais une question à vous poser qui aura valeur de remise à niveau concernant notre discussion : pourquoi limitez-vous la « vraie religion » dont parle Saint Augustin à la seule tradition juive ?

      Saint Augustin nous dit que cette « vraie religion » remonte « à l’origine du genre humain », c’est-à-dire jusqu’à Adam si l’on se base sur le texte biblique. Pensez-vous par exemple que le personnage qui apparaît dans la Torah sous le nom de Melchisédech fut de filiation abrahamique ou de religion juive ? J’en doute. J’en doute d’autant plus que le texte lui-même nous indique qu’il est « sans généalogie » d’une part et, d’autre part, qu’Abraham lui verse la dîme, ce qui illustre un rapport de subordination du second à l’égard du premier. De quelle « religion » pouvait bien être cette étrange figure de Melchisédech, non seulement non-juive, mais qui plus est prêtre d’un sacerdoce supérieur à celui d’Abraham ?

      Qui plus est, je ne comprends pas pourquoi Saint Augustin insisterait tellement sur le fait que la « vraie religion » dont il parle existât avant la naissance du Sauveur s’il ne faisait référence qu’au seul Judaïsme, dans la mesure où parmi les gens auxquels il s’adressait dans le but de les convaincre figuraient majoritairement des greco-romains et non des juifs.

      Très amicalement,
      LG


  • Purée, un prêtre qui en porte une bonne paire, ça fait vraiment plaisir à entendre.

    Le logos, l’intonation, la détermination, franchement, ce doit être le dernier catholique de cette trempe au Royaume de France, mais comme on dit, il en suffit d’un, et le monde est sauvé !

     

    • Ils sont des centaines en France , leur site. : La porte latine , ils vous recevrons si vous désirez les rencontrer ...ils sont plusieurs dans votre département ...et le système , ça fait un bail qu’ils le combattent ...


    • A lire sur ce site , son discours de clôture du pèlerinage de Chartres à Paris : y a matière , et c’est du lourd ! ...vous allez vous rendre compte ce qu’est une dissidence structurée , profonde , limpide , compréhensive , ...


  • @dex après ton tissu d’aneries je te rappelle qu’il y a des centaines de milliers de catholiques qui n’ont jamais cessé le combat contre la ripoublique maçonne et ses idées libérales-libertaires ,alors évidemment si tu t’es renfermé dans ta bulle avec ton esprit étroit et sectaire à regarder canal+ ou le service public tu ne t’en es pas aperçu.


  • @Zéklon B.

    J’ai ressenti beaucoup de fierté d’être français en écoutant l’Abbé de Cacqueray.
    Quelle respiration, quel souffle nouveau et quelle espérance il nous insuffle.
    A quand votre réconciliation Monsieur Soral avec Dieu et la religion de nos pères ?
    Ma joie serait de vous voir en conférence avec l’abbé de Caqueray.
    Nous ne saurions nous dispenser, l’un comme l’autre, d’une énergie qui nous est si commune, l’amour de la Patrie.
    Quant à notre Vaillante Jeanne D’Arc des Temps modernes, le pas reste à franchir.

    + Dans l’amour du Christ Jésus.

     

    • #892775

      "A quand votre réconciliation Monsieur Soral avec Dieu et la religion de nos pères ?"

      Mais Soral n’a jamais été "faché" avec Dieu : le système le crucifie tous les jours pour avoir pris la défense de la Justice de Dieu !

      Et il n’ a pas à se réconcilier avec la religion de ses pères, car ceux qui s’en prétendent issus ne sont que des bergers mercenaires de Vatican II vendus à la religion satano-planétarienne du mondialisme !

      Il n’ a au contraire, en défendant la Justice de Dieu qui est le Credo de la France millénaire, que travailler à restaurer l’honneur de nos pères de Clovis à aujourd’hui, pour toujours ; en nous décillant .

      Soral a les trois baptêmes du vrai français, vrai chrétien, primus inter pares, mieux que le bon larron, mais comme tel, "assis à la droite du Père" :

      Baptisé dans l’eau
      Baptisé dans le sang
      Baptisé dans l’esprit

      Soit, en lui :

      L’Intelligence des Ecritures
      l’Expérience du Sacrifice
      La Grammaire de la Foi


  • Juste ajouter ... Ça à l’avantage de savoir à qui nous avons affaire . Et non à faire !


  • Soutien total !
    Quand tous les violons s’accordent pour sonner le glas des marchands de tapis du temple.

     

  • J’ai bien aimé le passage sur le renoncement et la fatalité


  • Mon Dieu, que j’aime la femme ! La femme-phare de l’Humanité, la femme-gardienne des valeurs familiales et morales, la femme à l’origine du don de la connaissance fait à l’homme pour l’élever au rang de Dieu, son homme animé du souffle de vie de Dieu, son Dieu fait homme. Ainsi, la femme n’a jamais cessé d’avoir une haute estime de l’homme, c’est l’homme qui n’a pas valorisé la femme mais Satan qui s’est contenté d’attiser la curiosité de la femme, et de tromper l’homme en lui faisant croire qu’il est à l’origine du don de la connaissance universelle, et que par conséquent, l’homme doit tout son pouvoir à Satan, la femme de l’homme n’étant qu’accessoire. La vérité, c’est que le fruit de la connaissance est une création de Dieu dont Satan se sert pour détruire l’homme et isoler la femme afin qu’elle soit, elle aussi, contrainte à la servitude. La femme est seule et vulnérable, il en va de même pour la France, femme-phare de l’Humanité fut un temps, et qui ne demande qu’à redevenir la parturiente de Dieu.
    Si la femme est l’avenir de l’homme, l’homme, lui, est assurément l’avenir de la France et le gardien de la sécurité de la femme.

     

  • Encore un point qui n’est pas de détail, c’est tout le développement de l’abbé sur le fatalisme. Je ne suis pas en accord avec lui par expérience et accompagnement de personnes. Le fatalisme est toujours du côté de la religion mal comprise et ce dans toutes les traditions (inclus les non-religieuses).
    C’est la fuite de la responsabilité qui fait pencher du côté du fatalisme, et ceci est très humain. C’est bien pourquoi il nous faut grandir et ce n’est pas si facile que cela.
    Mais toutes les religions, parce qu’elles sont un chemin vers l’absolu, le non-divisé, et le service de ce dernier, parlent qu’au final tout est entre les mains du "plus grand que nous". Ce dernier ne peut nous imposer de le chercher, le suivre, le servir. Il a besoin de notre acceptation pleine et entière. Mais "nous sommes en lui et lui est en nous". Pour qui nous prenons-nous sur la bouboule fonçant dans l’espace interstellaire ? Que croyons-nous décider et imposer ? Arrogance quand tu nous tiens...
    Et toutes les religions bien comprises incitent à l’accueil du prochain, la tolérance, le respect fraternel et l’art de vivre ensemble. Cela nécessite une participation libre, une volonté de dépasser nos obstacles internes et externes. En cela il n’y a pas de fatalisme mais au contraire une profonde prise de responsabilité avec, au final, un abandon de sa volonté propre et limitée (très) entre les mains du plus grand.
    Chacun peut reconnaître à chaque autre ce droit de cheminer et grandir. Tel est ma position. Merci à ceux qui échangent leurs points de vue avec bonne volonté.

     

    • #893469

      Tout à fait d’accord, le "ainsi soit-il" ou le "insh’Allah" ne sont pas de toute évidence des encouragements au fatalisme (comment pourrait-il en être autrement ?!!) seulement la religion mal comprise, les gens démissionnaires devant la difficulté des épreuves peuvent être fataliste, c’est une évidence.
      La Foi du Charbonier c’est quoi si ce n’est avoir une conviction absolue, inébranlable et naïve, un entêtement penserais certains ? Une personne enfermé, les yeux tout petit, pas ouvert au grand air ? Pour beaucoup de post-chrétien c’est péjoratif... c’est du fatalisme... En anglais on dit : "To have blind and simple faith / Avoir une foi simple et aveugle" pareil qu’en français selon le contexte c’est l’ignorance des masses, son fatalisme à accepter son sort sans rechigner, ou alors ça relève de la foi et de l’espérance. Alors l’accusation de fatalisme fait à l’Islam, la ripoublik, la franc-maçonnerie la faite mille fois au catholicisme d’antan ? Les catholiques ont du s’en défendre ? Pourquoi les musulmans ne devraient pas rectifier ce genre de malentendu ?


    • Merci Moi, Peter Sellers.


    • Merci pour ses contributions de qualité !
      Jésus est l’illustration même d’une forme de prédestinée..attendu par les juifs, les mages etc..il à "été envoyé" comme bénédiction, "exemple" pour l’humanité selon le coran, paradoxalement aucun d’entre nous n’est aussi libre que lui ! Il y à dans ce paradoxe un grand enseignement.
      Si liberté il y ’à, elle est de faire sa volonté, celle ci ne peut être différente de celle par qui elle est née, étant une extension de Lui, c’est pourquoi j’apporterai une petite nuance, on vit en Lui et certainement pas l’inverse, parce qu’il n’y à pas "d’extérieur", c’est d’une conception illusoire qu’on peut dire qu’il est en nous. Le libre arbitre est une question très subtil, il peut faire croire qu’il nous appartient de définir la réalité et d’en faire ce que bon nous semble et nous amener à respecter toutes les positions, même d’erreur comme équivalentes puisque droit inaliénable de liberté, la réalité est immuable, c’est ce qui en fait une réalité et ceux qui croient qu’elle dépend de leur contribution doivent s’illusionner..que pense cet abbé de s’en remettre sans réserve au saint esprit ?? est ce une doctrine fataliste ? Dieu ou le saint ésprit qui nous relie à Lui sont ils inopérant ici bas ?


    • @ Toto
      Le "et il vit en nous" est peut-être une illusion à dépasser mais très réelle et abordable pour la plupart d’entre nous ainsi qu’une expérience vivante. D’où son usage ici.
      Il ne nous faut jamais confondre les panneaux indicateurs des mots avec le terrain du réel (la carte et le territoire ne sont pas la même chose). Les mots servent à montrer, à faire voir et ne sont pas la chose montrée.

      Amicalement,
      P.


    • @Paskl
      Vous êtes très fort !! "ainsi qu’une expérience vivante" est l’argument qui me fera taire lol en même temps en abordant ce genre de propos, je savais qu’il y avait matière..ça fait plaisir.

      Bien à vous


    • @ Avatar,

      Deux pseudo ? :)
      Je ne cherche à faire taire personne. L’expérience de chacun est respectable. Merci de la contribution.


    • dslé pseudo préenregistré sur la tablette d’un collègue lol
      Continuez donc à contribuer dans la forme et le fond comme vous le faites, mais pour un musulman c’est très éprouvant comme dialogue d’ou l’agréable surprise de vos interventions...


  • Arrêtez de bavasser et de jacasser comme des pies !!!............cet Abbé fait maintenant partie de l’ armée de Spartacus chère à Alain !!!... alors basta les divisions stupides et "improductives" !!!.....

     

    • la justesse de l’ action ne dépend que de la justesse d’esprit..soral n’est qu’un lanceur d’alerte..je peux comprendre l’impatience d’agir mais vos envolées lyriques risquent de vous exposer à un revers amer..


  • Magnifique discours qui m’a personnellement remis les idées en place à propos du fatalisme dans lequel je commençais à sombrer à cause de toutes les impostures, mensonges et autres trahisons que je vis comme autant de coups de poignard dans mon cœur.

    Merci Monsieur l’abbé pour ce discours d’espoir et merci E&R.

     

    • Il faut aussi qu’il s’inscrive dans le "plan de Dieu" et les temps actuels par rapport à la fin des temps etc..il est "équipé" pour cela. Désolé malgré tout l’amour que j’ai pour la France, ce n’est pas le royaume des cieux, il n’y à pas de salut mondain (du monde). Pour n’importe qui, il y à lieu de s’indigner mais n’oubliez pas que celui qui à vaincu le monde nous à pavé la voie..nul besoin d’être fébrile quand Dieu est de votre côté !


  • bien mais son auditoire ce qui est moins rassurant n’ etait pas tout jeune’’( tous retraité pratiquement)
    dans son discourt il emploi le mot liberté mais il le terme le plus approprié est libre arbitre ;
    autre chose qui est primordial c’est de suivre lles commandements de christ sans les interpreter quand jesus dit tu ne tueras point ca veut dire que toi chretiens tu ne donneras pas la mort inutilement au lieu de cela nous tuons des millions d"animaux dans les abbattoirs dans d’atroces souffrances ; vous croyez que Dieu n"a pas d’oreilles qu"il n’enttend pas le cris des betes et qu’il cautionne tout ca . bien sur que non
    on a envie de bouffer de la bidoche alors on interprete les ecritures pour justifier cet holocauste . C’est pas comme ca que ca marche
    chaque action entraine une reaction nous recoltons ce que nous semons
    la conssomations de chair animale nous disqualifie pour comprendre les choses spirituelles
    et l ABC de la vie spirituelle c’est de comprendre au moin intellectuellement que nous sommes en tant qu ’ame sprituelle distinct du corps qui n’est juste qu’un vehicule de chair
    un autre point important qu’il faut souligné c"est que nous sommes prisonniers de ce corps grossiers mais aussi du corps subtil composé du mental de l’intelligence et du faux ego
    pour prendre conscience de l’existence du corps subtil vous n’avez qu"a lire les milliers d’ouvrages de personnes qui on fait l’experience de NDE( near death experience)
    il faut aussi en finir avec ses elucubrations insupportables commes quoi apres la mort
    c’est le paradis eternel ou l’enfer eternel
    non, la reincarnation c’est une realite l’ame transmigre d’un corps à un autre suivant ses actes et ses desirs passé sous le controle d’autorité superieure et c’est pas forcement une forme humaine loin de la
    Dans la bible tout les passages concernant la reincarnations ont ete supprimes sous l’empereur justinien en l"an 800 APJC
    en fait ce corps grossier et subtil sont notre prisons ; personnes ne veut mourrir personnes ne veut etre malades personnes ne veut vieillir personnes ne veut naitre et pourtant à cause de ce corps ont est obligé d"endurer tout ca
    la perfection spirituelle consiste à s"affranchir du cycle des morts et des renaissances et raviver sa forme spirituelle et retrouver son veritable ego pour se qualifier pour retourner dans le monde spirituel


  • Ce prêtre est juste dans ces paroles en 2014. Mais comment ce serait-il comporté au 16ème siècle sous le joug des Chrétiens Hispaniques. Voire tout de go en 1940.
    Je pose jute une question en tant que Chrétien Catholique de 44 ans.
    Merci de vos réponses.

     

  • C’est une belle intervention mais quelle déception à la conclusion de l’intervention quand l’Abbé de Cacqueray indique qu’il va partir dans un ordre contemplatif car c’est en totale contradiction avec son discours qui appelle à l’action.

    En tout cas son discours aura eu le mérite de nous rappeler au bon sens et au refus du fatalisme

     

    • Que l’abbé de Cacqueray quitte sa fonction actuelle pour un ordre contemplatif est une suite logique dans son propre cheminement. Je ne crois pas que les contemplatifs ne participent pas à la vie sociale, à la vie tout court, bien au contraire. C’est juste une autre façon de servir la vérité et qui accompagne ceux plus engagés dans la vie profane. Cela existe dans toutes les traditions. Y compris les temps de retraite pour ceux plus présent sur le terrain du quotidien.


    • Mais vous n’avez pas compris ! Les contemplatifs sont ceux qui agissent le plus en tout cas le mieux. Ce sont les paratonnerres ! Il dit poumon spirituel. Monseigneur Lefèvre quand il était en Afrique Archevêque commençait toujours par installer un couvent contemplatif et insistait. Il disait que pour que la Foi règne dans un pays il faut d’abord qu’il y ait des religieux qui prient pour que le monde vienne ou revienne à la Chrétienneté. Quant il parle de Ste Thérèse qui a marqué le 19ème siècle par exemple en étant religieuse carmélite. Ce n’est certes pas rationnel, mais ça se comprend. C’est une question de Foi. Ces religieux prient Dieu, l’appellent l’invoquent tous les jours, inlassablement pour les autres hommes. Moi, personnellement je comprends cela et je comprends très bien l’abbé de Cacquerey qui cherche à être le plus utile. Comme le sont les Saints !


    • En vérité le spirituel est actif par rapport au temporel car le second procède du premier. L’activité temporelle est passive par rapport à l’activité spirituelle. Nous ne voyons plus ces choses car notre vision est inversée.
      Ce sont les contemplatifs qui portent le monde tels le titan Atlas qui, immobile, porte l’univers, et leur influence spirituelle agit dans l’ordre temporel.
      C’est pourquoi les purs contemplatifs forment le cœur (caché) de toute véritable communauté humaine, sans eux l’humanité dégénère et meurt.


  • Merci à l’Abbé de Cacqueray pour cette conférence ...comme il a raison quand il dit que les contemplatifs sont des hommes et des femmes d’actions ......toujours en éveil....et combatifs ....
    Pour ceux qui sont dans la détresse.....ces contemplatifs sont présents jours et nuits comme des phares, en France et dans le monde, afin de répondre aux intentions de prières ...
    On oublie souvent qu’ils sont le poumon de la foi catholique....
    Puissent ce sermon accueillir de plus en plus de nouvelles vocations ....
    Merci à E&R


  • On ne peut que s’interroger quant à tel engouement pour les propos de M. Le curé , vu le nombre de commentaires très diversifiés qu’il suscite .
    imaginez un instant les commentaires à un tel discours dans les années 50 , ou au début du siècle , ....ils seraient venu quasiment exclusivement des FM ou leurs avatars !
    A l’heure actuelle , leur volonté d’anéantir la Fance ( catholique ) ,leur plan mortifère est quasiment atteint , à part quelques îlots de résistance , menés par des dissidents ! ( le comble : ces dissidents qui sont les héritiers d’une France millénaire ! Dont nous sommes les enfants )
    Force est de constater leur aboutissement , politiquement , societalement ( avec l’indifférence prônée quant aux mœurs , coutumes , religions, )
    Soutendue par un brassage de populations allogène hétéroclite voulu ,afin de déstabiliser un pays tout entier !
    Ce pays oú je suis né , ainsi que mes aïeux , ils en ont fait une tour de Babel ! à laquelle je n’adhère pas , et qui en passe d’ être éradiquer d’ailleurs ( cela fait parti du plan ) .
    c’est un amer constat : et la lecture de la majorité de ces commentaires ,n’a fait que renforcer mon opinion . ( à moins d’une calamité divine, mais vraiment une " bonne " seigneur ! qui remettrait les pendules à l’heure ? Sinon ...c’est plié ! )

     

    • Non, non, confiance. Il faut parfois du temps et de la patience ? Ces âges ont été annoncés depuis fort longtemps.
      On peut être critique et pour autant ne pas adhérer au système en place, non ? Perso, si je n’y croyais plus, je ne viendrais pas sur ce site.
      Bon café !


    • #894412

      Pour vous la seule différence entre les années cinquante et nos jours serais les allogènes ? Sans eux les français n’auraient pas l’esprit pollué ?
      J’ai passé une partie de mes jeunes années dans le nord de l’Angleterre, des villes ou le multiculturalisme (ségrégation communautaire) est bien situé géographiquement... des villes, des quartiers exclusivement composées d’autochtones possédaient les plus grandes délinquances d’Europe (manchester, glasgow, liverpool, etc)... Ce qui est fort connus, ce sont les quartiers irlandais catholiques aux parents et grands parent fort croyants qui sont pourtant sous l’emprise de la pire criminalité, des repères de criminels, véritable coupe gorge pour les non-initiés. À Naples aussi la ligue du nord trouvent ces italiens trop bronzés, trop au sud... c’est pour ça que la population exclusivement européennes doit subir la racaille exclusivement européenne (et ils sont tous catholique et pas fataliste) ?
      Réduire les fléaux de nos sociétés modernes aux allogènes est une manipulation pas du tout habile, celle-la même qui nous mine de l’intérieur depuis longtemps et discrédite toute nos tentatives de faire avancer l’idée de souverainisme des nations. Arrêtez de polluer le débat.


    • Si vous aimez la France, commencez donc par en respecter la langue...


    • #895272

      @pv,
      je suis dyslexique et polyglotte personne est parfais, d’ailleurs je ne considère pas la dyslexie comme une imperfection. Aimer la France... ancien Caporal dans l’armée beaucoup d’appelés en instruction civique ne semblaient pas très motivé pour défendre ne serais-ce que l’intégrité territoriale... et ça c’était dans les années 90... Avoir une attache avec un pays européen ne fait pas de moi pour autant un extra-européen comme vous les appelés...
      Mais cessez de troller, le peuple parle comme il peut, parfois il grogne, parfois il est bègue... mais il a surement plus de chose à dire que votre snobisme. Maintenant que vous avez fait votre commentaire sur la forme, une idée sur le fond ?


  • Question sur la fatalité suite au propos de l’abbé. D’accord nous sommes libres et nous pouvons choisir. Il n’y a pas de destin, rien n’est écrit d’avance. Pourtant Jésus à prévu que Pierre le renierait trois fois avant le chant du coq…



    Mt 26,33. Pierre, prenant la parole, Lui dit : Quand même tous seraient scandalisés à Votre sujet, moi je ne serai jamais scandalisé.

    Mt 26,34. Jésus lui dit : En vérité, Je te le dis, cette nuit même, avant que le coq chante, tu Me renieras trois fois.

    Mt 26,35. Pierre Lui dit : Quand il me faudrait mourir avec Vous, je ne Vous renierai point. Et tous les disciples parlèrent de même.

    Mt 26,69. Cependant Pierre était assis dehors, dans la cour ; et une servante s’approcha de lui, en disant : Toi aussi, Tu étais avec Jésus de Galilée.

    Mt 26,70. Mais il le nia devant tous, en disant : Je ne sais ce que tu dis.

    Mt 26,71. Et comme il franchissait la porte, une autre servante le vit, et dit à ceux qui étaient là : Celui-ci était aussi avec Jésus de Nazareth.

    Mt 26,72. Et il le nia de nouveau avec serment : Je ne connais point cet homme.

    Mt 26,73. Peu après, ceux qui étaient là s’approchèrent, et dirent à Pierre : Certainement tu es aussi de ces gens-là ; car ton langage te fait reconnaître.

    Mt 26,74. Alors il se mit à faire des imprécations, et à jurer qu’il ne connaissait pas cet homme. Et aussitôt le coq chanta.

    Mt 26,75. Et Pierre se ressouvint de la parole que Jésus avait dite : Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. Et étant sorti dehors, il pleura amèrement.



    Tout cela signifie t-il que avant que Pierre le fasse, cela était écrit et donc qu’il était destiné à renier trois fois, par avance ?…

    A moins que Dieu par souci d’enseignement, ait décidé que cela se passe, éteignant le libre arbitre de Pierre temporairement, afin que cela serve de leçon à méditer ?…


  • @peter sellers : je pense que vous avez volontairement réduit et tronqué mes propos .

    les allogènes présents sur le sol français ne représentent qu’une résultante et donc UN élément , faisant parti d’un plan global visant l’anéantissement d’un pays . Ce sont les forces occultes d’une franc maçonnerie omnipotente qui sont à incriminer dans cette procédure ( pourtant bien noté et expliqué dans mon commentaire ) .
    mais le procédé que vous utilisez , consistant à isoler une phrase de son contexte , pour en faire votre argument principal est bien connu ...
    quant à votre dernière volonté : sachez que j’ai autant le droit de m’exprimer sur ce site que vous ,et qu’il existe un administrateur qui valide ou non les commentaires .

    @PV : je ne vous connais pas , Monsieur , et je n’ai pas de leçon à recevoir de votre part , et au moins , VOUS : respectez ma liberté de pensée et même celle d’écrire !

     

    • #895288

      C’est marrant j’ai cru que le commentaire de PV m’était destiné... Si je m’attache souvent qu’a un sujet c’est par soucis d’efficacité... Comprenez moi, je suis surtout sur la défensive, et si des gens comme vous nuance leur propos, pas de mal. Je respecte la mission par laquelle vous pouvez vous sentir investi, dans la vie réelle j’y apporte un soutien. Je crois en votre légitimité mais pas en l’oppression (que je n’imagine pas du tout possible dans la pratique). Alain Soral étant une référence pour nous tous ici, il ne fait aucun doute que je valide comme René Guénon l’a dit l’importance des véritables traditions. Je crois tout comme vous qu’il y a une franc-maçonnerie qui s’attaques à l’Église. Que l’immigration massive à pour but d’affaiblir les contestations, d’éradiquer les différences pour homogénéiser les peuples. Nous ne sommes peut-être pas d’accord sur les proportions mais je ne cherche pas de querelle. Les catholiques pratiquants et encore plus minoritaires les traditionalistes représentent une infime part de la population... Je regrette que nombre d’entre vous se trompe de cible... Prennons l’exemple des prières de rues, une chose qui n’est pas dans le dogme, ni les pratiques de l’Islam.. Ceci est le fait d’une inexistence totale de la communauté musulmane, d’une inorganisation, de représentants illégitimes, de problèmes logistiques... Vouloir interdire les prière de rue ne peut nuire à l’Islam, tout au mieux ça ajoutera à de la injuste stigmatisation d’un coté et d’un autre des débordements inadmissibles qui donne une mauvais nom aux musulmans et perturbe la circulation en centre ville... Bref des cacaouettes... Par contre la franc-maçonnerie à tout intérêt à interdire les manifestations religieuses en pleine rue car ça ne fait que renforcer la marginalisation du culte catholique, son expression dans l’espace publique...



      mais le procédé que vous utilisez , consistant à isoler une phrase de son contexte , pour en faire votre argument principal est bien connu ...



      Connus de qui ? De vous uniquement ? Cessez de parlez pour les masses silencieuses et laborieuses... parlez en votre nom ça serais déjà bien.
      Cordialement


  • EXCELLENT !

    Reste un flou sur le régime politique en détails.

    On devine qu’il s’agit d’un monarque. Mais désigner un Capétien serait satanique. J’espère qu’il en a conscience et qu’il laisse planer le doute...

     

    • Non, ce n’est oas flou. Il s’agit de la doctrine sociale de l’Eglise. Beaucoup de textes et d’intellectuels en parle, notamment Maritain. Lisez Fideliter, vous allez trouver. Civitas milite pour un retour à "la Cité Catholique"...


  • Bravo à M. l’abbé de Cacqueray ! Espérons qu’il pourra poursuivre dans cet esprit à l’imitation de Mgr Lefebvre -qui fut condamné post-mortem par la LICRA-, même lorsqu’il aura revêtu les habits de Saint-François. Souhaitons que son successeur à la tête du district de France de la Fraternité Saint-Pie X, prenne la relève.
    Que ceux qui veulent comprendre les origines de la FSSPX, lisent "Ils l’ont découronné" de Mgr Marcel Lefebvre. Très facile à lire, cela explique la trahison de la religion conciliaire (par le concile Vatican II). Ce concile est la cause de la chute de notre pays, le retour à la vraie religion catholique le sauvera.
    Merci pour la publication de la Conjuration antichrétienne de Mgr Delassus !

    Et vive la France !


  • #902351
    le 19/07/2014 par l’abbé Christian LAFFARGUE
    Appel de l’abbé de Cacqueray à la réconciliation nationale

    Je vous félicite d’avoir publié cet "avertissement". Il est inadmissible que des "chrétiens" se conduisent comme des païens (et encore !).
    Tenez-bon dans cette ligne d’une élémentaire morale naturelle.
    abbé Christian LAFFARGUE.


Afficher les commentaires suivants